DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    3 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ioan Nör
    Ioan Nör
    Messages : 14
    crédits : 543

    Info personnage
    Race: Orc (Demi-humain)
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t114-ioan-nor-directeur-comptable-terminee
  • Dim 24 Juil - 23:57
    Ioan Nör
    Race : Orc (Demi-Humain)
    Sexe : Homme
    Âge : 41 ans
    Métier : Gardien de la SSG - Directeur de la Comptabilité
    Taille & poids : 2.09 - 115 kg
    Alignement : Chaotique Bon
    Faction : République
    Rang : B
    Religion : Shierak
    Avatar : Orc Magician by N-ossandon-Nezt on DeviantArt

    Pouvoirs et objets


    Guerrier : Assassin.
    5383 Crédit :

    Pouvoir d'Assassin :
    Ouïe Augmenté - P1&P2 = 900/2 = 450
    Odorat Augmenté - P1&P2 = 900/2 = 450
    Vue Augmenté - P1&P2 = 900/2 = 450
    Absorption Magique - P1 = 2000/2 = 1000
    Régénaration - P1&P2 = 1500/2 = 750
    Agilité Surhumaine - P1 = 1000/2 = 500

    Autres Pouvoir :
    Communication avec les animaux = 500
    Force Surhmaine - P1 = 1000

    Coût Total : 5100.
    Reste = 283

    Sceau de vie : (Cosmétique) Tatouage commençant comme un point à la naissance. Il s'étend ensuite graduellement selon la vie du personnage. Ce trait est spécifique au coté maternel de sa famille, le clan Katlar. Son tatouage a commencé sur le coté gauche du bas de son dos et s'étend sur son dos et ça jambe gauche.

    Description physique et mentale


    À ma naissance, comme tous les orcs du clan Katlar, une tache sur mon corps marquait l’origine de mon Sceau de Vie. Cette marque grandit avec son porteur, se répandant sur son corps au cours de sa vie, pour tracer un paterne unique représentant l’histoire de chaque orc du clan.  

    Comme la plupart des orcs, enfin j’imagine, je n’en ai croisé que très peu sur les navires de la République, mon corps est imposant comparé à un humain, et vert évidemment. L’orc que je prends en exemple est ma mère, comparé à elle je reste un peu gringalet – ce sont ces mots. Aussi grand qu’elle, mais avec une musculature plus fine. Mon coté humain ressort dans ma chevelure, fines et lisse, mais aussi dans les traits de mon visage.

    De Raphaël j’ai surtout hérité le style vestimentaire, et mon odeur, d'après ma mère j'avais beau être grand et vert, je sentais l'humain à des kilomètres. J'ai aussi repris la posture droite et confiante des membres de la famille Nör, que ma stature d’orc ne fait qu’amplifier. Durant mes premières années dans l’armée, cette confiance m’a permis de ne pas flancher devant les critiques et d’évoluer rapidement dans un environnement bien plus difficile que celui dans lequel j’ai grandit. Mon Sceau, qui à ce moment ressemblait aux branches d’un arbre très dense, plein de feuilles et de pétale, affichait des paternes de mer, d’oiseau et de bateau. Même si abstrait dans son expression, ma mère m’apprenait à comprendre l’interprétation du Sceau en même temps qu'elle m'apprenait sa langue natale, le Shierak qiya.

    Ma multitude de bijoux est probablement ce qui me sépare le plus de mes parents : De multiples boucles d’oreilles, mais aussi des bagues et des bracelets. J’ai développé ce gout pour ces accessoires durant mes années à la SSG en tant que Capitaine d’un Ignis. Être capitaine m’a donné un point de vue bien différent sur le fonctionnement d’un équipage. Le travail de chaque personne sur le navire était bien plus essentiel que mon ressentit lorsque j’étais à leur place. C’est donc là aussi que j’ai beaucoup mieux appris à créer des liens avec les personnes que je considère comme mes collègues et non pas uniquement mes subordonnés. Trouver des personnes de confiance dans les hautes sphères est naturellement plus compliqué car les ambitions de chacun et l’épidémie d’égoïsme qui les rongent n’en font pas des alliés à mes idées. J’ai donc toujours préféré m’entourer de personne extérieur à ses sphères d’influences. Étant très calme de nature, j’utilises cette atout pour être un bon médiateur, c’est d’ailleurs cela qui m’a permis de réconcilié la branche d’audit et de comptabilité de la SSG.

    Mon Sceau progressait sur mon dos et ma cuisse gauche, développant des imageries de visions et de connaissance lors de mon temps dans les équipes de contrôles internes. Mais étrangement, même avec l’aide de Karine, nous n’avons pas pu interpréter l’évolution du Sceau après ma promotion à Gardien de la SSG. Ce qui est certains, malgré mon envie de vivre plus calmement avec moins de responsabilité, être dans cette position attise en moi une envie de perfectionner la SSG qui va probablement m’engloutir. Bien heureusement ce sérieux est profond dans mes actions, mais je garde une attitude plus détendue pour mieux gérer la pression qui pèse sur mes épaules. Et ne parlons pas de mon attitude lorsque je mets un pied sur un bateau, je n’ai apparemment pas spécialement changé depuis le premier jour où j’ai intégré un équipage.
    Être Directeur m’a aussi permis de mieux connaître les autres Gardiens ainsi que le gouvernement de la République. Et il y a quelques choses chez notre présidente qui me dérange, et je découvrirais quoi bien assez tôt.

    Histoire ou test-rp


    An -37 :
    « Ioan », Raphaël Nör répondit au medecin qui venait de mettre au monde son second fils.

    Petit, fripé et d’un vert pâle qui n’a rien d’humain, le nouveau né tirait sa couleur de sa mère. Regrettable ? Personnellement non, Raphaël aimait sa femme et n’était qu’heureux de la voir dans les traits de son enfant. Mais pour une famille de notable humain, oui, Nör est un nom ancien dans la République. En tant que Directeur de la Compagnie des Sept Gardiens, son divorce fût un évènement atypique. Le rôle de Directeur Comptable appartenant à la famille Nör depuis plusieurs générations. Son premier et seul enfant jusque là était la personne destiné à reprendre sa place.

    « Je regretterais presque d’avoir choisi le nom de notre bateau », Karine s’exclama en prenant son enfant dans ses bras. Après l’avoir serré contre sa poitrine, elle le retira de la douceur du tissu qui l’enveloppait et l’observa sous plusieurs angles.
    « J’ai bien eu peur que tu n’hérites pas de ça mon petit, mais j’espère que tu enragera tes ancêtres autant que moi »

    *******************

    An -30 :

    Mes premières années furent étrangement détachées du monde. On pourrait s’attendre à une vie plus mouvementée en vivant principalement au cœur de Courage. Mais mon père n’était pas spécialement enchanté de me pavaner dans cette société. Mes journées étaient dictées par les études, même si mon statut dans la famille était remis en question, un Nör obtient toujours la meilleure éducation possible.

    Ma mère était souvent absente, étant Chef d’Escadre pour l’armée, ses missions pouvaient l’éloigner de nous pendant longtemps. Souvent mon père lui demanda de prendre sa retraite, il pourrait l’aider à quitter l’armée pour qu’elle puisse passer plus de temps sur terre. Mais elle ne voulait pas de cette possibilité. Une vie sans le mouvement constant de l’eau lui semblait inacceptable.

    Je profitais alors de Courage et ses alentours, accompagnés par les serviteurs de notre maison. Même si apprendre la géographie et le commerce entre quatre murs était intéressant, vivre la géographie et le commerce me semblait un monde merveilleux.

    *******************

    An -22 :

    « Oui c’est une très bonne idée, cela lui permettra de lancer une carrière intéressante sur les traces de sa mère. »

    Ezechiel, mon demi-frère ainé, me donnait son support face à notre père. A treize ans, j’avais déjà dépassé les exigences de mon père en termes d’éducation. Mais je voulais prendre deux années de plus pour appuyer mon argument sur mon niveau de connaissance et préparer mon corps à la mer et au combat en m’entrainant avec le maitre d’armes des Nör. Je venais aujourd’hui avec le soutient de mon frère présenter mon projet de m’engager dans l’armée maritime.

    « Mais il pourrait déjà commencer à travailler à la Compagnie, développer ses connaissances sur le fonctionnement internes et apprendre à connaître le monde dans lequel nous vivons.

    - Je pourrais faire ça plus tard, j’ai déjà appris bien plus que ce que tu attendais de moi, j’aimerais juste pouvoir avoir une meilleur vision de ce qu’il se passe au delà de Courage. Je pourrais comprendre l’économie à un niveau beaucoup personnel si je suis sur les bateaux marchand ou dans l’armée qui les protèges. »

    Mes intentions n’étaient d’absolument pas quitter un bateau lorsque j’aurais posé un pied dessus. Le monde est si vaste, une vie ne sera jamais suffisante pour explorer toutes les mers.

    Ma mère n’était pas à cet échange, à trois contres un nous aurions eue de meilleures chances.

    *******************

    An -20 :

    Communiquer avec les animaux était pour moi une façon de mieux comprendre le monde en obtenant le point de vue d’autres espèces. Parler au Tokage me permettait de me sentir moins seul à mon intégration dans la GAR. À ma demande mon statut social fut cacher au maximum à mon arriver dans l’armée.

    En deux ans j’ai pu découvrir plusieurs ports de la République. Et je n’aurais pas imaginé que l’air marin serait si différent ; rafraichissant sur le port de Courage, et enivrant en pleine mer. Très vite j’ai pu prendre le rôle de Premier pilote au bord de la flute où j’ai été affecté. Mais mon navire fut intégré à une autre flotte, dirigé par Karine Nör.

    À ce moment je commençais aussi à découvrir que la politique est toujours dicté par les relations et moins souvent par les idées. Ma mère ne voulait absolument pas que je reste si bas dans l'échelle de l'armée. Or même un guerrière comme elle, pour qui les valeurs d'actions et de mérite sont importante, ne pouvait s'empêcher de pousser son enfant au dessus des autres. Et j'utilisa ses actions comme excuse. J'ai pu mettre en pause ma carrière militaire nécessante pour m'incrire à l'Université Magic. Là bas je pourrais mérité une prise de grade importante et cela me permettra de mieux ancrer mes connaissances militaires.

    À cette nouvelle mon père pensait enfin me tourner vers la SSG. Mais je refusais de faire le même cursus que mon frère, et me suis tourné vers la Stratégie Militaire Magique.

    *******************

    An -13 :

    Sept ans à l'Université de Magic passèrent comme un rêve. Mon appétence magique ne faisait pas honneur aux attentes raciales de mes professeurs. Un Orc certes, mais les magies plus furtives tournés vers le renseignement me venaient bien plus naturellement. Plus agile que fort, et le plaisir du renseignement me venait naturellement contrairement au combat ou la stratégie navale. J'ai pu m'approcher d'autre personne avec les mêmes appétences que moi. Souvent plus tourné vers l'espionnage, cette carrière m'aurait tenté si la mer ne me plaisait pas tant et que seul une curiosité maladive me pousser vers la recherche d'information et non une envie quelconques de participer à de grands jeux de pouvoirs. Après mes Primaux j'obtenus mon fragment de diamant et je repris mon chemin vers l'armée.


    Avec un fragment de l'Université Magic, je reviens dans la GAR en tant que capitaine de brulot. Cette experience fût bien différente de mes premières années en bas de l'échelle. La complexité technique du métier était négligeable comparé à ma formation, mais être responsable de tant de personne me pesait bien plus que je ne l'aurais imaginé. Cinq ans de patrouille et de combat m'ont au début détaché de mes troupes et c'est cette réalisation qui m'a terrifié de moi même. À ce moment j'ai simplement considéré que je n'étais pas fait pour gérer une violence pareil, et que mes subordonnés seraient plus en danger avec moi qu'un Commandant mieux taillé pour la guerre.

    J'ai alors demandé à être transféré vers la SSG, au grand plaisir de mon père. Je penses encore avoir fuis, et je ne me le cache pas. Mais j'ai pu garder les pieds sur mer tout en m’éloignant des bains de sang et me concentrer sur le commerce.

    *******************

    An -8 :

    C’est pendant cette période que je me rendis aussi compte de mon amour pour les procédures. Je ne pensais pas que mon éducation me rattraperait, mais mon esprit ne pouvait s’empêcher d’analyser l’organisation du bateau, le mouvement de l’équipage, la sécurisation de la marchandise…

    Contrairement à mon père, je n’y voyais pas de manque d’efficacité due au caractère de l’équipage. C’était l’un des premiers points où mon père et moi même n’avions pas pu nous mettre d’accords. Pas que mon père n’ai un jour changé d’avis sur sa vision du monde, c’était souvent moi qui me pliais à son argumentation. Mais là, ce n’était pas le cas. Pour lui, une procédure est parfaitement exécutée si toutes les personnes concernées dans son application agissaient sans aucun caractère, répliquant chaque geste de façon froide. Il me disait naïf d’être handicapé par les émotions des personnes. Mais je le trouvais naïf de ne pas prendre en compte l’une des variables les plus importantes pour toutes procédures impliquant des personnes.

    J’ai alors passé cinq ans à travailler en tant que Capitaine pour la SSG. L’optimisation de mon équipage était mon objectif premier, connaître chaque personne, chaque défaut, chaque millimètre de bateau. Les gains monétaires n’étaient qu’une conséquence de cette optimisation. Mais j’ai pu aussi très vite comprendre un point qui me dérangé plus que tout, le contrôle interne de la SSG.

    *******************

    An -8 :

    « Je n’ai pas très bien compris ce que tu veux faire »

    Ezechiel avait repris le poste de Directeur après la mise à la retraite de notre père. Il m’avait contacté pour avoir une vision un peu plus de terrain.

    « J’aimerais intégrer la fonction de contrôle interne, le tiers de la flotte pourrait altérer ses chiffres et tu ne le verrais même pas passer dans les comptes.

    - Pas que je ne te fasse pas confiance, mais j’ai déjà décidé de garder en fonction le responsable du contrôle interne qui travaillait avec père. Mais si tu es si sûr de toi, je peux aider ton transfère dans son équipe »

    Mon expérience dans cette branche de la SSG fût probablement la meilleure décision que j’ai pu prendre. Si ce n’était pour le temps passer en mer qui fut réduit comparé au reste de ma carrière.

    *******************

    An -2 :

    En six ans, avec l’aide du responsable du contrôle interne, j’ai pu mettre en place un système tolérable. Des équipes de contrôleur ont été déployé dans les principaux ports et hangars, des équipes d’auditeurs intègrent des équipages de façon aléatoires et sans divulguer l’objectifs de leurs missions. Ainsi que la mise en place d’un responsable de l’audit interne qui travail séparément et en opposition avec le responsable comptable, sous la médiation du directeur.

    J’ai eu donc l’occasion de retourner sur des navires assez régulièrement pour des missions d’audit, et pour des missions d’optimisation. C’est aussi là que la magie m’a été encore utile, être capable d’absorber cette dernière couplée à l’information que l’on peut avoir en discutant avec les animaux, il était plus difficile de me cacher la vérité.

    Grace à nos efforts nous étions capables de mieux tracer les mouvements effectués au sein de la SSG, la période de transition fût de longue haleine, mais nous nous en sommes bien sorties. J’occupais à ce moment là le poste de Directeur adjoint à la comptabilité. Cela me permettait de superviser à la place d’Ezechiel les échanges entre la branche d’audit interne et comptabilité. Cela incluait aussi des missions de représentant de la SSG dans les autres gouvernements de Sekai. Mon frère n’ayant pas un penchant particulier pour les voyages en mer, je prenais sa place à plusieurs reprises.

    À trente cinq ans, je cherchais déjà une personne pour me remplacer. La mer me manquait, et le système en place me permettrait de travailler plus sereinement. Mais la maladie n’est jamais très loin, même si mon père restait assez en forme pour son âge, mon frère fut emporté à une vitesse folle.

    *******************

    An 1 :

    La politique cette sale race. Comment Ezechiel gérait tout ce merdier… Cela fait déjà un peu plus de deux ans que je suis devenu l’un des Gardiens de la SSG. Et tout ce que je peux voir c’est la paperasse et les jeux d’influences minables. Heureusement j’ai une poignée de personne de confiance qui me permette de respirer et m’occuper des sujets qui m’intéressent le plus.
    Je ne me sens pas encore à la hauteur de ce travail. Tout ce que j’ai fait pour l’instant fut par plaisir, des choix guidaient par mes envies et ma curiosité. Ce changement n’est pas vraiment la bienvenue, maintenant que j’ai accés à autant de pouvoir, je ne peux pas juste m’asseoir dessus et ne pas agir dans le sens de mes idées.

    An 3 :

    L'invasion des Titans est arrivé alors que je prenais enfin mes marques dans la SSG. Le chaos des attentats partout dans le Reike précedant leur attaque mettait mes compétences de gestion et de contrôle des échanges financier complexe, mais les Titans furent d'un tout autre niveau. Mon corps était engourdi, cherchant à aller se battre sur le front. Mais mes responsabilité et l'impact que je pouvais avoir derrière un bureau étaient bien plus importante. Alors c'est ce que je fis, j'ai pu maintenir une excellente traçabilité des activités, tout en les rendant flexible dans ce temps de guerre. La SSG en est ressorti plus forte, plus influente. Mais je sais très bien que j'ai laissé quelques chose passé. Un point important m'a forcément échappé, et maintenant que les Titans ne sont plus, je peux enfin reprendre l'objectif qui s'est dessiné pendant mes premières années à ce post : Nettoyer la République de ses gangrènes économiques.

    Je me retrouve alors en première ligne, avec Mirelda Goldheart à la tête du pays, Koraki à la tête de ma ville, Durk Directeur de la Banque des Chaînes et tout un monde que j’ai encore trop peu vue.



    Groupes d'intérêts


    Piraterie - Durant sa carrière militaire et sur les bateaux de la SSG Ioan a rencontré beaucoup de pirate. Il n'a pas de ressentiment personnel contre les pirates, pour lui ils survivent comme ils le peuvent. Mais il s'est déjà retrouvé du mauvais coté de leur hache, et se sont des blessures qui ont du mal à guérir.

    Shierak -Ioan a été élevé Shierak par sa mère, son tatouage héréditaire est considéré comme une marque religieuse par son clan. Il pratique le Shierak dans l'acceptation libre des autres, et parfois il se tourne vers le Soleil et la Lune pour y trouver des réponses.

    La Pègre - En tant que Directeur de la SSG, Ioan a bien des connaissances dans le monde de la Pègre. Depuis sa nomination il se découvre comme objectif que de tracer les échanges commerciaux illégaux. Par pur soif d'information, un marché de l'ombre attire son regard. Mais les pratiques de ce monde ne le laisse pas indifférent et l'affaiblissement de la pègre est dans sa liste de chose à faire.

    SSG - Ioan est l'un des Sept Gardiens, il a réussi a se faire respecter par les autres Gardiens malgré son arrivé tardive. Sa gestion lors de la crise des Titans lui a permis d'ancrer son influence dans la Compagnie. Son objectif reste le profit, mais pour ioan le profit dans la légalité reste le maitre mot.

    Banque des Chaines - En tant que Gardien de la SSG Ioan a une connexion directe à la Banque des Chaines. Ses investissements dans cette institution sont important et il aimerait mieux comprendre les objectifs de son Directeur.

    SCAR - Ioan a été contacté par le SCAR très peu de temps après sa création. Mais à ce moment il n'était pas prés à s'engager dans une organisation aussi demandante. Maintenant qu'il est Directeur son temps ne lui appartient plus tellement de toute façon. Il garde tout de même un certain contact avec le SCAR, certains membres étant des camarades de promotion à Magic.

    derrière l'écran

    Pseudo : Réponse ici
    Comment avez-vous connu le forum ? Réponse ici
    Avis sur le forum : Réponse ici
    Fréquence de connexion : Réponse ici
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 599

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Lun 25 Juil - 15:43
    Attention, tu as cassé le code dans la partie présentation, ce qui déforme tout le reste. Regarde bien aux div.


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ioan Nör
    Ioan Nör
    Messages : 14
    crédits : 543

    Info personnage
    Race: Orc (Demi-humain)
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t114-ioan-nor-directeur-comptable-terminee
  • Dim 31 Juil - 11:59
    Bonjour ! Ma fiche est presque finis. J'aurais juste deux questions :

    -La première concerne le SCAR, j'aimerais le mettre comme groupe d'interet au vu des études à Magic que mon personnage a effectué et ses compétences en acquisition d'information. Il aurait pu étudier avec des futurs membres. Le SCAR n'était pas encore mis en place pendant ses études. Et je voulais savoir si il aurait pu être un candidat au SCAR avant son arrivé en tant que que Directeur ?

    Mon autre question concerne les pouvoirs, il me manque un dizaine de crédit pour faire le compte. Sachant qu'il reste encore un rp en attente de validation sur WoA je voulais savoir si il était possible quand même de valider ces pouvoirs là

    Voilà voilà sinon le reste devrait être bon ! Merci à vous
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Louise Aubépine
    Louise Aubépine
    Messages : 208
    crédits : 1288

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage - Elémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t183-louise-aubepine-protectrice-du-sekaihttps://www.rp-cendres.com/t257-amities-sinceres-louise-aubepine#859https://www.rp-cendres.com/t256-les-enseignements-du-passe-louise-aubepine#857
  • Dim 31 Juil - 19:09
    C'est un plaisir de te revoir Ioan, demi orc fier de ses racines.

    Pour tes deux questions, commençons par répondre à celle des pouvoirs. J'ai validé ton rp sur WoA après l'avoir lu. Donc ne t'inquiète pas pour les crédits, en prenant ceux de WoA, ceux de l'ancienneté sur Cendres, et ceux de ton RP, tu as assez pour tes 5100 crédits.

    Et oui, tu peux très bien avoir été candidat au SCAR avant de finalement devenir directeur de la SSG.

    Je te laisse m'envoyer un message ou reposter ici après avoir fait les changements souhaités comme le SCAR en groupe d'intérêt par exemple. Et je repasserais te valider !
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ioan Nör
    Ioan Nör
    Messages : 14
    crédits : 543

    Info personnage
    Race: Orc (Demi-humain)
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t114-ioan-nor-directeur-comptable-terminee
  • Dim 31 Juil - 23:56
    Hello ! Merci pour tes réponses !

    Ma fiche est complétée !
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Louise Aubépine
    Louise Aubépine
    Messages : 208
    crédits : 1288

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage - Elémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t183-louise-aubepine-protectrice-du-sekaihttps://www.rp-cendres.com/t257-amities-sinceres-louise-aubepine#859https://www.rp-cendres.com/t256-les-enseignements-du-passe-louise-aubepine#857
  • Lun 1 Aoû - 1:37
    Ce fut un plaisir !
    En tout cas, c'est vraiment sympathique de retrouver ce demi-orc élevé à la fois par les coutumes humaines et orcs. Nul doute que que son point de vue sera fort appréciable au sein de la SSG.

    Tu es validé !
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum