DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Kirig
    Kirig
    Messages : 59
    crédits : 931

    Info personnage
    Race: drakyn
    Vocation: combattant
    Alignement: NM
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t138-and-what-fate-befalls-mutineers-termineehttps://www.rp-cendres.com/t240-la-legende-du-demon-des-mers
  • Dim 31 Juil - 17:12
     
    L'Île au Serpent
    Feat. Saan
    Les canons magiques de la Tragédie demandait tout de même des ressources pour sa maintenance. Des ressources qu’il était difficile d’accès notamment à cause de nombreux contrôles par les marchands pour savoir quel serait leur utilisation. Bien sûr, il était toujours possible de contourner ces différents problèmes, mais cela avait un prix, et ce prix, l’équipage n’était pas unanime pour le payer. Kirig n’avait pas d’opinion d’un côté ou de l’autre, devoir prendre du temps pour amasser des ressources n’était pas horrible, et au pire, ils pourraient toujours en piquer un peu plus à des marchands en mer. Cela leur donnait aussi l’occasion de voyager et visiter des îles qui n’étaient pas marqués sur la carte, ce qui plaisait tout particulièrement à Luna, l’hybride renarde qui gérait le côté artillerie. Alors ils avaient jeté l’ancre assez loin de la plage, puis Kirig avait choisi les membres de l’équipage les plus adeptes pour récupérer des minéraux. Ils étaient partis sur une barque pour rejointe l’île, tandis que ceux qui restaient devaient nettoyer le bateau et vérifier son fonctionnement. La plage était sableuse, et honnêtement très belle, avec de beaux palmiers. L’île elle-même était un bout de terre avec une petite montagne au milieu d’une forêt.

    Ils n’étaient pas encore sûr que les matériaux qu’ils requéraient étaient ici, mais une source leur avait dit que cette plage intéressait notamment la République. Kirig ne passait jamais à côté de l’occasion de mettre des bâtons dans les roues d’une des plus grandes puissantes factions du continent, surtout si elle était peuplée de serpents menteurs et manipulateurs. Une fois sur le sol sableux, ils commencèrent leur aventure, se servant de leur sabre pour défaire le paysage feuillu afin de se créer un chemin accès vers la montagne. Les bruissements des feuilles attiraient leur attention particulièrement, car ils ne savaient pas exactement quelles créatures regorgeaient au sein de la forêt, et il y avait des chances de se faire attaquer par des grosses bêtes. Après une bonne quinzaine de minute à marcher, ils arrivèrent vers une des falaises de la montagne, et c’est là qu’ils posèrent leur équipement afin de commencer les recherches de matériaux. Kirig, n’ayant aucun intérêt à participer à la récupération, après tout il était Capitaine de navire, annonça qu’il ferait un petit tour rapide des lieux, sans se perdre.

    Avec son sabre, le Capitaine marqua discrètement son passage sur certains troncs d’arbre, histoire d’être sûr de ne pas se perdre. La densité de la forêt pouvait rendre la visibilité des marques assez difficile pour quelqu’un qui ne savait pas quoi regarder, mais elles seraient claires pour son équipage et pour lui-même. Une dizaine de minutes plus tard, il trouva une grotte qui l’intrigua un peu. Voulant chercher des matériaux, après tout ils étaient là pour cela, Kirig s’introduit dans la caverne, regardant attentivement les roches. Elles étaient curieusement éraflées, comme si un énorme monstre avait décidé d’y faire son nid et s’était frotté sur les parois de la grotte en guise d’avertissement. Cela n’envisageait rien de bon, et Kirig savait quand prendre sa retraite, mais c’était malheureusement pour lui trop tard. La créature, qu’il reconnu comme étant un laconda, mesurait plusieurs mètres, et s’apprêtait à cracher son venin acide sur lui. Etant particulièrement sensible à ce genre d’attaque, le drakyn courra hors de la grotte, ne prenant pas le temps de marquer quoi que ce soit dans sa course.

    Il fuit en direction de ce qui lui semblait être l’opposé de son équipage, ne voulant pas attirer la bête vers ceux qui creusaient. Correctement équipé pour le combat, Kirig aurait tenté sa chance avec son équipage, mais pas là. Il courut plus profondément dans la forêt, espérant que les arbres ralentiraient la course de l’énorme bête qui devrait se faufiler entre les troncs d’arbre pour attraper sa proie. Kirig déboucha sur un terrain sans arbre devenant beaucoup plus rocheux. Il grimpa sur la paroi pour se hisser sur un chemin qui montait un peu plus dans la montagne, puis continua sur les graviers, faisant attention à ne pas glisser. Il lui semblait avoir semé la bête quand il arriva vers un plateau, mais se stoppa net en voyant à l’horizon un bateau qu’ils n’avaient absolument pas vu en arrivant sur l’île. En effet, il se trouvait derrière la montagne. De loin il lui était impossible de voir de quelle faction il s’agissait, mais le drakyn avait sa petite idée. Avançant sur le plateau, oubliant totalement son marquage, il descendit en direction du navire probablement républicain, essayant de garder une certaine discrétion. Après quelques mètres, il entendit des bruits de pas, et se pencha pour observer la forme humaine traversant la forêt, sortant son sabre.

    Cependant ce fut sans compter le laconda, toujours sur ses traces, qui l’avait rattrapé. Le drakyn roula sur le côté pour éviter le crachat du venin de la bête, avant de se relever rapidement pour courir, oubliant la discrétion, se révélant à l’autre homme. La bête affamée avait maintenant trouvé deux casse-croutes et comptait bien s’en délecter. Comprenant que le serpent ne le lâcherait pas, Kirig se cacha derrière un arbre, lançant un bref regard à l’autre homme. « Un coup de main ? » Sans attendre une réponse, le Capitaine fonça sur la bête, évitant de peu un nouveau crachat de venin, espérant lui couper le corps en deux dans une attaque rapide. Cependant il dû reculer quand les crocs de la bête manquèrent tout juste de lui arracher un bras. Il avait survécu à tant de choses, Kirig n’allait surement pas mourir-là. CENDRES


    L'Île au Serpent [Saan] 5f81937107edd09ac09acb0ae88e9b59977096b7
    Vann n'existe pas. Il communique en #BBBBBB.
    Kirig parle en #3366CC.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Saan Nequtili
    Saan Nequtili
    Messages : 23
    crédits : 2538

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t153-saan-le-parjure-terminee#437https://www.rp-cendres.com/t208-liens-saan-nequtili#632https://www.rp-cendres.com/t207-chronologie-saan-nequtili#629
  • Dim 31 Juil - 18:53
     L'Île au serpent  

    Île non répertoriée, mer de l'Est
    Été de l'An 3

    Personne ne savait dans quoi ils s'embarquaient.
    La flotte maritime avait entendue parler de cette île au milieu de nulle part, à elle seule faisant à peu près la taille de la capitale de la République. Un petit coin paumé et sans importance mais dont peu de gens s'y serait aventuré. La légende raconte qu'un trésor serait gardé par une immense bête à écaille dans une grotte cachée sous un immense volcan scellé par Kazgoth depuis des millénaires. Le truc qui fait froid dans le dos.
    Comme toujours la flotte demande à une petite bande de mercenaire de les accompagner, pour faire tout le sale boulot, tandis que la garde s'en va patrouiller et repérer les points d’intérêts. Si le Reike possède des esclaves, République quant à elle a de très beaux mercenaires payés une misère. Saan était donc embarqué pour un nouveau contrat qui allait durer une semaine. Sa mission était de ... pêcher parce qu'il savait très bien pêcher, aider le cuisinier aussi, défendre le navire en cas d'attaque, réparer le navire, ramer si le vent ne poussait pas assez les voiles, et une fois sur l'île récupérer du bois, tailler de la pierre et si quelque chose semble intéressant récupérer le minerais. Car on raconte que cette île est pleine à craquer de roche ombrale. Les arbres aussi seraient très abondants et très intéressants à récupérer pour la fabrication de navires ou pour la charpenterie de bâtisses. En d'autre terme, il fallait s'y rendre pour constater.
    Mission on va dire plutôt commune pour Saan qui une fois l'encre jeté, sauta presque du bateau pour se mettre déjà en route. Il fut emmené par un agent forestier avec plein d'autres sur une parcelle pleine à craquer de palmiers, et un peu plus loin de bambous puis de pins et de sapins quand on s'avance dans la forêt. Autant dire qu'il est difficile de se déplacer et une bonne partie du groupe commence déjà à désherber les environs pour installer un camp. Les premiers jours passent et tout semble bien avancer, en tout cas pour Saan et son groupe qui réussissent à trouver un bon rythme. Le mercenaire pêche sur un petit bateau tous les jours, quand il ne s'occupe pas de scier les troncs d'arbre, pour nourrir la bonne quasi centaine de soldats et de mercenaires mandatés. Il ne dort presque pas, se levant en même temps que le soleil et se couchant quand tout le monde est presque endormi. Mais finalement couper du bois c'est pas si mal, il était habitué à faire ça sur son ancienne île, l'un de ses cousins étant menuisier/charpentier. Et puis il avait pour une fois réussi à trouver une bonne équipe et les chants de marins pouvaient se faire entendre à des kilomètres à la ronde. On peut pas en dire autant des soldats qui n'arrivaient pas à trouver l'entrée de cette fichue grotte aux minerais.

    ...

    C'est durant une petit pause à déposer sa pêche que Saan fut gêné par des bruits de pas se rapprochant de plus en plus dans sa direction. On aurait dit un homme, très grand, qui courait. Le mercenaire n'avait pas remarqué cet inconnu l'observant au loin marcher jusqu'à trouver un petit coin à l'écart. Il voulait être tranquille, c'était raté. Il eu juste le temps de terminer et de relever rapidement son pantalon, pas encore attaché avec sa ceinture, qu'un pirate drakyn sorti des arbres par magie, sabre en main et ... ne lui sauta pas dessus mais se cacha plutôt derrière un arbre.

    - Un coup de main ?

    - Non ça va j'ai terminé.

    Pas sûr qu'il ait comprit.
    Est-ce que ce pirate faisait une partie de cache cache ? Saan sait d'expérience que quand un homme tel que lui, voguant sur les flots et bravant tous les dangers, se met à fuir et se cacher c'est qu'il est poursuivi par quelque chose de terriblement terrifiant. Un serpent géant peut-être ? Saan eu même pas le temps de comprendre ce qui se passait, entendant un énorme bruit se rapprocher à présent et dévoiler une immense bête écaillées aux crocs acérés et qui jette un étrange liquide qui brûle les arbres. AH. Pétrifié sur place il n'arrivait pas à bouger, laissant seul le pirate se jeter vers la bête. Le mercenaire ne pouvait qu'applaudir cet élan de courage, même si il fallait réagir dès maintenant. Le reste de son groupe n'allait pas tarder à venir les aider, sauf si ils avaient deviné qu'il s'agissait en face d'eux de cette fameuse bête dont parle les légendes.
    Saan souffla un bon coup et sorti son sabre après avoir serré sa ceinture à sa taille. Est-ce que ce bout de fer allait l'aider à trancher la tête de cette énorme bête qui devait bien faire 3 mètres de haut ? Et en plus ça crache du venin au secours !

    - Attends, cache toi ! Je vais l'occuper et tu l'attaqueras par derrière !

    Le mercenaire était un très bon coureur et il esquivait avec facilité. De plus, il connaissait sans doute mieux le terrain. Attrapant une roche de la taille de sa main, il profita d'un instant d’inattention au serpent pour lui jeter la pierre à la figure. Le choc était impressionnant mais pas assez fort pour l’assommer. Ce n'était pas très plaisant pour lui mais cela suffit à ce que Saan soit le centre de toute son attention. Sauf que, bah, il pensait pas que ça ne lui ferait autant rien. Et avoir le serpent en face de soi c'est quand même vachement effrayant.

    - OK JE ME CASSE.

    Maintenant il allait faire ce qu'il sait faire de mieux : fuir en courant. Sabre en main il s’élança en direction de son groupe, dans l'espoir d'avoir un peu d'aide. Il fallait que ce pirate sorti du trou du cul de nul part agisse vite sinon il allait mourir noyé dans de l'acide. Et ça ne doit franchement pas être très agréable.


    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Kirig
    Kirig
    Messages : 59
    crédits : 931

    Info personnage
    Race: drakyn
    Vocation: combattant
    Alignement: NM
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t138-and-what-fate-befalls-mutineers-termineehttps://www.rp-cendres.com/t240-la-legende-du-demon-des-mers
  • Dim 31 Juil - 23:35
     
    L'Île au Serpent
    Feat. Saan
    La réponse très inappropriée face au contexte pris Kirig de court, mais il n’eut pas le temps de se poser la moindre question à ce propos, le moment était à la survie, et bien sûr, à l’attaque. Mais les crocs de la bête faillirent niaquer sa main. Derrière lui, l’autre homme sortit son arme pour se défendre à son tour, et c’était déjà probablement plus courageux que les trois-quarts des républicains. L’idée de se battre au côté d’une telle personne lui faisait monter la bile à la bouche, mais il tenta de garder sa concentration sur la bête et le présent. Tu auras tout loisir de le tuer après t’être débarrassé du Laconda. Le républicain eut une idée assez ingénieuse cependant, servir d’appât. Dans le pire des cas, il mourrait et le Capitaine pouvait liquider la bestiole en même temps. L’autre homme se mit donc à courir rapidement, échappant aux crachats de venin de la bête, pendant que Kirig se cachait derrière un arbre attendant qu’ils soient suffisamment loin. Laisse le mourir. Vann souffla alors que le républicain lançait une pierre à la bête. Mais il y avait peut-être aussi la possibilité de glaner des informations intéressantes par rapport à la présence des républicains aussi. Quel genre de minerai cherchaient-ils ici exactement ? Combien étaient-ils ? Quel bateau ? Car s’il était possible de les couler un peu plus tard…

    Il était bien plus intéressant de le sauver et de s’en faire un allié pour le moment. Kirig sprinta alors à la suite du Laconda, le terrain difficile entremêlant un peu ses pieds, mais pas suffisamment pour ne pas rattraper la bête. Quand ils furent sur une descente, le drakyn en profita pour courir de plus belle et sauter. Il failli se prendre un arbre au passage, mais se servit de sa dague pour le couper en deux avec une grande force. L’arbre tomba sur le serpent, stoppant sa course, tandis que Kirig atterrit sur son cou, s’accrochant autant qu’il le pouvait. D’un mouvement un peu sale, il planta son sabre dans le haut du crâne de la bête, la lame transperçant son crâne jusqu’à sa gueule, poussant un sifflement réprobateur avant de secouer la tête dans tous les sens. Kirig fut propulsé malgré lui contre un arbre, mais la bête n’avait plus assez de force pour se battre. Elle battu en retraite, retournant dans la forêt, volant au passage le sabre du drakyn toujours planté dans sa tête. Avec un peu de chance, elle finirait par mourir en perdant son sang. Un peu sonné mais surtout ennuyé par le développement du combat, il passa une main sur sa tête pour calmer la douleur, avant de se relever. « Sale bestiole. » Kirig pouvait probablement se défendre avec du bois, ou bien ses poings, ou encore sa magie, mais il n’était pas dans la position qu’il préférait.

    Restait à savoir si l’autre homme avait l’intention de tenter de le ramener au vaisseau de la République par la force ou non. Attentif, il s’accroupi pour regarder les traces de sang laissé par la bête. Son arme, ou des informations ? « Merci d’avoir servi d’appât. » Il lâcha finalement, serrant les dents un moment avant d’effacer l’expression amère sur son visage. Se relevant, Kirig se tourna vers l’homme, il espérait que son surnom ne soit pas trop connu du républicain moyen. « Kirig, c’est mon nom. » Il marqua une pause, donner des informations personnelles était une bonne approche pour recueillir des informations sur autruis. Il fallait simplement bien choisir celles-ci. « J’ai vu le bateau au loin, tu fais partie de la République n’est-ce pas ? » Le drakyn se tendit très légèrement à ses propres mots, prêt à se défendre au cas où son interlocuteur ne l’attaque. CENDRES


    L'Île au Serpent [Saan] 5f81937107edd09ac09acb0ae88e9b59977096b7
    Vann n'existe pas. Il communique en #BBBBBB.
    Kirig parle en #3366CC.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Saan Nequtili
    Saan Nequtili
    Messages : 23
    crédits : 2538

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t153-saan-le-parjure-terminee#437https://www.rp-cendres.com/t208-liens-saan-nequtili#632https://www.rp-cendres.com/t207-chronologie-saan-nequtili#629
  • Lun 1 Aoû - 13:39
     L'Île au serpent  

    Île non répertoriée, mer de l'Est
    Été de l'An 3

    L'Amour. C'est ça qui donne à un homme la force de continuer. Quand tout parait s'assombrir autour de soi, c'est le fait de savoir qu'une personne nous attend quelque chose qui nous fait continuer et atteindre la lumière. Ou la gueule d'un énorme serpent venimeux, au choix.
    Saan le mercenaire n'avait pas vraiment fière allure à dévaler la pente pour rejoindre le reste du groupe laissé en contre-bas qui était sûrement en train de couper du bois en chantonnant, ignorant la menace. Est-ce qu'il venait de sauver la vie d'un pirate ? Sans doute. Était-ce une si bonne idée que ça ? Non, pas vraiment. Et ... Est-ce que le pirate vient pas tout juste de couper un arbre d'un coup avec une dague ? Quoi ? Non mais désolé il va falloir le recruter pour couper d'autres arbres là. Saan s'arrête d'un coup, alors que le gros machin (pas Kirig, le serpent) se fait d'un coup écraser par un sapin et que son crâne est littéralement transpercé par le sabre du drakyn. Normalement avec un coup pareil la bête meurt instantanément, c'est certain. Mais non haha sinon c'est trop simple. Non, elle s'en va comme si de rien était, presque vexée. Le mercenaire observait la scène bouche bée, les pieds plantés dans le sol, les bras grands ouverts l'air de dire "mais qu'est-ce que c'est que ce foutoir". Quant au pirate il semblait toujours en vie, quoi qu'un peu sonné et en l'apercevant Saan reconnu d'un coup de qui il s'agissait. Un immense drakyn aux cornes bleue océan et au bras gauche écaillé. C'est le capitaine de La Tragédie qui se dresse juste en face de lui à quelque mètres et qui vient de perdre son sabre accroché à la gueule d'un serpent géant. Tout va bien, il va tranquillement retourner scier des troncs d'arbres et faire comme si de rien était. C'est pas comme si sa tête était légèrement recherché par les pirates, heureusement ce n'est pas lui qui passe en priorité comparé à d'autres têtes de traitres. Il n'est qu'un pauvre petit pêcheur. Oui, voilà c'est ça, il va tranquillement faire de demi tour ...

    - Merci d’avoir servi d’appât.
    - DE RIEN PAS D’PROBLÈME.

    Sa voix était cassée, comme si il était effrayé. Ça passe en vrai, le pirate est accroupi au sol et de dos, il ne l'a pas vu essayer de fuir ou en train de le regarder avec des yeux de petit chat apeuré. Il pense sûrement qu'il se remet de la rencontre avec ce Laconda. Alors que ce pirate est bien plus dangereux qu'un serpent tout pété. D'ailleurs le voilà qui se redresse et se retourne, laissant Saan tenter le tout pour le tout pour paraître à l'aise et un parfait petit républicain lambda qui était parti chier dans la nature.

    - Kirig, c’est mon nom.

    Je sais avait-il envie de hurler. Mais il fit comme si il découvrait son nom. Bon, déjà ça se voyait que c'était un pirate et lui un républicain, pas la peine de tergiverser là dessus. Deux mondes qui se rencontrent. Mais pas tant que ça en réalité, Saan savait d'expérience qu'il était ... dans le pétrin. Ou dans la merde, voilà.

    - C'est ça, oui. Il tente de cacher son accent venant de Kaizoku, prenant une fausse allure d'homme fier. Je suis de la flotte maritime de La République !
    Et toi tu es ... sûrement un pirate.


    Quel esprit de déduction Saan. Il remercie quand même les dieux titans de l'avoir épargné de se chier dessus ceci dit. Prenant son nouveau rôle de sage républicain vivant à République depuis toujours, il donna des instructions au pirate comme si ce dernier était à leur merci et obéissant.

    - Je vais aller avertir les autres qu'un Laconda rôde sur cette île, peut-être qu'd'autres sont ici. Il va falloir faire attention. Donc ... euh ... Sur-ce.
    ...
    J'y vais.


    Et de la façon la plus Kaizokienne qu'on puisse connaître, il se mit à marcher en crabe pour ne pas tourner le dos au pirate. Ne jamais se tourner le dos c'est la règle, pas forcément parce qu'on a peur de se faire attaquer par l'arrière et crever bêtement, mais parce que c'est très mal élevé. Saan ne voudrait surtout pas manquer de respect à Kirig le foutu démon des mers comme son titre le dit si bien. Là maintenant il priait pour que d'autres arrivent, alertés par le boucan qu'ils ont fait en se rapprochant de la plage et de leur campement de fortune. Peut-être que le pirate allait comprendre et faire demi tour, bien sagement, voilà ... Tout va bien se passer. Notez bien qu'il n'a pas dit son nom.



    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Kirig
    Kirig
    Messages : 59
    crédits : 931

    Info personnage
    Race: drakyn
    Vocation: combattant
    Alignement: NM
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t138-and-what-fate-befalls-mutineers-termineehttps://www.rp-cendres.com/t240-la-legende-du-demon-des-mers
  • Sam 6 Aoû - 19:40
     
    L'Île au Serpent
    Feat. Saan
    L’homme changea de tout au tout dans son comportement après qu’ils se soient plus ou moins débarrassés de la créature. Kirig garda un semblant de calme sur son visage malgré la tension dans ses épaules provenant du fait qu’il n’avait aucune arme pour se défendre à l’instant, mais la voix de son interlocuteur semblait particulièrement affolée, ce qui lui donnait confiance. De son propre aveu, il raconta qu’il venait de la flotte maritime de la République, et qu’il savait que le drakyn était un pirate. Peut-être cela expliquait-il son ton changeant, les pirates ayant une réputation de tueur sans scrupule : ce que Kirig était, assurément, particulièrement en tant que démon des mers. Le marin ne semblait pas particulièrement futé, se comportant semblable à une proie aux griffes d’un animal, éveillant le désir du pirate de causer quelques problèmes. Une opportunité. Un challenge. Oui c’était cela qui l’intéressait vraiment, et ce que l’autre homme semblait lui donner sur un plateau d’argent tandis qu’il marchait en crabe, s’éloignant sans quitter des yeux le pirate. « Hep hep hep, attend un peu… Je n’ai pas eu ton nom encore. » Souffla-t-il, le sourire jouant dans sa voix. Mais pas le genre de sourire qu’un marin républicain apprécierait certainement.

    « C’est une simple question, non ? » Sa voix restait cordiale, mais particulièrement menaçante. D’ailleurs, son insistance pour garder son anonymat était des plus suspicieux. Une tête à prix peut-être ? Ah, peut-être qu’il serait utile vivant finalement. Kirig s’avança alors pour ne pas le quitter des yeux dans le bois, conscient du potentiel danger des autres républicains puisqu’ils pouvaient tout de même arriver n’importe quand. Qu’ils viennent. Kirig avait après tout amoché salement un gros serpent, et arrivait à effrayer les grouillots de la République par sa simple présence imposante. Il était invincible, il se sentait comme tel du moins. Armé ou non, les autres bêtes lui causeraient sans doute beaucoup plus de problèmes que quatre ou cinq marins effrayés et pris au dépourvus. « Et si tu rentres dans ton camp maintenant, j’aurai toutes les informations nécessaires pour l’attaquer durant la nuit avec mes hommes. Ce serait dommage, non ? » Gardant les yeux sur le marin, Kirig en profita pour casser une branche assez fine d’un arbre. Elle ne ferait certainement pas long feu contre une lame, mais c’était potentiellement mieux que rien à cet instant. Avoir un point d’eau serait définitivement un plus pour l’attaque, mais le drakyn était ouvert aux opportunités. D’ailleurs, il lui semblait que des nuages commençaient à couvrir le ciel, assombrissant la forêt un peu plus.

    Cela pouvait à la fois servir comme une opportunité afin d’attaquer, mais aussi une faille car il serait probablement plus simple pour le marin de courir pour se cacher, la vision générale étant moins bonne. Kirig s’amuserait dans tous les cas, traquant l’homme comme une petite bête dans un fourré. D'ailleurs, il commença à presser son pas vers le marin, l'air de rien. CENDRES


    L'Île au Serpent [Saan] 5f81937107edd09ac09acb0ae88e9b59977096b7
    Vann n'existe pas. Il communique en #BBBBBB.
    Kirig parle en #3366CC.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum