DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Voie et reconstruction [Soren] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    Consul K - Le chasseurAujourd'hui à 6:25Orion Yamveil
    La Traque SauvageAujourd'hui à 6:24Orion Yamveil
    Quand la Caravane passe... [PV Kassandra]Aujourd'hui à 5:05Alaric Nordan
    Une recherche tranchante [Pv Corvus]Aujourd'hui à 4:34Alaric Nordan
    Validation des RP d'AlaricAujourd'hui à 2:50Alaric Nordan
    Demande de modification de ficheAujourd'hui à 2:35Alaric Nordan
    2 participants
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Azalea Galewind
    Azalea Galewind
    Messages : 65
    crédits : 1335

    Info personnage
    Race: Elfe/Fae
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Neutre neutre (Indécis)
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3306-azalea-galewind-10https://www.rp-cendres.com/t3675-chronologie-d-azalea
  • Mer 24 Avr - 20:37
    Voie et reconstruction

    ‟ @Soren Goldheart „



    L'état d'esprit déplorable dans lequel elle était n'irait pas en s'améliorant. Les premiers coups durs l'avaient forcé à mettre en pause son activité. Puis, Liberty avait été attaqué, piétiné comme son coeur l'avait été à la découverte de ce colis chargé de tissus et de sang séché. Le calme était revenu. Insipide, incompréhensible. Les visages de son entourage l'indifféraient en même temps que le sang qu'elle avait versé pour protéger son bien et les rues de cette ville qu'elle chérissait. Les annonces avaient été lourdes. La politique s'effondrait, et elle n'en avait rien à faire. Seul comptait cette horrible et insoutenable découverte. Une tente de fortune avait été montée devant son batîment. Elle était effondrée, mais ses larmes ne coulaient pas. Son visage si joli et si souriant était figé dans de la pierre sombre. Elle devenait un masque sans couleur et sans son. Rien de ce qui n'avait d'importance ne saurait l'atteindre...

    Trois jours. Le temps de rumination et de crépitements l'emportait dans une spirale de questions. Tout tombait trop vite sur le coin de son visage, et la jeune femme rêvait que le marchand de sable passe pour la réveiller de ce mauvais rêve. Elle ne pouvait pas croire que le doigt de son frère reposait dans une fiole cryogénisée. La seule preuve qu'il était en danger et qu'elle était là, à des kilomètres de lui, en train d'améliorer son affaire et sa vie. Sans savoir ce qu'il devenait, ce qu'il avait fait. Les lettres avaient en partie brûlé, elle avait pu en sauver quelques unes pour reconstruire son parcours. Fragmentés étaient les informations. Elle ne pourrait jamais travailler de manière saine dans de telle condition. Tout partait en fumée et.

    Un coup précis contre le bois fragile de son institut. Elle était seule, face à ce tas de cendre, face à deux choix qui la rendait malade et... — Tu ne peux pas exploser maintenant, tu n'es pas si faible. Elle voulait s'en persuader, elle se répétait sans relâche qu'elle avait tout fait pour rendre son rêve plus tangible. La boutique était en miette, comme l'autre moitié de son coeur. Elle devait savoir, elle devait le retrouver. Mais elle ne pouvait pas tout laisser ainsi. Elle avait commencé à contacter les assurances, pour savoir ce qui pourrait être fait au niveau de son institut. Le temps de reconstruire l'ensemble, il faudrait du temps.
    Elle décida de suspendre temporairement son activité, sachant que cela nécessiterait de déléguer les responsabilités à quelqu'un d'autre pendant que les fonds de l'assurance seraient débloqués et que les travaux commenceraient.

    Des jours passaient, Azalea, déterminée, apprit la présence de politicien dans les rues. Des démarches plutôt surprenantes en tant de crise alors que la présidente avait passé l'arme à gauche. Elle recueillit des informations de ses voisins, et apprit qu'une distribution de médicament avait lieu sur la grande place pour palier aux blessures des habitants. Intrigué par la démarche, et surtout par la possibilité de faire une rencontre avantageuse pour son projet de reconstruction, elle laissa sous surveillance sa tente et quitta le lieu pour remonter la rue. De longues minutes de marche l'amenèrent sur l'une des plus belles places de Liberty, du moins ce qu'il en restait... La belle n'avait guère l'envie de se morfondre sur ce détail, elle n'avait que son frère en tête et avait cruellement besoin d'argent pour que son départ se passe bien...
    Quelle ne fut pas sa surprise lorsque ses prunelles orangées remarquèrent la présence de Soren Goldheart lui-même, exposé à la foule. Un sourcil se leva, noyé dans la masse, elle tenta de s'en extraire pour ne pas perdre une seconde. Quelques petites étincelles dans les côtes firent sursauter quelque personne à son passage, lui libérant un chemin de choix.

    Son corps longiline filait pour gagner en proximité avec le directeur pharmaceutique. L'audace poussait son assurance. Sa démarche était pleine de confiance tandis que son regard brillait d'une lueur nerveuse. Elle passa la sécurité, contourna un homme massif trop occupé à pousser trois hommes en arrière. Sa détermination et sa rage intérieure lui fit pousser des ailes. Elle n'avait pas envie de laisser passer cette chance de passer si proche d'un sénateur. Sauver son frère d'un coté, et sauver son affaire. Elle pourrait tout gérer en même temps, mais pas sans finance. L'elfe noire sentait dans son dos la présence d'un homme la suivre de près, sans attendre, sa main se tendit vers le directeur. Cet homme au regard doré et à la chevelure blanche arborait une prestance distinguée. Tout chez lui trahisait sa position aisée.
    — Monsieur Goldheart. Très heureuse de faire votre connaissance. Avant de vous dire qui je suis, et de vous interroger sur la raison de venir vous aborder de la sorte, sachez que j'ai besoin de votre argent. J'oeuvre pour le bien être des individus de notre pays d'une autre manière que vous. Mon empire n'est qu'à peine construit qu'il vient d'être soufflé comme un chateau de carte à cause des forces en puissance. L'affront faisait briller ses yeux et elle se sentit soudainement aggriper par des mains puissantes qui la forcèrent à reculer. — Accordez-moi quinze minutes ! Tonna t-elle le regard déterminé.


    design  ϟ vocivus // icons ϟ kaotika  


    POSTE 1


    something wrong with me
    “Danger gleams like sunshine to a brave woman's eyes.”
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 224
    crédits : 503

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Mar 7 Mai - 17:38
    Voie et reconstruction
    feat. Azalea

    Voie et reconstruction [Soren] Separa13

    Une foule de malades, une capitale à moitié détruite, une présidente assassinée, accessoirement une tante. Les affaires se portaient mal et allaient se porter foutrement mal comme ça un long moment. Le chaos régnait dans cette nation et le sénateur angélique comptait bien y remettre un peu d'ordre à sa manière dès que possible. Déjà, il organisait sa stratégie : d'abord, le groupe d'enquête. Qui convoquer ? Sur une liste chiffonnée dans sa poche, il y avait déjà gribouillé des noms. Il fallait comprendre la mort de Mirelda. Mais en même temps, continuer de promouvoir Good Omens. Des blessés et des galeux partout ! C'est le meilleur moment ! Alors avec son directeur commercial, une stratégie express s'était mise en place - à l'arrache, si l'on puis dire - pour se faire livrer les remèdes non détruits aux points clés de la ville. Il allait falloir également se rendre à Courage dès que possible pour veiller sur Linael et Avenn, constater leur état de santé de ses propres yeux bien que ses employés, par télépathie, lui donnaient régulièrement des nouvelles. Il fallait aussi penser à...

    "Putain mais merde..."

    En train de prendre le pouls d'une jeune fille, Soren ôta son matériel médical du cou pour se frotter les yeux qui piquaient comme si des dards y étaient plantés. Son cerveau tournait à mille à l'heure sans s'arrêter, encore, et encore, et encore.

    "Quelque chose ne va pas ?" s'empressa de demander la jeune fae en touchant son poitrail.
    "Nan c'est pas ça, s... simple arythmie cardiaque. Un relaxant à base de valériane fera l'affaire, avec du repos."
    "C'est tout ? Comment je suis censée me reposer alors que ma maison a été entièrement détruite et ma mère disparue ?!"
    "Relaxant à base de valériane et d'hypnotiques. Molécules qui altèrent la chimie de votre cerveau. Vous serez comme sur un petit nuage."

    Il avait la voix blasée, elle avait l'air outrée. Puis, la résignation gagna son visage quand il lui remit d'un geste nonchalant et las une fiole de solution relaxante et un sachet en toile de petits comprimés de couleur rosée.

    Des comme ça, il en fit quelques-uns encore. Ça faisait des lustres que la politique et autres intrigues de ce genre l'avaient éloigné de son cœur de métier. Les potions qu'il trimballait dans sa malle n'étaient même pas fabriquées par lui-même, mais par ses employés dans ses laboratoires. Mettre la main à la pâte, c'était bien la dernière chose qu'il pensait faire aujourd'hui, mais ça ne lui faisait pas trop de mal. Il fallait juste lutter contre la fatigue pour ne pas donner de diagnostics erronés ; en fait, c'était presque du repos de s'occuper de gens désespérés comme ça. Du repos avant le jeu infernal des enquêtes, de la reconstitution du gouvernement, des manigances, de la reconstruction de sa villa et des officines Good Omens...

    Puis, au milieu d'une foule qui le sollicitait de parts et d'autres - Soren avait sérieusement envie de s'exploser les tympans pour ne plus les entendre - son regard doré passa sur une individu qui se démarquait particulièrement ; une elfe à la peau d'ébène, marques blanches et glyphes parcourant son visage. Il se retourna en haussa les sourcils. "J'ai besoin de votre argent". Il eut envie de lui rire au visage. Elle se fout de moi là ?

    "Tout le monde a besoin de mon argent, mais il n'y a pas écrit Banque des Chaînes sur ma tronche, madame", dit-il en se retournant simplement sans plus lui prêter d'attention.

    Puis après quelques pas, il s'arrêta dans un long soupir. Il fit dégager les badauds qui lui collaient le cul pour faire signe à l'elfe de nuit.

    "Quinze minutes, j'ai pas. Trois peut-être, on peut s'arranger." Hena, une de ses employées, permit à l'elfe de le rejoindre pour qu'ils soient plus au calme. "On a tous perdu beaucoup et on œuvre tous pour le bien-être. Pas très racoleur votre manière d'aborder. Vous êtes quoi, guérisseuse ? Mage de soin ? Médecin ?"




    Voie et reconstruction [Soren] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Noble de La République
    Noble de La République
    Azalea Galewind
    Azalea Galewind
    Messages : 65
    crédits : 1335

    Info personnage
    Race: Elfe/Fae
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Neutre neutre (Indécis)
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3306-azalea-galewind-10https://www.rp-cendres.com/t3675-chronologie-d-azalea
  • Mar 14 Mai - 20:48
    Voie et reconstruction

    @Soren Goldheart


    — Vous êtes bien plus intéressant que la banque des chaînes. Vous le savez très bien. Avec vous, je pourrais voir à long terme. Traversant la foule, elle parvint jusqu'au carré doré. Elle n'avait pas du tout préparé son argumentaire ; elle comptait plutôt sur son charme et sa détermination. Si cela ne fonctionnait pas, elle ne se laisserait pas abattre et trouverait d’autres moyens de parvenir à ses fins. Faire appel à son père n'était pas envisageable. Elle lui était déjà trop redevable. Elle avait également quelques commerçants en vue, mais ceux-ci étaient déjà occupés ailleurs. Les quelques minutes que Monsieur Goldheart lui accordaient étaient une opportunité à ne pas manquer. Le voir offrir directement son aide aux gens modestes était rare.

    Azalea savait que cette tentative de collaboration serait essentielle pour maintenir son entreprise à flot et retrouver son frère d’un même temps.

    Les personnalités influentes étaient souvent difficiles à approcher, mais malgré son jeune âge et son statut, elle ne perdrait pas son sang-froid. Elle ne broncha pas face aux remarques désobligeantes et jugea que son attitude était à la hauteur de ce qu'elle lui imposait. Elle l’avait perturbé dans son travail qu’il effectuait avec un tel automatisme qu’elle avait l’impression qu’elle était face à un robot fatigué. Il aurait bien besoin de soin lui aussi. Dans l’incapacité totale de plaisanter intérieurement à cette pensée, elle s’engouffra simplement à la suite de l’homme d’affaires politiciens.

    Le regard intense, elle ne laissa peu de temps au silence : — Je pratique un art particulier, celui du massage élémentaire que j’associe à des huiles essentiels de ma création. Mon ambition est d'élargir mon activité et mon savoir-faire de la même manière que vous avez su étendre votre influence. Votre nom résonne dans tout Sekai et vos médicaments sauvent de nombreuses vies. J'ai besoin non seulement de votre soutien financier, mais aussi de votre influence. Peu de personnes ont réussi à bâtir leur empire de la manière dont vous l’avez fait. Je suis à la recherche de partenaires commerciaux avant tout solide et il est difficile d’en trouver à ces temps troublés. Pour vous permettre de découvrir mes compétences et mes capacités, je vous propose de bénéficier d'un service gratuit valable immédiatement. À prendre ou à laisser. Son activité promettait d’être florissante. Seulement, le destin avait décidé de parsemer sa route d’embuches et Aza n’avait nullement l’intention de se laisser faire.

    Elle ne quittait pas des yeux l’homme en face de lui. — Monsieur Goldheart, il est évident pour nous deux que vous pourriez bénéficier d'un soulagement pour vos muscles fatigués. Votre expression tendue et votre regard absent ne passent pas inaperçus. Je peux également contribuer à votre bien-être en vous faisant découvrir mon propre savoir-faire.. Elle n’avait aucun moyen de savoir s’il accepterait un prolongement ou non de cette discussion. Il lui avait accordé peu de temps après tout. Le temps s’écoula lentement dans son esprit. Ses iris orangés brillaient de la même manière que ce feu grandissait en elle. Son institut, son frère, sa vie, son avenir, ses proches. Tous gravitaient autour d’elle à grande vitesse. Elle n’arrivait pas à suivre, pourtant son esprit restait calme face au personnage. Soren Goldheart pourrait l’impressionner. Mais sa propre façade sociale était du roc et elle n’avait pas l’intention de montrer ses failles.

    design  ϟ vocivus // icons ϟ kaotika  


    POSTE 2


    something wrong with me
    “Danger gleams like sunshine to a brave woman's eyes.”
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum