DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 916
    crédits : 388

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Dim 23 Oct - 12:53
    Année 3 le 18 septembre

    Encore une journée de travail intense. Depuis que j’ai été promis au titre de Ministre de Finance, soit huit jours, je n’ai pas arrêté une seconde. Il semble que beaucoup de gens aient des choses à me dire et je passe mon temps en réunion de travail, pour régler des problèmes qui auraient dû être résolus il y a longtemps. Il semble que mon prédécesseur, sûrement à cause de son grand âge, ait laissé de nombreuses questions en suspens. Heureusement que j’ai été son bras droit pendant toute la durée de la guerre, sinon j’aurais été complètement noyé par tout ceci.

    En-tout-cas, petit à petit, la situation s’améliore. Nous sortons tout doucement d’une économie de guerre à une politique monétaire plus civil. Il faut réorganiser la production, solder les dettes, arrêter les subventions, bref, pas mal de chose à faire. J’ai même mal au poignet à force de signer des décrets. Heureusement, il ne s’agit que d’acte administratif, je n’ai donc pas à les faire contresigner par le couple impérial.

    J’en étais de mes réflexions, rejoignant mon bureau quand je vois la garde de fonction à la porte de mon étude, s’avancer vers moi. Si ma mémoire est bonne, il s’agit d’Ariane, une jeune femme consciencieuse, discrète et très agréable à côtoyer. Elle a un sens inné de l'organisation et du devoir. Par exemple, elle ne peut pas quitter son travail sans que tout ne soit parfait et bien ordonné. Elle est très à l'aise en société et sait transmettre son optimisme. Pourtant aujourd’hui elle semble mal à l’aise et lorsque je lui demande d'une voix tout à fait normale :

    Que puis-je faire pour vous ?

    Elle fond en larmes en plein dans le couloir ! Évidement, je ne sais pas quoi faire et je reste complètement surpris les bras ballants. En plus, elle fait pas mal de bruit en reniflant de manière fort disgracieuse. J’espère que personne ne va penser que je suis la cause de tout ceci.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Haz Calik
    Haz Calik
    Messages : 24
    crédits : 548

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t477-haz-calik-protectrice-de-l-imperatrice-terminee-dc-morndrizel
  • Mar 1 Nov - 8:19
    Haz était, comme tous les gardes royaux, chargée de patrouiller le palais de temps à autre, quand sa présence auprès de l'Impératrice n'était pas requise. Cela lui arrivait donc rarement, puisque généralement, si elle ne flanquait pas directement Ayshara, elle gardait la porte derrière laquelle la souveraine se trouvait, ou bien la chambre du jeune Draknys, même si lui aussi avait son garde attitré. Elle appréciait cependant de pouvoir se dégourdir les jambes, au lieu de rester immobile à garder une porte, et puis cela lui donnait l'occasion de parcourir le palais à la recherche de la moindre anomalie. Depuis l'incident de la flèche, tout le monde était sur ses gardes, bien plus qu'avant. Elle connaissait donc très bien les membres du personnel, les gardes, et même les suites des différents nobles et ministres qui siégeaient à la cour. Etant une personne que l'on qualifierait de facilement accessible, la jeune femme avait des contacts un peu partout, sans qu'on puisse vraiment parler d'amis à ce stade, leur relation étant purement professionnelle.

    Elle aimait bien parcourir les coursives du palais d'Ikusa, surtout en cette période automnale où les températures se faisaient un peu plus supportables. Ayshara étant en réunion avec la voix, le fameux grand-père Genryusai - Haz n'oserait jamais l'appeler de la sorte, mais elle s'amusait à le penser affectueusement - la jeune femme parcourait l'aile du ministère, où les différents éléments composant la main de l'Empereur avaient leurs bureaux. C'est alors qu'elle entendit des pleurs à l'angle d'un couloir, et elle pressa le pas pour voir de qui il s'agissait. Elle s'annonça en approchant.

    " Que se passe-t-il ? "

    Elle connaissait la jeune femme qui pleurait, Ariane, une garde pleine d'entrain et consciencieuse. Elle était avec le nouveau occupant du poste de Coeur, un certain Tagar si sa mémoire était bonne, mais elle avait une exécrable mémoire des prénoms. De prime abord, l'homme semblait toujours calme et avenant, c'étaient souvent les pires, ceux qui pensaient pouvoir simplement étaler leurs richesses et leur pouvoir, se faisant passer pour des gentilhommes, pour mieux abuser leur entourage. Ce ne serait pas la première fois que Haz entendrait des échos de déboires entre un noble et un membre de sa garde, en revanche, c'était bien la première fois qu'elle voyait une femme comme Ariane pleurer.

    Elle ne voulait cependant pas tirer de conclusions hâtives, et se contenta d'approcher pour venir en aide à la jeune femme, posant une main rassurante sur son épaule avant de sortir de sa tunique de garde royale un petit mouchoir en tissu pour lui permettre de sécher ses larmes.

    " Là, ça va aller... Sèche tes larmes, tout va bien Ariane. "
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 916
    crédits : 388

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mar 1 Nov - 16:15
    " Que se passe-t-il ? "

    Cette simple question me fait sursauter et je regarde la personne qui vient de m’apostropher ainsi. C’est une garde royale, que je connais de vue, car elle est au service direct de l’impératrice. Je ne connais pas son nom, mais elle n’a pas l’air commode. Quand elle se déplace, j’ai la désagréable impression d’avoir en face de moi, un prédateur qui n’attend qu’une chose, que je manifeste la moindre faiblesse pour m’attaquer.

    Je reste tellement surpris que je ne réponds pas de suite et avec Ariane en train de pleurer, cela n’arrange pas les choses. La nouvelle arrivante la console d’ailleurs avec un geste de réconfort et lui tend son mouchoir. Je ne sais pas pourquoi les femmes ont tout le temps un mouchoir sur elle, c’est incroyable. Personnellement, la seule chose que je porte en permanence, c’est ma petite flasque d’alcool de cerise, ce qui est bien plus utile qu’un bout de tissus.

    Ariane, elle, lève la tête surprise que la garde royale connaisse son nom et accepte avec reconnaissance le mouchoir. Elle arrive enfin à se calmer et alors que j’allais pour partir, pensant que cette affaire était résolue, ma garde du corps prend la parole, fixant le sol :

    Je vous remercie dame Calik, tout cela, c’est la faute de cet imbécile, il m’a fait des avances et j’ai refusé car je ne voulais pas avoir d’aventure au Palais. Je sais trop ce qui arrive quand une femme fait ce genre de chose. Il a très mal pris et il m’a, m’a…


    Elle fond à nouveau en larmes et pour ma part, je pense qu’il est temps de m’éclipser, je n’ai pas grand-chose à voir avec tout ceci. Je vais plutôt aller prévenir Roland, le Sajenti et son supérieur direct, lui, il saura quoi faire. Il faut juste que la garde ne pense pas que c’est moi, alors je lui souris, du genre « tout va bien ».
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Haz Calik
    Haz Calik
    Messages : 24
    crédits : 548

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t477-haz-calik-protectrice-de-l-imperatrice-terminee-dc-morndrizel
  • Dim 20 Nov - 19:00
    Passant ses bras autour des épaules de la jeune garde dans un geste protecteur, Haz fit d'abord en sorte d'essayer de la calmer pour qu'elle puisse lui parler. Il était rare de voir un garde du palais défaillir de la sorte, aussi, la demi-fae était légitimement inquiète. Le ministre, lui, semblait visiblement n'en avoir rien à faire, alors qu'il s'apprêtait à partir sans mot dire et sans même prendre le temps de la saluer. Bien sûr, il n'était pas tenu par l'étiquette de s'adresser à elle, en tant que garde royale, mais les ministres plus anciens, eux, le faisaient par simple courtoisie et volonté de bonne entente avec les protecteurs du couple impérial, lesquels pouvaient être amenés à protéger leurs vies aussi, si la situation l'exigeait et sur demande des seigneurs du Reike.

    Ariane finit par la remercier, Haz n'allait pas la reprendre gentiment sur le fait qu'elle n'avait rien d'une Dame, dans ces conditions, préférant la laisser expliquer les raisons de son tracas. Et il semblait qu'il s'agisse d'histoires de moeurs, puisqu'elle avait été approchée par un homme. Ici, les femmes étaient encore trop souvent vues comme des trophées, et il n'était pas rare qu'on leur fasse des avances courtoises, pour une nuit ou pour la vie. Quoi qu'il en soit, Haz n'avait jamais répondu à de telles avances, qu'il s'agisse d'autres gardes royaux, de simples gardes du palais ou employés, ou bien de nobles - mariés ou non - aventureux. C'était risqué, car se compromettre de la sorte pouvait créer une faiblesse, qu'elle soit émotionnelle envers la dite personne, ou simplement en lui donnant un levier pour des chantages ultérieurs. Tous n'étaient évidemment pas véreux, mais Haz avait entendu assez d'histoires pour en être dissuadée. Aussi, elle nota que Ariane avait bien fait de repousser elle aussi ces propositions d'aventures au palais.

    " Ne t'en fais pas, ça va... Qu'à t-il fait ? Et qui était-ce ? "

    Alors qu'elle posait la question, elle vit du coin de l'oeil le ministre qui essayait de s'éclipser en souriant. Aussi, sans lâcher la pauvre demoiselle, elle releva la tête.

    " Vous partez, ministre Tagar ? Je pensais que vous auriez un peu plus de considération pour vos gens. "
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 916
    crédits : 388

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Lun 21 Nov - 0:06
    Au moment où je quitte les lieux, je vois avec soulagement qu’Haz s’occupe fort bien de la jeune demoiselle et je quitte donc les lieux, mais la garde royale m’interpelle et je me fige d’un seul coup. Ses paroles me font peut, est-ce qu’elle pense vraiment que je devrais faire quelque chose ?
    Je ne vois pas vraiment, alors j’indique simplement à la brune :

    Désolé, j’allais juste aller chercher son supérieur hiérarchique pour…

    Je n’ai pas le temps de finir ma phrase, car Ariane se remet à pleurer à chaudes larmes, comme quoi le flot ne tarit jamais chez les femmes, et me supplie :

    Je vous en prie, ne me virez pas. Je vous promets de faire tout ce qu’il faut, mais j’ai besoin de ce travail.

    Je regarde d’un air surpris le duo, car je sens bien que ses paroles peuvent être à nouveau mal interprétées et je fais une légère grimace, tapotant même la tête de la pleureuse :

    Allons, tout va bien se passer, c’est juste un mauvais moment à…

    Encore une fois, je ne peux finir ma phrase, car elle pleure de plus en plus. Je ne sais vraiment pas quoi faire et je m’en ouvre à mon interlocutrice :

    Je ne suis vraiment pas bon pour donner du réconfort aux femmes. D’habitude, je me contente d’un simple signe et…

    Cette fois-ci, c’est moi qui m’arrête, car ma phrase peut être interprétée, comme quoi j’ordonne aux femmes de simplement me suivre jusqu’à mon lit. Alors je recommence, mais d’une manière différente :

    J’apprécie beaucoup les femmes militaires et…

    Je m’arrête à nouveau, car je sens bien que je m’enfonce de plus en plus et je fais un sourire qui doit ressembler à une grimace en demandant, d’une petite voix à la guerrière qui me fait face :

    Enfin, vous voyez se veux dire ?
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum