DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Luviel !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    4 participants
    Aller en bas
    Mairesse de Courage
    Mairesse de Courage
    Koraki Exousia
    Koraki Exousia
    Messages : 118
    crédits : 781

    Info personnage
    Race: Hybride (Femme/Corbeau)
    Vocation: Mage Noire
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t109-koraki-exousia-mairesse-de-courage-terminehttps://www.rp-cendres.com/t143-clients-et-detracteurs-de-l-ambrosiaque-koraki-exousiahttps://www.rp-cendres.com/t142-koraki-exousia-mairesse-de-courage
  • Lun 12 Sep - 0:41
    La guerre qui opposait les nagas et les peuples siréniens était un conflit datant de milliers d’années, certains prétendant même qu’il en était le premier, d’autres considérant qu’il serait le dernier que connaîtrais cette terre. Les raisons de ses origines se perdaient au fond des abysses et prétentieux était celui qui prétendait avoir la réponse.

    Le combat qui éclatait ce soir entre eux et les envoyés du SCAR n’était qu’un autre chapitre à ajouter aux tomes des affrontements auxquels participèrent cette race dégénérée. Pourtant, bien que localisé est restreinte à des proportions bien modestes comparés aux antiques batailles qui opposèrent Aquaria à leurs congénères, les nagas ici présents agirent avec la même bestialité que les textes antiques.

    La première action de Rowena, celle d’oter son masque et de leur faire face à visage découvert, eut tôt fait de raviver en leur cœur les souvenirs d’une haine intemporelle envers les sirènes, tandis que Stromme, lui, se voyait conforté dans ses conclusions. Cette cicatrices qu’il put voir, cette noire bénédiction qu’il pouvait à présent sentir, ne pouvait être que le fruit d’un bienfait divin. Plus que jamais, la Ironsoul était marqué par les Divins.

    Cependant, sitôt les premières notes s’échappèrent-elles d’entre les lèvres de la Limier que les villageois se saisirent le crâne de leur main, semblant souffrir de cette douce mélodie, alors que les Nagas, eux, s’agitèrent davantage.

    Puis, dans un élan commun, les humains qui voyaient leur esprit se faire déchirer par la dichotomie entre les effets de la potion de Stromme, à qui ils devaient obéissance, et celles de la chanson de Rowena, qui cherchait à agir de même, s’effondrèrent sur le sable, incapable de supporter plus avant cette contradiction.

    Seuls Hava et Stromme se montrèrent parfaitement insensible à cette magie. Cette dernière, d’ailleurs, sembla commencer à paniquer, ne comprenant pas les raisons de cet affrontement soudain. Elle regarda en direction des envoyés du SCAR, semblant rechercher leur aide à travers ses yeux épouvanté, mais à peine esquissa t-elle le moindre geste que des bras puissants se refermèrent sur elle. Le chef Naga, tout en adressant un dernier rugissement de défi envers la sirène, emporta alors la jeune femme dans les flots et tout deux disparurent.

    - Aidez-moi ! Hurla t-elle avant que sa voix ne disparaisse sous les vagues.

    Les aventuriers n’eurent pas le temps de s’inquiéter de l’enlèvement d’Hava, car aussitôt les villageois s’effondrèrent-ils que le reste des reptiliens chargèrent en leur direction, sous la supervision de Stromme, à qui ils semblaient tout aussi bien obéir qu’à leur propre chef.

    Ce dernier, par ailleurs, échappa aux deux shurikens que Deurk lança en sa direction, invoquant deux filets d’eau de ses mains levés pour les emprisonner dans cet élément. Une troisième vint se positionner sous ses pieds, puis l’éleva à une dizaine de mètres de hauteurs, desquels ils put voir ses trois cibles avec clarté. Malgré cela, une seule était réellement importante, ce soir.


    - Épargnez la Sirène. Tuez les autres ! Ordonna t-il d’un ton implacable.

    D’un seul mouvement trop bien coordonné pour être naturel, le groupe de naga se divisa en deux, évitant Rowena sans s’attarder sur elle, pour se concentrer sur les sœurs Noirvitrail et le Banquier. Dans ce mouvement, cinq d’entre-eux tombèrent sur les chausses-trappes. Leurs écailles étaient épaisses et solides, capables de résister aux pressions aquatiques des grands fonds et d’affronter sans craintes les rochers limés et ciselés par l’océan et ses flux. Aussi, seuls trois furent sérieusement blessés par les ignobles pièges. Les quelques autres qui tombèrent dessus ignorèrent purement et simplement leurs sévices, chargeant les humaines et le gobelin, lames en avant. Les premières purent compter que onze les avaient pris pour cible, tandis que Deurk en avait six à ses trousses.

    Rowena, pour sa part, ne put rien faire pour aider ses compagnons, car l’adversaire qui lui faisait face était d’un tout autre niveau que les nagas.

    La surplombant de toute sa puissance issue des Océans, Stromme se tenait devant-elle, à une dizaine de mètres de hauteur. Les cheveux et les barbes balayés par les vents fous soufflant du large et son regard d’acier illuminé par les éclairs qui éclataient, il leva sa main droite, emmagasinant dans sa paume une imposante boule d’eau, avant de le jeter en direction de la Limier. Aussitôt, d’innombrables petits projectiles aquatiques s’en extirpèrent, propulsés avec force contre elle. Compressé en des proportions telles que le liquide devint aussi dur que l’acier, il satura la zone où Rowena se tenait d’un bombardement aérien et agressif.

    Il avait besoin d’elle vivante, pas nécessairement indemne, et ferait tout pour l’obtenir.


    Informations utiles:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Athénaïs de Noirvitrail
    Athénaïs de Noirvitrail
    Messages : 37
    crédits : 607

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bonne
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t122-athenais-de-noirvitrail-faconneuse-de-la-republique-terminee
  • Mar 13 Sep - 21:30
    Les demoiselles de Noirvitrail venaient de transformer leur refuge en une redoutable position fortifiée, faisant apparaître des tas de carreaux d’arbalète et de projectiles grâce à leurs pouvoirs. Il était devenu inutile de fuir à présent, alors autant marquer le coup et frapper fort. La République ne leur en voudrait pas pour quelques nagas démembrés. Athénaïs et ses sœurs serrèrent les dents et se préparèrent à recevoir les nagas avec une belle et meurtrière surprise.

    Les nagas venaient de s’enfoncer bêtement dans les chausse-trappes, les ralentissant suffisamment pour que les sœurs puissent ajuster leur visée. Le sang des monstres commençait à rougir le sable sous les éclats lunaire. Ces pointes d’acier étaient de véritables petites saletés, une fois bien utilisées.

    Derrière le parapet de pierre dominant la plage, les trois sœurs rassemblèrent leurs forces pour invoquer leurs pouvoirs. Habituées à travailler de concert, chaque sœur était autorisée à se servir de ses pouvoirs si la situation l’exigeait. En cet instant, la déferlante de nagas était une chose qu’elles pouvaient parfaitement gérer avec leurs talents. Elles espéraient sincèrement que Deurk pourrait en faire de même de son côté.

    Les jeunes femmes étaient rompues aux tactiques de combat de la République. Leur nombre leur permettait de bénéficier non seulement d’une bonne force de frappe, mais aussi de trois cervelles indépendantes, capables d’agir de manière autonome. A ce titre, Théodora, Eulalie et Athénaïs étaient parfaitement capables de tenir tête à une dizaine de nagas sans trop de soucis.

    « Maintenant ! »

    Eulalie et Théodora se concentrèrent. Athénaïs fit de même et les trois sœurs saisirent par la pensée les formes mortelles des carreaux d’arbalète. Les projectiles s’élevèrent au-dessus de leurs têtes, menaçants et braqués vers les nagas. Il y eut un léger flottement dans l’air …

    « Feu ! »

    Les sœurs déployèrent leur énergie mentale et les carreaux, précis et mortels, fusèrent à toute allure vers les nagas. Leurs pointes chuintantes dans les airs, percutèrent avec fracas les chairs des ophidiens, arrêtant d’un coup leur charge. Des dizaines de projectiles invoqués s’abattirent sur la plage, transformant le banc de sable en un cimetière couvert de sang monstrueux. Pendant trente secondes, les munitions plurent sur la plage, chaque carreau étant rapidement remplacé par un autre. Bien à l’abri derrière le muret de pierre, les trois sœurs continuèrent à bombarder les nagas sur la place, chaque râle d’agonie venant ajouter à leur décompte macabre des victimes de leur pluie de flèches.

    « Cessez le feu ! »

    Les triplettes s’arrêtèrent et replacèrent immédiatement de nouvelles munitions sur le parapet, prêtes à relancer la pluie de mort si quelque chose bougeait encore de leur côté. Elles iraient par la suite achever les nagas agonisants à la lance. Simple mesure de sécurité. Athénaïs espéra que Deurk s’en sortait de son côté.


    PA - L'Ombre sur Port-Wessex [Feat Deurk, Rowena, Athénaïs] - Page 3 Signat12
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 304
    crédits : 1481

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Ven 16 Sep - 20:20
    Rowena avait tenté de faire un pas vers l'eau lorsque Hava s'y était vue entrainé mais les mouvements de Stromme l'avait arrêtée net. Les shuriken s'immobilisèrent, mais elle n'attendit pas de savoir ce que le prêtre allait en faire pour détacher sa chaine d'arme.

    Un mage d'eau... Etant donné la douleur qui lui vrillait le crâne, elle n'était pas certaine de pouvoir rivaliser sur le même élément, la prudence l'invitait donc à une toute autre manœuvre. D'un ample mouvement de rotation, au moment même où les énormes bulles d'eau se hérissaient de piques, elle frappa le sable du bout de sa chaine, envoyant valser les grains en tout sens... D'une façon bien plus prononcé et chaotique qu'ils ne l'auraient du. L'air siffla, tranché net par la vitesse improbable qu'avait pris la chaine. L'arme de métal tournoyait à présent sur elle-même, levant en continue un brouillard de sable et de vent rappelant celui du désert dans lequel la sirène avait passé son enfance.

    Elle n'attendit pas de savoir si son stratagème suffirait à stopper, absorber ou ne serait-ce que dévier les projectiles de l'hydromancien. Elle roula sur le côté pour sortir de la zone visée, son mouvement dissimulé par le sable, et couru aussi vite qu'elle le pu vers l'océan.

    Stromme serait toujours à peu près au même endroit lorsqu'elle reviendrait, Athénaïs était bien plus efficace que ce qu'elle aurait pensé et Deurk était suffisamment malin pour s'en sortir mais Hava... Cette pauvre fille ne méritait pas ce qui l'attendait aux mains de ces êtres répugnants ! Si elle atteignait les flots avant que Stromme n'essaie d'en prendre le contrôle c'était sa meilleur porte de sortie. Elle pourrait à la fois se sortir de ce guêpier et ramener Hava sur la berge bien plus loin, à l'abri. Un seul naga, ce n'était rien.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Deurk Palpeplatine
    Deurk Palpeplatine
    Messages : 18
    crédits : 2380

    Info personnage
    Race: Gobelin
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t196-deurk-palpeplatine-le-marchand-des-secrets-termine
  • Sam 17 Sep - 19:06
    C’était la merde, voilà comment on pouvait résumer cette mission d’enquête. Tout d’abord, l’attaque que Deurk avait tenté de faire, c’était révélé des plus infructueuses, le chef de village s’étant révélé être un puissant utilisateur de la magie de l’eau. Celui-ci utilisa d’ailleurs les gerbes d’eau pour s’élever dans le ciel, deux solutions étaient alors possible. Soit ce résidu de titan était d’une incroyable puissance et avait plein de mana à revendre soit il gaspillait son énergie pour impressionner la galerie. Pour sa part, la créature verte espérait qu’il s’agissait de la deuxième réponse.

    Il était pour le moment assez impuissant face à la situation, il avait bien vu la pauvre Hava s’engloutir sous les flots mais avec sa magie aussi réduite, il risquait plus de périr qu’autre chose. Rowena serait sans doute la meilleure pour ce genre de taches mais pour l’heure elle était bien occupée avec Stromme qui se montrait plutôt déterminé. Il aurait bien cherché à faire quelque chose contre lui mais ces shurikens avaient déjà été arrêté et sa magie était toujours très limitée. Pour le moment, il préférait ne pas prendre trop de risques.

    Le gobelin commença à courir vers l’auberge, les nagas sur ces talons. Il savait que s’il se faisait choper la mort ne serait pas loin. Pour le moment, il valait mieux fuir et attirer les nagas dans un endroit avec moins d’espaces où ils seraient bien plus gêné que le gobelin. Un endroit remplit de tables et de chaises c’était parfait pour ça. D’autant que Deurk, lui pourrait s’y mouvoir facilement du fait de sa taille.

    Deurk ouvrit donc la porte de l’auberge avant de la refermer brutalement pour que les nagas soient gênés. Ils n’avaient qu’à rentrer un par un, cela serait ainsi plus facile pour lui de s’en débarrasser. Il réalisa que dans fuite, il n’avait fait que peu de cas des sœurs Noithval et espérait qu’elles allaient bien, lui étant partie dans une direction différente, il ne savait point ce qu’elles étaient devenus. Ils se soucieraient des filles plus tard car pour l’instant sa vie était en danger et c’était l’élément le plus important du moment.
    Spoiler:
    Mairesse de Courage
    Mairesse de Courage
    Koraki Exousia
    Koraki Exousia
    Messages : 118
    crédits : 781

    Info personnage
    Race: Hybride (Femme/Corbeau)
    Vocation: Mage Noire
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t109-koraki-exousia-mairesse-de-courage-terminehttps://www.rp-cendres.com/t143-clients-et-detracteurs-de-l-ambrosiaque-koraki-exousiahttps://www.rp-cendres.com/t142-koraki-exousia-mairesse-de-courage
  • Dim 18 Sep - 1:13
    Ainsi en fut-il décidé. Les femmes restèrent pour se battre, tandis que l'homme s'enfuit, cherchant le salut et la survie dans les méandres d'une auberge de bois pourris. Peut-importait les égards que Deurk pouvait ressentir à l'idée d'abandonner ainsi ses compagnonnes, les faits étaient là : il les avait abandonnées.

    La fortune avait beau être une déesse des plus capricieuse, peut-être plus encore que l'océan, mais il restait une vérité à laquelle elle ne s'était jamais dérobée : elle souriait aux audacieuses. C'est ainsi que les sœurs Noirvitrail, de part leur expertise, leurs coordination, leur préparation et leur courage, mirent à bas la quasi-totalité des nagas qui les poursuivaient. Seul un survécut, avant de lui-même prendre la fuite. Il disparut rapidement entre les vagues, portant probablement avec lui la nouvelle de sa défaite.

    Malheureusement, la chance était une pièce à deux faces. Ce qu'elle accordait à l'une, elle le reprenait à l'autre. En effet, le stratagème de Rowena réussi, lui épargnant les tirs de son adversaire et la dissimulant à son regard. En effet, elle put rejoindre l'océan et plonger à l'intérieur. Seulement, elle ne vit rien. Le temps qu'elle avait passé à esquiver l'attaque de Stromme avait amplement suffit au chef des nagas pour s'éloigner suffisamment de la côte, disparaissant dans les ténèbres des abysses, emportant avec lui son précieux trophée. Mais là n'était pas le pire ...

    Car la sirène put sentir que l'eau autour d'elle se comprima, emprisonnée par une pression qui n'était plus naturelle. Ses mouvements furent plus dures, plus lents et plus lourds à exécuter. La fatigue s'apparat d'elle et elle ferma les yeux, tombant dans les affres de l'inconscience. La dernière image qu'elle put avoir fut celle d'une silhouette se tenant triomphalement au dessus d'elle. Puis ce fut les ténèbres.

    C'est ainsi que Rowena Ironsoul, Héritière de la Maison Ironsoul, Limier maudite du Razkaal, membre survivant des Spectres, disparue dans l'Océan.

    Deurk, pour sa part, eut le droit de souffler après sa course, sa sécurité étant relativement assurée par les murs de l'auberge. Du moins, jusqu'à ce que ceux-ci ne soit purement et simplement abattus lorsque les six nagas qui le poursuivaient usèrent de leur force physique pour passer à travers. Le Banquier avait oublié une chose : rien dans cette ville, à part la tour centrale du Beffroi, n'était réellement solide, tout étant attaqué par la moisissure et rongé par l'humidité.

    La pièce centrale de l’auberge fut ainsi rapidement investi par les ophidiens. Heureusement pour le gobelin, ils l’avait perdus de vue. Même s’il ne leurs faudrait que peu de temps avant qu’ils ne le trouve, renversant table et chaise comme si elles ne pesaient rien, il avait au moins l’avantage de la surprise.


    Informations Utiles:


    PA - L'Ombre sur Port-Wessex [Feat Deurk, Rowena, Athénaïs] - Page 3 98e0

    Pouvoir de la Reine des Catins:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Deurk Palpeplatine
    Deurk Palpeplatine
    Messages : 18
    crédits : 2380

    Info personnage
    Race: Gobelin
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t196-deurk-palpeplatine-le-marchand-des-secrets-termine
  • Mer 21 Sep - 23:32
    Caché derrière près d’un placard, le gobelin entendait les créatures aquatiques qui l’avaient poursuivi en vers l’auberge, Il ne pouvait les voir à cause l’obscurité. Les créatures faisaient énormément de bruit, le gobelin lui n’était repérable car il était silencieux. Un bruit commença à se faire entendre les murs étaient en de craquer, il faut dire que tout ce qui se trouvait dans ce petit village était un peu de la merde. Etant le propriétaire légal de l’auberge, il ne s’inquiétait pas outre mesure des dommages de la construction. Beaucoup auraient pu penser que le gobelin avait honteusement fuit, cependant il n’en était rien.

    Celui-ci avait opté pour une retraite stratégique afin de piéger ses ennemis grâce à son ingéniosité, après tous les gobelins étaient bien connu pour leur ruse. La situation de Rowena l’inquiétait terriblement et dans une moindre mesure celles des sœurs de Noirvitrail. Les sœurs devaient affronter des nagas tous comme lui et il n’avait aucun doute sur leurs capacités à travailler en équipe pour pouvoir triompher de leurs adversaires. La banshee en revanche avait été laissé face à un homme plutôt puissant qui semblait bénéficier d’avantages considérables de la part des titans. L’hypothèse de Deurk était que Hava allait engendrer un demi titan et que celui-ci serait amener à s’attaquer à la république pour le compte de Kaiyo.

    Si cela était vrai, il serait intéressant de pouvoir aider Hava avec son enfant, selon les circonstances, on pourrait soit se servir de cette progéniture soit nous devrions éliminer la menace qu’elle représente pour l’ensemble des races du monde de Sekai.

    Les cris des Nagas remirent les idées du gobelin en place, il devait s’occupe d’eux. Le banquier n’avait pas emmené les nagas dans l’auberge pour rien. Il savait qu’il pouvait trouver des objets plutôt utiles ici. A L’aide de sa magie de télékinésie, il ouvrit tout doucement le tiroir à couvert derrière le comptoir, il n’aurait certainement pas pu le faire s’il n’avait pas observer les lieux plus tôt.

    Au milieu de la pénombre et des cris, les couverts de l’auberge s’élevèrent pour foncer en direction des différents cris des nagas. Il espérait ne pas avoir besoin de passer à la phase deux de son plan pour pouvoir en venir à bout.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 304
    crédits : 1481

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Ven 23 Sep - 21:27
    Rowena lutta un moment. Elle ne s'était pas encore transformée mais n'en eu pas l'occasion. Elle tira sa corde, tentant de la faire danser jusqu'à celui qui prenait peu à peu possession de l'élément qui l'entourait... En vain. Elle avait parfaitement conscience de ce qui était en train de se passer. Elle pensait pouvoir être plus rapide que le vieil homme mais s'était laissée piégée. Elle se débattait avec l'énergie du désespoir, avec la conscience aiguë qu'elle pourrait aussi bien disparaitre définitivement. L'eau ne passait plus dans ses branchies et peu à peu, la sirène fatiguée suffoqua avant de sombrer dans l'inconscience, surplombée par la silhouette d'argent du prêtre des mers.

    Lorsqu'elle reprit conscience, la première chose qu'elle senti fut la douleur dans son crâne et la froideur humide de la pierre sous sa joue. Et surtout... Elle était vivante ?!!!

    Elle se redressa d'un coup, une brusque nausée lui montant aux lèvres. Tout aussi rapidement, elle s'appuya contre le mur derrière elle, la tête appuyée sur la paroi humide. Elle était dans une grotte ? Il fallut quelques instants de plus pour que la douleur reflue et que le monde cesse de tanguer suffisament pour lui permettre de reprendre le fil de ses pensées. Elle tenta machinalement de porter une main à son front mais un poids à son poignet et un cliquettement métalique la surprirent.

    Ses deux mains devant elle, elle ne pu que constater la présence de fers noirs à ses poignets. Encore intégralement trempée - mais heureusement, habillée - quelqu'un avait pris soin de lui retirer son kukri, sa chaine et sa corde... a moins que cette dernière ne soit tombée dans l'océan pour être refouler quelque part sur la berge ? Pour l'instant ça n'avait pas grande importance. En fait, tout son ceinturon d'arme avait disparu, y comprit sa sacoche, ce qui lui posait déjà plus de problème. Son coeur s'embala et elle tâta fébrilement son armure de cuir aux couleurs des Limiers et en sortit une petite pièce de fer frappé d'un côté d'une hydre et de l'autre d'un lancier.  Elle souffla doucement, soulagée. Elle était toujours là. Précieusement, elle glissa le petit objet contre sa peau et se mit en frais de trouver une solution à son problème le plus pressant avant de se perdre en conjectures.

    Prison. Fers. Evasion.

    Bien...

    Les yeux de la sirène s'accomodent bien à l'obscurité presque totale qui reignait dans cette grotte aux allures labyrinthiques. La pierre sombre et ce qui lui semble au loin être un trou d'eau se parent de teintes bleutées alors que ses pupilles prennent toute la place, transformant son regard en deux orbes d'un noir de jais. L'humidité suppure des murs, la gorge même de la jeune femme se tapisse d'eau à chaque respiration et le clapoti de quelques gouttes tombant du plafond se répercute à l'infini en échos, déformé par les irrégularités des boyaux vide.

    A ses poignets et à une seule de ses chevilles, de lourdes chaines froides alourdissent ses mouvements. Avec cette allonge, elle ne pourrait même pas atteindre les bareaux. Quelques bernacles se sont déposés sur les énormes maillons et une odeur obsedante d'eau de mer sature l'atmosphère. En tendant encore un peu plus l'oreille, Rowena sent un frisson de malaise remonter le long de son dos. Cette impression, elle la connait... Celle d'une solitude absolue dans les profondeurs sous-marines de ce monde.

    Rien de ce qui émergera ne fera sens, rien ne sera bon pour elle. Elle le sait, le sent au plus profond de ses tripes... L'Ombre du Razkaal lui souffle sur la nuque.

    Calmement, elle s'efforce de respirer de façon régulière et prend un moment pour remettre son aura d'applomb avant d'essayer d'utiliser sa magie. Bonne nouvelle, les fers ne sont pas enchantés pour diminuer les pouvoirs et son mal de tête à entièrement disparu. Posant successivement une main sur chacune des serrures qui l'enferme, elle ferme les yeux et tend son esprit pour ressentir les picots et les bouger, un par un, avec précision. L'oppération est longue sans pouvoir voir ce qu'elle contrôle, mais les trois bracelets métaliques finissent par tomber dans un cliquetis sourd qui se répercute sur les murs nus.

    - Saloperie... " souffle-t-elle en se massant les poignets avant de retirer ses bottes gorgées d'eau de mer.

    Une petite innondation lave le sol de sa cellule et elle les remets, préférant le côté désagréable du cuir mouillé et salé que la possibilité de s'écorcher les pieds sur un rocher coupant. Elle passe une main dans ses cheveux, les repoussant en arrière, et trouve enfin le courage de se lever. Ses muscles protestent un peu. La façon dont elle s'est démenée dans l'eau et le sol dur sont loin de lui avoir offert une bonne nuit de sommeil. D'ailleurs, elle serait bien incapable de dire combien de temps elle a passé inconsciente...

    Avec une certaine surprise, elle constate que les bareaux de sa cellule sont juste barrés et finalement la grille s'ouvre dans un grincement de rouille auquel rien ne répond. Ni aucun son sineux et rampant, ni bruit de pas, mis à part les siens. Elle se glisse au-dehors de la cellule. pas un caillou, pas un morceau de roche à l'horizon et les chaines qui la retenaient étaient si profondément fichées dans la paroi que même ses pouvoirs mentaux n'arrivaient pas à les en détâcher. Alors il n'y avait plus qu'une chose à faire.

    Explorer.

    Aussi silencieusement que possible, Rowena s'avança dans le premier boyau, un au hasard parmi d'autres. La main sur la paroi, elle la suivrait peu importe ses angles, ses tours et ses contours. Vieille technique de Limier pour tenter de retrouver son chemin en cas de problèmes dans les niveaux inférieurs. Ca ne marchait pas à tous les coups car il pouvait aussi y avoir une boucle, mais dans la plupart des cas, cela finissait par payer.

    Elle gardait l'oreille aux aguets. Ses protections de cuir raidies par le sel produisaient un bruit rèche qu'elle ne parvenait pas à faire taire, aussi s'arrêtait-elle régulièrement pour vérifier qu'il n'y avait toujours rien d'autre qu'elle.

    Après un moment incertain, elle découvrit une autre cellule. L'éclat d'une longue jupe verte la lança droit devant. Sa main s'écarta de la paroi qu'elle suivait scrupuleusement alors que bondissait son coeur d'un espoir parfaitement iraisonné.

    - Hava ?! "

    ... Mais évidemment ce n'était pas le cas. La cellule était vide. Les menottes pendaient sur le mur, tâchées de sang séché. En tapon sur le sol, les vêtements d'une femme moisissaient depuis des semaines au bas mot. Il n'y avait plus la moindre trace d'aura. Pas la moindre affaire personnelle qui aurait pu lui donner une information sur l'identité de celle qui avait été retenue captive... mais il ne fallait pas être un grand génie pour se dire qu'il s'agissait de l'un des citoyens porté disparus ces derniers mois.

    La sirène s'éloigna à nouveau, retrouvant son mur et sa progression. Une autre cellule se révella à elle. Et une autre encore, cette fois, non loin d'un plan d'eau souterrain. Une sorte de lac. Les infimes vaguelettes produites par les retombées cycliques de gouttes invisibles miroitaient d'un kaléidoscope d'argent et de bleu aux yeux de la sirène, presque comme s'il était éclairé de l'intérieur.

    De nouveau, un espoir, mais cette fois bien plus contrôlé. Si elle était véritablement dans une grotte soumarine, cette étendue pouvait très bien être sa porte de sortie... Ou un piège mortel comme une nurcerie à naga ou elle ne savait trop quelles horreurs aquatiques.

    Prudente, elle s'agenouilla sur le bord du bassin et glissa les doigts dans l'eau. Rapidement tout d'abord, puis quelques secondes, avant de créer exprès des remous irréguliers pendant de longues minutes, observant ce qui pouvait remonter attirer par le mouvement et la façon dont l'eau se propageait. Elle inspira a fond et tenta de scaner ce qui pouvait se passer sous la surface de ses sens magiques pour déceler la vie et la magie qui pouvait s'y cacher. Si rien de ce qu'elle tentait ne lui permettait de reprérer de danger ou de mouvement, elle se pencherait pour passer la tête sous la surface et peut-être, s'il n'y avait toujours aucun signe et qu'elle repérait une sortie potentielle, finir par plonger intégralement pour descendre dans les eaux les plus obscures et reprendre sa forme naturelle.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum