DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 78
    crédits : 172

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Sam 22 Oct - 17:53
    Eliëndir le Dépravé
    Race : Elfe
    Sexe : Masculin
    Âge : 411 ans
    Métier : Erudit en devenir, Professeur des Arcanes à l’Académie de magie de Melorn et Chef de cellule du Syndicat
    Taille & poids : 1 m 97 / 75 kg
    Alignement : Neutre Mauvais
    Faction : Citoyen du monde
    Rang : B
    Religion : Athéisme
    Avatar : Mairon (Sauron) par Krabat

    Pouvoirs et objets


    Vocation : Mage
    Sous-spécialisation : Mage Noir


    Métamorphose - Palier 1 (250 crédits)
    Senseur magique - Palier 1 (500 crédits)
    Nécromancie - Palier 1 (1000 crédits)
    Séduction - Palier 1 (500 crédits)
    Attaque mentale - Palier 2 (750 crédits)
    Bouclier psychique - Palier 1 (500 crédits)
    Malédiction - Palier 1 (500 crédits)

    4000 crédits au total

    Immunité : Poison/Venin
    Faiblesse : Psychique


    Il possède un équipement sommaire comme un arc, une dague et une épée somme toute basique si ce n’est qu’elles sont de manufacture elfique soit de bonne qualité. Outre son équipement, il a un goût très prononcé pour les vêtements de bonne qualité. Disposant de plusieurs tuniques et pièces différentes au sein de sa garde-robe. Sans oublier un cheval à la robe entièrement blanche qui lui sert à voyager et se déplacer plus rapidement de temps à autres.

    Il est capable de changer par magie la couleur de ses iris à sa guise (purement cosmétique).

    Description physique et mentale

    Jadis, il y eut Eliëndir l’Immaculé que ses congénères surnommèrent ainsi grâce à sa droiture exemplaire. Au commencement, l’Erudit Aradhel le séduisit pour en faire son Apprenti. Les siècles firent de lui quelqu’un d’aussi dangereux que rusé, car il pouvait prendre maintes formes. Il put longtemps apparaître à son gré, si noble et si beau que seuls les plus méfiants n’en étaient pas trompés. - Récit d’une âme dépravée

    Il est né avec de beaux yeux couleur améthyste mais depuis plusieurs années la corruption qui le gangrène leur ont donnés une couleur plus ambré, bien qu'il ait la capacité de changer leurs pigments afin de cacher cet état de forme. Ses iris à l'humeur changeante apparaissent comme des pierres précieuses méticuleusement ancrées au milieu de son doux visage d’ivoire, attirant forcément l’attention de quiconque le contemple. Dénotant sensiblement de sa peau pâle, de sa longue chevelure blanche et de ses fines lèvres légèrement rosées. Survivant de plusieurs siècles et pourtant les affres du temps semblent bien incapables d'entacher ses traits presque angéliques, bellissime comme au premier jour. D’une allure élancée qui accompagne des gestes gracieux remontant jusqu’à la pointe de ses longs doigts, de son touché émane une chaleur naturelle qui dit-on, est capable de réchauffer même les âmes les plus en peine. Son charisme inné et son éloquence en font un habile politicien expert de la manipulation des mots et des esprits. A la fois au sein de son travail mais aussi dans sa vie personnelle que l’on qualifie de grand séducteur. Son regard froid et son visage impassible laisse rarement apparaître une quelconque émotion le rendant bien souvent difficile à cerner. Sa voix est envoûtante et enivrante, résonnant comme un requiem dans l'esprit des damnés. Ayant un goût très prononcé pour les beaux vêtements, il met un point d’honneur à toujours paraître distingué en société. Il entretient au quotidien son image, sa réputation et ses relations.

    Son caractère pourtant noble et affectueux n’est pourtant que la face visible d’une terrible duplicité. Un double-jeu connu seulement de son mentor Aradhel car il est à ce jour, le seul à connaître l’étendue de la corruption qui gangrène le cœur de son apprenti autrefois pourtant pur. Après tout, il a en partie semé les graines de la discorde dans l’esprit de son élève. Outre son don pour l’usage de la magie, il se démarque amplement par son redoutable intellect. Le moindre de ses faits et gestes sont parfaitement calculés afin de servir son propre intérêt et ses sombres desseins. Se vantant secrètement de toujours avoir un coup d’avance. Cultivé, il a passé des jours et des jours à étudier et à lire profitant aisément de la grande bibliothèque de son père et de l’Académie de magie. Il parle couramment trois langues à savoir le Commun, l’Elfique et le Bas-Parlé puis il a des notions assez basiques en Shierak Qiya grâce à ses nombreux voyages. Il éprouve une fascination malsaine pour la notion même de mortalité, ses recherches les plus importantes visent à percer les secrets de la mort et de l’immortalité par l’usage de magies de plus en plus noires et dangereuses souvent sur d’innocents cobayes. Il a un intérêt tout particulier pour les morts-vivants et surtout les Liches, symbole “vivant” qu’il est possible de tromper la mort.

    Autant dire que derrière ses airs de “perfection elfique” il est un véritable mégalomane imbu de lui-même. Son ambition et sa soif insatiable de pouvoir l’incite constamment à repousser ses limites de simple mortel. Son objectif à terme est de pouvoir transcender sa propre personne jusqu’à pouvoir devenir un être supérieur qualifiable de Dieu.

    Oui, rien que ça. Et ça ne s’arrange pas avec l’âge.

    Histoire ou test-rp

    Thème musical:
    [TW - Mort, Sévices physiques et psychologiques]


    An -409 à -359 - L’aube d’une tragédie

    Enfant unique né au sein des sphères aisées de la cité elfique, d’une mère magicienne émérite diplômée de la studieuse Académie de Magie de Melorn et d’un père artisan forgeron reconnu mettant régulièrement ses talents au service du conseil des Érudits et de l’armée. Malheureusement, ce cadre idéal fut de courte durée alors qu’il était encore un bébé la maison familiale fut ravagée par un vaste incendie. Les cris stridents de l’enfant dans son berceau permirent à son sauveur de se guider à travers les flammes, usant de magie pour se frayer un chemin jusqu’à lui. Aradhel, un magicien Elfe et ami de la famille récupéra Eliëndir avant que le pire n’arrive. Ses parents n’ont pas eu cette chance et périrent dans l’incendie. Leurs corps calcinés furent retrouvés parmi les débris, une enquête fut ouverte mais aucun suspect ne fut retrouvé. L’enfant n’ayant pas d’autre famille proche, Aradhel pris en charge l’éducation de l’enfant et s’en occupa comme si c’était le sien.

    Malgré la perte de ses parents avant l’âge de la raison, il eut une enfance relativement heureuse. Il ne manqua de rien, passant le plus clair de son temps à jouer dehors avec ses amis de l’époque ou à étudier chez lui. Il eut à disposition autant d’enseignants et d'instructeurs que nécessaire afin de parler et d’écrire couramment la langue commune et la langue elfique. Il commença très tôt à s’initier à l’usage de la magie, supervisé par son père adoptif étant diplômé de l’Académie et devenu professeur  qui le poussa rapidement à adopter une grande rigueur de travail. Il s’avère qu’il avait repéré une très grande sensibilité à la magie chez un jeune Eliëndir, avec ses enseignements il pourrait en faire un très grand magicien à l’avenir plus que prometteur. Quelqu’un qui pourrait poursuivre ses recherches les plus importantes, alors il entreprit petit à petit de semer ses idées perfides et sa fascination pour les arcanes noires dans l’esprit de son fils adoptif.

    ///

    An -358 à -209 - Toujours par deux ils vont, ni plus, ni moins… Le Maître et son Apprenti

    Voilà plus d’un siècle qu’Eliëndir a entamé une scolarité exemplaire, excellent dans la plupart des domaines et particulièrement dans l’usage de la magie dont il faisait preuve d’une aisance insolente dès son plus jeune âge. Il fit son entrée à l’Académie de magie de Melorn sur recommandation et après avoir aisément passé le test d’entrée au vu de son important potentiel magique. Au sein de l’Académie, il se montrera irréprochable constamment parmi les étudiants les plus impressionnants et aux meilleures notes. Il est notifié dans les archives qu’à cette période l’Académie remporta la compétition magique contre l’Université Magic de la République chaque année pendant une décennie entière. Eliëndir participa à chaque fois sans exception. C’est aussi à cette période que ses premières dérives apparurent, participant une semaine sur deux lorsqu’il était en formation et régulièrement pendant son temps libre, aux expériences de son professeur et mentor Aradhel. A Melorn il n’y a pas de magie interdite ou considérées comme fondamentalement dangereuses, pourtant Aradhel préférait mener en secret ses recherches liés aux Arcanes Noires et plus précisément à la Nécromancie afin de ne pas entacher son image ni celle de son brillant apprenti. Se servant d’ailleurs plutôt du laboratoire personnel du professeur pour les sujets les plus sensibles.

    Sous couvert de ses recherches à l’Académie et mandaté par son professeur, Eliëndir disséqua cadavres sur cadavres notant les moindres détails de l’anatomie des différentes espèces animales. Et humanoïdes. Notamment captivé par les différentes étapes de la décomposition du corps. Bien que ses premières recherches en la matière soient tout à fait “particulières” quoique absolument pas dangereuses, il finira rapidement par s’ennuyer de travailler sur des corps déjà inertes. Préférant plutôt être témoin du passage entre la vie et la mort chez un être vivant. A comprendre qu’il étudiait d’abord sur des cobayes vivants parfois de manière très sadique avant d’abréger leurs souffrances ou que ses victimes ne succombent purement de douleur. Il est possible que son état mental ait commencé à se dégrader en parallèle de son apprentissage du Bas-Parlé. Il n’est pas impossible que l’influence de cette langue maudite eut un impact non négligeable sur le jeune Elfe.

    Les années suivantes, son professeur Aradhel s’approcha davantage d’un autre élève de l’Académie tout aussi prometteur. Tout comme Eliëndir, il se fit séduire par les promesses d’Aradhel et par sa soif de connaissance alors bientôt il pris lui aussi part aux recherches les plus importantes de leur professeur. Très vite apparut une rivalité malsaine entre les deux apprentis, chacun cherchant constamment à faire mieux que l’autre afin de rester dans les petits papiers de leur professeur par peur d’un jour ne plus être assez doué pour suivre ses sombres enseignements. Quitte à se faire des crasses dans le dos et à se mettre des bâtons dans les roues pendant leurs expériences respectives.

    Avec le temps, cette rivalité laissa place à une haine viscérale qui pris fin lors de leur dernière année à l’Académie. Aradhel ayant missionné ses deux élèves pour qu’ils se rendent dans les montagnes au sud de Melorn, sans avertir personne afin de lui rapporter un minerai d’Humanite vital pour ses recherches. Bien sûr, il n’a jamais été question d’un quelconque métal. En réalité, cette quête perdue d’avance avait pour unique but d’enflammer les braises de la colère de ses deux apprentis loin de toute civilisation. Après des jours et des nuits passés à se perdre en montagne dans un froid glacial et en très mauvaise compagnie, une violente dispute éclata entre les deux étudiants à l’intérieur d’une sombre caverne. La confrontation fut si violente que les cavités de la grotte se mirent à craquer sous le choc des attaques magiques qui se répétèrent. La confrontation pris fin alors que les murs menacèrent de bientôt s'effondrer sur les jeunes Elfes. Enfin Aradhel intervint, sortant mystérieusement d’un recoin sombre de la caverne car il observait ses élèves depuis le début ne manquant pas une seule de leurs interactions. Il s’approcha lentement mais d’un pas assuré puis s’arrêtant face à Eliëndir qui était à ce moment à genoux devant le corps difforme et sans vie de son deuxième apprenti baignant dans son sang. Ses os étaient brisés à certains endroits, son bras gauche était complètement retourné sur lui-même. De la même manière que sa jambe droite, brisée au moins à deux endroits différents. Sept de ses dix doigts des mains étaient en très mauvais état, partant dans tous les sens. Enfin, sa nuque brisée et son cou faisant un tour complet laissèrent bien visible le visage de l’apprenti décédé. Ses deux orbites ayant littéralement explosés laissant une vision bien macabre de ce qu’il restait de son ancien élève. Eliëndir eut bien du mal à retenir ses larmes et ses émotions, prenant conscience de ce qu’il venait de faire et de ce qu’il était en train de devenir malgré lui, les mains encore sanguinolentes. Il leva les yeux vers son professeur, une expression d’incompréhension sur son visage. Redoutant la réaction de celui qu’il considère comme son modèle. La peur de décevoir pouvait se lire dans son regard, la peur de devoir répondre de ses actes. Mais il en fut autrement. Son maître avait déjà son regard posé sur son jeune apprenti. Deux yeux ambrés rougeoyant à la fois de haine et paradoxalement de fierté. Un regard qu’il n’oubliera jamais, pas plus qu’il n’oubliera les paroles qui ont suivi. Aradhel dans un geste lent et plein de grâce, tendit sa main vers Eliëndir l’invitant à s’en saisir.

    - Viens avec moi, mon fils.

    Eliëndir comprit immédiatement sa véritable intention. Tout ceci n’était qu’une grande machination orchestrée depuis le départ. Et il venait de réussir l’épreuve la plus importante de sa vie. Ainsi s’acheva secrètement la vie d’Eliëndir l’Immaculé, embrassant pleinement les ténèbres qui sommeillèrent en lui et se dévouant corps et âmes à une vie de déchéance. Le corps de l’ancien élève d’Aradhel ne fut jamais retrouvé.

    ///

    An -208 à de nos jours - Serviteur du Mal

    Après une fin d’apprentissage particulièrement agitée où il a particulièrement convaincu ses professeurs tout le long de son cursus et lors d’une série d'examens visant à le juger apte à poursuivre dans l’expertise qu’il a choisi. Il décida de rester affilié à l’Académie en suivant les pas de son Mentor qui entre temps a réussi à se faire une place au sein du Conseil des Erudits. Il entama les préparatifs nécessaires à une future et lointaine carrière d’Erudit mais décida d’en profiter pour partir voir le monde et étudier à l’étranger. Par le passé il a déjà eu quelques occasions de quitter Melorn pour voyager notamment lorsqu’il était enfant avec son père adoptif. Mais cette-fois il partis seul pendant près de deux siècles à parcourir le Sekai dans le moindre de ses recoins, nouant divers contacts et relations sur son chemin au fil du temps. Rentrant de temps à autre à Melorn pour voir son mentor et s’assurer que ses “acquis” au sein de la cité l’étaient toujours mais ne restant jamais longtemps.

    Adepte de la métamorphose et de la tromperie, il eut bien des noms et bien des visages lors de ses voyages. Il put découvrir les petits plaisirs que recelait la vie, profitant pleinement d’une certaine période où il plongea particulièrement dans l’hédonisme. Tantôt un marchant ambulant au Reike, tantôt un haut fonctionnaire en République en passant par être un jeune orateur dans l’ancienne Shoumei. C’est dans l'ancienne Benedictus d’ailleurs qu'en fréquentant certaines personnes très peu enviable soit des personnalités du même acabit que lui, qu’il eut l’occasion de rencontrer la Reine des Cauchemars du Syndicat. Chacun voyant en l’autre une occasion d’agrandir son réseau d’influence sans pour autant convenir d’un quelconque accord pour le moment. Ne dit-on pas que “Qui se ressemble s’assemble” ? Reste à savoir qui profite le plus de cette situation.

    Ses nombreuses identités lui ont permis d’accumuler une grande quantité de connaissances souvent prohibées s’enfonçant toujours plus dans son ambition démesurée et agrandissant considérablement avec le temps son propre pouvoir. Manipulant et corrompant les âmes malchanceuses, ou chanceuses selon le point de vue, qu’il croisa lors de ses différentes aventures. Il rentra pour une durée plus importante à Melorn en l’An 1 lorsque les Titans réapparurent et que la guerre ravagea de nouveau le Sekai. Il ne prit pas part à la guerre, n’ayant aucun intérêt à s’impliquer dans le conflit, profitant que l’attention de tous étaient ailleurs pour étendre sa sombre toile dans le nord du continent. Il pris fonction à l'Académie de magie en tant que Professeur des Arcanes tout en continuant ses expériences malsaines dans le plus grand des secrets. Suite à la chute de Shoumei, le Syndicat souhaitant développer ses affaires à Melorn trouva en la personne d’Eliëndir un partenaire commercial avisé. La Reine des Cauchemars et le Dépravé trouvèrent un accord gagnant-gagnant : Le Syndicat ayant obligatoirement besoin d'un allié puissant dans la ville, il utilise l’influence d’Eliëndir au sein de la cité pour corrompre certains fonctionnaires et développant de plus en plus l’usage des Arcanes Noirs gagnant des adeptes à l’intérieur même de l’Academie. En échange, l’Elfe profite à sa guise des moyens colossaux du Syndicat pour accélérer ses différentes recherches et se voyant offrir une place de Chef de cellule du Syndicat à Melorn, supervisant ses fidèles de plus en plus nombreux.

    Groupes d'intérêts

    Melorn
    La majestueuse cité libre des elfes dont il est un membre relativement influent, proche du conseil des Érudits et prétendant à l’un des prochains postes vacants. Sans parler du fait qu’il soit dans les petits papiers de certains hauts dignitaires de la cité.

    Les religions
    Adepte de l’Athéisme depuis toujours, il ne s’intéresse qu’aux autres religions uniquement de manière intellectuelle. De son point de vue, les autres croyances ne sont que des hérésies. Les Gardiens étant une pure invention car la populace a toujours ce besoin de s’en remettre à une force supérieure pour justifier leurs péchés. Et les Titans ne sont en rien des êtres divins. Quel genre de Dieu pourrait mourir de la main d’un mortel ?

    La pègre
    La chute de Shoumei fut synonyme de nouvelles opportunités pour lui. Il devint un partenaire commercial assez important pour le Syndicat et surtout Chef de cellule à Melorn sous la direction de la Reine des Cauchemars qui lui laisse une liberté d'action presque totale tant qu'elle y trouve son compte.

    derrière l'écran

    Pseudo : Klaan
    Comment avez-vous connu le forum ? Top site, je ne sais plus lequel ceci dit.
    Avis sur le forum : Le lore original a piqué ma curiosité honnêtement. Il donne très envie et j’ai hâte de commencer à prendre part au forum.
    Fréquence de connexion : Quotidiennement si tout se passe bien
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 78
    crédits : 172

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Dim 23 Oct - 10:53
    Ma foi, il semblerait que mes dernières modifications soient finies. Alors ça ressemble a une fiche terminée !
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Louise Aubépine
    Louise Aubépine
    Messages : 201
    crédits : 1280

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage - Elémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t183-louise-aubepine-protectrice-du-sekaihttps://www.rp-cendres.com/t257-amities-sinceres-louise-aubepine#859https://www.rp-cendres.com/t256-les-enseignements-du-passe-louise-aubepine#857
  • Mer 26 Oct - 10:16
    Bonjour Eliëndir, je viens de lire ta fiche et tout me semble en ordre. Tu t'es bien approprié le lire de Melorn ce qui est une bonne chose et le passage ou ton personnage se retrouve avec du sang sur les mains avant que son maître ne vienne le récupérer dégage une certaine puissance.

    Puisque tout est bon, considère toi comme étant validé !
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum