DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une chambre pour trois - Page 4 JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Deux ans de Cendres !!!Hier à 23:19Xera
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Hier à 22:17Falconi Genova
    Validations RP spéciaux - PancraceHier à 22:01Pancrace Dosian
    Retour par les vents arides | [Enkara] Hier à 21:05Enkara O'Shela
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:56Sixte V. Amala
    [Challenge] Le festin des loupsHier à 19:13Verndrick Vindrœkir
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 26 Jan - 21:10
    - Tsss.

    Elle avait écouté, et visiblement essayé plusieurs fois de répondre, mais a chaque fois, un sanglot l'avait bloqué dans son élan. Rowena disait des choses gentilles et sans doute assez juste, mais ca n'avait que le don de taper encore plus la ou ca faisait mal. Sur la plupart des points elle n'arrivait meme pas a se résoudre a répondre. Elle ne voulait pas que la sirène s'en aille. Surtout pas. Ca aurait été pire que tout.

    - C'est tellement facile quand tu es utile. Tu sais tout faire. C'est ridicule de le dire, mais tu n'as pas la connaissance des gens un peu naze.

    Elle appuya son front sur la main de Rowena qui etait posé sur la sienne. Bien sur qu'elle avait envie de dormir avec Shan, elle dormait si bien a chaque fois. Mais si elle disait qu'elle ne voulait pas se mettre entre eux, Rowena allait juste retourner chez Tagar. Et ca c’était toujours aussi hors de question. Elle ne pouvait pas etre la cause d'une séparation entre eux, encore moins après les avoir vu a table durant le repas. Avoir vu comme ils se regardaient l'un l'autre.

    - Je sais tout ça, mais tu n'apportes aucune solution...a moins que tu me sortes des somniferes me shootant tellement fort que je dors comme une masse...

    Elle venait de penser a ça. Rowena avait pu la calmer aisément avec sa magie, elle avait peut être des trucs...mais elle n'aimait pas l'idée de se reposer entièrement sur elle. Elle avait toujours voulue n’embêter personne avec ses soucis.

    - Et plus tu me complimente, plus j'ai envie de pleurer. Pfff...

    Elle eu un petit sourire, les joues rosies, un peu visible malgré son visage dissimulé sur les mains liés qu'elles avaient toujours. Elle se repassa en boucle ce qu'elle venait de dire, réfléchissant plus précisément sur la dernière partie. Elle redressa un tout petit peu la tete, ses cheveux glissant le long du bras de son amie.

    - Quand tu dis que je peux le maitriser...tu sais ce qu'il m'arrive ? C'est comme toi...ces...esprits ?

    Elle n'avait jamais imaginé que ca pouvait etre autre chose que des hallucinations. Et si Rowena lui avait déjà raconté quelques points de son propre états lors de leurs études a l'académie, elles etaient tellement dans des mondes de compétences différentes que la rousse n'avait pas imaginé que ça pouvait être quelque chose qui lui arrive également.

    - Dis moi ce que je dois faire alors.

    **

    Shan avait écouté toute la conversation avec attention, l'oreille tendue, et avait moins prété attention au garçon devant lui. En revenant a la scene devant lui, il croisa le regard de l'elfe et soupira. Il se leva avec sa souplesse habituelle en lui faisant un petit signe de la tete.

    - Si tu es si inquiet et que tu as envie de lui parler..viens. Il ne faut pas laisser les mots rester trop longtemps a l'intérieur. Il faut dire ce que tu as sur le cœur.

    Il lui désigna la porte, et soupira intérieurement. Passer pour le vieux sage en conseillant de faire des choses, alors qu'il avait toujours fait l'exact opposé, c'etait un peu ridicule...mais soit. Il ouvrit la porte et le laissa passer si il voulait. Puis ajouta négligemment.

    - Frappe a la porte, elle est fermée.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 26 Jan - 21:59
    - On voit bien que tu n'as jamais eu à gouter ma cuisine pour penser que je sais tout faire.

    Plus Aelle reprenait vie et couleur, même si elle passait encore de façon aléatoire d'un sanglot à un sourire et inversement, plus Rowena semblait également redevenir ce qu'elle était lorsqu'elles discutaient de tout et de rien, épuisées par de trop longues heures de lectures. Bien sûr, elle savait ce que sous entendait l'humaine en lui faisant part de ses doutes. Elle n'avait pas envie de se tirer une balle dans le pied en listant ses propres lacunes. C'est bon, elle avait déjà suffisamment de mal à sortir la tête de l'eau pour s'y replonger volontairement. même l'altruisme avait ses limites.

    - J'ai des solutions plein mon sac, du moment que tu vide le tien dans cette armoire... Et tu va devoir t'habituer à pleurer plus, parce que je ne pense pas que les compliments s'arrêtent de si tôt.

    Elle se retrouva à glousser un peu avec la rouquine, puis se releva pour lui ramener un verre d'eau. La cruche qui avait fini sa course au sol n'était heureusement pas la seule source d'eau de la pièce. Un sourire illumina les traits de la sirène quand Aelle dépassa enfin son propre refus pour poser les questions qui étaient vraiment importantes.

    - En te calmant tout à l'heure, je n'ai senti absolument aucune trace de démence dans ton esprit et ton âme est saine. Si ça ne vient pas de toi, il n'y a qu'une seule autre explication : tes réactions viennent de la présence de quelque chose d'autre. Donc oui, je pense que tu as naturellement une perception affinée. Je ne peux pas encore te dire à quoi tu es sensible exactement, ça pourrait être aux souvenirs, aux esprits, à la magie, tu pourrais tout aussi bien être une authentique prophétesse pour ce que j'en sais et il y a des façons de t'entrainer dans tous les cas... Mais pour ce soir, il faut surtout que tu récupères. Que tu dorm...

    Elle fut interrompu par quelques petits coups timides à la porte. De l'autre côté, Cirdan n'en menait pas large. Il avait peur qu'Aelle ne soit pas en état et qu'on lui dise de retourner se coucher. Il s'était résolu à approcher principalement parce que Shan'aël était là à l'observer et qu'il s'était promis d'être aussi courageux que les deux personnes qui l'avaient sauvé. Dans son pyjama, il avait les épaules relevées au point d'en ressembler à une tortue, la tête rentrée. Mais il avait frappé et il se répétait intérieurement les mots qu'il devait prononcer... Enfin il les cherchait surtout.

    La porte ne mit pas bien longtemps à s'ouvrir cela dit.

    Rowena apparue dans sa robe blanche, interrogative, puis souriante face au garçon. Il n'y avait pas de sang sur sa tenue, c'était plutôt bon signe... Mais lui parler à elle était plus difficile que de parler à Aelle, qui était d'ailleurs assise juste à côté. Alors la sirène avait réussi à la soigner ?! Les yeux du jeune elfe en étaient remplis d'étoile. Il se tourna vers Shan'aël, admiratif, puis vers Aelle, avait de regarder à nouveau Rowena. Il rougit un peu, baissa les yeux... Il avait oublié ce qu'il voulait dire. Enfin, comment il voulait le dire.

    - Euh... Pardon de vous déranger, Madame... J'avais... Je me demandais si ça allait ? " Dire ce qu'il avait sur le cœur... " Si Aelle va bien et si je peux l'aider... Vous aider... Désolé...

    Rowena ouvrit la porte plus grand, s'effaçant pour laisser le jeune garçon faire directement face à la rouquine. Au passage, elle adressa un sourire tout à fait satisfait à Shan'aël qui trainait sa grande silhouette dans le couloir.

    - Aelle, verdict ?
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 26 Jan - 23:03
    - ...Alors je suis peut être meilleure que toi pour au moins un truc.

    Elle se redressa et eu un nouveau sanglot simultané a un rire qui se firent écho l'un a l'autre. Elle souffla. Ça allait mieux, et tout a coup, l'idée de partir lui semblait tout aussi stupide, que celle de rester l'avait été dix minutes plus tôt. Pour faire quoi, pour aller ou ? Sa vie était la, avec eux. Pas besoin de projet pour être contente. Juste que sa vie partage un peu le chemin des deux elfes et de son amie.

    - Ma mère disait pareille. Qu'elle voyait des choses...tous le monde se moquait d'elle. L’humiliait. C’était frustrant car moi j'avais toujours cru qu'elle disait vraie, jusqu'à un certain point.

    A force d’être le cœur des moqueries, elle avait fini par penser que ce n’était que des affabulations pour enfant, elle avait fini par changer d'avis et se mettre au même niveau des autres, histoire de moins subir. C’était plus simple de se moquer d'une personne plutôt que d’être celle moquée, surtout en tant qu'enfant.

    Elle tourna la tête quand la porte s'ouvrit et ses yeux se posèrent sur la tignasse blanche et les grands yeux apeurés du garçon. Elle jeta un œil a Rowena en l'écoutant et secoua la tete avant de se retourner pour tomber assise a l'endroit sur le siège, et ouvrit les bras en souriant :

    - Fais pas cette tronche, chaton. Je suis pas morte, j'ai juste trop mangé.

    Elle lui fit un plus grand sourire encore et Shan fit en même temps un signe a Rowena. L'air de lui dire que ça irait, maintenant. Que pour cette fois, peut importe ce qu'elle avait pu dire vis a vis de lui, ils pouvaient les laisser un peu a nouveau. Il allait veiller de toute façon, pour ce soir au moins.

    - Tu croyais quand même pas que tu allais te débarrasser de moi comme ça ? J'ai même pas corrigé ta dernière ligne de mots que tu as fait cet aprem.

    L'elfe, depuis le couloir, observa la jeune rousse d'un air entendu, comme lui faisait passer un message subliminal, qu'elle seule pouvait peut être comprendre. Elle hocha la tete, d'un air d'excuse et se retourna a nouveau vers Rowena en parlant un peu plus bas.

    - ...Merci mais ca va aller. Je vais prendre mes plantes pour ce soir. Il ne se passera rien. Je...je ne vais pas être un poids.

    Elle désigna un petit sachet sur sa table de nuit qu'elle n'avait pas décidée d'emmener a la base, visiblement. Avec ça, elle allait dormir douze heures sans pause. Mais elle ne pouvait pas prendre ça tous les soir bien sur. Ce serait juste pour une fois.

    - Cirdan...désolée de t'avoir fait peur vraiment je...j'ai pété les plombs. Mais ce n’était pas du tout ta faute okay ?

    Shan se retourna et s'éloigna vers sa chambre, l'air d'avoir décidé que l'incident était clos. Pour la suite, Rowena avait l'air d'avoir envie de s'en occuper, et elle était sans doute plus a même de le faire que lui.

    - Cirdan je...on se parlera demain si tu veux.

    Elle semblait a nouveau avoir envie de l'avoir avec, mais après ce qu'avait dit Rowena, elle ne pouvait décemment pas lui proposer de revenir dans sa chambre. Elle resta assise en le regardant sans trop savoir quoi dire de plus.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 26 Jan - 23:59
    - Tu n'es jamais un poids... Tu as seulement le défaut de tes qualité : tu es têtue.

    Cirdan avait approché rapidement, visiblement pris entre son envie de se jeter dans les bras d'Aelle et celle de faire bonne figure devant Shan'aël et Rowena. La sirène en fut un peu amusée... Pas tout à fait attendrie. Elle laissa les deux plus jeunes se retrouver, Shan disparaissant dans le couloir sans dire un mot. Etait-il lassé de tout ça ou considérait-il simplement que c'était fini ? Elle n'aurait su le dire sur le moment et nota son éloignement avec une interrogation désagréable qui lui donnait envie de lui emboiter le pas.

    Elle n'en avait hélas, pas tout à fait fini.

    Le jeune elfe avait fini par serrer Aelle contre son cœur. Il acquiesça, cherchant de nouveau les mots qu'il voulait dire, comme Shan le lui avait conseillé. Qu'avait-il dit de lui dire déjà quand il en aurait l'occasion.

    - ça va. J'étais inquiet... Je t'apprécie vraiment. Je ne veux pas qu'il t'arrive du mal, mais je ne pouvais rien faire... Et je suis heureux que tu te sentes mieux.

    C'était une façon assez chaotique d'exprimer ce qu'il ressentait, surtout avec une autre paire d'yeux dans la pièce, mais c'était déjà ça. Rowena faisait semblant de ne pas être là en rangeant un peu d'autres éléments du chaos qui avait eu lieu un peu plus tôt. Il était évident que le garçon avait peur de laisser Aelle seule et qu'Aelle n'avait pas beaucoup plus envie de le voir partir, mais la sirène ne pouvait pas se résoudre à retenter l'expérience, au risque de voir tout ça perdurer. ... Elle soupira intérieurement et lorsqu'elle se tourna vers les deux amis, c'était avec un petit sourire.

    - ça te dirait une histoire, Cirdan ? ... Si Aelle n'y voit pas d'inconvénient, je pourrais vous en raconter une courte le temps qu'elle s'endorme.

    Évidemment, Cirdan fut celui des deux à s'endormir le plus rapidement, quoi que pour l'un comme pour l'autre ce ne fut pas vraiment long. Le jeune elfe pourrait entendre la fin de cette histoire une prochaine fois, ce n'était que partie remise. Seule encore éveillée dans la pièce, Rowena porta l'enfant jusqu'à son lit et le borda pour qu'il dorme confortablement, avant de s'assurer qu'Aelle dormait comme une souche, assommée par les médications.

    Ce ne fut qu'au bout d'un petit moment qu'elle remonta le couloir pour se glisser dans sa... dans la chambre de son... chez Shan. Le battant de bois se referma en un chuintement discret. Perdant tout sourire pour souffler tout en s'appuyant sur le mur, Rowena n'avait pas totalement perdu cette étincelle de joie tranquille. Épuisée... Elle était seulement et proprement épuisée.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 27 Jan - 0:17
    Plus par envie d'avoir une raison de ne pas avoir être celle qui parle que vraiment entendre l'histoire, Aelle accepta également, et commença a écouter la voix de la sirène alors que Cirdan prenait place sur le lit. De son coté, la rousse attrapa le sachet, et avala une petite herbe avec un peu d'eau, avant de se déshabiller jusqu'à etre en petite tenue, et s'écrouler sur le lit a coté du garçon. Elle se moquait bien de le faire rougir, et reste quelques centimètres a coté de lui, n'écoutant pas vraiment l'histoire, observant le plafond.

    Et quand ils furent endormit, elle trouva le couloir silencieux, la porte de Shan restée ouverte comme une invitation. La fenêtre était ouverte mais malgré la fraîcheur extérieur de la nuit, il faisait bon, presque comme une bulle ouverte sur le monde mais imperméable aux effets extérieurs.

    Il n'y eu aucune parole a son entrée, et la porte se referma dans le silence. Elle pu prendre le temps dont elle avait besoin, et en levant les yeux, elle tomba sur deux émeraudes qui l'observait en silence. Si la fenêtre était ouverte, c’était parce qu'il y était assit, dans l'encadrure, une jambe dans le vide, les yeux toujours fixés sur la rue, habituellement. Mais pas cette fois, vu qu'il la regardait elle.

    - C'est difficile de croire que tu n'est pas a l'aise avec les jeunes quand je te vois ainsi. Tu as facilité les choses grandement. Le résultat aurait été tout autre avec moi. Merci.

    Il aurait aussi réussit, mais différemment. Et surtout, son action n'aurait apporté probablement aucune solution a la situation, elle l'aurait simplement repoussé au lendemain ou a la semaine suivante. Rowena avait amorcé une phase d'évolution qu'il n'avait pas été capable de faire avant. Chacun avait sa spécialité, mais il aurait parfois voulu s'y prendre mieux. Il avait encore beaucoup a faire pour s'améliorer socialement parlant.

    - Je t'ai préparé un thé si tu veux. Il y a de l'eau fraîche, ici aussi.

    Il était un peu moins ouvert qu’après le bain, mais avec le temps un peu éloigné, plus les événements, c’était normal que ce soit un peu plus frais. Il avait envie de se lever et d'également lui proposer un câlin. Ses yeux le hurlaient, a la façon qu'il avait de la dévorer du regard, mais il ne le dit pas. Il reposa sa jambe dans la pièce et se leva un peu gauchement.

    - La laisser dormir avec moi n’était sans doute pas une solution. Mais ça ou la droguée...j'ai préféré la garder ici.

    Il ne voulait pas vraiment se dédouaner, juste lui expliquer. Il n'avait pas souffert de la situation en elle même. Mais il avait été inquiet. Et encore plus durant les périodes ou il avait du partir. En Republique par exemple, en la laissant pendant plusieurs mois seule, il avait pensée tous les soirs a la façon dont elle devait dormir. Droguée de façon permanente, pour parvenir a reposer son corps et son esprit.

    - Écoute, c'est un peu bizarre comme choc a dire..parce que...ce n’était pas a toi de gérer ça. Tu as d'autres choses a penser et tu...je...

    Il avait comprit qu'elle avait peur de s'investir dans quelque chose qui pouvait soit la faire disparaître du jour au lendemain, d'une minute a l'autre, mais également, a l'inverse, de l'inquietude de ne pas reussir a etre guerit et de mourir en abandonnant un endroit ou elle avait commencé a se poser.

    - Ce que je veux dire c'est...

    Merci. Merci d'etre la.

    Timidement, il leva doucement la main, a demi, comme une presque invitation. Il n'etait pas si loin du calin a proposé, finalement.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 27 Jan - 1:15
    Elle avait beau savoir que ce n'était pas tout à fait vrai, Shan'aël semblait toujours si calme qu'il en était parfois énervant... Enfin elle avait bien du le trouver énervant à un moment... Non ? Ce soir, elle n'avait plus l'énergie de ressentir la moindre émotion forte de toute façon. Elle ne pouvait pas être sûre. Les deux émeraudes la cueillirent, tout simplement. Ils étaient pourtant plus aiguë qu'un peu plus tôt, plus semblable à la chaleur contenue qu'il lui dédiait depuis des semaines. Plus... Normal pour lui. En le voyant assis comme ça, comme si de rien était, elle le saisissait dans son état naturel. Jamais pleinement dans le cadre, jamais au même endroit, au même niveau que le commun des mortels, mais plus attentif qu'elle ne le serait sans doute jamais.

    Elle ne doutait pas qu'il ai suivi de loin sa proposition, les allé retours fait entre les deux chambres pour s'assurer que tout le monde dormait bien. Peut-être même, avec l'ouïe qu'il avait, pouvait-il percevoir les mots de la petite histoire d'aventure qu'elle avait raconté à Cirdan. Il avait pensé à elle, à sa soif, à l'état d'Aelle, au sommeil du plus jeune. Elle lui sourit, la simple présence de cette attention lui donnait envie de poser son bâton de marche et ses bagages. Contrairement aux deux autres, elle pouvait se permettre de moins donner le change et peut-être, plus tard, quand leur nouvelle proximité serait devenue la normalité, pourrait-elle même être imparfaite et égoïste en sa présence sans que cela ne remette en cause ce qu'ils avaient.

    - C'est difficile de croire que tu n'es pas a l'aise avec les jeunes quand je te vois ainsi.
    - J'essaie de faire au mieux... Tu n'as pas idée de l'énergie que ça me prend.
    - Tu as facilité les choses grandement. Le résultat aurait été tout autre avec moi. Merci.
    - Je t'en prie... Je n'étais pas certaine du résultat. ça aurait pu très mal finir... Je suis plutôt contente du résultat... Et soulagée. Surtout soulagée. " avoua-t-elle en avançant, attirée par le thé. Une tasse complète disparut en quelques gorgées chaudes.

    Bon sang ce que ça faisait du bien. Elle servit à nouveau deux tasses, mais elles faisaient bien pâle figure à côté du regard de l'elfe. Elle n'était toujours pas habitué à ce qu'il ne se détourne pas lorsqu'elle croisait l’observation intense dont elle était l'objet. Tout à l'aise qu'elle soit avec son corps, il la surpris une fois de plus et elle tourna la tête vers l'extérieur.

    - C'était une solution bien meilleur que de la droguer. C'était d'une grande bonté de ta part. " Et il ne pouvait pas vraiment faire grand chose de plus sans de solides connaissances magiques. " Elle est plus puissante que ce dont elle se rend compte. Je pense que c'est une nécromancienne naturelle. Elle pourrait devenir rapidement plus puissante que moi si elle est correctement formée... Tu l'as aidé exactement comme elle en avait besoin au moment ou elle en avait besoin.

    Les deux mains de la sirènes se frottaient distraitement l'une l'autre. Elle revint le regarder par à-coup, contournant la table puis Shan'aël lui-même pour se diriger de nouveau vers le lit... Et s'arrêter sous la demande de son compagnon. Elle l'écoutait. Les mots avaient du mal à sortir mais leur sens lui semblait aussi limpide que la façon qu'il avait de la regarder. Avait-elle vu la main qui se levait à demi ? Peut-être.

    En tout cas, elle s'était brusquement rapprocher des deux pas qui les séparait pour enlacer le semi-elfe, ses bras autour de ses épaules, son visage dans son cou. Le mouvement était un peu trop brusque, approximatif. Le résultat peu gracieux et elle s'appuyait réellement sur lui.

    C'était comme rentrer à la maison...

    - Merci.

    Merci d'être là...

    Elle inspira profondément. Lorsqu'elle expira ses épaules redescendirent de plusieurs centimètres. Elle ne voulait plus ni marcher, ni écrire, ni lire, ni compter, ni servir à quoi que ce soit. Le temps pouvait bien courir, il n'avait plus qu'une emprise relative sur elle, et une existence toute hypothétique pour les projection stressantes que lui offrait trop régulièrement son esprit habitué au pire.

    - J'ai eu peur qu'elle se braque... J'aurai tenu tu sais. C'est une amie, et elle est comme une sœur pour toi. Je lui ai dit que si elle n'était toujours pas capable de se contrôler quand je devrai partir, je l'emmènerai avec moi, mais je ne sais pas si ça se fera ou même si ce sera souhaitable. Je ferai ce que je peux en attendant, c'est promis.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 27 Jan - 21:21
    Si il le savait bien. Plus d'une fois il avait eu l'impression de complètement nager, et son air neutre n'aidait pas toujours a comprendre quand il était en déroute. Aelle avait eu plus d'une crise depuis prêt de trois ans qu'elle était la, et il avait rarement su vraiment quoi faire. Elle avait raison sur le fait que la droguer n’était que temporaire. Mais sans Rowena, ça aurait pu durer longtemps, il n'avait tout simplement aucune autre possibilité en tête.

    Quand elle vint se coller contre lui en l'enlaçant, il sentit le poids venir le clouer un peu plus sur le sol, et comprit a quel point elle était exténuée. Il aurait voulu l'allonger confortablement, et apprécier de la voir dormir apaisé. Elle ne pouvait pas véritablement le faire, pas comme il l'avait imaginé sur son dessin, en tout cas. Il ne pouvait pas encore. Mais bientôt ce serait différent.

    - Une nécromancienne... ? Je vais etre tout a fait sincère, je n'ai pas vraiment envie qu'elle apprenne la magie, et encore moins ce genre de magie. Elle prendra les décisions qu'elle veut, mais autrement, je voudrais la limiter au maximum au effet qui sont nécessaires pour calmer ces crises.
    Quand a ce qu'il s'est passé, je pensais qu'elle allait partir. Et je ne pensais pas que tu allais la séquestrer dans sa chambre...En fait le problème c'est que vous êtes aussi têtue l'une que l'autre...


    Et il n'avait pas l'air de sourire, de plaisanter. Elles étaient toute les deux capables de rester très longtemps campés sur des positions, il l'avait vu aux premières loges dans un bon nombre de circonstance différentes. Et a chaque fois, il n'avait pas cru une seule seconde qu'elles allaient changer d'avis. C’était la même chose actuellement. Si bien que voir Aelle craqué avait été une petite surprise pour lui.

    - Ils respirent bien, tous les deux. Tu peux te détendre maintenant. Leurs sommeils est paisible.

    Ses oreilles pointues s’agitèrent légèrement, signe qu'il écoutait. Si il était capable d'entendre leur respiration, alors il était évident qu'il avait suivi tous les événements de la soirée. Même si il avait disparut dans le couloir, elle pouvait prendre note que c’était simplement pour faire disparaître sa présence vis a vis des deux autres, pas pour sortir de la situation. Il était toujours présent. Toujours attentif et a l’affût.

    - Bon, tu es exténuée. Les gens fatigués ne marchent pas. Ils s'allongent et se reposent.

    Comme si c'etait devenue une habitude, elle sentit une nouvelle fois ses mains puissantes sous ses fesses, ses longs doigts l'aggriper, ses bras se tendre et la soulever avec aisance. Elle sentait qu'il ne le faisait plus en réaction, il etait content de la tenir ainsi contre lui. Il se dirigea vers le lit.

    - Tu veux te changer peut etre ? Pour dormir je veux dire. Tu n'avais pas l'air particulierement a l'aise dans la robe de nuit d'ici, hier. Demain si tu veux, pendant que tu ira a la bibliotheque, je m'occuperais d'aller chercher des affaires.

    Il rougit soudainement en se rendant compte de ce qu'il venait de dire. Elle n'avait absolument pas dit de façon concrète qu'elle venait vivre ici. Il allait un peu vite en besogne. Mais il en avait tellement envie. De ne plus la quitter. Il baissa un peu les yeux, sans penser qu'il allait tomber sur sa poitrine, et les remonta aussi sec. Il n'avait pas envie de tendre a nouveau son corps comme précédemment.

    - Enfin, si tu as envie de dormir quelques jours ici...une ou deux nuits....
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 28 Jan - 0:14
    Le mot même de nécromancie faisait frémir l'imagination de la plupart des gens. Ce n'était pas nouveau et elle aurait du se souvenir que Shan'aël n'était pas l'un de ses camarades du Razkaal. Elle ne pensa même pas que Shan pouvait émettre des réserves sur la magie en général. Pourquoi l'aurait-il fait alors qu'elle représentait une possibilité de se protéger en plus de mettre fin aux crises de la jeune femme ?

    - Je voulais dire que si je ne me trompe pas, elle a un lien profond avec les mannes. Ce n'est pas contre-nature, je te rassure. Elle est juste née comme ça. On ne choisi pas ses talents naturels.

    Tout ça expliqué dans le revers de sa tunique bleu. Cette fois, elle ne se raidit pas lorsqu'il la souleva dans ses bras. Elle commençait à s'y habituer... Et c'était plutôt plaisant finalement. Elle s'était parfois demander pourquoi la plupart des terrestres avaient l'habitude de vouloir soulever leur partenaire s'ils en étaient capable... Et elle commençait à en avoir une petite idée finalement.

    Un bras autour des épaules de Shan, elle ne fit aucun mouvement pour se dégagner. Au contraire, elle s'appuya un peu plus confortablement contre lui, rassuré par son ouïe développée. C'était fascinant... Parfois elle se demandait à quelle distance il pouvait bien entendre ainsi. Loin de se sentir épiée, elle s'imagina murmurer des choses tendancieuses tout bas et le voir rougir jusqu'aux cheveux sans que personne d'autre ne se doute de quoi que ce soit... Finalement, elle pourrait bien prendre goût à ce genre de taquinerie.

    L'aller-retour de son regard sur elle ne lui échappa pas, et pour cette fois, elle lui fit finalement grâce de la réplique qu'elle avait envie de lui murmurer après ces questions dont il maîtrisait si mal le sous-texte. Elle posa un baiser sur sa joue.

    - J'ai envie de passer plus d'une ou deux nuits ici. Mais j'ai besoin de faire ça à ma manière, en gardant un espace à moi. Je préviendrai Tagar de mon départ , je verrai avec Azulon où il préfère séjourner et je mettrai mes affaires dans une chambre à moi, même si je serai heureuse de dormir dans la tienne.

    Elle lui caressa la joue du bout des doigts, confiante. Partager un lit le temps d'une partie de jambes en l'air, le temps d'une nuit, ou partager carrément une chambre étaient des choses très différentes et aussi bien qu'elle se trouve dans ses bras, elle n'était pas prête à abandonner son indépendance en quelques heures à peine.

    - C'est à prendre ou à laisser.

    ... Mais ses yeux hurlaient qu'elle n'avait pas le plus petit doute sur ce que Shan choisirait. En posant la tête contre lui ce soir là, elle souriait, portée par la nouvelle vie qui s'ouvrait. Combien en avait-elle eu jusque là ? Trois ? Quatre ? Celle là lui semblait étrangement moins baignée de sang malgré l'omniprésence de la mort qui la guettait. Heureusement, deux émeraudes avaient l'air décidées à ne pas la laisser s'approcher de trop près.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 28 Jan - 1:29
    - Oh je..je ne m'inquietais pas pour ça.

    Ce n'etait pas une question de type de capacités, ou bien de quoi que ce soit d'autres dont il n'aurait de toute façon pas vraiment comprit le fond. Il soupira. C'etait simplement, globalement, qu'il n'avait pas envie qu'elle tombe dans cet univers. Il aspirait pour elle a une vie douce et tranquille, loin des armes, de la magie et de tout un tas de chose qu'elle n'avait pas besoin de connaître selon lui. Mais encore une fois, c'etait bien à elle de décider.

    - Je te fais confiance de toute façon.

    Il l'avait soulevé, ensuite, exactement pour la raison qu'il avait souligné. Elle avait l'air d'avoir du mal a tenir debout, et il n'avait pas songé a une autre que celle ci pour la soulever et lui faciliter la discussion. Elle n'avait qu'a réfléchir, elle pouvait relacher totalement son corps et c'etait peut etre plus agréable ? Il se dirigea de toute façon vers le lit.

    - Oui bien sur, je...enfin je voulais juste proposer de te ramener deux ou trois choses, pour t'éviter d'y aller tout de suite. Et la chambre entre celle de Cirdan et celle d'Aelle est disponible de toute maniere. Je l'ai fais préparer pour toi.


    Le premier jour ou ils étaient arrivés en fait. Et il avait fait changer les draps tous les jours, alors même qu'elle n'y avait jamais mit les pieds. C’était bien son genre. Il continua de la serrer contre lui un petit moment, debout, devant la fenêtre, appréciant le contact.

    - ..Du moment que je te vois.

    Il avait juste soufflé ça dans son oreille, avant de se diriger vers le lit et tomber allongée avec elle sur le matelas. Oui, il n'avait pas besoin de plus. Il n'avait besoin de rien d'autre. Elle etait la et c’était tout ce qu'il demandait. Peut importe ce vers quoi ils se dirigeaient, aprés ces deux dernieres journées, il était certain que ce ne serait pas si dure.

    Grâce a elle.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum