DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Pancrace

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Rêver ne dure qu'un temps - Page 3 I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La marche du vent d'acier
    Derniers sujets
    Mon Voisin Du DessusAujourd'hui à 16:12Qwellaana Airdeoza
    Entre l'ombre et la lumière (PV Cyradil Ariesvyra)Aujourd'hui à 16:01Qwellaana Airdeoza
    Les roses dispersées par la pluie [PV Isolde]Aujourd'hui à 13:57Vaenys Draknys
    Achats de Pouvoirs - IsoldeAujourd'hui à 13:03Isolde Malkyn
    Liberté encrée dans la peau - feat. ErsaAujourd'hui à 11:23Ersa Vatt'Ghern
    Recherche rps/liens [ouvert]Aujourd'hui à 11:12Dimitri Chagry
    Reflets BrisésAujourd'hui à 9:42Erwin Staal
    Achats de Pouvoirs de StadzankAujourd'hui à 9:29Stadzank
    Validation des RP d'AlaricAujourd'hui à 2:09PNJ
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 7 Fév - 23:19
    Trois notes.

    Cette hésitation le condamna en Trois notes.

    Pendant que Racandel attrapait la mage par l'épaule pour la jeter en travers du dos d'un de leurs chevaux, une mélodie lancinante, clair comme le plus pur diamant, résonna dans l'air et dans les corps jusqu'à en faire frémir les os des personnes présentes. Raca s'ébroua et, après un regard pour le demi-sang, parvint à monter à cru derrière sa jeune compagne. Rowena, bien moins vive, avait tout juste pris la main de Shan pour faire le chemin qu'il aurait pu faire déjà dix fois sans elle.

    En un battement de cil, un chœur de plusieurs voix féminines avaient couvert les émotions et les pensées pour ne laisser qu'une félicité totale et éthérée. Une envie simple et insidieuse de profiter de ce son un peu plus. Un oublie bien heureux qui susurrait à l'oreille de ne plus se battre, de ne plus souffrir, de déposer ses plus lourds fardeaux et de s'abandonner aux ondes qui couraient sur la peau.

    Rowena ne tourna pas la tête vers les dunes, les neufs illusions qui les entouraient avaient suffit pour qu'elle comprenne et cette émotion de plus, ajouté à toutes les autres ne lui permettaient que deux réactions : la panique ou l'action. Elle était accrochée à la seconde et tirait son compagnon vers leurs montures tranquilles.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 7 Fév - 23:21
    Il pu comprendre au moment même ou se fut trop tard. Ça le ramenait plusieurs mois en arrière, quand il avait subit le même sort par Rowena elle même dans la foret. Il avait eu cette espèce de d'hallucination, qu'il avait réussit a annuler en se plantant sa propre dague dans la cuisse, le réveillant de façon assez brutale. Mais en constatant mentalement dans quel etat il etait, il songea de façon un peu flou qu'elle avait du y aller mollo avec lui.

    Il parvenait, au prix d'un effort énorme, a garder une certaine conscience de ses alentours, mais il etait bien incapable de bouger le petit doigt. Maudit soit toute cette magie, il aurait pu faire tellement plus sans tout ça. Il sentait qu'elle le tirait, et par chance, il n’était pas spécialement lourd. Mais ca restait un poids pour elle.

    Peut être qu'en lui faisant subir un traitement se rapprochant de la douleur de cette fois la, elle aurait pu le débloquer assez pour qu'il bouge de lui même. Mais elle n'avait pas l'air de pouvoir penser a ça, actuellement. Il ne voyait pas son visage, mais il parvenait quasiment a imaginer son air paniqué. La mort aux trousses. Quelqu'un de plus dangereux que la vieille elfe. Il valait mieux déguerpir, masque ou pas masque.

    Comme un vol d'oiseau, les neuf silhouettes fondirent vers le centre du camp, droit sur le petit feu. Et quatre autres, bien plus mortelles, apparurent subitement, camouflées par leurs mouvements. La première, proche de l'elfe en selle, fit scintiller un kukri blafard pour trancher les tendons de la cavale sur le point de se lancer au galop. Sur sa première foulée, dans un hennissement aiguë qui brisa l'espace de deux secondes l'harmonie du Chant, le cheval s'écroula sur le flanc, écrasant le haut du corps et la tête de la jeune mage alors que la guerrière roulait souplement à terre sans lâcher la flûte qu'elle serrait contre elle. La sacoche du masque gisait au milieux du campement.

    Le bretteur ne put profiter de l'interruption, déjà mis au sol, proprement assommé par une seconde silhouette. Une troisième se révéla près du semi-elfe et de sa compagne, prêt à leur faire subir le même sort au moment même où le cheval hurlait sa douleur.

    Shan retrouva ses esprits, et pu bouger uniquement pour la seule et bonne raison qu'il avait tenu assez longtemps en gardant connaissance des alentours pour ne pas perdre le fil de l'action. Son corps etait lourd, et quelqu'un de non entrainé n'aurait pas pu bougé pour autant. Mais lui y parvint. Il posa les mains sur les épaules de Rowena en beuglant a moitié, sa bouche pateuse pour parvenir a faire une phrase totalement cohérente.

    - Courir, cheval, jument.

    Ils pouvaient monter a deux sur sa jument, ce serait plus simple de protéger une seule monture que deux. Mais ca voulait dire abandonner Kelpie. Et le deuxieme sens c'etait qu'elle ne regarde pas en arriere et qu'elle continu de courir.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 8 Fév - 0:25
    - Qu...

    Lui se hissa littéralement au dessus d'elle en prenant appuie sur ses épaules comme un cheval d'harçon, et quand la lame vint frapper, il bloqua le plat de la lame entre ses deux pieds, et tordit violemment pour faire lâcher prise le détenteur de l'arme ou peut importe ce que c’était. Ce n'etait pas agréable pour Rowena mais elle pouvait toujours se déplacer.

    Cependant la seconde étape du mouvement fut le retour de balancier qu'il eu et l'obligea a se camper sur ses jambes pour ne pas tomber. L'adversaire était immobilisé assez pour qu'elle parvienne jusqu'aux montures, lui accroché comme il pouvait a ses épaules.  

    Malheureusement, la mélopée avant reprit ses droits et pour le faire monter en selle, c'était une autre paire de manche. Il n'était pas bien lourd, mais elle était loin d'être aussi forte que lui et si elle s'était entrainée pour pouvoir porter des équipiers sur le champ de bataille... Cela faisait quelques mois que l'entrainement physique passait au second plan.

    - Allé ! " souffla-t-elle en essayant de le soulever à demi pour le pousser sur le dos de sa jument.

    Une impression mouvante dans l'éther lui permit d'éviter de peu la catastrophe. Une main s'abattit entre elle et Shan, à l'endroit ou elle avait son bras une fraction de seconde plus tôt. Le semi-elfe, appuyé contre le flanc de l'animal se retrouva libre de ses mouvements et sous l'emprise du Chant dont il voulait malgré lui connaitre la source. Se rapprocher de la source. Rowena esquiva maladroitement un second coup et se campa dans sa posture de lutte, curieusement basse sur ses appuis par rapport aux techniques de la République. Elle tenta une prise de contention, fut repoussée et quelques autres tentatives furent esquissées de part et d'autre, la faisant respirer comme un soufflet de forge, avant que la silhouette blanche ne s'immobilise. Quelque chose dans sa posture hésitait.

    Derrière l'épaule de l'être encapuchonné, Rowena aperçu Shan faire deux pas vers l'ennemi le plus proche du feu. La quatrième silhouette apparue dans son sillage, tranquille et inéluctable. La jeune femme parvint à passer sous la garde de son adversaire, roulant au sol pour se retrouver près de son compagnon et fondre sur son poursuivant. Mais au dernier moment, sa jambe fut violemment tirée en arrière et elle retomba lourdement sur le sable. De l'autre côté, la vieille elfe avait disparue. Shan, assommé d'un coup sec, s'effondra à son tour.

    Avant une douleur intense et un bienheureux néant, Rowena eut tout juste le temps d'articuler dans un patois shierak aux son claquants :

    -  Ne le tuez pas ! Il est mien !



    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum