DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Kraly Haraldson
    Kraly Haraldson
    Messages : 4
    crédits : 1606

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t727-kraly-haraldson-mercenaire-amoureux-du-combat-terminee
  • Ven 7 Oct - 15:01
    nom du personnage
    Race : Humain
    Sexe : Masculin
    Âge : 35 ans
    Métier : Mercenaire
    Taille & poids : 1m67, 91 kilos
    Alignement : Chaotique Neutre
    Faction : Le Reike
    Rang : Rang C (Citoyen)
    Religion : Aucune
    Avatar : /

    Pouvoirs et objets


    Objets :

    -Armure d'acier complète (torse, bottes, gants)
    -Marteau de guerre en acier

    Pouvoirs :

    -Force surhumaine pallier 2 : Créer d'immenses cratères, destruction de magie pouvant aller jusqu'au palier 3, frapper physiquement à distance grâce à l'onde de choc créée par le mouvement (~10 m)
    -Prouesses d'armes pallier 1 : Bien que son arme soit très massive, Kraly est capable, grâce à sa force physique, de la manier avec une vitesse décente.
    -Renforcement de la constitution physique pallier 1 : Bloque les armes basiques et les pouvoirs de palier 1 (à l'exception des armes spéciales)

    Vocation : Kraly est un guerrier combattant.

    Description physique et mentale

    Physiquement, Kraly Haraldson est un homme court, trapu et robuste. Sa musculature est extrêmement développée, et ses épaules très larges. Il est imberbe et possède une chevelure plutôt courte. De même, il porte presque constamment une armure d'acier très lourde. Il dit que devoir supporter une telle masse de façon constante est un entraînement en soi.

    Aussi Kraly a-t-il un tatouage gravé sur son avant-bras droit. Il le cache souvent avec son gantelet d'acier, tantôt par désinvolture, tantôt par neutralité politique.

    En terme de personnalité, il ne s'agit pas d'un parangon de la vertu, ni d'un homme bienveillant. L'on dit souvent qu'il ne faut pas juger un livre par sa couverture, mais dans le cas de Kraly, il est maussade sur le fond comme sur la forme. Il s'agit d'un être froid, sanguin, et solitaire, n'ayant de sympathie pour quiconque. Au fond de lui brûle une flamme ardente, un amour éternel pour l'art du combat. D'ailleurs, vous ne le verrez jamais sourire dans d'autres contextes qu'une confrontation physique excitante.

    Histoire ou test-rp



    Kraly Haraldson est né dans les terres du nord. Lui et sa famille vivaient dans des conditions modestes, dans un village perdu à l'extrémité du Reike. Ses parents possédaient une forge : sa mère faisait fondre les métaux importés, que son père transformait en armures à vendre. C'était ainsi tous les jours : faire fondre du métal, battre le fer, et rebelotte.

    "Pf !"S'indignait souvent Kraly alors qu'il n'était qu'un enfant. "Père, je veux utiliser ce que tu forges dans des combats sanglants ! Je veux terrasser mes ennemis, et sentir mon coeur battre la chamade ! Je veux devenir le plus puissant guerrier !"

    "Attends d'avoir treize ans, tu auras ton lot d'aventure et de gloire."

    "Non, je veux faire comme oncle Sverker. Je n'ai d'ordre à recevoir de personne !"

    "Tais-toi donc, tu ne sais pas de quoi tu parles. Les mercenaires ne sont que des voyous et des ersatz de brigands. Au lieu de servir le grand Ryssen, ils vendent leur service à n'importe qui."

    Kraly ne répondit pas à son père, Harald. Il se contenta de s'enfermer dans sa chambre, et rêver d'exploits guerriers et de force physique.

    Dès l'âge de treize ans, Kraly fut contacté par les autorités Reikoises en vu de passer son service militaire. L'esprit du combattant en devenir était tiraillée entre deux points de vue, un cocktail émotionnel aussi prévisible qu'inadéquat. D'un côté, il n'avait aucune envie de recevoir des ordres. Mais d'un autre, il avait tant rêvé d'une telle opportunité.

    Ce sentiment le suivit pendant des années. De son adolescence jusqu'à l'âge adulte, Kraly s'est réjoui d'écraser le crâne d'ennemis, furent-ils simples rebelles ou guerriers d'autres nations. Cela dit, il dut se retenir d'extérioriser sa colère à chaque fois qu'un supérieur lui manqua de respect.

    A l'âge de 18 ans, le guerrier désormais adulte revint chez lui. "Il n'a pas changé", constata son père. "Toujours le même électron libre brute et immature."

    "Ne te réjouis pas trop vite, papa. Je viens prendre mes clics et mes clacs, puis je me tire."

    "Et je suppose que tu as de quoi t'acheter une armure, donc."

    "Ne t'en fais pas pour ça. Oncle Sverker va s'en procurer une pour moi."

    "Alors ça, ça m'étonnerait. Il est de notoriété commune que ton oncle est endetté jusqu'au cou."

    "Et comment je m'achète une armure, moi !"

    "En travaillant. Si tu veux, je peux t'engager. Cela te fera de l'expérience en plus."

    "Pf. Ouais, d'accord. Mais dès que j'ai de quoi m'acheter une armure, vous pourrez m'oublier."

    Ainsi, Kraly exerça le métier de forgeron pendant trois ans. C'était un métier éprouvant et demandant une grande force.  Mais Kraly ne comprenait pas que l'on puisse forger une hache sans l'utiliser dans une lutte mortelle.

    Quelques années plus tard, à ses 21 ans, son père l'envoya récupérer la dernière cargaison d'acier. Sur la route, il rencontra l'un de ses voisins. C'était un gringalet, une grande perche moqueuse et sournoise. Il s'appelait Lokir. Il avait toujours été jaloux que Kraly ait combattu dans l'armée, alors que lui fut jugé inapte. Il n'était pas tout seul, car lui et ses amis entourèrent Kraly, se moquant de lui.

    "Petit et trapu, un vrai chien de garde !"

    "Il aboie plus qu'il ne mord, j'en suis sûr."

    "Regardez-ça, il va repartir en courant chez lui !"

    "Je vous conseille de fermer vos grandes gueules", protesta Kraly de sa voix profonde, "ou vous allez voir de quel bois je me chauffe."

    "Ah ha ! Il croit nous faire peur !"

    Fou de rage, Kraly laissa tomber la cargaison qu'il tenait dans ses mains et s'avança d'un pas vif et colérique vers le plus grand de ses adversairess. Il attrapa son crâne de ses deux mains, puis donna un puissant coup de genou en plein dans son nez. L'on entendit un craquement. Du sang éclaboussa, et ni une ni deux, la grande perche moqueuse alla s'écraser le crâne le premier contre un rocher.

    Et le silence se fit.

    Plusieurs instants durant, tout le monde restait tétanisé, ébahi. Kraly quant à lui, affichait un sourire fier.

    "Mon dieu ! Il ne bouge plus !"

    "Tu l'as tué !"

    'Vous faites moins les malins, bande de sous-hommes."

    "Allons nous-en ! Nous devons prévenir la garde !"

    "Hé ! Enflures de fayots ! Je vous préviens, si jamais vous . . . "

    Les adversaires de Kraly s'enfuirent sans lui laisser le temps de terminer sa phrase, et le jeune homme sut qu'il était dans de baux draps. Au lieu de ressentir de l'appréhension, il ressentait de la colère.

    Il décida de décamper à son tour. Mais au lieu de revenir chez son père, il prit la route pour un village voisin, à où habitait son oncle Sverker. Il savait pertinemment qu'Harald le livrerait aux autorités, contrairement à son oncle.

    Le voyage était long, d'autant que Kraly n'avait pas de quoi se payer un chariot. Malgré tout, le jeune homme brava la tempête, et progressa au milieu des Terres du Nord en direction du hameau où logeait son proche mercenaire.

    Après plusieurs heures, il arriva devant sa modeste bâtisse.

    Il toqua à la porte, et son oncle lui ouvrit.

    "Kraly ? Qu'est-ce que tu fais ici, mon grand ?"

    "Oncle Sverker, promets-tu de pouvoir garder un secret."

    "Crache le morceau et ne joue pas les mystérieux."

    "J'ai tué quelqu'un."

    L'oncle Sverker éclata de rire.

    "Si je devais compter toutes les personnes que j'ai tuées, j'en aurais pour des années ! La vraie question est : qu'as-tu ressenti en le tuant ?"

    "Un mélange de fierté et de sentiment de puissance."

    "Alors ainsi, la flamme du combat et de la victoire brûle dans ton coeur. Et tu es ici car tu ne veux pas être confronté à la fameuse justice Reikoise, c'est ça ?

    "Tu crois que j'ai envie de passer le reste de ma vie en tant qu'esclave ? Ta liberté d'esprit m'inspire, mais mon père a dit que je ne pouvais pas t'emboîter le pas."

    "Et pourquoi pas ?"

    "Il dit tout le temps que tu es endetté, et que tu ne peux pas me loger."

    "Ce bon vieux Harald s'est bien moqué de toi ! Je n'ai jamais autant croulé sous les contrats."

    "Enfoiré . . ."

    "Peu importe. Désormais, il est temps de rectifier ces années de soumission et d'oisiveté. Entre, et prépare-toi, car mon entrainement sera sans merci."

    De longues années durant, Kraly fut formé par Sverker en vu de devenir un mercenaire puissant, fortuné, et respecté. La puissance de leurs combats n'avait d'égal que la morsure d'un dragon antique, et le jeune homme progressait de jour en jour. Sa force physique, couplée à son ardeur sans précédente, lui permirent, après plusieurs années, de dépasser son oncle Sverker.

    La mort du gringalet fut bientôt étouffée, et les autorités Reikoises semblaient avoir mieux à faire que de chercher Kraly. D'ailleurs, l'on aurait dit qu'ils avaient complètement oublié son crime.

    A l'âge de 25 ans, Kraly vit partir son oncle dans un contrat de mercenariat. Cela devait être une simple chasse à l'homme.

    Les jours défilaient, les semaines et les mois. Mais Sverker ne revint jamais.

    L'on aurait pu croire que Kraly serait attristé par une telle disparition. Que nenni, tout ce qu'il ressentait était une once d'agacement à l'idée que son entrainement était terminée.

    "Pf. Vraiment, oncle Sverker ? Tué dans un contrat de fortune ? C'est honteux. Cela dit, je suis heureux que tu m'aies désigné comme héritier de ta maison."

    À partir de ce jour-là, Kraly comprit qu'il devait se débrouiller tout seul pour mettre du beurre dans ses épinards. Il placardait des affiches dans les tavernes pour annoncer qu'il était un mercenaire puissant et ne refusant aucun contrat. Cela dit, par mesure de sécurité par rapport à son meurtre d'il y a dix ans, il ne donnait son vrai nom qu'une fois son client rencontré.

    Groupes d'intérêts

    Kraly Haraldson ne soutient aucun groupe d'intérêt.

    derrière l'écran

    Pseudo : CB
    Comment avez-vous connu le forum ? Sur Google
    Avis sur le forum : Beau et complet
    Fréquence de connexion : Cela va dépendre des périodes
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Kraly Haraldson
    Kraly Haraldson
    Messages : 4
    crédits : 1606

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t727-kraly-haraldson-mercenaire-amoureux-du-combat-terminee
  • Ven 7 Oct - 16:22
    Présentation terminée.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Louise Aubépine
    Louise Aubépine
    Messages : 201
    crédits : 1280

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage - Elémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t183-louise-aubepine-protectrice-du-sekaihttps://www.rp-cendres.com/t257-amities-sinceres-louise-aubepine#859https://www.rp-cendres.com/t256-les-enseignements-du-passe-louise-aubepine#857
  • Lun 10 Oct - 0:01
    Bonsoir Kraly, je serais en charge de la validation de ta fiche.

    Avant toute chose, je tenais à te présenter mes excuses pour t'avoir expulsé du discord lors de la purge suivant le recensement. (D'où l'intérêt de changer ton nom sur le serveur en celui de ton personnage.)
    Je t'ai envoyé un lien d'invitation sur Discord.

    Au sujet de ta fiche, tout me semble bon. Ca se lit bien.
    Il y a juste un tout petit point à régler avant que je ne puisse procéder à ta validation. En tant que Reikois, tu possède quelque part ton tatouage de nationalité. Il serait bon que tu indique son emplacement et sa taille dans la description physique de ton personnage.

    Autre point que je pose ici, étant reikois, tu as forcément fait un service militaire (avec entraînement compris). C'est dans les lois de la nation. Tu n'es pas obligé de le mentionner dans ta fiche, mais sache que Kraly, avait déjà un bon entraînement avant que son oncle ne le renforce encore plus. (Le service est fait alors que le reikois est encore jeune :

    "Culturellement, l'armée tient une place prépondérante au Reike et ce depuis sa fondation. Le service militaire y est obligatoire pour les hommes et vivement recommandé pour les femmes. À partir de l'adolescence, les reikois commencent à recevoir un enseignement qui durera cinq ans.")

    Quoi qu'il en soit, lorsque l'ajout sur la description physique sera effectuée, n'hésite pas à reposter ou à m'envoyer un MP pour que je vienne te valider officiellement.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Louise Aubépine
    Louise Aubépine
    Messages : 201
    crédits : 1280

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage - Elémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t183-louise-aubepine-protectrice-du-sekaihttps://www.rp-cendres.com/t257-amities-sinceres-louise-aubepine#859https://www.rp-cendres.com/t256-les-enseignements-du-passe-louise-aubepine#857
  • Ven 14 Oct - 0:47
    Puisque les changements demandés ont été appliqués, je ne vois pas de raison de te faire entendre plus longtemps. Ta fiche est fluide, cohérente et se lit bien.

    Tu es désormais validé !

    Qui sait ce que trouvera le mercenaire sur sa route ? Quoi qu'il en soit, il lui faut avancer pour le découvrir. Mais cela ne devrait pas lui poser trop de problèmes. Vole de tes propres ailes, jeune électron.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum