DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Ssisska

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Nephele (Terminé) EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Titre du rp
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Nephele
    Nephele
    Messages : 2
    crédits : 3498

    Info personnage
    Race: Ombra
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1044-nephele-termine
  • Mar 13 Déc - 12:06
    Nephele
    Race : Ombra
    Sexe : Féminin
    Âge : 32 ans
    Métier : Apprentie herboriste
    Taille & poids : 1m62 / 60 kG
    Alignement : Neutre bon
    Faction : Reike
    Rang : D
    Religion : Athée
    Avatar : OC par Chalisa Ponsean

    Pouvoirs et objets


    Nyctalopie - Palier 1
    Magie élémentaire - Palier 1 - Ombre
    Immunité : Ombre
    Faiblaisse : Lumière
    (Total crédits dépensés : 600)

    Mage,  Mage noir en devenir.

    Pas d'armes ni objets si ce n'est son herbier qu'elle complètera avec le temps.

    Description physique et mentale


    Fille d’Ombre, fille du néant, de l’obscurité et donc du rien ? C’est ce qu’on a tendance à croire, lorsque l’on parle des Ombras, mais c’est loin, si loin d’être la réalité. Chaque lumière a sa part d’ombre, et chaque ombre sa part de lumière. Pour toi, c’est simplement dans la tamise que tu brilles; que tes yeux iridescents s’illuminent, comme ceux des bêtes qui rodent, qui semblent juger jusqu’au plus profond de votre âme. Tes longs cheveux obscurs peuvent aussi éclairer le plus obscur des gouffres; comme les fonds marins le feraient dans les abysses. De jour par contre; toute ta vigueur, toute ta brillance s’éteint et fait de toi une silhouette parmi tant d’autres, si banale qu’elle en disparait perpétuellement.

    Ca ne concorde que trop peu avec ton coeur, qui lui rêve d’illuminer, de comprendre pourquoi la nuit et pas le jour; pourquoi le sol et pas le ciel, pourquoi la glace et pas le feu ? Pourquoi; on avait choisi à ta place ce pourquoi tu serais faite. Une dualité curieuse et encore candide qui n’a que certains récits pour se consoler, mais qui aime apprendre des autres, malgré une timidité forcée, une réserve naturelle et presque génétique. Tu n’arpentes ces terres que depuis trop peu de temps pour être avisée sur ce qui t’entoure, alors tu te contentes plus souvent d’une écoute intense, jusqu’à ce que tes songes soient assez affutés pour parler d’eux même. Une forme de tempérance involontaire, parce que ton être intérieur ne demande qu’à hurler son incompréhension du monde, pendant que ta nature profonde en calme l’ardeur.

    Tu as besoin de temps, de grandir, de te développer comme les plantes qui écoutent depuis toujours tes récits fantasques. Tu n’as pas forcément soif d’action, mais tu n’en fuis pas non plus les conséquences; plus qu’une ombre; tu es cette plume qui se fait transporter par le vent, attendant sagement d’être déposée à un endroit qui, de toute façon, ne pourrait que t’apporter en maturité.

    Histoire ou test-rp



    On dit que le chaos avance à patte de velours; qu’il s’immisce délicatement dans les recoins que la lumière ne peut pas atteindre. Toi; tu es l’enfant du contraire; fille d’ombre qui ne rêve pourtant que de lumière, de savoir, et de vitalité. Enfant-adulte qui apparait comme une étoile au milieu du ciel, sans réelle raison, sans réelle volonté.

    Tu prends forme comme tes confrères; aussi silencieusement qu’une unique goutte de pluie tombant sur une feuille sauvage. Vitale, essentielle; mais oubliée. Tes frères et soeurs sont des échoués de ce ciel, comme toi, et savent dès leur création qu’ils sont voués à tout faire pour y retourner; d’une façon ou d’une autre.

    Certains se condamnent parce que leur longévité les fragilise; d’autres trouvent leur éveil en une spiritualité plus profonde, acquise par la connaissance et les cultures qui bercent votre monde.

    Toi, jeune brebis, n’est encore qu’aux prémices de ta maturité, inconstante et curieuse; poussée à l’exil par cette terre qui donne vie mais qui la reprend également si vite. Il ne te faut pas longtemps, à peine 5 ans, pour comprendre que les aléas topographiques rendent ta survie délicate; en plus d’être constamment attirée par la rive d’en face; celle qui baigne dans la lumière sans que jamais ta peau n’en supporte la puissance.

    C’est en fuite; ou dans la conquête, que ton âme s’évade naturellement vers ce qui te parait à portée; traversant une première mer pour rejoindre une terre moins hostile. Du moins, tu le croyais; puisque la colère des Titans s’abat sur chaque portion du Sekai, endormant éternellement trop de vies sous ton regard candide pour ne pas affaiblir tes espoirs. Ca fait de toi une fuyarde, une enfant damnée, qui ne survit que parce qu’on l’oublie trop vite. Tu ne participes pas à ce conflit; encore trop immature pour en comprendre le sens; tu n’as pas de parents pour t’expliquer, pas d’amis pour tempérer tes craintes, pas de mots pour expliquer la colère céleste qui s’abat sur vous.

    Alors que Shoumei cède, tu gagnes en connaissances plus accessibles, survivant malgré toi en te qualifiant auprès d’un herboriste itinérant, qui n’était pas sans curiosité quant aux plantes que ton île originelle pouvait posséder.

    Mais il avait vite abandonné l’idée de s’y rendre; repoussé plus d’une fois par la guerre qui faisait rage et les contes qui stigmatisaient Lumina’Ombra. Alors à la place, il se contentait de tes mots innocents, qui racontaient naïvement une vérité un peu cruelle: A part vous, rien ne quittait cette île. Tout était voué à transiter, à changer éternellement sans jamais laisser de trace. Et c’était d’autant plus valable pour la flore, qui ne serait jamais établie, jamais statique.

    Le nain aimait à entendre tes vérités; alors il te transmettait aussi les siennes, plus anciennes, plus concrètes; qui te donneraient vite des bases essentielles en herboristerie.

    Il voit en toi un gouffre, non pas celui qui avale toute lumière, mais qui aspire le savoir avec appétit, et jure de te mener dans des endroits plus érudits quand cette « maudite guerre » cesserait enfin. En attendant, il préférait vivre en ermite, non désireux de se battre ou d’être battu.

    C’est donc quelques années après la victoire des mortels que ton mentor décide de quitter son confort solitaire au sein des Rocheuses pour t’emmener jusqu’aux portes de Mael. Une cité meurtrie qui n’en perdait pas pour autant sa splendeur culturelle. Son nouveau règne en fait un coeur divisé, mais idéal pour un esprit libre comme le tien; qui y découvre une véritable vie en communauté, loin de tout ce que tu avais connu jusque là. Tu y apprends les basiques et le sens du travail; de la valeur monétaire qu’on donnait à un labeur. Mais tu es surtout happée par les chocs culturels que la guerre a laissé, faisant briller des croyances toujours plus radieuses; toujours plus imbriquées dans une vie collective.

    Des années passent et l’influence, pour ne pas dire propagande, du Reike fait son chemin dans ton esprit. La religion Shierak interroge ton coeur; le stimule quant à son approche très simpliste des réalités. Lune et Soleil trouvent sans difficulté écho au sein de ton âme, qui se demande éperdument pourquoi tu avais été mariée à la nuit et aux ombres, toi qui aimait tant rêver le jour. Tu y voir un escalier pour atteindre des réponses à tes questionnements. Pourquoi ? Pour qui ? Pour quoi ?

    Depuis, tu cotises tant bien que mal pour voyager sereinement jusqu’au Temple du Soleil et de la Lune, persuadée que le lieu ne serait que le début d’un long périple culturel.

    Groupes d'intérêts


    La religion Shierak : Car elle y trouve un écho à sa naissance; à sa raison d'être. Elle n'en est encore qu'au stade de la découverte, mais est emplie de curiosité quant à son histoire, sa morale et ses témoins.

    derrière l'écran

    Pseudo : Meian
    Comment avez-vous connu le forum ? Top-site
    Avis sur le forum : Très classe !
    Fréquence de connexion : Journalière
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Nephele
    Nephele
    Messages : 2
    crédits : 3498

    Info personnage
    Race: Ombra
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1044-nephele-termine
  • Mar 13 Déc - 20:31
    Bonsoir, petit double post pour signaler que la présentation est terminée !
    Mairesse de Courage
    Mairesse de Courage
    Koraki Exousia
    Koraki Exousia
    Messages : 235
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Hybride (Femme/Corbeau)
    Vocation: Mage Noire
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t109-koraki-exousia-mairesse-de-courage-terminehttps://www.rp-cendres.com/t143-clients-et-detracteurs-de-l-ambrosiaque-koraki-exousiahttps://www.rp-cendres.com/t142-koraki-exousia-mairesse-de-courage
  • Dim 18 Déc - 13:41
    Bonjour à toi, jeune enfant de l'Ombre !

    En premier lieu, désolé pour le temps de réponse.

    Et en second lieu, je ne trouve rien à redire à cette fiche. Heureux de voir enfin un joueur s'intéresser à la race des Ombra Very Happy

    Sur ce, te voici dès à présent : Validé !


    Nephele (Terminé) 98e0

    Pouvoir de la Reine des Catins:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum