DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 1 Nov - 21:24
    Il faisait encore nuit quand Shan croisa les bras, adossé a un arbre, a la sortie de Ikusa. C'etait encore une zone plus ou moins herbeuse, mais il n'en faudrait pas beaucoup pour qu'ils atteignent un endroit déjà plus sableux. En une journée, ils seraient au cœur du désert. Avec un peu de chance, ils auraient fait l'aller-retour en une semaine, en fonction du temps des recherches.

    Il n'avait pas traîné, après avoir quitté la jeune femme. Il avait aussitôt préparé des montures, et des provisions. De l'eau, également. Et le plan était plutôt simple. Ils allaient avancé jusqu'au désert durant la première partie de la journée, et une fois arrivés, ils se reposeraient, pour ensuite reprendre la route de nuit. Il se dirigeait a l'aide des étoiles, et si il faisait froid dans cette partie du monde, la nuit, ils souffriraient probablement moins qu'en pleine journée.

    Il avait essayé de rassemblé quelques informations pouvant être utile. Un minimum, au moins. Mais rien de bien probant. Il avait fait en sorte que personne ne le remarque, et surtout, que personne ne puisse faire le lien avec la jeune femme qu'il avait rencontré plus tôt. Mais de toute manière, il n’était même pas tout a fait certain qu'elle ai dit toute la vérité. Alors il avait lâché l'affaire.

    Il avait prit un temps pour s'excuser auprès du tenancier de l'auberge pour son esclandre, mais ce dernier lui avait assuré qu'il n'y avait pas de soucis. Il connaissait Shan depuis qu'il etait enfant, et savait très bien que ce n’était pas son genre. Il avait vite compris que quelqu'un chose tournait en fond de l’événement. Il avait même refusé que Shan rembourse les verres cassés. Un brave homme.

    L'elfe était donc la, a attendre, sa tunique habituelle sur le dos, ses dagues attachés a ses flancs, sous le tissu, son sabre a la ceinture. Zim tournait en rond, profitant de l'herbe encore un petit moment. Bientôt il n'y aurait que du sable a perte de vu, et il voyagerait attaché sur la jument du semi-elfe, par praticité.

    Il avait sa jument habituelle, et avait décidé d'en acheter une autre. Elles n’étaient pas extrêmement rapide, mais pour autant, elle etait solide et supporterait bien la chaleur. Avec des chameaux, ils auraient mit beaucoup trop de temps, bien qu'ils auraient pu emporter plus de ressources. Ils devraient faire des pauses a plusieurs oasis durant la traversé.

    Finalement il l'aperçut au loin et se redressa. Elle était inimitable avec ses ailes. Il leva la main et lui fit signe d'approcher. Il etait temps.

    - Dame Tyvishani, heureux de vous voir, j'espere que vous avez passé une bonne journée hier, et que vous etes bien reposé. Si cela vous va, montons tout de suite en selle. Je vais vous expliquer la premiere partie du voyage.


    Il désigna sa monture, puis se dirigea vers sa propre jument.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tyvishani Dynorrin
    Tyvishani Dynorrin
    Messages : 79
    crédits : 714

    Info personnage
    Race: Humain x ange
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Neutre Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t683-le-bonheur-est-un-ange-au-visage-grave-termine
  • Jeu 3 Nov - 20:58
    Se lever avant l’aube. Elle s’était levée avant l’aube, bien avant même, et ça n’avait pas été très facile. Chasser les lourdes chapes de sommeil qui maintenaient ses paupières baissées avait demandé un tour de force. En sortant de son lit, dans sa robe de nuit, ébouriffée, elle se demanda à combien de temps remontait la dernière fois qu’elle s’était levé aussi tôt. Une poignée d’années, statua-t-elle sans y réfléchir très longtemps, l’esprit encore trop brouillé. Etonnamment ça la fit se sentir plus jeune, lui rappelant son service militaire ou son temps à Drakstrang. Bon maintenant c’étaient de bons souvenirs mais à l’époque les marches de nuit ou les gardes à trois heures du matin n’était pas vraiment plaisantes. En buvant un thé brûlant elle se dit qu’elle devrait reprendre contact avec des gens de sa promotion pour parler du bon vieux temps, des instructeurs, des galères dans lesquelles ils s’étaient retrouvés ensembles pour ne citer que ça.

    Mais l’heure de vérifier ses affaires préparées par les esclaves de la demeure et ensuite de partir arriva bien vite. La vérification se fit en réalité bien vite : le sac était petit, ses ailes prenant une part non négligeable de son dos, elle compensait le peu de matériel par une mobilité, et une vitesse, bien supérieur à la moyenne des voyageurs, même ceux qui avaient la chance d’être montés. Elle passa cependant les portes de la ville à pied et trouva le mercenaire, sans qu’il n’ait besoin de gesticuler, qui l’attendait déjà. Elle fit la moue en se demandant si ça faisait longtemps qu’il tournait en rond en l’attendant mais àa la réaction qu’il avait visiblement ce n’était pas trop le cas. Ou alors il le cachait très bien, dévoilant un talent d’acteur qu’elle ne lui connaissait pas du tout ou qu’il avait décidé de garder caché jusqu’à présent.

    « Le plaisir est partagé Shan’ael. »

    Elle allait poursuivre la conversation lorsqu’il reprit directement sans lui laisser le temps de répondre, ce qui ne l’étonna pas plus que ça en réalité, au vu de son goût pour le social. Ce qui l’étonna c’était la deuxième monture. Elle ne l’avait pas vu tout de suite, la fatigue peut-être, toujours était-il que son humeur en prit un coup. Contrairement à ce matin, les souvenirs que ça ramenait à la surface n’étaient pas particulièrement bons : sa préceptrice qui la forçait à prendre des leçons d’équitation alors que ni la fillette ni l’animal ne voulaient. Et puis ensuite vint Drakstrang où on l’y força encore, lui répétant qu’il était obligatoire pour un officier de savoir monter à cheval. Si le mercenaire ne pouvait l’y forcer, Tyvishani n’était clairement pas encline à monter une fois de plus sur le dos de ces créatures déchaînées. Elle fit un pas timide vers la jument, appréhendant sa réaction, toutefois le cheval resta placide, lançant des œillades au peu d’herbe qui se trouvait au sol.

    Elle s’approcha alors lentement de la tête, ses grands yeux inexpressifs se mirent à fixer la demi-ange avant de s’ébrouer. Elle recula instinctivement, levant un bras pour se défendre d’un coup qui n’arriva, et n’arriverait, jamais. Désormais nerveuse, la jument se mit à renâcler mais resta en place. Prenant son courage à deux mains, prête à ne pas se laisser intimider par un canasson, Tyvishani, courageuse mais pas téméraire, s’approcha de nouveau vers sa potentielle monture. Cette fois elle arriva au niveau de la selle et fut confrontée à un nouveau problème : elle n’était pas assez souple. Peu importe à quel point elle essayait de lever son pied jusqu’à l’étrier, elle n’y arrivait pas.

    Frustrée elle décida de se donner un coup de pouce en battant des ailes pour gagner les quelques centimètres qui séparaient sa voute plantaire de l’arceau de métal. Ce fut une idée particulièrement mauvaise vu que le mouvement brusque et le déplacement d’air effraya pour de bon l’animal pile au moment où elle avait enfin réussi. La jument partit avec une Tyvishani qui avait toujours le pied bloqué dans l’étrier. Elle fut plaquée au sol et trainé pendant quelques mètres, le temps qu’elle réussisse à user de sa télékinésie pour déloger son pied. Et puis elle resta là, au sol, allongée, les ailes déployées, les bras tendus, la cheville endolorie, à regarder le ciel nocturne qui commençait à prendre des teintes mordorées grâce au levé du soleil.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Dim 6 Nov - 2:51
    Tout alla très vite. Et pour dire vrai, il n'avait absolument pas songé une seule seconde qu'elle pouvait ne pas savoir monter, ou bien être stressé par la présence des montures ? Il sentit aussitôt la réaction de l'animal. Et pu presque prédire ce qui allait arriver. Mais sans doute pas d'une façon aussi violente.

    Il la regarda, presque au ralenti, se faire traîner pendant un moment avant de parvenir a se liberer, et rester sur le sol comme une morte. Elle observait le ciel, d'un air fatigué, et il songea qu'elle aurait du demander a un convois entier du Reike pour l'escorter, ca aurait été plus simple. Mais ils etaient la maintenant, et il n'avait jamais abandonné personne.

    - Vous allez bien ?

    Il était venu tranquillement jusqu'à elle, le visage neutre, debout au dessus de sa tête, la regardant vers le bas. Elle avait l'air en un seul morceau, au moins. C’était déjà une plutôt bonne nouvelle, en soi. Elle n’était clairement pas sportive, alors qu'avec un corps comme le sien, elle aurait pu être vite doté d'une athléticité remarquable.

    - C'est ma faute, je n'avais pas...hum...

    Il préféra ne rien dire de plus, par peur de la vexer. Et avant toute chose, lui tendit la main pour l'aider a se relever. Il la laissa choisir, et une fois sa décision fait, la regarda debout, ses yeux vers son pied qui avait était la source d'accroche sur plusieurs mètres. Elle n'avait pas l'air d'avoir quoi que ce soit de casser, et c’était déjà une plutôt bonne nouvelle.

    - Je peux vous proposer de monter avec moi, si vous voulez. Mais ce ne sera pas forcément pratique.

    C’était une possibilité en fait. Il chargerait tout le matériel sur une seule monture, la seconde, et Zim avec. Sur sa jument, qui pouvait assurément porter les deux corps, il aurait plus d'aisance pour l'aider a garder son équilibre, et pourrait potentiellement la tenir.

    Mais vu l'esclandre de la veille, il n'avait absolument pas envie de tenter la moindre approche physique. Et il fallait aussi le dire, l'idée d'etre aussi proche d'un autre etre humain pendant plusieurs jours le mettait très mal a l'aise. Il avait d'ailleurs aussitôt baissé les yeux en le proposant.

    Pour se donner de la contenance, il se concentra sur une autre activité pour compenser. Et commença a siffloter dans l'air, de manière, a première vue, totalement étrange, mais la monture partie plus loin leva aussitôt la tête, et se retourna, marchant tranquillement jusqu'à lui. Il posa une main sur son encolure et soupira.

    - Elle a eu peur. Les chevaux sentent le stresse émaner des gens. Comme les chiens, mais de façon décupler. Les chevaux sont extremement sensibles. Si vous avez peur ou que vous êtes agressive, ce n'est meme pas la peine d'essayer de la dompter. Je peux la convaincre, mais nous n'aurons pas beaucoup de chance supplémentaires. Encore une frayeur, et elle refusera catégoriquement que vous la montiez.

    Il sifflota de nouveau, et la jument lui mit un petit coup de tete affectueux avant de se détourner pour grignoter des brins d'herbes. Shan se retourna vers la semi-ange, essayant de deviner sa mentalité actuelle. Ils allaient voyager un long moment. Si c'etait déjà compliqué aux portes de la ville, ils n'allaient pas aller bien loin.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tyvishani Dynorrin
    Tyvishani Dynorrin
    Messages : 79
    crédits : 714

    Info personnage
    Race: Humain x ange
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Neutre Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t683-le-bonheur-est-un-ange-au-visage-grave-termine
  • Dim 6 Nov - 17:44
    Pendant un moment elle resta allongée à resasser sa hantise des chevaux, hantise qui lui était bien rendue d’ailleurs. Elle arrêta en voyant la tête de Shan’ael se découper sur un ciel encore sombre.

    « Oui, ça va. »

    Elle se décida enfin à bouger et se rassit sans répondre aux récriminations du mercenaire qu’ils s’adressait tout seul. Une jambe tendue, l’autre pliée, une main sur son genou pointé vers le ciel, elle attrapa l’avant-bras qu’on lui tendait pour se hisser sur ses pieds. Suivant le regard de l’elfe, elle fit la moue en voyant la jument qui s’était finalement arrêté. Puis elle secoua la tête.

    « Ça ira merci. » Retirant la bretelle de son sac elle le tint dans sa main. « Elle portera mes affaires et je vais voler, ça sera mieux pour tout le monde. »

    En réalité elle aurait dû commencer par ça au lieu de tenter de remonter sur le dos de l’animal. C’était peine perdue, elle l’avait su en apercevant le quadrupède au loin et pourtant elle avait essayé. Elle se demanda bien comment, en étant aussi stupide, elle avait bien pu faire pour rester en vie si longtemps. Tyvishani ne se retourna pas vers le mercenaire lorsqu’il se mit à siffler, aussi étrange que ça pouvait sembler comme chose à faire maintenant c’était toujours plus agréable qu’une moquerie même si ça n’avait pas l’air d’être son style elle savait qu’on n’en était jamais à l’abris. S’il riait au moins il avait la décence de le faire intérieurement.

    « Je ne compte pas réessayer, si ça peut la rassurer. »

    En réalité c’était plutôt la demi-ange que ça rassurait. Elle s’approcha à nouveau de la jument avec une prudence aux reflets pusillanimes et, cette fois sans essayer de mettre le pied à l’étrier, se plaça à nouveau devant la selle. Toutefois, fidèle à sa parole, elle n’ambitionnait pas de retenter l’expérience désagréable. Sa cheville encore endolorie la forçait à légèrement boiter avait été une punition bien suffisante pour elle. Mais le calme qu’elle tentait de conserver ne trompa pas l’animal qui, de toute évidence, sentit la crainte mêlée de nervosité de Tyvishani. Cette dernière refusa de rester à côté et recula, laissant son sac là où il était et se mit à courir pour prendre de l’élan. D’un coup puissant de ses ailes elle s’envola et, désormais en sécurité de toute contre-attaque équine, usa de sa télékinésie pour accrocher ses affaires à la selle.

    « Après vous. » Elle se mit à tournoyer lentement autour de Shan’ael en attendant de voir dans quelle direction il comptait s’en aller, ses muscles dorsaux s’activant de temps à autres lorsqu’elle commençait à lentement prendre de l’altitude.

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Sam 12 Nov - 21:55
    Shan la regarda faire d'un air fatigué. Ses ailes pouvaient donc supporter son poids, et la faire voler aisément. C'etait un bon point a noter mentalement, mais il devait avouer qu'au final, ils n'allaient pas pouvoir parler, et donc elle n'allait pas pouvoir répondre a ses questions. En plus de ça, elle était un point noir en plein ciel, bien trop gros pour être un rapace, et ils allaient être visible a des kilomètres a la ronde. Mais ce n’était pas forcément si grave, et il s'occupa de faire en sorte que la jument suive bien, avant de se mettre en route.

    Il hocha donc la tete a sa demande, et prit les devant. Droit vers le désert, il se demanda si elle pourrait voler longtemps. Si elle pourrait le faire non stop durant tout le trajet aller-retour. Il n'avait aucune idée de son endurance, mais moins confiance dans ses capacités physiques après l'avoir vu aux prises avec l'animal.

    La journée se déroula tranquillement. Il gardait un rythme lent, pour essayer de déterminer le taux de fatigue de la semi-ange, sa vitesse maximale, jusqu'à quel point elle pouvait monter en altitude ou non. Visiblement, elle ne pouvait pas faire du surplace, déjà. Et elle pouvait monter assez haut, mais pas assez pour qu'elle soit trop loin de son regard. Ou bien elle faisait exprés de ne pas trop s'éloigner.

    A la mi-journée, il lui fit signe d'un changement de direction. Les arbres commençaient a devenir de plus en plus rare, et ils commençaient a pouvoir sentir le sol se transformer petit a petit pour laisser place au désert implacable. Il faisait déjà chaud, et voyager de nuit ne serait pas du luxe...mais ce n’était peut être pas forcément possible si elle comptait voler.

    Finalement, il lui fit signe de descendre, tout en sortant l'une de ses gourdes pour prendre une seule gorgée d'eau. Il était économiste a outrance, de ce coté la, il n'avait pas peur de manquer d'eau. Il était temps de faire une pause. C’était le milieu de l’après-midi.

    Il sauta de sa monture, et sifflota pour qu'elles ne s'éloignent pas. Elles le regardèrent, comprenant l'ordre, et mangèrent simplement un peu plus loin les derniers brins d'herbes. Lui attrapa son sac, et l'ouvrit, pour commencer a cuisiner la première collation.

    - Je n'ai pas eu le temps de vous parler avant que vous partiez dans les airs, Tyvishani. Nous allons pouvoir évoquer le voyage plus en details, si cela vous conviens.

    Il commença a sortir des fruits et de la viande séchée, qui seraient leur principale source de nourriture pour les prochains jours. Transporter des choses crues étaient trop compliqués, et faire un feu a chaque fois pour faire cuire des choses étaient également une perte de temps. Ce qu'il proposait n’était pas extrêmement bon, mais c’était nourrissant et facile a conserver.

    - Je pensais voyager de nuit pour être honnête, une fois dans le désert. Mais je ne sais pas si vous pouvez voler de nuit ? C'est peut être dangereux ?

    Il l'observa plus attentivement, et tout particulièrement ses ailes. C’était une prouesse de la nature, et il se demanda si elle était une hybride, ou bien une semi-ange comme il en avait déjà rencontré. Il penchait pour la deuxième option, mais on était jamais totalement sur avec les races du Sekai. Il en était un bon exemple.

    - J’espère que vous ne vous êtes pas fait trop mal tout a l'heure. J'ai une trousse de premier soin, si vous voulez un bandage. Maintenant, nous devons établir notre méthode d'avancée pour que nous soyons raccord sur la question.

    Il avait installé deux coussins pour s'asseoir et eviter de se mettre déjà du sable partout. Il avait visiblement pas mal de materiel acquis grace a la force de l'habitude...
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tyvishani Dynorrin
    Tyvishani Dynorrin
    Messages : 79
    crédits : 714

    Info personnage
    Race: Humain x ange
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Neutre Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t683-le-bonheur-est-un-ange-au-visage-grave-termine
  • Dim 13 Nov - 2:03
    Elle pouvait accélérer mais elle n’en fit rien, se calquant sur l’allure du mercenaire. Si elle se demanda d’abord pourquoi il allait si lentement, elle en vint à la conclusion que c’était pour ménager sa monture : après tout ils allaient devoir voyager pendant un certain temps et trop fatiguer sa jument n’était en effet pas vraiment une bonne idée. Alors elle le suivait, son altitude ne changeant que pour une poignée de raisons. La première c’était à cause des courants dans lesquels elle s’engouffrait, et qu’elle utilisait pour économiser des battements d’ailes et sauvegardant ainsi une part non négligeable de son énergie, montaient ou descendaient à un moment ou un autre. La seconde raison c’était simplement pour se rafraîchir : le soleil brûlant étant très désagréable sur le long terme, Tyvishani plaignait d’ailleurs Shan’ael qui devait le supporter sans broncher, alors elle prenait de l’altitude là où l’air se faisait moins étouffant, plus frais. Il y en avait une troisième : briser la monotonie des dunes qui s’étendaient sur des kilomètres et des kilomètres, jusqu’à l’horizon. Elle était montée une poignée de fois au-dessus des nuages juste pour avoir une vue différente et quelle vue ! C’était un autre monde. Un monde de montagnes légères comme ses plumes et douces comme la soie. Il y avait des pics et des canyons, parfois des forêts dans lesquelles elle slalomait mais dans le désert une telle concentration était rare et d’autant plus appréciable lorsqu’il y en avait.

    Et puis vint un signe du mercenaire pour lui demander de descendre. Ce qu’elle fit en inclinant les ailes, prenant de la vitesse elle descendit très rapidement en piqué avant de se redresser près du sol et de faire un tour juste au-dessus de la tête d’une jument pour ralentir avant de finalement toucher le sable. Elle hocha la tête, c’était un moment aussi bon qu’un autre pour parler du voyage qu’ils entreprenaient.

    « Je vous en pries. » Elle l’observa sortir de la nourriture de son sac et utilisa la télékinésie pour détacher le sien de la selle du cheval qui servait de mule porteuse et l’amener jusqu’à elle. La demi-ange se saisit de sa gourde et avala quelques gorgées. « Je peux, oui. Jour ou nuit ça ne fait pas tant de différence. C’est quand il pleut que ça devient dangereux mais ça m’étonnerait qu’on ait ce problème-là ici. »

    Elle embrassa la scène du regard en souriant. Le côté désertique avait au moins ça de positif mais il y avait tant d’autres problèmes que ça en faisait un des endroits les moins appréciés par Tyvishani. Elle fronça les sourcils, incertaine de ce qu’il référençait et puis un hennissement lui rappela sa mésaventure avec la jument. Elle fit la moue en s’en souvenant mais secoua la tête.

    «Non, c’était sur le coup que ça a fait mal mais rien de persistant. » Et rien qui ne l’empêchait de voler ou même d’atterrir maintenant. Enfin si, lorsqu’elle s’était retrouvé sur le dos après s’être libéré de l’étrier, elle avait réfléchis et avait retracé toutes les mauvaises décisions qui l’avaient mené jusqu’à ce désagréable moment. Toutefois retrouver Taoshan, ou ses restes, était plus important. « C’est vous l’expert du désert, qu’est-ce que vous proposez ? Mis à part une progression nocturne. »
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Ven 18 Nov - 19:24
    - Si vous le dites. Mais si vous avez la moindre douleur, laissez moi vous examiner. Je suis un incapable complet en magie de soin, en revanche, je sais comment m'occuper d'un corps, avec les techniques traditionnelles. Que ce soit musculairement ou au niveau des os. Espérons qu'il n'y en ai pas besoin.

    Il s'installa en tailleur sur l'un des coussins et posa les yeux sur le désert un peu plus loin, la mort dans l’âme. Il connaissait par cœur cette étendue sauvage et désertique. Comme une vieille amie. Qu'on ne voulait jamais revoir et qu'on finissait toujours par retrouver. Il vivait dans ce désert depuis son enfance. Et il était persuadé que c'est ici qu'il mourrait. Ce serait la pire chose possible. Et ca lui ressemblait bien.

    - La premiere question est la direction exacte a prendre. Je n'ai que peu d'informations.

    Et la dernière fois qu'il avait voulu s'isoler avec elle pour en discuter plus en détail, il s’était prit un verre d'eau sur la tête. Enfin, cette fois, il n'y avait plus que les oiseaux comme témoins. Même si il savait tout aussi bien qu'ils pouvaient être tout autant de redoutables espions que n'importe quel humain.

    - Si je récapitule bien, votre frère faisait parti de l'armée avant l'arrivée de l'empereur. Il s'est battu pour confronter les armées de Tensai, et a fini par disparaître dans le désert. J'ai bon ?

    Il doutait, sans information plus précise, qu'ils puissent retrouver les restes de l'homme dans ce four a ciel ouvert. Il ne devait rester que des os, et en bien mauvais état. Si il n'avait pas été détruit magiquement dans des fosses de sables mises en place pour effacer les traces du passage du tyran. Ou bien disparu dans la gorge d'un ver des sables en même temps qu'une caravane. Bref, il y avait mille et une possibilité.

    - Il y a des camps militaires Reikois. Dont plusieurs assez anciens. Il y a des roulements dans les garnisons, mais il y a très probablement encore des soldats en faction ici ou la qui ont connu l'époque dont vous parlez. Nous pourrions commencer par la.

    Il sortit de sa sacoche une toute petite carte du désert, avec des cercles tracés a la main, représentant les camps en question. Il avait tout particulièrement entourés plusieurs endroits proches les uns des autres, et avait laissé de coté ceux demandant d'aller diamétralement a l'opposé, pour ne pas perdre trop de temps.

    - Mon chien est un bon pisteur, également, mais il ne doit plus y avoir grand chose a renifler pour lui. Et j'ai peur que nous ne soyons pas forcément bien reçu par ces soldats.

    Surtout si c'etait pour chercher un ancien ennemi. Meme si, beaucoup avaient changés de camp, souvent par opportunisme.

    - ...Mais d'un autre coté, vous êtes une officière de l'armée, si je ne m'abuse ? Nous pourrions utiliser ça pour poser quelques questions.

    Il désigna enfin deux points précis.

    - Il y a le temple du soleil et de la lune, ici. Les prêtres qui y sont ont souvent une très bonne mémoire, et je sais que beaucoup de soldats avaient trouvés refuges ici. Et il y a également ce point. La frontière avec la République, un peu plus loin que le désert. Il a pu fuir au delà du Reike et ne pas vous contacter du tout pour vous protéger vous...ou bien se protéger lui.

    Il la fixa, attendant de voir sa réaction. Elle avait peut être des informations supplémentaires a lui offrir.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tyvishani Dynorrin
    Tyvishani Dynorrin
    Messages : 79
    crédits : 714

    Info personnage
    Race: Humain x ange
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Neutre Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t683-le-bonheur-est-un-ange-au-visage-grave-termine
  • Lun 28 Nov - 22:15
    Elle haussa les épaules mais elle notait que si jamais la douleur revenait elle avait sous la main quelqu’un qui pourrait y faire quelque chose ce qui était toujours bon à prendre. Avant de s’asseoir elle se massa l’épaule droite qui avait porté plus de poids à certains moments et fit bouger ses ailes pour relaxer et étirer ses muscles dorsaux ; il s’agissait d’un petit exercice rapide qui lui évitait de désagréables courbatures le lendemain après avoir passé plusieurs heures à voler.

    « Presque. » Commença-t-elle alors qu’elle prenait place aux côtés du mercenaire, amenant son sac pour fouiller à l’intérieur. « Sa mission était d’obtenir des informations sur Tensai, pas de s’attaquer à lui ou son clan ; c’était avant que la guerre, le roi sentait sans doute la menace émerger et voulait en savoir davantage mais pas accélérer la venue du conflit. »

    Si elle ne doutait pas que Taoshan avait tenté de son mieux de suivre la mission qu’on lui avait donné à la lettre, les occasions de violence dans ce genre de situations étaient légions et un débordement n’était pas à exclure. Toutefois ça n’avait pas été l’objectif premier. Elle hocha la tête à sa proposition, ce n’était pas bête, loin de là même. Se penchant sur la carte sans faire attention à sa proximité avec l’elfe qui n’aimait pas le contact physique, elle observa les annotations qui furent ajoutées. Elle le regarda cependant lorsqu’il nota son appartenance à l’armée impériale et fut tentée de lui demander comment il le savait mais elle imagina qu’entre leur rencontre et leurs retrouvailles il s’était renseigné alors elle se contenta de confirmer. Elle désigna l’un des cercles de son index et fronçant les sourcils.

    « Si mes souvenirs sont bon c’est un… une connaissance qui commande la garnison, on pourrait commencer par là. Si les archives ont été tenues correctement et en état ils devraient avoir noté le passage d’un éclaireur avec un document lui accordant des pouvoirs particuliers. » C’était aussi en espérant que ça ne se fut pas retourné contre son demi-frère et utilisé pour le traquer au cas-où les agents de l’empereur voudrait faire disparaître quelque chose. « S’il n’y a rien alors le temple pourrait s’avérer utile surtout vu le sujet de notre aventure. »

    Ne serait-ce que pour demander à des représentants du Soleil et de la Lune si les astres pouvaient les guider vers leur objectif. Quant à la frontière, c’était une possibilité qu’elle ne préférait pas envisager mais qui n’était pas impossible et qu’elle devait tout de même prendre en compte, qu’elle le désirait ou non. Prenant une nouvelle gorgée d’eau après avoir finalement sortis son diner elle poussa un soupir.

    « Commençons par l’un ou l’autre et on verra pour le reste quand on y sera. Vous vous sentez de continuer cette nuit ? »
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Aujourd'hui à 3:06
    Il hocha la tête en silence. Il avait la connaissance de plusieurs officier Reikois disséminés dans le désert, mais il était loin de tous les connaître. Avoir avec lui un officier etait un parfait atout pour pouvoir les faire parler sans devoir passer par de longues tractations. Ils aimaient rarement les mercenaires, et il n'avait pas forcément bonne réputation dans tous les camps qu'il croisait au fil de ses voyage dans le desert.

    Il ne voulu pas non plus remettre en cause ses croyances. Il avait bien deviné a sa façon de parler qu'elle devait etre une pratiquante du Shierak. Il n'etait pas exactement convaincu que le soleil allait leur apporter des réponses aussi aisément. Mais bon, si elle y croyait et que cela lui donnait de l'espoir, c'etait une meilleure chose que de devoir avoir quelqu'un de totalement démotivé avec lui.

    - C'est sans doute plus compliqué au temple d'avoir quelqu'un voulant bien nous parler. Ils pourraient nous prendre pour des fouineurs cherchant des rescapés de la guerre.

    Et il était sur et certain qu'il devait encore y avoir des traqueurs de renégats. De traîtres. Des anciens soldats Reikois qui n'avaient pas changés de camp. Qui étaient fidèles a la branche principale. Même si Ayshara etait toujours en place, ce n’était pour beaucoup, qu'un simple apparat. Et il était certain que les prêtres avaient eu l'occasion de cacher des fuyards.

    - Ce sera peut être plus simple avec les militaires. Je ne connais pas votre grade. Mais si il vous suffit de donner des ordres pour les faire parler, nous allons sans doute gagner du temps. J'en connais bien deux ou trois, mais c'est bien vous qui serez le plus efficace avec eux.

    Il se releva, en ramassant le tapis sur lequel il s’était assit jusque la. C’était bien évident qu'il pouvait continuer. Après tout c’était sans doute plus physique pour elle puisqu'elle utilisait une partie de son propre corps pour avancer, ce qui était sans doute énergivore. Sans compter la télépathie qui devait puiser dans sa magie. En fait, c’était plutôt lui qui aurait du poser la question.

    - Oui, continuons pour la nuit. Mais dés les premières lueurs, nous ferons une pause pour nous reposer. C'est inutile de forcer sur notre energie. A moins que vous soyez vraiment préssé ?

    Elle avait peut etre fait quelque chose comme utiliser des congés vis a vis de son poste ? Il n'avait aucune idée de la liberté qu'elle avait. De ce qu'il en savait, elle avait peut etre meme disparu de façon secrète sans prévenir personne. Peut etre qu'ils avaient des poursuivants.

    - Je pense vraiment que vous devriez réessayer la monture. Vous fatigueriez moins. Mais c'est comme vous voulez.

    Il s'occupa de ranger ses différentes affaires, et monta en selle.

    - Prenons le chemin du temps, et arrêtons nous dans les camps militaires que nous croisons, pour commencer. Si cela vous convient ?

    Ils n'avaient pas vraiment d'autres plans de toute maniere, pour l'instant.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum