DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Shan'ael

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une bien étrange maladie EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Erit sanguinem
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 1094
    crédits : 1057

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Sam 26 Nov - 12:46
    Le 20 novembre de l'an 3

    C’est vraiment dégoutant, tous ces furoncles.
    C’est ce que je me dis pour la dixième fois quand je vois la peau de Robert, couvert de ses pustules. Je frémis même, alors que je suis loin d’être une chochotte. En-tout-cas, je ne reste pas longtemps dans la pièce, ne voulant pas attraper sa maladie et je rejoins Denise à l’extérieur, content de pouvoir respirer de l’air frais. La jeune femme, qui possède un fort sens de l'honneur et aucun second degré, me demande d’un air détaché :

    Est-ce qu’il va mieux ?

    Je lui réponds :

    Non, c’est même de pire en pire. Il n’est pas transportable et nous ne pouvons pas le laisser dans ce village. Les habitants ne le nourriront pas, de peur de prendre son mal.

    C’est en effet, la mort à plus ou moins long terme qui l'attend et je ne tiens pas à perdre le sous-officier de l'escouade, il a beau être très méfiant, il est extrêmement compétent et m’a sauvé la vie à de nombreuses reprises. Une vieille femme nous approche alors et m’informe :

    Messire, j’ai entendu qu’une rebouteuse était dans le village voisin, elle aura peut-être des remèdes.

    J’aime beaucoup les vieux, ils sont toujours très mystérieux et je remercie la croquante avec une pièce de cuivre. Je n’ai plus qu’à me tourner vers mon interlocutrice et lui demander :

    Demandez à Ariane de rester ici, nous partons maintenant.

    C’est une jeune femme consciencieuse, discrète et très agréable à côtoyer. Elle a un sens inné de l'organisation et du devoir. Par exemple, elle ne peut pas quitter son travail sans que tout ne soit parfait et bien ordonné. C’est donc une garde-malade parfaite. La petite dizaine de soldat est rapidement prête et nous partons à cheval, prenant une monture supplémentaire pour la guérisseuse, espérant qu’elle est aussi compétente qu’on le dit.
    Il nous faut une bonne heure pour arriver à destination et après avoir interrogé quelques paysans, j’apprends qu’elle est déjà sur la route, nous essayons donc de la rejoindre, passant au trot et espérant que nous arriverons à la retrouver.

    Denise:

    Robert:

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Gweynir Virpha
    Gweynir Virpha
    Messages : 16
    crédits : 624

    Info personnage
    Race: Ange (Mêlé elfique)
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t348-gweynir-virpha-une-ange-hors-du-temps-finit
  • Sam 26 Nov - 14:48
    Gweynir Virpha: "Je vous suis reconnaissante pour votre hospitalité, mais je dois maintenant reprendre ma route. Au revoir~!"


    Ainsi, j'empoigne le sac de vivres qui m'a été offert en échange de mes services. Lorsque je le fais passer par-dessus mon épaule, son poids manque de me faire basculer en arrière. Peut-être est-il un peu gros pour une femme sans monture telle que moi... Héhé, ce n'est pas grave ! Petit estomac sur pattes que je suis, il ne me faudra pas longtemps avant d'engloutir une partie de mes ressources. Mon ventre remerciera mon dos pour cet effort !

    Alala, quelles terres inhospitalières ! Lorsque ce n'est pas l'environnement qui attente à la vie des petites gens des villages aux alentours, c'est la maladie ! Et ce froid... Brrrr~!

    Je me demande ce que cet Empire, dont j'entends souvent parler, peux bien vouloir à cette région... Les villageois me parlent de mines et de vieilles histoires, mais je ne reste jamais assez longtemps pour pouvoir tout écouter. Je voyage de village en village, j'y guéris malades et blessés en échange d'un bon repas, d'un toit et d'un lit, et je repars aussitôt. Je ne peux jamais rester très longtemps au même endroit alors que tant de gens peinent à se lever sous le poids des maux qui les affligent !

    Des quelques échanges que j'ai pu avoir avec quelques habitants de différents villages, chacun m'a partagé sa crainte pour ma propre santé. On s'inquiète que la maladie me pend au nez et que les créatures hostiles les plus sauvages pourraient faire du pâté de mon corps si par mégarde, je venais à m'éloigner des routes, mais... Je ne vois pas du tout où est le problème ! Je n'ai pas encore croisé le moindre monstre ayant faim de mes os et je n'éternue même pas ! Tout ces gens devraient s'inquiéter pour eux-mêmes avant de penser à la santé d'une étrangère comme moi, rolala...!


    *Un certain temps plus tard...*



    Gweynir Virpha: "Muuuuuuaaaaaaaaah~!"


    Oh, qu'il est bon de s'étirer ! Après avoir marché pendant un bout de temps, je décide de m'arrêter le temps de me reposer. Après m'être trouvé un rocher juste à côté de la route derrière lequel je peux me protéger du vent, je fais le choix d'y faire mon camp de fortune. Je ne fais que préparer un feu afin de me réchauffer et de me rendre visible auprès de n'importe quel potentiel passant. Ceci fait, assise contre mon sac et au chaud auprès du feu, je profite de quelques-unes des vivres qui m'ont été données pour me rendre la force de sourire dans n'importe quelle situation~!

    Gweynir Virpha: "Mh-mmmmh~! C'est encore cette sauce~! Quel est son délicieux secret~?"

    Alors que je me régale, j'entends venir un boucan non-négligeable. Il ne me suffit que de tourner la tête pour observer la plus inhabituelle des vues: une dizaine de personnes toutes vêtues d'armures et toutes montées à cheval. Trop charismatiques pour être des aventuriers ou des mercenaires, trop équipés pour être des bandits... Qui sont-ils ? Je me mets à manger plus lentement, gardant mon sourire habituel aux lèvres en attendant de voir si ces armures vont s'arrêter auprès de moi pour une raison ou pour une autre, ou si elles vont contenter de me saluer et de me dépasser.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 1094
    crédits : 1057

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Sam 26 Nov - 15:24
    Loués soient les Astres !

    Je vois sur le chemin une colonne de fumée s’élever vers le ciel et nous demandons un dernier effort à nos montures pour rejoindre l’endroit. On y trouve une curieuse personne à la chevelure verte, ce qui n’est pas banal. En dessous, se trouve une jeune femme, plutôt petite et menue, avec de grands yeux couleur chlorophile. Dans tous les cas, elle ressemble à la description que nous en a faits le villageois et je mets donc pied à terre, avant de m’incliner légèrement pour la saluer :

    Dame Virpha, je présume ? Excusez-moi de vous déranger, je suis Tagar.

    Je n’ajoute pas mon nom de famille, ni mon titre, voulant continuer à rester incognito pour le restant de notre voyage.

    Les habitants des environs nous on indiqué que vous étiez une soigneuse et nous avons un malade au village de Taren, situé à une heure de cheval d’ici. Nous sollicitons votre aide pour le guérir. Vous serez rétribuée pour votre peine et nous ramènerons à cet endroit, afin de ne pas vous ralentir dans votre voyage.

    Je fais signe à Delphine qui ramène un cheval pour notre invité et je continue avec un léger sourire :

    Surtout, n’ayez pas peur, nous ne sommes pas des bandits, mais une simple troupe de l’Empire.

    Je sais que ce n’est pas évident, car actuellement, moi y compris, sommes armés d'épée courte et protégé par des armures de cuirs légères, nous pouvons facilement passer pour une bande de mercenaires, car je souhaite rester relativement inaperçus. Bien sûr, si nous étions en zone de guerre, nous aurions de l’équipement plus lourd, mais ce n’est pas le cas. J’attends donc la réponse de mon interlocutrice, que j’espère positive, mais une chose est sure, le retour à notre point d’origine se fera moins rapidement que l’aller, car j’ai extrêmement mal aux fesses, n’étant guère habitué à faire de l’équitation ainsi.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Gweynir Virpha
    Gweynir Virpha
    Messages : 16
    crédits : 624

    Info personnage
    Race: Ange (Mêlé elfique)
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t348-gweynir-virpha-une-ange-hors-du-temps-finit
  • Dim 27 Nov - 15:23
    L'un des sieurs descend de sa monture et s'approche de quelques pas. Une fois à portée de salutation, le beau jeune homme -jeune par rapport à moi- s'incline poliment. Il a le cheveu blanc et l'iris bleu, une belle combinaison de couleurs~. Il n'a pas l'air plus fort qu'un autre, physiquement. Serait-ce un comparse magicien~? Je pose mon plat sur le côté et prends la peine de me lever pour saluer l'inconnu.

    Gweynir Virpha: "Bien le bonjour~. En quoi puis-je vous aider en cette froide journée~?"

    Tagar Reys: "Dame Virpha, je présume ? Excusez-moi de vous déranger, je suis Tagar."

    Oh ? Si mon nom est aussitôt prononcé, je suppose qu'on cherchait à me rencontrer~.

    Gweynir Virpha: "Je vous en prie, Tagar, vous ne me dérangez pas le moins du monde~!" lui dis-je en rayonnant d'amicalité pour l'inciter à continuer.

    Tagar Reys: "Les habitants des environs nous on indiqué que vous étiez une soigneuse et nous avons un malade au village de Taren, situé à une heure de cheval d’ici. Nous sollicitons votre aide pour le guérir. Vous serez rétribuée pour votre peine et nous ramènerons à cet endroit, afin de ne pas vous ralentir dans votre voyage."

    ... Eeeeh ? C'est la toute première fois qu'on vient directement me chercher hors d'un village parce que l'on requiert mes services ! C'est flatteur, et ça m'indique aussi qu'on se souvient de mon nom là où je passe. C'est une sensation agréable~. Avant que je ne puisse m'exprimer, c'est avec la bouche en o que j'observe Tagar faire signe à l'un de ses compagnons, une jolie femme aux cheveux blonds. Celle-ci approche avec un cheval, espérant me voir acquiescer à leur demande. Un si gros cheval ? Pour moi toute seule ? J'espère qu'il est bien dressé, car... Je n'ai aucune maîtrise sur les animaux ! Au moins, la route sera moins fatiguante que de devoir marcher avec toute mes affaires sur le dos...!

    Tagar Reys: "Surtout, n’ayez pas peur, nous ne sommes pas des bandits, mais une simple troupe de l’Empire."

    Je rigole doucement à sa précision.

    Gweynir Virpha: "Héhé, ne vous en faites pas, je l'ai bien deviné~. Par rapport à un groupe de mercenaire habituel, vos armures de cuir sont trop entretenues et vous portez tous la même arme~. Qui plus est, vous m'avez l'air bien plus organisés qu'une simple bande de brigands~." Refermant le couvercle de l'assiette creuse contenant ma nourriture, je remet le tout dans mon sac. Je finirai de manger sur la route ! "Je m'interdis d'ignorer quiconque m'étant présenté comme malade ou blessé. Quelle que soit la récompense, je vous accompagne~!" Sans même demander des détails sur la condition du dit malade, je reprends mon sac trop rempli en main et le soulève en forçant sur mes petits bras. "C-ceci dit... Est-ce que quelqu'un aurait la gentillesse de m'aider avec ce sac...? Il n'est pas si lourd que ça,, mais..." Mais je suis aussi forte qu'une feuille-morte !

    Quant au malade, je ne m'inquiète aucunement. Je n'ai pas grande idée de comment ils fonctionnent, mais mes pouvoirs de guérison ne m'ont jamais failli. Il n'existe pas encore un seul cas qui a su me résister ! Celui-ci ne devrait pas être différent. Mon don est à leur disposition tant qu'ils en auront besoin ! Quelques instants plus tard, après qu'on m'ait aidé à installer mes affaires sur le cheval que l'on me prête, on m'aide ensuite à grimper sur ma selle. Car oui, je suis trop courte sur pattes pour grimper rapidement toute seule sans avoir l'air ridicule...!


    Gweynir Virpha: "Et... Hop ! Je suis prête à partir si vous l'êtes !"
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 1094
    crédits : 1057

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Dim 27 Nov - 18:39
    Mon interlocutrice semble vraiment être une charmante jeune femme. D’habitude, les gens sont fermés, méfiants, surtout quand dix combattants armés viennent les voir, mais ce n’est pas du tout le cas de la guérisseuse. Elle semble en plus dotée d’un bon sens de l’observation, car elle m’indique avoir remarqué le bon état de nos armures, ce qui est assez flatteur, je dois le dire.

    Elle accepte ma requête de nous accompagner et je lui prends son sac, afin de l’aider à s’installer. Elle est d’ailleurs très légère et c’est assez facile à faire. Une fois qu’elle est bien installée, je lui indique :

    Nous allons y aller doucement.


    C’est surtout pour le bien-être de mes fesses et quand elle nous informe qu’elle est prête, nous commençons le voyage du retour. J’avoue être assez intrigué par la rebouteuse et je lui demande donc :

    Je ne veux pas paraître impolie, mais j’aimerais vous poser quelques questions si vous me le permettez.

    J’attends sa réponse que j’espère positive, puis je commence :

    Nous sommes dans les terres du Nord et il peut toujours y avoir des animaux sauvages, voir des créatures des Titans qui errent, pourtant, je vois que vous ne portez d’arme. Comment faites-vous pour vous protégez ?

    Je l’écoute avec attention, puis je change de sujet :

    Avant d’arriver à mon poste actuel, je suis devenu garde de caravane, j’avoue qu’il s’agit d’un travail où la solitude m’a pas mal pesé quand j’étais à l’avant de la colonne, sans avoir personne à qui parler. Ce n’est pas trop dur d’être toute seule sur les routes ?

    Moi, j’étais pas mal déprimé et je faisais tout pour échapper à ce poste. Je suis quelqu’un de sociable et vivre en ermite ne m’a jamais tenté. En plus, je dois écrire à Mère toutes les semaines pour éviter qu’elle s’inquiète.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Gweynir Virpha
    Gweynir Virpha
    Messages : 16
    crédits : 624

    Info personnage
    Race: Ange (Mêlé elfique)
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t348-gweynir-virpha-une-ange-hors-du-temps-finit
  • Mar 29 Nov - 20:56
    Tagar Reys: "Nous allons y aller doucement."

    S'il vous plait, oui ! Non pas que j'ai envie de faire durer une balade à cheval, je suis si peu habituée à me retrouver à dos de monture que je me sens... Pas spécialement à l'aise. Si ce ne sont ni mes jambes ni mon dos qui m'hurleront leurs souffrances à cause d'une journée de marche, ça sera mon popotin !

    A peine le voyage entamé en compagnie de ces bonnes gens, ce cher Tagar m'informe de son envie de me poser quelques questions. Un compagnon de route qui n'est pas fermé à la conversation pour passer le temps ? Ooooh, c'est mon jour de chance~! Aussi souriante que toujours, je lui adresse un hochement de tête.


    Gweynir Virpha: "Je vous en prie, il n'y a aucune impolitesse à exprimer sa simple curiosité~!"

    Tagar Reys: "Nous sommes dans les terres du Nord et il peut toujours y avoir des animaux sauvages, voir des créatures des Titans qui errent, pourtant, je vois que vous ne portez d’arme. Comment faites-vous pour vous protégez ?"

    Je cligne des yeux une paire de fois. Maintenant que je les entends, c'est vrai qu'il s'agit d'excellentes questions ! Je porte un index jusqu'à mon menton et le tapote pendant quelques secondes pendant que je lève les yeux au ciel à la recherche d'une bonne réponse. Après ce temps de réflexion, j'adresse à Tagar un air niait, mais sincère.

    Gweynir Virpha: "Je fais en sorte de ne pas m'éloigner des routes !" je rigole doucement avant de reprendre. "Croyez-le ou non, si avant vous et votre groupe je n'ai encore croisé personné, je n'ai encore jamais croisé un seul monstre de cette région non plus~. Pourtant, on m'a bien mise en garde quant à ces terriiiiiibles créatures qui rôderaient ici et là, mais... Ils faut croire que la chance continue de me sourire~!"

    Je prends une courte pause, le temps de me remémorer la seule fois où j'ai été en danger depuis mon réveil. Quel effrayant souvenir...!

    Gweynir Virpha: "La seule fois où je me suis retrouvée en danger, c'est lors de mon réveil au milieu de sinistres ruines sans même savoir ni comment, ni pourquoi~."

    après un instant de silence, Tagar prend la parole.

    Tagar Reys: "Avant d’arriver à mon poste actuel, je suis devenu garde de caravane, j’avoue qu’il s’agit d’un travail où la solitude m’a pas mal pesé quand j’étais à l’avant de la colonne, sans avoir personne à qui parler. Ce n’est pas trop dur d’être toute seule sur les routes ?"

    C'est vrai qu'être seul peut très facilement peser sur le moral si on laisse les griffes de la solitude s'accrocher à notre peau. Garde de caravane, n'est-ce pas ? Pour se retrouver en tête de file, c'est qu'on devait lui vouer une grande confiance~!

    Gweynir Virpha: "Je peux compatir avec vous, être seul n'est pas toujours joyeux. Souvent c'est ennuyant de n'avoir personne d'autre à qui parler. Parfois c'est même démoralisant d'avancer sur un trajet inconfortable avec comme seule hâte celle d'arriver à une certaine destination pout enfin se coucher et se dire 'aaaargh plus jamais ça...!'" dis-je d'une manière comiquement dramatique. "Mais je ne me suis jamais sentie triste pour autant~. L'idée de faire de bonnes rencontres hasardeuses lors de mes arrêts et trajets me garde sur mes petites jambes, ainsi que l'idée d'aider de pouvoir entendre parler de quelqu'un à aider en vadrouillant me donne envie de continuer comme ça~!"

    C'est une réponse joyeuse, enthousiaste et très optimiste. Une réponse qui ne saurait seoir à tout le monde, mais cela reste ma réponse~.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 1094
    crédits : 1057

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 30 Nov - 18:32
    La jeune femme répond à mes différentes questions avec une simplicité désarmante. Elle compte simplement sur la chance pour éviter les mauvaises rencontres et se contente de peu pour avancer sur les routes. Je lui souris et je lui dis en guise de commentaire :

    J’aime beaucoup votre philosophie de la vie, vous êtes une personne avec un optimiste à toute épreuve. J’apprécie beaucoup cela.

    Je reviens ensuite sur ce qu’elle a dit et je me permets de lui poser une autre question :

    C’est étrange de se réveiller dans un endroit, sans savoir comment on est arrivé là-bas. Le plus souvent, il s’agit soit d’une bonne cuite, soit vous avez avaler des champignons hallucinogènes.


    C’est le genre de chose qui arrive et je suis curieux de savoir laquelle de mes deux hypothèses est la bonne. Je l’écoute donc me répondre et je vois ensuite mes hommes s’arrêter d’un seul coup, car devant nous est apparu une bande de gnoll. Ces créatures ont tendance à s’attaquer à des proies assez faibles, mais ils sont assez nombreux et je vois bien que Robert hésite à charger pour nous dégager. Je lui indique donc :

    Inutile de verser le sang, je m’en occupe.


    Je m’avance un peu et je me concentre quelques secondes, pendant que les humanoïdes me regardent perplexes, puis d’un coup, je baisse le bras et des milliers de petites aiguilles que je viens d’évoquer s’abattent sur eux. Aussitôt, c’est la débandade, les gnolls cavalant dans tous les sens, sous les rires des autres soldats. En quelques minutes, il n’y a plus un seul agresseur à l’horizon et je rejoins la jeune femme pour lui dire en souriant :

    Je suis désolé, dame Virpha pour l’interruption. Je suis une personne qui n’apprécie pas la violence et si je peux éviter de l’employer en utilisant la magie, je saisis cette chance.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Gweynir Virpha
    Gweynir Virpha
    Messages : 16
    crédits : 624

    Info personnage
    Race: Ange (Mêlé elfique)
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t348-gweynir-virpha-une-ange-hors-du-temps-finit
  • Lun 5 Déc - 15:59
    Tagar Reys: "J’aime beaucoup votre philosophie de la vie, vous êtes une personne avec un optimiste à toute épreuve. J’apprécie beaucoup cela."

    J'accepte le compliment en portant une main à ma bouche et en laissant s'échapper un petit rire. Je doute que mon optimisme soit à toute épreuve. Il doit forcément exister quelque chose, quelque part dans ce monde, qui serait bien apte à me faire flancher. J'ignore quoi, je redoute de le savoir et prie pour ne jamais le découvrir~.

    Tagar Reys: "C’est étrange de se réveiller dans un endroit, sans savoir comment on est arrivé là-bas. Le plus souvent, il s’agit soit d’une bonne cuite, soit vous avez avaler des champignons hallucinogènes."

    Mon air souriant et heureux disparaît soudainement de mon visage, remplacé par une expression surprise, ou devrais-je dire prise au dépourvue. Une bonne cuite ?! Des champignons hallucinogènes ! J-jamais je n'accepterai de m'infliger de pareilles choses ! Ai-je vraiment l'air du genre de personne que l'on pourrait retrouver inconsciente dans un coin perdu à cause de bêtises de ce genre...? Je secoue les mains et la tête vivement.

    Gweynir Virpha: "N-non ! Je ne bois pas d'alcool et fait très attention à mon alimentation ! Cependant, vous dites vrai à propos du fait qu'il est étrange de se réveiller dans un endroit aussi effrayant que l'on nomme, paraît-il, les Ruines Maudites. Mais ce n'est pas le fait plus étrange." Je retrouve un air dubitatif. "Le plus étrange reste le fait que je ne me sois réveillée qu'avec mon nom en tête. Je n'ai aucun autre souvenir de ma vie passée. En fait, mon réveil ne date même pas d'il n'y a si longtemps que ça~."

    Je donne ces faits surprenants de la plus nonchalante des manières. J'espère ne pas trop manquer de tact... Mais je ne prononce aucun mensonge. À part mon nom, il ne reste rien d'autre de ce qui a bien pu précéder mon sommeil. Peut-être une chose, si... Le fait que je sens qu'il a été trèèès très long~.

    À peine finissais-je de parler que tout le groupe se mit à faire halte. Tous les regards sont tournés vers l'avant, alors je regarde dans la même direction. Un peu plus loin se trouvait un regroupement d'étranges créatures bipèdes. Ils ne sont ni des humains, ni des hybrides, alors... Qu'est-ce ? Je regarde Tagar, me demandant ce qu'il avait l'intention de faire. Et moi qui disais avoir eu la chance de n'avoir jamais rencontré le moindre monstre sur les routes... Et zut~!


    Tagar Reys: "Inutile de verser le sang, je m’en occupe." dit-il avec sérieux.

    Prenant de l'avance sur nous, le soldat se rapproche des monstres, toujours sur son cheval. Son bras reste mystérieusement suspendu dans les airs, lui donnant l'air d'un capitaine sur le point d'ordonner à ses troupes de tirer. Étrangement, je vois la scène au ralenti, comme si... Mon esprit tentait de la comparer avec une autre. Mais quelle autre ? Je n'ai aucun souvenir de guerre... Et pourtant... Etourdie, je porte une main jusqu'à mon crâne l'espace d'un court instant.

    Je secoue la tête et reprends mes esprits dès le moment où Tagar baisse le bras dans un geste brusque.
    Sortis de nulle part, d'innombrables aiguilles d'énergie se mettent à pleuvoir sur le groupe de créatures hostiles ! Cette démonstration de force magique est plus que suffisant pour leur inspirer peur et crainte, ces sales bêtes repartent la queue entre les jambes tandis que j'observe la scène avec un air admiratif~!


    Tagar Reys: "Je suis désolé, dame Virpha pour l’interruption. Je suis une personne qui n’apprécie pas la violence et si je peux éviter de l’employer en utilisant la magie, je saisis cette chance."

    Je secoue une nouvelle fois la tête, gardant toujours mon air enthousiaste tandis que nous allions pouvoir reprendre la route.

    Gweynir Virpha: "Je vous en prie, vous avez géré la situation de manière plus qu'exemplaire ! Je suis heureuse d'avoir aussi deviné que vous étiez un maître de la magie, vous aussi ! En guise de comparaison, sans compter mes pouvoirs de guérison, je ne vous arrive pas à la cheville ! Où avez-vous apprit un tel tour~?"
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 1094
    crédits : 1057

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Jeu 8 Déc - 19:10
    La jeune femme aux cheveux de la même couleur que les feuilles d’un arbre me complimente et je rougis légèrement. Quand elle me demande où j’ai appris à utiliser la magie ainsi, je lui réponds en toute honnêteté :

    J’ai eu de la chance d’avoir un professeur particulier pendant ma jeunesse. C’est lui qui m’a permis de développer mes pouvoirs, mais j’ai beaucoup progressé lors de la guerre contre les Titans. J’ai passé une grande partie des trois dernières années au Shoumeï, plus précisément à Maël et j’ai pas mal combattu, les cultistes étant particulièrement virulents.


    Je pourrais même dire que c’étaient de véritables psychopathes suicidaires, je serais encore loin du compte. Je continue ensuite notre discussion, tout en chevauchant à travers la campagne, un peu déserte, car nous sommes dans les terres du Nord :

    Vous m’avez dit que vous n’avez aucun souvenir de votre vie d’avant, c’est intéressant, surtout que vous avez gardé votre nom. Il y a pas mal de possibilité, la première, la plus simple est que vous avez été frappé à la tête et vous souffrez d’amnésie, dans ce cas, vous retrouverez un jour ou l’autre la mémoire naturellement. La seconde est que vous avez été victime d’un sort, dans ce cas, la consultation d’un guérisseur devrait vous apporter les réponses. La troisième hypothèse, la moins probable est que vous êtes une démone, et il n’y aura rien à faire.

    Voilà, je pense avoir bien balayé les différents scénarios et une fois qu’elle m’a répondu, je continue :

    Avez-vous un but ou une destination précise ?


    Certes se balader est amusant un certain temps, mais c’est toujours mieux d’avoir un objectif. Je ne me verrai pas errer pendant des années, sans savoir où aller et vivant dehors la plupart du temps, priant chaque jour les Astres pour ne croiser aucun animal sauvage.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum