DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Pancrace

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Challenge] Étrangeté au Refuge Ayshara Ryssen I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La marche du vent d'acier
    Derniers sujets
    Event République : Alerte Rouge à la Maison-BleueHier à 23:39Athénaïs de Noirvitrail
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 23:37Ersa Vatt'Ghern
    Mon Voisin Du DessusHier à 22:58Ersa Vatt'Ghern
    Désarmée (PV Kieran) Hier à 22:26Nut Shidhi
    Validation des RP de LyraHier à 22:19Lyra Leezen
    Quand on arrive en ville [Isolde]Hier à 22:02Isolde Malkyn
    Aller en bas
    PNJ
    PNJ
    Messages : 246
    crédits : 1209

    Info personnage
    Race:
    Vocation:
    Alignement:
    Rang:
    qui suis-je ?:
  • Dim 28 Mai - 11:04
    Étrangeté au Refuge Ayshara Ryssen
    Mise en contexte

    CHALLENGE : INSOLITE / FACTION REIKE
    PARTICIPANTS :
    @Maria Donovan @Broken Goat @Astryd Isdotyr @Jovnos Atnoth



    Au cœur de la majestueuse capitale reikoise, endroit où les coutumes militaires règnent en maître, une aventure des plus insolites se déploie au sein du Refuge Ayshara Ryssen. Financé par le trésor de l'Impératrice du Reike, ce serein sanctuaire accueille les animaux ayant vaillamment servi l'armée de l'Empire, que ce soit en tant que combattants, membres de soutien ou fidèles compagnons de route. Blessées ou trop âgées pour poursuivre leur carrière martiale, ces nobles créatures vivent désormais une quiétude bien méritée, entourées de soins et d'affection, dans le respect de leur dévouement passé. Le havre de paix, reconnaissable à son appellation honorant la souveraine de la nation, se veut être un symbole de dignité et de compassion.

    Alors que vous arpentez les allées du sanctuaire, votre curiosité est piquée par une scène assez... étonnante. Parmi les anciens héros à poils, à plumes et à écailles, vous remarquez un canard au plumage chatoyant répondant au nom de Quack. Ce qui éveille davantage votre intérêt, c'est que ce gallinacé nommé Quack semble revêtir une fonction étrange au sein de la cohorte animale du refuge. Il se tient fièrement à leur tête, émettant des "coin-coin" étant bizarrement suivis de divers grognements, d'hennissements et de rugissements signifiant respect et soumission de la part des autres habitants de l'endroit.

    Intrigués par ce spectacle singulier, vous décidez d'enquêter plus en profondeur pour comprendre comment un simple canard a pu se hisser à une position de commandement parmi les anciens membres de l'armée reikoise. Au cours de votre périple, vous serez amenés à converser avec les gardiens du sanctuaire, les éminents soigneurs et même les êtres bestiaux qui y séjournent, arborant le noble dessein de percer les arcanes de cette hiérarchie inhabituelle et énigmatique qui imprègne les pensionnaires.

    Vers quelle voie vous conduira votre investigation ? Quels mystères y découvrirez-vous ?


    Note:

    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 28 Mai - 13:44
    Etrangeté au refuge Ayshara Ryssen
    Coin-coin !


    Rares étaient les visites de Broken Goat au cœur d’Ikusa, la capitale de l’empire. Déjà le trajet était assez long, surtout quand il devait la rejoindre à pied, car ce n’était pas tous les jours qu’on lui prêtait un cheval. Il lui fallait presque une semaine pour rejoindre la ville en partant de Kyouji à pied. Autant dire que c’était très long. Le cobe avait hâte d’avoir sa paye afin de s’acheter une monture. Depuis le temps qu’il rêvait de posséder son propre cheval. Mais les pièces d’or étaient assez dures à obtenir et avaient beaucoup de valeur. Bien sûr, hors de question de piquer dans le tronc commun qu’il partageait avec Bakt et Turu. En parlant des deux bougres, leur absence pendant le voyage se faisait cruellement ressentir. Broken Goat avait rejoint une caravane pour faire la route avec eux. Mais il sentait clairement que les autres membres restaient à l’écart malgré le fait qu’il ait payé pour faire la route avec eux. Dans le désert, les trajets en solitaire étaient littéralement du suicide. Broken Goat préférait payer plutôt que de risque de servir de repas à une bestiole du désert ou retomber entre les mains des esclavagistes. Il enviait ceux qui étaient sur des montures.

    Il finit par arriver enfin à Ikusa après les fouilles réglementaires. Il portait un pagne et un foulard de bédouin et avait une simple sacoche pour porter ses biens. Les armures étaient assez coûteuses, surtout quand elles étaient complètes. Mais sa priorité restait l’achat d’un cheval. Il bénéficiait en tant qu’ouvrier, d’un salaire de minimum cinq pièces d’or par mois. Heureusement qu’il vivait en colocation avec Bakt et Turu afin d’alléger les frais. Le voyage l’avait épuisé. Les voyages en caravane avaient au moins épargné de payer des nuits en auberge. Mais il n’aurait pas le choix de s’en payer une à Ikusa. Il n’allait pas demander à un agent de Zephyr de le loger pour la nuit.

    En attendant, il avait décidé de se promener un peu en ville. De nombreux gardes étaient postés un peu partout pendant que des patrouilles parcouraient les rues. Avec autant de soldats, autant rester calme et discret. Ce qui n’empêchait pas l’affluence. Les gens se précipitaient dans les tavernes afin de profiter d’une bonne soirée à boire. Les bordels ne connaissaient également pas la crise. D’ailleurs, l’autre jour, lors de discussions avec un des agents de Zephyr, le cobe parlé d’un de ces établissements qu’il soupçonnait d’utiliser des esclaves car il avait remarqué des comportements chez des prostitués qui faisaient penser à cela. Broken Goat était présent à Ikusa dans le cadre de son travail pour le Porte-Mort. Le cobe se sentait pas très à l’aise parmi une telle foule.

    Broken Goat décida d’aller faire un tour au Refuge d’Ayshara Ryssen, un havre de paix crée pour les animaux retraités de l’armée ainsi que des bêtes blessées. Pas étonnant que les équidés soient nombreux. C’était clairement la première chose que le cobe avait constaté. Il avait été accueilli par un des employés du refuge qui était régulièrement visité. Il était notamment apprécié des enfants attirés par une importante présence animalière. Il en avait vu un réclamer à ses parents d’adopter un des chiens présents. Un âne tenu en longe par un des employés boitait légèrement et semblait effectivement âgé. Des Aazhos mangeaient tranquillement du foin en compagnie de dromadaires. Dans un enclos séparé de ceux des herbivores, des Vezkangs imposants se prélassaient. Tandis que le cobe passait devant l’alignement de box où à chaque passage, des têtes curieuses sortaient, il constata que les équidés se mirent à tous hennir en même temps. Cela après des sons de canard. Il haussa les épaules. Cela devait-être une pure coïncidence. Il avait tout de même entendu les cris d’autres animaux juste après les cris de l’anatidé.

    Le cobe vit par la suite un canard au plumage d’une certaine beauté. Même les oiseaux mâles les plus extravagants qui peuplaient le lac Rebirth n’atteignaient pas de telles couleurs. Cette bestiole n’avait aucun mal à attirer l’attention. Le volatile marchait fièrement, la tête-haute. Quand la bestiole cancana de nouveau, une série de cris d’animaux simultanés, comme pour répondre se firent entendre. Bon, là ce n’était pas une coïncidence. Il y avait anguille sous-roche.

    Alors qu’il réfléchissait, Broken Goat entendit des « coin-coin » plus proche, mais également plus énervés. Puis les chevaux se tournèrent tous vers l’hybride, les oreilles plaquées en arrière comme pour attaquer. Aux pieds de l’antilope, le fameux canard au plumage tape-à-l’œil faisant comprendre qu’on lui bloquait le passage. Le cobe soupira.


    - Bon d’accord…

    Il s’écarta et laissa le palmipède passer gardant cet air supérieur et se pavanant, rejoint par deux grands jars à l’air menaçant se comportant comme des gardes du corps et suivi de tout un cortège de poules, canards et autres pintades. Broken Goat ne pouvait pas s’empêcher de comparer cette procession aux soldats qui patrouillaient dans la ville. Décidément, l’esprit militaire Reikois semblait même avoir atteint les poules et les canards.

    Le cobe se grattait la barbe d’un air songeur se demandant ce que ce canard avait de si spécial pour que même d’aussi gros animaux comme les chevaux de des Aazhos soient à ses palmes. Mais il hésitait à enquêter plus que ça. Bien que pour le coup, cette situation soit vraiment intrigante. Pour le coup, un Bakt étant capable de parler aux bêtes aurait bien été utile. Malheureusement, ce n’était pas le cas.


    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 28 Mai - 15:02
    ça y était ! Elle était fiancée ! Elle n'y croyait toujours pas. Mais cela allait vraiment arriver... Non, c'était arrivé ! La prochaine étape était de rejoindre officiellement le Reike. Mais avant cela, elle voulait visiter encore un peu Ikusa. Après tout, cette ville semblait très importante pour Tagar, elle voulait donc en savoir autant que possible à son sujet. Et puis, rien ne l'empêchait d'explorer, non ? Elle y découvrirait ainsi probablement de quoi s'émerveiller une fois de plus. Comme ce refuge pour animaux. Retraités de l'armée ? Voilà qui l'intriguait. Ainsi donc, l'armée reikoise employait des animaux ? Il fallait absolument qu'elle aille mener l'enquête pour livrer ses conclusion à son frère ! Espionnage militaire ? Non, simple curiosité. Honnêtement, même si son frère faisait partie de l'armée républicaine, elle doutait que le fait de savoir ce qu'ils faisaient de leurs retraités, animaux ou non, pourrait donner un quelconque avantage stratégique à sa nation de naissance. Et puis, elle avait bien le droit d'être curieuse, non ? Après tout, elle allait très bientôt rejoindre cette nation. Elle avait promis. Et elle savait qu'il ne fallait jamais briser une promesse.

    Lorsqu'elle se présenta, le gérant offrit immédiatement de lui offrir une visite guidée. Elle l'observa, perplexe. Ce lieu n'était pas un musée pour les touristes. Ou alors... L'avait-il vue avec son compagnon ? Elle ne se souvenait pas de lui. Ou alors, une de ses connaissances les avait vus et lui en avait parlé. Ou encore voulait-il donner une bonne impression à une noble étrangère. Les possibilités ne manquaient pas. Toujours était-il qu'elle accepta de le suivre à travers les différents enclos.

    Jusqu'à ce qu'ils soient témoins d'une étrange scène. Un hybride semblait se faire malmener par une bande d'animaux, eux-mêmes visiblement dirigés par un canard... Quelle étrangeté...

    - Ah, je vois que vous avez remarqué Messire Quack !

    - Messire ?

    C'était un titre qu'elle avait souvent entendu, adressé à ses semblables masculins. Alors, comprenez sa surprise en l'entendant attribué à un animal !

    - Eh oui, il se trouve qu'il n'accepte les soins que de ceux qui l'appellent comme ça. Allez savoir pourquoi.

    De plus en plus étrange, tout cela...
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum