DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    3 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Luvïel
    Luvïel
    Messages : 123
    crédits : 930

    Info personnage
    Race: Ange
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t118-luviel-ange-gardien-terminehttps://www.rp-cendres.com/t125-luviel-friends-foehttps://www.rp-cendres.com/t126-luviel-chronologie
  • Sam 5 Nov - 19:07
    Trois pas. Seulement trois pas où le démon se retrouve sur le seuil de la porte. Qu’ai-je dit de mal ? Est-ce l’annonce de Kazgoth qui l’a déstabilisé ? Ou bien lorsque j’ai évoqué Célestia ? Ou même le monarque ? Aryan s’empresse de la rejoindre, sans pour autant oublier que j’existe. Il me fait comprendre en murmurant au creux de l’oreille ce que je ne peux pas savoir. Sa main passe dans mes cheveux, c’est agréable. J’ai envie de lui dire que je suis désolée mais, me ravise. Dorénavant, je prendrai des précautions sur tout ce qui peut concerner la foule. Je le regarde s’approcher d’elle, l’apaiser et la prendre sous son aile. Finalement, il a bien un cœur d’homme épris de compassion et d’amour. Je cache mon corps dans les draps que je remonte jusqu’à mes aisselles, que je serre très fort contre moi. Je préfère les regarder de loin, sans avoir à dire un mot, attendant sagement qu’ils finissent leur discussion. J’éclaircis ma voix :

    Cornue, je ne pense pas à mal. Vois-tu, je cherche seulement à vous montrer que la voie que j’ai choisie est belle et remplie de belles âmes. Si tu as si peur des autres, ce que je peux parfaitement comprendre, laisse-toi le temps. Vous savez où me trouver si jamais nos routes venaient à se séparer. Un large sourire se dessine sur mes lèvres. D’ailleurs, tutoyez-moi. Je pense que nous pouvons casser cette barrière, ne penses-tu pas, Aryan ?

    Mon regard ambré s’illumine, tout comme les rayons du soleil qui réchauffent mon dos. J’ai envie de trouver des gens avec qui parler, avec qui rire et discuter de tout et de rien. Des gens qui ne seront pas seulement des passagers d’un lendemain. De toute façon, comme l’a dit Aryan, je dois vivre pour moi, même si j’ai envie d’aider les autres. Il n’empêche que je reste trop avenante envers des inconnus, cela risquerait de me jouer des tours. Heureusement qu’ils ne sont pas des ennemis, auquel cas j’aurai vraiment été au plus mal.

    Je voulais vous demander si je pouvais rester avec vous jusqu’à demain matin avant de repartir ? Je dois encore surveiller les alentours. Si je suis partie de Célestia, c’est également car il me fallait réfléchir sur moi-même et retrouver un peu cette solitude qui a été mienne. Et à vrai dire, cette solitude ne me plaît plus. J’ai appris ce que c’était de vivre en communauté, d’être entourée de personnes qui vous fassent rire, qui partagent un repas bien chaud, mais aussi qui prennent le temps de vous apprendre des choses. J’ai eu la chance de rencontrer des vagabonds tels que vous, qui sont plutôt bienveillants. La prochaine fois que je rencontre quelqu’un, je ne baisserai pas ma garde même après de jolis mots. Le monde reste cruel.



    VOICE

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Sans-Nom
    Sans-Nom
    Messages : 126
    crédits : 1877

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t654-nomme-moi-terminehttps://www.rp-cendres.com/t669-chroniques-innomables
  • Dim 6 Nov - 18:37
    Si vous préférez...


    Le petit coup d'orteil me fit tourné la tête, regardant Aryan assis encore bien à l'abrit de sa cage de bois. Rapidement, je me retournais de nouveau pour regarder la pluie.

    - C'est faux... Mais c'est gentil. " Il ment en disant que je n'aurai jamais plus rien à craindre, mais ce n'est pas un méchant mensonge. Il y a toujours quelque chose de dangereux. Ce prêtre fait de puissance et de lumière dont j'ai vu lle regard dur en effleurant Luviël tout à l'heure en fait partie. " Tu sais... J'ai envie... J'aimerai comprendre plus de choses... Mais je peux pas. Je ne suis pas quelqu'un qui sait et je suis pas capable de les empêcher de me faire mal...

    Puis je renverse la tête en arrière pour le regarder par en-dessous, ma longue chevelure dégringolant sur les marches étroites, sans un mots. Jusqu'à ce que Luviël ne parle à son tour et que je me retourne de façon un peu plus correcte. Pour la regarder, j'allais grimper sur les genoux d'Aryan mais me retient à la dernière seconde, encore un peu troublé par la lente assimilation de la scène qui s'était jouée un peu plus tôt près des chevaux. A la place, je me lève, le dos exposé à la lumière qui me donne une impression désagréable.

    - J'aimerai rencontré tes soeurs. Et comprendre ce que c'est les Titans. Et je sais que je ne dois pas, mais peut-être aussi.. Oh ! Ou plutôt comment savoir que quelqu'un va me faire mal avant qu'il ne le fasse !

    Je me hisse sur la pointe des pieds, mes mains claquant l'une contre l'autre. Voilà une question que je ne lui ai pas encore posée ! Et la question qu'elle pose elle m'enthousiasme tout autant.

    - Oui reste ! ... Enfin si Aryan veut bien ici. Sinon au sec dans le bois pas loin. Je peux rien t'apprendre et je crois pas pouvoir faire rire mais j'aimerai bien que tu restes...

    Hmm... Quoi que... Soudain je devient plus pensive. Je les envisage l'un et l'autre à tour de rôle. Deux anges. Seuls depuis longtemps. ça aurait été normal après tout. Surtout qu'Aryan avait l'air de chercher activement une compagne à sa mesure étant donné les odeurs complexes qui flottaient ici et les nombreux coprs qui avaient trainés entre ses draps. Alors peu importe la sensation dans ma gorge, je souris en ajoutant d'une façon ouverte mais moins enthousiaste.

    - Enfin, si vous voulez vous accoupler, je peux partir.

    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Aryan Iceshade
    Aryan Iceshade
    Messages : 124
    crédits : 1507

    Info personnage
    Race: Ange
    Vocation: Mage Soutient
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
  • Lun 7 Nov - 20:05
    Il n'etait pas trop pour le tutoiement. Il n'avait jamais tutoyé personne, de ce qu'il se souvenait, sauf Cornue, bien sur. Mais il haussa les épaules en passant. Elle etait la premiere homologue de sa race qu'il rencontrait, il pouvait bien accepter ce petit trait de familiarité. Il hocha donc la tete et la fixa, sa main toujours dans ses cheveux :

    - Entendu Luviel. Je te tutoie.

    Puis il avait rejoint Cornue, lui avait parlé, l'avait tapoté du pied, l'avait regardé se retourner. Elle allait déjà mieux visiblement. Elle avait changé depuis la première fois qu'ils s’étaient rencontrés. Il avait pensé qu'elle allait disparaître dans le ciel. Mais non, elle était encore la.

    - Je ne mens pas. Personne ne te fera de mal....si tu ne te laisse pas faire. Moi comme Luviel, comme n'importe qui, en pleine rue, peut nous attaquer. Mais nous ne sommes pas sans défense. Et toi non plus. Tu as peur parce que tu ne te sent pas capable de repousser un ennemi.

    Il la fixa, sans faire aucun signe montrant qu'il allait la toucher.

    - Tu aura toujours des ennemis, Cornue. Toute ta vie. Et meme aprés. Des gens qui te haïront. Cracheront sur ton nom. Voila pourquoi tu dois t'en détacher. Car a coté il y a des gens dignes d'etre connu. Et si tu ne prend pas ça en compte, tu restera toujours seule dans ta foret. Je t'apprendrais des trucs. Pour te défendre. Nous irons dans des petites villes, avec peu de monde. Et petit a petit, tu prendra confiance.

    Il avait dit ça d'un ton naturel, qui ne voulait soulever d'aucune contestation. Meme si elle ne voulait pas maintenant, elle accepterait bientôt, il en était certain. Il la laissa parler, et ouvrit un peu plus les yeux en entendant la fin. Il n'eut pas de sourire ou de réaction étonné, juste l'air de réfléchir.

    - Je ne vois aucun soucis a ça.

    Elle pouvait rester autant de temps qu'elle voulait. Ils seraient serrés a l'intérieur, mais de toute manière, jamais Cornue ne dormirait dedans. Et si l'ange était comme lui, elle n'avait pas vraiment besoin de dormir, c’était plus une histoire de confort qu'autre chose. Il agita la main négligemment :

    - Je veux dire, sur la partie ou v...tu veux et peux rester ici, Luviel. Je comptais cuisiner une bonne viande que j'ai acheté a mon dernier passage a Ikusa. Le goût m'a l'air intéressant. Tu voudra aussi goûter, Cornue ?

    Il se leva a son tour et s'étira. Le temps avait passé a grande vitesse entre tout les événements qui venaient de se dérouler. Et pourtant, leurs existences venaient a peine de commencer pour eux tous.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Luvïel
    Luvïel
    Messages : 123
    crédits : 930

    Info personnage
    Race: Ange
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t118-luviel-ange-gardien-terminehttps://www.rp-cendres.com/t125-luviel-friends-foehttps://www.rp-cendres.com/t126-luviel-chronologie
  • Sam 12 Nov - 14:06
    Aryan est avisé, complétant des informations dans la tête du démon. Cornue est un être étrange et plein de bonne volonté, curieuse de nature et encore très enfantine dans sa manière d'être et d'agir. C'est ce qui la rend si attachante. Un démon est, à la base, un ennemi des titans et pourtant, j'ai l'impression de voir quelque chose d'autre. En y réfléchissant bien, les démons ne naissent pas tous avec un cœur cruel et des idées malsaines. Son visage est ancré dans mon esprit, j'ose croire qu'elle deviendra une amie. Les titans ne peuvent pas diriger ma vie, c'est ce qu'essaie de me faire comprendre mon compère angélique. Nous sommes l'essence même de ce que sont les titans, nous représentons par notre seule existence le pouvoir de ces êtres fabuleux. Toutefois, nous n'avons pas de chaînes à nos pieds et pouvons choisir la manière dont nous souhaitons vivre. La plupart de mes frères et sœurs sont décédés, d'autant que la mission que l'on m'avait ordonnée est caduque. Aujourd'hui, je n'ai de compte à rendre à personne, je souhaite uniquement me dévouer corps et âme au Nouvel Ordre. L'histoire va encore être marquée par des événements opposants les mortels. Puissent les Divins écouter leurs prières.

    Soudain, la question du démon me mit le feu aux joies, Aryan ne semble pas réellement prendre sa question a coeur et balaie d'un geste de la main une pensée, indiquant que je reste là bienvenue pour cette nuit. Il va donc nous faire goûter un met à base de viande. J'aime la bonne cuisine même si je n'ai pas besoin de manger ou de dormir. Seulement, vivre comme un mortel me permet de comprendre leur fonctionnement, de savoir qu'ils ont besoin de recharger en énergie ce qui leur sert de matière grise. Le temps défile et la nuit s'installe, l'odeur de viande embaume l'abri de bois. Il ne pleut plus dehors, seuls le bruit des criquets et le hululement des chouettes brisent le silence. Je n'ose pas parler et me sert un peu plus dans le lit, laissant la place a l'ange et au démon s'ils désireront venir s'installer à mes côtés. Mes vêtements sèchent, étendus par une corde installée à mes pieds en hauteur. Demain je m'envolerai, retournant à Celestia avec ou sans mes compagnons rencontrés la veille. Le regard dans le vide, admirant par la porte, la voie lactée. Je suis attristée de ne pas pouvoir m'envoler si haut, pour l'instant. Ce n'est que partie remise et j'ai encore tellement de choses à faire. Tellement à apprendre et pouvoir devenir une meilleure version de moi-même.

    Je ferme les yeux paisiblement, enveloppée dans un drap soyeux. J'ai du mal à m'endormir, mes pensées partent dans tous les sens et je ressens un manque. Je n'ai pas pour habitude d'être si loin de chez moi et être dans le lit de quelqu'un d'autre, sans pour autant qu'il arrive quoi que ce soit. Je vais bien finir par trouver le sommeil, de quoi pourrais-je m'imaginer pour m'apaiser ? Les Divins ? Le Nouvel Ordre ? C'est alors que j'aperçois le corps menu du démon, toujours dans sa forme féerique. Quelle chance à cet ange, d'avoir trouver son Autre que lui. Quelqu'un qui ne le chassera pas et qui lui tendra les bras. J'aimerais tant avoir un véritable ami, tout aussi proche et prêt à parcourir des kilomètres en ma compagnie ou pour venir me chercher. Je les envie. C'est mal, non ? D'envier quelqu'un. Mes réflexions se changent en une myriade d'étoiles, je m'endors sur le son des criquets à l'extérieur et du silence de la nuit.

    Spoiler:



    VOICE

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Sans-Nom
    Sans-Nom
    Messages : 126
    crédits : 1877

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t654-nomme-moi-terminehttps://www.rp-cendres.com/t669-chroniques-innomables
  • Sam 12 Nov - 22:00
    Entre les plumes


    Je suis plutôt heureuse de voir que ma proposition ne remporte pas l'unanimité. Au contraire. Aryan m'explique encore des choses, sur des humains qui crachent... Ce n'est pas ce genre de chose qui me fait peur chez les humains, mais je crois comprendre ce qu'il veut dire. Il y aura toujours des gens pour s'en prendre à moi. Je n'ai aucun moyen de savoir qui me frappera ou non. Comme l'a dit l'homme au cheveux blancs, on ne sait jamais ce que va faire quelqu'un à l'avance. Je ne pourrai donc jamais vraiment me détendre en présence des humains. Je dois en prendre mon parti.

    Au moins, peut-être que j'aurais des amis. Des comme Luviël les décrit. ça me plairais bien.

    Bien loin d'imaginer que c'était déjà le cas vu qu'elle disait aussi qu'il fallait du temps et qu'on ne savait jamais tout de suite, j'acceptait la viande qu'on me proposait, en prenant un tout petit morceau pour satisfaire la toute petite stature que j'avais repris pour tenir dans la caravane sans être trop tendue. Sur ces papilles là, c'était moins bon que la rosée que je buvait parfois dans les corolles des fleures de printemps au petit jour. Mais s'était juteux et je n'en avais jamais mangé cuite sur du feu ! C'était vraiment pas pareil !

    J'ai beaucoup parlé ce soir là, ça me rappelait comme la meute de Tâche Blanche partageait sa proie après la la chasse. J'avais eu le bout d'une patte c'était plein de tendon et filandreux, rien à voir, mais j'étais contente de partager un repas d'une façon très proche. Souvent, j'avais regretté de ne pas avoir vraiment faim. J'avais l'impression que je pourrais être plus proche si le cadeau avait plus de valeur à mes yeux. Mais finalement personne n'avait vraiment faim ici.

    - Et puis grâce à toi j'ai su que j'avais Faim et puis grâce à toi j'ai su que je voulais des choses pour moi que voulaient pas les autres. " laissais-je tomber au détour d'un souvenir en regardant successivement Aryan puis Luviël. " Les anges, vous êtes des êtres qui savent. "

    C'était une constatation sentencieuse, une simple évidence pour moi. Puis, la soirée s'étend et s'appaise. Après avoir vérifier que Serpent va bien, roulé sous l'escalier, j'hésite. Je me serais plutôt posé sur le toit, mais Luviël me semble terne à regarder vers la porte, enterrée sous ses tissus qui grattent. ça ne doit pas être très agréable. Elle avait l'air un peu ailleurs, comme souvent Aryan... Et Draeidh... ça devait être un truc d'Ange en fait. Peut-être qu'ils étaient vraiment comme les oiseaux et n'appartenaient pas tout a fait aux monde de ceux qui foulent le sol.

    Un sourire au lèvre, je vole jusqu'au lit et me blottis dans le cou de la jeune femme, ses mèches blanches me servant de couverture et sa peau toute douce d'oreiller. Petite boule rose, contre elle et en vue du visage d'Aryan, je somnole une bonne partie de la nuit sans dormir vraiment. Pourtant, le sommeil serait plaisant. Il y a eu beaucoup de chose aujourd'hui et même si je n'en ai pas besoin, le sommeil m'aide à me poser et à assimiler les choses. Mais impossible d'y céder. Deux imprévisibles et colossales humains autour de moi... les yeux à demi clos, je laisse une image flou m'accompagnée dans une détente douce.

    Tien... Etrange d'ailleurs. Je ne me sens pas vraiment en danger entre eux deux. Peut-être que finalement, même si les humains étaient imprévisibles, je pourrais faire vraiment confiance à certains d'entre eux ? ... Ce serait quelque chose de beau.

    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum