DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Shan'ael

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Le Procès [Feat Ruby Draglame] EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Erit sanguinem
    Aller en bas
    PNJ
    PNJ
    Messages : 54
    crédits : 450

    Info personnage
    Race:
    Vocation:
    Alignement:
    Rang:
    qui suis-je ?:
  • Mer 21 Déc 2022 - 0:46
    01 Décembre de l'an 3, Cours d’Assise du Palais de Justice de Liberty, 16h45.

    Accusée : Ruby Draglame.
    Statut : Citoyenne.
    Accusation : Braconnage - Mise en danger de politiciens étrangers - Non-respect des réglementations républicaines sur la chasse - Réclame non-autorisée – Dissimulation d’Identité.
    Procureur : Maitre Dicé.
    Avocat de la défense : A définir.
    Juge : Maitre Praxidice.

    Une fois ces mots rédigés par la greffière, une jeune femme à l’allure austère comme le réclamait le protocole, les portes de la salle où allait se dérouler le procès s’ouvrirent, permettant au public de venir s’installer sur les gradins qui faisaient face à la tribune, encore vide. Une fois la foule installée, ce fut au tour de la procureure de la République, la femme qui représentait l’État et qui portait les accusations, d’entrer, puis de prendre place à son bureau, accompagnés de deux conseillers. Enfin, ce fut au tour de l’accusée d’arriver, solidement escortée par trois Officiers Républicains. Si on ne lui avait pas fait l’injure de la faire venir menottée, les trois gardiens dardaient sur la prisonnière un regard mauvais, s’attendant probablement à quelques malices de sa part.

    Une fois l’accusée placée sur le bureau qui juxtaposait celui de la procureure, elle put voir les membres du jury qui l’observaient, dans un mélange de surprise, d’incrédulité et de curiosité. Celui-ci était composé de six citoyens tirés au sort parmi les habitants de Liberty. On y retrouvait deux femmes au foyer, un artisan, un responsable des impôts, un professeur d’école et un médecin de quartier.

    La scène était prête, il ne manquait plus que la présence du maître de cérémonie : le juge lui-même.

    Un homme se positionna devant la tribune, frappa trois fois le sol de son bâton puis déclara :


    - Que tout le monde se lève pour l’honorable juge Praxidice.

    L’homme sus-nommé entra alors par une porte à l’arrière de son propre bureau, alors que l’ensemble de l’assistance obéissait à l’ordre. Il s’installa dans son fauteuil, prit le temps de sortir le dossier de son étui, de l’examiner furtivement une dernière fois, puis annonça le début de la séance, autorisant par là la foule à se rasseoir.

    Pendant un bref instant, il darda sur Ruby Draglame un regard sévère, semblant la juger avant même qu’elle n’ait l’occasion de se défendre. Toutefois, ce n’était là qu’une impression, l’homme étant connu pour être aussi intègre qu’intransigeant. De sa voix de stentor, emprunte d’une profonde et grave prestance, il prit la parole :


    - Mademoiselle Draglame, vous êtes accusée de nombreux délits en ce jour. De la part d’une ancienne membre de notre illustre armée, je dois avouer avoir été aussi surpris que déçu de voir votre nom affilié à de tels actes. Je vais toutefois rappeler le déroulement de ce procès : l’accusation représentée par Maitre Dicé va commencer par énumérer les faits qui vous sont reprochés, ainsi que les preuves de vos fautes. Ce n’est qu’après que vous aurez l’occasion de vous défendre.

    Avec autant de discrétion que d’efficacité, la greffière notait la totalité des mots qui étaient prononcés, sa plume glissant avec légèreté sur le parchemin jauni.

    - Avant de commencer, avez vous finalement décidé d’une personne pour vous représenter lors de ce procès ? Si oui, que cette personne se lève et décline son identité à Madame la Gréffière. Ensuite nous pourrons commencer.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum