DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Il n'y a que la vérité qui blesse [PV Stad]Aujourd'hui à 2:35Carl Sorince
    Deux ans de Cendres !!!Hier à 23:19Xera
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Hier à 22:17Falconi Genova
    Validations RP spéciaux - PancraceHier à 22:01Pancrace Dosian
    Retour par les vents arides | [Enkara] Hier à 21:05Enkara O'Shela
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:56Sixte V. Amala
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nagisa O'Hara
    Nagisa O'Hara
    Messages : 33
    crédits : 910

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: B - Garde royale
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3219-nagisa-o-hara-garde-royale-d-excellence-termine
  • Ven 19 Jan - 19:43
    De la garde à la royauté
    feat. Tensai Ryssen

    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen Separa10

    Tour de garde terminé. Nagisa admira Ikusa dans toute sa splendeur, le soleil froid d'hiver signalant une fin d'après-midi remplie d'appréhension.

    Il était évident que l'elfe, en ayant choisi de servir la Couronne, ne contesterais jamais les dirigeants du Reike. Il était évident aussi qu'elle ne devait garder aucune rancune envers l'envahisseur qui désormais siégeait aux côtés de la reine, père d'un petit dragon de sang pur. Le passé faisait partie de ces choses immuables sur lesquels la guerrière ne s'épanchait pas, ni ne se laissait l'occasion d'y penser trop longuement.

    Pourtant, aujourd'hui, les visages de son escouade lui revenaient. Comme des fantômes malins se glissant aux creux de ses longues oreilles, elle pouvait encore entendre leurs blagues lubriques, leurs cris d'agonie aussi. Ce n'était pas une journée de garde normale : aujourd'hui, elle avait décidé de provoquer Tensai en duel.

    C'était évident pour elle: ils n'allaient pas jouer à jeu égal. Le drakyn était bien plus puissant que l'agile elfe aux cheveux violacés et sa force ne rivaliserait certainement jamais devant l'immense adversaire que son roi était. Ce n'était pas un duel de vengeance, non: elle rendait honneur à ses compatriotes défunts en servant le Reike. C'était plus un duel... d'échauffement. De provocation peut-être ? Cela étant-il, sa souveraineté avait accepté la requête.

    Nagisa déposa sa claymore à l'entrée de l'arène, puis s'attacha les cheveux en une queue de cheval haute. Les conditions avaient été définies: pour équilibrer quelque peu les forces, ils combattraient avec une arme équivalente de leur choix. La garde royale choisit donc une dague et une épée, simples morceaux d'acier sans aucune fioriture. Elle accrocha ensuite un fouet à sa hanche, dont la solidité semblait assez bancale. Puis elle observa le soleil envoyer de magnifiques rayons orangés dans le ciel sans nuages.

    Des bruits de pas, lourds, purent être perçus.

    "Votre majesté arrive enfin." Nagisa se retourna, un sourire aux lèvres. Elle s'inclina légèrement. "J'espère que ce petit... duel n'empiètera pas trop sur notre emploi du temps. Mais je dois l'admettre: il me tardait de vous affronter. À nouveau."




    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen Signat11
    #9455F0

    Pouvoirs:
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen
    Tensai Ryssen
    Messages : 158
    crédits : 1120

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2323-tensai-ryssen-l-empereur-dragon
  • Sam 27 Jan - 23:49
    Il les avait tous tués les uns après les autres. Même s’il voyait la futilité de leurs efforts, même s’il aurait pu simplement les repousser sans prendre leur vie. Ce n’était pas quelque chose que le roi du Reike regrettait, du reste. S’il se tourmentait pour chaque vie qu’il avait prise durant la Conquête, Tensai ne serait déjà plus de ce monde. Or, il était relativement connu que l’homme-dragon assumait ses actes et ses conséquences, et que sur cette base, il allait de l’avant.

    Pourquoi avoir épargné l’elfe O’Hara, alors ?
    Peut-être parce qu’il avait vu en elle des capacités guerrières qui surpassaient le commun des mortels.
    La plupart des habitants du Sekai développaient des compétences de base, qui leur permettaient d’alléger leurs quotidiens. C’était normal, puisque la magie était omniprésente en ce monde. Mais quelques individus arrivaient à se transcender, à développer le maximum de leurs capacités. Ayshara, Deydreus, Alasker, Lyra, et bien d’autres inconnus devaient des combattants ou des mages d’exception, car ils arrivaient à développer leurs capacités à cent pour un. Il avait cru voir cette étincelle en Nagisa. Elle était déjà forte, elle était déjà un modèle pour ses hommes. Mais si eux étaient finis, s’ils étaient parvenus au sommet de leur croissance, il n’en allait pas de même pour l’elfe qui lui faisait face. Etonamment, il avait voulu lui donner une chance… Et c’était ce qui l’avait conduit à ce combat à l’amiable aujourd’hui.

    Tensai n’accordait pas tous les jours un duel à la garde royale. Il s’entrainait souvent avec ces derniers – puisque s’entrainer tout seul avait quand même ses limites – mais avoir un combat avec des règles établies entre deux combattants ne se faisait pas de manière systématique. Pour autant, il n’avait eu aucune raison de refuser la demande de la créature aux yeux améthystes. Il n’y avait pas de rancune dans sa requête, juste une envie de progresser, de se mesurer à celui qui avait ruiné son ancienne existence. Le Conquérant pouvait reconnaître cette bravoure et cette forme de courage. Puisque Nagisa n’avait pas baissé les bras, il pouvait lui rendre cet honneur, et peut-être même que lui aussi apprendrait quelque chose de leurs passes d’arme.

    Portant donc son armure habituelle en adamantine, l’homme avait choisi, non pas sa lourde claymore, mais deux épées qu’il avait simplement rangée dans son dos. Il n’avait pas pris d’autres armes, estimant qu’il avait déjà un avantage non négligeable par rapport à son adversaire. Il restait même à voir s’il allait utiliser les deux lames qu’il avait apportées… En tous les cas, leur combat allait se faire dans l’une des cours intérieures du palais, loin des yeux indiscrets et surtout loin de la populace. Ils auraient suffisamment d’espace pour ne pas à craindre de causer de lourds dégâts à la demeure impériale, et quand bien même, il allait de soi que l’Empereur n’allait pas ce donner à fond durant ce duel.

    Nagisa était déjà sur les lieux à son arrivée, et celle-ci salua bientôt son roi avec respect. Quand elle parla de leur emploi du temps, le souverain haussa les épaules presque avec négligence.

    - Les emplois du temps, on les adapte, Nagisa. Et quand bien même on sera en retard à une invitation d’un noble… Un rictus se dessina sur les lèvres du guerrier. Il n’oserait rien nous dire. De toute façon, notre duel sera certainement l’un des éléments les plus intéressants de cette journée. Du regard, le Drakyn inspecta son garde du corps et approuva  les armes qu’elle avait choisies. Une épée, une dague, un fouet. Tu as tout ce qu’il te faut ? Dans ses yeux, il ne vit qu’une farouche lueur détermination, celle de quelqu’un qui était prête à tout pour gagner, même si elle savait qu’ils n’étaient pas à force égale. Et cette ténacité était en soi admirable. Allons nous mettre en place, finit par proposer le chef barbare.

    L’elfe ne demande pas mieux, évidemment, et bientôt, voilà les deux guerriers à quelques mètres l’un envers l’autre. Vigilante, comme d’habitude, la belle aux cheveux d’améthystes ne risque pas d’être embêtée par ses cheveux, puisqu’elle les a soigneusement coiffés, là où Tensai a laissé pendre les siens. Lorsqu’ils sont position, l’Empereur plonge son regard dans celui de la guerrière.

    - Pour cette heure, oublie que je suis ton roi, que tu me sers, et que tu dois me protéger. Ne te retiens pas. Un silence. Souviens-toi de ta rage et du cri des tiens. Si je t’ai laissé en vie, c’est parce que j’ai cru discerner en toi le caractère d’une lionne qui donnerait tout pour ses camarades et sa nation.

    D’un geste, le colosse dégaine une de ses épées.

    - Montre-moi que je n’ai pas eu tort de t’accepter en tant que garde royale. Quand cette pièce que j’ai ici atteindra le sol…

    Tensai montre de sa main libre une pièce en argent qui brille à la lumière du soleil.

    - Alors notre duel commencera jusqu’à ce que l’un de nous se résigne à combattre.

    Il est d’ailleurs curieux de savoir quelle tactique elle adoptera. Mais il sera bientôt fixé. Après tout, il a déjà lancé le morceau en métal et dans une poignée de seconde, elle attendra la poussière de la cour…
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nagisa O'Hara
    Nagisa O'Hara
    Messages : 33
    crédits : 910

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: B - Garde royale
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3219-nagisa-o-hara-garde-royale-d-excellence-termine
  • Sam 23 Mar - 14:23
    De la garde à la royauté
    feat. Tensai Ryssen

    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen Separa10

    Deux lames dans son dos et de toute sa hauteur, le roi du Reike avait rejoint l'elfe qui s'était déjà préparée à un affrontement aux forces inégales. Bien sûr que son accueil fut accueilli avec une forme de négligence : qui reprocherait à Tensai quoique ce soit qui soit fait dans son temps libre, surtout lorsqu'il s'agissait d'un entraînement martial ? Enfin, entraînement... le terme s'appliquait bien plus à Nagisa qui sentait déjà son pouls s'accélérer qu'au géant drakyn qui n'avait plus rien à prouver à personne.

    Le roi inspecta rapidement les armes choisies par sa garde. Pas forcément habituelles : elle maniait de base une lourde claymore électrique. Pas de magie élémentaire ici - du moins, pas au début, il n'était pas exclus qu'elle s'en serve pour rééquilibrer les forces par la suite - de simples armes que tout le monde pourrait se procurer chez un forgeron du coin.

    Une fois en place, Tensai ne put bien sûr s'empêcher de faire un peu de provocation en rappelant notamment le passé qu'il avait imposé à l'elfe aux cheveux violacés. Oh, elle n'avait certainement rien oublié ; mais il n'était plus l'heure de la rage et de la haine.

    "Les morts sont au Soleil et à la Lune. Je n'ai plus besoin de ma colère initiale pour me battre." De sa prestance, elle observa la pièce brillant dans la main du drakyn. "Ni que vous me rappeliez que nous ne sommes plus ici garde et roi."

    L'éclat de métal vola. Le temps sembla s'écouler affreusement lentement. Nagisa plaça un pied en arrière, fléchit les genoux et calma son souffle : inutile de faire battre son corps aussi rapidement. Il allait falloir épargner ses forces.

    La pièce toucha le sol. La dague de l'elfe vola en un éclair presque au même moment que le morceau de métal arrondit rencontra le sable sous les pieds des deux adversaires ; fouet en main, Nagisa frappa l'air pour que le cuir claque et saisisse le poignet du drakyn là où il était supposé esquiver. De ce lien, elle tira sur la corde certainement pas pour amener la masse de muscles à elle, mais pour se propulser vers lui, l'épée soigneusement tenue lame contre son avant-bras. Elle voulait tracer une première estafilade sur la peau de l'ennemi actuel.




    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen Signat11
    #9455F0

    Pouvoirs:
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen
    Tensai Ryssen
    Messages : 158
    crédits : 1120

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2323-tensai-ryssen-l-empereur-dragon
  • Dim 21 Avr - 19:37
    Les morts sont au Soleil et à la Lune.
    C’était vrai.
    Si c’était humain de les pleurer, chacun avait pour tâche de se relever après avoir affronté le deuil. Sans grande surprise, Tensai n’avait jamais pleuré ses frères d’armes tombés au combat. Le colosse avait eu tôt fait d’abriter son cœur dans une armure impénétrable et même quand ses plus proches guerriers rendaient leur dernier soupir, l’homme-dragon ne s’était jamais laissé allé à des épanchements émotifs. Ce n’était pas dans son caractère. Tout au mieux pouvait-il les traiter avec considération et respect, et accélérer leur trépas si leur agonie allait durer des jours ou des heures. Peut-être aussi pouvait-il respecter leurs dernières volontés, s’il les jugeait utiles et non déshonorantes pour ses subordonnés.
    Mais pleurer ? Non, ce n’était pas dans l’âme de l’Empereur.
    Par contre, il pouvait comprendre la rage qui avait habité ses adversaires. Il pouvait comprendre leur haine, leurs stratégies, leurs traditions, leurs vies. Il pouvait même saluer la résilience reikoise, qui avait certes causé énormément de morts durant la Conquête, mais qui avait aussi créé aussi à l’occasion de merveilleux combats. Dès qu’on touchait à l’art de la guerre, en somme, le dirigeant pouvait faire preuve de plus d’empathie qu’il n’en faisait preuve habituellement, non pas parce qu’il avait pitié de son adversaire, mais parce que se battre l’amusait, avait été un moment la respiration de son âme, et qu’il était l’incarnation même du barbare et d’un chef militaire.

    Quand Nagisa lui avait donc demander de le combattre, pourquoi refuser ?
    Les morts étaient au Soleil et à la Lune, oui, mais tant qu’on était en vie, nous avait tout à faire avant de rejoindre les Cieux. Se mettre des objectifs impossibles – comme vaincre le Tueur des Titans – était aussi fou qu’honorable, puisque cela montrait que la belle elfe avait toujours une âme de combattante.

    Sans répondre à ses derniers propos, le colosse lança la pièce dans les airs et très vite, il reposa son regard sur son adversaire, la laissant effectuer les premiers coups de leur danse guerrière. La garde royale s’était d’ailleurs mise en position avec un pas légèrement en arrière, comme pour contrebalancer son équilibre, et quand la pièce retomba au sol, une lame vola dans les airs, et spécialement dans sa direction.

    C’est d’un geste quasiment désinvolte que Tensai écarta le projectile. Le renforcement de sa constitution physique était suffisamment pour que la dague ne lui causât aucun dégât. Mais, comme il l’avait prévu, l’elfe aux cheveux améthystes avait préparé une seconde attaque, son fouet enserrant son poignet. Désormais, la guerrière se projetait vers lui, avec l’objectif de lui faire gouter de son arme. Ca aurait pu marcher si le Drakyn était sagement resté assis immobile, à attendre que l’attaque fasse mouche. Sauf que, évidemment, le roi du Reike allait lui aussi s’engager dans le combat. Puisque l’elfe se laissait guider par le fouet, Tensai attrapa de ses doigts libres la corde de chambre et de lanière en cuivre, pour lui insuffler, par sa force surnaturelle et une traction du poignet, un changement de direction. Soumis à la pression exercée par le dirigeant, le fouet se tordit pour aller brusquement vers la gauche, entrainant ainsi sa porteuse avec elle et la menaçant de heurter le mur. Son élan coupé, il lui fallait donc rebondir rapidement, mais ce n’en était pas fini pour autant. Profitant de ce lien inopiné qui la reliait à son adversaire, le colosse aussi avait finalement bougé. De sa main libre, il avait dégainé sa première épée, et une impulsion au sol avait suffi pour qu’il se projette vers la guerrière, avec l’intention claire de la blesser.

    Bientôt, le chant des armes allait résonner.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nagisa O'Hara
    Nagisa O'Hara
    Messages : 33
    crédits : 910

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: B - Garde royale
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3219-nagisa-o-hara-garde-royale-d-excellence-termine
  • Dim 5 Mai - 22:33
    De la garde à la royauté
    feat. Tensai Ryssen

    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen Separa10

    Il y avait des défis qu'il fallait parfois s'épargner. De ceux par exemple, dont on sait qu'on ne saura surmonter. Des épreuves où l'on ne peut sortir vainqueur, où les forces sont diamétralement opposées, le fossé entre les deux démesuré. Ça, c'était le rôle de discernement d'une cheffe de bataillon reikoise. Mesurer les forces en sa possessions, à proprement parler ou en termes d'effectifs, et ce qui se dressait en face.

    Et toute cette réflexion n'avait ici pas tant de sens. Si Nagisa jouait le jeu sérieusement, le mot était clairement dit : jeu. Entraînement martial, défi insurmontable, victoire impossible à atteindre. Triompher de Tensai serait un peu comme triompher d'une cohorte entière des meilleurs guerriers du Sekai. D'un titan. D'un dragon. Non, ce n'était pas le but aujourd'hui : aujourd'hui, c'était un jeu d'esprit, de tactique, de réflexes. Comment survivre face à un ennemi largement supérieur ? Comment en profiter pour picoter très légèrement le derme de celui qui lui avait tout pris mais celui qu'elle protégeait avec d'autres gardes royaux au péril de sa vie ?

    La dague fut détournée de sa direction initiale comme si cela avait été un vulgaire grain de sable jeté à son visage. Tensai saisit la lanière du fouet et repoussa Nagisa vers le mur avec une force de colosse ; celle-ci se laissa traîner par terre sur sa spallière protégeant son épaule, les deux mains fermement accrochées au bout de cuir, et amortit son choc contre le mur de ses talons, genoux fléchis. D'une habile roulade, elle se releva, tel un félin pour voir venir les yeux emplis d'une hargne belliqueuse de son roi. Il fonçait sur elle. L'elfe planta donc un talon à terre et alors qu'il lui portait un coup d'estoc. Elle le dévia à peine, du bout de la lame tant elle ne put résister au choc : d'une impulsion, elle glissa le long du flanc de Tensai pour esquiver et effectua de longs pas arrière pour rapidement s'éloigner.

    La garde royale respirait vite et ses muscles ne répondaient tout simplement pas à la bonne vitesse face à l'adversaire.

    "Hmpf ! J'aurais peut-être dû garder ma claymore en électrum pour équilibrer tout ça, vous ne croyez pas, mon roi ?"

    Elle sourit alors que la main qui avait tenu la lame déviant le coup tremblait : la lame de l'arme avait été fendue sur son bout par la puissance du coup d'épée de Tensai.

    "Je crois que même en essayant de vous abaisser à mon niveau, vous détruisez mon matériel. Cependant..." elle désigna du bout de son doigt ganté noir le flanc du drakyn qu'elle avait effleuré. "... on dirait que c'est moi qui a fait couler la première goutte de sang."

    Une aiguille. Plantée sous l'aisselle de Tensai. Bien que très mince, on pouvait apercevoir un minuscule filet de sang couler.

    Nagisa est une guerrière assassine. Sa force n'est pas la force elle-même, mais l'agilité, la précision et l'intelligence du terrain. Et puis... pouvait-on considérer cela vraiment déloyal, puisqu'elle n'avait pas montré cette arme au roi ?

    Ce n'était qu'une toute petite aiguille...




    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen Signat11
    #9455F0

    Pouvoirs:
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen
    Tensai Ryssen
    Messages : 158
    crédits : 1120

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2323-tensai-ryssen-l-empereur-dragon
  • Ven 10 Mai - 18:05
    Tensai savait que Nagisa n’avait aucune chance contre lui. Il savait – c’était une évidence – que le but n’était pas de la tuer, ni de l’envoyer trois mois en convalescence. En tant que garde royale, elle restait précieuse, pour le couple, et de manière plus générale, la violence ne se justifiait pas dans tous les contextes. Avec les Ryssen, oui. Avec les Dévoreurs aussi, quand il fallait potentiellement les remettre au pas. Mais pas ici. Tout comme son supérieur devait prendre soin de ses subordonnés, un roi devait aussi savoir porter son armée vers le haut. On ne le faisait pas en détruisant ses soldats pour le plaisir. Il fallait maintenir une discipline, tout en se faisant respecter – et craindre aussi, pour ceux qui étaient les plus stupides et qui n’avait qu’un petit pois en guise de cervelle.

    Nagisa ne faisait pas partie de cette dernière catégorie. Oh, elle avait dû le haïr quand il avait tué les siens, mais preuve de sa résilience et de son abnégation, elle avait su rebondir. Ce qui les conduisait à cet instant à ce duel. Tensai était curieux de savoir si elle allait le surprendre et il eut rapidement sa réponse. Bien que la belle soit repoussée vers le mur, celle-ci amortit le choc grâce à ses épaulières sans lâcher sa prise, et dès qu’elle put, elle se redressa après avoir fait une roulade. Il était temps, car déjà, le géant était sur elle. Elle esquiva à peine son attaque et décida de glisser le long de son flanc pour remettre ensuite de la distance entre eux.

    La première passe d’arme était terminée et le premier sang avait coulé.
    Contre toute-attente, ce n’était pas celui de Nagisa qui se répandait sur sa peau pâle, mais c’était celui du Drakyn. Habitué à être à l’écoute de son propre corps, il tourne la tête vers l’arme dissimulée de la guerrière et d’un geste, il retire l’aiguille pointée dans sa peau.

    - Intéressant. Eût-elle été empoisonnée qu’elle aurait pu me causer des problèmes pour le combat.

    Nagisa savait évidemment que, comme tous les membres de sa race, le colosse n’avait aucune résistance aux poisons. Or les aiguilles était un outil parfait pour droguer ou empoisonner une cible. Pour l’époux d’Ayshara, c’était un bon rappel qui l’enjoignait à la vigilance.

    - Cette astuce ne marchera pas deux fois, déclara le roi, mais je te concède ce point.

    Evidemment, l’elfe n’était pas ressortie indemne de cet affrontement. Son bras tremblait sous le choc, son corps devait déjà être parcouru par l’adrénaline et son épée… mériterait d’aller voir le forgeron royal, ou bien celles de Dame Ariesvyra.

    - Tu peux aller chercher ta claymore si tu le souhaites, ricana-t-il. Ou essayer de trouver une stratégie avec cette position désavantageuse. Que ferais-tu si c’était un réel combat ?

    La question est posée, tant pour faire réfléchir la garde royale que pour la mettre en situation. D’ailleurs, Tensai ne la laisse pas directement répliquer. A nouveau, il s’élance, et loin d’utiliser son arme, qu’il vient de planter profondément dans le sable, il utilise ses poings. Feignant une attaque visant à toucher son flanc et à la déséquilibrer totalement, il s’attend à ce que Nagisa esquive. Mais de main gauche, un lasso de feu apparaît et vient s’enrouler autour de la cheville de la garde royale. Tirant son arme improvisée vers lui, la jeune femme devra utiliser son agilité pour s’en sortir, car c’est cela dont elle a besoin pour renverser la tendance et éviter l'autre poing qui compte s'abattre sur elle.

    La regardant réagir, Tensai profite de l’intermède qui s'ensuit pour lui poser une question.

    - Toi qui m’as combattu, tu connais mes capacités physiques. Elles sont au-delà des facultés d’un simple mortel, ne nous en cachons pas. Ce n’était pas de l’orgueil que de dire la vérité telle qu’elle est. Dans la bouche de Tensai, c’est un constat, rien de plus.  Si je maîtrise la force et le renforcement de mon corps à la perfection, ça ne veut pas dire que je maîtrise toutes les capacités martiales qui existent. Toi qui as privilégié la voie de l’agilité et de la vitesse, quelle serais les compétences que tu me conseillerais ?.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nagisa O'Hara
    Nagisa O'Hara
    Messages : 33
    crédits : 910

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: B - Garde royale
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3219-nagisa-o-hara-garde-royale-d-excellence-termine
  • Sam 25 Mai - 22:54
    De la garde à la royauté
    feat. Tensai Ryssen

    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen Separa10

    Le gigantesque drakyn observait l'aiguille plantée à un endroit délicat, le sang perlant de la micro-blessure. C'était là une victoire. Petite, minuscule diriez-vous ; à l'échelle de Nagisa, c'était déjà une belle preuve de son agilité et de sa stratégie martiale : face à un ennemi qui mise tout sur la vitesse pure et la force démentielle, il fallait user d'intelligence et de pragmatisme.

    "En effet. Si vous auriez été un ennemi, elle serait effectivement empoisonnée." La belle guerrière sourit à son roi. "Mais je ne pourrais guère vous faire un tel affront en duel."

    Puis le guerrier posa une question, une question qui n'avait pas besoin de réponse. Pourtant, l'elfe, ramenant la lame coupée près de son visage en position de défense, répondit instinctivement :

    "Je trancherai la gorge de l'adversaire avec ce qu'il reste de mon épée."

    Plus qu'à joindre l'acte à la parole, hein ? Si seulement c'était aussi simple. Tensai décida aussi de jouer sur le côté vicieux : il planta son arme fermement dans le sol - ce qui était à la fois humiliant pour Nagisa et à la fois juste puisqu'il venait de briser l'arme d'entraînement dont elle s'était équipée - pour foncer sur elle, le poing brandit prêt à lui décrocher la mâchoire et briser le crâne. Ce qui en soi pouvait très facilement arriver, avec Tensai.

    Tel un félin, elle bondit, mais c'est alors qu'un lasso de feu vint délicatement caresser son armure au bas du mollet. La chaleur pouvait être ressentie à travers métal et cuir tant elle était intense. L'adversaire tira sur celui-ci, qui répondait étrangement aux mêmes lois de la physique que son propre lasso de cuir à elle, et l'elfe fut interrompue dans son saut, mordit le sol. Elle fut attirée brutalement vers son roi, mais il n'avait certainement pas vu qu'elle avait prestement ramassé quelque chose sur son passage. Finalement, le fait qu'il lui ai fait changé de direction n'était pas si mal...

    ... puisque Nagisa encaissa le coup de poing de Tensai de sa main droite, tenant fermement sa dague. Cachée le long de son avant-bras qui se faisait traîner au sol, l'elfe ne laissa pas le temps au drakyn, qui malgré son renforcement de constitution, n'avait pas non plus des capacités de prescience ou des réflexes parfaits, de protéger entièrement la peau de sa main et du sang gigla au visage de Nagisa quand son arme vint se planter fermement entre l'index et le majeur de son roi, déchirant la peau et les muscles tandis que sa main et son poignet à elle craquèrent sous le coup de manière lugubre. Son corps ne pouvait encaisser un tel coup.

    Nagisa laissa un râle de souffrance s'échapper d'elle tandis que son poignet était tordu dans un angle étrange, absolument anormal. Elle se releva en tenant sa main qui pendouillait, le visage déformé par la douleur.

    "Se méfier des coups en douce et de ce que l'ennemi va utiliser sur le terrain contre vous", répondit-elle, la mâchoire serrée. "Poison, lames cachées... le but sera toujours de chercher à vous handicaper petit à petit en sectionnant ce qu'il faut, au moment où ne vous y attendez pas, aux endroits que vous ne pensez pas à protéger en misant tout sur la force de votre attaque" Elle rit nerveusement, poussée par l'adrénaline. "J'ai mal joué mon coup et je n'ai pas retiré mon poignet à temps... mais à mon avis, les tendons de vos deux doigts ne sont plus fonctionnels comme il le faudrait !"

    Marchant doucement en marchant, elle saisit tout à coup de sa main gauche l'arme que Tensai avait planté dans le sol. Vous avait-on dit qu'elle était ambidextre ? Elle la tint en défense devant elle. Il serait délirant de lancer un assaut.

    "Et ne pas laisser son matériel traîner", ajouta-t-elle, moqueuse.

    Ils se faisaient face, au soleil couchant.

    "Mon roi, devrait-on appeler quelqu'un pour soigner nos bobos ? Aurais-je accès à ma claymore ? Ou préféreriez-vous que je continue à vous sectionner des choses avec des armes banales tandis que vous brisez mon corps comme une poupée de chiffon ?"




    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen Signat11
    #9455F0

    Pouvoirs:
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen
    Tensai Ryssen
    Messages : 158
    crédits : 1120

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2323-tensai-ryssen-l-empereur-dragon
  • Mer 12 Juin - 22:05
    Un duel respectait en effet certaines règles, et en conséquence, Nagisa n’avait pas empoisonné son aiguille, qui avait réussi à percer la carapace du guerrier. En temps normal, ç’aurait été une erreur potentiellement fatale pour le Drakyn, car comme tous les membres de sa race, le colosse était particulièrement vulnérable aux empoisonnements. D’autre part, en situation réelle, la jeune femme en face de lui serait déjà morte dès les premières secondes de leur combat, s’il en avait eu envie.

    Il n’est pourtant pas question de gaspiller les talents d’une guerrière au fort caractère, qui est en outre une de ses gardes royales. Lorsque l’elfe lui répond d’ailleurs qu’elle essaierait de trancher la gorge de son adversaire avec le reste de son épée, sa réplique plait au chef barbare qui se contente d’acquiescer face à sa hargne et sa résilience. Ce sont deux traits de sa personnalité qu’il a déjà vus par le passé, et il est satisfait que la belle n’ait rien perdu de sa volonté à abattre ses adversaires, même lors de situations désespérées.

    Reste à continuer leur combat. Plantant sa claymore dans le sol, Tensai va brusquement dans la direction de sa subordonnée, prêt à lui briser la mâchoire. Si Nagisa voit naturellement le coup venir, elle découvre rapidement aussi le lasso qui la prend par surprise et qui l’empêche de se déplacer comme elle le souhaiterait. Qu’importe, le monarque sait qu’elle est vive, il sait donc qu’elle s’adaptera aux conditions qu’elle impose. Cela ne fait même pas de doutes aux yeux du Conquérant.

    On pourrait croire que son pronostic est erroné, qu’il a placé de faux espoirs en elle, lorsqu’il porte le coup et que la protectrice d’Ayshara a donc sa mâchoire brisée. Une brève douleur entre ses deux doigts, qui ne le fait pas broncher, lui confirme cependant qu’elle a réagi et qu’elle a su – encore – lui porter un coup. Loin de s’en assombrir, un sourire étonnamment fugace apparaît sur ses traits. Sa blessure est mineure par rapport à son vis-à-vis : sa main et son poignet étaient tordus dans un angle bizarre, et sa mâchoire était, au mieux, déboîtée par leur seconde passe d’arme.

    En d’autres circonstances, Tensai aurait pu continuer ses coups, pour ne pas laisser à son adversaire la possibilité de riposter. Ici, il la regarde tranquillement se relever alors que la douleur doit parcourir de part en part la duelliste. Il est même surprenant qu’elle ait la force de lui répondre, mais son analyse n’est pas dénuée de sens. Essayer de le diminuer petit à petit pour augmenter les chances de le blesser et de lui nuire, voilà qui était logique et normal quand on était plus faible que lui. Et même si la soldate venait à tomber, elle laisserait la place à un autre sur le champ de bataille pour que ce dernier continue à le blesser, jusqu’à ce qu’enfin, le Drakyn soit réellement vulnérable. Pourtant, il y a plusieurs choses qui pourraient détruire leurs vaines tentatives.

    - Quand bien même vous m’infligeriez des dégâts, ce qui est honorable en n’importe quel combat, cela ne ferait que grandir ma volonté de vaincre et d’annihiler mes ennemis, déclare-t-il, en regardant ses deux doigts qui sont effectivement hors d’usage. Tu as la volonté de combattre, mais bien souvent, mes ennemis oublient que j’en ai une aussi, que le sang appelle le sang, que chaque seconde qui passe me pousse à savourer soit la férocité d’un ennemi, soit la bravoure d’un guerrier, ou la joie de côtoyer la mort - et donc d’avoir potentiellement un adversaire à ma valeur. C’était aussi pour se trouver un rival digne de ce nom que Tensai, en son temps, avait lancé de défis de plus en plus risqués, bien avant la Conquête. En toute état de cause, cela l’avait endurci et cela avait amélioré ses capacités martiales, au lieu de l’envoyer dans le monde des Astres. A présent que j’ai un royaume à diriger, et une famille à protéger, la perspective de mourir m’indiffère de plus en plus, si ce n’est totalement. Pourtant, à n’en point douter, si je devais affronter quelqu’un qui serait capable de me tuer, je n’ai nul doute que je prendrais pleinement part à l’ivresse du combat, sans même penser à ma santé et à ma survie tant que je peux vaincre mon adversaire. Sachant que quelqu’un qui serait tenir tête à Tensai serait assurément une autre monstruosité, une menace pour le Sekai et son peuple. Quant à ce que tu m’as dit sur le fait de m’affaiblir petit à petit...

    Un sourire, presque malveillant, nait sur ses lèvres, alors qu’il laisse retomber sa main et que du sang perle de sa blessure.

    - Il y a une solution toute simple à cela.

    Une solution qui provoquerait la hargne et le désespoir chez ses adversaires.

    - Il suffit que j’obtienne des capacités régénératives, pour que ces tentatives deviennent vaines et que m’infliger la mort ne devienne encore plus difficile.

    Si Tensai est déjà un monstre, cela ne le rendrait qu’encore plus dangereux car, à sa potentialité maximum, cette faculté sait guérir les blessures les plus prononcées et même regénérer un membre.

    Le guerrier laisse en tout cas Nagisa méditer sur ses paroles, et surtout, il la regarde saisir sa propre claymore avec un brin d’amusement. Elle lui pose des questions naturellement, mais il décide de ne pas lui répondre. Du moins, pas comme elle s’y attend.

    - Si tu m’as pris mon arme...

    Un mouvement vif.
    Trop rapide pour que Nagisa puisse le suivre des yeux.

    - Il suffit que je la reprenne...

    Grâce à sa vitesse, Tensai a traversé l’espace qui les sépare en un clignement d’yeux. De sa main valide, il saisit à pleine main le bout tranchant de son épée après avoir renforcé ses muscles et sa peau et il appose à sa claymore sa propre force. Devenue aussi légère qu’une plume entre ses doigts, et devenue subitement inamovible pour Nagisa,  il fait déjà un mouvement sur le côté pour préparer sa prochaine attaque.

    - ... Pendant que mon propre corps devient une arme.

    Le coup de genou, et la jambe qui s'étend pour la frapper, l’elfe les voit venir, et elle a tout lieu de croire qu'une offensive va encore s’abattre sur ses jambes, sinon sur sa poitrine. Pourtant, le coup s’arrête à un ou deux centimètres de son corps, et avec un sourire un peu torve sur les lèvres, Tensai esquisse un mouvement de recul

    - Mais je crois que les médecins royaux nous en voudront si nous continuons sur notre lancée. Ils vont encore me demander quelle est la définition d’un duel en me faisant mille reproches sur l'état de mes adversaires.

    Tensai souffle. Au moins, il n’a pas à s’embarasser de telles considérations avec Deydreus, quand ils s’entrainent en dehors du palais.

    - Nous pouvons voir les médecins royaux, sauf si tu souhaites me montrer une de tes techniques, ou bien voir l’une des miennes.

    Une faveur qu’il pouvait bien lui rendre, puisque le duel, si court et intense avait-il été, lui avait bien bien plu jusqu’à présent.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nagisa O'Hara
    Nagisa O'Hara
    Messages : 33
    crédits : 910

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: B - Garde royale
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3219-nagisa-o-hara-garde-royale-d-excellence-termine
  • Dim 7 Juil - 12:16
    De la garde à la royauté
    feat. Tensai Ryssen

    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen Separa10

    Au final... quelle erreur ce fut de choisir de "s'entraîner" avec son roi. Franchement, qu'avait-elle espéré accomplir ici ? L'impressionner ? Le vaincre ? Trouver un stratagème ultime pour faire tomber l'invaincu du Reike, le conquérant, le mari de la descendante des Draknys ?

    Dans tous les cas, force était de constater que c'était raté. Une mâchoire décrochée, des dents éclatées au fond de la bouche faisant s'écouler du sang des lèvres non plus rosées mais bien rouge foncé de la belle elfe, une poignet totalement brisé et un corps qui résistait affreusement bien à la douleur, puisqu'elle était fièrement debout face à son adversaire plutôt que tordue de douleur au sol. Non pas qu'elle y était insensible ; elle souffrait le martyr ! Elle s'efforçait cependant d'en montrer le moins possible.

    La garde royale se voyait déjà dans le coma quand le roi fonça à nouveau sur elle dans une quasi téléportation instantanée tant il allait vite, saisissant son arme pour empêcher son adversaire de s'en servir puis étendant sa jambe ultra musclée pour - définitivement - éclater chaque os du torax de sa garde royale. Mais il s'arrêta au dernier instant, instant que l'elfe avait pris pour se pencher en arrière et reposer sur son unique main encore valide, dans une courbette gracieuse. Voyant qu'il n'en fit rien hormis qu'il souligna qu'elle était dans un piteux état, elle se laissa tomber au sol sur le dos et dû maintenir sa mâchoire en place avec sa main pour formuler de correctes phrases.

    "Le sang appelle le sang... Ne trouvez-vous pas que l'esprit de guerre domine trop votre esprit, alors que vous avez déjà tout ce qu'il vous faut ?" Elle le regarda, lui qui s'étendait fièrement de toute sa hauteur, elle depuis le sol. "Vous menez une famille, des troupes et un royaume. Quand bien même je comprends l'ivresse que vous tirez du combat et l'appréciation de l'adrénaline que cela nous donne, votre mort est bien la dernière chose qu'il faudrait qu'il arrive au Reike." Elle fut prise d'un rire nerveux. "Mais enfin, de toute façon, ceux qui peuvent prétendre vous vaincre ne sont pas nombreux. Vous et Ayshara vous défendez extrêmement bien seuls. A se demander ce que nous autres, gardes royaux, faisons si ce n'est que chasser les malotrus du palais, surveiller Draknys lors de ses escapades ou garder un œil sur vous pendant votre sommeil !"

    Elle se releva en se roulant sur le côté et en s'appuyant sur les muscles développés de ses cuisses.

    "Je crains hélas ne pouvoir vous montrer d'efficaces techniques dans mon état. Et puis, notre style de combat est fort différent." Si elle pouvait sourire, elle l'aurait fait. "Je suis vile, trompeuse, subtile. Vous êtes force, violence et puissance. Nul doute que l'on peut apprendre l'un de l'autre, mais vous vous ennuieriez avec moi. A quoi bon empoisonner, couper des tensons et percer des organes vitaux pour infliger une mort lente mais sûre tandis que vous affrontez d'autres adversaires, alors que vous pouvez simplement les annihiler d'un coup de poing ?" Elle soupira. "Si vous apprenez la magie de régénération, le monde n'a qu'à bien s'en tenir. Tensai l'invincible."

    Assez parlé.

    "Je vais voir les médecins. J'aurais bien continué mais je dois demeurer efficace dans mon travail de garde. Cependant, si vous souhaitez m'accompagner..."

    Elle n'avait pas souvent l'occasion d'échanger directement avec le roi de sa nation.




    De la garde à la royauté feat. Tensai Ryssen Signat11
    #9455F0

    Pouvoirs:
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen
    Tensai Ryssen
    Messages : 158
    crédits : 1120

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2323-tensai-ryssen-l-empereur-dragon
  • Dim 14 Juil - 18:59
    Il l’avait amochée et il ne s’était pas retenu. Tensai savait bien, pour avoir subi de multiples blessures lui aussi, que les fractures qu’elle avait reçues devaient lui faire un mal de chien. Tout soldat lambda aurait pleuré de douleur depuis longtemps, mais la guerrière, elle, savait se détacher de son état physique pour lui parler comme si tout allait bien. Quelque chose qui n’était pas étonnant, compte-tenu de l’entrainement de la garde royale, mais qui demandait quand même beaucoup d’abnégation de la part de l’elfe.

    Lorsque celle-ci lui demanda si l’Empereur n’avait pas un esprit un peu trop belliqueux, le roi lui répondit par un sourire mi-figue mi-raisin.

    - Je ne serais plus fidèle à moi-même si je commençais à avoir un esprit pacifique. Même la fin de l’expansion de notre territoire ne m’empêche pas de prévoir sur le long terme. Il faut continuer à renforcer la force de notre armée en prévision de la lutte titanide, renforcer nos frontières pour ne pas laisser passer des agents doubles, qu’ils soient divinistes ou républicains. Oui, nous sommes en paix, nous les mortels, mais j’abhorre l’idée de nous laisser encrasser par une routine qui nous tue à petit feux et qui nous fait devenir négligents. Regarde ce que cela a donné avec nos voisins de l’Est, fait-il avec un reniflement dédaigneux. Cela dit, poursuit-il avec un ton plus détendu, je ne compte pas mourir de si tôt. Quand bien même y aurait-il un risque que ma chère et tendre empêcherait que je passe l’arme à gauche, fait-il alors qu’une expression un peu plus tendre traverse son regard à la mention d’Ayshara. Elle et moi sommes extrêmement puissants, ajoute le monarque après avoir écouté les dernières remarques de sa sœur d’arme, toutefois, nous sommes mortels, nous avons besoin de sommeil, d’aide, et de vigilance. Gouverner un royaume ne se fait pas tout seul. C’est pourquoi ta présence et celle des tiens nous est précieuse, car vous pouvez être nos yeux et notre bouclier quand le poids de la Couronne se fait trop présente. Nous sommes puissants, mais nous ne sommes pas infaillibles, et nous avons besoin d’un regard extérieur à tout cela, d’un confident, éventuellement, quand nous sommes seuls. Vous faites bien plus que veiller sur nous durant notre sommeil.

    Sa réponse était une manière de considérer la garde royale, sans fioritures inutiles mais avec la franchise qui lui était coutumière. Il ne peut ensuite que rejoindre son analyse quand la belle lui fait remarquer qu’il s’ennuierait s’il étudiait son style. Effectivement, faire preuve de subtilité n’est pas son genre. Empoisonner des gens non plus… Il laisse ces méthodes à d’autres.

    - Je vais t’accompagner. Je pourrai laisser mon épouse me soigner, mais si j’attends jusqu’au soir pour avoir ses soins, quelque chose me dit qu’elle ne sera pas contente, ricane-t-il. D’ailleurs, la Vosdraak ne rayonnerait pas de joie non plus en voyant l’état de Nagisa. Quant à ses deux doigts, même lui devait reconnaître que ne pas les utiliser était désagréable.

    Ils se mettent donc en marche, et pour un temps, seul le silence règne entre eux, le temps qu’ils quittent la cour et s’aventurent dans un des nombreux couloirs du palais.

    - Que faites-vous en dehors de vos heures de garde royale ? Qu’aimez-vous faire et où appréciez-vous aller ?

    Tensai le savait, leurs horaires étaient très demandant, et ce n’était pas pour rien s’il avait refusé que Brak reprenne ses activités de gladiateur en plus de son rôle de protecteur. Toutefois, n’importe quelle créature avait une vie en ce monde, et il était curieux d’en savoir un peu plus sur l’elfe. Ils s’aventuraient là sur un terrain plus informel, mais c’était aussi avec de telles questions qu’il pourrait mieux la connaître et créer un lien plus profond avec la gardienne du couple royal.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum