DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Un terrible intrus au laboratoire - Klak Klak - Page 2 JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Démoniaques philosophies [Savoir]Aujourd'hui à 2:44Savoir
    RPS REPUBLICAINS DE RUBY DRAGLAMEAujourd'hui à 2:24PNJ
    RPs spéciaux - Vaenys DraknysAujourd'hui à 2:18PNJ
    RPs Spéciaux d'Altarus AearonAujourd'hui à 2:15PNJ
    Shahana Daaki [Terminée]Aujourd'hui à 0:26Shahana Daaki
    Rp Reike de la montagne (Kilaea)Hier à 20:30Kilaea Sliabh
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 19:43Pancrace Dosian
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 19:36Afosios Smaragdi
    Validation RP Qwellaana (Reike)Hier à 19:06Qwellaana Airdeoza
    3 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Klak-Klak Boom
    Klak-Klak Boom
    Messages : 112
    crédits : 1716

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1696-klak-klak-boom-la-salamandre-complet
  • Lun 8 Jan - 18:42
    Suivant les instructions que lui fournissaient sa nouvelle "amie" qui n'appréciait visiblement pas trop de se faire tirer sur les cornes, Klak-Klak s'était fait bien plus silencieux et surtout bien moins espiègle que l'imitation incompréhensible qui l'hypnotisait de par sa simple existence. Dans la petite tête incapable de former une pensée concrète, une foule de questions sans réponse se bagarraient pour s'approprier un instant d'attention de la part du propriétaire de la caboche creuse. Leurs pérégrinations les ramenèrent au cœur du laboratoire et si Klak-Klak jetait parfois un regard nerveux par dessus son épaule à la recherche de la vilaine sorcière qui lui avait couru après jusqu'à présent, il se sentait un peu trop happé par sa curiosité pour s'en soucier à l'excès.

    D'un bond, il escalada le bureau que lui indiquait sa mystérieuse copie au pelage charbonneux puis lorsqu'elle fit mine d'apprécier le parfum d'une mixture rougeoyante qui bouillonnait lorsqu'on la secouait, Klak-Klak s'en empara à sa demande, reniflant le puissant breuvage aux propriétés inconnues. Il lança à "Klik-Klik" un air incrédule car l'odeur émanant du jus obscur ne lui disait rien de bon, mais il choisit finalement de hausser les épaules et d'en boire l'intégralité. Jetant sa tête en arrière en enserrant la fiole à pleines pattes, il but goulument l'étrange liquide au goût particulièrement fort puis déposa la fiole vide non loin de lui. Visiblement très peu client de ce qu'il venait d'ingérer, à en juger par la mine dégoutée qu'il arbora, Klak-Klak se mit à se masser le bidon et depuis ses entrailles embrasées, un gargouillement puissant se fit entendre.

    "Apaboo De'helaga idarr. Klak-Klak ado' Bohbee palémé. Klik-Klik ati po..."

    Il voulut ponctuer son édifiant discours d'autres éléments plus probants, mais un hoquet vint brusquement l'interrompre dans sa tentative. Lorsque sa petite gueule s'était entrouverte pour laisser passer le gaz, il fut d'ailleurs curieux de discerner qu'aux confins du gouffre situé sous son petit museau furetant, des flammèches à la teinte verdâtre venaient d'apparaître un court instant.

    "Hok."

    La gueule du petit monstre s'ouvrit à nouveau et subitement, le cataclysme eut lieu. Projetant un geyser de feu intégralement vert en direction du plafond, Klak-Klak fut projeté en arrière par la puissance de son rot incendiaire et retomba non sans démolir une bonne partie du mur auquel il faisait face, traçant à même la pierre une épaisse trace de roche carbonisée. Choqué et surpris, le monstre voulut se remettre à quatre pattes en tentant de comprendre ce qui venait de se passer, mais un nouveau hoquet lui échappa et dans une explosion bruyante, il fut une fois encore propulsée en arrière, se heurtant à une table qu'il fit s'effondre aussitôt. Il éternua et se bouffa une armoire, hoqueta encore et vola jusqu'à une étagère. Dans une cacophonie de matériel démoli, il tentait de reprendre le contrôle du brasier intérieur mais n'y parvenait guère.

    "Klik-Klik abacho Guipoo..."

    Sa tentative d'expliquer le problème oralement s'acheva en une explosion plus intense que toutes les précédentes et si Klak-Klak tenta tant bien que mal de se raccrocher au sol ciré pour éviter le décollage, son poids plume couplé à son inaptitude à enfoncer ses griffes dans la roche lisse rendait l'exercice impossible. Il glissa en arrière sur quelques mètres, propulsé à toute vitesse par la puissance du feu verdâtre qui émanait en continu de sa gueule puis, dans une série de nouveaux crépitements incendiaires qui sentaient le marron et l'éthanol, la Salamandre poussa un cri affolée et fut littéralement torpillée par la porte, zigzagant à reculons contre son gré en cognant chaque obstacle qui se trouvait sur sa route.

    Lancée comme un incontrôlable feu d'artifice qui rebondissait contre les surfaces, la minuscule créature se voyait baladée dans tous les sens et laissait sur son passage d'épaisses traînées de feu qui n'était pas sans rappeler de par son apparence les cocktails explosifs que produisaient le Docteur. Toujours en l'air, son cri discontinu et suraigu se fit entendre dans la moitié des locaux alors qu'il voletait toujours plus loin de son clone au pelage sombre.
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Mélantha (Eris)
    Mélantha (Eris)
    Messages : 113
    crédits : 1266

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2412-melantha-rajani#20434https://www.rp-cendres.com/t2642-qui-sont-ils-liens-melantha#22831https://www.rp-cendres.com/t2633-la-ou-les-cauchemars-se-repandent-chronologie-melantha#22732
  • Lun 8 Jan - 20:07
    La Salamandre rouge attrapa la fiole, ses billes sombres dépourvues d'intelligence trahit une fois de plus sa stupidité et dont sa naïveté à ingérer la totalité du breuvage. Alors qu'il déglutissait goulûment, Mélantha écarta ses petites pattes et se mit à rire machiavéliquement, d'une petite voix aiguë ridicule qui détonait tout à fait de sa véritable vilenie. Persuadée qu'après ingestion, il finirait par mourir tel un rat mangeant bêtement un raticide. Il n'en fut rien ! Son éclat diminua en voyant une réaction trop... Vivante. Il continuait de babiller, de bouger. S'était-elle trompée ?

    La vilaine bestiole sombre attrapa violemment la fiole pour y lire l'étiquette, ce qu'elle aurait dû faire dès le début. "Expérience 373 : Chlorure de cobalt & Chlorate de cuivre" et d'autres ingrédients impossible à lire ou à dire à l'oral. Mélantha se retourna brusquement pour zieuter les autres concoctions, toutes étaient des expériences inachevées, des tests qui n'avaient rien à voir avec les créations habituelles, aux effets nocifs et assurés. Dans sa voix de chaton, elle poussa un juron dans sa langue compréhensible avant d'être finalement témoin de la réaction de Klak-Klak.

    Son premier hoquet incendiaire la fit sursauter, la flamme verdâtre fit une ligne droite direction le plafond qui brûla d'un feu qui ne voulait s'éteindre. La pierre ne fondait pas, mais les flammes persistaient, laissant la liche transformée bouche-bée face à ce spectacle. Restant à sa place, elle guetta l'animal voler dans tous les sens, il se cognait contre les murs au fur et à mesure qu'il rotait ou hoquetait à répétition. La liche ne put s'empêcher d'éclater de rire au vu de la situation, elle voulait certes qu'il décède, mais quoi de plus hilarant que de le voir ainsi se blesser ? Peut être qu'il finirait même par se faire une commotion cérébrale sévère ? Elle s'arrêta cependant de s'esclaffer lorsque l'une des explosions manqua de l'atteindre, coupant la table sur laquelle elle était, en deux. Ce même jet provoqua d'ailleurs le départ de la belette incendiaire de la salle. Le poussant constamment, il finit par atteindre la sortie, le faisant voyager dans le couloir dans un tourbillon incontrôlable.

    Dans un grognement, la sorcière fut bien obligée de le poursuivre en courant sur ses quatre petites papattes. A peine avait-elle dépassée l'encadrement de la porte, le Klak d'artifice atteignait déjà la cage d'escalier, laissant derrière lui une traînée de flammes vertes qui compliqua la course de "Klik-Klik" qui ne faisait que ralentir, perdant de vue sa cible qui, par une magie incompréhensible, remontait les escaliers rythmés de rots et de cris discontinus.


    Mélantha parle en b20202
    Un terrible intrus au laboratoire - Klak Klak - Page 2 E22a0111
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Docteur
    Le Docteur
    Messages : 274
    crédits : 1090

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2033-termine-what-better-laboratory-than-the-blood-soaked-battlefield-le-docteurhttps://www.rp-cendres.com/t2950-dictionnaire-medical-chronologie-du-docteur#25745
  • Lun 8 Jan - 22:09

    Revenant au laboratoire après diverses affaires m'ayant attiré en dehors de ce dernier, c'est un ramassis de laborantins complètement paniqués qui vinrent m'accueillir. D'après eux, mon "assistante" se déchainait contre une créature "apocalyptique" au sein de notre centre de recherches. Arquant un sourcil en remarquant quelques marques à l'extérieur ici et là, je me contentai de simplement leur intimer de rester dehors tandis que je m'avançai à l'intérieur de la bâtisse.

    Le chaos. Voila ce qu'était devenu le laboratoire. Ici et là, les traces de ce qui ressemblait à une course poursuite improbable se faisaient remarquer tandis que je sentais une étrange odeur de brûlé qui provenait d'un peu partout. Fronçant les sourcils, la curiosité que j'avais eu pour l'annonce de la bête se mua en un profond agacement tandis que j'imaginais déjà la destruction de nombreux documents et autres ouvrages médicaux et scientifiques. Remontant ainsi la piste de ces affrontements brutaux, je décelai assez facilement les restes de la magie de ma chère alors que petit à petit, je suivais le circuit de ce qui ressemblait de plus en plus à une course-poursuite improbable plutôt qu'un affrontement à proprement parler. Finalement, c'est les cris absolument aigues et improbable d'une belette au pelage ardent qui me tira de mon observation. Propulsé dans les airs de manière ridicule, je ne mis que quelques secondes à reconnaître le corps improbable du petit hybride que j'avais autrefois croisé à kaizoku. Quand ce dernier glapit une énième fois et manqua de s'éclater lamentablement contre l'un des murs, je vins le saisir presque en plein vol tandis qu'il hurlait vers moi une phrase dans sa langue si particulière. A l'odeur de souffre et de chlorure que les pets et rots enflammés de l'être faisait régner dans l'air, je n'eus aucune difficulté à me remémorer les composants de l'expérience 373. Posant ma main sur la petite ratelle incandescente, j'usais de ma magie pour purger de son petit corps les effets néfastes du mélange alchimique. Heureusement, cette espèce était résistante à la douleur car je n'avais pas spécialement envie de devoir gérer une réaction hostile d'un être ayant été capable de déclencher un puit de flammes sur des navires républicaines. Ma "purge" achevé, je portai devant moi Klak-Klak, laissant mon esprit glisser jusqu'au sien tandis que je fixai ses yeux plein d'intelligence.

    * Bonsoir, cher ami. Je suis heureux de te revoir. *

    Puis, un autre bruit vint attirer mon attention, juste après que je dus pencher l'hybride sur le côté pour lui permettre de vomir un dernier jet de flamme verdâtre. Le tenant ensuite contre moi, comme certaines femmes républicaines pouvaient parfois tenir leurs petits chiens, je fixai silencieusement les escaliers pour voir débouler d'un coup le clone noir de la salamandre.

    * Bonsoir à toi, Mélantha. *

    Si j'avais pu soupirer ou le loisir de frapper mon front de la paume, je l'aurais fait. Tout me semblait clair à présent, compte tenu du tempérament absolument infernal de mon amante et de l'intellect... Primaire, de klak klak. Ainsi, déposant la belette rouge à mes pieds, je laissai mon esprit glisser sur les deux individus présents afin d'établir une chose simple.

    * Mélantha, cette personne est une alliée. J'ai combattu avec elle à Kaizoku et ses talents m'ont été très utiles. Il y a sûrement eu mésentente entre vous mais elle n'est pas hostile au laboratoire. Enfin. Je ne crois pas. Tu l'es? Je penchai le bec, observant le petit être qui se tenait entre mes jambes. Et toi, je te présente Mélantha. Ma très chère assistante et partenaire dans de multiples activités, si je puis dire. Un sourire amusé. Je vous prierai tous les deux de ne plus saccager le laboratoire. Je ne peux pas vous demander de vous aimer, et de toutes manières je m'en moque, mais à l'avenir, faites cela dehors si vous le voulez. *

    Je me déplaçai alors, après avoir attrapé de mes deux bras l'apparence métamorphosée de "klik-klik". Tout en laissant Klak-Klak monter sur mon épaule, comme il l'avait fait à Kaizoku.

    * Bien. maintenant que nous sommes tous les connaissances de tout le monde. Vous allez m'aider à remettre les choses en ordres. Mélantha, tu redressera ce qui peut l'être. Klak-Klak, toi, tu brûleras ce que je ne peux récupérer. *

    Et je sentis un étrange mal de crâne envahir mes tempes alors que je voyais déjà le déroulement des prochaines heures. Ce qui était quand même amusant, vu mes capacités de soin.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Klak-Klak Boom
    Klak-Klak Boom
    Messages : 112
    crédits : 1716

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1696-klak-klak-boom-la-salamandre-complet
  • Mar 9 Jan - 1:53


    "AaaaaAaAAaAAABAGHA OCHIPOOOOOOOOoOOOoOOu KLIK-KLIK !"

    Secoué au possible et hoquetant des flammes d'une manière si fréquente qu'il en peinait à voir devant lui, Klak-Klak se sentit intercepté au vol mais ne comprit pas tout à fait par quel miracle et encore moins par qui. Ce ne fut que lorsqu'une magie supposément intolérable s'immisça en lui qu'il recommença enfin à percevoir quelques éléments de l'environnement. Les flammes verdâtres cessèrent d'émaner de sa gueule d'un seul coup et il recouvra non sans un soupir de soulagement le contrôle de son système digestif que l'expérience avait fortement éprouvé. Se blottissant dans les bras de l'étranger qui venait de le tirer à un sort peu enviable, il leva finalement les yeux pour apercevoir non sans surprise les contours d'un masque corbin qu'il n'avait pas vu depuis des lustres. Souriant comme un idiot en tirant la langue lorsque le Docteur le flanqua devant lui, il ne résista pas le moins du monde aux gants qui le soutenaient par les aisselles et se contenta de baver profusément sur le sol, sa salive s'écoulant en un mince filet bouillant qui s'évaporait au sol dans un sifflement infime. La voix fantasmagorique du fameux "Popo" se manifesta dans son esprit comme elle l'avait tant fait à Kaizoku et Klak-Klak répondit à cette intrusion par un jovial babillage tout aussi incompréhensible qu'à l'accoutumée :

    "Ooooh Popo esseki dala'Haga su caza ! Aséki Kaizoku kessé Klak-Klak apavuti !"

    Un dernier gargouillement vint perturber ses intestins mais le Docteur bien habile fit pivoter le petit monstre sur le côté, s'évitant ainsi un jet de flammes vertes en plein visage. Enfin délesté de ce poids qui pesait sur ses entrailles, la créature poussa un second soupir puis renifla bruyamment, se laissant trimballer sans se plaindre le moins du monde de sa condition. La langue toujours tirée, elle posa son regard sur le clone au pelage noir et fut surpris de réentendre le nom qu'avait prononcé les servants quelques minutes plus tôt lors de la course-poursuite. Pointant la sorcière déguisée du doigt, il questionna :

    "Oh asékipa Bagandha bé sekké sé Klik-Klik ? Apich pofo la'bhim."

    Nageant dans le vide à l'instinct lorsque le Docteur l'approcha doucement du sol, Klak-Klak atterrit lentement et lorsqu'il fut enfin à terre, il vint se ranger naturellement entre les jambes de celui qu'il connaissait bien. La nature exacte des présentations échappait un peu à la Salamandre, mais elle crut comprendre l'essentiel et vint hocher la tête avec vivacité en guise de confirmation. Le Docteur s'avança et Klak-Klak resta dans son ombre jusqu'à ce qu'il ne vienne ramasser Bagandha, ou Klik-Klik, comme un pauvre sac à patates. Les oreilles tendues vers le Docteur, la Salamandre escalada le long vêtement de cuir et retrouva sa digne place d'antan, droit comme un i sur les épaules du Docteur. Les dernières interdictions et instructions furent données et Klak-Klak mima un garde-à-vous, avant d'ajouter :

    "Boulra sképi pa lécu'péré. Dé-so-lé. Dé-so-lé. Apich Popo."

    La "joyeuse" troupe s'enfonça ensuite dans les couloirs à moitié dévorés par les flammes aux teintes étranges. Un peu de gaité dans ce triste monde n'était jamais de trop.
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Mélantha (Eris)
    Mélantha (Eris)
    Messages : 113
    crédits : 1266

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2412-melantha-rajani#20434https://www.rp-cendres.com/t2642-qui-sont-ils-liens-melantha#22831https://www.rp-cendres.com/t2633-la-ou-les-cauchemars-se-repandent-chronologie-melantha#22732
  • Mer 10 Jan - 0:26
    Remontant les escaliers quatre à quatre, Klik-Klik aperçut, non pas seulement la Salamandre mais également une silhouette corbine qui lui était si familière, sans réfléchir et oubliant presque la présence du parasite vermillon, la bestiole de jais accourue vers le Docteur et se laissa porter par celui-ci, qui l'attrapa par ses aisselles. Toujours sous cette forme d'animal débile, la bestiole noire au regard mauvais se mit à grogner aux présentations, n'étant guère ravie que sa proie lui soit interdite.

    Elle avait beau respecter le scientifique, la stupidité inouïe de la bête qui se trouvait sur son épaule, ne faisait que l'animer d'une pulsion meurtrière rien qu'en la regardant. Mais Mélantha était peut-être folle à liée, elle était joueuse et pouvait passer tout aussi vite à autre chose qu'un animal aux instincts aussi primaires que Klak-Klak. Son obsession meurtrière s'estompa pour ne laisser place qu'à l'amusement.

    "Je ne pensais pas que tu pouvais te prendre d'affection pour une belette."

    Ce fut la dernière phrase qu'elle sortie de sa voix d'écureuil avant de reprendre sa véritable forme. Toujours maintenue par le Docteur, elle s'amusa d'être ainsi porté pour relever ses talons aux fesses pour jouer de son poids soudain et faire balancer son porteur, avant de reposer rapidement ses pieds au sol pour s'appuyer sur celui-ci, évitant que tout trois ne tombent. La vilaine se mit à rire de ses bêtises avant de regagner le sujet initial.

    "Peu importe qui il est. Je tiens à dire que c'est lui qui a tout cassé et que je n'ai fait que l'en empêcher, dans le plus grand des calmes. Mais il est féroce le bestiau !"

    Elle croisa les bras, persuadée d'être convaincante, hors, le Docteur n'avait même pas à la regarder qu'il pouvait aisément se douter du mensonge au combien grotesque, de l'instable sorcière. Le silence en guise de réponse la fit pouffer de rire et elle passa tout bonnement à autre chose, s'en allant vers les salles à remettre en ordre, sous consignes du propriétaire des lieux. La liche ne manqua pas de regarder une dernière fois Klak-Klak, le dévisageant, à la recherche perpétuelle d'une intelligence qu'elle ne lui décelait pas, avec sa langue sortie, bavant sur le manteau du Docteur. Bien que la haine n'était plus, elle était incapable de ressentir ou de démontrer de l'affection pour l'animal. Plissant les yeux en sa direction, elle lui tira la langue en réponse à un énième babillement, avant de finalement l'ignorer.

    Ce que le trio ne savait pas encore, c'est que les courses poursuites, les insultes et autres crises d'hystéries étaient loin d'être terminés, laissant le Docteur seul dans ses rangements à 80% du temps. Les lieux retrouveraient finalement le calme d'antan que lorsque le pauvre Klak-Klak aura quitté, ou plutôt fuit, la langue éternellement tirée, le laboratoire QU'IL NE DEVRA PLUS INTRODUIRE, PUTAIN DE MERDE !


    Mélantha parle en b20202
    Un terrible intrus au laboratoire - Klak Klak - Page 2 E22a0111
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum