DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Vindicar Gracque
    Vindicar Gracque
    Messages : 46
    crédits : 561

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t159-vindicar-gracque-meuble-republicain
  • Mar 26 Juil - 13:34
    Vindicar Gracque
    Race : vampire
    Sexe : masculin
    Âge : 4000 ans
    Métier : maître-espion
    Taille & poids : 1m85/90kg
    Alignement : loyal neutre
    Faction : République
    Rang : B
    Religion : athée
    Avatar : OC

    Pouvoirs et objets

    4750 crédits dépensés pour le moment, plus que 250 en réserve.
    Je suis mage de soutien.

    Immunité : Eau
    Faiblesse : Feu

    Utilitaires :
    Nyctalopie pallier 1 (300 crédits) : Voir parfaitement dans les endroits sans lumière.
    Communication avec les animaux pallier 1 (250 crédits) : Vous êtes le meilleur ami de la nature ! Vous pouvez parler aux animaux. Ils vous comprennent et vous répondent, même ! Très utile pour récupérer des informations ou se faire de nouveaux amis.
    Vue augmentée pallier 1 (300 crédits) : Voir sur une longue distance les moindres détails de quelqu'un ou quelque chose, analyse visuel rapide de certaines scènes, capacité à faire un "zoom" jusqu'au niveau cellulaire. Portée de 100m.
    Ouïe augmentée pallier 1 (300 crédits) : Entendre et différencier les moindres petits bruit sur des distances impressionnantes, percevoir les ultrasons. Portée 2km.

    Élémentaliste des ombres :
    Palier 1 (300 crédits) - création d'ombres "tangibles" pouvant attaquer ou défendre, petits projectiles, barrières protectrices, les ombres ne traversent pas la matière, les ombres intangibles n'ont pas d'utilité offensive ou défensive
    Palier 2 (600 crédits) - création de formes plus complexes, techniques diversifiées et puissance modérée, les ombres tangibles peuvent saisir et ensuite fracasser plusieurs matériaux facilement, mais les pierres et métaux de bonne constitution résistent encore, paralyser ou restreindre les mouvements plusieurs secondes
    Palier 3 (1200 crédits) -  techniques de zone (~10 m), possibilité de provoquer une "nuit" dans un espace ciblé et limité (~20 m), les ombres tangibles peuvent détruire plusieurs matériaux résistants comme l'or, la pierre et divers minerais, puissance et portée des sorts augmentées, les ombres peuvent paralyser certaines personnes quelques minutes, les ombres peuvent devenir intangibles pour traverser certaines matières et espionner/voir, les ombres reviennent ensuite vers l'utilisateur pour lui transmettre les informations (portée 50 m).

    Guérison des poisons, des maladies et des envoutements :
    Palier 1 (250 crédits) - Soigne les maladies bénignes et les poisons/venins de faible intensité
    Palier 2 (500 crédits) - Soigne les envoûtements de l'esprit (un filtre d'amour, un contrôle mental, etc.), les poisons handicapant et pouvant être dangereux, certaines maladies pouvant devenir graves

    Télépathie palier 1 (250 crédits) - Portée de la communication : ville
    Détection des mensonges palier 1 (500 crédits) : Lorsqu'une personne vous ment, vous ressentez des picotements, des maux de tête ou autres. Votre esprit vous envoie des signaux qu'on est en train de vous mentir. Toutefois, vous ne savez pas de quel mensonge il s'agit exactement et n'avez aucune idée de l'ampleur de celui-ci... Et cette impression est souvent très difficile à justifier. Est inutile face aux immunités et protections psychiques.

    Cosmétique : Vindicar utilise un brin de magie cosmétique pour dissimuler ses canines hypertrophiées, symbole de sa condition de vampire.

    Description physique et mentale



    Meuble, c’est le mot pour décrire Vindicar qui en a toutes les caractéristiques.
    Large d’épaule, grand, solide et massif quoique bien sculpté. Techniquement, la description s’applique aussi bien au vampire qu’à l’armoire derrière-lui, quand il est occupé à écrire une énième lettre à l’attention du maire de Courage, ou de n’importe qui d’autre. Comme d’habitude, c’est toujours avec le même maniérisme qu’il se met au travail : des gestes lents, calmes, il a le temps. Contrairement à d’autres, il ne craint pas le passage du temps. Chaque jour c’est toujours la même routine : toilette de chat à l’eau savonneuse, une goutte de parfum pour les grandes occasions, sport, puis le boulot.
    Vindicar est au service de la République, c’est un fonctionnaire qui était déjà là quand on a commencé à s’interroger sur le sens des mots. Comme d’habitude, on se brosse les dents, on se rase, on se coupe les ongles et on vérifie à deux fois dans la glace qu’on ne s’est pas coupé avec le fil du coupe-chou. Sport, encore, encore et encore pour se défouler. Ce n’est plus un humain, il ne peut plus avaler la moindre chope de bière sans avoir envie de vomir. Alors il compense en soulevant des pierres et en courant. Quand le jour se lève, il va dans les souterrains et lit des livres, fait sa compta, écrit des lettres. Une routine qu’il entretient depuis des années. Pour soigner cette image de fonctionnaire silencieux et efficace, cultiver cette réputation de maître-espion qu’on ne voit jamais que la nuit, quand on le croise. Sa carrure fait le reste, quand bien même il préfère les chemises toutes simples aux gros pourpoints qu’on peut voir dans l’aristocratie locale. Il reste sobre. Sa paie va dans des livres, il adore les beaux livres, avec des reliures en cuir, de belles lettrines, il adore recopier de jolis ouvrages.
    Ses yeux bleus gris se posent sur la lettre, il hésite à abréger les formules de politesse, à se contenter de l’essentiel, mais il sait que ça ne passera pas.

    Alors comme tous les soirs, quand la lune est haute dans le ciel et que le soleil est hors de vue, Vindicar quitte son écritoire et marche dans les rues de Courage, la cité portuaire, l’un des trésors de la République.
    Le problème d’être le maître espion d’un tel phare commercial, ce n’est pas le boulot. Plutôt la solitude : il est là depuis trop longtemps. Il a connu le grand-père, puis le père, puis le fils et bientôt, ce sera au tour du petit fils. Que ça soit le maire, le bourreau ou même le contrôleur des impôts, il sait qui était là avant. Sa famille est morte depuis des siècles, alors il projette sur ses frères d’armes : les autres espions, les assassins, c’est devenu sa « grande famille ». Quand bien même certains ne font pas de vieux os, ça lui fait toujours un pincement au cœur de les voir partir d’une façon ou d’une autre.
    De temps à autre, le jour, quand Vindicar s’apprête à s’enfermer dans ses quartiers pour dormir, bien à l’abri du soleil, il se pose une question. Est-ce qu’il est toujours humain ? A force de voir les autres mourir, de perdre tant d’amis, il a l’impression de se détacher lentement de l’humanité et des émotions en général. Il se demande s’il est en train de devenir un fou. Si c’est ça que vivent les titans, si c’est ça, la vie de vampire. Voir tant d’amis mourir qu’on finit par devenir insensible à la mort. Bien sûr, il arrive toujours à rire, à pleurer, à crier, mais tout ce vécu commence à lui peser. Le problème des mauvais souvenirs, c’est qu’ils s’accumulent sans jamais disparaître. Les mots commencent vraiment à lui manquer, plus le temps passe, plus il se sent à l’aise dans le silence.

    Au milieu de sa balade nocturne, alors qu’un vent froid lui mord le visage, il passe dans une cour intérieure. C’est là que la plupart des mendiants dorment. Il voit toute la misère de la ville. Il se dit que ce n’est pas normal.
    Il a envie de crier de toutes ses forces parce que rien n’a changé en plusieurs millénaires, il y a toujours des pauvres qui devraient être heureux d’être pauvres. Mais hurler à plein poumon ne changerait rien et Vindicar sait parfaitement que son rôle de maître espion passe aussi par donner la « température » de la ville.
    Parfois il se demande si ce boulot est fait pour lui.
    La nuit prochaine, au lieu de marcher, il ira aux bains publics barboter dans un baquet d’eau chaude. Au moins, ce sera plus agréable que de voir les échecs de la ville.

    Néanmoins, si Vindicar est du genre déprimé, il n’est pas non plus étranger aux questions du quotidien. Notamment, il se pose régulièrement la question suivante : le boudin, est-ce techniquement de la nourriture pour vampire ?

    Histoire ou test-rp



    Vindicar est né dans une famille de fonctionnaires. C’est l’aîné de la fratrie et pour être honnête, c’est à peu près tout ce dont il se rappelle de sa famille d’origine. Son père était « fort », sa mère « intelligente », ses frangins « casse-pieds ». Il a souvenir qu’il traitait ses frères de « retardés » et que ces derniers ne comprenaient pas pourquoi il les appelait ainsi, car ils étaient toujours à l’heure. Il a le vague souvenir d’avoir obtenu un diplôme de l’université Magic.
    Pour être honnête, il n’est pas certain de la validité de ce bout de parchemin, quatre millénaires plus tard.

    Par contre, il se souvient avec exactitude de sa transformation en vampire : c’était à cause d’une fille, Arditi. Il y a des familles réformatrices au sein de la République et les Ironsouls en font partie, vieille famille de banquiers élémentaires. Arditi fait partie de ces gens qui ont reçu une éducation en échange de fidélité à la famille et c’est l’appât du gain qui motive Vindicar à leur apporter ses services. Très vite, à force d’être des hommes de main pour la dynastie, Arditi et Vindicar se retrouvent à bosser ensemble et s’occupent de besognes de plus en plus complexes. Parfois des problèmes qui sont à la limite de la légalité, parfois des missions d’escorte pour protéger les membres de la famille. Il s’occupe du jour tandis que sa comparse prend la nuit. Petit à petit, le mage découvre le secret d’Arditi et l’accepte tel qu’il est : après tout, il y a plus étrange qui existe dans le monde.
    Hélas, ce qui devait être une réalité qu’on oublie volontiers, devient une réalité tout court après quasiment deux décennies de bons et loyaux services. Un soir, Arditi croque Vindicar, le genre de morsure définitive. Sous l’effet de la douleur, il s’évanouit avant de se réveiller le lendemain matin.

    Il y a quelque chose d’extrêmement angoissant à se réveiller dans son lit avec un pansement au cou et sa camarade toujours qui lit dans un coin de la pièce, à attendre qu’on ouvre les yeux. En particulier quand on se rend compte qu’on ne veut plus des pommes sur la table. Ni même d’aucune nourriture en général, si ce n’est un appétit immodéré pour le sang.
    Les questions fusent, Vindicar essaie de comprendre ce qui se passe, puis le début d’engueulade qu’Arditi piétine d’une simple phrase.
    « Tu crois que c’est amusant de changer d’amis à chaque génération ? » Les questions reprennent, cette fois-ci dans les deux sens.
    Bien sûr, il y a l’envie de se taper sur la gueule qui est forte, après tout, il y en a un qui vient de rejeter le « cadeau » qu’on lui a fait et l’autre qui n’a pas attendu pour l’offrir. Néanmoins, le vampirisme reste une condition difficile à assumer, qu’importent les avantages qu’elle procure. Alors ils gardent la tête froide et discutent : Vindicar va avoir besoin d’une guide et Arditi veut de la compagnie. Les deux ne sont pas incompatibles.

    Bien sûr, il y a pire que de mener une vie d’homme de l’ombre pour une riche famille de politiciens. Être un vampire a ses avantages, l’immortalité, la jeunesse éternelle. C’est aussi l’occasion de visiter le monde, de tout faire tout voir. Entre deux voyages d’affaires, Vindicar en profite pour faire un peu de tourisme, parler à différentes cultures et comprendre un peu mieux le point de vue des elfes sur la vie et la mort.
    En fait, le nœud du problème, qui constituera le fil rouge de l’existence pendant environ 3500 ans et des poussières, ce n’est pas tant de sauver le monde, ou de soigner son vampirisme pour enfin pouvoir mourir de cause naturelle. Non, le plus difficile à supporter pour Vindicar, c’est d’essayer de résoudre les petits problèmes de son entourage. Il y aura toujours des gens pour démarrer une guerre civile, ou bien pis. Ce qui dérange le vampire, c’est les drames du quotidien : les mômes qui grandissent sans parents, ceux qui rejoignent la famille Ironsouls comme serviteurs en échange d’une éducation, les conflits dynastiques. Il y a quelque chose d’autrement plus dérangeant dans ces disputes qui dégénèrent. La sensation d’avoir vu, vu et revu les mêmes situations : l’amour interdit, la volonté de se bâtir son propre héritage, de faire accepter sa différence, et de régulièrement échouer. C’est quelque chose d’incroyablement frustrant de voir les conflits générationnels se répéter sans cesse, sans jamais réussir à briser le cercle.

    C’est pour cela qu’au bout d’un moment long de plusieurs millénaires, alors que Vindicar a tout vu, tout fait au sein de la famille, il demande son affranchissement qui lui est offert. Trop habitué à la république pour quitter le pays et refaire sa vie ailleurs. En remerciement de ses bons et loyaux services, mais aussi de sa patience infinie envers une vampire trop sanguine pour son propre bien, Arditi lui fait une lettre de recommandation pour une riche famille noble de Courage. C’est à cette époque qu’il se cherche un nouveau maître espion.
    On parle souvent du SCAR à cette époque, le fameux service de renseignement de la présidence, mais Vindicar le juge trop instable. Une faction où les agents ne se connaissent pas, où il faut passer une épreuve d’initiation pour prouver sa loyauté ou mourir (terminer sa vie en prison n’est pas une vie), tout cela ne l’intéresse pas. Il préfère se concentrer sur une cité, avoir une vie sociale. On lui fait une proposition, mais il refuse de venir. Finalement, il finit par devenir maître espion d’une famille aristocratique, celle que lui avait recommandée Arditi.
    Même soupe que d’habitude : on s’occupe des sales besognes, on discute avec les jeunes, quand ils remplacent les vieux on les conseille à leur tour. Ensuite, même malédiction : les conflits générationnels, l’héritage à perpétuer, l’acceptation de l’autre. Quand par un malheureux hasard le maire vient de cette famille, il est propulsé maître espion de la ville.

    Maître-espion de la cité, c’est vraiment un entre-deux navrant. C’est faire tout ce qui est indigne du SCAR, mais trop complexe pour la garde de la cité. Son pouvoir s’estompe à mesure que les maires passent, d’élection en élection il devient un meuble qui s’occupe de la sécurité quotidienne et à l’occasion, on lui demande un coup de main pour les gros pépins. Mais en marge de ça, il devient une constante de la mairie.

    Certains ont pleuré quand la guerre contre les titans s’est renouvelée. Vindicar a crié, il a crié de toutes ses forces en tremblant comme un berserker du Nord. Tout le monde l’a interprété comme un hurlement de rage d’un maître espion qui n’avait rien vu venir. En réalité, Vindicar était heureux qu’il y ait un conflit, pour une fois, il allait pouvoir se mettre au boulot : des cultistes partout, des dieux qui se réveillent. Puis ensuite le Reike qui envoie des pirates attaquer les navires marchands pour échapper aux taxes douanières. Enfin du boulot.

    Certains accueillent cet âge du conflit avec tristesse. Vindicar l’accueille avec soulagement : peut-être que les choses vont changer, pour une fois.



    Groupes d'intérêts


    Vindicar est un républicain qui manque d’intégrité autant qu’il n’a de loyauté envers la République. Paradoxal ? Oui, tout à fait. En pratique, Vindicar est républicain car il a fait toute sa vie dans le pays, tous ses amis ont servi la république. Pour autant, il n’est pas forcément enchanté par la tournure que prennent les choses.

    derrière l'écran

    Triarii : Réponse ici
    Comment avez-vous connu le forum ? topsite
    Avis sur le forum : il est cool
    Fréquence de connexion : variable, quotidienne normalement
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Louise Aubépine
    Louise Aubépine
    Messages : 201
    crédits : 1280

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage - Elémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t183-louise-aubepine-protectrice-du-sekaihttps://www.rp-cendres.com/t257-amities-sinceres-louise-aubepine#859https://www.rp-cendres.com/t256-les-enseignements-du-passe-louise-aubepine#857
  • Mar 26 Juil - 21:51
    Coucou.

    Je tenais à dire que j'aimais beaucoup ton style d'écriture.

    L'histoire et les pouvoirs sont en règles, ainsi je ne vois pas de raison de ne pas te valider.
    En espérant que Vindicar puisse trouver un sens à sa vie éternelle. Il est temps de dépoussiérer les meubles, il risque bien d'avoir du travail à la vue des événements actuels.

    En espérant que tu t'amuses bien parmi nous.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum