DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Maraad le Solitaire
    Maraad le Solitaire
    Messages : 11
    crédits : 194

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t749-maraad-termine
  • Mer 12 Oct - 22:42
    Maraad
    Race : Drakyn
    Sexe : Mâle
    Âge : 83 ans
    Métier : Ancien soldat devenu charpentier
    Taille & poids : 2m37 pour 230kg
    Alignement : Loyal Neutre
    Faction : Reike
    Rang : C
    Religion : Le shierak
    Avatar : Vaard Lightforged

    Pouvoirs et objets


    Guerrier - Combattant

    Force surhumaine 1 & 2 : 1500 crédits (-50%)
    Super Vitesse 1 & 2 : 1500 crédits (-50%)
    Lumière 1 et 2 : 900 Crédit
    Cosmétique : Les marques dorées qui parcourt son corps peuvent briller de manière plus ou moins intense.

    Immunité : Psychique
    Faiblesse : Poison / Venin

    Possessions :

    - Son ancienne armure ainsi que ses armes, il les garde cacher chez lui.
    - Une petite masure dans la cité de Ikusa, habitation qu'il a en partie restauré lui-même.

    Description physique et mentale


    La silhouette imposante du combattant s’avançait lentement, son pas était lourd, fatigué. La pointe de sa lame émoussée par les combats frottait contre le sol, son bouclier cabossé pendait mollement au bout de son bras, son armure autrefois aussi brillante que le soleil semblait avoir affronté à elle seule la fureur de la guerre sans pour autant parvenir à la contenir. Un flot de sang s’écoulait de la blessure qu’il avait reçue à la tête, teintant sa barbe et ses cheveux cendrès d'une couleur sanglante. Le coup fut d'une telle violence que sa corne en avait été sectionnée. La plaie n’était pas belle à regarder, la douleur terrible, mais il s’estimait heureux de n’avoir pas eu le crâne fendu en deux. Loyal à son seigneur et à la princesse héritière, il avait combattu avec opiniâtreté, abattu son arme sur tellement d'assaillants qu'il était tout bonnement incapable de donner une approximation du nombre. Son corps, malgré un entrainement des plus stricts et une musculature plus que développée, le faisait souffrir. Le Drakyn avait repoussé les limites de son corps et de sa foi dans leur dernier retranchement.

    Après quelques pas supplémentaires, il se laissa tomber à genoux, épuisé, dans un dernier élan il parvint à retirer son casque. Le heaume sérieusement endommagé termina sa course sur le sol dans un léger tintement d'acier. Son regard bleuté n'était plus aussi étincelant que d'ordinaire, ses cheveux étaient à présent poisseux, recouverts du sang qu'il avait perdu depuis la fin de l'affrontement. L'odeur de sang coagulé était ignoble et pourtant il n'avait pas d'autre choix que de la supporter. La violence des combats semblait se réduire peu à peu, le fracas des armes se faisait de plus en plus longtemps, tout comme les suppliques des mourants. Malgré une défense acharnée et la mort de milliers de braves soldats, Ikusa semblait finalement perdue, comme Kyouji et Taisen avant elle. Jamais le soleil n'aurait laissé une pareil chose se produire si ce n'était pas Sa volonté, alors peut-être que cela n'était pas la fin... mais le début d'une nouvelle ère...


    Histoire ou test-rp


    An 0 – Mars
    Siège d'Ikusa


    Maraad avait vu et participé à suffisamment de bataille au sein du Reike pour reconnaître un assaut final lorsqu’il en voyait un, cette dernière attaque devait clore l’affrontement pour de bon. Jamais il n’avait vu autant d’assaillants se masser contre les murs et les portes dans l’espoir de les franchir. Cela faisait maintenant plusieurs heures que lui et ses hommes repoussaient les premières vagues d’assaut depuis les remparts. Coup après coup il continuait de donner une mort honorable à ses adversaires, rien ni personne ne pouvait faire vaciller sa détermination, pas même la vue d’un frère d’armes s’écroulant après avoir reçu une flèche en travers du gosier. Le Drakyn n’avait pas de grandes notions en matière de poliorcétique, ce genre de choses étaient l’affaire des généraux et autres tacticiens, il savait cependant qu’un homme au rempart en valait dix dessous. Si les murs étaient capturés alors la cité serait perdue… même en défendant chaque mètre de rue pavée, le moral des troupes serait au plus bas, et quand les soldats n’auraient plus la volonté de se battre… la défaite ne se ferait pas attendre.

    - Capitaine Maraad ! Vous et vos hommes rejoignez la porte Sud, la porte ne doit pas tomber !

    D’un geste de la main le Drakyn rassembla le peu d’hommes qu’il lui restait. Depuis le début des hostilités, il avait perdu plusieurs combattants pendant la défense des murs de la cité, il avait à présent moins d’une dizaine d’individus sous ses ordres. Pour que l’on fasse quérir moins d’une dizaine de soldats en guise de renfort, la situation à la porte devait être des plus critiques, du moins c’est ce qu’il imaginait. L’escouade quitta le mur Est, malgré la fatigue qui se faisait de plus en plus ressentir, celle-ci remonta la rue principale. Une bonne partie des bâtiments étaient endommagées, les armes de siège adverses avaient été d’une efficacité redoutable, si bien qu’une partie des forces défensives était chargée d’évacuer les blesser et de combattre les incendies. Ils passèrent devant une ruelle condamnée suite à l’écroulement d’un bâtiment, certains survivants essayaient de dégager les décombres, espérant sans doute tomber sur des survivants…

    Maraad est le restant de ses hommes qui atteignirent la porte Sud une vingtaine de minutes plus tard. L’endroit avait été le théâtre d’un affrontement des plus violents. Certains assaillants étaient parvenus à passer les murs, avant d’être fauchés par les archers postés dans la tour. La compagnie chargée de protéger l’entrée avait presque était décimée, sur la centaine de combattants, une quinzaine tout au plus était encore debout. Le capitaine chercha son homologue, ou du moins un gradé auprès duquel il pourrait demander des ordres. Malheureusement, il était le seul gradé présent, et donc, le commandement s’imposa à lui. Ses hommes étaient en piteux état, mais il l’était tout autant. L'occasion de souffler un peu ne se présenta pas et il fut rapidement obligé de combattre.
    La porte devait tenir.

    ***

    Le Drakyn leva son bouclier et dévia simplement le coup qui aurait dû l’achever. La lame glissa et sectionna net une de ses cornes. La douleur fut si intense qu’un cri mélangeant souffrance et rage de vaincre lui échappa. Le sang provenant de sa blessure troublait sa vue, il tituba et manqua de chuter lourdement sur le sol. Sans être capable d'expliquer comment il parvint à bloquer la nouvelle attaque de son adversaire dont la lame se figea dans le bouclier. Le Drakyn n’hésita pas un seul instant et plongea sa lame dans l’ouverture du casque de son assaillant. Un autre lui plongea dessus et c’est d’un coup de bouclier qu’il l'éjecta en contrebas.
    Malgré un long combat et le soutien de nouvelles troupes venu en renfort, la porte Sud tomba finalement. Le bélier que les défenseurs étaient parvenus à repousser durant un certain temps était finalement parvenu à faire voler la porte en éclat. Maraad, alors blessé et épuisé, se replia dans les fortifications bordant l’entrée de la cité, pensant encore pouvoir opposer une certaine résistance dans un lieu clôt.

    La silhouette imposante du combattant s’avançait lentement, son pas était lourd, fatigué…

    ***

    An 0 – Mars
    Quelques jours après le siège d'Ikusa


    Les défenseurs qui n'avaient pas été tués durant le siège furent faits prisonniers, certains parlaient d’une exécution pure et simple, Maraad n'avait pas vraiment d'avis sur la question. Exécuter des prisonniers était une façon comme une autre d'asseoir sa domination et son autorité, mais était-ce une bonne idée lorsqu'il s'agissait d'épée que l'on pouvait rallier à sa cause ? Tout cela était bien difficile à déterminer et de toute manière ce choix ne lui reviendrait pas, pas plus qu'aux autres types entassés comme des animaux. Un épais bandage qui s'était peu à peu taché de sang lui entourait la moitié de la tête, les geôles étaient vraiment le pire endroit. Depuis la fin des combats et son enfermement dans ce lieu sordide, le Drakyn n'avait pas pu obtenir une seule information fiable concernant la situation à l'extérieur. Certains disaient que les combats faisaient toujours rage, qu'il y avait des poches de résistance et que l'on pourrait bientôt reprendre les armes, d'autres que le Roi et la Reine étaient morts, et que la tête de la princesse finirait au bout d'une pique. En vérité personne n'avait vu ou ne savait quoique ce soit, Maraad avait bien tenté de questionner ses geôliers dans l'espoir d'en apprendre plus, mais l'opération s'était révélée aussi bénéfique que de discuter avec un mur.

    Serrés les uns contre les autres dans un lieu qui n'était pas fait pour contenir autant de monde en si peu de temps, les esprits s'étaient finalement échauffés assez vite. On se battait pour un regarde ou pour une parole obscure prononcée à voix basse. Les premiers visés étaient généralement les plus affaiblis, autrement dis les blessés. Quelques jours de plus dans cette tension et rapidement les blessés furent considérés comme des traîtres soi-disant que les vrais combattants seraient morts l'arme à la main, être blessé était donc considéré comme un signe de lâcheté. Dans un premier temps Maraad parvint à éviter ce genre d'accusation, certains ici le connaissaient, son ancien grade lui permettait de bénéficier d'un minimum de respect, bien que celui-ci s'estompa peu à peu. Lorsqu'un simple bretteur avait mis en doute son efficacité au combat et de sa loyauté, la situation avait vite dégénéré. Même, blesser, il fallait être soit très courageux soit très stupide pour s'en prendre à un Drakyn à main nue. Il n'avait pas fallu longtemps pour que le bretteur finisse la tête déformée et encastrée entre deux barreaux de la cellule. Dans un premier temps, cela calme les ardeurs des plus zélés, personne ne souhaitait finir de la sorte.

    ***

    An 0 - Octobre
    Ikusa


    Le tournoi était un évènement attendu, Maraad comme d'autre garde avait été réquisitionné pour assurer le bon déroulement de la journée. A présent il n'était plus capitaine et il ne servait pas le même souverain, malgré le fait que l'héritière légitime soit toujours en vie, la couronne avait bel et bien changé de tête.
    Ployer le genou n'avait pas été un choix simple, quand même celui-ci rachetait les fautes passées. Au plus profond de son être, le Drakyn savait qu'il n'avait jamais commis de faute, comme tout soldat il avait obéi aux ordres et défendu sa patrie, était une faute ? Visiblement oui.
    Il était inconcevable pour l'ancien capitaine qu'un nomade venu du désert avec une bande de barbares ait pu accomplir tant de faits d'armes sans une aide divine, cela ne pouvait être que l'accomplissement de Sa volonté, aucune autre explication n'était possible. Cette pensée qui l'avait encouragé à courber l'échine devant ce nouveau seigneur, et par extension cela lui permettait aussi de servir l'héritière Draknys. Malheureusement il était évident qu'un tel évènement n'attire l'attention de fauteur de trouble. Il était clair qu'une rébellion couvait depuis un moment, l'avènement du nouveau Roi n'avait pas été du goût de tout le monde, si certains avec été capable de passer outrent la guerre, d'autres n'avaient pas réussi. Maraad avait un point de vue différent, fidèle serviteur du Soleil, il était persuadé d'accomplir Sa divine volonté, l'identité de son seigneur n'avait pas d'importance, si demain il devait défendre la cité contre un nouvel ennemi il le ferait sans hésiter. Comme Maraad le craignait, l'évènement tourna bien vite au drame, des centaines de civils perdirent la vie ce jour-là, victime des différentes rixes qui éclatèrent aux quatre coins de la cité.

    ***

    An 3 - Juin

    Maraad une fois de plus avait combattu avec ferveur contre ce nouvel ennemi que rien ne semblait en mesure d'arrêter. Le Drakyn avait vu tant de combats, tant de morts que tout cela ne semblait plus avoir de sens pour lui. Il avait toujours su faire la distinction entre la personne qu'il était au fond de lui, et celle qu'il devait lorsqu'il devait revêtir son armure et se battre pour ce qu'il croyait juste. Mais petit à petit cette distinction s'était faite de plus en plus subtile, jusqu'à ce qu'il ne soit plus en mesure de voir cette différence. Bien que sa foi soit restée intacte, la guerre l'avait malgré tout changé en une personne qu'il n'arrivait même pas à reconnaître. Tant de camarades étaient mort au combat, et combien de personnes avait-il lui-même occises ? Il était peut-être temps pour lui de déposer les armes et d'aspirer à une autre vie... Servir Sa volonté d'une autre façon qu'en combattant.

    Groupes d'intérêts



    - Shierak

    - Prophétie de la Lune et du Soleil

    derrière l'écran

    Pseudo : Lorindol ou Maraad ?
    Comment avez-vous connu le forum ? J'étais déjà là !
    Avis sur le forum : Toujours aussi clean
    Fréquence de connexion : Régulièrement
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Maraad le Solitaire
    Maraad le Solitaire
    Messages : 11
    crédits : 194

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t749-maraad-termine
  • Dim 16 Oct - 12:50
    Bonjour

    petit up pour dire que j'ai terminé o/

    J'espère ne pas avoir dit trop de bétises...


    S'exprime en #6666ff


    Je suis le marteau.
    Je suis l'épée dans Sa main.
    Je suis le gantelet autour de son poing.
    Je suis le fléau de Ses ennemis et la malheurs des traîtres.
    Je suis la Fin.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 589

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Mer 19 Oct - 7:42
    Bonjour,

    J'ai terminé la lecture de ta fiche et tout me semble correct. J'ai bien aimé lire le point de vue d'un soldat de l'ancien régime Reikois. On voit également que tu restes fidèle à ton pays peu importe son roi. J'attire ton attention néanmoins, tes personnages ne doivent avoir aucun lien et ne jamais se rencontrer lors d'event.

    Amuse-toi bien avec ce charpentier.



    Validé


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum