DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Au coeur du savoir [ft Tagar] - Page 2 JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Double-jeu [Shahana]Aujourd'hui à 23:13Zéphyr Zoldyck
    Le Musée du Courage - LibreAujourd'hui à 22:19Ruby Draglame
    Le passé au présent | Altarus Aujourd'hui à 18:13Altarus Aearon
    Quand la Caravane passe... [PV Kassandra]Aujourd'hui à 16:37Alaric Nordan
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 16:29Savoir
    Réunion de l'État-Major du 21 Février, An 5Aujourd'hui à 9:55Vandaos Fallenswords
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 3:18Koraki Exousia
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 23:41Ayshara Ryssen
    La couleur du sable I Kieran RyvenHier à 21:55Arkanon Ikhilosho
    2 participants
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 540
    crédits : 1515

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Sam 19 Nov - 13:48
    Les colloques pouvaient certes être passionnants, mais cela pouvait aussi faire du bien de s’asseoir. Ici, il s’agit d’un restaurant simple, mais sympathique, et la pièce est suffisamment grande pour que Neera ne se sente pas forcément oppressée par sa claustrophobie. C’est donc un bon point, et quand Tagar la complimente parce qu’elle a su bien s’adresser au gérant, elle se contente de sourire à son interlocuteur.

    - Ce n’est pas grand-chose. Je lui ai surtout coupé l’herbe sous le pied, fait-elle honnêtement. Et comme je lui ai dévoilé votre rôle de ministre directement, il pouvait mal vous renvoyer, ç’aurait été mal vu.

    Le Cœur du Reike lui fait ensuite part de son avis sur la ville et la magicienne l’écoute attentivement. Il lui apprend ainsi que l’Empire a une sorte de tradition, un duel codifié qui permet à des gens plus pauvres de défier autrui. Une perspective qui peut être intéressante selon les gains qu’on peut obtenir, mais il faut évidemment faire bien attention à ne pas y perdre des plumes… Tagar lui énonce ensuite Bénédictus, et lui demande si elle y est déjà allée.

    - Il y a longtemps, quand j’ai eu fini mes cursus, j’ai fait un long voyage dans le Sekai. J’ai toujours désiré voir ces fameuses villes, qui ont toujours été si importantes pour les Shoumeïens. Benedictus est en plus l’ancienne capitale et ma mère voulait absolument que j’y fasse un tour. On complimente beaucoup ses temples et ses bibliothèques, mais je trouve que son point d’orgue, c’est sa cathédrale, elle était particulièrement superbe. Ce serait peut-être intéressant d’y refaire un tour, quand le contexte géopolitique le permettra. Mais comme elle a été détruite par les Titans, de ce que j’ai entendu… Je crois que tout sera à reconstruire. Ca prendra certainement du temps.

    Peut-être était-ce le Nouvel Ordre qui s’en occuperait, s’il arrivait vraiment à prendre son essor ? Ou alors, la foi et la volonté des Shoumeïens serait suffisante pour refaire de Benedictus une belle et grande métropole ?

    Quoi qu’il en soit, Tagar lui raconte des brides de son passé. Sa famille étant apparemment aisée, il a pu très tôt avoir des précepteurs sur la magie, mais il a également eu droit à également un professeur d’escrime. C’est certainement une bonne chose d’avoir une éducation aussi complète, même si l’homme ne semble décidément pas privilégier la violence. Quand enfin, il lui demande qui lui a appris la magie, Neera esquisse un sourire alors qu’elle replonge elle aussi dans ses souvenirs.

    - Mes parents se sont vite rendus compte que j’étais un prodige dans la magie. Ma mère était très fière, et comme nous avons toujours eu une situation financière aisée, mon père a eu tôt fait de me payer des précepteurs. Mais la vérité, c’est que je préférais expérimenter les choses par moi-même. Surtout en ce qui concerne mon affinité élémentaire, c’est-à-dire la foudre. Je trouvais les professeurs trop lents, alors… En cachette, ou dans le jardin, j’aimais bien utiliser mes pouvoirs quand j’étais toute seule. Evidemment, il y a bien eu des petites coquilles : dès fois, j’ai trop présumé de mes forces, et je me suis retrouvée au lit avec de la fièvre, ou alors, j’ai fait quelques expériences qui ont… brûlé un arbre ou deux, disons. C’était dur d’avoir de la discipline, quand on est enfant et adolescent ! Mais j’aimais bien apprendre en autodidacte. Evidemment, avoir l’aide d’experts aide beaucoup aussi. Par contre, ils n’appréciaient pas trop quand je ne finissais pas les surpasser au bout de quelques temps.

    Neera marqua une petite pause.

    - Pour les autres éléments, ma progression n’a pas toujours été aussi rapide, et comme je me suis beaucoup concentrée sur mes études, je n’ai pas toujours pratiqué à fond la maîtrise de ma magie élémentaire. Ca s’est fait au fil des années, conclut-elle.

    L’épouse du gérant vient finalement prendre leur commande et quand Tagar se tourne vers elle, la magicienne décide simplement de s’aligner sur son choix.

    - Je prendrai la même chose, mais pas de bière, merci. De l’eau sera suffisant.

    La dame prend ensuite congé et c’est finalement Neera qui relance la conversation.

    - Et vous, avez-vous déjà voyagé dans les terres de Shoumeï ?

    Elle le laisse répondre, puis souligne un point qui l’intrigue.

    - Il semble que vous avez privilégié le métal lors de votre apprentissage. Pourquoi ce choix parmi tous ceux qui étaient disponibles ? Vous avez une facilité particulière avec cette magie ? C’est assez inhabituel. Je suppose que votre famille doit en être fière… ? Ce n’est pas tous les jours qu’on sait maîtriser un élément complexe.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 540
    crédits : 1515

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Dim 20 Nov - 9:15
    Tagar partage le même point de vue qu’elle sur Benedictus, et il n’est guère étonné d’apprendre que Neera a été un prodige dans la magie. Il faut dire que son nom est assez connu dans le milieu académique et universitaire. Et puis, la partie qu’ils ont menée ensemble à Drakstrang leur ont bien fait comprendre qu’ils n’étaient pas des débutants.

    En tous les cas, le ministre est beaucoup plus restreint dans ses déplacements maintenant qu’il a un poste dans le gouvernement du Reike et il doit en référer au couple impérial. Ce n’est guère surprenant, au fond. Du côté républicain, il doit en être de même pour les six postes que composent le gouvernement. C’était le revers du pouvoir : avoir plus de responsabilités et être par conséquent plus enchainé à sa nation ou à son souverain.

    La magicienne l’écoute d’un air intéressé lorsqu’il lui parle de sa magie métal, qu’il a choisie parce qu’elle a un caractère défensif. C’est bien vu. Il et vrai que c’est plus difficile de prendre l’avantage face à un tel pouvoir, ou alors, l’élémentaliste doit devenir vraiment sérieux pour tordre, faire fondre ou détruire ledit métal. Ce qui est sûr, c’est que c’est énergivore. Quoi qu’il en soit, l’homme semble disposer d’un beau jardin et d’une affinité avec la terre.

    C’était certainement un homme doté d’une certaine délicatesse, se fait Neera. Il est presque étonnant qu’il ait su trouver une si belle place au sein de l’Empire. Peut-être que sa mère y a veillé ? Elle ne sait pas, elle a du mal à trancher sur ce point et il y a certaines choses qu’il ne vaut mieux pas demander.

    - Peu importe les attentes de votre mère, le principal, c’est de tracer votre voie. Si j’avais écouté ma mère, je suis sûre que je serai maintenant une prêtresse pour les Divins ou la grande oratrice de Lothab, répond la sang-mêlée avec une certaine ironie à l’encontre de sa génitrice. Un sourire vient cependant adoucir l’expression de son visage, et elle reprend. Remarquez, j’aurais peut-être pu apprendre de merveilleuses choses à Bénédictus, mais je préfère de loin Magic.

    Quand l’homme s’excuse, la jeune femme esquisse un geste pour dire que ce n’est rien, mais quand il lui demande si la demi-titan a des enfants, elle ne peut se retenir un gloussement.

    - Moi ? Non, non, je n’en ai aucun. Il faudrait que je trouve déjà quelqu’un qui ravisse mon cœur, ce n’est pas vraiment gagné ! Et puis, je devrais peut-être de passer moins de temps à l’Université, fait-elle avec une once d’auto-dérision. Et vous, vous avez quelqu’un qui vous intéresse ? Un fiancé ou une fiancée éventuelle ? Peut-être même êtes vous-déjà marié ?

    C’est très loin d’être un projet de Neera, mais peut-être que son interlocuteur a pu déjà faire soupirer bien des cœurs, après tout, il n’est pas si mal. Elle… s’investit bien trop dans ses cours pour seulement penser avoir une relation amoureuse, à vrai dire. Et elle n’a jamais rencontré personne qui lui fasse réellement tourner la tête. Oh, il y a bien des personnes intéressantes, comme Le Dérangeant, Eliëndir, ou d’autres personnages qui ont le respect de la demoiselle. Mais elle n’a jamais connu de coup de foudre pour autant.

    - Vous êtes ministre des finances, je suppose donc que vous devez avoir bien des partis qui se poussent à votre porte…fait pensivement la professeure. Mais si vous avez déjà une heureuse élue, à quoi ressemble-t-elle ? demande-t-elle avec un sourire. Si ça ne vous dérange pas d’en parler, bien sûr.

    La femme s’interrompt quand l’épouse vient déposer leur plat et Neera se contente de la remercier poliment, avant de reporter l’attention sur son interlocuteur. La réponse risque d’être intéressante.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 540
    crédits : 1515

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Mar 22 Nov - 23:12
    Neera n’a manifestement pas pensé que Tagar pourrait ne pas avoir les mêmes références qu’elle. Il est vrai que ça croire aux Titans lui a toujours paru naturel, même si la jeune femme n’a pas la foi d’un fervent croyant, bien au contraire. Cela ne la dérange cependant pas de s’expliquer et elle reprend donc la parole d’un ton paisible.

    - Lothab est un Titan. Ma mère croyait vraiment au divinisme, et elle lui portait une dévotion particulière avant même ma naissance. Je crois que c’était son Divin préféré.

    Encore plus après sa naissance, selon ce que son père lui avait raconté un jour, mais elle préférait passer outre ce détail, le ministre n’avait pas à tout savoir.

    - Vous comprenez donc que ma mère aurait été ravie que je marche sur ses pas, que je me consacre dans les ordres ou que je monte dans les échelons d’un point de vue religieux. Mais, si j’ai toujours respecté sa foi, je n’ai jamais eu son… Neera chercha un instant ses mots. Sa conviction et sa passion pour les Divins. Je les respecte, mais leur sort m’est indifférent, comme ils sont indifférents au mien.

    La foi, pour elle, était de l’ordre du privé, pas quelque chose qu’on criait en public, et surtout pas en République. Si sa famille avait grandi au Shoumeï… Sa vision aurait peut-être été différente, mais Neera était fermement convaincue que la foi en un dieu quelconque se devait avant tout d’être discrète, pour ne pas importuner les autres.

    - Vous, qui êtes Reikois, vous croyez aux shierak, c’est ça ? Au soleil et à la lune… ?

    Elle faillit demander à Tagar comment ils pouvaient croire en des astres qui étaient probablement le pur produit de la science, mais elle se retint en dernière minute. La religion était un sujet sensible. Encore que l’homme aux cheveux blancs pouvait toujours lui raconter quelle était sa croyance, ça ne le dérangeait pas d’avoir son propre point de vue. Que du contraire, même.

    En tout cas, le ministre lui confia qu’il était fiancé à une certaine demoiselle, qui était apparemment très belle et gracieuse. Un sourire franc, mais sincère, était apparu sur le visage de l’enseignante à cette nouvelle et elle le félicita chaleureusement après avoir mangé une bouchée de son assiette.

    - Vous ne pouvez que vous sentir heureux, d’avoir une telle compagne ! Je n’ai pas entendu parler d’elle, mais je suis sûre qu’elle fera mourir d’envie toute la cour impériale, ajouta la sang-mêlée sur un ton malicieux.

    Une lueur d’intérêt brilla dans les yeux de Neera lorsque Tagar lui appris qu’Alyssa de Pendron maniait le feu divin. Voilà un domaine qui l’intéressait, certainement plus que le métal…

    - Le feu divin… J’aimerais bien l’apprendre, quand j’en aurai l’occasion. Qui sait ? Si je rencontre votre fiancée un jour, avec l’aide du destin, croyez-vous qu’elle acceptera de me faire une démonstration ? Elle doit être très douée pour maîtriser un si rare élément !

    Si elle était en plus gracieuse, bien éduquée, et jolie, Tagar avait vraiment tiré le gros lot. Quand ce dernier s’excusa donc de parler de trop, l’enseignante esquissa un mage pour dire que ce n’était rien.

    - Vous ne me dérangez pas le moins du monde. Au contraire, je suis heureuse pour vous si vous semblez bien vous entendre ! C’est très prometteur pour vous deux, et je vous souhaite beaucoup de bonheur.

    Quand le politicien lui propose de manger, Neera se contente d’acquiescer et elle commence plus sérieusement à goûter son plat. Après un petit moment, elle fait finalement un commentaire. Le plat est certes original, pour qui ne connait pas les mœurs shoumeiennes, mais c’est très bon et elle déclare :

    - C’était une excellente idée de venir ici. C’est une très bonne adresse. J’y reviendrai peut-être à l’occasion, quand je passerai à Ikusa. Mais je ne pense pas que ce sera pour tout de suite. Je rentre dans deux jours à Liberty et je pense que je vais passer par Kyouji… Vous qui connaissez la région, y a-t-il un endroit que vous me recommanderiez pour le chemin du retour ? Un bel endroit à visiter par exemple ?

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 540
    crédits : 1515

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Lun 5 Déc - 21:34
    Si Neera respecte les croyances de chacun, il faut bien avouer qu’elle a un peu de mal avec le shierak. Cela lui semble tellement abstrait qu’elle a du mal à y porter de l’intérêt. Oh, elle respecte bien certains de ses enseignements, comme le respect des personnes âgées et de leurs aïeuls. Cela, ça a du sens. Mais le reste passe assez mal dans son esprit. Elle considère que la nature reste la nature, que la lumière reste de la lumière, que le néant n’a aucune raison d’être respecté et vénéré, par exemple. Mettre en en avant l’égalité est une belle chose, mais n’est-ce pas difficile lorsqu’on vit dans des terres inhospitalières comme le désert ? Même en République, il y a des inégalités flagrantes…

    - Je suppose que cette religion n’est pas faite pour moi, fait la jeune femme en réfléchissant. J’aurais trop de mal à vénérer et respecter quelque chose qui est… passif. Abstrait. Inerte. Le regard pensif de la demi-titan se pose un instant sur son assiette, qui est déjà bien entamée, et elle reprend. J’ai d’ailleurs entendu que certains de vos pairs associaient la lune et le soleil à vos souverains ?

    C’est déjà une forme de faiblesse du Shierak à ses yeux. Si cette croyance était si forte, ses fidèles n’auraient pas besoin de faire de deux êtres le symbole de leur foi, fussent-ils exceptionnels.

    - Pour être tout à fait sincère, ils restent pour moi des mortels, cela me semblerait étrange d’associer des astres à des êtres qui sont destinés à redevenir poussière, alors que la lune et le soleil vont rester les mêmes bien après leurs morts. Enfin, vous allez dire que la plupart des shoumeïens adorent les Titans alors que Kazgoth lui-même a perdu la vie, observe l’enseignante d’un ton diplomate. Pour les plus faibles et les plus incrédules, un tel événement peut créer un véritable séisme spirituel, qui remette tout en question. Vaincre la déité a certainement été l’un des plus grands hauts faits du Reike, même si l’enseignante n’est pas sûre qu’il y ait matière à s’en glorifier, tant l’orgueil et la confiance des Reikois pourraient s’en trouver exacerbés.

    - Maintenant, j’apprécie bien le fait que vous ne vous soumettiez pas au destin ou à la fatalité. Quand on me dit que : « Le Destin est écrit », c’est quelque chose qui m’horripile particulièrement.

    La maîtresse de la foudre sourit puis la conversation dévie sur la future promise du ministre. Neera ne renchérit pas davantage, parce qu’il n’y a pas grand-chose d’autres choses à dire, et quand l’élémentaliste lui donne des conseils pour son voyage du retour elle hoche simplement la tête.

    - Je note qu’il faut que j’aile faire un tour près du port de Kyouji, alors. Ca en vaudra bien la peine !

    Et puis, ce serait bien dommage de rentrer sans se préoccuper de visiter un peu les environs.

    - Alors vous êtes revigoré ? J’espère que le repas ne va pas trop vous assoupir si vous avez un gros programme pour le reste de la journée, lui lance-t-elle avec un regard malicieux.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 540
    crédits : 1515

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Dim 18 Déc - 22:46
    Patiemment, Neera écoute les paroles de Tagar. Il a certainement raison quand il affirme qu’elle ne comprend pas bien le shierak. Face à quelqu’un de plus rigide, elle aurait pu être traitée de sacrilège ou de blasphématrice, mais heureusement, le ministre est quelqu’un d’ouvert, il n’hésite donc pas à expliquer que certaines personnes exceptionnelles sont favorisées par la lune et le soleil. Dans ce cas-ci, il s’agit évidemment d’Ayshara et de Tensai Ryssen. Le point de vue de la magicienne est pourtant plus neutre. Tensai a conquis le Reike de ses propres mains, par la seule force de sa volonté et par la puissance de son armée. Il a beau avoir du sang sur les mains, elle ne peut le blâmer d’avoir mené à bien le projet qui lui portait sans doute le plus à cœur. Ayshara… La demi-titan ne sait pas trop quoi en dire, en vérité. Il parait que l’Impératrice est très belle et qu’elle a fait ses études à Magic. Aux yeux de l’enseignante, il va de soi que c’est ceci qui avait le plus de prix et une part d’elle lui souffle que, entre les deux souverains, elle serait bien plus à l’aise en compagnie de la reine.  Heureusement, elle est quand même à mille lieux d’avoir une entrevue royale. Que les Titans la préservent longtemps d’avoir affaire au Reike.

    En tous les cas, la maîtresse de la foudre hoche la tête quand Tagar lui explique le Shierak, et le politicien lui parle ensuite de la bataille entre le Reike et Kazgoth. Elle a un regard surpris quand il suggère que ce soit un ursupateur. C’est bien la première fois qu’elle entend ça.

    - Un ursupateur… Quel intérêt ? Je suppose que les Titans ont conscience de leurs forces. Qu’ils n’ont jamais envisagé être vaincus par leurs propres enfants… Je pense malheureusement que c’était un vrai Titan, même si sa mort ne m’a fait ni chaud ni froid. Si c’était une projection astrale, vous l’auriez vu aussitôt. Et si c’était une sorte de double, aux capacités limitées… Aurait-il pu faire autant de dégâts ? Je ne sais pas, les capacités des Divins dépassent l’entendement. Cela dit… Cela aura certainement des conséquences. Est-ce que les Titans vont laisser faire sans réagir ? A leur place, je ne serai pas particulièrement heureuse. A moins qu’ils n’en aient rien à cirer de leurs congénères…

    Ce qui dans ce cas est une bonne chose pour le Reike. S’il s’attirait les foudres de Lothab ou la colère d’Exia, l’Exécutrice, est-ce que l’Empire s’en sortirait indemne ? Certainement que non. Est-ce que la République et Shoumeï le sentiraient passer ? Certainement que oui.

    Mais Neera finit par hausser les épaules à cette pensée.

    - A l’heure actuelle, il n’y a pas de Titan sur le Sekai de toute façon. Et je suppose que, si un jour, cela arrive à nouveau, on sera tout de suite au courant.

    Elle rit ensuite plus franchement quand Tagar lui révèle qu’il a envie de faire une bonne sieste et qu’il envisage d’aller dans un des bains publics. Ce n’est pas dans ses mœurs, mais pourquoi pas ? Dans un pays si chaud, cela peut encore se comprendre.

    - Vos thermes doivent être particulièrement relaxants. Peut-être que j’y irais avant de repartir dans la République.

    La magicienne prend ensuite la parole lorsque l’homme lui demande si elle compte visiter la capitale.

    - Je séjourne encore deux jours ici avant de reprendre la route vers la République, opine-t-elle. J’aimerais visiter vos marchés, vous avez des produits exotiques que nous n’avons pas forcément dans notre pays. Et puis, vous avez une architecture et des bâtiments remarquables. Elle marque une pause puis répond à la dernière question du ministre et secoue la tête dans un geste de dénégation. Je n’ai jamais vu le palais royal. Enfin si, de loin, mais comme vous vous en doutez, je n’en ai vu que les parvis et les toits sublimes. Le palais doit être magnifique non ? Est-ce qu’il n’est pas trop immense ? J’imagine que ce n’est pas le genre d’endroits où il y a beaucoup de visiteurs.

    Magic n’était pas mal en son genre, en termes de prestige, mais ce n’était sans doute pas équivalent à la Maison Bleue ou à la résidence impériale.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 540
    crédits : 1515

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Sam 31 Déc - 15:57
    Une chose est certaine, cet homme la surprend. Après tout, même s’ils sont tous les deux respectés et connus dans leur nation, ils restent de simples connaissances. Et pourtant, Tagar n’hésite pas à lui proposer d’utiliser son nom pour entrer dans les thermes reikois. Neera l’observe donc un instant pour voir s’il est sérieux, mais sa proposition semble tellement naturelle que l’enseignante se dit finalement qu’il est sincère. Peut-être est-ce simplement quelqu’un de très généreux, ou alors, il cache très bien son jeu. Puis, pour lui, il doit sans doute s’agir d’une broutille, d’un détail sans importance. Il est vrai aussi que si Neera veut entrer dans cet espace de plaisance, elle attirera inévitablement l’attention avec ses longs cheveux immaculés, sa grande taille, sa peau brune, et ses prunelles translucides. Avoir un petit coup de pouce ne peut donc pas faire de tort.

    - Merci pour votre proposition. Je penserai à y faire un tour avant de partir, en disant que je viens de votre part, si c’est vraiment nécessaire.

    Elle hoche la tête légèrement quand il lui conseille d’aller à la porte du Soleil, puis, elle ne lui cache pas son intérêt quand il lui propose d’aller ensemble jusqu’au Palais impérial. Cela fait les affaires du politicien, puisqu’il doit retourner à son bureau, et cela arrange bien Neera également, puisqu’il doit sans doute connaître pas mal d’infos croustillantes sur la résidence du couple royal.

    - Je serais enchantée d’y aller avec vous.

    La demi-titan le regarde ensuite avec un air intrigué quand il lui propose de lui donner un laisser-passer lors de sa prochaine visite.

    - Un laisser-passer pour les thermes, un laisser-passer pour le palais royal… Vous êtes bien généreux, mon cher !

    Elle dit cela sur un ton taquin avant de reprendre :

    - Evidemment, je ne dis pas non à votre proposition, cela doit être fabuleux de découvrir le palais, ou au moins une partie, car tout n’est évidemment pas accessible. Mais je suis quand même surprise par prodigalité. Est-ce que cela ne va pas vous causer d’ennuis, si vous faites entrer des visiteurs, surtout des étrangers, dans le Palais royal ? Je ne suis pas une inconnue, ni une roturière, évidemment, et l’intégrité morale de Magic est bien connue. Mais ne pourrait-on pas vous en faire de reproches de faire entrer une puissante magicienne en ces murs ? Certains de vos collègues pourraient peut-être en profiter pour vous blâmer, par exemple, et je ne veux pas vous vous attirer dans les ennuis non plus.

    Cela étant dit, il doit certainement connaître ce qu’il lui est permis de faire.

    Bientôt, Neera se rend compte que son plat est vide et elle regarde son interlocuteur.

    - Serez-vous gourmand et prendrez-vous un dessert, ou êtes-vous prêt à aller jusqu’au palais ? J’ai hâte d’entendre ce que vous allez pouvoir me raconter sur la demeure impériale, sourit-elle.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 540
    crédits : 1515

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Jeu 5 Jan - 21:25
    Ce n’est pas Tagar qui délivre les autorisations pour entrer dans le palais royal, et c’est heureux, puisqu’il semble avoir bon cœur et être infiniment généreux. De l’avis de Neera, si elle avait été ministre et qu’elle avait proposé à une simple connaissance d’entrer dans la Maison Bleue, Mirelda Goldheart se serait étouffée avec son café en apprenant la nouvelle. Puis elle lui aurait sans doute enseigné, par la manière douce ou par la manière forte, que ce n’était pas n’importe qui qui pouvait entrer dans le siège du gouvernement républicain. Bref. Il était donc heureux qu’il y ait un examen approfondi avant qu’on ne puisse entrer dans la résidence du couple impérial. Ne serait-ce que pour la sécurité d’Ayshara et de son enfant. Tensai, lui… n’avait pas besoin d’être protégé après avoir conquiert tout un territoire et terrassé un Titan.

    L’enseignante se contente donc d’acquiescer aux paroles du politicien, qui lui déclare ensuite que son offre n’est pas totalement désintéressée. Un sourire effleure alors les lèvres de la demi-titan. Sa réaction est logique, mais elle se doit de le corriger sur certains points.

    - Je ne crois pas que vous aurez besoin de mon aide, fait-elle. Vous devrez, comme n’importe quel élève, vous acquitter de 250 pièces d’or et avoir vos papiers d’immigrations en règle, puisque vous résiderez à Magic un temps pour suivre les cours. Je pense que vous êtes habitués à la paperasse administrative, mettre votre dossier à jour auprès de la République ne vous causera donc pas de problème. L’argent non plus ne devrait pas vous manquer, puisque vous avez une situation confortable, poursuit la Tornade. Par contre, vous devrez passer un entretien auprès de l’Université pour justifier votre motivation et il m’est impossible de dire quel sera votre jury. Je ne peux pas non plus vous promettre d’y être car, comme on a appris à se connaître ici, je ne pourrais ne pas être totalement impartiale. Au maximum pourrais-je donner mon opinion à mes collègues – une opinion avec le plus d’objectivité possible, bien sûr, sans prendre parti – pour compléter votre dossier. Mais mon intervention s’arrêterait là. Cela dit, vu vos prouesses avec la magie du métal et votre honnêteté, il n’y a aucune raison à ce qu’on refuse votre admission.

    Elle est confiante sur ce point et Neera conclut :

    - Quand vous viendrez à Magic, faites-moi signe. Et si vous faites un cursus, j’espère que vous suivrez celui des théories de la magie, il est palpitant !

    Difficile de ne pas vanter son propre domaine de recherche. En vérité, la diviniste se fiche un peu de la voie qu’il prendra, car Tagar est totalement libre de faire sa vie comme il l'entend. Mais elle pense sincèrement que l’homme a sa place dans les cours donnés par sa Pléiade.

    La conversation dévie ensuite sur le thème du dessert, et le ministre propose de manger une tarte au chocolat pendant qu’ils vont au palais impérial. La magicienne, elle, préfère faire l’impasse, car elle a déjà suffisamment mangé, et se contente de suivre le politicien dans les rues d’Ikusa.

    Sa garde personnelle se déploie alors et Neera leur décoche un air pensif avant de se tourner vers Tagar.

    - Je ne vous ai rien dit tantôt, me semble-t-il, mais vous êtes bien protégés. Une garde personnelle est offerte à chaque ministre ? Elle est accordée de manière préventive, ou y a-t-il véritablement une menace à votre encontre ? Vu votre maîtrise élémentaire… Je ne pense pas qu’on ait besoin de vous protéger… On doit plutôt se protéger de vous, observe-t-elle, en pensant au goal que Tagar a détruit à l’Université Drakstrang.

    D’ailleurs, elle se demande un instant s’il recevra l’addition dans son bureau les prochains jours.

    Elle le laisse répondre, puis Tagar enchaine sur le palais royal et elle l’écoute attentivement. Une expression amusée apparaît fugitivement sur le regard de Neera quand il lui déclare qu’il n’a jamais vérifié si on pouvait voir Taisen depuis les appartements royaux.

    - Je crois que ni l’Empereur, ni l’Impératrice n’ont envie de voir leur loyaux sujets dans leurs quartiers, déclare-t-elle d’une voix espiègle. Mais j’imagine un peu ce que ça peut être, on se sent petit face à de si belles constructions. Si vos souverains voient véritablement la ville depuis le palais, ils doivent avoir un beau panorama…

    Elle marque une pause puis reprend :

    - Mais outre l’architecture, j’espère que l’ambiance n’est pas trop étouffante dans le palais. Là où règne le pouvoir, il peut y avoir toujours une certaine pression et j’espère que ça ne vous atteint pas.

    Son regard dévie vers un instant vers la route qu’ils prennent et Neera déclare finalement :

    - Sauf erreur de ma part, l’Impératrice a un enfant, un dragon… Est-ce que ce n’est pas… particulier de fréquenter un être si unique, puisque je suppose que vous côtoyez de temps à autre le couple royal ?

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum