DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 240
    crédits : 446

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Sam 22 Oct - 12:28
    The phantom of the Opera feat Gunnhildr
    Dans l'Académie de Mael

    21 septembre de l’An 3

    Aujourd’hui c’est le début d’un nouveau cycle, en ce jour de l’année, les jours et nuits sont identiques, rien ne prédomine, ni la clarté éclatante du soleil ni la morsure sombre de la nuit, cette nuit est celle que certains fêtent sous le nom de Mabon.
    En Shoumei on y fête surtout les récoltes et on remercie les divins et cette tradition n’est pas mort malgré cette guerre, malgré le retour des titans et l’Ordalie qu’ils ont imposé aux impies. J’ai fui mon pays et mes terres en pensant trouver ailleurs un nouveau foyer, mais je me suis fourvoyé. Mon périple fut long, un chemin initiatique en somme, qui a marqué ma chair et mon âme pour qu’au bout de la route alors que je pensais sincèrement accepter une vie ailleurs, on me montre la voie. Mael était ma maison, mes terres bordaient la cité, se prolongeaient jusqu’à la mer et si le Reike s’y était installé pour nous imposer leur guerre, ses terres m’appartenaient, il en était ainsi depuis des éons et mes… enfants pourraient y grandir un jour.

    Alors j’étais revenue à l’Oasis à la fin de l’été et je leur avais dit que nous rentrions chez nous. La réaction fut mitigée, la guerre était finie mais les titans encore présents, et certains avaient peur, ils craignaient leur retour, et je les comprenais. Alors je suis partie seule, j’allais m’assurer que tous pouvaient revenir, quand cela serait sûr ils seraient prévenus et viendraient à Mael, chez nous.

    Entre chevauchée, téléportation grâce à un ami qui m’avait avancé et un bateau j’étais arrivée en quelques jours à Mael, seule car j’avais besoin de réaliser ce pélerinage, ce retour aux sources dans la solitude. tous s’inquiétaient et tous trouvaient cette idée stupide, surtout Wan mais j’en avais décidé ainsi, je devrais affronter le premier de mes démons passés seule, les geoles de Mael, la Purge, c’étaient les prémices de l’effondrement de Shoumei pour moi.

    Arrivée dans la blanche cité j’avais fait les choses dans l’ordre et je m’étais déclarée auprès des autorités Reikoises qui contrôlaient tout quoi qu’on en dise, leur présence était toujours forte, très forte même et rien ne semblait indiquer qu’elles allaient décroître. Depuis mon départ un an et demi auparavant elle s’était même intensifié. J’avais néanmoins donné, mon nom, mon titre, appris que les entrepôts de ma compagnie marchande avaient été réquisitionnés, je décidais que chaque combat devait être mené en temps et en heure, et cela viendrait après. Mes terres étaient occupées par des troupes en faction, des bâtiments réquisitionnés aussi mais… Mon Manoir m’était accessible, ils ne pouvaient m’en interdire l’utilisation même si un nobliaud sans terre du Reike y logeait pour superviser je ne savais trop quoi… Cela aussi viendrait plus tard.

    Non j’étais rentrée à Mael en premier pour me renseigner sur les pouvoirs divins, quel meilleur endroit que l’Académie pour y chercher les secrets sur nos dieux. Je ne voulais pas d’information pour les combattre ce n’était pas mon intention ni ma prétention, j’étais diviniste et cela ne changerait pas non… Mais j’étais ici pour chercher des pistes, pas dans les rayonnages connus et accessibles des bibliothèques, je savais qu’il existait des caches, des accès dissimulés aux regards du monde, je devais en trouver les entrées, c’était pour ces savoirs cachés que j’étais ici. Je devais comprendre comment moi, pauvre petite humaine je pouvais réellement contrer une malédiction divine, comment je pouvais détisser cette antique et phénoménale magie sans pour autant me parjurer envers ceux que je vénérais, j’avais quelqu’un à aider. J’avais tout noté, tout écrit après mon entrevue pour ne pas oublier.

    J’avais franchi les murs de la blanche cité, marché jusqu’à l’Académie et j’avais été frappée par les lieux, tout me semblait identique, les murs avaient gardé leur blancheur immaculé mais tout me semblait perverti, sali par l’omniprésence des symboles insidieux de la présence du Reike ici.

    Respectueusement j’étais allée présenter mes hommages à la dirigeante de l’Académie, seul point de repère dans cette ville changée, bousculée. Je m’étais entretenue longuement avec elle, des heures durant, elle s’assurait que je ne mentais pas, que je n’étais sous l’emprise d’aucun sort, contrat, ou quoi que ce soit, une fois qu’elle avait eu la certitude de mon intégrité et honnêteté elle avait accédé à ma requête de chercher comment fonctionnait en un sens ma propre magie et celle des divins.

    Nous avons franchi des couloirs, portes, espaces dérobés, pour être honnête, j’étais perdue littéralement et finalement elle m’avait ouvert une porte. Derrière se trouvait un espère caché aux yeux des indignes concernant les magies divines. J’avais une journée ni plus ni moins en ce lieu.

    Alors avec humilité j’avais plongé dans les entrailles de la terre , descendu les marches, la blancheur de Mael était toujours présente, c’était perturbant, ainsi sous le sol. Ce lieu était empreint de magie, de mysticisme et de bien des choses j’en avais la certitude. J’avançais longtemps pour déboucher une sorte de scriptorium silencieux, éclairé magiquement par des torchères au mur. La pièce était vaste et de nombreux ouvrages s’y trouvaient ainsi que des pupitres vides.

    Je me croyais seule au début mais j’avais tord, quelqu’un d’autre était présent.



    Message 1
    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum