DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Un problème administratif JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Il n'y a que la vérité qui blesse [PV Stad]Aujourd'hui à 2:35Carl Sorince
    Deux ans de Cendres !!!Hier à 23:19Xera
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Hier à 22:17Falconi Genova
    Validations RP spéciaux - PancraceHier à 22:01Pancrace Dosian
    Retour par les vents arides | [Enkara] Hier à 21:05Enkara O'Shela
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:56Sixte V. Amala
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 3 Jan - 14:01
    Un problème administratif
    Feat Tagar


    « Comment ça vous ne pouvez rien faire pour moi ? J'ai dû faire le voyage de Kyouji jusqu'ici justement parce que c'était soi-disant la seule solution à mon problème et vous… vous me dites que ça ne changera pas ? »
    « Je vous en prie, calmez-vous madame… »
    « Vous voulez bien prendre ma demande en compte ? »

    Avait riposté l'elfe en plissant les yeux. Évidemment, son interlocutrice ne pouvait que bredouiller, ses joues se réchauffant sous le regard insensible et dur de l'elfe.

    « C'est bien ce qu'il me semblait. Je ne bougerai pas d'ici tant que je ne serai pas entendue. »

    Croisant les bras, l'elfe brune resta immobile, plantée ainsi aussi solidement qu'un arbre. Après le long voyage de plusieurs mois qu'elle avait effectué, il avait fallu qu'on lui coupe sa pension. La raison ? Son dossier avait disparu et maintenant c'était à elle d'en payer les conséquences.

    La guérisseuse n'avait pas les moyens de vivre sans cette aide, elle avait un commerce à faire tourner et bien trop de dépenses à gérer seule. Quant bien même Rizka retournerait travailler en tant qu'infirmière cela ne résoudrait pas le problème. Aussi navrant que ce soit, la jeune elfe avait désespérément besoin de cet argent… même si ça lui rappelait cruellement la perte de son mari à chaque fois qu'elle percevait cette aide.

    Soupirant, elle se pinça l'arrête du nez, à deux doigts de l'exaspération.

    « Vous avez bien un supérieur à qui je pourrai exposer ce problème ? »

    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 10 Jan - 19:28
    Un problème administratif
    Feat Tagar


    Le visage rougit, la femme aux cheveux poivre et sel n’en menait pas large. Un supérieur ? Ici, à cette heure si matinale ? A ce train-là cette pauvre dame n’allait plus seulement passer un sale quart d’heure en présence d’une cliente mécontente mais bien un tsunami impossible à calmer… Par chance, deux hommes passaient justement par là et avaient eu la gentillesse d'aller voir l'employée qui leur faisait désespérément signe. Probablement surpris, ils dévièrent leur route pour s’approcher et faire face à l'employée.

    Celle-ci se prit aussitôt une soufflante bien sévère, mais pas de l’elfe cette fois. L’un des hommes était visiblement excédé, la rabrouant sans ménagement d’avoir dérangé le Ministre des Finances en personne. Intriguée, la guérisseuse se retourna afin de pouvoir se confronter à ces nouvelles personnes en face à face. L'un d'eux lui était familier et elle ne mit pas longtemps à se rappeler de son identité. Ses pupilles s'agrandissant d’étonnement, elle souffla :

    « Messire Tagar ? »

    Elle n’était pourtant pas d’humeur pour une conversation aimable, bien qu’elle soit ravie de revoir celui qui avait été un pilier pour elle lors du festival, et heureuse pour lui de cette promotion somme toute incroyable… Mais pour l’instant, elle avait une autre préoccupation en tête. Rapidement, elle laissa son regard se poser sur les deux hommes tour à tour, croisant les bras.

    « Je m'excuse d'avoir créé des problèmes à votre employée mais il semblerait que l’on m’ait retiré ma pension pour une raison inconnue et que vos employés ne pourraient rien y faire car ils n’en trouvent aucune trace. C’est mon droit en tant que veuve de militaire alors j’aimerais savoir comment mon dossier à pu bien disparaître et y remédier. Pourriez-vous y faire quelque chose ? »

    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 22 Jan - 11:36
    Un problème administratif
    Feat Tagar


    Malgré la fatigue apparente du jeune homme, il prit au sérieux la demande qui avait été formulée. Aussitôt l’elfe sentit ses épaules contractées redescendre légèrement de soulagement. En d’autres circonstances l’apothicaire aurait eu des remords de perturber ainsi la journée visiblement déjà compliquée de Tagar mais la jeune femme n’était pas non plus dans un grand état de forme. Le sommeil avait été une denrée quasi inexistante entre le stress et la colère ressentie à cette découverte désagréable, le voyage de Kyouji à ici fait en urgence et l’horaire fort matinal pour être certaine d’être entendue… Il ne fallait pas s’étonner que l’expression de la brune reste aussi crispée.

    « Je vous remercie. » répondit-elle après avoir longuement expirée, soulagée.

    Le ministre quitta le bureau sur ces paroles, invitant la jeune femme à patienter le temps qu’on vienne la chercher. En attendant, Rizka fut invitée à s'asseoir patiemment à l’extérieur du bureau de la pauvre employée afin qu’elle puisse prendre le rendez-vous suivant. Cette attente laissa au moins le temps aux nerfs à vif de l’elfe de s’apaiser et lorsque l’homme qui devait l’accompagner se présenta à elle, Rizka en fit de même avec plus de douceur qu’auparavant avant de le suivre sans mots.

    Le dénommé Sam la mena alors jusqu’à un grand bureau, l’y laissant à nouveau seule. Celle-ci laissa son regard se poser avec curiosité sur les éléments l’entourant, ses jambes se mouvant avec lenteur. La pièce était vaste et son mobilier imposant, constata rapidement l’elfe. Outre l’opulence de meubles d’une excellente facture et l’écrasante présence des tableaux du couple impérial, il semblait que le maître des lieux y avait ajouté des touches plus personnelles bien que discrètes. Tagar possédait même un mini-bar, ce qui la fit doucement sourire. De toute évidence il avait une grande liberté dûe à son métier et ne se privait de rien… Mais cela permettait également à la jeune femme de constater les goûts personnels de son hôte. Elle fut d’ailleurs surprise d’y voir côte à côte la bleuette Grisepierre et du thé au jasmin. Si la première était sans doute là en raison de son attachement pour son amie Gerda, la seconde boisson en disait long sur son goût pour le raffiné et l’élégant.

    Sur cette découverte, Rizka se redressa, son regard se portant sur la végétation présente. La présence des plantes, qui cassait l'austérité des lieux, eut d’ailleurs un effet apaisant sur l’elfe. Rien d’étonnant pour une apothicaire que d’apprécier cette touche de verdure mais elle ne se serait pourtant pas attendue à en trouver autant ici. Tagar partageait visiblement ce même attrait pour la nature, ce dont elle ne s’était pas doutée jusqu’à présent. Cela n’avait rien de surprenant puisqu’ils ne se connaissaient pas vraiment mais cette rencontre, au-delà de régler un problème, pourrait sans doute lui permettre de se faire une véritable opinion du jeune homme.


    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 26 Jan - 10:36
    Un problème administratif
    Feat Tagar


    Le grincement léger de la porte tira l'elfe de ses réflexions. Elle tourna la tête, remarquant que le ministre était revenu. Celui-ci, toujours accompagné de l'homme ayant copieusement réprimandé l'employée un peu plus tôt, semblait avoir meilleure mine. Il s'était changé et dégageait une douce odeur de savon. Aussitôt Rizka fut prise de remords, se sentant extrêmement égoïste.

    « Non, ce n'est rien, vous avez l'air épuisé. Je suis navrée de vous avoir dérangé. » bredouilla-t-elle.

    L'homme ne semblait pourtant pas lui en tenir rigueur. Il s'assit tranquillement, lui proposant à boire, nullement contrarié d'avoir vu sa nuit reportée. Mettant de côté ses remords, l'elfette hocha doucement la tête en retour.

    « Je veux bien un thé, merci. »

    Une fois servi, le ministre se mit aussitôt au travail, scrutant le dossier avec une concentration que la jeune femme n'osa pas perturber. Ce ne fut pourtant que l'affaire d'une bonne lecture et de calculs succincts pour qu'il ne résolve le problème pourtant déclaré insoluble par l'employée qui l'avait reçue un peu plus tôt.

    « Oh, euh, vraiment c'est tout ? » balbutia-t-elle avec étonnement.

    Toutes ces péripéties pour que ce soit résolu en une minute à peine, cela avait quelque peu décontenancé la jeune femme. Sans doute par politesse, après lui avoir présenté ses condoléances, Tagar lui demanda comment elle se sentait.

    « Confuse. » fut son premier mot. « Ce n'est que de l'argent après tout, mais j'ai eu le sentiment qu'on m'arrachait à nouveau quelque chose. »

    Voilà qu'elle se sentait honteuse maintenant. De quoi avait-elle eu l'air devant cette pauvre employée ? Toute la contrariété s'était envolée dès l'instant où elle avait compris que sa colère n'avait plus lieu d'être et pourtant sur l'instant cela lui avait semblé si important. Comme une piqûre lui rappelant cruellement qu'elle n'était qu'une veuve, rien d'autre. Le temps avait beau faire son office il fallait croire que ce n'était pas suffisant. En parler se révélait difficile et Rizka n'était pas certaine d'avoir vraiment envie de s'épancher sur ses sentiments auprès de quelqu'un qui n'était qu'une vague connaissance et ministre, rien que ça.

    « Quoi qu'il en soit, je vous remercie. » dit-elle sobrement, indécise quant à la manière de s'adresser à ce personnage important.

    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 28 Jan - 18:46
    Un problème administratif
    Feat Tagar


    La jeune femme terminait en silence la boisson chaude que son hôte avait préparé lorsqu’il sembla se rappeler de quelque et se plongea à nouveau dans la lecture du dossier. Rizka haussa alors un sourcil intrigué mais son expression se transforma subitement en entendant les paroles du Ministre, évoquant l’elfe avec autant d’exactitude.

    « Oui… » souffla-t-elle, médusée. « C’est bien lui. Vous connaissiez mon mari ? Je… Je ne m’en serais pas doutée. »

    Une bouffée de chaleur envahit son corps accompagné d’un franc pincement à sa poitrine. Jusqu’à présent la guérisseuse ne pensait pas parler de son défunt mari mais elle ne pouvait pas cacher son émotion en réalisant que son interlocuteur l’avait connu, même brièvement. Ce n’était pas grand chose mais cela suffit à réchauffer le cœur de la jeune elfe.

    « Courageux, c’est bien le mot. Il était ainsi, un peu impulsif et tête brûlée parfois mais j’admirais ça chez lui. » confia-t-elle avec chaleur. « Le sort des autres était toujours plus important que sa propre personne. Jusqu’au bout… Il a participé à la bataille contre les Titans. Moi aussi d’ailleurs, en tant que Force Médicale sur le terrain. Halsan a été fidèle à ses convictions, c’est en voulant protéger un camarade qu’il a été touché et a perdu la vie. »

    Distraitement, l’apothicaire avait posé la tasse sur ses cuisses, le regard fixe mais l’esprit voguant quelque part dans ses souvenirs. La jeune femme avait une expression nostalgique, teintée de tristesse mais d’une fierté emplie d’amour. Avec le recul et la stabilité récente de sa magie grâce à ses nouveaux glyphes, l’elfette arrivait mieux à gérer l’intensité de ses émotions. Elle avait fait la paix avec son désordre intérieur, aidée par des personnes à qui elle tenait profondément, et avait décidé de vivre dans le moment présent désormais. D’ailleurs… Cela lui donnait une opportunité de questionner à son tour son interlocuteur.

    « Vous étiez souvent sur le terrain dans vos anciennes fonctions ? Si ce n’est pas indiscret, qu’est-ce qui vous à poussé à en changer ? Devenir Ministre, je suis certaine que ce doit être une consécration, mais c’est sans doute un rang autrement plus contraignant. »

    Doucement, la jeune femme déposa la tasse sur la soucoupe déjà placée sur la table basse. Elle se redressa ensuite, ses yeux venant se poser sur leurs homologues bleus glacés, véritablement intéressée par la réponse qu’il lui apporterait.

    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 12 Fév - 11:42
    Un problème administratif
    Feat Tagar


    Les joues de l’elfette s’étaient colorées, de même que ses yeux s’étaient mis à briller légèrement d’émotion, lorsque le jeune homme avait relaté un souvenir. Cela faisait bien longtemps que Rizka n’avait pas échangé avec quelqu’un ayant côtoyé son défunt époux et cela lui avait réchauffé le cœur. De son vivant Halsan avait été un homme honorable et elle était heureuse que l’on se souvienne de lui ainsi.

    Tagar semblait être quelqu’un partageant les mêmes valeurs. Bien qu’il affirme ne pas être quelqu’un de courageux, l’elfette avait déjà pu constater le contraire pendant le festival : il avait prêté main forte à la sécurité et avait été l’un des premiers à rejoindre la scène lorsqu’il y avait eu du grabuge. Que ce soit dans le passé lorsqu’il se rendait sur le terrain prêter main forte aux soldats ou maintenant qu’il occupait de hautes fonctions l’homme avait un grand cœur et ses actions semblaient toutes servir des intentions fort louables.

    « Eh bien… On dirait que je ne m’étais pas trompé à votre sujet, vous avez un grand cœur. Je vous souhaite de réussir dans votre projet. »

    La jeune femme reprit la tasse en main, buvant une autre gorgée avant de la reposer sur ses jambes et reprendre la parole. Sa voix était douce, teintée encore d’une certaine émotion.

    « Je vous remercie également d’avoir partagé ce souvenir de mon époux. Je suis heureuse d’apprendre qu’il a laissé une telle marque dans l’esprit de ceux qui l’ont côtoyé. Pour ma part… Il aura toujours sa place dans mon coeur mais je pense pouvoir faire mon deuil à présent. »

    Elle laissa son regard dériver, pensive. Des projets ? En avait-elle vraiment ? Bien sûr, l’elfette s’était fixé des objectifs pour avancer et cesser de rester au point fixe dans lequel elle s’était abandonnée mais à côté des ambitions de l’homme cela lui paraissait bien risible. Malgré tout, c’était un début.

    « Quand à mes projets… Rien d’aussi louable que le votre je le crains, j’essaie juste d’avancer, reprendre ma vie là où je l’ai laissée, aider mon prochain et me laisser guider par mon instinct. » Elle eut un léger rire, gênée. « Ca parait ridicule à côté de vos projets mais vous pouvez me croire, c’est déjà beaucoup pour quelqu’un qui avait perdu la foi. »

    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 17 Fév - 13:18
    Un problème administratif
    Feat Tagar


    Bien qu’il ait mit les formes en la gratifiant sur ses compétences magiques, la question posée n’était pas forcément agréable à recevoir. Si elle avait été démobilisée ? Le sujet restait délicat et Rizka ne tenait absolument pas à ce qu’un homme influent ne la prenne en pitié. Cependant, elle restait une femme honnête, c’est pourquoi elle se contenta d’une simple vérité :

    « Disons que j’officie actuellement à Kyouji en tant qu’apothicaire, mais il n’est pas impossible que je retourne à mes anciennes fonctions dans l’avenir. »

    Ce n’était pas une nécessité non plus. A vrai dire, l’elfette était encore indécise sur la question. D’un côté, elle était tentée de reprendre du service mais de l’autre, elle s’en savait incapable tant qu’elle ne s’en sentirai pas digne. Pas dans les conditions dans lesquelles la soigneuse avait été contrainte d’y renoncer. Mais passons… Elle hocha la tête à la suite, répondant à la seconde question, tout en tendant sa tasse.

    « Je veux bien que vous m’en resserviez, votre thé est excellent. »

    Une fois servie, elle porta à nouveau la tasse à ses lèvres, restant immobile quelques secondes, surprise par la proposition du jeune homme. Une invitation au spectacle de Trobo ? Voilà une proposition inattendue… Même si les arguments avancés pouvaient l’expliquer. La brune hésita, se permettant d’y réfléchir avant de répondre.

    « Comme vous avez pu le constater, je ne suis pas très à l’aise dans les bains de foules alors je ne suis pas certaine d’être la personne la mieux choisie. Mais… je vous remercie pour l’offre, une petite bousculade dans mes habitudes ne devrait pas me faire de mal, surtout avec Gerda dans les parades. »

    Elle avait ajouté les derniers mots avec un sourire amusé. Du peu qu’elle avait pu la côtoyer, la naine lui avait semblé haute en couleurs et surtout pas le genre de personne à qui il fallait chercher les ennuis.

    « Vous vous connaissez depuis longtemps ? » demanda-t-elle innocemment, histoire de faire la conversation.

    A vrai dire, elle avait bien remarqué la popularité du jeune ministre durant les festivités. Tagar avait, littéralement, été entouré de dames et celles-ci semblaient pour la plupart être de vieilles amies. D'une certaine manière, la guérisseuse était curieuse de connaitre l'origine de l'une d'entre elles.

    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum