DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Ashewa Voshin
    Ashewa Voshin
    Messages : 16
    crédits : 1274

    Info personnage
    Race: Elémentaire
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t398-ashewa-voshin-elementaire-termine#1791https://www.rp-cendres.com/t412-ashewa-voshin-liens#1863https://www.rp-cendres.com/t411-ashewa-voshin-chronologie#1859
  • Lun 15 Aoû - 0:18
    Ashewa Voshin
    Race : Elémentaire de poussière
    Sexe : Biologiquement masculin
    Âge : 331 ans
    Métier : Colporteur
    Taille & poids : 182 cm pour 75 kg
    Alignement : Neutre Bon
    Faction : Citoyen du Monde (anciennement Shumeïen)
    Rang : D
    Religion : Culte des Ombres
    Avatar : Jamil Viper - Twisted Wonderland

    Pouvoirs et objets

    Mage élémentaliste

    Pouvoirs :
    Elément Poussière : Palier 3 (2100)
    Elément Air : Palier 1 (300)
    Elément Terre : Palier 1 (300)
    Soins élementaires : Palier 1 (250)
    (Total = 3550 si je ne me suis pas trompé)

    Objets détenus : Vêtements de voyage en tissu renforcé de disques de cuir, un bâton de combat (type bô) et un arc avec un carquoi de flèches (30), une bourse attachée à une ceinture en cuir, un cheval, nommé Ekou, avec une selle et des sacoches de selle contenant le nécessaire du voyageur, des rations, de quoi allumer un feu, des gourdes d'eau, des cordes d'arc de rechange, un petit couteau, quelques babioles sans valeur, notamment des cailloux brillants ou avec des formes étranges, des sculptures sur bois à moitié finies, et une couverture chaude. Accrochée au cheval, une petite cariole contenant son nécessaire de colporteur, des lettres transportées de ville en ville, du métal et des herbes communes, et ce que ses clients lui demandent de transporter.
    Il porte également beaucoup de bijoux et de maquillage, préférences personnelles plus qu'utiles.

    Description physique et mentale

    La grandeur et le rayonnement du Shumeï. Telle avait été sa vocation pendant de nombreuses, très nombreuses années. Pas à l'échelle d'un élementaire, mais pour un humain certainement. Son identité s'était construite autour de cette mission, de ce sacerdoce. Servir et croire. Une foi dévorante qui avait permis de parcourir le monde, découvrir les territoires, les peuples, sauver, aider, faire voir et valoir ce qu'était Shumeï et le Culte des Ombres.

    Vivre et laisser vivre. Et surtout, laisser mourir, lorsque le temps était venu. Telle était sa croyance, en ces temps passés et, désormais, révolus. La guerre et l'apparition des Titans ont transformé ce Croisé arrogant en ombre de lui-même. Sa foi, si constitutive de son identité, s'est délitée pour n'en laisser plus que la moelle, cette croyance en un équilibre entre l'ombre et la lumière, la vie et la mort, le soleil et la lune, quels que soient les noms donnés à ces opposés.

    Abandonné par les règles qui avaient toujours régi sa vie, Ashewa n'en garde plus qu'une certaine ligne morale qu'il continue à suivre, et une volonté toujours ancrée de faire le bien, parfois par des moyens détournés. Plutôt joueur et volatile de nature, il est devenu plus sombre et pensif, s'exprimant un peu moins. Le temps et les circonstances l'ont rendu moins bravache, plus humble, aussi, et il cherche l'apaisement bien plus que le conflit, dégoûté par sa propre faiblesse et son incapacité à faire plus quand sa nation a eu besoin de bras armés.

    Lorsqu'il se laisse tenter, cependant, il danse comme le vent, et aime les babioles brillantes, quelle que soit leur valeur. Il a d'ailleurs toujours un peu eu la réputation d'un être superficiel, en son temps, pour son penchant pour les bijoux, la musique, les vêtements colorés et la cosmétique.

    Histoire ou test-rp


    Il serait incorrect de donner à l'enfance d'Ashewa une importance particulière. Simple citoyen du Shumeï né de simples citoyens du Shumeï, malgré leur qualité d'élémentaires, il a été élevé dans une simplicité et une pauvreté qui n'ont jamais été un frein à sa joie de vivre et à sa créativité. Son enseignement, religieux comme général, a toujours été bercé par le Cultisme inhérent à sa famille, et enveloppé dans la stabilité d'une théocratie gouvernée par les mêmes dirigeants depuis plusieurs siècles. Les conflits intermittents avec les Divinistes n'ont jamais marqué son existence, grâce à la modération de ses parents. Aucun souvenir de cérémonie n'a hanté sa mémoire ou transformé sa vision de la foi. Les Gardiens ont été, sont, et seront. La mort n'est pas une fin, et les rêves, quels qu'ils soient, sont une chose à voir positivement.

    Durant la courte et pourtant longue adolescence d'Ashewa, il découvrit les joies du rire, de la dance, des babioles et de la magie. Etudiant à la fois dissipé et concentré, par période, disposant d'une concentration plus que vacillante, il lui fallut un temps certain à apprendre et comprendre ce qui n'était pas dans sa propre nature élémentaire. Sa distraction l'emmena, comme beaucoup de jeunes personnes fascinées par l'idée de faire mieux dans la vie que leurs parents, vers l'Ordre de la Main.

    Il se plia sans broncher, ou presque, puisqu'il se souvient encore des tracas qu'il s'était attirés par son insouciance et son arrogance, à l'entraînement sévère et aux voeux qui lui étaient demandés. Peu intéressé par les armes, il prit malgré tout en main un bâton de combat et un arc, qu'il utilise correctement à force d'entraînement, mais pour lesquels il n'a pas d'affinité particulière, et se concentra autant qu'il put sur sa magie, pour laquelle il acquit finalement une certaine maîtrise, à tout le moins dans l'élément dont il était le plus proche.

    Devenu Chevalier, ce qui lui posa de multiples problèmes personnels puisqu'il était fuyant avec l'autorité et préférait vivre selon ses propres règles, il se plia et se glissa, allant de contorsion mentale en contorsion mentale pour gagner des échelons et se voir, enfin, conférer le titre de Croisé de l'Ordre. Enfin, enfin, il allait pouvoir vivre libre comme le vent, selon les règles qui lui convenaient (un défaut qu'il tenait de son élémentaire d'air de père, pas qu'il ait beaucoup de défauts, bien entendu). Il prit donc Ekou, son fidèle destrier, son équipement, ses vivres, et partit faire rayonner Shumeï et ses croyances aux quatre coins du monde connu, et parfois inconnu.

    La montée en puissance de la Régente Gunnhildr avait fait parler dans l'Ordre, qui n'était pas toujours son soutien le plus fidèle. Mais ultimement, pour Ashe, la vie ne changeait pas. Il était simplement plus... discret dans ses allégeances au Haut-Prêtre et au Cultisme. Les Ordalies des nobles de Mael et Sancta fut un coup dur, sa ville natale ainsi attaquée. Mais il était avant tout un homme de l'Ordre et, ses parents n'étant pas nobles, il n'avait qu'un intérêt modéré pour la situation dans ses détails.  Son sacerdoce l'emmenait ailleurs.


    Il chevauchait, de retour d'une énième expédition dans les Terres du Nord. Le trajet aboutissait presque, et l'air de Shoumeï lui titillait les narines. Une nouvelles mission accomplie, une nouvelle satisfaction, et un nouveau bijou commémoratif, cette fois une chaînette pour tenir sa longue chevelure sombre, déjà tressée de babioles en tous genres. La discrétion, étonnamment, n'avait jamais été son point fort. Il était un parangon, parfois butor, toujours souriant, aimable, adorable, même, selon certaines personnes qui auraient pu être tentées de voir ce qui se cachait sous son armure de cuir. Mais avant tout, il était un soldat de la foi, envers et contre tout.

    Il approchait de Benedictus, le jour où tout arriva. Il avait, bien entendu, eu vent des rumeurs indiquant que le Haut-Prêtre avait quitté Shoumeï pour rejoindre Reike afin de sauver leur dirigeante. Il avait aussi entendu qu'il avait été emprisonné pour cela, suivant une histoire de traité qui ne le regardait que de loin. Tout, parfois, semblait absurde quand sa mission était de venir en aide au nom de l'Ordre. Il chevauchait donc Ekou, douxième du nom, en direction de la capitale, quand une fumée noire, grasse, accrocha son oeil. Il accéléra, tenté de galoper, pour arriver plus vite, mais craignant de tuer son cheval sous lui. Benedictus, d'où il était, lui semblait en feu.

    Cependant, plus il approchait, mois la direction de la fumée lui apparaissait cohérente. Non, ce n'était pas Benedictus, qui brûlait, mais une village, ou une ville, bien, bien plus au nord. De façon incompréhensible, son estomac se serra, une crainte sans nom le prenant. Ses parents ! Sancta ! Non, impossible que cela vienne de si loin. Et pourtant, plus il avançait, plus il était certain que cela ne venait pas de la capitale. La panique le saisit avant que, enfin, il ne se souvienne de son enseignement, de sa foi. La vie et la mort faisaient partie du même cycle. Ce qui devait vivre devait mourir, et si ses parents s'éteignaient en ce jour, alors leur temps était arrivé, malgré leur jeune âge.

    Ce ne fut que plus tard, alors qu'il chevauchait désespérément vers Sancta, malgré sa Foi, malgré le Culte, malgré tout ce que son conscient pouvait lui souffler en pensée sereine d'acceptation, qu'il réalisa ce qui causait le chaos qui l'entourait. Il avait aidé, vu des gens fuir, pleurer, crier, prier, mourir dans la panique ou de causes inconnues. Il avait usé de magie, sa peau semblant se disperser en millions de grains, comme s'il était flou, pour calmer ou guider ceux qui quittaient précipitamment. Il avait, secrètement, dans son esprit, méprisé cette populace effrayée quand ils étaient censés accepter et expier leurs péchés. Car ce ne pouvait être que cela, la résultante d'un péché si profond que leur Fédération entière se retrouvait envahie et détruite, ses membres exterminés ou rendus comme fous.

    Puis enfin il comprit. Et enfin il eut peur. Seul, il était impuissant. Il en craignait pas la mort, non, du moins pas de ce qu'il aurait pu accepter. Il l'avait déjà croisée, frôlée, dans ses misisons, dans ses campagnes. Mais c'était la mort à une autre échelle. Une morte inexpliquée, amenée par les Dieux en lesquels une bonne partie de son propre Ordre croyait. Une mort idiote, stupide, injuste. Comme beaucoup, ce jour-là, sa foi se brisa. Et comme beaucoup, ce jour-là, il tourna la bride d'Ekou, et prit la fuite.

    Ce ne fut que plus tard, bien plus tard, après avoir accompagné ses concitoyens qui, certains, voulaient s'installer au Reike, qui avait joué un rôle salvateur en envahissant Shoumeï, qui voulaient s'installer ailleurs, à Liberty. Il avala des jours et des jours, des mois, de voyage durant cette période, alors même que Reike combattait pour sauver son propre pays. Ou au moins ce qu'il en restait. Plus le temps avançait, moins il sentait sa raison de vivre comme importante. Moins sa fierté subsistait. Moins sa Foi survivait. Petit-à-petit, mois par mois, il abandonna les signes de son Ordre, et adopta les manières et habitudes des voyageurs, des colporteurs, amenant objets et nouvelles dans les contrées qu'il traversait. Il perdit son rire, et oublia sa flûte et ses sculptures au fond de ses sacoches, et entama son Ordalie personnelle. Pas celle du Nouvel Ordre, non, cette abomination née d'un esprit sans doute aucun perverti par les Titans. Une quête plus humble, moins brûlante, et pour autant aussi poignante, pour lui. La quête, très simple, de redécouvrir sa Fou et son Culte, et de renoncer à son arrogance, ou tout du moins ses vestiges.

    Groupes d'intérêts

    Culte des ombres: Ashewa reste un Cultiste dans l'âme. Aucune pratique nocturne ou sacrifice pour lui, simplement la croyance en un équilibre. Et après tout, si les Titans existent au point d'apparaître dans ce monde, et l'équilibre étant constitutif de sa foi, les Gardiens doivent exister également.

    Divinisme: Bien qu'il n'ait pas vraiment d'animosité envers les Divinistes, Ashe les considérait avec une certaine méprise. Depuis la bataille contre les Titans, cependant, il est partagé entre la consternation pour leur stupidité et la pitié.

    Le Nouvel Ordre: L'incompréhension est la majeure partie de sa réaction face à ceci. Il ne parvient pas à saisir les raisons du changement de Seagan et, bien qu'il soit d'accord avec le fond, la forme le révulse.

    La République: De bons clients avec lesquels il n'a pas d'affinité particulière. Dans son esprit, ils ne connaissent que le langage de l'argent, bien qu'il ait fait de belles rencontres auparavant.

    Reike: Son sacerdoce l'a parfois amené à traverser ce pays pétri de guerriers et de sécheresse. Il y est souvent mal à l'aise, mais n'a pas d'avis spécifique sur les dirigeants. Qu'ils soient ou non des réincarnations pseudo-divines ne le regarde pas, il ne voit que la presque disparition de l'esclavage, positif, et une armée qu'il peut respecter.

    derrière l'écran

    Pseudo : Yamrah
    Comment avez-vous connu le forum ? Top-sites
    Avis sur le forum : Très très complet
    Fréquence de connexion : Normalement herbdomadaire, mais je reprends le RP après deux ans suite à un événement pas très sympa, donc aucune garantie.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Ashewa Voshin
    Ashewa Voshin
    Messages : 16
    crédits : 1274

    Info personnage
    Race: Elémentaire
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t398-ashewa-voshin-elementaire-termine#1791https://www.rp-cendres.com/t412-ashewa-voshin-liens#1863https://www.rp-cendres.com/t411-ashewa-voshin-chronologie#1859
  • Lun 15 Aoû - 0:19
    Juste pour signaler que la fiche est terminée et prête à vous être soumise.
    Merci d'avance pour vos retours =)


    Ashewa parle en #BA9B61
    Mairesse de Courage
    Mairesse de Courage
    Koraki Exousia
    Koraki Exousia
    Messages : 184
    crédits : 306

    Info personnage
    Race: Hybride (Femme/Corbeau)
    Vocation: Mage Noire
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t109-koraki-exousia-mairesse-de-courage-terminehttps://www.rp-cendres.com/t143-clients-et-detracteurs-de-l-ambrosiaque-koraki-exousiahttps://www.rp-cendres.com/t142-koraki-exousia-mairesse-de-courage
  • Lun 15 Aoû - 20:19
    Bien le bonjour, Ashewa Smile (Quand je pense que j'ai dut atteindre la fin de ton histoire pour remarquer le "Ash" dans ce nom ...)

    Une fiche quasiment sans faute aucune. La psychologie et le le physique sont parfaitement détaillés, on comprend tout à fait la subtilité entre l'inconstance, ou plutôt l'indifférence de ton personnage et ses tiraillements personnels. J'aime beaucoup ! Quant à l'histoire, je n'ai rien à redire. Tu es allez en l'essentiel en décrivant le fait le plus important : le vacillement de sa Foi. C'est très bien amené, cohérent et respectueux du Lore. Un plaisir à lire Very Happy

    Concernant les pouvoirs, tout les calculs sont bons. Cependant, j'atteins les 2 950 crédits, et non les 3 550 crédits. Ce qui te laisse encore 1 050 crédits. Souhaites-tu les utiliser ?


    Ashewa Voshin - Elémentaire - TERMINE 98e0

    Pouvoir de la Reine des Catins:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Ashewa Voshin
    Ashewa Voshin
    Messages : 16
    crédits : 1274

    Info personnage
    Race: Elémentaire
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t398-ashewa-voshin-elementaire-termine#1791https://www.rp-cendres.com/t412-ashewa-voshin-liens#1863https://www.rp-cendres.com/t411-ashewa-voshin-chronologie#1859
  • Lun 15 Aoû - 20:39
    Merci pour tous ces beaux compliments =)
    J'ai dû mal calculer, il m'avait semblé lire que les éléments, pour les élémentistes, ne prenaient pas la réduction parce qu'ils pouvaient en prendre plusieurs? Ou alors elle s'applique sur l'élément en lien avec ma race?
    S'il me reste un peu de crédit, je vais l'économiser, merci bien !


    Ashewa parle en #BA9B61
    Mairesse de Courage
    Mairesse de Courage
    Koraki Exousia
    Koraki Exousia
    Messages : 184
    crédits : 306

    Info personnage
    Race: Hybride (Femme/Corbeau)
    Vocation: Mage Noire
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t109-koraki-exousia-mairesse-de-courage-terminehttps://www.rp-cendres.com/t143-clients-et-detracteurs-de-l-ambrosiaque-koraki-exousiahttps://www.rp-cendres.com/t142-koraki-exousia-mairesse-de-courage
  • Lun 15 Aoû - 20:46
    C'est tout à fait cela. Les Elémentalistes n'ont pas de restriction quant au nombre d'élément qu'ils peuvent contrôler et en contrepartie, la réduction de 50% ne s'applique pas.

    Si tu n'y vois pas d'inconvénients, alors nuls besoins de tergiverser Smile

    Puisse-tu trouver cette foi que tu as perdu, jeune élémentaire. Validé !


    Ashewa Voshin - Elémentaire - TERMINE 98e0

    Pouvoir de la Reine des Catins:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum