DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Dim 31 Juil - 18:04
    Le 25 mai de l'an 3

    Il était un petit navire -bis-
    Qui n'avait ja-ja-jamais navigué -bis-
    Ohé, ohé...
    Il partit pour un long voyage - bis-
    Sur le lac Rebirth -bis-
    Ohé, ohé...
    Refrain :
    Ohé, ohé Matelot
    Matelot navigue sur les flots
    Ohé, ohé Matelot
    Matelot navigue sur les flots
    Au bout de cinq à six semaines -bis-
    Les vivres vin-vin-vinrent à manquer -bis-
    Ohé, ohé...
    On tira à la courte paille -bis-
    Pour savoir qui-qui-qui serait mangé -bis-
    Ohé, ohé...
    Refrain
    Le sort tomba sur le plus jeune -bis-
    C'est donc lui qui-qui-qui sera mangé -bis-
    Ohé, ohé...
    Au même instant un grand miracle -bis-
    Pour l'enfant fut-fut-fut réalisé -bis-
    Ohé, ohé...
    Refrain
    Des petits poissons dans le navire -bis-
    Sautèrent par-par-par et par milliers -bis-
    Ohé, ohé...
    On les prit on les mit à frire -bis-
    Le jeune mousse-mousse-mousse fut sauvé -bis-
    Ohé, ohé...


    En entendant cette chanson de marin, je me rends qu’elle est horrible, car elle parle de cannibalisme parmi le personnel naviguant, et en plus lors d'un voyage relativement court. Je comprends maintenant pourquoi les bateaux restent toujours en vue des côtes et ne s’éloignent jamais vers le large pour découvrir de nouvelles terres.

    En-tout-cas, moi, je vais mieux. Si j’ai passé les premières heures de la traversé entre Ikusa et Maël dans ma cabine, car je ne me sentais pas bien, je peux maintenant aller sur le pont sans difficulté. Me voilà donc, en train de prendre l’air sur ce fier trois mat, bien encombré de différentes marchandises à destination de Shoumei, ou du moins de la seule ville restée intacte.

    Il y a pas mal d’équipement militaire pour les troupes resté là-bas, principalement des armes et des armures de bonne qualité. Pour ma part, je fais souvent le trajet entre le Palais et l’ancienne ville sainte pour mon travail. Je pourrais d’ailleurs continuer à inspecter les quelques livres de compte que j’ai ramené, mais je préfère profiter un peu du voyage, le navire fendant les flots avec facilité pendant que les voiles blanches, gonflées par le vent, lui donnent une vitesse appréciable. C’est pendant que je rêvassais que j’entends :

    Mais puisque je vous dis qu’elle a une peau aussi grise que du basalte et des yeux qui brillent !

    Je reconnaîtrais ce portrait entre mille et je me tourne vers le groupe de marin en train de discuter :

    Messieurs, permettez-moi de vous donner un conseil, ne parlez jamais de son physique devant cette demoiselle.

    Je les vois me regarder avec surprise, mais il est important qu’ils soient au courant, j’en ai fait l’amère expérience. Au début, je pensais que c’était un problème de peau et je lui avais proposé des soins, ce qui l’avait rendu aussi furax qu’un Aboleth qui se serait emmêlé un tentacule.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Grey Avalon
    Grey Avalon
    Messages : 20
    crédits : 694

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t172-grey-avalon-la-loyaute-de-basalte-terminee
  • Lun 1 Aoû - 22:02
    Les missions d'escortes s'étaient multipliées depuis la guerre à Shoumei. S'assurer du bon transport de ressources diverses jusqu'au front. Tenir compagnie à un VIP un peu trop stresser de quitter son pays, ou alors protéger le couple royal lui-même durant ses déplacements. Au début du conflit, Grey avait découvert la joie des traversés maritimes. Elle s'en était d'abord méfiée, elle qui n'avait jamais quitter la terre, cela avait été une nouveauté, mais sans grande difficulté la femme du désert s'était accoutumée aux remous et à la houle.

      Un bateau finalement, c'est comme un grand cheval en bois poussé par le vent et voguant sur les mers. Rien de bien effrayant après réflexion.

      On peut le voir sous cet angle ?

      Bref, ce n'était pas le vaisseau le problème, mais la mer en elle-même. Tumultueuse, capricieuse et imprévisible, la mer représentait les humeurs de mère nature avec précision et ses colères étaient dévastatrices. Les fonds marins étaient insondables, rendant impossible de savoir si une créature dangereuse y sommeillait et même si on la voyait venir, que faire contre cette chose ? En dépit de la grande taille de certaine embarcation, il était impossible de s'y battre correctement, sans parler du fait que celle-ci pouvait se retourner à la moindre lame de fond qui passe, emportant avec elle autant de marins que de veuves.

      Perchée en haut du nid de pie, les yeux fixés avec sévérités et méfiances sur les mers pour l'instant tranquilles, le garde royal faisait preuve de vigilance. Plus bas, des hommes s'afféraient. Déplaçant des caisses, nouant ou dénouant les boutes sous le gré des vents, criants des ordres et partageant des prévisions sur le temps qu'il ferait dans les heures à venir. De braves hommes qu'étaient ces marins, mis à part quand ils faisaient remarqué qu'une femme sur un navire portait malheur.

      Il ne faut pas prendre ça à mal, ils sont tous très superstitieux et tout moyen est bon pour eux de conjurer le mauvais sort.

      Lui avait-on dit.

      Elle remarqua Tagar qui montait sur le pont, apparemment pour prendre de l'air frais. Il discuta avec d'autres bonhommes, mais le vent qui hurlait aux oreilles de Grey l'empêchait d'entendre quoi que ce soit. Souhaitant saluer, ou embêter, le représentant du cœur, la femme du désert descendit du mat comme un chat sauvage et atterrit d'un bon juste devant les hommes, les faisant ainsi sursauter.

      -Qu'est-ce qu'il vous prend à niaiser ainsi ? N'avez rien d'autre de mieux à faire ? J'ai vu d'autres marins galérer avec des caisses, vous devriez aller leur filer un coup de main avant que je vous balance à l'eau.

      -Hein, quoi ? Quel intérêt de bouger des caisses en pleine mers ? Elles sont très bien là où elles sont, je ne vois pas pourquoi on les bougerait de la cale, répondit un des marins.

      -Alors allez leur dire, parce qu'apparemment y a du monde qui perd beaucoup de temps à l'arrière du pont.

      Ne sachant trop comment évaluer l'autorité que représentait le garde royal qui se trouvait en face de lui, l'un des marins finit par obtempérer et s'en alla au trot. Grey se tourna vers le représentant du cœur, en le saluant d'un hochement de tête.

      -J'ose espérer que vos ordres de missions s'exécutent sans accrocs monsieur Reys. D'ailleurs je tiens à le faire maintenant, je dois vous remercier pour l'aide apporté à Avalon, notre administration ne nous a jamais causé aussi peu de soucis ces derniers temps.

      Et rien que ça servait à mettre la guerrière de bonne humeur. Après tout, il fallait avouer que l'aversion de Grey pour la paperasse frisait le surréalisme.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 3 Aoû - 15:48
    Comme aurait dit mon père, quand on parle du cerberus on en voit la queue. Là c’est carrément tout le corps qui déboule et me fais sursauter. En plus, je me sens comme un gamin pris en faute, mais j’ai de la chance car elle ne s’en prend pas à moi, mais aux marins. Si j’étais courageux, je serais venu à leur secours par solidarité masculine, mais comme je ne le suis pas, je les laisse se débrouiller.

    Les deux mousses restant me regardent et je leur fais discrètement le signe de s’éloigner tant qu’ils ont encore leurs deux jambes. Nous voici en tête et j’avoue avoir un peu peur de ce qui va m’arriver. Mais finalement, je suis rassuré, on ne salue pas une personne que l’on s’apprête à frapper, du moins, je l’espère. Les paroles suivantes de la garde Royale ou plutôt Impériale me rassure et j’ai même droit à des compliments ! Je m’incline donc à mon tour et je lui dis en souriant, étant très soulagé par le ton de notre entretien :

    Je reste à votre service, dame Avalon. Certaines de mes missions sont plus compliqués que d’autre mais grâce à l’aide de nos forces armées, les choses se passent bien. Je voulais d’ailleurs vous informer que la tribu que nous avons déplacée c’est fort bien tenu de ses missions et à été d’une aide précieuse lors d’une tentative d’invasion de suppôt de Titans.


    Leur chef, qui avait pris pour habitude de manger ses ennemis avait essayer de passer outre la volonté Impériale. Nous l’avions alors remis sur le bon chemin avec Grey. Je peux également lui dire :

    Si vous avez des problèmes, surtout n’hésitez pas.

    J’ai plein d’idée de réforme financière et je cherche un groupe de cobaye pour les tester. Je peux même lui annoncer :

    Je suis heureux de vous savoir ici. Avec vous à nos côtés, nous ne risquons rien.

    Après tout, qui oserai défier un garde Impérial ?
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Grey Avalon
    Grey Avalon
    Messages : 20
    crédits : 694

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t172-grey-avalon-la-loyaute-de-basalte-terminee
  • Ven 5 Aoû - 17:55
    La relation avec ces deux serviteurs de l'empire avait d'abord été tumultueuse. Grey n'avait après tout aucun respect pour les blancs becs qui passaient leur temps le nez dans des papiers, mais celui-ci en particulier s'était montré efficace dans ce qu'il faisait. Après quelques-unes de ses magouilles, la quantité d'administration requit par le chef de clan avait considérablement baissé et la plupart avait été relégué à des sous fifres, au grand dam de ceux-ci d'ailleurs. Aillant apprit à faire la sourde oreille, Grey n'entendait pas les jérémiades de son clan qui se plaignait de la nouvelle charge de travail administrative et pour elle tout allait pour le mieux.

    Tagar partagea des nouvelles sur cette tribu à laquelle ils avaient rendu visite autrefois. Ces cannibales sans cervelle s'était assagit et ils avaient même contribués à l'effort de guerre contre les titans, cela faisait plaisir à entendre.

    -Bien contente de l'apprendre. Si même la pire espèce de barbare peut comprendre et suivre des ordres simples, alors c'est qu'il y a de l'espoir.

    De l'espoir concernant quoi ? Cela elle le gardait pour elle.

    Toujours avec ses manières et ses flatteries, l'agent du Cœur continuait. Grey avait bien compris qu'il était nécessaire de parler comme ça dans le palais et avec la haute, cependant, ce ton l'irritait toujours autant.

    -J'ai beau être là, les incidents en mer sont courants, alors tenez-vous loin du bord au cas où.

    Ne souhaitant pas s'étendre sur des banalités, la guerrière décida de voir plutôt ce qui se tramait avec ces fichus caisses. Le marin de tout à l'heure n'était toujours pas revenu et un curieux silence s'était installé sur l'embarcation. Avec un mauvais pressentiment, la femme du désert s'approcha de l'arrière du pont qui se cachait derrière le mat et tout un tas de bordel qui s'agitait sous l'influence des vagues. De l'autre côté se trouvait une dizaine de marin, ouvrant des caisses pleines d'armes. Le contenu des caisses n'était pas choquant, c'était en effet ce qui devait être livré au front, mais le fait qu'ils se servent ici et maintenant était le plus étonnant. Sans parler du corps inanimé du mousse envoyé ici plus tôt, baignant dans son sang. Un homme qui servait de vigile profita de la curiosité de la guerrière pour lui tomber dessus, lui et sa lame au clair. L'ayant vu venir, Grey para le coup et lesta l'agresseur d'un violent coup de pied, l'envoyant valser parmi ses amis malfaiteurs, alarmant ainsi toute la petite troupe.

    Grey fit un bon en arrière, réapparaissant soudainement dans le champ de vision de Tagar. Il était indéniable qu'elle avait trouvé des ennuis.

    -ENNEMIS À L'ARRIÈRE DU NAVIRE ! Hurla-t-elle.

    La panique s'empara très vite des deux camps, mais malheureusement, c'était les traitres les mieux préparés.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Ven 5 Aoû - 22:41
    Je suis d’accord avec l’analyse de la jeune femme, n’importe qui, correctement orienté, peut être utile à l’empire. Il ne faut jamais perdre espoir et éviter de tuer les gens, car ce n’est qu’un énorme gaspillage de ressource. D’ailleurs même Grey est devenu une véritable maman poule avec ma personne, car elle me demande de rester loin du port !

    C’est bien différent de notre dernière rencontre, où elle m’avait laissé seul au milieu du désert. Je hoche la tête pour montrer que j’ai compris, en plus, je suis quelqu’un de prudent, alors je suivrais son conseil à la lettre. Je la vois ensuite s’éloigner, pour faire, je ne sais quoi, pendant que je décide de profiter tout simplement du soleil.

    Il y a trois ans encore, je me méfiais de l’eau, mes éléments étant la terre, l’air et le métal, pas vraiment des environnements très liquide. Mais je suis ensuite monté sur un magnifique voilier d’un hybride qui par la suite est devenu un ami et j’apprécie maintenant beaucoup les traverses, du moins tant que l’eau ne s’agite pas trop et que tout se passe bien.
    Ce n’est manifestement pas le cas ici, car je vois la guerrière revenir vers moi, en criant qu’il y a des ennemis à l’arrière ! C’est assez surprenant, car je n’ai pas vu d’autres bateaux nous aborder. Je comprends enfin ce qu’il se passe quand une petite bande de marin s’avance, bien armé et manifestement motivé.
    Le capitaine essaye bien de leur barrer la route et leur demande :

    C’est une révolte ?

    Un des mutins lui plante sa lance dans le bide, en lui répondant :

    Non, c’est une révolution.

    Le problème des navires, c’est que l’on ne peut pas vraiment s’enfuir. Je pourrais peut-être mettre une chaloupe à la mer, mais je n’ai aucune idée de comment il faut la diriger, et même si je le savais, il faudrait savoir vers où aller et je n’ai pas non plus cette connaissance. C’est pourquoi, quand un marin avec un grand cimeterre s’avance vers moi, je reste à ma place et modifie la structure de son arme, la rendant beaucoup plus lourde. Surpris le combattant la fait tomber et j’en profite pour lui dire :

    Vous ne voudriez pas vous rendre, par hasard ?
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Grey Avalon
    Grey Avalon
    Messages : 20
    crédits : 694

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t172-grey-avalon-la-loyaute-de-basalte-terminee
  • Mar 16 Aoû - 20:09
    Le capitaine, prenant ses responsabilités avec un peu trop de zèle, s'interposa, et c'est ainsi qu'il fut la première victime de la mutinerie. Une lance le traversant de part en part, il s'écroula sur le pont dans un râle étouffé, finissant de paniquer tout le reste de l'équipage qui se mettait à courir dans tous les sens comme des poulets décapités. En première ligne, Grey ne pouvait qu'espérer que très peu de renfort. Dans un désavantage numérique aussi conséquent, il était préférable de se replier pour trouver un endroit plus exigus. D'un rapide coup d'œil, le garde royal évalua la situation.

    Tagar était aux prises avec un renégat et s'il continuait de trainer ainsi, de nouveaux amis risquaient d'arriver pour le saluer. De l'autre côté, les marins s'agitaient en cherchant de quoi se défendre et en fuyant les assauts des rebelles. Chez les ennemis, aucune figure d'autorité ne s'était encore manifesté, mais ceci n'était qu'une question de temps.

    Elle repoussa un assaut d'un costaud qui semblait ravis de se mesurer à un garde royal, mais contrairement à lui, Grey avait autre chose à faire. Entre deux frappes particulièrement lentes mais dévastatrices, la guerrière désengagea son adversaire pour arriver à la rescousse du représentant du Cœur. Il semblait être en train de négocier une reddition, mais cela était parfaitement inutile vu que maintenant elle se jetait sur le rebelle avec un puissant coup de pied. Pris au dépourvu, le mutin voltigea et passa par-dessus bord en lâchant un cri déchirant ; celui-ci était apparemment terrorisé par l'eau. Un mauvais choix de carrière en somme.

    -Partons dans les cales, ce sera plus simple de nous y défendre.

    Sans prendre le temps souffler, Grey était déjà repartis en direction des étroits escaliers qui descendaient sous le pont. Dispensant des coups à droite et à gauche pour se frayer un chemin parmi les rebelles, la guerrière entraina avec elle quelques marins désorganisés qui s'engouffrèrent volontiers à l'intérieur du bateau. Désormais devenu une véritable petite troupe, ils arrivèrent ensemble dans la cale qui avait en effet été dépouillée de nombreuse caisse. Avec autorité, le garde royal tonna des ordres à ses mauvaises troupes.

    -Équipez-vous et allez tenir les différentes entrées. Accueillez-les s'ils tentent une percée et profitez du peu d'espace qu'offres les entrées pour les prendre un à un. Exécution !

    Les marins du Reike, bien que braves, n'avaient reçu pour la plupart que le simple service militaire obligatoire. Malgré cela, ils obéirent du mieux qu'ils pouvaient aux ordres et couvrirent les trois entrées. D'un côté l'escalier qu'ils venaient d'emprunter, ensuite une échelle étroite qui se cachait au fond de la cale et enfin le dalot que les marins eurent la jugeote de protéger, eux même passant par cet endroit périlleux quand cela était nécessaire.

    -Tagar, j'ose espérer que vous avez un tour dans votre sac.

    La situation semblait s'arranger, mais en vérité, ils étaient faits comme des rats.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 17 Aoû - 23:14
    Le mutin n’a même pas le temps de répondre, car une tornade aux cheveux blancs comme la neige, lui tombe littéralement dessus et il est progjeté du navire. J’entends quelqu’un alerter :

    Un homme à la mer !

    Mais vu comment le malheureux crie, il ne sait pas nager et va finir par mourir noyé. Je lui serais bien venu en aide, mais je suis entraîné dans les cales par la garde royale. Au passage, nous ramassons quelques compagnons, qui sur son ordre, s’arment et bloquent les points d’arriver. La jeune femme, me demande ensuite, à moi, pauvre contrôleur royal si j’ai un plan et je lui dis :

    Pourquoi moi ? Tu sais que je déteste la violence et…


    Oui, je la tutoie, car elle a commencé à le faire. À ce moment précis, un pirate débarque dans la pièce par un des sabords laissés ouvert et agacé par cette interruption, je crée et lui lance dans le même mouvement un javelot de métal, qui le traverse de part en part. Le malheureux me regarde sans comprendre ce qui lui est arrivé avant de reculer et de tomber par le trou d’où il était sortit, rejoignant son acolyte dans les fonds marins. Aussitôt, un marin le ferme pour éviter une nouvelle intrusion et je continue :

    Alors, où en étais-je avant d’être grossièrement interrompu ? Ah oui, j’indiquais que je détestais la violence. Nous avons besoin des marins pour mener cette embarcation à bon port et il faut donc éviter de les tuer.

    En effet, tuer, c’est mal, sauf quand c’est nécessaire, bien sûr. Je continue donc mes explications :

    Il existe une sorte de code chez les pirates et nous pouvons leur indiquer que nous souhaitons l’ouverture de pourparlers. Je pense qu’ils devraient accepter, car c’est dans leurs intérêts que nous ne restions pas ici, car nous pouvons tout à fait couler le bateau et c’est nous qui avons les provisions et l’eau.

    Je la regarde dans les yeux et je lui dis en guise de conclusion :

    Il faudra prévoir une sorte de code, indiquant le déclenchement d'une attaque visant leur meneur, si les négociations échouent.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Grey Avalon
    Grey Avalon
    Messages : 20
    crédits : 694

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t172-grey-avalon-la-loyaute-de-basalte-terminee
  • Ven 19 Aoû - 13:25
    Prônant le pacifisme, Tagar empala un mutin qui se glissait par une énième entrée qui avait été négligée. Le malheureux, qui déplorait désormais un excès de fer dans son sang, repassa par là où il était entré et disparut de leur vue avant de chuter à l'eau. Grey ne cligna des yeux qu'une seule fois durant cette scène.

    Le conseiller souligna le fait qu'ils avaient besoin d'un équipage pour naviguer. C'était vrai, même si cela avait moins de poids dans sa bouche alors qu'il venait d'annihiler l'un d'entre eux. Un équipage trop réduit pourrait provoquer un accident, voir même un naufrage ; s'assurer que ce bateau arrive à bon port est la mission du garde royal, donc il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour que cela se réalise. Quitte à secouer un drapeau blanc et à faire des courbettes pour faire relâcher leur vigilance.

    La guerrière leva un sourcil lorsqu'on lui évoqua l'existence du pourparlers.

    -C'est vieux comme le Sekai madame, tous ceux qui brave les mers savent ça, dit un marin qui suivait la conversation.

    -Mais qu'est ce qui les oblige à nous écouter ?

    Le marin haussa les épaules. C'était simplement une tradition, il n'y avait pas vraiment de garantie autre que l'honneur des deux partis.

    -Très bien, assumons que nous pouvons entamer des négociations. Tenir un siège ici serait désavantageux pour eux en effet, mais rien ne les poussera jamais à nous amener au port de Mael. Ça reviendrais à leur demander une reddition inconditionnelle.

    Avoir l'ascendant ne suffisait pas, il fallait écraser ses adversaires à plate couture pour qu'ils daignent enfin vous écouter.

    -Et oubliez cette histoire de code, je m'occuperais moi-même de leur chef si les négociations ne me plaisent pas.

    Elle saisit une épée courte qui trainait dans l'une des caisses, une arme parfaitement banale mais tout à fait capable de tuer. Elle l'enfila à sa ceinture à côté de son épée longue.

    -Ne perdons pas de temps, il ne faudrait pas qu'ils complotent pendant que nous avons le dos tourné. Tagar, tu t'occuperas du "pourparlers" et je m'assurerais qu'il ne t'arrive rien. Vous autre, couvrez-nous et en cas d'échec total, coulez ce navire ; inutile de fournir des armes aux ennemis du Reike.

    Sans gâcher une seconde de plus, Grey tira Tagar derrière elle et ils remontèrent l'escalier qui les guidait tout droit dans la gueule du loup.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Ven 19 Aoû - 21:29
    Un des marins va dans mon sens et malgré quelques réticences de la jeune femme qui ne semble guère enthousiasmé par mon idée, elle accepte. D’ailleurs comme elle le dit, nous n’avons guère le choix, rester ici, dans la cale, alors que nous ne savons rien de la destination finale serait pure folie. D’ailleurs, quand elle me demande ce qui va forcer à nous écouter, je lui réponds avec mon plus beau sourire :

    Mon fabuleux charisme bien sûr.


    C’est une plaisanterie et j’espère qu’elle va comprendre mon allusion, nous avons réussi à convaincre un chef de clan cannibale alors ce n'est pas des pirates à la petite semaine qui vont faire peur au duo infernal ! D’ailleurs, elle prend une deuxième arme, signe qu’elle est prêt au combat et nous montons sur le pont. Dès qu’ils nous voient, la vingtaine de forbans nous menacent avec leurs armes, il y a même un petit canon de pont, sans doute chargé de mitraille. Comme prévu, je lève haut la main et je leur crie :

    Pourparlers !

    Je vois certains marins qui se regardent, ne comprenant manifestement pas de quoi je parle, mais le chef de la bande, lui a pigé car il me dit :

    Nous acceptons les pourparlers !

    Je me dirige donc vers lui, me mettant directement dans la trajectoire de canon, d’une part pour protéger la garde royale et d’autre part, pour renvoyer les projectiles si besoin grâce à ma magie du métal. Le gaillard qui me fait face n’est vraiment pas impressionnant, pas bien grand, avec une fine moustache et des yeux de porcelet, je sens directement chez lui le petit chef sadique. Mais je ne le sous-estime pas, s’il a réussi à devenir leur chef, c’est qu’il a des capacités. D’ailleurs, avant même d’ouvrir la bouche, il crée grâce à magie de l’eau, deux grandes lances pointées vers nous et il nous demande d’un ton plein de morgue :

    Vous êtes là pour parler de votre reddition ?
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Grey Avalon
    Grey Avalon
    Messages : 20
    crédits : 694

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t172-grey-avalon-la-loyaute-de-basalte-terminee
  • Lun 22 Aoû - 22:23
    Ils arrivèrent sur le pont et, par le Soleil et la Lune, il y avait du monde. Une vingtaine de gars se tenaient sur le qui-vive, prêts à se jeter sur les représentants du Reike. Armes au clair, petit canon plein à craquer de mitraille -peut être un peu trop d'ailleurs-, et surtout, des sourires très satisfait, comme s'ils avaient déjà gagné la guerre. N'avaient-ils pas encore réalisé que les vivre se trouvait un niveau plus bas ? Leur estomac n'avait sans doute pas encore crié famine dans ce cas-là, mais ça ne saurait tarder.

    Plein d'assurance, Tagar demanda les pourparlers. La plupart des mutins nous regardait, comme si l'on avait parlé dans une langue étrangère, or il y avait bien quelqu'un qui avait compris ce qui se tramait et enfin, le chef de cette petite troupe décida enfin à se montrer. Petit, menu, il arborait une détestable petite moustache et parlait d'un ton méprisant, victorieux, et ô combien agaçant. Malgré son apparence peu impressionnante - il est d'ailleurs mal de le jugé ainsi - le chef mutin manifesta deux grandes lance faite à partir d'eau. Ces armes magiques ressemblaient d'ailleurs un peu à celle qu'avait utilisé le conseiller du Cœur un peu plus tôt. En tout cas, ce pratiquant des arcanes ici semblait bien plus dans son élément.

    Grey remarqua près d'elle le gros costaud qui l'avait agressé précédemment. Celui-ci la toisait avec avarice, qu'est ce qui lui passait par la tête ? Elle s'en fichait. Au lieu de ça, elle s'approcha de lui et lui glissa avec un sourire aguicheur.

    -Ne t'en fais, on aura de quoi s'amuser un peu plus tard.

    Lui comprit du sexe, quand à Grey, elle, entendait évidemment un massacre unilatéral. Aucun des deux ne brisa le quiproquo. La guerrière reprit.

    -D'ailleurs, j'avais cru que c'était toi le chef. Mais pourquoi c'est ce nabot qui se tient là-bas en parlant pour vous ? La magie c'est sympa pour les soirées, mais rien ne vaut un bras puissant, pas vrai ?

    L'homme au cou de taureau émit un simple grognement pour réponse, laissant ainsi le garde royal dans le doute. La manœuvre marcherait peut-être, ou peut-être pas. Était-ce seulement possible de déclencher une mutinerie au sein d'une autre déjà en cours ? De son expérience auprès des barbares, la guerrière s'avait qu'un coup de couteau dans le dos était souvent suivit de beaucoup d'autre. Espérons que ces... Traîtres ? Suppôts des titans ? Républicains ? Rebelles ? Bref, que ces idiots soient aussi intelligents que des barbares consanguins.

    De peur d'attirer le courroux du chef ennemi, Grey arrêta les messes basses et répondit à sa question. La simple mention du mot reddition lui faisait grincer des dents, mais elle fit bonne figure, pour l'instant.

    -Il aurait été bien plus agréable de parler de votre reddition, mais avant cela, vous feriez nous l'honneur de vous présenter ?

    Heureusement, la guerrière limita son temps de parole pour laisser la main à Tagar. Il serait malheureux qu'elle et sa grande bouche gâchent ces pourparlers qui viennent de commencer.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 24 Aoû - 16:25
    Sérieux, elle lui fait du rentre-dedans ? Ce n’est pourtant, ni le lieu, ni le moment. Mais les femmes sont par nature imprévisible et je comprends ensuite son plan, elle veut dresser le gros bras contre le chef, l’éternel combat des muscles contre le cerveau. Cela peut fonctionner, mais seulement s’il n’y avait pas de danger extérieur, là, ils vont faire front commun pour nous abattre, quitte à se déchirer ensuite pour le pouvoir.

    Concernant les présentations, ce fut succinct, le petit homme s’avança et se nomma en frappant son torse chétif :

    Je suis le puissant Grabag.

    À bien y regarder, il semble être un croisement entre un gobelin aventureux et une humaine aveugle, car je ne vois pas comment une telle chose est possible. Je lui réponds donc ton neutre :

    Je suis Tagar Reys, contrôleur Impérial.

    Je laisse le temps à la garde Royale de se présenter si elle en éprouve le souhait et je continue :

    Votre attaque était vraiment bien organisée, moi-même, je n’ai rien vu venir. Tuer le capitaine était très culotté de votre part et à bien désorganisé l’équipage.

    Je vois mon interlocuteur exulté et je continue, d'une voix grave et très sérieuse :

    J’ai tout de suite vu que j’avais à faire à quelqu’un de supérieurement intelligent, ce qui ne nous laisse malheureusement qu’une seule solution, je vais devoir me sacrifier pour couler ce navire. Cette phase de pourparlers n’a pour but que de permettre aux marins qui le voudraient de quitter le navire à bord des canots.

    Joignant le geste à la parole, je crée une longue lance d’un mètre de large et d’un mètre de long, semblant peser très lourd, alors que ce n’est pas le cas, à deux mètres de hauteur, juste au niveau de l’ouverture de la cale, pour que ce soit bien clair pour tout le monde que si je la lâche, elle va transpercer la coque très facilement. Le but est de provoquer un vent de panique parmi les pirates, car il n’y a rien de plus effrayant qu’un kamikaze.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Grey Avalon
    Grey Avalon
    Messages : 20
    crédits : 694

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t172-grey-avalon-la-loyaute-de-basalte-terminee
  • Ven 26 Aoû - 15:30
    La troupe de pirate semblait détendu pour l'instant, rien de bien méchant pouvait se produire durant d'innocentes négociations, pas vrai ? Le chef se présenta alors, Grabag, évidemment inconnu au bataillon. Le Sekai était grand et connaitre la moindre petite frappe qui arpentait terres et mers était évidemment impossible. Cela n'empêcha pas Grey de grimacer qui ne savait toujours pas laquelle des factions lui faisait face aujourd'hui.

    Tagar se présenta tout aussi sobrement que le petit chef, quant au garde royal, il resta muet. À quoi bon se donner la peine quand l'un des deux groupes allait être exécuté ? Le contrôleur reprit alors, flattant les mutins des manœuvres barbaresques réalisées et faignant un échec et mat. Sans prévenir, il menaça l'embarcation toute entière ainsi que ceux si trouvant avec une imposante lance créé magiquement. Décidément, tous ces magiciens avaient quelque chose à compenser.

    Tout alla très vite. La guerrière se posta devant Tagar en position défensive, bien déterminée à bloquer toutes attaques avec sa vie. Le roi mutin, lui, observait la situation avec surprise et les armes magiques qu'il maintenait au-dessus de lui oscillaient avec hésitation. Des marins ayant suivi la discussion, s'agitèrent en faisant passer le mot et l'on pouvait entendre beaucoup d'agitation sous le pont. Après tout, Grey avait déjà menacé de faire couler le navire si besoin, ils avaient toutes les raisons d'y croire. Concernant les pirates, ils s'étaient rapidement divisés. Les plus courageux avaient fait un pas en avant tout en menaçant les représentants du Reike avec leurs armes. Et dans le camp des couards, ils se battaient déjà pour savoir qui aurait le privilège d'avoir une embarcation.

    Maintenant, la véritable question portait sur les intentions du contrôleur. Avait-il seulement la puissance de feu pour mettre ses menaces à exécutions ? Et si c'était vrai, bluffait-il pour semer la zizanie avant d'entreprendre un assaut direct ? En tout cas, les marins, eux, y croyaient dur comme fer et ils se massaient déjà derrière le diplomate en brayant et en suppliant les pirates de leur laisser une barque. Évidemment, ils se firent tenir en joue par les mutins et désormais une petite émeute menaçait d'éclater. Aucun des deux groupes n'osait déclencher les hostilités en premier, de peur que ceci ne signe leur arrêt de mort à tous.

    -Wohohoh, du calme, nous n'avons pas besoin d'en arriver là, dit Grabag sur un ton tout de suite plus amical.

    -Ne l'avez-vous pas entendu ? Ceci est notre seule et unique option. Rétorqua Grey, impassible.

    Périr avec le navire ne la dérangeait pas vraiment, mais c'était surtout d'arriver à cette extrémité sans combattre qui l'embêtait.

    -Non non non, vous ne comprenez pas. Nous pouvons tous nous en sortir, ne pas couler le navire et rentrez chez soi une fois tout ça terminé. Le Reike remarquera à peine la disparition de cette cargaison et nous, nous tous, verrons le soleil se lever une fois de plus. Qu'est-ce que vous en dites ?

    L'empire gérait toutes ses ressources avec minutie et une grande surveillance. La preuve, il se trouvait sur ce navire un contrôleur et un garde royal pour l'escorter. Il n'y avait nul doute que ceux qui rentreraient chez eux comme des fleurs après avoir coopérer avec ces traitres finiraient leur vie au fond d'un trou.

    Grey jeta un regard à Tagar tout en se saisissant de l'épée additionnel qu'elle avait ramassé plus tôt. La tension était à son comble et la moindre étincelle pouvait être dramatique.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Ven 26 Aoû - 17:59
    J’adore créer de grosses armes, cela me donne un sentiment de puissance que je ne peux pas avoir grâce à mes muscles, alors je compense ainsi. Le deuxième avantage, c’est que tout le monde à les yeux rivé dessus, alors qu’elle ne coupera pas un ongle de doigt de pied.

    Comme je le pensais, le petit homme essaye de calmer les esprits, et Grey entre dans mon jeu, le prévenant que nous n’avons pas le choix. Cela semble le décider à négocier et je lui dis, d’un ton où l’on sent que j’ai encore de l’espoir :

    C’est bien vrai ? Si nous vous laissons partir avec les caisses, vous nous laisserez le bateau, vous êtes prêt à modifier votre plan génial pour nous ?

    Il se rengorge, fier comme un coq et réponds :

    Bien sûr, nous devons débarquer nos armes dans une crique au Shoumei. Dès que le transbordement est fait, nous vous laissons le navire et…

    À ce moment, son second intervient :

    Tu es fou ou quoi ? C’est à moi que devait venir le navire, on avait dit à toi l’argent et à moi…

    J’interviens alors, lui disant d’une ton très froid :

    Un subalterne ne doit pas interrompre son supérieur, surtout quand il a pris une décision.

    Grabag s’énerve et lui dit :

    Ta gueule, c’est comme cela et puis c’est tout.

    Je sens le gros costaud hors de lui et j’utilise ma magie du métal pour faire s’envoler son épée dans sa main, comme s’il l’avait dégainé lui-même et je crie :

    Attention, il va attaquer !

    Le mage de l’eau, prenant mon avertissement au sérieux, lance ses pics et transperce l’homme. Quant à moi, je profite du chaos général pour faire voler la lame du second directement dans le torse du chef, le prenant complètement pas surprise, alors qu’il pensait avoir gagné.

    Les pirates, se regardent sans comprendre ce qu’il vient de se passer avec leurs deux meneurs qui semblent s’être entre-tués et je dis à la garde royal :

    C’est à toi de jouer.

    Si j’interviens à nouveau, les forbans risquent de comprendre mon rôle dans cette affaire. À elle de voir si elle veut les attaquer ou les intimider. À sa demande, je peux faire disparaître l’épée que j’ai créée.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Grey Avalon
    Grey Avalon
    Messages : 20
    crédits : 694

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t172-grey-avalon-la-loyaute-de-basalte-terminee
  • Dim 28 Aoû - 20:48
    Le jeu d'acteur de Tagar était mauvais, très mauvais, et pourtant, cela marchait. Comment ? Allez savoir. Grabag était aux anges qu'on lui parle ainsi, peut-être était-ce la première fois qu'on le complimentait sur quoi que ce soit d'ailleurs. En tout cas, il y eu une sorte de quiproquos entre le chef et le costaud de tout à l'heure. Le plus grand des deux était remonté, déjà que son chef devait l'agacer en permanence, cette fois ci, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Grabag changea son plan à la dernière minute pour empêcher un bain de sang, ce qui n'était certainement pas au goût de son second à qui on avait promis un vaisseau flambant neuf. L'échange était tumultueux entre les deux, mais ce fut le contrôleur qui l'envenima d'autant plus.

    Sur un petit coup de pouce, l'épée du second et les lances du chef touchèrent tous les deux leurs cibles dans un bref duel totalement artificiel. Grey avait senti la magie se manifester derrière elle, décidément, le contrôle de l'acier était bien utile. Confus au possible, les mutins observaient les deux corps tombés sur le pont, contemplant ainsi la seule et unique hiérarchie qu'ils avaient, disparaitre en un instant. Certes les mouvements de l'épée n'avaient pas été très naturel, mais dans le feu de l'action qui allait suivre, personne ne s'en souviendrait. La guerrière reçu le feu vert.

    -Il était grand temps que la parlotte se termine.

    Elle rua en avant, en direction du canon encore chargé. Le canonnier, bien que prit de court, eu tout même le temps de pointer son arme sur la folle furieuse qui s'en prenait seule à une vingtaine d'homme. Alors qu'il appuyait sur la détente qui allait lancer un silex à la rencontre de la poudre, un autre mutin tenta d'intercepter la guerrière, mais celle-ci en profita pour lui trancher la main d'un coup bref et de faire de lui son bouclier humain. Le pauvre homme n'eut le temps que de voir les projectiles mortels le transpercer de toute part, réduisant ainsi son thorax en bouillit et écumant de sang. Grey se débarrassa du corps et jeta son épée courte à la rencontre du canonnier, et comme une flèche, la lame trouva sa poitrine et eu raison de lui.

    Les marins observaient la scène sans un bruit, interdits face à une action aussi stupide, mais ce n'était que lorsque le garde royal trancha deux mollassons en même temps, qu'ils se retrouvèrent galvanisés.

    -À MORT LES ENNEMIS DU REIKE ! Hurla la femme grise après une glorieuse attaque.

    Le bateau se transforma alors en furieux champ de bataille. Les marins se jetèrent à leur tour en avant, bousculant Tagar et sa grosse épée, et sans craindre pour leur vie ils manièrent leurs armes comme de véritables soldats.

    Consciente du fait que son camp devait à tout prix éviter les pertes, la guerrière décida de mettre les bouchées doubles dans cette confrontation pour la plier le plus vite possible. Au lieu de s'embêter à parer des coups pendant des heures, elle fonça au travers des pointes de lance et des lames, prenant de vitesse ses adversaires qui n'avaient jamais rencontré une telle férocité. Pour chaque ennemi vaincu, une nouvelle arme s'ajoutait à l'arsenal de la Reikoise et ainsi, elle retrouvait l'environnement dans lequel elle avait le plus brillé autrefois. Au coût d'entailles et de blessures plus ou moins sévères, la femme du désert se déchaina, réduisant en charpie ceux qui osaient s'approcher d'elle, et empalant sur des lances ceux qui avaient la mauvaise idée de s'en prendre à plus faible qu'elle.

    Il ne restait plus qu'une poignée en face d'elle et malgré la fatigue, elle s'apprêtait à terminer ce combat, mais c'est alors qu'un homme qu'elle avait cru tuer en un coup, se traina sur le pont et s'agrippa aux bottes de la guerrière. Celle-ci para un coup au dernier moment et avec un coup désespéré se débarrassa d'un des derniers mutins, malheureusement, ses blessures la rattrapaient et elle n'avait pas la force de dévier cette lance qui se dirigeait vers son cœur.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Dim 28 Aoû - 22:58
    Je pense que je souffre d’un léger problème de communication, à moins que ce soit mon interlocutrice qui comprenne de travers mes paroles. Depuis quand la phrase : c’est à toi de jouer, signifie : massacre l’entièreté des mutins, fais-toi tirer dessus au canon et fonce dans le tas sans réfléchir ?

    En plus, elle hurle des ordres aux marins qui nous sont fidèles et qui s’élancent comme un seul homme, augmentant le carnage. Suite à cette mêlée, je suis incapable d’utiliser correctement mes pouvoirs magiques, de peur de blesser un des nôtres ou pire, Grey. Je me contente juste de faire disparaître l’épée qui menaçait notre navire, mon mana n’étant pas infini.

    Mais finalement la garde royale n’a pas besoin de moi, occire du menu fretin semble être tout à fait à sa portée, jusqu’à ce qu’elle se trouve en mauvaise posture. Une lance fonce droit vers elle, menaçant de l’embrocher. Je n’ai pas le temps de réfléchir, et j’utilise ma magie du métal au dernier moment pour rendre le bout de la lance non-tranchant. Elle aura ainsi un gros bleu, mais elle n’en mourra plus. Voyant cela comme une véritable preuve de sa puissance, les lames rebondissant sur son corps, les rebelles restants lâchent leurs armes, signifiant ainsi la fin de leur tentative de mutinerie, ce qui est une bonne chose, du moins pour moi. Je vais donc rejoindre la jeune femme et je lui dis :

    Sois-tu es incroyablement stupide, soit incroyablement courageuse.

    Pour ma part, je penche vers la première option, mais je ne le dirai pour rien au monde, ne voulant pas finir décapité. À la place, je lui demande :

    Je peux te soigner, mais il faut que je touche ta peau, est-ce que tu acceptes ?

    Autant lui lui poser la question, ce serait ballot de perdre une main bêtement. Nos troupes, eux ne perdent pas de temps et ont rassemblé les prisonniers, avant de les attacher au mât. Le second du capitaine, lui, reprends la barre et après avoir consulté le compas, nous indique :

    Nous avons peu dévié de notre route, nous devrions arriver demain, dans la soirée.


    Encore une bonne nouvelle, avec un équipage réduit, je prie les Astres que nous ne rencontrions pas de pirate ou de tempête. Puis je demande à mon interlocutrice :

    Je te laisse interroger les mutins, ils semblent qu’ils aient peur de toi.

    Et je comprends très bien pourquoi.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum