DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 475
    crédits : 1727

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Lun 31 Oct - 14:11
    Lendemain du retour à Justice
    20 septembre 03
    Maison personnelle de Rowena



    Un tintement de cristal qui se brise. La douleur qui explose et un feu glacial qui brûle la peau de son visage, son oeil, jusqu'à lui percer le cerveau de coups de couteau chauffés à blanc. Elle n'était même pas certaine d'avoir crié. Elle ne se souvenait pas être tombée ni avoir prononcer le moindre mot. Il n'y avait plus que cette douleur qui la déchirrait de l'intérieur.

    Et ce vide.

    En posant la main sur sa paupière close, c'est tout ce qui revient à la vétéran.

    Elle avait ouvert les yeux comme chaque matin, précisément cinq heures après s'être endormie. Une lumière grisâtre filtrait entre les lourds rideaux de sa chambre. Sur le dos, ce n'est pas le sommeil qui avait défait ses cheveux emmêlés. Elle n'avait pas fait le moindre mouvement de toute la nuit. Elle n'avait pas eu le moindre rêve, le moindre cauchemar. Elle n'avait pas émit le moindre son. Il n'y avait eu que cette impression abyssale au moment même de son réveil, et les nouveaux tracés auxquels elle n'était pas encore habituée sur sa peau.

    Elle prit une longue et lente inspiration, frissonna comme un arbre se débarrassant du gel sous une brise printanière, puis reposa la main sur le drap de soie blanche enveloppant les couvertures de laine.

    Elle avait froid.

    La veille, malgré la fatigue du voyage, elle était sortie pour se changer les idées. Le Reike, de ce qu'on disait, était un pays bien plus austère que la République, aussi comptait-elle profiter de tous les plaisirs de sa chère patrie jusqu'au moment du départ... Et oublier ce qui la suivait depuis Port-Wessex. La mission avait été plus courte que prévue, mais également plus éprouvante. L'horreur dont les hommes étaient capable n'avait aucune limite et une fois de plus, elle avait trouvé les ressources nécessaire pour protéger le peu de beauté qu'elle croisait dans la pire des noirceurs. Elle aurait voulu rester auprès d'Hava, ça lui aurait soutenu le moral. Mais on lui avait fait comprendre que ce n'était pas souhaitable, ni pour elle ni pour la jeune femme. Elle respectait l'avis des médecins... Et s'était concentrée sur son propre cas.

    Malgré la peur qui lui serrait les entraille, elle s'était présentée à Magic pour vérifier son état et avait passé quelques jours à Liberty. Le sceau était à peu près rétabli à présent, mais ce qui avait déclencher son affaiblissement lui trotait toujours dans la tête. Elle s'était sentie mal au moment où Stromme avait gargouillé son dernier souffle. Elle l'avait... sentit. Même si elle ne voulait pas se l'avouer, la raison de la brusque agravation de son mal se trouvait dans ce bref silence qui accompagnait la disparition de l'homme qu'elle avait tué de ses mains. Il avait emporté avec lui quelque chose de précieux... Et elle y repensait bien plus qu'elle n'aurait du.

    Le verdicte était implacable. Son horizon de deux ans s'était raccourci. Même si elle avait une chance insolente, avant les premières gelé de l'année prochaine, son sort serait scellé.

    Elle souffla longuement et se redressa dans un froissement de draps sur sa peau nue. Elle se sentait abattue. Ramenée au point de départ. Désemparée. Et comme chaque jour, les premières minutes de la journée étaient les pires. Seule dans cette magnifique chambre décorrée à son goût, il n'y avait qu'elle, le silence douillet de cette maison éloigné du tumulte du centre ville et les bruissements du Lac Rebirth qui s'infiltraient par la fenêtre entrouverte.

    Rowena se glissa hors du lit, sonna la clochette d'appel et s'assit devant sa coiffeuse pour se passer un peu d'eau sur le visage. Le reflet dans le miroir était terne. En tournant la tête d'un côté, posant les doigts sur un suçon particulièrement imposant qui ornait le côté de sa gorge... on devinait même de légèrs traces de dents. Elle soupira et pencha la tête de l'autre côté. Elle regarda une fois de plus les nouvelles craquelures qui avaient dépassées les limites de son visage pour descendre sur son cou. Elle y passa de l'eau floral, comme sur le reste de son visage, plus par habitude que par tentative de soin. Les crevasses noires ne lui faisaient toujours pas mal et bougeaient souplement sans la gêner, mais sa peau était glaciale et si elle sentait le contact, elle n'éprouvait ni douleur, ni chaleur, ni chatouillement. Elles n'étaient que le reflet visible de ce qui se passait plus profondément.

    La jeune femme déglutit, laissant les impression et les images affluées sans chercher à les repousser. Hava. Le chef Naga contre son ventre. La sensation d'étouffement. Celle de sentir quelque chose se briser... Elle fixa intensément son reflet dénudé, sentant le courage lui faire défaut. Elle avait de plus en plus de mal à croire qu'elle trouverait une solution. Son voyage à Ikuza avait été grandement retardé et elle hésitait  à envoyer une nouvelle lettre à Tagar... Elle ne voulait pas avoir à lui réexpliquer les choses encore une fois.

    ... Mais aujourd'hui, juste aujourd'hui, elle trouverai le moyen de faire un pas en avant, aussi petit soit-il. Et elle s'accorderait une petite chose, un petit plaisir, aussi infime soit-il.

    Une journée à la fois.

    La porte s'ouvrit et la forme massive d'Azulon apparut, portant un plateau d'argent sur lequel était disposé une théière et une tasse. Elle eut un sourire lorsqu'il la servit sans un regard pour sa nudité. Thé aux algues comme toujours...

    - Merci Azulon. Tu as bien fait racompagné Julio ?
    - Rentré sans encombre.
    - Parfait. Tu veux biens me préparer un bain chaud et contacter Cordélia pour qu'elle passe aujourd'hui ? Mes cheveux ne ressemblent plus à rien...
    - Bien Madame. J'ai déposé vos correspondances sur votre bureau et quand vous aurez une seconde j'ai quelques nouvelles en provenance du domaine.
    - Je t'écoute. " souffla-t-elle en portant la tasse à ses lèvres, son bon profile se reflettant dans le miroir de la coiffeuse.

    De sa voix grave à l'accent particulièrement doux, le colosse donna des nouvelles de chacun des membres importants de la famille tout en repliant quelques affaires abandonnées ça et là dans la pièce. Puis il ajouta quelques mots sur des invités notable et...

    - Shan'aël est venu ? "

    La tasse de porcelaine fine se figea à mi chemin entre ses lèvres et la soucoupe. C'était particulièrement improbable... Non seulement il ne l'avait pas oubliée, mais en plus il avait réellement fait le déplacement pour la voir après la façon déplorable qu'elle avait eu de l'envoyer sur les roses à la Halte du Loup. C'était totalement inattendu... Et cela lui faisait confusément plaisir, bien qu'elle sache que c'était une très mauvaise idée.

    Après totu ce qu'elle avait vécu ces dernières semaines, ces vas-et-viens dans un passé et un futur incertain, la perspective de revoir le taciturne demi-elfe était plutôt agréable. Sa compagnie était paisible et elle n'aurait pas autant à donner le change qu'avec d'autres.

    - Tu as un moyen de le contacter ?
    - Pas personnellement, mais son chien est resté au domaine. Il semble s'être pris d'affection pour Madame Raven.
    - Zim ?
    - Lui-même.
    - Bien... Il ne doit pas être loin. J'y passerai dans l'après-midi pour saluer tout le monde.

    En espérant qu'il arrête de pleuvoir...


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Lun 31 Oct - 18:04
    Il était couché sur le pas de la porte depuis un petit moment, maintenant. Ça faisait quatre jours qu'il était la, et qu'il suivait la jeune dame un peu partout. Dans sa chambre. Dans ses activités. Dans sa salle de bain. Il veillait un peu sur elle comme si elle avait été sa maîtresse depuis toujours. Il avait cette faculté la. De donner constamment l'impression d’être littéralement chez lui.

    Il avait passé la première journée avec les autres chiens, après le départ de son maître, mais il s’était vite ennuyé. Il n'appréciait pas spécialement leurs compagnies. Il était beaucoup plus heureux avec un compagnon humain, un partenaire. Et ca avait toujours été comme ça. Il se souvenait de façon flou de sa vie, mais il savait une chose. Il avait toujours été le chien le plus heureux du monde.

    Il pleuvait des trombes d'eaux, un vrai temps de chien, et c'etait pour cette raison qu'il restait a l'intérieur, un tout petit peu a l'écart de Raven. Il avait beau vouloir prendre du bon temps, il ne devait pas oublié sa mission. Shan n'aurait pas oublié, lui. Et il comptait bien reussir.

    Aussi, quand le grand gaillard était revenu, un peu avant l'heure du repas, il s’était redressé sur ses fesses, la truffe en l'air, les oreilles levés. Il etait parti la veille au soir, et Zim avait un pressentiment, et avait hésité a le suivre. Mais Raven lui avait proposé une balade et un calin aprés un bain, et il avait craqué.

    Vilain Zim ! Il n'en avait pas fermé l'oeil de la nuit, se lamentant de sa propre faiblesse.

    Cette fois, il ne raterait pas sa chance. Il gambada droit vers l'homme, et le renifla. Sa queue se dressa aussitôt. Voila, son instinct ne lui avait pas joué des tours. Une fois qu'il connaissait une odeur, il ne l'oubliait plus jamais, bien plus nettement que des images. L'odeur de Rowena.

    - Woof !

    Il plaqua aussitôt sa truffe sur le sol et parti en courant sous la pluie. Le temps n'aidait pas, mais il était au delà des intempéries. Il était extrêmement doué. Le plus doué de sa lignée peut etre. Mais tout ça c’était grâce aux leçons de Shan'ael ! Il était gentil, Shan, et toujours a son écoute.

    Comme la piste était fraîche, il parvint a la remonter rapidement, dans un premier temps. Mais arrivé dans les rues plus empreinté, elle devint plus flou. Il s'arreta au milieu de la rue et planta sa truffe au sol. Snif snif.

    - Ohé !

    Il leva la tete et sauta tout droit, mais pas assez vite. Il se prit l'arriere d'une roue d'une cariole au niveau des fesses et dans un couinement, s'étala au sol.

    - Putain de chien !

    Personne ne s’arrêta pour ce chien errant, et il se remit debout péniblement, le bas du dos, au niveau de la queue, un peu en compote. Il était solide et avait eu un bon réflexe, mais il aurait bien retrouvé sa place avec Shan, ou bien au pied de la jeune dame. La mission, la mission Zim. N’oublie pas !

    Couvert de boue, ruisselant d'eau, il n'abandonna pas, et reprit son chemin. La. La piste. Elle etait de nouveau plus facile a sentir, et il traversa la tempete durant une bonne demi-heure, pour finalement arriver devant la fin de sa traque. Il approcha aussitôt de la porte et fonça dedans, en mettant un coup de tete. Dans un nouveau couinement, il recula, la tete lui tournant au rythme de la douleur.

    - Wooowowoo....

    Il se redressa, boitillant, et se plaça sous la fenêtre, restant sous la pluie.

    - Woof.

    Dix secondes passèrent.

    - Woof.

    Encore dix secondes. Et il continua ainsi. Il continuerait des heures, si cela etait nécessaire.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 475
    crédits : 1727

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Lun 31 Oct - 19:00
    Le bain chaud avait été aussi délicieux que les mains expertes de Cordélia autour de son crâne. Sa chevelure avait été parfaitement égalisée, peignée, nourrit, et son blanc naturel magnifiépar les lotions de la jeune naine à l'expertise inégalée. Puis, Après avoir préparer le repas du midi, Azulon était sorti pour avertir le tailleur qu'il faudrait venir le lendemain pour préparer un voyage de longue durée, passer au domain annoncer son retour, récupérer les provisions, donner quelques armes au rétameur et prendre des nouvelles de la commande spéciale que sa patronne avait passé au relieur de la rue des Fauvettes.

    L'après-midi d'Azulon s'annonçait d'autant plus surchargée que le temps, loin de s'arranger, était devenu de pire en pire. Les gens étaient toujours tendus lorsque le temps se faisait aussi mauvais. Le ciel gris avait tourné au noir et la pluie dense était devenue une douche froide et continue qui avait au moins pour elle de laver le pavé de la boue automnale.

    Rowena, elle, était restée à l'intérieur. Rien qu'à traiter sa correspondance, elle en avait pour plusieurs heures. Si certaines étaient purement professionnel ou concernait la comptabilité - qu'Azulon tentait d'apprendre mais qu'elle l'aidait toujours à faire - d'autres étaient des mots, des poèmes, des invitations, des pensées envoyés par toutes sortes de gens qu'elle connaissait à un degré plus ou moins personnel. Des penseurs et des artistes surtout, qui fréquentaient les même cercles qu'elle. Plusieurs érudits de Courage. Quelques militaires, une bonne poignée de Limiers. Elle leur répondit à tous et plus elle répondait et à chaque papier plié et cacheté de cire bleue roi, son sourire était un peu plus sincère. Chaque lettre représentait une flamme, une once d'espoir. Quelqu'un qui ne l'avait pas totalement oublié. Certes, il y en avait beaucoup moins qu'avant la guerre et le petit tas qu'elle traitait aujourd'hui, amoncelé depuis le coeur de l'été, aurait surement été atteint en une semaine ou deux, mais cela ne le rendait pas moins précieux.

    Elle avait terminé par la lettre qu'elle enverrait à Tagar la veille de son départ. Elle l'avait reprise bien des fois, mais en était finalement à peu près contente, si elle oubliait qu'il ne se souviendrait peut-être plus d'elle cette fois non plus.

    La théière était vide. L'encrier rebouché.

    La pluie tombait toujours aussi drue et plus l'heure avançait, moins Rowena avait envie de sortir. C'était bien parce qu'elle avait envie de serrer Raven dans ses bras et de voir si Lance avait écouter ses conseils qu'elle était prête à sortir de son trou par un temps pareil... Et puis il y avait Zim. Enfin il faudrait qu'elle se change avant, car malgré la pluie, la température était finalement assez douce et elle était resté en robe d'intérieur et peignoir durant toute la journée.

    La dernière chose qu'elle avait vraiment envie de faire et qu'elle ne pouvait pas reporter à demain, c'était descendre par la terrasse, à l'arrière de la maison, jusqu'au ponton qui donnait sur le lac et plonger pour nager sous la pluie. Deux choses la retinrent pourtant. Déjà, elle avait une nouvelle mise en plis. Mais surtout... Un hululement de douleur suivit d'un aboiement chronométré avait surgit sous la fenêtre de la façade. Croyant d'abord que c'était un chien de passage ou le chien d'un voisin, elle n'avait pas tout de suite réagit, mais l'appel était répété et ne s'éloignait pas.

    Resserant les pans de son peignoir d'un bras, elle ouvrit la port d'entrée de l'autre pour voir ce qui se passait, prête à calmer magiquement les animaux errants qui pouvaient en avoir après ses pétunias.

    ...

    Elle marqua un temps d'arrêt en le voyant sous la pluie mais il n'y avait pas cent-cinquante chiens qui ressemblaient à ça dans les environs.

    - Zim ?

    Mais par tous les... Bons sang ! Qu'est-ce qu'il fichait ici, trempé, boueux et... clodiquant ?!

    Aussitôt, Rowena imagina les circonstances de sa blessure et par déformation professionnelle, elles étaient particulièrement sombres. Quelque chose avait du arrivé à Shan, ou peut-être à Raven, pour qu'il se retrouve devant chez elle dans cet état.

    Sans penser à ses pieds nus, elle marcha sur le perron pour l'appeler, l'avancée du toit préservant ses cheveux appraités.

    - Viens mon grand.

    C'est dans un moment comme celui là qu'elle regrettait de ne pas savoir parler avec les bêtes. Même le contrôle mental serait plutôt peu efficace puisqu'elle ne savait pas qui avait été blessé ou non. Son ordre risquait de passer à côté... Et il avait l'air d'avoir tout de même déguster. Alors, je pouvant juste user de ce pauvre chien jusqu'à ce que son corps ou son esprit en garde des séquelles, elle le fit entrer dans la pièce à vivre.

    Cette maison était bien plus modeste que le manoir Au rez-de-chaussé, la porte d'entrée donnait directement sur un sallon avec une grande cheminée, un canapé couverts de coussins, une table pour cinq ou six convives et au fond, une arche donnant une une cuisine largement visible avec un four à bois. En face, une grande porte vitrée donnait sur une terrasse elle-même surplombant le lac et une dernière porte close cachait une salle d'eau. Bien que l'endroit soit très bien aménagé, un simple escalier de bois montait au premier étage le long du mur de droite. Seule la décoration, un peu chargée mais d'une rare finesse, était véritablement luxueuse. De nombreux tableaux et sculptures de différentes tailles et matières cohabités d'une façon surprenament harmonieuse, si bien que l'endroit ne paraissait pas surchargé.

    La porte d'entrée se referma derrière le chien et Rowena fila cherche deux draps de bain et une couverture fourrée. Elle étendit la couverture, pliée en trois près de la cheminée allumée et l'un des draps de bains dessus, puis s'agenouilla.

    - Zim, vient par ici, on va te réchauffer un peu et je vais regarder tes pattes, tu veux bien ? " Dès qu'il fut à portée, elle lui flatta un peu la tête, frémi sous le contact des poils détrempés... Et demanda pitié à l'univers... Faites que l'odeur de chien mouillé ne reste pas incrusté dans son sallon...

    Mais meilleurs amie des bêtes dans la pratique que dans la théorie, elle laissa tomber le second drap sur l'animal, le frictionnant un peu pour le sécher tant bien que mal.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 1 Nov - 0:27
    Zim entra aussitôt, avec un petit aboiement soulagé. Pas pour lui, mais de la voir, enfin. Elle etait bien la. Son nez ne l'avait pas trompé. Il etait heureux. Et aussi de la voir tout court. Il se souvenait de la foret, et de la relation qui s'etait crée entre elle et son maître. Le chien savait que c'etait la dame qui avait été le impactant sur lui depuis un bon moment.

    Woof.

    Il allait bien ! Il avait juste un peu mal a la papate, derrière. Mais il y avait plus important, elle devait plutot le suivre et...

    Mais il ne pu s’empêcher de la suivre a l'intérieur et de foncer droit vers la cheminée avant qu'elle ne fasse quoi que ce soit. Il se secoua légérement devant le feu, en ayant l'air de faire attention pour que les gouttes finissent principalement dans les flammes. Il ne sentait pas si mauvais. Shan le lavait souvent, et meme la boue ne faisait ressortir que son odeur de chien naturel. Rien d'autre au moins, c’était déjà ça.

    Il accepta la caresse, et accepta de se laisser examiner. Rowena pu rapidement voir qu'il n'avait rien de casser. Il avait un petit traumatisme musculaire au niveau du train arrière, et une faiblesse sur ses appuies. Mais il en avait vu d'autre. Il se laissa se faire essuyer et regarda la Sirene.

    Wuf.

    Il fallait qu'elle sache ! Que son maitre avait souvent l'air ailleurs depuis l'histoire dans la ville, et qu'il etait sur qu'il pensait a elle ! C'etait une véritable éponge émotionnelle et il savait pour qui son maitre avait des pensées.

    Wuf wuf !


    Il fallait qu'elle vienne avec lui. Il n'y avait pas de temps a perdre ! Il serait content ! Timide et renfermé, comme toujours, mais Zim saurait, lui, qu'il etait très content de la voir.

    Il s'avança, et attrapa la jeune femme par la manche, la tirant un peu comme pour lui faire comprendre qu'il fallait le suivre maintenant. Malgré le temps, malgré sa propre fatigue et douleur. Il s'en moquait ! Il aurait le temps de dormir quand il serait mort.

    Wuuuuwuwu.

    Il geignit un peu, pour attirer définitivement son attention. Il n'y avaity rien de grave, belle madame, juste que l'elfe attendait depuis plusieurs jours ! Et puis Zim avait aussi envie de le voir. Il n'avait jamais été séparé de lui aussi longtemps.

    Sans perdre plus de temps, il retourna vers la porte, bien décidé a la faire venir avec lui.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 475
    crédits : 1727

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mar 1 Nov - 0:50
    - Mais calme-toi... " articula Rowena tout en tentant de sauver la manche de son précieux peignoir, un peu dépassée par le comportement canin. La psychologie animale était largement hors des limites de ses études... " Tu veux bien resté en place une seconde, oui ?

    Après l'avoir suivit jusqu'à la porte avec une carafe d'eau, elle avait de nouveau posé la main sur son arrière train, là ou il sentait la plus forte douleur. Une bulle liquide rejoingnit ses doigts et sembla rayonner d'une lueur lunaire qui glissait sans mal sous la peau du cabot... Qui bien vite ne ressenti plus la moindre douleur.

    - Voilà... " annonça la sirène avant de se relever, balançant l'eau usée vers la plante en pot la plus proche, d'un simple revers du poignet.

    Et au final ce n'était peut-être pas une si bonne idée que ça. C'est qu'il était butté le bougre et sans la douleur il semblait encor eplus pressé de ressortir. ça ne faisait qu'ajouter à l'inquiétude de la maîtresse des lieux. Au moins, ils étaient sur la même longueur d'onde. Il voulait aller secourir la personne avec laquelle il était et elle était plus que disposé à l'aider... Dès qu'elle aurait mis des chaussures.

    Tant pis pour le changement complet de tenue, elle n'avait pas le temps de revêtir quelque chose de réellement correcte. Sur sa légère robe d'intérieur bleue pâle, elle passa simplement un pantalon de cuir, sa paire de bottes usée et ne prit sa cape bleue roi que parce qu'elle était pendue près de la porte d'entrée. La clef de la maison glissée dans son corsage, sans poche ni sac, elle frappa frappa à la porte du voisin pour emprunter son hongre et s'élança à la suite de Zim.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 1 Nov - 1:37
    Il faisait nuit. Il pleuvait drue. A tâtons, il bougea ses mains dans l'enfer liquide, comme cherchant une petite brève d’oxygène. Comme pour atteindre la surface d'une mer dont il n'avait jamais percé l'opercule aqueuse. Le souffle lui manqua alors qu'il agitait les bras, comme pour esperer prendre de la vitesse.

    Un brouhaha lui emplit les oreilles, malgré le silence des fonds marins. Des cris d'adultes, des insultes, des menaces. Des crachats. Un souvenir enfouie qui remontait lentement. Quelque chose qui avait causé son cerveau a retrouver une image perdue.

    Plus que des cris, c’était des suppliques, maintenant, qui le tiraient vers le fond, alors qu'il essayait de plus en plus fort de ne pas sombrer. Comme toute sa vie, il avait eu beau essayer d'aller de plus en plus vite, de plus en plus loin, tout finissait par le ramener ici. Dans ce silence assourdissant. Dans ce vide remplit. Il avait chaud. Il avait froid. Il avait la nausée.

    Et la femme, encore et toujours. Ses grands yeux morts qui semblaient hurler, mais ne faisait aucun bruit. Elle voulait dire quelque chose et....

    Il leva les yeux. Devant lui se trouvait un échiquier. Des pièces représentants des souvenirs. Passés, présent. Des envies futurs. Il avança la main, mais quelqu'un tapa sur le dessus de ses phalanges. Il sursauta, leva les yeux. Une femme lui ressemblant un peu. Mais plus jeune, plus fine. Elle secoua la tête, simplement. Et lui fit un petit sourire.

    Il sursauta a nouveau. Il pleuvait. Il avait ouvert grand la fenêtre de sa chambre d'auberge, et se trouvait assit dans le cadre, sa jambe pendant dans le vide totalement trempée. Il portait juste son pantalon bleue, provenant de la tenue Républicaine qu'il avait acheté plus tôt.

    Il avait passé les quatre dernier jours a réparer son ancienne tenue, ou plutôt, a essayer d'en faire une nouvelle a partir du tissu de l'ancienne. Elle était en trop mauvais etat. Elle était étendue sur le fait qu'il n'avait pas utilisé.

    Il tourna la tête vers l'intérieur de la chambre. Il se regarda lui même, debout adossé contre un mur. Il leva la main et se la passa sur les yeux, un mal de crane le prenant. Il commençait a avoir des hallucinations ? La fatigue peut etre. Impossible de fermer l’œil. Il avait rarement somnolé, en position assise.

    Sans Zim, il ne se sentait plus en sécurité. Il ne dormait jamais quand il n'y avait pas son fidèle compagnon pour monter la garde, et inversement. Et depuis son départ, l avait ces étranges pensés, ces étranges rêves éveillés.

    Il avait acheté un plateau de jeu le deuxième jours de son arrivée dans cette chambre. Il en avait vu dans ses songes plusieurs fois. Il savait joué. Il ne se souvenait plus pourquoi, ni comment il avait apprit, mais il connaissait instinctivement toute les règles. Étonnant pour un illettré comme lui, il s’était surpris a faire des calculs mentaux plus compliqué que ce qu'il était capable de faire normalement, en bougeant les pièces.

    Après plusieurs heures, il avait eu l'impression d'etre deux personnes différentes, son cerveau séparé en partie égale, chacune ne sachant pas vraiment ce qu'allait faire l'autre. Et ainsi, il jouait. Pour de vrai.

    - Laisse moi.

    Le quatrième jour, il avait envoyé le plateau en l'air, achevant de retourner ainsi la chambre, avant de se prendre la tête dans les mains. Les pièces s’étaient éparpillés partout, et c’était toujours actuellement le cas. Si il avait été alcoolique, il aurait bu. Ou il aurait noyé son mal-être dans les femmes. Lui s’était juste assit et avait attendue. Et chaque minutes, il avait eu cette impression que quelqu'un était derrière lui, lui même, tirant de sa tête des fils. Et a chaque fois, la mer. Et a chaque fois, une femme le protégeant.

    Elle s’était approché de lui, contre la fenêtre. Il avait appuyé sa tête contre le cadre, et avait encore fermé les yeux. Elle s’était simplement blottit contre lui, ses bras entourant sa tete, son esprit, sa poitrine venant réchauffer son corps a moitié sous la pluie, sa présence le protégeant du silence éternel.



    Zim tourna dans la rue secondaire. Et leva les oreilles. Il fut accueillit par une mélodie qu'il reconnu. Pas par les notes, mais par la provenance. Une flûte. Et pas une ordinaire. On en trouvait peu des comme ça en Republique, et en vérité, dans le Reike non plus. C’était un instrument précieux, qu'il fallait chercher dans les forets du nord, autour de Melorn, pour en entendre les notes.

    - Wuf !

    Gagné, il était la ! Il suffisait de suivre la musique !
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 475
    crédits : 1727

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mar 1 Nov - 2:20
    Sur le dos de Pimpant, le hongre baie de la marchande de vin Girot, Rowena avait eu le temps de réfléchir. Avancer au galop sous une pluie battante n'était pas bien compliqué étant donné que la route était pavée, dégagée et que la monture avait visiblement le pied sur pour ce qui était de la cavalcade en ville. Au rythme régulier des longues foulées de l'animal, les pensées de la cavalières s'étaient enfuies pour son plus grand malheur.

    La sirène avait la gorge serrée et ce n'était pas quelque chose de fréquent sous la pluie. Elle aimait la pluie. D'ailleurs, elle n'avait pas mi la capuche, laissant l'eau clair ruiner la façon dont la coiffeuse avait soigneusement coiffée ses cheveux fraichement coupés en un carré précis. Les fortes pluies, comme la tempête avaient quelque chose d'appaisant et de libérateur pour elle. Mais aujourd'hui, elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer Raven allongée dans un fosset après une mauvaise chutte ou Shan poignardé dans une ruelle, Zim ayant tenté de le protéger avant de finalement cherche de l'aide auprès de la première personne qu'il avait sentie dans le secteur.

    Le trajet ne fut pas bien long au train d'enfer auquel elle allait. Lorsque Zim s'immobilisa en jappant, les flancs de Pimpant fumaient doucement et il respirait à grands traits. Rowena sauta à terre, prenant l'animal par la bride pour l'attacher à la rambarde à l'extérieure de l'auberge. Sous la pluie battante, elle entendait quand même sans mal la mélodie d'une flutte qu'elle connaissait... Pas forcément bien, mais qu'elle avait déà entendue et que l'attitude de Zim lui avait fait reconnaitre. Elle s'échappait d'une fenêtre ouverte, mince filet qu'elle ne parvenait pas à trouver paisible.

    Bon... Il n'était probablement pas en train de se vider de son sang. Il ne s'agissait pas non plus de sa petite soeur. Elle pouvait donc respirer un peu mieux.

    Respirer tout court.

    Rowena soupira longuement, partiellement soulagée. Elle jeta un regard plein de reproche à Zim qui semblait toujours aussi pressé de remonté. Cet imbécile lui avait vraiment fait peur avec son empressement à revenir ici. Bon... Il vallait mieux qu'elle s'assure que tout allait bien de visu avant d'être totalement rassurée, mais tout de même, elle l'avait cru au bord de la mort !

    Lorsqu'elle poussa la porte de l'auberge, le serveur le plus proche lui fit signe d'attendre sur le seuil, à l'abrit mais sans avancer. Presque aussitôt, on lui proposa un drap à peine humide pour qu'elle se sèche un peu le visage et les cheveux à défaut de sécher ses vêtements, mais elle avait plus important à faire et n'y toucha que le temps de d'expliquer qu'elle était là pour voir l'un de leur client. D'ordinaire, elle rencontrait beaucoup plus de résistance lors de ses investigations officielles, mais là, en plus de l'absence de tout uniforme, il y avait face au patron de l'endroit, une femme trempée qui avait visiblement enfourché sa monture sans même prendre le temps de s'habiller étant donné les efforts qu'il devait faire pour ne pas fixer la façon dont la légère robe d'intérieur moulait à présent ce qu'elle était sensé cachée, alourdie par l'eau.

    En quelques minutes à peine, elle était monté à l'étage et se dirigeait grâce au son, aussi surement qu'un serpent attiré par la flutte de son charmeur. Elle s'arrêta devant la porte qui lui semblait retenir la mélodie. Elle posa la main sur la porte, sentant le bois vibré. Zim à ses pieds battait de la queue. Il s'était secoué sur le palier et était ébourrifé d'une façon assez amusante... Mais lui au moins ne dégoulinait plus comme elle. Elle n'y pensait pas. Pas encore. Entre l'importance de vérifier l'état de Shan'aël et la mélodie qu'elle écoutait, il y avait plus important.

    Elle mit quelques secondes de plus à se décider avant de frapper, sachant que la flûte s'arrêterait et qu'elle ne l'entendrait surement plus pendant un long moment... Mais c'éait égoïste.

    - Shan'aël... " lança-t-elle au battant après avoir tapper trois coups. Sa voix mélodieuse à la limite du surnaturel ne forçait pas pour être entendue à travers la porte. " C'est... " Par habitude de déception, elle retint son propre nom et ajouta plutôt. " Je suis avec Zim.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 1 Nov - 2:58
    Comme un reve, il avait les yeux clos. Seuls ses doigts bougeaient lentement le long de l'instrument de bois. Ses doigts s'agitaient avec agilité, aisance, habitude. Il jouait juste par la mémoire de son corps, alors que son esprit etait ailleurs, emportés par les flots.

    La foret, autour de lui. La longue marche. Les discussions. Les rues. La statue. Tout allait et venait a grand vitesse dans son esprit, sans qu'il ne contrôle vraiment le fil de ses pensées. Il ne contrôlait, a vrai dire, plus grand chose depuis que Zim etait parti.

    Tel un rempart, il avait toujours laissé ses émotions lentement couler sur son animal, comme une véritable extension de son âme. Il avait songé dans ses jeunes années que prendre un camarade pour l'utiliser ainsi comme exutoire a émotion était égoïste. Mais finalement, il s’était rendu compte que ses chiens étaient demandeurs. Ils aiment le proteger ainsi, compensant les soirées les plus sombres par leur présence et leur amitié.

    Mais il n’était pas la.

    Ici, dans cette auberge. Et petit a petit, la musique commença a emporter son esprit. Emporter quoi... ? D'ou... ? Pourquoi....

    - Non !

    Il n'ouvrit pas les yeux mais ses doigts accélèrent légèrement, jouant la partition de son cœur. Elle était toujours la, ses doigts passant doucement dans ses cheveux, appuyant contre toute tentative d’échappatoire qui pouvait être tenté. Il n'arrivait pas a mettre le doigt sur ce qu'elle était, mais il l'acceptait.

    On frappa a la porte. Il N'eut aucune réaction physique, mes les notes s’entrechoquèrent sur une petite seconde. Aussi bien a cause de ses doigts malhabile que de sa respiration soudainement fébrile. Il devait ouvrir les yeux, elle lui murmurait dans l'oreille qu'il était temps de s’éveiller. Pourquoi, pour qui ?

    Ses doigts cessèrent sous la voix de quelqu'un a travers la porte. Toujours aucune réaction franche, mais ses yeux semblaient bouger sous ses paupières. Elle le secouait maintenant, et en l'embrassant sur la joue, claque des doigts deux brefs instant.

    Un brouhaha fut audible dans la chambre, soudainement. Une course, un bruit de chute. Des objets que l'on pousse sur son passage. Puis le bruit d'un corps contre la porte, fébrile, et d'une clé qu'on tourne pour ouvrir le battant de bois. Shan apparut, ses yeux grands ouverts, d'un vert encore plus intense que jamais, cherchant du regard....

    - Rowena !

    Il semblait avoir reprit une respiration en disant son nom, après être resté en apnée durant un long moment. Des heures. Des joues. Il ne remarqua pas son chien qui se glissa aussitôt dans la chambre. Il avait les yeux braqués sur elle, comme essayant de réaliser qu'elle était bien la. Que c’était bien elle.

    Sans un mot de plus, il leva le bras et posa la main sur sa joue meurtrie, sans détourner le visage une seule seconde. Visage qu'il approcha de celui de la Sirene sans aucune hésitation, presque comme un autre. Il posa son front contre le sien et murmura lentement, des paroles, venant de lui, mais aussi d'un autre, plus lointain, mais toujours présent.

    - Je respire enfin.

    Il resta ainsi un bref instant, la main sur sa joue, passant lentement le pouce comme pour s'assurer qu'elle était bien la. Qu'il était bel et bien vivant. Une rougeur apparut alors sur ses joues, comme si son corps prenait acte de ce qu'il venait de faire avant son esprit. Il la relâcha, mais lentement et recula, comme battant en retraite dans la chambre.

    - Je suis désolé.

    Il avait bredouillé ça d'une voix lui ressemblant déjà plus. Ou peut etre que c'etait l'inverse. Qu'elle avait vu le vrai lui pendant l'espace d'une respiration fébrile.

    La porte était ouverte.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 475
    crédits : 1727

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mar 1 Nov - 13:44
    Deux yeux verts très fortement cernés, rougit par la tension et le manque de sommeil. Une barbe de trois jours mal taillée. Des cheveux sombres défait en une cascade mal peignée. Le teint terne. Fébrile.

    Rowena avait instinctivement fait un pas en arrière, méfiante, lorsque l'occupant de la chambre s'était jeté sur la porte dans un chambardement chaotique. L'homme à demi nu qu'elle venait de découvrir n'avait qu'une très vague ressemblance avec celui qu'elle pensait voir. Sans chemise, son pantalon à moitié détrempé attestait qu'il avait du passer du temps partiellement à l'extérieur... Mais comment ? Elle ne put le dire sur le moment.

    - Shan... ? " souffla-t-elle, comme pour se convaincre que c'était bien lui.

    Il avait l'air... fou. Fou de fatigue. Fou de solitude. Il la fixait, vagabond dément. Elle avait tourné le dos à un jeune guerrier posé et franc malgré sa timidité maladive, elle retrouvait un excentrique étrange jouant seul de la musique dans une obscure auberge. Sans crier gare, sa main effleura la joue détruite de Rowena qui intercepta son poignet au dernier moment, refusant le contact. Il avait l'air transporté et même ébouli.

    - Shan, tu as l'air... ça va ?

    Il commençait à être inquiétant mais elle n'avait pas le temps de réfléchir. Tout proche, il força encore plus l'espace personnel de sa visiteuse pour venir poser son front contre le sien, cherchant son contact d'une façon étrange qu'elle ne lui connaissait pas. Simple et directe malgré une fébrilité certaine. Inattendue. " Shan. " Cette fois, le ton se voulait plus ferme et vibrait d'un reproche lattent. Qu'est-ce qui avait pu se passé pour qu'il finisse dans cet état là ?

    Et soudain, le sort se dissipa. Il recual doucement. Sa main échappa à celle de la jeune femme trempée et la distance dévoilà l'état de la chambre. Tout était sans dessus dessous. Rowena ouvrit grand les yeux de surprise. Le matelas. Les draps. Des objets éparpillés au sol. Sa flûte dans un coin près de la fenêtre. Le parquet mouillé sous le volet grand ouvert.

    - Shekh athtihar oleth anna... " souffla-t-elle décontenancé dans une langue étrange qui faisait encore plus ressortir les harmoniques douces de sa voix. " Qu'est-ce que...

    Elle avança d'un pas pour entrer, laissant une flaque sur le seuil et des empreintes bien humides sur le sol. D'un mouvement réflexe, elle ferma la porte, mais son attention se posait toute entière sur Shan'aël, réellement inquiète. Mais que dire dans un cas comme celui-ci ?

    - Qu'est-ce qui s'est passé ? Dit moi... Tu peux compter sur moi, tu sais ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 1 Nov - 14:02
    Il avait reculé, et en se tournant sur lui même, il cligna des yeux, constatant l'état de la chambre exactement de la même façon que la sirène. Il donnait l'impression de rentrer au même moment qu'elle, dans un espace qui n’était pas le sien. Il leva la main et l'observa, faisant bouger ses doigts en rythme lent, comme pour vérifier que c’était bien sa main. Tout avait l'air...étrange.

    Il prit une longue bouffée d’oxygène.

    Il avait l'impression de ne pas avoir respiré depuis plusieurs jours. Et la simple présence de la femme lui donna l'impression de reposer les pieds sur terre. Elle était la. Véritablement. Ce n’était plus une ombre superposé sur son environnement, évasive et prête a disparaître. Il avait combattu son propre esprit durant quatre jours. Et il avait vaincu, visiblement.

    - Hum ?

    Il se tourna, l'observant de nouveau comme si il la voyait pour la première fois. Sa main passa sur son visage, constatant sa barbe mal taillé. Il n'avait pas voulu que ça ce passe de cette manière. Il aurait préféré être bien habillé, bien propre. Il aurait voulu lui donner l'impression d’être..normal. Pas un fou emprisonné dans un prison d'esprit.

    - J'ai...je ne sais pas.

    Il ne mentait pas, il n'avait pas vraiment d'idée de ce qui c’était produit durant ce laps de temps. Il se souvenait de Raven, de Zim resté en arrière, de son arrivé dans l'auberge...puis...une succession d'images troubles, flous. De l'eau, beaucoup d'eau. Il posa les yeux sur Zim, et se pencha, lui caressant la tête. Il fit un petit sifflet avec sa bouche et le chien posa ses deux pattes avant sur les genoux fléchit du semi-elfe, en enfonçant sa tête dans son cou.

    - Je suis la mon grand. Et toi, dans quel état est tu ? Je t'avais dis de ne pas bouger de chez dame Ironsoul.

    Il le repoussa gentiment et Zim alla se coucher dans un coin. Shan se redressa, les yeux sur la fenêtre, comme une porte entre le rêve et la réalité. Il souffla et se frotta les yeux. La fatigue avait disparut. Ou plutôt, elle était toujours la, mais plus palpable, plus réelle. Ce n’était plus l’étreinte mentale, simplement une fatigue physique habituelle.

    - Mais je sais que votre présence à illuminé la mer.

    Il avait l'impression de rattacher les morceaux. Et se rendit aussi compte qu'il l'avait vouvoyé. Pas étonnant, il avait réussit a la tutoyer une fois, et c’était au pic de leur dispute. Ce ne serait pas aussi facile.

    Il se tourna entièrement vers elle, maintenant, ses yeux un peu évasif, observant son entièreté plutôt que son visage. Elle avait l'air fatigué. Pas comme lui, mais les jours précédents avaient du être difficile également.

    - Je suis...je suis content de vous voir en bonne santé. Votre sœur m'a dit que vous aviez eu des soucis.

    Il se contint d'ajouter qu'il aurait aimé l'aider. Elle n'en avait pas besoin, de son aide. Elle pouvait bien se débrouiller toute seule, et il n'avait pas besoin de donner l'impression qu'il pensait qu'elle était incapable de le faire. Mais la sensation était présente, toutefois. Il ne pouvait pas faire comme si il n'avait pas envie de l'aider.

    - Je suis désolé de vous accueillir ainsi. Pour dire la vérité, ce n’était vraiment pas comme ça que j'avais imaginé la scène.

    Quelque chose de plus...intimiste, peut être. Ou chacun aurait juste voulu voir l'autre, sans que l’extérieur donne l'impression de vouloir a tout instant les recouvrir de ses intempéries. Il faisait vraiment vagabond, en cet instant, et la fatigue n'aidait pas sa jeunesse a percer, mais dorénavant, elle le connaissait mieux que la plupart des gens, et elle pouvait le voir, elle. Ce qu'il en était vraiment.

    - ...Si vous voulez vous asseoir...vous etes trempée comme une soupe.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 475
    crédits : 1727

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mar 1 Nov - 16:21
    Elle avait déjà vu des victimes de toutes sortes de charmes et de malédiction... Et il en avait tous les signes. Désorientation. Changement drastique de personnalité. Il lui fit penser à Hava, capable de passer en un instant d'une docilité totale à une tension terrible, avide du moindre geste d'aide pour lui éviter de sombrer. Cette superposition ne l'aida pas vraiment à cesser de s'en faire, malgré l'apparant retour de Shan tel qu'elle se souvenait de lui... D'autant plus que pour Hava, le côté le plus docile était du aux pires dégâts de l'esprit.

    Pendant qu'il disait bonjour à son compagnon à quatre pattes, Rowena détailla un pe plus finement la chambre. Finalement, Zim avait eu raison de l'attirer aussi vivement auprès de son maître. Elle ne sentait aucune magie maligne à l'oeuvre mais quelque chose n'allait décidément pas.

    - Oui. La dernière mission a été mouvementée. Mais ce n'est ni la première ni la dernière fois. Rien qui ne mérite de trop s'en faire. " répondit-elle en marchant à pas lent vers la fenêtre pour regarder à l'extérieur, de chaque côté le long de la façade et dans la rue. Mais là encore, aucune trace de passage, de présence ou de magie noire.

    S'il y avait quelque chose, c'était donc directement dans l'esprit de Shan... Pour le meilleur comme pour le pire. Face à la pluie, elle ferma un instant les yeux, espérant qu'il n'avait pas sombré dans une sorte de folie intermitante depuis qu'ils s'étaient rencontré... Ou qu'elle ne s'était pas prise d'affection pour ce qui était peut-être en réalité un vagabond fou se prenant pour un mercenaire. Remarque, ça aurait été un choix à peu près du même niveau que presque tous ceux qu'elle avait fait ces derniers temps.

    Elle se tourna finalement vers lui, un sourire contrôlé et son maintien droit tranchant avec son apparence déplorablement gorgée d'eau. Elle se dirigea vers le matelas à moitié hors du lit et le poussa correcement sur les lattes dans un rappel flagrant de leur dernier échange, avant de s'adresser au jeune homme.

    - Non, merci. Tu as l'air bien plus épuisé que moi... et peut-être plus épuisé que je ne l'ai jamais été. Tu devrais t'asseoir. " Elle s'assit sur ses talons, non loin, pour ramasser quelques pièces d'un jeu de plateau bien connu tout en ajoutant. " ... Tu es certains de ne te souvenir de rien ? La raison de tout ce bazard ? De ton état ? Tu te rends compte qu'il y a quelque chose qui cloche, n'est-ce pas ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 1 Nov - 17:36
    Il percevait son malaise et soupira en songeant que c’était compréhensible vu les circonstances. Encore une fois il avait tout fait de travers. Mais pour une fois, il n'arrivait pas a se dire clairement que c’était sa faute. Il avait surtout l'impression d'avoir été pris au milieu d'une histoire dont il n’était que le pantin.

    Elle s’inquiétait vraiment, ca il en était certain. Et pour quelqu'un qui l'avait sèchement repoussé, il songea que ce n’était pas si mal. Il avait eu si peur qu'elle ne souhaite pas le revoir, et pourtant elle était venue en courant avec Zim. C’était plutôt bon signe. Enfin, ça aurait été bon signe si elle ne l'avait pas retrouvé dans cet état.

    - C'est un peu comme si...quelqu'un avait essayé de m'arracher des parties de mon esprit. Et que je me battait pour empêcher que ca arr....

    Il cligna des yeux et redressa le regard, les posant droit sur Rowena. Tout avait cessé quand il avait entendu sa voix. Et encore d'avantage en la voyant. Il se remémora la jeune femme tachant de le protéger, corps et âme. La silhouette qui avait habité son esprit durant les derniers jours. Une simple apparition crée par ses songes, ou autre chose ?

    - Dans tous les cas, ça va mieux maintenant. Encore une fois, désolé de vous présenter ma personne dans cet état. J'ai honte.

    Il essaya tant bien que mal de reprendre contenance, et pour ce faire, alla jusqu'à sa tunique qu'il avait adroitement raccommodé, et l'enfila. Voila. Une fois habillé, c’était déjà mieux, il se sentait moins...ridicule. Son esprit était plus clair. Ce serait sans doute mieux après avoir pris un peu de sommeil, mais au moins, il ne délirait plus.

    - Je n’étais pas certain que...

    Il n'allait pas épiloguer longtemps, mais il était toujours aussi surpris de sa présence. Mais il ne savait pas trop quoi lui dire. Lui dire qu'il avait tout ce chemin pour lui prouver qu'il se souvenait bien d'elle ? Qu'il lui avait promit un dessin et que même si il n'aimait pas trop se mettre ainsi en scène, il respectait toujours sa parole ? Lui dire qu'il avait en fait juste envie de la voir, sans rien attendre d'autre ?

    - Enfin, bienvenue, Rowena. Bon retour.

    Il se pencha et ramassa le jeu d’échec, observant la plateau avec un air un peu perplexe, avant de le poser sur la petite table et de commencer a ramasser les pièces. C'etait mieux d'avoir quelque chose a faire que de rester immobile en soutenant son regard. C'etait un peu trop compliqué pour lui, pour l'instant.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 475
    crédits : 1727

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mar 1 Nov - 20:48
    Sa présence a illuminé la mer... Il avait l'imrpession de se battre contre une force tirant sur son esprit...

    Les mots épars de Shan'aël attirent l'oreille de Rowena. Elle n'en perd pas un. Le fait qu'il se refuse à terminer sa phrase et semble émerger en laissant échapper ces détails la capte de suite. Son visage doux se fait plus austère, mais pas contre lui. Il l'a déjà vu ainsi. Froide. Pragmatique. Il y a quelque chose d'important à gérer qu'elle estime suffisament dangereux ou impactant pour mériter l'entièreté de ses capacités et de son attention.

    - Tu n'as aucune honte à avoir. Encore moins alors que tu es à moitié elfe.

    Parmi les explications qu'elle envisageait, il y avait l'enchantement de la part d'un ennemis, peut-être les mêmes qui avaient voulu s'en prendre à elle à Liberty et l'avait trouvé lui sur leur passage. Sinon, il y avait son état à elle... Depuis que Myriem et le Dérangeant lui avaient parlé un peu plus en détail de la façon dont son état affectait les autres, elle avait commencé à envisager d'autres solution pour au moins endiguer les pertes de mémoires. Que quelqu'un s'en soit rendu compte était cependant tellement improbable ! Surtout une personne à la constitution elfique, que tout bon mage savait particulièrement perméable aux incitations psioniques et aux modifications mentales. ... Quelle que soit l'origine, une chose était sûre, il l'avait combattue.

    Elle vint poser les pièces qu'elle venait de ramasser sur le plateau et chercha le regard vert, attrapant au besoin son bras en un geste plus oppressant que doux.

    - Shan... J'ai besoin que tu te concentres. Tu sais depuis combien de temps tu es ici ? Tu as vu ou entendu des choses ? Tu te rappelles de certains détails ? Tout ce que tu pourras me dire est important. Quelque chose n'est absolument pas normal. Tu es incohérent, tu as visiblement eu des délires et tu a l'air épuisé au point de pouvoir tomber de fatigue à tout moment. J'ai l'impression que quelqu'un s'en est pris à ton esprit et je veux m'assurer que tu ne risque rien dans l'imédiat, tu comprends ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 285
    crédits : 1880

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 1 Nov - 22:01
    Il eu un bref mouvement de recul quand elle approcha sa main de la sienne. Mais il ne la retira pas. Il savait bien lui aussi que quelque chose n'allait pas. Mais il n'aimait pas l'idée d’être pris en pitié, ou d’être un poids. Et a cette pensée, il eu un sursaut. Sursaut de réalisation. Il accepta alors la main de Rowena, et murmura a voix très basse.

    - C’était ça...que vous aviez comme sensation, ce jour la ?

    Il avait trouvé normal de l'aider, de l'attaque dans la petite cour, devant la statue, jusqu'à la recherche de l'antidote. Et sans doute qu'a l'inverse, a présent, elle trouvait cela normal d'essayer de régler son problème ? Mais si elle avait ressentit les choses comme lui, elle avait du se sentir nulle, voir faible. Pas étonnant qu'elle ai mal prit ses mots, durant la nuit, la dernière fois.

    - Je...je suis désolé. Pour avoir dit des mots qui n’étaient pas appropriés, la dernière fois. Je suis toujours seul. Je ne me repose jamais sur quelqu'un. Alors je ne savais pas a quel point ca pouvait etre...

    Gênant ? Déshonorant ? La faiblesse n’était pas souvent une chose qu'on aimait montrer a quelqu'un, encore plus a un quasi inconnu. Et même maintenant qu'il l'a connaissait mieux, ça ne lui plaisait pas trop. Il se tourna ainsi un peu plus vers elle, obtempérant. Il baissa la tete en fermant les yeux.

    - Je me souviens de tout parfaitement jusqu'à il y a quatre jours. J'ai voyagé trois semaines depuis Liberty, quand on s'est séparé. J'ai rencontré une femme en arrivant ici, qui m'a indiqué la position de votre manoir. La bas j'y ai rencontré votre sœur et j'ai passé une nuit chez vous.

    Tout ça était limpide. Il se souvenait même parfaitement de tout ce que Raven lui avait raconté. Puis quand il avait quitté l'endroit, il etait venu ici directement. Et depuis il ne dormait plus. Mais il savait de façon presque certaine que personne ne l'avait attaqué.

    - J'ai entraîné mon esprit au contrôle mental. Je suis persuadé que personne ne m'a attaqué directement. A vrai dire, j'ai l'habitude de faire de mauvais rêves depuis...depuis mon enfance.

    Et depuis un certain événement qui l'avait littéralement traumatisé et heurté la totalité de sa vie depuis. Mais ce n’était pas ce qui etait arrivé la. Non. Il y avait probablement autre chose. Il essaya de se concentrer.

    - Une femme. Elle était la. Elle ressemblait a....quelqu'un que je connais.

    A sa mère. Maintenant qu'il y pensait, c’était clairement une version idéalisé de sa mère. De la façon dont il se souvenait d'elle, dans ses jeunes années ou elle s’était occupée de lui. Il ne le savait pas, mais c’était en fait littéralement une part de son esprit qui s’était éveillé pour se battre contre le fait de l'oublier. Il ne pouvait juste pas accepter de ne plus avoir de souvenir de Rowena. Si jamais, son esprit préférerait sans doute mourir que d'accepter ce fait. Voila probablement pourquoi il était dans cet état.

    - Ce n'etait pas une attaque non...c'etait plutot...depuis l'intérieur. Mais quand je vous ai entendue...quand je vous ai vue puis sentis....j'ai sentis un vrai soulagement.

    Il sourit faiblement. Un de ses très rares sourires qu'il lui offrit timidement, un peu gêné d'avoir dit ça comme ça.

    - Je ne sais pas quoi vous dire de plus. Mais je vais bien. Je ne risque rien. Et je suis quasiment sur que je ne suis pas fou, si cela peut vous rassurer.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 475
    crédits : 1727

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mer 2 Nov - 18:06
    - Ce jour là ? " demanda Rowena, étonnée, avant qu'il ne lui explique plus en détail sa pensée. " Oh... J'apprécie mais ce n'est pas le plus important pour le moment.

    Aujourd'hui, l'important, c'était lui. Son état. Elle retraça avec lui la chronologie des évènements. Il avait pris le chemind es écoliers pour venir jusqu'à Justice mais ça ne pouvait pas être ça. Ses crises n'avaient visiblement commencé que quelques jours plus tôt, dans cette auberge. Cette femme qui lui avait indiqué le chemin pouvait sembler suspecte, mais en réalité, étant donné qu'il y avait encore une journée de décalage, c'était peu probable. Une magie qui atteingait aussi fortement l'esprit était déjà particulièrement puissante, mais appliquer un tel effet à retardement demandait une complexification particulièrement audatieuse, instable et inutile.

    - Ce ne sont pas de mauvais rêves. Shan. Regard toi. Soit tu es sorti sans même en avoir conscience, soit tu es à moitié passé par la fenêtre. "
    remarqua-t-elle froidement " ... Une femme ?

    Voilà autre chose. ... Et le soulagement lorsqu'il avait été interrompu. Est-ce que toute autre personne aurait eu le même effet ? Elle ne le saurait sans doute jamais mais hésitait à sauter aux conclusions hâtives. Si c'était sa présence particulière qui l'avait sorti de sa transe, cela pouvait être lié d'une façon ou d'une autre à sa malédiction... Et qu'elle puisse avoir un effet aussi dévastateur sur certaines personnes étaient terrifiant.

    - Tu veux bien que je vérifie que tu n'es sous aucune emprise mentale ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum