DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Luviel !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 506
    crédits : 1928

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mar 13 Sep - 23:50
    11 septembre de l’an 3

    J’ai à peine pu dormir de la nuit, d’une part, car j’ai été blessé au torse et je me suis retourné plusieurs fois dans mon lit à cause de la douleur, mais aussi parce que je suis devenu le Grand Argentier du Reike, appelé également le GAR ! Bon, je viens d’inventer ce terme, mais je suis plutôt satisfait de moi. Je suis à la fois excité comme une puce et mortellement fatigué, mais je ne peux pas me permettre d’être en retard pour le premier jour de ma nouvelle vie.

    Je me prépare donc et quitte pile à l’heure la demeure familiale. À l’extérieur, m’attend une dizaine d’hommes et leur chef, un Sajenti en armure complète, qui me salut selon le code en vigueur dans l’armée et me dit :

    Je suis Robert, sous-officier de l’escouade. Nous avons été détachés à votre protection.

    Je mets un peu de temps à appréhender la nouvelle, je vais devoir maintenant faire avec une escorte. Je m’incline devant eux et je leur dis en souriant :

    Messieurs, dames, enchanté de faire votre connaissance, j’espère que nous ferons du bon travail ensemble. Je vous propose de parler sur le chemin, sinon, je vais être en retard.

    Le militaire fait signe qu’il a compris et j’arrive ainsi pile à l’heure au Plais. J’y rentre uniquement accompagné de Robert, la zone étant après tout, la plus sécurisé du Reike et à peine ai-je mis les pieds dans mon bureau que je vois Sam l’accompagnateur, Charlotte Leviathan et d’autres collègues m’accueillir pour me féliciter !

    Les nouvelles vont vite et je suis très content de les voir. Je ne connais pas tout le monde, car certains sont des collègues tout récents, mais je suis sur un petit nuage et je n’y fais pas attention. Bientôt, un petit attroupement se fait, et je ne sais plus où donner de la tête.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Messages : 24
    crédits : 976

    Info personnage
    Race: Elfe noir
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t174-nikaerth-dyr-erlamshir-terminehttps://www.rp-cendres.com/t590-nikaerth-s-relationshipshttps://www.rp-cendres.com/t589-nikaerth-s-chronicles
  • Mer 14 Sep - 19:02
    «Sorry, I'm not reacting to this news with appropriate excitement... I'm happy for you.»

    September 11 / Morning. Ikusa
    L’invitation avait été sagement déposée dans les mains de la doyenne de la demeure Erlamshir. Comme à son habitude, elle avait placé la missive avec les autres, sur le bureau du maître des lieux. Fouillant paresseusement les quelques lettres à son attention, quelle ne fut pas sa surprise d’y trouver la dite invitation. Lisant les lignes rapidement, un sourire carnassier se dessinait sur les lèvres du Khashis. Ainsi, Tagar avait bel et bien obtenu la promotion tant désirée à son cœur. Évidemment, une fête en son honneur avait été organisée dans l’enceinte du palais. Rien de bien majestueux, à son entendement, que quelques nobles avaient été choisis pour célébrer la nouvelle. Fronçant légèrement les sourcils, il retourne le papier pour en connaître l’auteur.

    L’elfe se doutait bien que Tagar ne l'ait jamais invité personnellement, surtout après les derniers événements. La situation était restée de glace entre les deux, bien que le nobliau n’eut probablement jamais pardonné Nikaerth à ce jour. Pourtant, la tentation était bel et bien présente chez lui. En apercevant la liste des inclus, il ne put que remarquer quelques noms très bien placés dans la hiérarchie Reikoise. Sans doute, n'avaient-ils pas connaissance de la tension houleuse entre les deux hommes. Un rire ne put que s'échapper de ses lèvres, tandis qu’il contemplait l’ironie de la situation. Bien entendu, il n’avait guère l’intention de manquer la célébration, cela aurait été un manque de respect flagrant envers Tagar et son image valait plus à ses yeux que la potentielle colère de l’homme.

    Se levant tranquillement de son fauteuil, il claqua deux fois des mains afin de gagner l’attention du plus proche serviteur. Il n’attendit que quelques secondes, avant qu’un jeune homme ne passe la porte en le regardant fièrement dans les yeux. Ce comportement aurait sans doute été châtié par n’importe quel autre maître face à son serviteur, mais Nikaerth avait toujours préféré cette familiarité envers ses employés.

    «J’ai besoin que l’on m’habille conformément à une célébration, crois-tu pouvoir me trouver quelque chose rapidement pour ce soir?»

    Visiblement, le sourire du jeune homme en disait long sur ses appréhensions. Le regard de l’elfe, tant qu’à lui, lui priait définitivement de ne pas lui demander de question inutile dont il n’avait guère l’intention de lui fournir la moindre réponse. Voyant que son maître n’avait pas l’intention de plier devant son air interrogateur, il se courba légèrement et sortit de la pièce à l’instant.
    ~~

    September 11 / Evening. Ikusa
    La soirée s’annonçait riche en rebondissements, tandis que Nikaerth se dirigeait vers le palais. Il avait du mal à contenir son excitation, se demandant si le noble arriverait à garder une attitude noble devant lui ou lui lancerait-il son verre de vin en plein visage? C’était ce genre de plaisir qui animait la joie de l’elfe. Une attitude mesquine me direz-vous, mais cela était plus fort que lui, il ne pouvait s’empêcher d’appréhender la réaction de Tagar. Dans son for intérieur, il se savait en droit et n'avait que suivit les ordres qui lui avaient été octroyés. Mais Tagar n’avait pas semblé comprendre la situation à proprement parler. Sans doute, la fierté du noble avait été plus affectée que son raisonnement, ce jour-là.

    Passant les portes, après avoir majestueusement montré l’invitation qu’il avait reçue, il avançait doucement parmi les dignitaires et autres personnages importants de sa nation. Saluant respectueusement chacun d’entre eux et se présentant à quiconque ne connaissait pas son identité, il tomba finalement nez à nez avec le nouveau cœur du royaume. S’inclinant respectueusement devant Tagar, il joignit les poings devant son visage, afin de le saluer avec toutes les louanges dues à son rang.

    «Votre grâce. Félicitations pour votre promotion.»

    Il resta incliner un moment, avant de se relever doucement et de planter son regard argent directement dans celui du Cœur, un léger sourire en coin sur les lèvres. L’arrogance de l’elfe n’avait sans doute aucune limite, mais pour ceux présent de la scène, il ne semblait être qu’un homme heureux pour son ami de longue date...

    1.


    Une fête improvisé au Palais 65975_s



    Stats:



    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 506
    crédits : 1928

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 14 Sep - 21:13
    Alors que je passais une très bonne soirée, je vois débarquer quelqu’un que je n’aurais jamais cru revoir un jour, surtout au moment d’une fête surprise ! Je commence d’abord par lui demander, d’un ton froid :

    Qui vous a invité ?

    Je vois du coin de l’œil, Charlotte Leviathan, ma secrétaire personnelle, rougir légèrement et me dire :

    C’est moi, j’ai pensé que…


    Je l’interromps en levant la main et je lui dis, d’un ton bienveillant :

    Tout va bien.


    Puis mon regard ce fixe sur l’elfe et je lui dis :

    Voyons, pas de Grâce entre nous, après tout, nous avons voyagé ensemble, combattu les ennemis de l’Empire ensemble et je crois que lors de notre dernière entrevue, tu es sortit de la pièce où j’étais sans même un regard en arrière.

    Je me souviens très bien de cette scène et je lui précise :

    Mes dernières paroles ont été « Ne viens plus jamais me demander un service ». Et pourtant, tu es là, devant moi. Je pense qu’il est inutile de me féliciter, tu devrais plutôt me dire pour quelle raison tu es présent.

    Je suis sûr qu’il y a un intérêt caché dans sa venue. D’après les quelques discussions que j’ai eues avec lui, dans une oasis, il n’est pas vraiment un supporter inconditionnel de l’Empereur. Il veut peut-être essayer de me convaincre de le trahir ? Si c’est cela, il n’y a aucune chance, les Titans ont pu être gérés grâce à Tensai et personne n’aura fait mieux, ma loyauté lui est donc acquise. En plus, notre dirigeant est intelligent, car il m’a donné la place du Ministre des Finances.

    Je vois que notre discussion a jeté un certain froid et les divers autres invités, ont choisi prudemment de s’éloigner de quelques mètres, nous laissant seuls. Il n’y a que Robert, le Sajenti de ma garde personnelle qui est resté près de moi, comme s’il avait senti l’hostilité dans mes paroles.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Messages : 24
    crédits : 976

    Info personnage
    Race: Elfe noir
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t174-nikaerth-dyr-erlamshir-terminehttps://www.rp-cendres.com/t590-nikaerth-s-relationshipshttps://www.rp-cendres.com/t589-nikaerth-s-chronicles
  • Mer 14 Sep - 23:54
    La réaction du noble fut immédiate, même en présence d’autant de dignitaires qui les entouraient. Le sourire de l’elfe ne quittait pourtant pas son visage, relevant la tête soigneusement et fièrement. Il n’allait certes pas être celui qui comptait envenimer les choses devant public. D’ailleurs, il n’eut guère le temps de répondre à la question du noble, que sa servante prenait déjà le blâme pour l’invitation. Dommage, lui qui aurait tant aimé avoir la chance de lui désigner lui-même. Le ton froid du noble ne semblait pas ébranler ses airs, plus encore lorsqu’il rassura la demoiselle en question, qu’elle n’était pas en faute. Cela ne pouvait signifier qu’une seule chose : les personnages présents n’avaient aucune idée de la querelle entre les deux hommes… Cela pouvait définitivement jouer à l’avantage de Nikaerth.

    Mais la suite des paroles de Tagar ne l’étonna guère. Il fit bien attention de lui rappeler le comportement qu’il a pu avoir à son égard. Oui, l’elfe avait bien en mémoire la façon dont il l’avait fait arrêter sans le moindre remords. Cette pensée ne fit que sourire davantage le Capitaine, constatant que le noble semblait toujours l’avoir sur la conscience depuis. Néanmoins, il ne pouvait faire autrement que de le désigner par son nouveau rang, aussi mécontent que le noble pouvait l’être face à lui.

    «Bien entendu, votre grâce, votre mémoire ne fait pas défaut, comme à l’habitude.»

    Pour certains, le respect de l’elfe devant le fêter ne faisait pas de doute, mais pour d'autres, ils ne pouvaient que constater la froideur de ce dernier devant le Khashis. La situation amusait clairement Nikaerth, qui observait les regards réprobateurs des invités avec cet air carnassier dans les prunelles. D’ailleurs, il reconnut ainsi une différence particulière dans l’attitude de Tagar. Auparavant, jamais il ne se serait risqué de faire le moindre scandale devant témoins. Était-il si en colère contre lui qu’il en oubliait tout protocole? Ou croyait-il sincèrement que ces nouvelles fonctions lui en donnaient le droit? Créant ainsi un certain malaise dans la salle, la plupart semblaient vouloir s'éloigner de la scène afin de leur laisser une intimité certaine. C’est alors que le noble lui rappelait maladroitement les dernières paroles qu’il lui avait offertes, quelque temps plus tôt.

    «Ma mémoire ne me fait guère défaut également, votre grâce. Rassurez-vous, ma présence n’a rien avoir avec une quelconque faveur.»

    Cette politesse, venant de lui, ne pouvait être autre chose que pure provocation. Tagar le connaissait que trop bien et pouvait apercevoir l’arrogance dernière les mots doux de Nikaerth. Détournant son regard un instant, il fut bien heureux de constater qu’ils étaient maintenant presque seuls, excepté un Sajenti qui arborait l’uniforme militaire. Si ce n’était pas du sergent, toute politesse aurait sans doute quitté la motion du Capitaine, mais jamais il ne se risquerait à le faire devant les autres.

    «Je vois que vous tenez toujours cette rancœur à l'esprit, votre grâce.»

    Dit-il avec un demi-sourire, comme si la colère du noble le réjouissait intérieurement. S’il désirait ressortir la hache de guerre entre eux, Nikaerth ne se privera certainement pas.

    «Mais si ma mémoire ne fait pas défaut, vous me confirmerez sûrement, que vos actions n’ont eu d’autres choix que de mener aux conséquences de celles-ci.»

    Il n’avait guère précisé quelle action en particulier, afin de ne pas lui faire perdre la face devant les dignitaires à l’oreille bien étirée. Ces mots avaient été prononcés sur un ton neutre, mais comportaient tout de même un fond d’avertissement réservé à Tagar. Après tout, laisser délibérément partir l’être qui avait attaqué leur reine ne pouvait que faire tache à sa réputation.

    2.


    Une fête improvisé au Palais 65975_s



    Stats:



    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 506
    crédits : 1928

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Jeu 15 Sep - 15:37
    Mes paroles semblent amuser mon interlocuteur, car son sourire s’élargit. Il continue même, malgré mes instructions à me vouvoyer et à m’appeler « votre grâce ». Il commence vraiment à m’énerver, surtout qu’il ne me donne toujours pas la raison de sa présence ici. À la place, il préfère parler du passé et je lui dis, sans aucune gêne :

    Tu veux parler de mon amende ? Ne t'inquiétes pas, cela fait longtemps que je l’ai payé.

    Et oui, tout cela pour juste payer une simple somme d’argent. Les autres protagonistes ont eu, été condamnés à des peines de prison ou acquitté. Donc, je n’ai aucun problème à parler de cela, j’ai été jugé par le couple impérial lui-même, qui ont bien indiqué, par la sentence prononcée que je n’avais fait preuve d’aucune déloyauté, sinon je n’aurais pas eu seulement une amende. Tensai n’a pas la réputation d’un tendre et il a bien frappé celui qui avait osé le défier. Je peux ainsi continuer :

    Ce que je te reproche et je pense que tu le sais très bien, c’est que tu m’as dit être mon ami, mais finalement, tu m’as traité comme un moins-que-rien. Acquérir ma confiance n’est pas chose aisée et une fois celle-ci rompue, c’est impossible de rentrer à nouveau dans mon cercle.

    J’espère que les autres personnes dans cette salle ne ratent rien de notre conversation. Je veux que cela soit clair. Celui qui me déçoit, doit en payer le prix. C’est pourquoi je ne lâche pas l’affaire et je lui demande :

    Une nouvelle fois, je te le demande, que fais-tu ici ?

    Il m’a indiqué ne pas vouloir de faveur. J’attends donc sa réponse que j’espère être courtoise. J’avoue avoir bien envie de lui demander des nouvelles de mon ex-fiancée, puisqu’il la connaît, mais je ne sais pas comment aborder le sujet.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Messages : 24
    crédits : 976

    Info personnage
    Race: Elfe noir
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t174-nikaerth-dyr-erlamshir-terminehttps://www.rp-cendres.com/t590-nikaerth-s-relationshipshttps://www.rp-cendres.com/t589-nikaerth-s-chronicles
  • Jeu 15 Sep - 17:08
    Cette joute verbale commençait sérieusement à l’amuser. Visiblement, Tagar avait bien changé depuis le temps. Lui qui était, autrefois, toujours protocolaire et dans les formalités, laissait désormais ces émotions contrôler ces paroles sans la moindre gêne. L’elfe hocha la tête avec respect, lorsque celui-ci lui spécifia n’avoir que payer une simple amende à la couronne. Pourtant, cela n’avait guère de lien avec son arrestation. La décision du jugement ne lui appartenait absolument pas, mais il n’avait eu d’autre choix que de l’amener devant le roi, tout comme les autres. Après tout, il n’avait fait que son devoir envers le Reike. Il resta silencieux un moment, prenant le temps d’évaluer les moindres mots prononcés par le noble devant lui. Il était évident que le problème et la rancœur de Tagar relevaient davantage des traits personnels de la situation et non des actions en tant que telles.

    «Cela est justement par amitié, que je ne vous ai guère traité différemment des autres, mon grâce.»

    Il pencha légèrement la tête de côté, regardant le noble plus sérieusement dans les yeux.

    «Vous êtes un homme intelligent maître Reys, trop intelligent pour ne pas savoir que si je vous avais traité en ami ce jour-là, je ne vous aurais fait aucune faveur. Croyez-vous sincèrement que je peux me permettre un tel favoritisme? Démontré à notre peuple que si vous avez de bons amis, bien placés autour de vous, cela vous octroie un traitement de faveur? Je doute sincèrement que cela corresponde à l’image que vous auriez désiré projeter de vous-même, votre grâce.»

    Autour, ceux qui s’étaient éloignés de prime abord semblaient plus intéressés par leur discussion, se rapprochant doucement des deux hommes, curieux de comprendre quel conflit pouvait bien causer une telle scène. L’elfe n’en avait cure, tandis que son interlocuteur semblait bien décidé à en discuter ici même devant tout le monde.

    «Tenir rancune pour n’avoir fait que son devoir envers le royaume, me paraît injuste et exagéré de votre part, mon seigneur.»

    Pour une seconde fois, il lui demanda ce qui l’avait mené à se présenter en ces lieux.

    «Je suis ici, afin de féliciter votre grâce pour son poste en tant que nouvel Argentier de la couronne, rien de plus.»

    Son sourire et cet air de défi dans les prunelles ne semblaient guère vouloir le lâcher. Que de politesse sortaient de sa bouche, pour ceux qui ne connaissaient guère l’elfe un tant soit peu. Des murmures retentissaient doucement dans la pièce, comme si les invités déblatéraient entre eux qui semblait avoir raison dans ce conflit. Tagar avait bien désiré une scène, et Nikaerth lui donnerait volontiers son souhait s’il continuait à vouloir en débattre devant tous. S’il croyait un instant pouvoir s’en sortir indemne dans ces guerres de réputations, il avait décidément sous-estimé son adversaire.

    3.


    Une fête improvisé au Palais 65975_s



    Stats:



    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 506
    crédits : 1928

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Sam 17 Sep - 18:12
    Il continu à m’appeler votre Grâce ou bien Seigneur, mais je ne m’en formalise plus. Je vais sûrement devoir m’habituer à cela, les gens deviennent plus protocolaires en me parlant, c’est sans doute inévitable. Concernant les faits que je lui reproche, il me sort des excuses qui ne tiennent pas la route, invoquant le peuple, comme si ce dernier était une entité valable au sein du Reike.

    Le peuple n’était pas avec nous dans la pièce, quand il ordonnait à ses hommes de m’enchaîner. Il me fait ensuite le petit innocent, du genre, je n’ai rien fait de mal avant de m’annoncer qu’il est venu tout simplement me féliciter. J’avais bien raison, il veut quelque chose, faire en sorte de normaliser notre relation, de manière à ce que je ne bloque pas son avancement ou autre chose de ce genre-là. C’est complètement idiot de sa part, l’elfe ne dépend pas de mon service, mais de la Griffe, je n’ai donc aucune influence sur sa carrière.
    J’entends autour de moi de nombreuses personnes murmurées tout autour de nous et ne voulant pas créer de rumeurs sur mon compte, j’indique à Nikaerth, passant moi aussi au vouvoiement :

    Peu importe, tout cela est du passé. Capitaine, j’accepte vos félicitations.


    Je sens les gens un peu déçues par cette fin, mais les conversations reprennent bientôt et nous ne sommes plus au centre de l’attention, je demande donc à l’officier :

    J’aurais à vous parler d’une affaire, auriez-vous un moment à m’accorder dans deux heures, dans mon bureau ?

    J’attends sa réponse, que j’espère positive. Autant profiter de ma nouvelle position pour obtenir les informations dont j’ai besoin. Tout ce que j’ai à faire, c’est de ne pas lui accorder ma confiance. Ce qu’il y a de bien avec les traîtres, c’est qu’une fois qu’ils ont frappé, ils ne peuvent plus vous faire de mal, tant que l’on reste prudent et c’est bien ce que je compte faire.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Messages : 24
    crédits : 976

    Info personnage
    Race: Elfe noir
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t174-nikaerth-dyr-erlamshir-terminehttps://www.rp-cendres.com/t590-nikaerth-s-relationshipshttps://www.rp-cendres.com/t589-nikaerth-s-chronicles
  • Lun 19 Sep - 17:52
    Les murmures et chuchotements qui les entourent ne sont que de plus belles, bientôt, la salle entière semblait attendre le dénouement de leurs arguments. De très hauts dignitaires attendaient la réponse de Tagar, devant les explications données par le Khashis. Il était très peu protocolaire de devoir en discuter devant tous, surtout dans un tel événement, mais les deux hommes ne s’en souciaient visiblement pas. Surtout Nikaerth, qui se faisait un malin plaisir de ternir cette journée qui aurait dû n’être que félicitations. Ce n’était pas son intention primaire, mais lorsque le noble l’avait cherché, il avait décidément trouvé son compte. L’elfe ne connaissait que trop bien ces jeux de joute et politique et la jeunesse de Tagar se faisait cruellement ressentir dans ses arguments.

    Pourtant, tout comme s’il avait pressenti ne pas avoir la capacité de s’en sortir la tête haute, voilà qu’il semblait rétracter son avancée et mettre fin à la scène. Il lui mentionna maintenant accepter ses félicitations. Le sourire de l’elfe s’élargit un temps soit peu, baissant la tête avec respect. Lui signifiant par la même occasion, qu’il était bien d’accord avec l’arrêt des hostilités entre eux… Pour le moment. Rapidement, Nikaerth analysait l’expression faciale de leur public. Certains semblaient déçus de voir que le drame n'avait pas été plus important, d’autres étaient visiblement soulagés que les deux hommes puissent enfin se montrer raisonnables. Pour la plupart, ils se retournèrent vers leurs confrères, tournant désormais le dos à la scène.

    Tant qu’à l’elfe, son regard se reporta de nouveau sur Tagar. Celui-ci lui fait une demande : sois de la rejoindre dans son bureau dans les heures à suivre. Les prunelles de Nikaerth se font plus curieuses qu’il ne voudrait le laisser paraître, mais il hocha finalement la tête en guise d’acceptation. Il se doutait bien que cette conversation n’ait pu finir aussi facilement. Ainsi, il désirait en discuter en privé, ou c’est ce dont il lui semblait. Un peu lasse, il tourna les talons, se préparant déjà mentalement à essayer de faire comprendre quoi que ce soit à ce noble. Au passage, il se saisit d’un verre de vin, qui malheureusement n’aura guère un grand effet sur lui. D’un coup sec, il en engloutit le contenu, puis déposa la coupe sur la table près de lui.

    C’est à ce moment précis, qu’un riche noble le rejoint, lui murmurant de ne pas s’en faire avec la tournure des festivités. Faussement triste, l’elfe lui offrit ses plus sincères remerciements. Et d'un… Un imbécile en qui il pourrait soutirer des faveurs à l’avenir. Ahhh, ces jeux de manipulation, s’en étaient presque trop faciles pour le Capitaine, qui avait façonné son art depuis trop longtemps déjà. Tranquillement, un petit groupe se forma autour de lui, alors qu’ils lui offrirent un certain soutien. De l’autre côté, Tagar semblait discuter avec ceux qui prennent définitivement son parti. Et en moins de deux, les invitées prirent leurs décisions. Que de stupides nobles, qui jugent sans connaître le fond des choses, mais ô combien pratique ce comportement pouvait être, parfois.

    Les heures avançaient, et Nikaerth s'ennuyait terriblement en son for intérieur. Un sourire ici, et un ‘’oui mon seigneur’’ là. Ces soirées lui étaient définitivement pénibles à endurer, bien qu’il n’en laissait rien paraître. Heureusement, certains quittaient déjà les lieux, ce qui permit à l’elfe d’en faire de même. Doucement, il se dirigeait vers le bureau de Tagar, se demandant bien ce qu’il voulait à la fin. Il était évident que les deux ne voyaient pas les choses sous le même angle, qu’avait-il à ajouter ?

    4.


    Une fête improvisé au Palais 65975_s



    Stats:



    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 506
    crédits : 1928

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mar 20 Sep - 16:38
    Mon interlocuteur sourit à nouveau, comme s’il se moquait de moi, mais je n’en ai cure, car il accepte de me rejoindre dans mon bureau. Je reste donc un peu à la fête, profitant de l’instant, puis, une fois les invités partit, je rejoins mon office, saluant Charlotte Leviathan au passage.

    Tous ceux qui veulent me rencontrer doivent s'arrêter devant le bureau de ma secrétaire particulière, une jolie jeune femme, aux cheveux blancs comme les miens. Très investit dans son travail, elle présente tous les abords extérieurs d'une fidélité absolue depuis que je l'ai tiré de son ancien patron qui était particulièrement cruel envers elle.

    Une fois cet obstacle passé, ils peuvent passer ma porte. Le mobilier est assez présent avec un bureau (toujours bien rangé, je déteste travailler dans le désordre), avec un fauteuil et deux canapés en cuir noir de part et d'autre. J’ai également créé un mini-bar dans mon bureau, avec toujours une bouteille d’alcool de cerise (provenant d’une petite exploitation située sur les bords du lac Rebirth, juste sous la jungle) et du thé à la menthe et au jasmin (le parfum est vraiment très délicat, il s’agit d’une menthe qui pousse au milieu d’un champ de jasmin), très chaud, très sucré, très bon.

    Au-dessus de mon bureau, deux portraits du couple impérial, l’impératrice à gauche et l’Empereur à droite, semblant juger mes interlocuteurs. Ils sont là pour rappeler ma fidélité aux maîtres du Reike. De nombreuses plantes vertes sont présentes, car j’ai toujours aimé avoir un contact avec la nature, sans doute dû à mon affinité avec la magie de la Terre.

    Une armoire, remplis d’ouvrage sur les différents textes de loi venant de la République et du Shoumei me permet d’avoir toujours à portée de main les informations dont je peux avoir besoin. C’est donc tranquillement assis dans le fauteuil que j’attends mon invité et une fois ce dernier ayant passé la porte, je lui fais signe de s’asseoir dans le canapé de droite, comme cela, il a aura le visage sévère du Drakyn, en face quand il me regardera, ce qui peut impressionner. Une fois qu’il est installé, je lui indique :

    Je voulais vous voir, car j’ai une demande à vous faire.

    Je ne veux pas parler de faveur, ce serait me mettre à sa portée, et je continue :

    Je me souviens, à l’époque, vous avoir parlé d’une certaine jeune femme, une ancienne tatoueuse, devenue noble. Je pense que vous la connaissez et j’aimerais avoir des nouvelles d’elles.

    Je parle bien sûr de celle qui a failli devenir ma fiancée, je me demande ce qu’elle est devenue.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Messages : 24
    crédits : 976

    Info personnage
    Race: Elfe noir
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t174-nikaerth-dyr-erlamshir-terminehttps://www.rp-cendres.com/t590-nikaerth-s-relationshipshttps://www.rp-cendres.com/t589-nikaerth-s-chronicles
  • Mer 21 Sep - 0:07
    Le reste de la soirée se passait plutôt bien, maintenant que leur joute verbale s’était atténuée. Désormais, Nikaerth s’était présenté à la porte du bureau du nouveau Cœur du royaume, tel qu’il lui avait demandé. L’elfe espérait seulement que Tagar ne souhaitait pas continuer ladite conversation sur son arrestation. Pour sa part, il croyait fermement avoir tout dit sur le sujet. Certes, il pouvait concevoir que le jeune homme en avait pris une rancune avec le temps, mais il lui paraissait pourtant évident qu’il en comprendrait les raisons, avec le temps… Il soupira doucement, en passant la première porte qui menait au bureau de l’homme en question, tombant nez à nez avec la demoiselle responsable de son invitation. Sans doute, avait-elle quelques regrets désormais, voyant de ses yeux la relation houleuse que le seigneur entretenait avec l’elfe.

    Elle ne lui offrit aucune salutation, tandis qu’elle lui fit signe sans façon de rejoindre la seconde porte. Son nouveau comportement arracha un air de satisfaction de la part de Nikaerth, qui s’empressa d’obtempérer. Une fois à l’intérieur, il reconnut immédiatement le Drakyn qui semblait lui servir de garde du corps. Il le dévisagea un instant, avant de reporter son regard sur Tagar. Celui-ci, tout comme sa secrétaire, se contenta de lui faire signe de la main. Tiens, tiens, les politesses n'étaient plus à l’ordre, il semblerait. Curieux, bien que ne désirant pas s'éterniser davantage au palais, il alla tout simplement se placer sur le fauteuil, en remontant une jambe par-dessus l’autre. Son attitude montrait bien une lassitude évidente, mais il planta tout de même ses prunelles argentées dans celle de Tagar, lui désignant par le même fait qu’il attendait.

    Sans plus attendre, la voix de Tagar retentit dans la pièce, mentionnant avoir une demande à lui faire. Il arqua les sourcils un instant, visiblement piqué au vif par son arrogance. Comment osait-il lui faire la moindre demande ? Croissant les bras sur sa poitrine, jamais il n’aurait pu être aussi mal préparé pour la suite des mots qu’il s’apprêtait à prononcer. Un air ébahi, la bouche légèrement entrouverte, il fut désormais celui que l’elfe n’hésitait pas à dévisager. Alors qu’il penchait la tête de côté, toisant le noble devant lui, il se repositionna sur le fauteuil afin d’être plus droitement assis. Tagar ne pouvait décidément pas être sérieux ? N’est-ce pas ? Il l’avait sérieusement attendu deux heures pour lui demander ce genre d'âneries ?

    «Je vous demande pardon?»

    Dit-il sur un ton froid et visiblement énervé. Comme s’il ne pouvait s'empêcher, il balança doucement la tête vers l’arrière, riant légèrement de la situation, avant de reporter son attention sur le noble. Quelle mouche l’avait piqué, afin qu’il soit convaincu que l’elfe avait la moindre idée de ce qu’était advenu de la dame? Exaspéré, il soupira de plus belle, secouant la tête de droite à gauche.

    «Qu’est-ce qui vous fait croire que j’en ai la moindre idée?»

    À dire vrai, Nikaerth ne se serait jamais douté d’une telle demande.

    «À ce que j’en sais, vous m’avez mentionné être son fiancé, ne seriez-vous pas celui qui devrait savoir ce genre de chose?»

    Soudainement, une phrase en particulier ranima sa curiosité: je pense que vous la connaissez. Comment, diable pouvait-il savoir cela? Il n’avait pourtant jamais mentionné ce fait et il doutait fortement qu’elle en ait fait de même…

    5.


    Une fête improvisé au Palais 65975_s



    Stats:



    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 506
    crédits : 1928

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 21 Sep - 18:20
    Mon interlocuteur semble surpris par ma réponse, alors qu’il était assis de manière nonchalante, il se remet droit et me demande de répéter. Croyant qu’il avait compris de travers, ma demande n’étant pas très compliqué à satisfaire, je m’apprêtais à énoncer à nouveau mon propos, mais je n’en ai pas le temps, car il s’énerve maintenant et me prend à partie ! C’est le comble, d’ailleurs, il me retourne la question et je lui réponds exaspéré :

    Si je l’étais toujours, je ne vous aurais pas demandé de venir ici. Elle m’a quitté, mais j’aimerais juste avoir des nouvelles d’elle, voir si elle va bien.

    Plus précisément, elle m’a largué comme une vieille chaussette et sans un mot d’explication une fois le jugement de la Flèche rendu. Est-ce qu’elle avait peur que je lui apporte une mauvaise réputation ? À moins qu’elle ait trouvé le véritable amour, notre relation n’étant qu’une façade, du moins pour elle ? C’est pour avoir la réponse à toutes mes interrogations que je lui pose la question, et d’ailleurs, je lui précise :

    Quand nous étions au Palais de Kyouji et que je vous ai donné son nom, vous m’avez indiqué son prénom et son métier. J’ai donc supposé que vous la connaissiez. Si ce n’est pas le cas, toutes mes excuses de vous avoir dérangé pour rien.


    Je suis toujours poli, même envers les gens qui ne le mérite clairement pas. Si mon interlocuteur veut quitter la pièce, je ne le retiendrai pas. De mon côté, je vais embaucher discrètement un enquêteur privé pour faire la lumière sur cette affaire. Je suis quelqu’un de curieux et je tiens à connaître la vérité, même si elle me fait mal. De plus, maintenant, que je suis devenu le Cœur, on va chercher à me faire du mal. J’avais annoncé à beaucoup de gens à l’époque que j’allais me fiancer et je ne tiens pas à ce qu’elle serve de moyen de pression.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Messages : 24
    crédits : 976

    Info personnage
    Race: Elfe noir
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t174-nikaerth-dyr-erlamshir-terminehttps://www.rp-cendres.com/t590-nikaerth-s-relationshipshttps://www.rp-cendres.com/t589-nikaerth-s-chronicles
  • Mer 28 Sep - 2:56
    Les yeux de Nikaerth ne manquaient aucun langage corporel du noble devant lui. Bien que la question l'eût surpris tout autant, s’était plutôt la raison de cette demande qui lui importait. Visiblement, Tagar semblait exaspéré de ses réponses, lui mentionna désormais que leur alliance n’avait guère duré et qu’il n’avait été que demandé pour ces potentielles informations. L’elfe arqua un sourcil à cette énoncée, faisant le point sur la situation. C’était, en effet, très étrange qu’elle disparaisse soudainement après les événements du Temple. Nikaerth savait qu’elle n’était pas réapparue au sein des rebelles, ayant eu une conversation avec Vaenys lui-même à ce sujet. Soudainement, son expression faciale changea, comme s’il venait enfin de comprendre quelque chose que son interlocuteur ne semblait pas savoir.

    «À quand remonte la dernière fois où vous l’avez aperçu?»

    Si ses doutes se montraient être une réalité, il était évident pour l’elfe qu’elle lui avait fait le même coup qu’à lui-même. La situation l’amusait quelque peu, de voir qu’il n’aurait pas été le seul imbécile à tomber dans son piège, au bout du compte. Puis soudain, la voix de Tagar retentit encore une fois, lui rappelant les paroles qu’ils avaient échangé au palais de Kyouji. En effet, s’il souhaitait prétendre maintenant n’avoir aucune idée de qui il s’agit, le noble verrait rapidement dans son jeu. Pourtant, Nikaerth n’avait pas eu cette intention. Peut-être un peu plus… De tout lui dire? Sans doute, se régalait-il de sa réaction.

    «Vous avez raison, je la connais bien … Personnellement, si vous voyez ce que je veux dire.»

    Il attendit un instant, focalisé sur le noble afin de déterminer comme il prendrait la chose. Le sous-entendu était bien sur la table.

    «Mais, je ne l’ai pas revu depuis le fiasco du Temple…»

    Nikaerth prit une pause, observant désormais le Drakyn qui se tenait devant lui telle une statue de marbre. Sans doute, un brin de sympathie lui remonta à la tête, lorsqu’il regarda Tagar de nouveau.

    «Je ne la poursuivrais pas, si j’étais toi. Cette femme à la fâcheuse habitude de se servir des autres et une fois qu’elle obtient ce qu’elle veut… Bref. Tu vois où je veux en venir.»

    Il ne désirait visiblement pas rentrer dans les détails, mais l’avertissement était bien évident dans ces paroles. Il se souvenait de la façon cruelle dont elle l’avait violemment repoussé après ne plus avoir besoin de sa protection. Sans doute, s’était-elle servie de Tagar de la même manière, puis disparaître sans le moindre mot après son dû obtenu. Les femmes et leurs charmes parfois, elles vous font faire des pieds et des mains pour ne jamais payer la note au bout du voyage. La tatoueuse avait été une dure leçon pour lui, d’autant plus qu’il avait eu vent de plusieurs autres hommes dans sa vie : cet espion entre autres, qu’elle lui avait fait mettre sur le dos, le trahissant ainsi au plus haut comble. Sournoise, ces petites choses… Cette pensée l’amusait quelque peu, étant celui qui gagnait toujours à ce genre de jeu. Elle avait été une exception, s’être fait piéger lui-même dans cette danse de séduction…
    6.


    Une fête improvisé au Palais 65975_s



    Stats:



    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 506
    crédits : 1928

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 28 Sep - 15:37
    Encore une fois, mon interlocuteur répond à ma question par une autre question et je lui parle de qu'il veut savoir, ne voulant pas que nous tournions en rond pendant des heures et des heures :

    La dernière fois que je l'ai vu, c’était quand la responsable de notre groupe a décidé de nous séparer. Je lui ai recommandé d’être prudente. Après, j’ai été pris dans l’action, puis jugé. À la fin, j’ai craint le pire pour elle, vu ce qu’il s'est passé à l'extérieur, mais j’ai bien vérifié et son nom ne figurait pas parmi les victimes. Je suis allé voir à sa demeure, mais elle était en miette et l’on m’a expliqué que le couple royal avait capturé Luna sur ces lieux. Heureusement, on m’a également signalé qu’elle s’en était sorti indemne.

    Je me souviens avoir vérifié sous chaque poutre pour être sûr. J’ai eu tellement peur à cette occasion. J’avais l’impression que je ne pouvais plus respirer. Et j’ai de nouveau cette sensation quand il m’indique qu’il la connaissait « personnellement ». Je dois tirer sur le col de ma chemise pour me donner un peu d’air, et même si ma question est très cavalière, il faut que je sache :

    J’ai besoin d’une réponse, est-ce que tu as couché avec elle pendant que je la fréquentais ?

    Mais je ne suis pas au bout de mes désillusions, car il m’informe qu’il n’a pas plus de nouvelle que moi. Puis que d’après lui, il ne s’agit que d’une vile manipulatrice ! Je me lève, n’en pouvant plus et je commence à faire les cent pas derrière mon bureau, parlant à voix haute, mais sans vraiment en avoir conscience :

    C’est impossible, strictement impossible. Je sais bien que j’étais bien plus attaché qu’elle, mais ce que nous avons vécu, c’était réel…

    Je m’arrête d’un seul coup et me retournant vers l’elfe, je lui demande, le regardant droit dans les yeux :

    C’est quand j’ai dit que j’étais fiancé avec elle, que tu as changé de comportement et que tu m’as fait arrêter par tes hommes. Est-ce que toi aussi tu étais amoureux d’elle ?
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Nikaerth Dyr Erlamshir
    Messages : 24
    crédits : 976

    Info personnage
    Race: Elfe noir
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t174-nikaerth-dyr-erlamshir-terminehttps://www.rp-cendres.com/t590-nikaerth-s-relationshipshttps://www.rp-cendres.com/t589-nikaerth-s-chronicles
  • Jeu 29 Sep - 19:39
    Nikaerth écoutait tranquillement la réponse du noble, qui visiblement, n’avait guère eu de signe de vie depuis le Temple non plus. Pourtant, un détail en particulier ne semblait pas avoir échappé à l’elfe, qui dévisageait quelque peu Tagar lors de son explication. En effet, il avait bien retrouvé le noble à Kyouji… N’aurait-il pas dû être à la recherche de sa dite fiancée au lieu de quitter les lieux au premier instant? Pourquoi se donner tant de mal qu’après toute cette histoire résolue? Les actions de Tagar ne faisaient pas le moindre sens, à son avis, si ses sentiments étaient pour le moins sincère envers la jeune femme. Non pas que Nikaerth en avait personnellement quelque chose à faire, il trouvait seulement étrange qu’elle ne fut pas la priorité de Tagar à la sortie du Temple.

    «Dis-moi, que faisais-tu à Kyouji dans ce cas? N’aurais-tu pas dû la retrouver?»

    Demanda-t-il, en arquant les sourcils. La réponse ne lui importait que très peu, mais il souhaitait davantage faire prendre conscience à Tagar de son manquement flagrant de ce côté-là. Puis, l’homme lui demanda l’ultime question… S’il avait été en contact avec la femme pendant que les deux se fréquentaient. Nikaerth soupira un moment, ne sachant pas la réponse lui-même. Il n’avait appris leur alliance que lorsque les mots avaient sorti de la bouche de Tagar…

    «Je ne sais pas… Elle n’a jamais mentionné quoi que ce soit à propos de vous deux… »

    Il réfléchit un instant, puis soudain, cela le frappa.

    «Étiez-vous fiancé lorsque nous nous sommes fait envoyer en République? Si oui… J’ai le regret de t’annoncer que c’était bien le cas…»

    Que fallait-il qu’il dise pour que l’homme comprenne qu’elle s’était probablement jouée de lui, tout comme elle l'avait fais avec tant d’autres? Pourtant, il faisait désormais face au déni de Tagar, qui ne semblait pas en croire ses oreilles. Pauvre sot, n’avais-tu seulement pas conscience de ce qui se trouvait juste sous ton nez? Mais ne t’en veux pas, elle l’avait bien berné également…

    «Si tu ne me crois pas, alors réponds-moi… Lui as-tu accordé ce qu’elle voulait avant sa disparition?»

    La question était simple, mais non sans fondement. Cela faisait le plus de sens, qu'elle le largue sans remords une fois qu’elle a obtenu son dû. Comme on dit, l’histoire se répète constamment, n’est-ce pas? Pourtant, ce ne fut pas cette lumière qui éclairait le visage de Tagar, mais quelque chose d’autre qui surprit le Khashis grandement. Sans avertissement, elle lui mentionna comprendre ce qui s’était passé lors de son arrestation… Plus arrogant encore que de sous-entendre que l’elfe en était amoureux. Surement, il s’était cogné la tête contre un mur? Si Nikaerth avait éprouvé, ne serait-ce que certains sentiments pour la femme, l’amour n’en faisait certainement pas partie. La rancune, aurait sans doute été le plus descriptif de leur relation.

    S’il avait cru à un moment ou un autre, éprouver quelque chose de plus profond, il avait compris rapidement que ce n’était pas le cas. Car ce sentiment était définitivement réservé à quelqu’un d’autre… Sentiment qu’il avait lâchement fui par peur de celui-ci…

    «Ne sois pas ridicule…»

    Nikaerth ria légèrement devant la demande de Tagar, trouvant risible qu’il en vienne à cette conclusion. Bien que son côté possessif et la déloyauté de la femme avaient certainement été pris en compte dans sa décision. Cela n’avait pas été directement dirigé vers lui, même s’il était celui qui en avait payé les frais.

    «J’étais en colère, certes… Que tu as laissé s’enfuir la femme qui a attaqué notre reine… Que tu as mêlé des civils à cette épopée… Et j’en passe. Tu ne méritais aucun traitement de faveur Tagar… Mais crois-moi, jalousie envers cette déglingué n’était certainement pas la cause de cette colère.»
    7.


    Une fête improvisé au Palais 65975_s



    Stats:



    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 506
    crédits : 1928

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Hier à 22:25
    D’un coup, je fais attention à un truc, Nikaerth a recommencé à ma tutoyer ! Cela est venu tellement naturellement dans notre conversation que je n’ai pas vraiment porter attention. C’est quand, après avoir entendu son récit, que j’entends vraiment ce détail. Cela n’est pas bien grave, du moins pour le moment et je continue donc à répondre à ses questions, essayant d’en savoir davantage sur la tatoueuse. Il m’en pose d’ailleurs une particulièrement saugrenue et je lui réponds, sincèrement étonné :

    Je voulais prévenir le couple Royal du danger représenté par Luna, bien sûr ! J’ai fait une missive dans ce sens et c’est une championne Lumina qui est allée le porter.


    Enfin, surtout la Reine, car même si elle était blessée à cause de la Flèche, elle devait être mise au courant. Tensai, lui, il ne risque rien, c’est un véritable colosse qui a en plus, réussit à maîtriser la morte-vivante sans aucun problème. Bref, il est impossible à tuer. Il répond ensuite à ma question par une énigme et je lui annonce :

    Nous avons commencé à nous fréquenter à mi-janvier de l’an I. C’était donc cinq jours après le débat national en République.

    J’espère qu’il avait cassé juste avant, sinon, c’est que j’aurai été le pire des idiots. Et d’ailleurs, il enfonce le clou et je lui réponds d’une voix faible :

    Elle voulait que je lui présente des diplomates et c’est pile ce que j’ai fait. Ma mère, qui l’appréciait, m’a aidé avec ses connaissances. Mais elle était encore avec moi après tout cela.

    Il m’annonce avec beaucoup trop d’emphase qu’il n’était pas amoureux de la jeune femme et je suis persuadé qu’il se cache la vérité, il utilise même des arguments fallacieux, que je balaye d’un revers de la main :

    Tu sais bien que je n’étais pas le responsable de cette mission, je ne suis même pas un militaire, j’ai simplement été réquisitionné comme les autres. Et pour cette ridicule accusions d’avoir laissé enfuir Luna, si c’était vrai, je n’aurais pas écopé d’une simple amende.

    C’est alors qu’il emploie un mot particulièrement dur envers celle que je considère comme mon ex-amoureuse et je lui dis d’un ton menaçant :

    Je te conseille d’arrêter tes insultes, je ne supporterai pas cela.

    Je le fixe du regard, qu’il se rende compte que je suis très sérieux.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum