DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Shan'ael

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Le Démon des Rôcheuses [Terminé] EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Erit sanguinem
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Dante
    Dante
    Messages : 39
    crédits : 148

    Info personnage
    Race: Oni
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t980-le-demon-des-rocheuses-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1017-memoire-d-un-vrai-croyant-dante#7688https://www.rp-cendres.com/t1018-pelerinage-vers-la-terre-sainte#7689
  • Dim 27 Nov - 18:35
    Le Démon des Rôcheuses
    Race : Oni
    Sexe : Masculin
    Âge : 66 ans
    Métier : Chevalier du Nouvel Ordre
    Taille & Poids : 2 m 37 / 190 kg
    Alignement : Chaotique Bon
    Faction : Citoyens du monde
    Rang : D
    Religion : Divinisme Originel
    Avatar : Demon Warrior par kalmaJH (deviantart)

    Pouvoirs et objets

    Vocation : Guerrier
    Sous-spécialisation : Combattant


    Force surhumaine - Palier 2 (1500 crédits)
    Super vitesse - Palier 1 (500 crédis)
    Régénération - Palier 2 (750 crédits)
    Méditation - Palier 1 (250 crédits)
    Invocation d’objet - Palier 1 (500 crédits)
    Arme spéciale en Rathonite - Palier 1 (500 crédits)

    4000 crédits au total.

    Immunité : Douleur physique
    Faiblesse : Électricité / foudre


    Potion de mana intermédiaire

    Ses possessions se résument au strict nécessaire, outre son épée et ses deux dagues à sa ceinture, il ne possède que quelques vêtements, une corde, une flûte en bois et bien sûr la croix symbole de sa croyance toujours à son cou. Il a aussi un large tatouage qui fait toute la taille de son dos.

    Tatouage dans le dos:

    Objet : Épée maudite de Kar’ath
    Visuel:

    Kar’ath fut un puissant démon qui a osé défier l’autorité des Titans il y a plus de dix mille ans. Son orgueil démesuré lui a coûté sa liberté lorsqu’il s’opposa aux adorateurs des Titans qui composaient leurs armées. Vaincu, ils décidèrent de punir son arrogance non pas par la mort mais par l’emprisonnement éternel. Voyant en lui un outil qu’ils retourneraient contre les mortels, à l'aide des forgerons les plus doués du Sekai ils forgèrent une puissante épée capable de sceller l’esprit du démon à l’intérieur. Malheureusement, sa volonté étant bien trop forte, aucun serviteur des Titans ne sut manier l’arme démoniaque. A défaut de pouvoir l’utiliser, ils l'enfermèrent à tout jamais dans un sanctuaire secret au sein des Rocheuses, à Shoumei.

    Mise à part sa conscience propre symbolisée par un œil ouvert sur la garde et sa capacité à communiquer, l’épée ne peut être maniée que par une seule et unique personne qu’elle jugera comme son propriétaire.

    Forme physique de Kar’ath:

    Description physique et mentale

    Une carrure imposante et athlétique taillée à la sueur de son front pour la guerre et le combat portant encore les stigmates d’un passé tumultueux, autant dire qu’avec ses cornes qui pointent vers l’arrière, il ne passe pas vraiment inaperçu. Sa peau est grisâtre comme maladive mais le plus alarmant est la souillure sombre et les excroissances qui gangrènent lentement son bras gauche et une partie de son flanc. Une maladie qu’il aurait contracté au moment de récupérer l’épée maudite de Kar’ath dans sa prison. Trop insouciant à ce sujet, il ne s’en soucie pas spécialement tant que ça n’influe pas sur ses capacités au combat mais il va devoir trouver un remède ou quelqu’un capable de soigner sa maladie avant qu’elle ne le tue. Si son potentiel magique est quasiment inexistant, il le compense aisément par ses capacités physiques hors normes qui font de lui un redoutable combattant. Son aura est macabre, portant continuellement le goût du sang et des cadavres en décomposition qu’il a laissé dans son sillage. Un visage aux traits fins et doux contrastant avec son regard froid et ses deux yeux sombres, orné de cheveux noirs assez courts. Son charisme est assez important pour dissuader les plus téméraires qui se tenteraient à croiser le fer avec lui. Il déteste les armures et tout ce qui pourrait le ralentir au combat alors il a une préférence pour les habits légers mais c’est sûrement son petit côté exhibitionniste refoulé qui le fait rester torse nu en général et puis comme ça il peut aussi exposer le large tatouage qu’il porte dans le dos.

    Derrière un comportement un peu rustre, se cache pourtant une personnalité très chaleureuse à sa manière. Se souciant du sort des petites gens plus qu’il ne veut bien l’admettre, il méprise les lâches et ceux qui s’en prennent gratuitement à plus faible qu’eux. S’il apprécie tout particulièrement un alcool fort ou la chaleur d’une femme de temps à autres, rien ne vaut le frisson qui parcourt tous son corps lors d’un combat. Il place l’honneur au-dessus de tout. Il a un problème avec l’autorité et la hiérarchie, on peut dire qu’il ne respecte que la force d’un individu quel qu’il soit et c’est à l'issue d’un affrontement que Seagan a gagné son respect. Ce besoin irrémédiable qu’il a de se surpasser, de toujours chercher un adversaire à sa hauteur qui pourrait le mettre en difficulté et lui offrir la gloire d’un combat titanesque. Et pourquoi pas, une mort digne d’une légende qui restera gravée dans l’histoire. Et pourtant, sa vie est d’abord un combat contre lui-même. Luttant au quotidien pour rester en vie et la personne qu’il est alors que le démon enfermé dans son arme guette le moindre signe de faiblesse pour s’emparer de son corps et se libérer de sa prison. Sans oublier la maladie qui le ronge de l’intérieur. Diviniste chevronné, il voit les autres croyances comme des hérésies et l’expansion du Reike comme une calomnie. Les religions sont souvent sources de guerres et de conflits, alors il suffirait d’imposer le divinisme au Sekai comme seule et unique croyance pour que la paix puisse régner à nouveau sur le monde. Si cela implique de devoir brûler la moitié du continent pour sauver les vrais croyants, alors qu’il en soit ainsi.

    Il est important de mentionner le caractère de Kar’ath qui peut communiquer librement avec le monde extérieur. C’est un démon absolument imbu de lui-même qui ne respecte aucune autorité et qui n’a qu’un seul objectif : retrouver sa liberté par tous les moyens nécessaires et se venger des Titans. Dante et Kar’ath ne s’aiment pas spécialement, disons qu’ils se tolèrent n’ayant pas d’autres choix puisqu’ils ont conclu un pacte mais ils ont appris à se connaître avec le temps. Ils se respectent puisqu’ils vouent tous les deux un culte à la véritable force d’un individu. Néanmoins, le démon n’attend qu’un moment de faiblesse ou la mort de son porteur pour pouvoir récupérer le corps de Dante et donc sa liberté. C’est d’ailleurs lui qui a maudit l’Oni en secret lorsqu’ils ont conclu l’accord, en lui affligeant cette maladie qui le gangrène et le tue petit à petit à défaut de pouvoir s’en charger lui-même. Il est l’ennemi naturel des Titans et n’aspire qu’à leur annihilation une bonne fois pour toute. Il est donc assez ironique qu’il soit obligé de servir d’outil à un véritable croyant et défenseur du Divinisme.

    Histoire ou test-rp

    Thème musicale:
    [TW - Gore, violence, massacre, mutilation]


    Un tombeau obscur

    Les célèbres chaînes de montagnes des Rôcheuses de Shoumei. Aussi inhospitalières que meurtrières pour toute personne qui ne serait pas habituée à un environnement aussi hostile. C’est entre ces crevasses accidentées que Dante a vu le jour au sein d’un petit village modeste, arpentant encore aujourd’hui les chemins sinueux de la montagne qu’il connaît sur le bout des doigts. Rares sont les habitants des Rôcheuses qui connaissent les secrets enfouis dans cette région du Sekai. C’est d’ailleurs un de ses nombreux lieux secrets qui l’amène aussi loin dans le sud alors que ça fait maintenant plusieurs jours qu’il vagabonde dans cette région d’un accès à flanc de montagne qui, selon les légendes, mènerait à un très ancien tombeau renfermant un puissant artefact des Titans.

    Escaladant des parois rocheuses à la fois mortelles et traîtresses à la force de ses bras, il trouve enfin un gigantesque précipice que l’astre solaire peine à éclairer de sa lumière. Il n’y a en apparence pas âme qui vive par ici et un voile invisible semble englober toute la zone, empêchant naturellement la faune et la flore de s’installer ici. Plus bas, là où aucune lumière ne semble pouvoir aller, une gigantesque porte antique ouverte attendait creusé dans la montagne. Une odeur putride et une atmosphère occulte s’en dégageaient, comme un avertissement à l’attention des voyageurs perdus venant en quête de gloire ou de richesse. Il était encore temps de partir, c’est ce que ferait n’importe quelle personne lucide et saine d’esprit. Dante n’est ni l’un ni l’autre. Alors, il emboîte le pas absolument déterminé à aller au bout des choses comme il le fait toujours. Il s’engouffre dans les ténèbres, seul sans savoir ce qu’il y trouverait à l’intérieur mais peu importe. Il surmontera n’importe quel danger à la force de ses poings si nécessaires.

    Au bout d’un long tunnel sombre, la lumière d’un feu éloigna les ombres en illuminant un vaste hall de pierre. On aurait dit un ancien temple, très ancien caché depuis des siècles. Peut-être plus au vu de son état décrépit. Près du feu, deux trolls des montagnes dont un déjà borgne remarquent presque instantanément sa présence. Ils semblent avoir élu domicile dans ce tombeau abandonné depuis un moment au vu des affaires et des carcasses qui traînent aux alentours. Ils se redressent et se saisissent de leurs gourdins. Le premier s’avance vers l’intru mais au moment de lever son arme au-dessus de sa tête, il se retrouve propulsé à l’autre bout de la pièce finissant encastré dans un mur. Ce qui passe l’envie au deuxième troll encore subjugué de tenter quoi que ce soit, alors l’Oni fléchit les genoux pour s’élancer vers la créature et lui atterrir littéralement dessus les deux pieds joints en avant, l’envoyant contre le sol. Il lui assène une série de coups de poings sur le visage jusqu’à ce que le Troll tombe dans l’inconscience, à moins qu’il l’ait tué rien n’est moins sûr. Une bien maigre résistance, quoi qu’il en soit le chemin semble libre à présent alors il continue, les mains gouttelante de sang, à s’engouffrer dans le tombeau.

    Le sentier s’arrête sur une énorme porte en pierre circulaire, celle-ci est fermée avec une serrure présente en son centre. De toute évidence, elle s’ouvre avec une clé qu’il n’a pas en sa possession. Puisqu’il n’a aucune intention de faire demi-tour, il faut bien trouver une solution. En usant de toute l’ingéniosité que son cerveau est capable de produire, il se met à marteler violemment la porte scellée avec ses poings, adoptant un rythme régulier et ne cédant rien malgré la douleur. Le portique est clairement plus solide que ce qu’il pensait, certainement renforcé par magie. Il peine énormément rien qu’à l’endommager. Il parvient tout de même après une dizaine de minutes d’effort constant à fracasser une partie de l’accès en faisant un trou à travers suffisamment large pour qu’il puisse passer.

    « C’était pas si difficile, finalement. »

    Dit-il, les phalanges ensanglantées ouvertes et les mains tremblantes de douleur malgré sa résistance surhumaine. Néanmoins, sa régénération naturelle commençait tout de même à faire effet et à refermer rapidement ses blessures. Il pénètre finalement dans la pièce de l’autre côté en marchant sur les quelques débris de la porte. De l’autre côté, se trouve une cavité plus petite en largeur mais avec un plafond étrangement haut. Il n’y a rien de spécial mis à part au centre de la pièce où se trouve un escalier qui mène à un autel de roche noire sur lequel se trouve une grande épée qui semble particulièrement vieille et qui lévite mystérieusement au-dessus du sol. Presque sans importance au premier coup d'œil et pourtant, il sent une certaine énergie qui s’en dégage. Elle a l’odeur du sang et c’est ce qui attire le plus son attention. Il gravit les escaliers puis s’approche de l’autel pour se saisir de la poignée poussiéreuse de l’arme millénaire. Au contact de sa main et plus précisément du sang qui coule de ses blessures, l’artefact semble réagir en se mettant à luire d’une vive couleur rouge comme si quelque chose se réveillait d’un très long sommeil. Puis son bras se mit à violemment se contracter et une douleur aiguë se mit à remonter dans sa chair, dans ses articulations. La douleur était si intense, qu’il perdit connaissance au bout de quelques instants seulement.

    Il finit par rouvrir les yeux, vivant quoique rien n’était encore certain. Il semblait comme planer au milieu d’un espace infini écarlate, tout semblait irréel, provenant d’un autre monde ou d’un rêve. Il n'aspirait pas d’air, il n’y en avait pas et il n’en avait pas besoin ici. C’est un sentiment assez étrange en réalité, de ne plus faire ce que tout être vivant fait naturellement au quotidien. D’ailleurs, c’est comme s’il ne ressentait plus rien dans cet endroit, pas même la douleur dans ses mains et dans ses bras. Absolument rien. Les questions commençaient à le submerger de toute part mais c’est à cet instant qu’une voix rauque et résonnante surgit soudainement dans son dos.

    « Putain mais, t’es qui toi petit merdeux ? »

    L’Oni se retourne et lève la tête vers une ombre colossale qui le toise de toute sa hauteur. Dante n’est pas un senseur magique, mais sa présence avait ce quelque chose d’extrêmement menaçant. Une force surnaturelle émane d’elle, quelque chose de terrifiant. Pourtant, Dante ne semblait pas du tout effrayé bien au contraire.

    « T’es quoi toi ? Un démon ? T’as l’air fort, on se bat ? »

    Kar’ath resta complètement immobile. Il ne s’attendait pas à ce genre de réaction, lui qui a l’habitude de dissuader par sa simple présence. L’Oni n’avait aucune présence magique et pourtant le fait qu’il ait pu aller aussi loin dénotait d’une détermination à toute épreuve. Il ne pouvait pas le sous-estimé et de toute façon, il voyait en lui un bon moyen de s'échapper.

    « Merde alors. T’es encore plus fêlé que moi. Il te manque vraiment une case. Je t’aime bien, je te propose un contrat, gamin ! Je suis Kar’ath. Si tu me fais sortir d’ici, je te donnerais la force d’abattre tous tes ennemis. Et puis…- »

    « Ok ça me va. C’est par où la sortie ? »

    Le démon cligne des yeux alors qu’il est interrompu dans sa phrase. Il pointe une direction du doigt, sur sa gauche. Sans dire un mot de plus, il regarde simplement Dante s’éloigner en essayant de nager la brasse dans le vide. Voilà bien un improbable duo qui promet d’être très intéressant. Quoi que pour Kar’ath, tant que ça lui permet de sortir de ce tombeau nauséabond, peu importe avec qui il pactise. C’est une opportunité qui ne se représenterait pas de si tôt alors hors de question de passer à côté.

    Une fois de retour dans le tombeau, sa transe et son entrevue avec le démon ne semblaient avoir duré que quelques secondes en réalité. Ses sensations étaient de retour mais la douleur avait disparu, il se sentait étrangement bien en présence de l’épée comme si un flot d’énergie traversait son corps au contact de l’artefact. Il se mit à observer l’épée pendant quelques secondes lorsque soudainement à la garde de celle-ci, un œil globuleux s’ouvrit brusquement en provoquant une certaine surprise chez l’Oni.

    « Bouh. Je rigole. Bon, on a un contrat toi et moi maintenant. Alors, on s’arrache d’ici ? »

    Il acquiesce mais n’a pas le temps de répondre qu’un tremblement de terre lui fait perdre l’équilibre, les antiques piliers du tombeau se s’écroulent et le tombeau semble s'effondrer sur lui-même. Récupérer l’épée semble avoir déclenché un mécanisme d’urgence ayant pour but d’enterrer vivant l’artefact et son porteur. Les lieutenants des Titans semblent avoir tout fait pour empêcher le démon de sortir de sa cage et comme si ce n’était pas suffisant, une puissante magie noire se mit à l’oeuvre et un peu partout sur la route des morts-vivants commençaient à s’éveiller et se mirent à sortir du sol et des murs. Les âmes des damnés qui ont eu malchance de subir le courroux des divins.

    Pas particulièrement paniqué, il lève et dépose sa nouvelle arme contre son épaule en descendant calmement les escaliers.

    « Je commençais justement à me faire chier. On va voir ce que tu vaux, le démon. »

    Il affichait un large sourire sur le visage alors qu’une marée de mort-vivant déferlait vers l’Oni. La suite appartient à l’histoire et en parlant d’histoire, celle-ci est déjà suffisamment longue comme ça.

    ///

    Une lumière éblouissante

    Le bruit de l’acier qui s’entrechoque violemment, le goût du sang qui coule sur son visage et s’insinue entre ses lèvres. L’odeur nauséabonde de la chair en décomposition et les palpitations d’un combat sanguinolent au milieu d’un cimetière de cadavres entassés les uns sur les autres. Une troupe Reikoise s’engouffra au sud des Rôcheuses de l’ancienne Shoumei jusqu’à faire irruption à la tombée de la nuit dans un petit village de montagne qui semblait curieusement vide. Mais ce qui les bouleversa le plus fut les marées d’hémoglobines sur le sol et les murs. Les dizaines de cadavres empilés les uns sur les autres un peu partout. Des corps décapités pour la plupart, des têtes enfoncées sur des piques et des cadavres mutilés dont les membres ornaient encore le sol. En y regardant de plus près, le village était bordé de tous les côtés par des montagnes faisant de celui-ci un véritable cul de sac et cimetière humain où on pouvait aussi apercevoir des bannières de l’empire. Visiblement, ils n’étaient pas les premiers à s’être enfoncés  trop loin dans les montagnes pour leur bien. Ils tombèrent dans une grossière embuscade, non pas de la part des villageois ou d’un quelconque groupe de mercenaires. Non, il s’agissait d’un seul homme de grande taille à l’apparence d’un démon, des cornes sur la tête et un grand sourire narquois sur le visage siégeant sur un trône de chair au sommet d’une tour morbide de cadavres. Il portait une large épée rougeoyante émettant une énergie obscure, déposée contre son épaule. Complètement torse nu, on pouvait facilement remarquer les tâches et les marques dû à sa maladie sur tout son flanc gauche. La voix de Kar’ath brisa le silence d’un rire mesquin.

    « Encore du menu fretin. C’est moi ou on a de plus en plus de visite en ce moment ? »

    Dante frappe le premier d’un bond rapide en avant, décapitant l’officier de la troupe devant ses hommes impuissants et stupéfaits. Avant même qu’ils n’aient le temps de dégainer, il fendit deux autres soldats d’un geste sec et horizontal au niveau de la taille séparant leurs jambes du reste de leurs bustes. Un soldat beugla des ordres paniqués au reste de la troupe s’armant enfin de leurs épées pour fondre sur le vagabond solitaire. Tranchant les bras du premier qui arrive à sa portée alors qu’il levait son épée dans l’espoir de l’abattre sur lui. Il saisit violemment le Reikois manchot à la gorge, lui broyant au passage, la déception pouvait se lire sur le visage de l’Oni. Aucun d’entre eux n’était à la hauteur, il s’en doutait mais avait l’espoir que cette fois, ce serait différent. Plus amusant. Un autre soldat un peu plus jeune que les autres tenta de le prendre en traître d’un coup d’estoc, il bloqua simplement la tentative en déplaçant son frère d’arme qu’il tenait dans le creux de sa main sur la trajectoire de la lame qui lui perfora les intestins. Il fallait se rendre à l’évidence, lui qui pensait avoir créé suffisamment d’agitation pour attirer un guerrier à sa hauteur. Il soupire et dans sa grande bonté, décide d’abréger la piètre existence des survivants. Usant de son jeu de jambes pour esquiver un premier coup puis un deuxième, rapidement il se glisse dans le dos de deux soldats et sépare leur tête de leur tronc simultanément d’un mouvement chirurgical. Tournoyant sur lui-même et dansant littéralement sur les cadavres Reikois, il faucha les derniers lâches qui ont pris peur et qui tentèrent de fuir un tragique destin.

    Il ne lui aura pas fallu longtemps pour décimer la quinzaine de soldats, leurs cadavres et membres découpés ayant maintenant rejoint les autres déjà entassés. Satisfait quoique pas totalement, il pris une grande bouffée d’air. Le visage levé, recouvert du sang des Reikois et illuminé par la lumière de l’astre lunaire. Pivotant sur ses talons, il retourne dans l’ombre des habitations de l’ancien village et bondit sur le toit du temple dédié aux Titans où il a élu domicile. S’allongeant sur les tuiles en calant son épée à côté de lui. Il ferme les yeux pour essayer de trouver le repos.

    ***
    Plus tard, la même nuit
    ***

    « Pssit. Eh. »
    « … »
    « Pssit. Tu dors ? »
    « Plus maintenant. Tu veux quoi ? »
    « Ah ok ! Non comme ça je voulais savoir si tu dormais c’est tout. »
    « Va te faire foutre. »
    « Pouahaha ! T’es vraiment trop drôle. Eh, au fait. On va rester ici encore longtemps ? M’étonnerait que le Reike envoie quelqu’un d’assez fort pour se mesurer à nous, on perd notre temps ! »
    « Hm Hm. Peut-être. »

    Soudain, une très forte pression presque étouffante s'abat sur tout son corps et finit de le réveiller pour de bon. Les yeux grands ouverts, il se redresse dans un sursaut alors que  ses muscles se crispent comme rarement par le passé, quelqu’un venait d’entrer dans le village. Quelqu’un de fort, de très fort.

    « Merde. T’as sentit ça ? On dirait que le jour de gloire est arrivé gamin ! »

    Il pose sa main sur la poignée de son épée et se relève rapidement pour se placer sur le bord du toit, plissant les yeux en direction du grand portail à l’entrée du village. Il pose enfin ses yeux sur la silhouette d’un homme aux cheveux blancs. De son perchoir assez éloigné, on dirait presque un vieil homme comme on en voit partout à Shoumei. Rien d’exceptionnel en sommes et pourtant son instinct lui hurle dans les oreilles et il ne lui a jamais fait défaut. Non, il y avait quelque chose d’inhabituel avec sa présence contrastant grandement avec son physique. Les apparences sont parfois trompeuses et il en a bien conscience. Alors que son corps encore légèrement engourdi ne cesse de lui envoyer des signaux d’alerte, c’est un grand sourire macabre qui apparaît à présent sur son visage. Le frisson du combat dantesque qui s’annonce réveille ses muscles et sa combativité. Il soulève lourdement son épée et la pose contre son épaule alors qu’il prend une grande bouffée d’air.

    « T’es pas de taille gamin, laisse-moi le contrôle et je m’en occupe. »
    « La ferme. C’est moi qui choisirai mon destin. »

    Le démon pouffe de rire, d’un ton moqueur.

    « C’est ce qu’on va voir. Montre-moi. »

    La décision était déjà prise de toute façon. Il fléchit légèrement les genoux et se propulse sur un autre toit, se mettant enfin en mouvement en faisant parler sa vitesse pour passer de toiture en toiture. Son sourire ne quittant pas son visage, il allait enfin avoir un combat digne de ce nom, il en était convaincu et ne pouvait plus réfréner son impatience. Alors sans dire un mot, il quitte le dernier toit en encastrant sauvagement le sol sous son poids. Il fonce tête baissée vers l’homme qui accapare toute son attention, sans dire un mot ni cherchant la moindre conversation, une pulsion sanguinaire pour seul guide. Puis soudain, un flash blanc aveuglant le forçe à mettre son bras libre devant ses yeux et l’interrompant dans sa course. Des crépitements sur sa peau, une vive chaleur.

    Et enfin, plus rien. L’affrontement était terminé avant même d’avoir commencé.





    « Pssit. T’es mort gamin ? T'as pris une sacrée branlée ! »
    « Ta gueule. »

    La Malédiction de Kar’ath

    La malédiction est une création unique, assez simple dans son processus mais sadiquement mortelle. Puisqu’elle est unique justement cela implique qu’elle n’est pas contagieuse jusqu’à preuve du contraire, elle n’affecte que son porteur mais est perceptible magiquement par n’importe quel senseur magique.

    Les premiers symptômes sont visibles physiquement, des taches sombres apparaissent sur la peau et se répandent lentement sur la majeure partie du corps. Ensuite, ce sont des protubérances et des excroissances solides et de différentes tailles qui apparaissent sur sa peau là où les tâches sont le plus présentes. Des tâches qui, avec le temps, semblent se solidifier sous forme d’écailles noires qui se fragilisent et fissurent sa peau souvent très douloureusement. Pour le moment, la malédiction ne gangrène physiquement que son bras et son flanc gauche mais elle s’étend petit à petit sur tout son corps.

    D’autres symptômes ne sont pas visibles et pourtant bien présents puisque la maladie semble pourrir ses organes de l’intérieur en le tuant à petit feu, provoquant des tensions excessives des muscles, pouvant entraîner des douleurs musculaires plus ou moins violentes et une sensation de raideur surtout au repos et qui risque de s'aggraver avec le temps jusqu’à l’impossibilité d’initier certains mouvements.

    Groupes d'intérêts

    Le Nouvel Ordre
    Exécuteur du Nouvel Ordre depuis sa défaite contre Seagan, le Haut-Prêtre vit en lui une arme pouvant servir sa cause. Dante le suit aveuglément et exécute ses ordres avec une grande discipline jusqu’au jour où il sera assez fort pour prendre sa revanche sur le Lumina.

    Le Divinisme
    Tout naturellement, il voue une grande admiration pour les Titans qui lui montrent au quotidien le chemin à suivre. Cela passe par la renaissance de Shoumei, la protection des plus démunis et la mort des hérétiques.

    derrière l'écran

    Pseudo : Klaan
    Comment avez-vous connu le forum ? Déjà là !
    Avis sur le forum : Je propose un double compte, c’est que je me plais pas mal ici techniquement.
    Fréquence de connexion : Quotidiennement
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Dante
    Dante
    Messages : 39
    crédits : 148

    Info personnage
    Race: Oni
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t980-le-demon-des-rocheuses-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1017-memoire-d-un-vrai-croyant-dante#7688https://www.rp-cendres.com/t1018-pelerinage-vers-la-terre-sainte#7689
  • Dim 27 Nov - 18:38
    Semblerait que ce soit terminé par ici !





    Dante parle en #cc6600
    Kar'ath parle en #cc0000
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Louise Aubépine
    Louise Aubépine
    Messages : 261
    crédits : 1578

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage - Elémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t183-louise-aubepine-protectrice-du-sekaihttps://www.rp-cendres.com/t257-amities-sinceres-louise-aubepine#859https://www.rp-cendres.com/t256-les-enseignements-du-passe-louise-aubepine#857
  • Sam 3 Déc - 0:43
    Bonjour Dante, je serais en charge de la validation de ta fiche.

    La dynamique entre ton personnage cherchant le combat et son épée démoniaque est amusante. Ils ont une assez bonne dynamique ensemble et je pense que tu peux offrir de bonnes situations avec un tel duo.

    Cependant, après concertation, nous aimerions que tu revoies un point sur l'histoire de l'épée. Nous tâchons d'écarter tout ce qui touche au titans de façon trop directe lors des fiches de présentations. (Les interactions directes, etc...)
    Par conséquent, nous aimerions qu'au lieu que ce soit directement le dieu qui enferme le démon dans une épée, ce soit plus tôt l'un de ses fanatiques. (Voir même l'un de ses généraux, ce n'est pas dérangeant. Mais les agissements des titans doivent rester flous. Ainsi, le démon en question n'aura jamais croisé le dieu forgeron.

    Lorsque ce point sera modifié, n'hésite pas à poster de nouveau pour que je passe te valider en bonne et due forme. (Il me faudra également l'approbation de Seagan comme son personnage agit directement au sein de ton histoire. Il devrait normalement passer ce week end, donc ne prend pas peur si je ne te valide que dimanche par exemple.)

    Je te souhaite une agréable soirée.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Dante
    Dante
    Messages : 39
    crédits : 148

    Info personnage
    Race: Oni
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t980-le-demon-des-rocheuses-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1017-memoire-d-un-vrai-croyant-dante#7688https://www.rp-cendres.com/t1018-pelerinage-vers-la-terre-sainte#7689
  • Sam 3 Déc - 11:16
    Salut Louise ! Merci pour ton temps et ta réponse.

    J'ai modifié les tournures de certaines phrases, ce qui devrait retirer toute implication directe au dieu forgeron.
    Concernant Seagan, il a eu la chance de lire une partie de l'histoire avant tout le monde. Aux dernières nouvelles, j'ai son accord mais ça ne me dérange pas d'attendre encore un peu.

    Du coup, je pense que ça devrait être bon cette fois !





    Dante parle en #cc6600
    Kar'ath parle en #cc0000
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Louise Aubépine
    Louise Aubépine
    Messages : 261
    crédits : 1578

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage - Elémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t183-louise-aubepine-protectrice-du-sekaihttps://www.rp-cendres.com/t257-amities-sinceres-louise-aubepine#859https://www.rp-cendres.com/t256-les-enseignements-du-passe-louise-aubepine#857
  • Mar 6 Déc - 1:04
    Je te remercie pour ta patience et puisque tout est en ordre, et que Seagan a posé son sceau d'acceptation, j'ai le plaisir de t'annoncer que tu es désormais validé !

    Amuses toi bien en ces terres pleines de batailles à mener !
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum