DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Pancrace

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Amor vincit omnia | Échange épistolaire I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La marche du vent d'acier
    Derniers sujets
    Validation des RP de Ben [Reike]Aujourd'hui à 2:32PNJ
    [PA] Le Chant des RoncesAujourd'hui à 0:02Ersa Vatt'Ghern
    L'Équilibre de la ConcordeHier à 23:31Lyra Leezen
    Mon Voisin Du DessusHier à 23:17Cyradil Ariesvyra
    [Flashback] Le Pilon et le MortierHier à 22:57Lyra Leezen
    Sous pression — StadzankHier à 20:55Hizuk
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 368
    crédits : 682

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Dim 11 Juin - 17:04



    À  : Kilanna Launi, garde personnelle du Coeur.
    Palais du seigneur de Taisen, dépendance des invités.

    De : Zaïn Tevon-Duncan,
    Le 26 Avril de L'an 4.


    Ma bien-aimée, ma tendre, ma dulcinée,

    Incapable d'attendre ton retour à la capitale, je n'ai pu m'empêcher de t'écrire cette lettre qui, je l'espère, soulagera un peu notre peine de ne pouvoir se voir. Cette lettre est pour toi, Kilanna, qui es à Kyouji, remplissant ton devoir auprès de Tagar, là où il va, tu te dois de le suivre pour assurer sa sécurité. Et j'aime mieux que ce soit avec lui que tu te déplaces, au moins deux êtres qui me sont chers s'entre-protègent.

    Mais tu me manques. Je me suis bien vite rendu compte, depuis les aurores jusqu'au crépuscule en passant par le zénith, un jour sans toi ne vaut pas la peine d'être vécu. Un vide se crée dans ma vie lorsque ta présence s'évapore à mes côtés, et bien que tu gardes une place centrale dans mon esprit et mon coeur à chaque seconde de mon existence, la distance entre nous me blesse. Par chance, le lien qui nous unis ne saurait être brisé et ne le sera jamais. C'est pourquoi je t'écris cette lettre. J'attend impatiemment ta réponse que je pourrais lire et relire jusqu'à ce que tu me revienne. Et si ton séjour à Kyouji devrait s'étaler dans le temps, j'abandonnerai tout pour te rejoindre. Ma patience n'a de limite que l'amour que je te porte.

    Mais qu'est-ce qui me manque chez toi ? Une bien petite question pour une si vaste réponse. Assurément ta chevelure voluptueuse dans le vent, ton rire joyeux dans mon dos, tes mains passant dans mes cheveux et sur mes oreilles, ton majestueux sourire sous mon regard attendris, ton humour qui ferait presque esquisser un sourire à Tensai lui-même, tes yeux d'un éclat qui ferait pâlir de jalousie l'impératrice en personne, tes traits d'esprits qui ridiculiseraient les plus grands sages du Sekaï, et tant d'autres aspects de ta personne qui rendent ce monde plus merveilleux.

    Tout ce que tu touches a la chance de s'embellir, une chance que tu ais touché mon coeur.

    Reviens-moi vite,
    Celui qui t'aime plus que tout.

    P.S : garde précieusement cette lettre pour toi, certaines personnes y étant mentionnées pourraient s'en offusquer.


    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 26 Juil - 11:27
    De : Kilanna Launi, Kyouji

    À : Zaïn Trevon-Duncan, Grande Arène d'Ikusa

    Le 1er mai de l'an 4

    Mon aimé,

    Pour commencer, je tiens à m'excuser. En effet, j'ai bien reçu ta lettre il y a quelques jours, elle m'a fait chaud au coeur, mais je n'ai pas eu le temps d'y répondre avant aujourd'hui. Ce fichu Tagar a beau être sympathique, il a la bougeotte, tu n'imagines même pas ! Même aujourd'hui, je ne suis même pas sûre d'avoir le temps de terminer ma rédaction, que je fais donc à la va-vite, dans l'espoir d'en écrire un maximum avant d'être de nouveau appelée. Mais rassure-toi, il ne se passe pas un instant sans que je pense à toi. Que fais-tu, en ce moment ? Où es-tu ? Comme j'aimerais pouvoir me téléporter à tes côtés pendant mes rares pauses !

    Je t'en prie, ne te laisse pas mourir. En fait non, ce n'est pas une demande, c'est un ordre ! Je veux te revoir ! Je reviendrai dès que possible, et, crois-moi, je ne te lâcherai plus ! Tagar pourra bien dire ce qu'il voudra, il ne pourra rien y changer ! ... En parlant de lui, le voilà qui me fait appeler, je dois répondre. Je penserai à toi encore plus que d'habitude, et je reprendrai la rédaction dès que possible, quitte à ne pas dormir cette nuit.



    Me revoilà ! Quelle journée épuisante, j'espère juste ne pas m'endormir... Comme promis, je veux passer la nuit à terminer cette rédaction s'il le faut. ça me donnera aussi l'impression que tu es avec moi... Tiens, c'est une idée, ça, je pourrais t'écrire une petite lettre chaque soir, que je t'enverrais ou non, juste pour sentir ta présence. Imaginer ton sourire en recevant ce papier, tes réactions à la lecture de mes mots... J'espère te faire rire, ou au moins sourire. Promets-moi de sourire autant que tu le peux. C'est ainsi que je t'aime, heureux et insouciant. Alors, vis ta meilleure vie pour moi. Dis-toi que ça te fera plus d'histoires à partager lorsque nous serons de nouveau ensemble. Personnellement, j'ai déjà un stock d'histoires pour au moins un mois, si tu t'en fais un aussi, voilà qui nous fera une excuse parfaite pour ne pas se lâcher !

    J'aimerais tant que tu puisses venir. Mais je sais que tu as toi aussi des obligations. Alors, c'est moi qui ferai mon possible pour rentrer plus tôt. Je tirerai Tagar par la peau des fesses s'il le faut pour rentrer à Ikusa dès qu'il le pourra. S'il veut s'offrir des vacances, il faudra que quelqu'un d'autre l'accompagne... Ou qu'il te paye le voyage jusqu'ici. Je pense qu'il comprendra si je lui explique. Tu prends bien soin de tes oreilles, hein ? Crois-moi, je ne les laisserai pas tranquilles à mon retour ! J'ai hâte de pouvoir les toucher à nouveau, de manquer de souffle en sentant ta force autour de moi... Rha, maintenant, je ne veux que te revoir. Comment veux-tu que je dorme ce soir ?

    Enfin, merci pour cette occasion de passer du temps avec toi, même par papier interposé. Je pense que je vais écrire ces mini-lettres, en commençant dès demain. Je ne sais pas si je te les enverrai, si je les ramènerai à mon retour, ou si je les garderai simplement pour moi. On verra. Mais puisque tu es au courant, tu finiras probablement par les voir.

    Je n'en ai pas envie, mais il va falloir se quitter... Pour l'instant. Mes yeux se ferment malgré moi, je crois bien que la Nature veut reprendre ses droits sur ma volonté.

    Ah, juste avant de te laisser : ne t'en fais pas pour ta lettre, elle est bien cachée dans un coin connu de moi seule, personne ne la verra sans mon accord. Et j'ai hâte d'en recevoir une nouvelle à lire et relire tous les jours qui nous séparent encore... Ou plutôt, j'espère être rentrée avant de la recevoir. Te voir en vrai est quand même franchement mieux.

    J'espère pouvoir te revoir au plus tôt, en attendant, n'oublie pas : sois heureux.

    Ta Kila qui t'aime encore plus que toi et te défie de lui prouver le contraire.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum