DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Siriane Vendavel
    Siriane Vendavel
    Messages : 19
    crédits : 186

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t791-siriane-vendavel-comme-un-poisson-dans-l-eau-terminee
  • Dim 30 Oct - 13:33
    Le grand jours est enfin arrivé. Après plus d'une année de répétition nous mettons en scène devant un public nos talents de saltimbanque. Monsieur Meizer est enjoué autant que nous, que nous commençons cette tournée.

    Depuis le départ de l'île Kaizoru, nos roulottes n'ont pas servit pour les spectacle mais comme lieu de vie. Le voyage d'une semaine en bateau était extraordinaire mais aussi long. Je n'ai jamais vu autant d'eau autour de moi, et je sentait un appel que je devais contrôler lorsque nous naviguions. Heureusement que j'ai mon tonneau d'eau dans la roulotte.

    Une fois arrivé à quai, nous avons déplié les 3 roulottes qui nous suivent partout et qui nous servent de maison et de lieu de spectacle. Monsieur Meizer utilise toujours la sienne comme habitation. Nous déployons donc deux roulottes en défaisant la façade la plus longue, découvrant ainsi le toit et les murd en laissant un mur derrière nous. On assemblent les deux roulottes de façon à avoir une scène ouverte. Bien sûr, nous déchargeons tout le matériel et nos biens personnel avant.

    En quelques heures, la scène est prête et nous n'attendons plus que le public. Nous sommes proche d'un Oasis, le climat est lourd et chaud, bien différent de celui sur l'île ce qui m'asseche la peau. Je n'aime pas me sentir ainsi mais mon confort passeras après, ce soir peut être.

    Nous sommes tous fins prêt à commencer le spectacle, les marchands et habitant s'ammassent en arc de cercle devant la scène et attendent que le spectacle commence. Monsieur Meizer utilise un cône en papier qu'il aime appeler porte-voix pour annoncer le début du show.

    - Messeigneur et Mesdemoiselles, Hommes et Femmes, Marchand et Marchandes, vous allez assister ce soir à un show unique et jamais vu. Laissez moi vous présenter le cirques des Affranchies. Danse, acrobatie, chant, spectacle de rue et bien d'autres merveilles vous attendent. N'oubliez pas de nous aider dans notre travail en nous offrant quelques piécettes pour que l'on puisse continuer à vous faire rêver. Bien maintenant c'est l'heure du spectacle !! En scène les amis !!

    Tour à tour, danse, acrobaties, jonglerie, clownerie, magie s'enchaînent pendant une heure. La nuit commence à tombé lorsque je monte sur la scène. Le soleil est à son zénith et nous éclair faiblement, ce qui nous offre une ambiance tamisée et. chaleureuse. J'avance au milieu de la scène et regarde le public en émois et impatient de voir ce que je vais leur présenter.

    Je sort de mon dos, caché dans mon juste corps bleu marine d'artistes trois quilles de jonglerie. Je les lance en hauteur et les rattrape avec aisance. Je tourne sur moi même, saute, fais une roulade, un grand écart et une roue tout en réceptionnant les quilles sans les faire tomber.

    Sur la scène une balance se mouvoit et je monte sur le bras qui touche le sol tout en jonglant. Deux accrobates monte une échelle et saute sur le deuxième bras en hauteur ce qui me propulse en haut de l'échelle. Je me réceptionne avec un bras enrouler à celle ci en récupérant les quilles que j'ai envoyé en l'air. Pour finir je fait une pirouette en avant pour redescendre de l'échelle et me réceptionne sur mes pieds.

    Le public applaudis mon spectacle, des lumières s'allume au centre de la scène et je m'avance au centre. Je passe ma main sur mon juste corps et celui-ci ce d'exploit en une longue robe de soirée violette.

    Je regarde le public, ouvre la bouche pour prendre une inspiration et commence à chanter une chanson d'une voix mélodieuse en acapella. Je chante deux couplet puis des instruments de musiques ce joignent à moi derrière et je bouge sur la scène tout en chantant pour séduire mon public et m'amuser. Je regarde certains hommes qui m'envoie des pieces puis certaines femmes qui crient de plaisir. Je sourie, joue avec le public en faisant des mimiques et des clins d'œil.

    La chanson ce termine et des applaudissement ce font entendre et résonnent en échos. Sourire au lèvres, je salue  avec la troupe qui m'a rejointe sur scène.

    C'est une réussite pour nous ce soir. Les habitants quittent le devant de la scène et nous commençons à replier les roulottes. Je cherche du regard Monsieur Meizer pour savoir ce qu'il a penser de notre show. Je ne le vois pas, il doit surement compter les pièces que l'on a récolter ce soir. Je range la scène avec les autres après mettre changer pour enfiler une robe plus gracieuse et à l'aise pour me déplacer et bouger.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 916
    crédits : 388

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Dim 30 Oct - 15:40
    Année 3 le 27 septembre :

    La journée avait été épuisante, il a fallu faire le tour complet des lieux, parler aussi bien avec les responsables des différentes caravanes qui transitent par ici que les commandants militaires qui protègent l’endroit. Mais tout ceci n’a pas été inutile, car j’ai dans l’idée de développer le commerce pour concurrencer la République et l’Oasis est un endroit particulièrement stratégique, qui risque de prendre encore plus d’importance dans l’avenir.

    Quand je vois un cirque ambulant préparer un spectacle, je ne résiste pas à l’idée de prendre le temps de me divertir un peu. Je vois bien que Robert, le Sajentit, nommé sous-officier de mon escouade constitué de dix gardes du corps n’approuve pas mon idée. Il est très méfiant, mais extrêmement compétent. Équipé comme les autres d'épée courte et protégé par des armures de cuirs légères, ils peuvent facilement passer pour une bande de mercenaires, alors que ce sont des soldats de l'Empire du Reike, car je souhaite passer relativement inaperçus.

    Je reste donc sur mon idée et j’ai eu raison, car les acrobates sont vraiment à couper le souffle ! Surtout une jeune femme qui me fait penser à mon oncle, disparu depuis vingt ans et dont je garde un très bon souvenir. Il voulait explorer le monde et n’est jamais revenu, beaucoup le croit mort, mais j’espère qu’il continue à explorer le Sekai sur un immense voilier, ce dernier, étant un marin, accomplit.

    J’applaudis de toutes mes forces quand la prestation se termine, la chanson qui a été interprétée était de toute beauté. Je décide d’aller voir la jolie rousse qui me fait penser à Archibald. Je la retrouve dans une robe, que je peux qualifier de très décolleté, mettant ses formes en valeurs. Il y a de nombreux artistes tout autour en train de finir de ranger, mais je ne m’en soucis pas et je m’approche de la jeune chanteuse, lui demandant :

    Excusez-moi, mademoiselle, auriez-vous un peu de temps à m’accorder ?

    Je sais que ma demande doit sembler bizarre, mais j’ai fait en sorte que les dix hommes et femmes armés qui m’accompagne soit en train de flâner autour du camp, pour ne pas trop l’effrayer.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Siriane Vendavel
    Siriane Vendavel
    Messages : 19
    crédits : 186

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t791-siriane-vendavel-comme-un-poisson-dans-l-eau-terminee
  • Mar 1 Nov - 12:42
    La première roulotte est reconstitué par les acrobates de la troupes, les murs remis à leur place et le toit les recouvrants comme un chapeau. Quant à moi, je rassemble les caisses remplis de matériel de cirque et de vêtements. Nous rassemblons tout le matériel dans des caisses puis dans les roulottes afin de gagner de la place lorsque l'on est pas en spectacle.

    J'entends une voix grave me parler et je me tourne pour regarder la personne qui me parle. Ce n'est pas Monsieur Meizer, c'est un inconnu, grand de corpulence moyenne avec des cheveux blanc. Peut être un grand père mais très jeune. Je le dévisage alors qu'il me demande si je peut lui accorder du temps.

    -Bonsoir, je n'offre pas ce genre de service désolé. Nous devons ranger pour pouvoir nous reposer après. Il y a sûrement de jolie femme qui peuvent vous aider dans cet Oasis. Profitez des charmes de cet endroit paradisiaque.

    Je dis ça d'une voix renfrogné et vexé que l'on me prenne pour une fille de joie après ma prestation sur scène. Je me tourne pour repartir vers la roulotte qui est presque redevenue normal quand un "CRAC" se fait entendre dans la nuit qui tombe. Le toit tombe sur les murs et écrase la scène. Je cours vers la roulotte pour vérifier que tout vas bien et vois Sirius, un des acrobates, coincé sous un pant de mur.

    Je cherche du regard de l'aide, Monsieur Meizer n'est toujours pas revenue, jamais là quand il faut comme d'habitude mais je vois l'homme qui m'a demandé un service. Je soupire et m'avance vers lui.

    - Pouvez vous nous aider ? Je ne sais pas comment vous aider par la suite mais on peut s'arranger. S'il vous plaît.

    Ma voix est calme, un peu hésitante dans ma proposition pour l' après mais aussi directive car la situation est grave et urgente. Je cours vers le lieu du drame et regarde comment je peux faire pour aider sans blesser plus Sirius qui est écrasé. Je commence à paniquer et espère que l'homme va smce joindre à nous pour nous aider dans cette situation d'urgence.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 916
    crédits : 388

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mar 1 Nov - 15:14
    La réponse de la jeune femme me coupe le souffle et je reste là, estomaqué sans bouger. Me prendre, moi, pour un vulgaire pervers qui cherche à acheter les charmes d’une jolie fille ! Je ne sais pas si je dois me fâcher ou rire de cette situation, qui est assez comique, une fois le premier choc passé.

    Alors que j’allais quand même lui parler pour dissiper ce malentendu, elle me tourne le dos ! Vraiment, c’est le bouquet, cette personne a vraiment été mal élevé, c’est incroyable ! Cela ne peut pas être une Reys, c’est impossible. J’hésite donc à la rejoindre, quand j’entends un grand bruit, je me déplace donc curieux de savoir d’où vient le vacarme et je vois qu’un des murs est tombé sur un des artistes. Finalement, la chanteuse vient me voir pour me demander mon aide, comme quoi, je ne suis finalement plus un pervers et repars en courant, sans même attendre ma réponse. Je me dépêche donc de la rejoindre et je lui dis d’une voix calme :

    Décalez-vous, je vais vous aider.


    Utilisant ma magie du métal, je crée deux piliers qui soulèvent la structure, puis une fois qu’elle est à un mètre du sol, je fais signe à deux de mes gardes du corps qui regardait la scène avec intérêt :

    Jean et Jacques, venez ici et tirez-le de là.

    Les deux jumeaux interviennent très rapidement et tirent le pauvre bougre. Une fois, celui-ci sortit, j’active ma magie de soin et le soigne. Une fois, ceci fait, je lui conseil :

    J’ai réduit les fractures, faite quand même attention les prochains jours.

    Avec son métier, cela risque d’être difficile, mais il doit se ménager, je ne suis pas un médecin. Maintenant, que l’urgence a été réglée, je demande à la rousse, en lui souriant :

    Maintenant, avez-vous un peu de temps à m’accorder ?
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Siriane Vendavel
    Siriane Vendavel
    Messages : 19
    crédits : 186

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t791-siriane-vendavel-comme-un-poisson-dans-l-eau-terminee
  • Jeu 3 Nov - 21:53
    La première représentation se termine et déjà un homme me demande mes services. Je ne suis pas dupe et encore moins confiante en le voyant et je refuse catégoriquement de lui montrer un intérêt quelconque. Mais des fois le destin nous oblige à faire des choses que l'ont pensais impossible.

    Un des murs s'effondre sur un des jumeaux acrobates. Je ne vois aucune solutions dans les parages. Aucune qui ne soit à porté de main et rapide pour aider à temps mon compagnon de scène. Mon regard s'arrête sur l'homme qui est venu à ma rencontre et je m'approche de lui en lui émanant, d'une voix apeuré et suppliante, de nous aider.

    Il avance sans discuter et regarde la scène. Alors que je m'apprête à tenir un morceau du mur pour qu'il m'aide à le soulever, il me dit de m'écarter. Je recule de trois pas derrière lui et je le regarde bouger ses mains dans le vide devant le mur. Une forme difforme sort de ses mains et se transforme en un pilier solide qui brille à la lumière des bougies de la nuit. Il la place sœur le mur puis en créer une deuxième en quelques secondes.

    Le mur se lève sous la traction et le support des pilier de métal et l'homme appel deux hommes qui viennent traîner l'acrobates hors du danger. Une fois fait, alors que je suis bouche bée, il touche à peine son corps de ses mains, marmonnant quelques paroles que je en connais pas.

    Il me regarde alors que je reste à l'écart, choqué par ce qu'il viens de se passer plus que par l'effondrement du mur. L'homme m'informe qu'il n'a rien de casser à présent mais qu'il doit faire attention et se reposer.

    J'hoche la tête pour lui monter que je comprend ce qu'il dit mais je reste stupéfaite par ce que je viens de vivre. L'homme se tourne à présent vers moi et me redemande si je peut lui accorder un peu de temps.

    - Euh... Oui... Bien sur... On peut aller à la roulotte là bas. Je n'offre pas tout les services. Merci pour mon ami vous lui avez sauvé la vie.

    En disant cela, j'avance vers la roulotte de Monsieur Meizer qui sort lui aussi de son antre en se demandant ce qu'il se passe. Il me regarde, regarde l'homme et passe à ôté de nous sans s'arrêter en demandant ce qu'il c'est passé.

    J'arrive à la roulotte et regarde derrière moi si l'homme me suis bien. J'ouvre la porte de la roulotte, regarde à l'intérieur sans y mette la tête pour laisser le courant d'air faire sortir l'odeur nauséabonde de renfermer et referme la porte d'un air gêner en regardant l'homme.

    - On va pas pouvoir le faire ici. Que voulez vous me faire au juste ? Ou peut être que ej dois vous faire quelques chose ? Je vous suis redevable pour notre amis et notre roulotte que vous avez sauvé.

    Je regarde l'homme avec un regard lubrique en attendant qu'il m'explique ce qu'il souhaite faire avec moi. C'est la première fois où je ne sais pas quoi faire avec un homme. C'est à la fois stressant et mystérieux mais ça ne me rassure pas dans la tournure que vont prendre les choses.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 916
    crédits : 388

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Ven 4 Nov - 23:22
    La jeune femme accepte finalement de me recevoir, qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour discuter avec ses artistes, c’est incroyable, de vrais prima donna. Je la suis donc à sa roulotte, qui n’est pas terrible, je dois bien l’avouer. De plus, il y a une odeur de refermé, qui n’est pas très agréable, et elle m’explique qu’on ne va pas pouvoir le faire ici et je suis bien d’accord avec elle ! Je lui dis donc :

    Vous avez raison, si on doit passer un petit moment ici, il va falloir rafraîchir les lieux.

    J’ouvre donc une fenêtre et grâce à ma magie de l’air, je crée un courant d’air qui sans trop bouger les objets présent dans la pièce permet une circulation et cela ne sent plus mauvais, c’est déjà cela. Je ferme l’ouvrant et je me retourne vers la jeune femme, lui disant avec un grand sourire :

    Voilà, l’ambiance est beaucoup mieux, nous serons à l’aise.


    Je la sens un peu tendue et je lui dis :

    Ne vous inquiétez pas, je serais rapide. Si vous voulez mettre de l’encens ou autre chose, ne vous gênez pas.

    Elle m’indique que je lui suis redevable, et je hausse les épaules, ce n’est pas grand-chose. Mais faire de la magie m’a un peu fatigué et voyant une chaise, je décide de m’asseoir, enlevant ma veste pour la mettre sur le dossier, car j’ai un peu chaud. Je sais que mes hommes sont dehors, en train de surveiller les environs et je suis donc parfaitement à l’aise, je commence juste à l’avertir :

    Je sais que ce que je vais vous demander va vous sembler étrange, voire un peu intrusif, mais vous comprendrez la raison très vite. Une fois que vous m’aurez fourni ce que je vous vais vous demander, je partirai de votre vie et vous ne me verrez plus jamais, sauf si vous en faites la demande bien sûr, est-ce que cela vous convient ?

    J’attends sa réponse, un sourire aux lèvres.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Siriane Vendavel
    Siriane Vendavel
    Messages : 19
    crédits : 186

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t791-siriane-vendavel-comme-un-poisson-dans-l-eau-terminee
  • Dim 6 Nov - 20:47
    Nous arrivons à la roulotte, j'ouvre la porte et le laisse entrer puis refermenla porte derrière moi. Je ne suis pas prête à franchir le pas avec cette homme mais je n'ai plus le choix après ce qu'il a fait pour nous.

    Il ouvre une fenêtre et utilise sa magie pour faire entrer de l'air qui rafraîchi légèrement et fait surtout beaucoup de bien à nos narines sensibles.

    Il se dévêti de sa veste qu'il pause sur la chaise puis s'asseoir et je tourne vers une étagère pour y allumer une bougie parfumé au fruit exotique.

    Je m'apprête à retirer ma veste qui cache une grande partie de mes formes mais il me coupe dans mon attention en me demandant quelques chose d'étrange.

    - Je n'ai pas l'habitude mais oui ce n'est pas quelques chose que l'on devrait refaire en effet. Qu'avez vous a me demander ?

    J'essaie de comprendre ce qu'il désire, pensant qu'il voulait vraiment quelques choses de sexuel. Il me sourie et je me sent mal à l'aise mais je défait ma veste pour lui montrer une lingerie fine et collante à ma peau. Je rougie en attendant devant lui alors qu'il est assis et moi debout prête à offrir mes charmes.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 916
    crédits : 388

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Dim 6 Nov - 23:17
    La jeune femme accepte de m’écouter et au moment où j’allais lui poser ma question, ayant bien balisé la chose pour éviter de paraître bizarre, je la vois défaire sa veste et me montrer un corps magnifique avec une lingerie sexy. Par les astres, quelle belle femme ! C’est la première que cela m’arrive, arriver à conquérir une femme sans même m’en rendre compte !

    En plus, je suis toujours puceau et ce serait l’occasion parfaite, le genre de chose qui se produise une fois dans toute sa vie ! Je me lève donc de ma chaise, m’approche d’elle et… prends sa veste pour lui mettre sur les épaules, lui indiquant simplement en souriant :

    Vous êtes magnifique et très désirable, mais je suis fiancé.


    Et oui, la vie n’est pas facile pour moi. Je reste à côté d’elle et je lui dis :

    Vous ressemblez beaucoup à un mes oncles, le maintien, la couleur des cheveux, bref, je voulais savoir si votre père s’appelait Oscar Reys, il s’agit de mon oncle du côté de mon père, m’appelant Tagar Reys.


    Je pense que mon nom ne lui dira rien, l’oasis est bien trop loin d’Ikuza pour qu’elle ait entendu parler du nouveau ministre des finances. À moins qu’elle soit une mordue de politique du Reike, ce qui m’étonnerait, je ne pense pas que ce soit une compatriote, je n’ai pas vu un seul tatouage, et pourtant, que les Astres m’en soit témoin, j’ai pris le temps de bien la regarder. Je prends même le temps de lui expliquer les choses :


    Il a quitté notre famille pour devenir marin quand j’étais jeune, mais j’ai toujours pensé qu’il était en vie. Si c’est bien votre père, cela signifiera que nous sommes cousins.


    Je dis ces derniers morts en souriant, j’ai déjà beaucoup de cousins, cousins, neveux et nièces, mais ça fait toujours plaisir de trouver de nouveaux membres de ma famille.


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Siriane Vendavel
    Siriane Vendavel
    Messages : 19
    crédits : 186

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t791-siriane-vendavel-comme-un-poisson-dans-l-eau-terminee
  • Lun 14 Nov - 18:20
    Me voilà dans la caravane avec ce monsieur et je ne sait pas ce qu'il me veut. Je retire ma veste pour laisser à sa vue mon corps de jeune femme, habiller d'une simple robe violette avec un bonnet qui recouvre ma poitrine tout en la dégageant à la convenance du regard.

    Je reste assise, imperturbable par ce que je fait, me disant que de toute manière sa se passeras rapidement. Je vois l'homme se dévêtir de la même sorte, se lever et la je me dit que je regrette mon avance avant même qu'elle soit consommer.

    Mais gentleman comme il est, l'homme s'approche de moi et il peu voir mon regard presque le supplier de ne rien me faire. Ses mains descendent sur mes hanches et ils attrape ma veste pour la reposer sur mes épaules en le complimentant sur mon corps.

    Gêner, je sourie en le regardant alors qu'il m'annonce qu'il est fiancé. Mes joues s'empourpre de rouge et je me sens vraiment idiote à présent.

    Sans me laisser le temps de me resaisir de la situation, il me poste une question à laquelle je n'ait pas la réponse. Il me surprend en m'apprenant qu'il pense que j'ai un air de famille avec son oncle et donc que nous serions cousin.

    - Pardonnez moi pour mes manières, je me suis tromper sur vos intentions. Je ne sais pas qui est mon père. J'ai était élever par Monsieur Meizer, le manager de la compagnie. Voyee vous, lz compagnie est ma seule famille que je connais mais je ne pense pas que ce marin soit mon parent. Sinon Monsieur Meizer me l'aurais dit.

    En disant cela je regarde Tagar, l'homme qui est en face de moi. Je ne connais pas ce nom mais je ne connais pas grand chose du monde extérieur. J'hausse les épaules en remettant ma veste sur mes épaules.

    - J'ignore d'où je viens réellement, peut être de Haizoku comme de n'importe où dans ce pays. Peut être que Monsieur Meizer pourrait vous renseigner, mais je ne sait pas où il est pour le moment.

    Je passe ma main sur la veste qui descend à mes genoux et défroisse le tissus sur ma cuisse droite, un peu gêner. Je ne sais pas quoi dire ou faire avec cet homme qui pense que je fait partie de sa famille.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 916
    crédits : 388

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 16 Nov - 19:13
    La jolie rousse s’excuse et je lui souris pour lui dire que cela n’a pas vraiment d’importance. Elle répond ensuite à ma question, mais les informations qu’elle me donne sont assez maigre. Puisqu’elle ne sait pas qui est son paternel, je lui demande :

    Concernant votre mère, elle n’a jamais parlé de votre père ? Son métier ou bien un autre indice ? D’ailleurs comment vous êtes-vous retrouvé dans ce cirque ? Vous avez un talent certain et vous pourriez faire une belle carrière en solo à Ikuza, j’en suis persuadé.

    J’attends sa réponse avant de continuer :

    Je sais que ce n’est pas très galant de ma part et vous pouvez refuser de me répondre, mais quel âge avez-vous ?

    Encore une fois, je la laisse répondre, puis je lui propose :

    Puisque c’est ce fameux Monsieur Meizer, votre seule famille, pouvons-nous aller le voir ensemble ? J’aimerais beaucoup savoir si vous êtes de ma famille, si oui, vous allez devoir faire un choix, qui ne sera pas simple.


    En effet, maintenant, que je suis devenu ministre des Finances, tous les membres de ma famille peuvent devenir des cibles. Je dois donc la mettre au courant, elle pourra ainsi si elle le souhaite, rejoindre la capitale et profitez de ma protection et celle des Reys ou continuer sa vie, mais elle devra faire attention. Le choix lui appartient. En-tout-cas, si elle accepte de m’accompagner dehors, nous pourrons aller voir son patron. Ce dernier ne m’a pas fait une bonne première impression, il a laissé celle qu’il doit considérer comme sa fille, puisqu’il s’agit quand même de sa « famille », seule avec un inconnu et sans poser de question.

    Personnellement, je ne ferais jamais ce genre de chose, mais je suppose que je suis trop protecteur, d’ailleurs, mon ex-copine me l’avait souvent reproché, mais je n'y peux rien ,c'est dans mon caractère.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum