DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Morndrizel
    Morndrizel
    Messages : 89
    crédits : 1023

    Info personnage
    Race: Mort-vivant
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
  • Mar 26 Juil - 19:34
    Devant Morndrizel se dressait le grand temple de Celestia, au sommet de la plus haute montagne. Enfin, elle touchait au but. Elle avait très peu entrepris ce pèlerinage durant son existence millénaire ; pour beaucoup, c'était une manière de démontrer sa foi, elle n'en ressentait pas le besoin. Elle était l'outil de X'o-Rath et des Gardiens, ses actes au cours de son existence étaient bien plus parlants que n'importe quel pèlerinage, et puis, quelle utilité pouvait-elle trouver à prier des dieux qui parlaient à son oreille quand ils avaient besoin d'elle ? La foi, pour Morndrizel, était bien différente que pour le commun des mortels, car elle n'avait pas foi en ses maîtres, mais en leur vision pour le Sekai. Cela ne l'avait pas empêchée de guider longuement les cultistes, pour éviter que leurs croyances ne soient broyées sous l'aveuglement des divinistes. Mal canalisée, la foi pouvait aisément détourner les foules de l'objectif premier de celle-ci. Sauf que cette fois-ci, ce n'était pas pour faire acte de foi qu'elle était montée su haut au-dessus de la terre des Hommes.

    Son ascension s'était correctement passée. Elle avait quitté son fief de Sancta quelques jours après la fin de la guerre contre les Titans, lorsque la nouvelle lui était parvenue. Après quelques jours de route, elle entama à pied l'ascension des cols et escarpements montagneux. Sa condition morte-vivante la prémunissait de la faim, la soif, la fatigue, et même l'épuisement physique, aussi elle marcha nuit et jour, croisant par moments des réfugiés qui prenaient le même chemin qu'elle. Elle marchait avec eux un temps, les réconfortant sur les raisons de cette épreuve que tous subissaient, avant de les laisser quand ils s'arrêtaient se reposer. Beaucoup étaient portés par leur ferveur religieuse, et par la conviction que le retour des Titans était une Ordalie. Ils avaient raison, bien que ses maîtres n'aient que faire de la compréhension humaine de leurs actes, c'était leur détournement de la foi qui menaçait l'ordre établi et avait forcé les Titans à intervenir. Tant de personnes qui avaient besoin d'être guidés, pourvu que la personne qu'elle se rendait voir soit à la hauteur de sa tâche...

    Le temple était proprement gigantesque, un véritable hymne à la grandeur des divins, qu'ils soient Titans ou Gardiens. Morndrizel se rappelait avec nostalgie de cette époque où deux religions ne formaient qu'une, une époque que les fresques relataient, bien que le temps ait pris son dû sur leurs couleurs autrefois chatoyantes. la liche avait autrefois donné des sermons ici, mais c'était il y a bien longtemps. Aujourd'hui, cependant, la vie semblait reprendre, tant il y avaient de réfugiés qui priaient dans les salles immenses de l'édifice. Elle passa une nouvelle double porte de fer, ouvragée, pénétrant dans une salle du trône en passant devant des gardes, signe qu'une nouvelle puissance avait pris possession des lieux. La pièce était vaste, son haut toit soutenu par des colonnes d'ivoire massives, et ses murs décorés de statues des Titans. Evidemment, personne, pas même elle, n'avait jamais vu de Gardien. Au centre, le jeu de lumière provenant du toit éclairait un homme assis sur un trône. Il était donc bien là, ce qu'on lui avait dit était vrai. Alors qu'elle s'avançait vers le trône, les quelques personnes dans la pièce semblèrent retenir leur souffle. Sentaient-ils quelle était sa fonction, ou bien le savaient-ils ?

    " Quel plaisir d'enfin vous rencontrer, Grand-Prêtre Seagan. Je m'appelle Morndrizel, Grande Oratrice de la Mort, héraut de X'o-Rath, et émissaire des Gardiens. "

    Son nom pourrait lui être inconnu. Depuis l'accession du jeune Seagan à la fonction de Grand-Prêtre de Shoumei, la liche avait été contrainte d'agir plus loin des sphères du pouvoir, repoussée par cette régente athée aux sombres desseins. Mais ses dires pourraient au besoin facilement être vérifiés, si on lui donnait la peine de le faire. La dame ne s'était pas inclinée, ce privilège n'était réservé qu'à ses maîtres, et nul autre, eut-il été le Grand-Prêtre. Elle qui avait connu les divins n'avait pas à s'incliner devant celui supposé les représenter. Elle aurait pu, bien entendu, ne pas le nommer par sa fonction, fonction qu'il n'occupait plus depuis la destruction de sa Fédération. Pour Morndrizel, Seagan était en partie responsable de l'égarement des fidèles, mais elle n'était pas ici pour punir, plutôt pour aider à réparer. Sa voix claire portait sans mal dans la grande salle, signe d'une grande habitude à parler dans de telles situations.

    " Les temps sont durs pour les fidèles, le temps des épreuves est venu. Dans cet océan de noirceur où chacun est placé devant sa propre croyance, et son propre échec, votre retour est vu comme une ile de lumière au milieu des ténèbres. " Elle ne précisa pas qui voyait ce retour ainsi... " En ces temps troublés, je viens vous proposer humblement mon aide. "
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 599

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Mer 27 Juil - 9:00
    En ce jour, j'étais heureux. Pourquoi ? Car j'étais de garde dans le plus haut Temple saint du monde. Le Gigantesque temple de Celestia avec ses nombreuses colonnes faites d'ivoire et ses magnifiques murs de marbre blanc montant jusqu'aux cieux. On racontait que le temple fut construit par les Titans eux-mêmes pour permettre aux mortels de les prier. En soi, cela ne m'étonnerait guère. Car depuis que j'ai vu la silhouette au loin d'un titan de plus de 40 pieds de haut, je m'imagine réellement ces titans construire ce Temple Saint avec l'aide des hommes.

    Qu'est-ce que je ne donnerai pas pour retrouver cette idylle avec laquelle les titans vivaient sur cette terre en compagnie des hommes. Bien sûr, les livres écrits par les hommes racontent des temps difficiles et un esclavage des peuples mortels, mais comment croire à livre écrit par le spectre du persécuteur ? Aujourd'hui, nous pouvions nous en rendre compte facilement. Car alors, que nous tentions de rebâtir Shoumei avec des intentions des plus saines. Aux yeux du monde, nous ne sommes qu'une bande de fanatique priant des monstres. Des monstres... Elle est bien bonne celle-là. Venant de la bouche d'une nation qui a pour roi un homme qui a massacré leur peuple, pris le trône de force, tué l'ancien souverain, déposé sa tête sur une pique pour ensuite violer sa fille, la reine Ayshara. Et la république alors ? Une nation qui prend le pouvoir par la fourberie, la corruption, les secrets. Une nation qui a "profité de la guerre" pour dominer des marins souhaitant voguer librement sur les mers. De leurs spectres à eux, nous, nous sommes des fanatiques et nos Titans, les monstres ? Elle est bien bonne celle-là !

    Seagan, lui, avait été choisi pour gouverner notre nation. Certes, sans doute immature et trop jeune à l'époque, sa confiance aveugle l'avait conduit à l'exil. Suivant sa propre voie, celle guidée par les titans, il laissa Shoumei aux mains de cette "Athée" pour maintenir l'équilibre de notre nation, comme jadis les titans maintenaient l'équilibre du monde. Malgré cet acte gratuit, il fut enfermé par ce peuple de soi-disant "sauveur" qui nous catégorise aujourd'hui comme des monstres à abattre.

    Seagan était, par ailleurs, assis sur un trône parfaitement situé par rapport à la surface du Temple. Une lumière venant du plafond l'illuminé tandis qu'il restait là à méditer, prier, ou même communiquer par télépathie, qui sait ? Notre Haut prêtre est tellement incroyable que nul ne s'interroge en permanence sur ce qu'il fait ou non. Les portes du temple restaient elles ouverte. Et parfois des pèlerins venaient offrir à notre Monarque des offrandes ou quémander de l'aide ou des soins. Souvent, Seagan leur conseillait d'abord de s'aider soi-même et ne soignait que celles et ceux étant réellement en danger. Pourquoi ? Il ne souhaitait pas que son peuple soit dépendant de lui. Il avait été clair là-dessus. "Notre force est notre foi, notre autonomie et notre libre arbitre en faveur de notre foi". Comme il aimait le raconter, si nous donnions du poisson à un pêcheur, il n'aurait plus besoin de pêcher. Par contre, si nous lui apprenons à se servir correctement d'une canne, il pourra pêcher toute sa vie. Et en cela Seagan était notre guide.

    Une femme arriva ensuite. Elle était vraiment très belle et pourtant me faisait froid dans le dos. D'une prestance, elle marchait d'un pas décidé vers Seagan sans une once de fatigue. Pourtant, elle venait sans doute d'arriver, car son visage m'était inconnu. Et en toute honnêteté, nous nous connaissions presque tous étant donné que notre peuple était bien plus restreint qu'autrefois. Celle-ci parla franchement, comme l'aurait fait notre Seigneurie. Elle parlait sans détours, annonçant clairement ses attentions. Une envoyée de Xo'Rath ? Vraiment ? Si tel est le cas, la nouvelle me rempli de joie. Seagan, lui, écoutait attentivement, scrutant l'individu de ses yeux lumineux.

    — Morndrizel, dis-tu ? Ce nom ne m'est pas totalement inconnu. J'ai dû le lire dans un des ouvrages sacrés du culte. Mais vois-tu... Je communique également avec les titans. Je m'entretenais d'ailleurs avec Aurya qui ne m'a pas parlé de ta venue. Bien sûr, les titans ne me racontent pas tout et c'est légitime. Mais si avant, je t'aurais accueilli les bras ouverts, croyant ta parole sans la vérifier. J'ai aujourd'hui besoin de preuves supplémentaires, sans vouloir vous manquer de respect.  Beati pauperes spiritu

    Seagan scrutait la jeune femme et prit un moment pour réfléchir avant de poser une question. Le connaissant, il avait déjà pu scruter sa magie et se rendre compte de l'origine de ses pouvoirs. Je savais par ailleurs que Seagan pouvait lire dans les pensées en touchant une personne, mais il laissait toujours d'abord le choix à la personne de s'exprimer par elle-même.

    — Jadis, le divinisme prédominait. Pourtant, quelques années plus tard, le culte des ombres apparu. Comment peux-tu expliquer ce schisme ? Que prônait le divinisme ? Et pourquoi ces deux cultes se sont de nombreuses années affrontées ?

    De par cette question, Seagan savait que le divinisme originel n'était écrit que dans les livres saints que ne pouvait lire que les Hauts Prêtres de Shoumei. Si Morndrizel connaissait la théorie du divinisme originel, cela signifiait qu'elle avait accès à cette information ? Comment ? Pourquoi ? Ça, je ne peux le comprendre, chers lecteurs.

    — Réponds à ma question et si elle me semble satisfaisante et si tu dis la vérité, je serai plus qu'enchanté de recevoir votre aide. Car si vous êtes réellement la personne que vous prétendez être, vous pourriez m'aider à panser les blessures dans les cœurs de nos croyants afin de leur expliquer les intentions de nos bienfaiteurs.


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Morndrizel
    Morndrizel
    Messages : 89
    crédits : 1023

    Info personnage
    Race: Mort-vivant
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
  • Mer 27 Juil - 14:29
    " Je n'ai jamais eu l'honneur de m'adresser personnellement à Aurya, mais vous aurez remarqué que je ne suis pas sous la tutelle des plus loquaces de nos divins. Je doute qu'ils aient eu la politesse de partager ma venue autour d'eux. "

    Si X'o-Rath était plus connu pour commander aux morts que pour parler aux vivants, les Gardiens étaient eux encore pires, car personne ne les avait vus. Si Seagan avait connaissance de son nom, alors il savait que sa remarque - comme le fait qu'il mette en doute la véracité de ses dires - était inutile et irrespectueuse de sa personne. Mais Morndrizel ne prit pas ombrage de sa méfiance, il était normal qu'il souhaite la mettre à l'épreuve pour être certain de faire face à la véritable Grande Oratrice, et pas une pâle copie.

    "Avant toute chose, il me faut clarifier pour les fidèles qui nous écoutent, que le divinisme auquel vous faites référence n'est pas celui qu'ils ont connu au sein de la fédération. Ce divinisme originel prônait les Titans comme les Gardiens, la vie et la mort comme un grand tout. Pourquoi alors un schisme séparant cette adoration du tout pour deux cultes différents ? Il est une chose qui déforme toute pensée, et cette chose est le temps. Peu sont ceux a avoir une vision qui dépasse les siècles, même un ouvrage peut être mal réinterprété des années après son écriture, alors la pensée même de nos créateurs... Autrefois, l'adoration de la vie et de la mort étaient deux choses parfaitement complémentaires prônées par le divinisme, complémentarité qui a été effacée par le temps. Si les premiers divinistes comprenaient ce cycle, qu'en était-il de leurs petits-enfants, et des petits-enfants de ceux-ci ? Le culte de la mort, concept glauque et effrayant pour les mortels, synonyme pour eux de perte et de deuil, et l'adoration de Gardiens toujours silencieux, commença à soulever des questions chez les fidèles qui se tournaient plus volontiers vers les Titans, parmi lesquels figurait également une figure de Mort. Le culte des ombres n'est pas apparu, Grand-Prêtre, il est né de ce qu'ont choisi de rejeter les divinistes d'antan. "

    Des murmures surpris parcoururent les quelques suppliants qui se trouvaient dans la salle. En vérité, Morndrizel ne se sentait pas le moins du monde tenue de prouver quoi que ce soit au Haut prêtre, qui devait de toute manière déjà savoir ce qu'était le divinisme originel de par sa fonction. Si elle le lui apprenait, alors l'état de la foi était encore plus critique qu'elle l'aurait imaginé. En revanche, elle devait être la seule creature assez ancienne pour avoir connu cette époque, c'était l'occasion pour elle d'asseoir son expérience millénaire et de s'adonner à un cours d'histoire devant les fidèles.

    " La suite tragique de cette separation claire du grand tout, beaucoup d'entre nous l'ont connue. Peu ont vécu la guerre sainte, justifiée alors par la volonté de chaque camp d'imposer sa religion à l'autre dans une démesure d'hubris, au mépris du grand œuvre des divins. Mais chaque personne ici a connu le climat de guerre froide qui a découlé de cette période. Notre foi s'était scindée en deux, a priori définitivement... "

    Elle laissa un moment aux personnes presentes pour digérer ces paroles. En vérité, elle les mettait tous en garde contre les dangers de laisser son ego propre occulter le devoir envers les divins. La foi pouvait être utilisée au profit de ceux qui la transmettent, et c'était là une bien sombre perspective qui detournait un culte de sa véritable fonction.

    " Cela aurait été vrai, si les Titans n'étaient pas intervenus pour remettre chacun dans le droit chemin. Aujourd'hui, la renaissance du véritable divinisme est possible... Et c'est pourquoi je viens apporter mon aide à ceux qui ont encore la foi en nos divins. "

    Morndrizel s'arrêta là, plongeant ses yeux améthystes dans les prunelles du lumina qui lui faisait face. Tout ce temps, elle n'avait pas cherché à lui prouver quoi que ce soit, elle n'avait rien à lui prouver. Elle venait seulement de lui faire comprendre qu'elle était plus ancienne que la religion elle-même, et qu'elle était là pour aider à ce que les erreurs d'hier ne se reproduisent pas aujourd'hui. Il ne lui restait qu'à attendre la réaction de Seagan pour savoir quelle était sa position, et ce qu'il comptait faire de sa main tendue.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 599

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Jeu 28 Juil - 10:40
    Je remarquai que Morndrizel était sûr d'elle. Ses réponses venaient naturellement. Soit, elle s'était entrainée à ce genre de situation, soit elle n'avait pas besoin de réellement y réfléchir et donc elle ne pouvait que proposer des réponses qui étaient, pour elle, la vérité. Seagan ne bougea pas lorsque Morndrizel commençait à parler de notre déité Aurya. Vient ensuite une explication sur le divinisme originel. D'après Morndrizel, celui-ci prônait les Titans et les Gardiens. Cela me faisait toujours bizarre d'entendre ça. Il est vrai que dans mon éducation diviniste, mon maître, nous avait expliqué les différences entre les deux cultes et comment les cultistes se sont éloignés des dieux. Je me souviens que je m'étais d'ailleurs fait la réflexion couramment, en me questionnant si c'était juste ou non de considérer le Culte des ombres comme une parjure du divinisme. Dans la salle, certains de mes confrères murmurèrent entre eux, certains pensaient que Morndrizel mentait, que l'histoire était inventée de toute pièce. D'autres, au contraire, trouvait cela très cohérent. Notre Haut Prête lui-même parlait de rassembler les deux cultes. Peut-être souhaite-t-il reformer le divinisme originel ? Après qu'elle eut terminé, je regardais Seagan. Ses yeux lumineux étaient plongés dans ceux de Morndrizel. Il n'avait ni l'air en colère, ni l'air surpris ou heureux, il écoutait juste son hôte, simplement. Se laissant un moment pour savourer le silence, il prit ensuite la parole.

    — Morndrizel, je me souviens bien de ton nom. Menos me l'avait jadis évoqué et ton nom figure dans certains des ouvrages cultistes. L'on te considère comme l'un des bras de X'o-Rath. Je t'ai beaucoup observé pendant que tu parlais, j'ai pu sentir ta magie, celle de X'O Rath émaner de toi et ta connaissance sur le Divinisme originelle est juste et corrobore avec ma vision des choses. Je ne peux qu'être heureux que tu aies décidé de rejoindre notre Ordre.

    Seagan se leva de son trône et descendit de celui-ci, s'adressant cette fois aux chevaliers gardant ce temple.

    — Voyez, chevaliers du Nouvel Ordre. Si certains avaient encore un doute dans le cœur, regardez cette femme. Il s'agit de Morndrizel, Grande Oratrice de la mort et bras droit de X'o-Rath lui-même. Celle-ci a aidé le Culte des Ombres à gagner jadis sa légitimité. Aujourd'hui, elle rejoint notre croisade et notre sainte mission, renforçant notre foi et la direction que nous entreprenons.  Demain, vous irez annoncer la bonne nouvelle à vos frères et vos sœurs.

    Mon cœur battait d'excitation ! J'avais foi aux titans et au fait qu'ils ne nous ont pas abandonnés. Bien du contraire, ils nous ont même envoyé un de leurs bras droit, c'est clairement un moment historique qui rentrera dans le Nouveau Testament du Nouvel Ordre. Avec elle et Seagan, nous nous sentirons d'autant plus protégé ! Peut-être pourrions-nous un jour revenir à Sancta, la ville dans laquelle j'ai grandi ? Me remettant lentement de mes émotions, je ne m'étais pas rendu compte que Seagan s'était placé juste devant Morndrizel. Sans doute pour être à son égal. Notre Monarque était ce genre de personne. Loin des idéaux de souverain dominateur, il était plutôt à se rapprocher du peuple et à considérer chacun de nous comme ses égaux.

    — Suis-moi Morndrizel. Allons à l'extérieur du temple, j'aimerais te montrer notre situation.

    Seagan et Morndrizel sortirent ensemble du temple. Nous laissant nous, chevaliers, discuter entre nous de cette bonne nouvelle. Une nouvelle qui bouleversera au fil de l'année nos croyances. Et si Cultistes et Divinistes ne faisaient à nouveau qu'un ?



    Tandis que je m'attelais à construire la cabane de notre Maître de l'Ordre. Seagan sorti du temple accompagné de la femme étrange qui venait d'y rentrer. Je ne pus que constater que les deux semblaient être venu sur une sorte d'accord tant notre Haut Prêtre semblait proche de cette femme. Je me demandais bien qui elle peut bien être. Seagan lui montra notre campement. Encore dans ses balbutiements. Les maisons étaient des tentes ou des cabanes pour les plus hauts rangs. Des Temples, jadis construits, étaient eux réservé à la caste des religieux. Pour beaucoup, même si l'espoir jaillissait à nouveaux, nous étions fatigués, meurtri par la route que nous avions décidé d'emprunter. Cultistes et Divinistes avaient encore du mal à se côtoyer, se regarder dans les yeux. Même si nous comprenions l'intérêt de collaborer et de mettre de côté nos différentes discordes. Les blessures récentes entre nos deux cultes étaient encore suintantes. Seagan s'adressa à cette femme en nous regardant.

    — Regarde notre peuple. Il suit le chemin ordalique imposé par les déités. Ils ont ainsi des épreuves physiques et psychologiques à surmonter et n'ont nul besoin qu'on leur facilitait la tâche. Là où j'aimerais que tu interviennes, c'est dans le rôle de guide religieux. Certaines blessures entre cultistes et divinistes sont trop récentes. Et même si je tente de rassembler les deux, les Divinistes ont une plus grande foi en moi que les Cultistes. C'est pour cela que toi, en tant que cultiste, j'aimerais que tu prennes le pouvoir jadis octroyé aux cardinaux pour guider nos hommes. Acceptes-tu le rôle que je t'offre ? As-tu des questions relatives à celui-ci ?  

    Un poste de cardinal ? Cette femme serait donc une religieuse haut placée du culte ?


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Morndrizel
    Morndrizel
    Messages : 89
    crédits : 1023

    Info personnage
    Race: Mort-vivant
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
  • Jeu 28 Juil - 20:01
    Morndrizel venait de finir son laïus sur la genèse de la foi au sein de la Fédération, déjà autour les chevaliers comme les fidèles murmuraient entre eux, certains probablement outrés dans leur croyance, d'autres curieux ou prêts à entendre. L'arrivée des titans avait eu cela de bon que beaucoup s'étaient questionnés sur leur foi actuelle et sur les raisons de ces actes de destruction, et maintenant ils avaient une vision plus large des choses qui leur permettait d'entendre les mots de la liche. Seagan, lui, n'était d'aucune de ces deux catégories, et cela apparut clairement à l'envoyée de la Mort, lui savait déjà ceci, sa clairvoyance et peut-être également son statut de Grand-Prêtre lui avaient permis de comprendre immédiatement le geste des divins. Alors il descendit de son piédestal, s'adressant aux quelques élus présents pour assister à ce moment. Morndrizel préférait agir dans l'ombre, parler en petit comité, distiller sa parole à chacun individuellement plutôt qu'au plus grand nombre, en vérité, elle n'aimait pas être au centre de l'attention de la sorte. Elle était ainsi présentée comme une sauveuse, venue renforcer la foi des fidèles, elle ne s'était jamais vue de la sorte car elle ne faisait que remplir la mission pour laquelle on l'avait faite. Un sourire étira ses lèvres.

    Que répondre à une telle présentation ? Il n'était pas possible d'ajouter quoi que ce soit en vérité, pas devant les fidèles en tout cas. Elle n'était pas venue pour se donner en spectacle, mais pour tenter de nouveau de rétablir un équilibre depuis trop longtemps bafoué, aidée par l'intervention providentielle des titans en personne. Elle garda donc le silence, analysant simplement les paroles de Seagan, dont elle ne se rappelait pas l'avoir jamais vu si zélé. Le rapport à la religion était une chose étrange pour Morndrizel, l'idée de croisade ne l'enchantait guère, elle qui préférait faire plier par les mots que par les armes. Elle aurait le temps d'en discuter plus avant avec le dirigeant de ce Nouvel Ordre. Peut-être, enfin, le poste de Grand-Prêtre renouait-il avec la vraie foi, plutôt que d'être un médiateur entre deux religions ennemies. Morndrizel n'avait plus connu cela depuis Satoshi.

    Elle sortit à la suite de Seagan, après qu'il lui eut demandé de l'accompagner. Il voulait lui montrer l'état de ses fidèles et de ce qu'il restait de Shoumei, quand on retirait tous ceux qui avaient renié leurs croyances pour se battre contre ceux venus les sauver, par pure incompréhension. La liche s'était attendue au spectacle qui s'offrit à elle : on reconstruisait comme on pouvait ici, sur les plateaux de Célestia, sur les cours extérieures qui bordaient les différents temples. On aurait dit une gigantesque tribu nomade en pèlerinage, et cela rappelait à Morndrizel un autre temps, avant la première disparition des Titans, où des milliers de fidèles affluaient pour rendre grâce à ceux qui les protégeaient, ceux qui les avaient faits. C'était la foi qui avait construit ces temples immenses en haut des montagnes, nul doute que la foi ferait renaître un nouveau peuple et une grande nation. Mais pour que cela puisse se concrétiser, il faudrait que ces fidèles parviennent à naviguer parmi les eaux troubles et tumultueuses que représentent leurs anciennes rancoeurs. Même ici, de cette vue d'ensemble, Morndrizel voyait que les deux cultes avaient leurs tentes distinctement séparées. Elle écouta Seagan parler, et elle savait qu'il avait raison. Ils avaient tous, chacun à leur niveau, été faillibles, et même si le concept d'Ordalie qui était pratiqué au sein de la Fédération autrefois pour la justice lui semblait être une sottise immense, dans ce cas-ci, elle rejoignait le Haut-Prêtre : tous ceux qui étaient présents ici, eux deux compris, étaient en train de subir une véritable Ordalie.

    " J'ai autrefois guidé le Culte des Ombres, afin d'éviter qu'il ne disparaisse dans l'oubli. J'ai souhaité sauver ce qui pouvait l'être, conserver la vénération de la Mort pour que le cycle soit préservé. Ainsi les Gardiens l'avaient voulu. Le cultisme n'est pas ma religion, Seagan, mais je comprends et j'incarne les fondements même de ce qu'il véhicule. Peut-être, autrefois, ai-je échoué dans la mission qui m'incombait en ne faisant que permettre au Culte des Ombres de perdurer, survivre comme entité à part du divinisme. Aujourd'hui, vous m'offrez une mission, une chance de réparer mes torts en guidant le Culte vers la réunification du Divinisme Originel... Peut-être est-ce là ma propre Ordalie. J'accepte votre offre avec gratitude, Seagan. "

    Elle prit un temps pour regarder le lumina, appuyant une main sur le muret devant lequel ils étaient arrêtés. L'air froid de la montagne ne l'affectait guère, elle qui était déjà plusieurs fois morte. Elle reporta son regard vers la cité, vers ces tentes qui se montaient, ces cultistes et divinistes encore méfiants les uns envers les autres...

    " Il faudra du temps, pour faire disparaître des millénaires de guerre de foi au sein de notre croyance... L'église dans sa précédente incarnation, celle héritée de la fin de la guerre sainte, était surtout faite pour préserver un semblant de paix. Elle était née d'une époque où il était plus important de ne froisser personne en appliquant dans les faits une structure soi-disant similaire aux deux cultes et en les séparant bien, avec un Haut-Prêtre chargé d'être le seul trait d'union. Cette structure de l'église a échoué, mais je suppose que si vous proposez de faire de moi une cardinale, vous avez déjà pensé à la future organisation ? "
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 599

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Ven 29 Juil - 9:16
    Seagan était adossé à un muré. Curieusement, je pus entendre ce dont ils parlaient. Nous allions bientôt connaitre de manière plus claire et précise notre structure, nos buts, nos objectifs. Et ça nous le savions, car Seagan nous l'a promis. Il est vrai que la structure de Shoumei était bien confuse à bien d'égard et finalement peut être trop séparatrice. Nous avions trois castes dominantes, les religieux, les citoyens et l'armée appelée jadis, l'Ordre de la Main. Mais de la main de qui ? Depuis ces dernières années, nous étions de la main de la Régente, une athée qui n'a pas hésité à infantiliser notre Haut Prêtre pour lui faire perdre le sens des responsabilités. Ses yeux étaient alors fermés et je suis heureux de les voir aujourd'hui ouverts. L'Église était quant à elle segmentée également. Pour apaiser des tensions, me diriez-vous, il y avait des temples de prières différents entre cultistes et divinistes et chaque pouvoir religieux était séparé en deux parmi ses deux cultes. Nous avions tout de même une hiérarchie religieuse avec quatre Cardinales représentant le sommet de l'Eglise juste en dessous de Seagan. Malheureusement, les cardinales de Sancta ont fait l'amalgame entre le Culte des Ombres et la nécromancie et ont préféré obéir à la Liche plutôt que de la dissoudre du pouvoir. De là, plusieurs rébellions de religion eurent lieu, laissant bien trop de massacre, des frères et des sœurs se tuant l'un, l'autre. Beaucoup parlent d'ailleurs de l'attaque des titans comme la plus terrible, mais en réalité, lorsque les titans sont apparus, Shoumei était déjà détruit. Nos déités n'ont fait que nettoyer ce que nous avions blasphémé pour nous montrer la voie. Le chemin auquel nous nous étions détournés. Malheureusement, beaucoup de nos fidèles ne l'ont pas vécu comme je vous le raconte et se sont détournés de nos déités. Puisse l'avenir leur faire regagner la foi.

    Notre armée, elle, était belle et puissante. Sans aucun doute l'armée la mieux structurée et équipée du Sekai. Rien que part notre statut et notre prestance, Shoumei repoussait d'un battement de cil la moindre des attaques de l'extérieur nous forgeant ainsi le statu de cité impénétrable. Nul ne pouvait s'imaginer alors que le mal jaillirait de l'intérieur. Sous les ordres de Haut Prêtre, l'armée fut assignée au pouvoir exécutif, un pouvoir que la régente avait pris pour elle, prétextant son expérience a contrario de Seagan qui n'était alors que jeune Haut Prêtre. Fort heureusement, des Maitres de l'Ordre gardèrent un attachement particulier envers Seagan et sa bonté. Ce qui créa aussi des tensions dans les rangs de l'Ordre. Et pour ce qui est des citoyens, depuis la purge orchestrée par, de nouveau, notre ex-régente, les tensions entre nobles et peuple décidant de faire vœux de pauvretés s'accentuèrent. S'il y avait bien une traitre à la nation, c'était elle. Se cachant derrière l'immaturité de Seagan, derrière sa naïveté et bonté, c'est elle qui a gangréné notre nation. Une liche que même les Gardiens ne souhaitent pas avoir dans leur royaume. Je souhaite encore secrètement qu'elle périsse coincée dans le fond d'une crypte.

    Seagan écoutait attentivement Morndrizel de ses yeux lumineux regardant vers l'horizon et repris ensuite.

    — Tu as vu juste Morndrizel. Tu te souviens sans doute de la montée au pouvoir de Menos. Peut-être même l'as-tu aidé. À l'époque, il souhaitait déjà une unification des cultes. Cela lui avait été refusé lors du conclave, mais il parvint tout de même à instaurer un seul Haut Prêtre représentant des deux cultes, n'est-ce pas ? Du moins, c'est ce que j'avais pu lire dans les ouvrages religieux. Comme tu le dis clairement, les tensions entre nos cultes sont encore trop récentes que pour en imposer une unification directe. C'est pour cela, qu'à l'instar de Menos. J'ai décidé de simplifier la hiérarchie religieuse. Ainsi, il n'y aura qu'un seul Cardinal. Celui-ci aura la tâche de représenter dans un premier temps les deux cultes et sera l'issue d'un des deux cultes en alternance. Ayant un attachement fort en X'O-Rath, le Titan le plus proche des Gardiens et ayant vécu dans le Royaume des Gardiens, je pense pouvoir convaincre notre peuple et affirmer, sans me tromper, que nous pouvions considérer qu'à l'égard du peuple, tu es ce qui se rapproche le plus d'un cultiste. Et ce, même si tu es issu du divinisme originel. Me rejoins-tu sur ce point ?

    Seagan regardait ensuite nos écuyers s'entrainer avec nos chevaliers.

    — Nous connaissons aujourd'hui une des périodes les plus difficiles, mais également la plus saine de notre histoire. Aujourd'hui, peu importe les raisons profondes et individuelles, les personnes se battant à nos côtés partagent nos objectifs communs. Rebâtir Shoumei, absoudre nos péchés et nos querelles pour devenir plus proche des Dieux et protégés de ceux-ci. Parfois, ils agissent davantage par peur que par foi, mais la foi n'est pas quelque chose d'instantané, il faut, pour l'acquérir, subir des épreuves de la vie. Se rendre compte de son importance et de la protection de nos déités. Ce que ceux-ci ont besoin, c'est d'arrêter la segmentation shoumeienes. Ainsi, il n'y aura plus qu'une seule caste. Le Nouvel Ordre. Celle-ci rassemblera tous les pouvoirs et droits du peuple. Car aujourd'hui, un citoyen, un membre de l'armée ont besoin d'une foi aussi grande qu'un homme d'Eglise, n'es-tu pas d'accord avec mes propos ?

    Rassembler toutes les castes en une ? Les citoyens, maitres de l'ordre et cardinales, agissant de concert ? Est-ce possible ?


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Morndrizel
    Morndrizel
    Messages : 89
    crédits : 1023

    Info personnage
    Race: Mort-vivant
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
  • Ven 29 Juil - 10:32
    Sous les yeux des deux religieux s'étendait tout ce qu'il restait de la Fédération, même si bien sûr d'autres fidèles continuaient d'arriver constamment. C'était là à la fois le passé et l'avenir, cette société réduite à presque rien était un terreau fertile pour redonner vie à une nation libérée de ses défauts. C'était là le but de l'action des Titans, à n'en pas douter, et il était même possible d'étendre cette vision au reste du monde. Restait à savoir comment faire pour parvenir à effacer les traces d'une organisation passée, profondément cloisonnée et balançant politique et religion dans un équilibre instable. Comment réunifier deux cultes si longtemps séparés. Morndrizel était peut-être la seule a être de l'ancien culte, le divinisme originel, et la tâche d'unification qui l'attendait semblait colossale. Pourtant, elle avait confiance, et sourit au lumina.

    " J'appréciais beaucoup Menos. Il avait une vision très unificatrice, bien qu'il n'ait jamais connu l'époque du Divinisme Originel, c'était d'ailleurs le seul qui défendait l'idée d'avoir un unique dirigeant religieux, et bien que cultiste de foi, jamais il ne négligea les divinistes. J'ai fait plus que le voir accéder au trône, vous savez, j'ai œuvré pour que cela arrive, car il était pour moi le plus à même de réussir à réintégrer le Culte des Ombres au Divinisme. Déjà à l'époque, la régente ne voyait pas mon action d'un très bon œil, mais l'affection que me portait Menos suffisait à la tenir à distance. Je regrette de ne pas avoir pu vous rencontrer plus tôt... "

    Elle regarda au loin, les pics montagneux et les nuages qui glissaient paresseusement dans le ciel. Regrettait-elle de n'avoir pu conseiller Seagan comme elle l'avait fait avec Menos ? Non, regretter le passé n'avait pas de sens. La régente avait rapidement profité de la disparition de Menos pour l'écarter du pouvoir, mais aurait-elle seulement pu changer les choses si elle avait été là, ou n'aurait-elle été que le témoin de l'inevitable fin d'une Fédération où la politique était devenue une entité prépondérante face à la religion ? Elle n'était pas capable de dire quel était leur degré de culpabilité à tous les deux dans les événements récents, de n'avoir pas su empêcher ce qu'il se passait, mais elle pouvait au moins prédire leur implication dans la renaissance de la vision de ses maîtres.

    " Cela me semble juste, pour ce qui est de la position que vous m'attribuez devant les fidèles. Cependant, nous avons vu les failles du système où un unique religieux était supposé représenter les deux foi, un certain nombre se sentaient floués lorsque le Grand-Prêtre n'était pas issu de leur religion. C'était le cas de Menos pour les divinistes, ou de vous pour les cultistes... Si nous devons réunir les cultes, alors pourquoi la foi ne serait-elle pas dirigée par un duumvirat ? Un cultiste et un diviniste, œuvrant ensemble vers le but commun de la vraie foi. En cas de litige, ce serait alors vous, Haut-Prêtre, qui trancherez. Une seule autorité religieuse, composée des représentants des deux cultes. Ainsi, il serait assuré que chaque décision religieuse ait été approuvée par les deux parties, limitant les tensions. Que pensez-vous de ceci, Seagan ? "

    Elle laissa au dirigeant du Nouvel Ordre le temps de la réflexion. Pour elle, une personne, fut-elle Morndrizel, voix de X'o-Rath et élue des Gardiens, ne pouvait prétendre représenter les deux cultes, pas tant que les anciennes rancoeurs seraient encore présentes. Chaque choix serait contesté par la partie qui en perd avantage, et finalement, les décisions reviendraient à chercher à ne froisser personne et donc à l'immobilisme, plutôt que de faire evoluer l'humanité vers une foi unique voulue par les créateurs.

    " Vous avez raison. Chacun doit trouver en son cœur sa propre raison de croire en notre cause. Chacun est un rouage dans une machinerie plus grande que soi, cela, Ils me l'ont bien fait comprendre. La foi n'est pas l'apanage des religieux, si nous voulons pouvoir rebâtir, chacun doit trouver sa propre foi en ce projet. "

    Elle soupira en embrassant la cité qui se baissait sous elle. Le concept de foi était bien étrange pour elle, qui avait été faite par ces mêmes divins que le reste des mortels ne faisaient que prier en espérant une réponse. Elle était leur réponse, en quelque sorte...

    " Votre Nouvel Ordre, il se rapproche beaucoup de ce que j'ai pu connaitre, quand j'avais encore moins d'un millénaire, quand les Titans étaient encore parmi nous pour nous guider. Chacun était uni avec ses frères et savait sa place dans la société ordonnée par le créateur, le paysan ne valait pas moins que le diacre ou le noble. Les choses étaient plus simples, quand Ils étaient là, tels des totems assurant l'unité... Aujourd'hui nous, ceux qui seront chargés de guider ces fidèles, devrons remplir ce rôle d'unité, mais j'ai foi en cette entreprise, car les Titans l'ont initiée. "

    Elle sourit de nouveau. Elle avait l'impression de retrouver les temps de sa jeunesse... Du moins quand elle avait le même âge que le lumina aujourd'hui.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 599

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Sam 30 Juil - 7:33
    Je ne revenais pas de ce que j'étais en train d'entendre. Cette femme connaissait Menos. Bien plus que cela, elle lui a apporté son aide pour grimper sur le trône. Je la scrutai donc avec beaucoup plus d'intérêt. Il était vrai que sa peau semblait plus vieille et ancienne malgré la jeunesse de ses courbes et sa somptueuse beauté. Peut-être était une immortelle ? Ou même un ange ? Il n'existe que peu d'immortel. Mais peut-être en, s'agissait-elle, une. Ou bien, elle serait une créature créée par X'o-Rath lui, même. Dans le but de le servir et donc de soutenir notre cause. Autre possibilité, il s'agirait d'une ombra... Mais c'est peu probable, car si elle a réussi à faire monter Menos sur le trône et que celui-ci a régné 3000 ans, 1000 ans avant notre ère, elle serait âgée d'au moins 4000 ans. Or les Ombras peuvent vivre en moyenne 2000 ans comme notre Haut Prêtre. Il ne pouvait donc s'agir que d'une morte vivante. Seagan, lui, ne semblait pas choqué par cette annonce. Il restait calme et curieux, observant le longtemps et regardant dans la même direction que la dame qui s'entretenait avec lui.

    Ensuite, elle se permit de remettre en doute la proposition de Seagan. Mais connaissant notre Haut Prêtre, c'était peut-être une situation qu'il espérait. Il est vrai que beaucoup pense à tort qu'il est devenu vil et cruel. En effet, il n'hésite pas à torturer nos ennemis pour leur donner des leçons. Néanmoins, jamais, il ne fait ça par goût de destruction ou pour une quelconque démonstration de puissance. Chaque action est guidée par sa foi bien plus grande que la nôtre aux déités dans le seul but de nous venir en aide. Aussi, même s'il a plein pouvoir sur nous, il aime demander notre avis et changer ses plans en prenons en considération nos craintes et nos doutes. Malheureusement, jusqu'ici, il n'avait aucun cardinal ayant survécu à la purge. Il faut dire, un de nos cardinales du culte avait maudit notre cardinal diviniste le tournant vers le Shierak. Je suis d'ailleurs bien heureux qu'elle se soit fait détruire par notre déité. Ici, aucun de nous n'avait les connaissances religieuses aussi grandes qu'un Cardinal permettant à notre Haut Prêtre d'échanger à égal sur la religion. Cette femme semblait différente. Ayant vécu à l'époque de Menos, elle a côtoyé le Haut Prêtre et l'a écouté, s'est entretenu avec lui. L'avoir à nos côtés reviendrait à avoir Menos à nos côtés, ce qui pourrait renforcer notre foi. D'autant que sa proposition tient la route. Au même titre que celle proposée par Seagan.

    Après avoir laissé un moment de réflexion à Seagan, elle poursuit. C'est là que ma révélation se confirma. Elle a vécu avec les Titans ? Une immortelle à n'en point douter et un allié de force. Seagan se retourna humblement vers elle.

    — Ton idée est des plus intéressantes et cohérente avec ma vision et mon ambition. Cependant, je n'en prendrai pas la décision seul et maintenant. J'ai vu au Reike comment la puissance domine tout. Leur roi asservi son peuple par la force et la peur. Tous lui sont fidèles, mais partageant des ambitions destructrices. Il est bien trop facile de choisir la voie de la puissance. Moi-même, j'aurais la puissance de le faire. Mais cette voie est brute, non réfléchie et ne corrobore pas aux souhaits de nos titans visant l'équilibre en toute chose. Et n'allant pas l'uniformité d'un peuple. La paix ne peut s'écrire de la main d'un seul homme et c'est pour cela que ta proposition sera auditionnée lors de notre premier conclave. À l'inverse, la République offre trop de disparité de pouvoir. Les décisions sont alors trop lentes et les conflits pour accéder au pouvoir, trop présent. C'est pour cela que c'est une nation misant surtout sur sa défense à l'heure d'aujourd'hui. Malheureusement, nous, peuple de Shoumei, sommes dans une situation précaire. Si la ville se reconstruit ici à Celestia, beaucoup de nos semblables sont encore quelques parts en terre Shoumeienne à prier notre venue. Et nous n'avons pas le temps de nous permettre d'attendre. Des expéditions religieuses doivent être entreprises. Nos hommes doivent être formés et prêts. D'autant que de plus en plus de reikois arrivent à Mael pour des intentions de pillages et de meurtre. Il va nous falloir agir sans confondre vitesse et précipitation.  

    Seagan regardait à présent le ciel, la nuit commençait à tomber.

    — Sept jours. Dans sept jours, j'aurai rassemblé hommes d'Eglise, d'Armée et Citoyen pour former le premier Conclave du Nouvel Ordre. À cette table, j'aurais besoin de vous. Le fait que vous ayez contacté les déités et aidé Menos à accéder au trône est un atout non négligeable. Il faudra dès lors parvenir à convaincre les autres membres pour aller ensemble dans une même direction.  

    Seagan montrait à présent du doigt un temple cultiste au loin.

    — Via ma télépathie, j'ai fait dépêcher des hommes afin qu'ils vous préparent ce temple. Prenez-y vos aises si cela vous sied.  


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Morndrizel
    Morndrizel
    Messages : 89
    crédits : 1023

    Info personnage
    Race: Mort-vivant
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
  • Sam 30 Juil - 18:19
    La dame de la Mort écouta attentivement la réponse du Haut-Prêtre, qui prit pour exemple les dirigeants des autres nations pour justifier sa propre décision. Morndrizel s'était assez peu intéressée aux autres contrées que celles de la Fédération jusqu'ici, elle avait eu fort à faire et le cloisonnement des royaumes ainsi que leur piètre ouverture religieuse avait compromis toute tentative d'intrusion. Mais cela, c'était jusqu'à ces temps troublés, l'apparition des Titans avait fait réfléchir tout être vivant sur le sens des divins et de la foi, et en un sens, la graine était plantée. Il revenait à la liche, et sans doute au Nouvel Ordre, de lui permettre de germer. Elle avait déjà pris contact avec une républicaine haut-placée, et avec son aide peut-être la foi prendrait-elle racine dans une frange de la populace de la République. Les choses étaient plus complexes avec le Reike...

    " Il est tout à votre honneur de ne point user de votre force pour imposer vos lois et vos choix. Beaucoup de choses sont à reconstruire si nous ne voulons pas nous perdre de nouveau, et nul doute que votre clairvoyance sur les forces et faiblesses des autres régions, comme des nôtres, sera un avantage majeur. On nous croit défaits et détruits, prenons le temps de faire de ce Nouvel Ordre que vous proposez une puissance capable de peser dans la balance. Une fois que nous aurons su apaiser nos conflits internes, nous pourrons nous tourner vers l'extérieur, afin d'ouvrir les yeux de ceux qui n'ont pas saisi l'importance de l'œuvre des divins. Les morts-vivants de Sancta auront ordre de fouiller les environs de la cité afin de trouver d'éventuels fidèles et leur indiquer la voie jusqu'ici, je m'y engage. "

    Morndrizel restait bien sûr silencieuse concernant ses manigances visant à saper l'effort de guerre des autres nations, et à planter les graines de la foi dans le coeur de leurs habitants. Tout cela n'en était qu'à ses balbutiements, et allait dans le sens d'aider à la progression du Nouvel Ordre. Maintenant, peut-être pourrait-elle dire à ses agents de mentionner cette terre promise de Célestia, afin de donner un but et un point de canalisation pour ceux qui seraient touchés par la foi.

    " Croyez-le ou non, je n'ai jamais assisté à un Conclave, mais il me tarde de voir cette vision que vous décrivez se concrétiser pour votre Nouvel Ordre. Puisse les Titans et les Gardiens bénir cette assemblée et la préserver de tout dysfonctionnement, afin qu'enfin, Shoumei aille dans la meilleure des directions. "

    Ses prunelles violacées se levèrent vers le ciel également, Morndrizel arborait un sourire sincère.

    " Merci pour votre sollicitude, Haut-Prêtre. Je suppose que l'endroit a subi les affres du temps, lui aussi, mais je ferai en sorte de lui rendre la gloire qu'il mérite... En attendant votre Conclave. "

    Après avoir poliment salué Seagan, la dame pris congé, sa démarche toujours assurée. Elle prit un temps pour traverser les campements afin de se rendre au temple, et ce même si cela représentait un détour. Etait-elle nostalgique de son humanité perdue ? Souhaitait-elle elle aussi vivre l'Ordalie des fidèles ? Pas le moins du monde, mais elle était curieuse de ressentir l'ambiance populaire qui accompagnerait les prochains mois, de voir de ses yeux si ces différents fidèles avaient compris le message des Titans, au moins en partie. Et la réponse à cette question qu'elle se posait la satisfaisait. Elle entra dans le temps du Culte des Ombres, creusé à même la montagne, son entrée symbolisant un crâne. Elle se demanda pourquoi les mortels associaient toujours ce sinistre symbole à la Mort, alors qu'en réalité, c'était tellement plus que cela... Après avoir croisé les hommes de Seagan, elle entra dans ce qui seraient ses appartements. Moins confortables que ceux qu'elle avait pris dans les ruines du palais de Sancta, elle ferait avec tout de même, elle ne dormait de toute manière jamais, pour ainsi dire. Elle sourit en sentant dans son esprit une présence familière.

    Lui envoyait-Il un signe pour bénir cette entreprise ?
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum