DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Échos du désert : une alliance inattendue [PW Allys] JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Il n'y a que la vérité qui blesse [PV Stad]Aujourd'hui à 2:35Carl Sorince
    Deux ans de Cendres !!!Hier à 23:19Xera
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Hier à 22:17Falconi Genova
    Validations RP spéciaux - PancraceHier à 22:01Pancrace Dosian
    Retour par les vents arides | [Enkara] Hier à 21:05Enkara O'Shela
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:56Sixte V. Amala
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ahatsara
    Ahatsara
    Messages : 87
    crédits : 1233

    Info personnage
    Race: Fée
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2162-ahatsara-la-fae-pas-comme-les-autreshttps://www.rp-cendres.com/t2564-eclat-fae-liens-insoupconnes#22019https://www.rp-cendres.com/t2563-carnet-emeraude-les-aventures-de-la-dompteuse-fae#22018
  • Mar 3 Oct - 21:31
    Les premiers rayons du soleil embrasèrent les dunes du désert du Reike, projetant des ombres dorées aux alentours du dôme du Régiment Spécial des Animaux Fantastiques. Ahatsara, sa chevelure fae en cascade désordonnée, et ses yeux brillants comme des étoiles, s’affairait autour d’une créature ailée blessée. Ses mains délicates mais habiles s’activaient avec une grâce féerique, prodiguant des soins attentifs.

    - Accroche-toi, petit ami. Nous allons trouver ce dont tu as besoin.

    La fae des oasis susurrait doucement à la créature qui semblait comprendre chaque mot. Dompteuse à ces heures perdues, mais surtout vétérinaire pour le compte du RSAF, notre chère Ahatsara avait parcouru à plusieurs reprises de vieux grimoires afin de trouver une solution pour soigner le pauvre blessé. Forcément, comme rien n’est jamais simple, elle devait trouver une plante rare. Une plante qui prospérait dans des territoires reculés, réputés pour être sous l’emprise de la pègre. Une quête périlleuse, mais la vie de l’animal fantastique en dépendait.

    Excellente communicante et surtout extrêmement bavarde, notre petite détective avait fini par obtenir une information confidentielle et très intéressante. Une consoeur fae, du nom d’Allys, avait un lien avec la pègre, et pas le genre de relation qu’une artiste au sommet de sa gloire arborait avec fierté. Bien au contraire. Comment Ahatsara avait-elle découvert tout ça ? Disons simplement qu’elle avait peut-être discuté avec un très vieux client de notre chère Allys… Le monde est parfois petit.

    Bref, elle referma doucement les ailes de la créature et se redressa.

    - Ne t’en fais pas, nous allons réussir.

    Ahatsara quitta l’impressionnante structure du Régiment Spécial des Animaux Fantastiques, ses pieds en sandales effleurant le sable chaud. Elle s'était laissé dire que la cantatrice nommée Allys, cette âme liée aux ombres et qui avait jadis fréquenté les ruelles sombres de l’empire, appréciait la grandeur et les ouvrages de la bibliothèque impériale. La fae se faufile à travers les ruelles étroites de la capitale. Les étoffes chatoyantes des étals et les éclats de rires se mêlaient aux échos des discussions qui couraient dans les rues.

    Trouvant finalement refuge dans la majestueuse bibliothèque dont les murs étaient chargés d’anciens parchemins et de tomes poussiéreux, Ahatsara parcourut les allées, ses yeux brillants d’excitation.

    - Allys… Où te caches-tu, précieuses Allys ?

    Un vieux bibliothécaire, dos courbé par le poids des années, l’approcha. Tout comme les parchemins et les tomes, il semblait être un gardien silencieux du savoir du Reike.

    - Puis-je vous aider, jeune fae ?
    - Je cherche quelqu’un, un guide vers une plante rare. Allys, c’est une fae également, avez-vous entendu ce nom ?


    Ahatsara lui adressait un sourire lumineux, alors que le vieil homme redressa les sourcils et semblait hésitant.

    - Allys… Oui, il me semble que j’ai entendu ce nom récemment. Une cantatrice d’une beauté envoûtante, si mes souvenirs sont bons. On dit qu’elle sait beaucoup de choses sur les secrets cachés du désert.
    - Où puis-je la trouver ??


    Le cœur d’Ahatsara bondit d’allégresse. Elle était sur la bonne piste ! Le bibliothécaire lui indiqua le théâtre de la ville, ses yeux brillants d’une lueur complice.

    - C’est là que l’on murmure qu’elle se produit en ce moment même. Que la chance vous accompagne, jeune fae.

    Ahatsara quitta la bibliothèque, laissant derrière elle l’odeur de vieux parchemins et de poussière. Elle savait que sa rencontre avec Allys serait le début d’une aventure inattendue. Les étoiles semblaient briller un peu plus fort ce jour-là, comme si elles annonçaient un destin nouveau pour ces deux faes que tout opposait.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum