DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Destra

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    A la recherche d'une gentille cobaye RV9zEr1
    Gazette des cendres
    Automne 2023
    Lire le journal
    #4
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Poussière Divine - Groupe 1 & 2
    Derniers sujets
    [Flashback] Des regards d'Améthyste [PV Ayshara]Aujourd'hui à 16:53Vaenys Draknys
    Chasse à l'As. [Sixte]Aujourd'hui à 16:45Sixte V. Amala
    [Flashback] Pour la République malgré luiAujourd'hui à 16:20Zelevas E. Fraternitas
    Un terrible intrus au laboratoire - Klak KlakAujourd'hui à 16:06Mélantha (Eris)
    [PA] La Célébration du Voile RougeAujourd'hui à 15:28Ellana Blackwood
    Arrêtez de chuchoter ! Aujourd'hui à 15:11Alaric Nordan
    Les conquêts de VaesidiaAujourd'hui à 14:09Vaesidia Inviere
    Trois pour un [Sixte]Aujourd'hui à 13:59Pancrace Dosian
    Running from a shadowAujourd'hui à 13:50Dorylis de Rockraven
    Du rififi pour la baronnie [PV Myriem]Aujourd'hui à 13:13Myriem de Boktor
    2 participants
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Svind Kaldana
    Svind Kaldana
    Messages : 30
    crédits : 1246

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1500-svind-la-valkyrie-fiche-terminee
  • Ven 31 Mar - 9:30



    Si jamais je n'étais pas pas plus que cela avide d'or et d'argent, cela pourrait aider le petit village de ma mère dans le grand nord. Aussi peut-être remplacer quelques parties de mon matériel, cela ne fera pas de mal. Je suis membre de l'élite de l'armée du Reike comme on peut le comprendre très vite avec les marques sur son armure voir les tatouages sur son bras. D'autant que je n'étais pas femme à passer inaperçue. De mes deux mètres dix, mon armure lourde et ma grande paire d'ailes blanches qui m'aidait à planer jusqu'au lieu de rendez-vous. La somme promise semblait être bien trop élevée pour ce qu'il paraissait. Combattre une créature très dangereuse, si cela permettait de débarrasser d'un danger pour le Reike, c'était parfait aussi. Cependant, il devait avoir un truc.

    L'aube approchait et de ses rayons ardents, l'astre du jour allait éclairer le futur champ de bataille. Une plantation de dattes ? Je n'étais pas une spécialiste, mais tout semblait être bien trop calme dans les champs. Personne, enfin, pas un travailleur, peut-être que la dangereuse créature avait fait fuir tout le monde ? À mesure que je m'approchais, je remarqua la petite troupe en tenue légère, comme des éclaireurs peut-être, mais je n'eus guère de difficulté de reconnaître des soldats de mon armée. Que faisaient-ils là ? Pour un combat de ce niveau, ils risquaient d'être vraiment en danger, ce n'était pas très raisonnable. Par réflexe, je tâchais de reconnaître qui dirigeait cette petite troupe alors que je vins me poser en battant des ailes le temps de ralentir ma course.

    « Hé bien messieurs, salutations soldats. »

    Commençais je alors à dire d'une voix sûre et ferme, comme à l'armée en somme. C'était d'ailleurs toute ma vie, mais je me doutais qu'ils n'étaient pas le fameux mage. Je pus le reconnaître aisément alors que je m'avançais vers ce dernier. Je regardais derrière lui les cinq chariots avec des boeufs. Certainement puissamment chargés pour le coup avec un pareil attirail. Frappant de mon torse avec un salut militaire, je hocha la tête vers ce dernier.

    « Salutation, je me prénomme Svind, du troisième corps d'élite du Reike. Je suis ici pour cette chasse ? ... »

    Demandai-je alors par politesse, même si je commençais à douter que cette dernière idée soit la bonne. C'était une sacrée bête si jamais il y avait besoin d'autant de personnes pour l'occir. Je n'étais pas connue pour être une lâche, et je faisais ce qui était nécessaire. Sans ajouter ma méfiance des hommes, les miennes étaient suffisamment rares pour être remarquées.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Svind Kaldana
    Svind Kaldana
    Messages : 30
    crédits : 1246

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1500-svind-la-valkyrie-fiche-terminee
  • Jeu 13 Avr - 18:04


    J'étais assez habituée à des réactions particulières ou insistantes lors de mes arrivées, d'autant que je les soignais. J'étais agréablement surprise en quelque sorte en voyant la réaction du politicien. Parfaitement droite, sûre de moi, je hochai la tête dans la direction par politesse à sa réaction. Sérieuse, le regard ferme d'autant avec ma présence de l'armée sur place, j'espérais bien faire honneur à mes ancêtres et ce peu importait la situation. C'était un principe important à mes yeux, comme nombre au Reike en fin de compte. Tous les regards se portaient dans ma direction, que ce soit logique au regard de mon arrivée flamboyante, comme ma nature. Il était extrêmement rare de pouvoir croiser une femme aussi grande et également ailée, ce qui n'était pas la norme au sein de mon peuple. Mon rôle dans l'armée et ailleurs était de protéger les civils du Reike.on honneur également me poussait à cela, alors je ne m'aurais jamais porté à être si hostile jusqu'à blesser un indigent aussi exécrable soit-il.

    « Enchantée alors sir Reys. C'est bien normal, on m'a demandé de venir, alors je réponds à l'appel. Les miennes ne peuvent faire confiance aux hommes, sans vouloir me montrer vexante. Cependant, j'ai l'habitude depuis maintes années de croiser le fer aux côtés de la gente masculine. Il ne sera pas dit et ce même devant mes ancêtres que j'aurais fait demi tour face au danger sir. De plus, civil ou non, vous méritez mon respect et ma politesse. Le rôle de l'armée est de protéger le pays et ses habitants contre toutes les menaces qu'elle soit humanoïde ou titanide. »

    Répondis-je alors en me rapprochant tranquillement afin de lui parler les yeux dans les yeux. Je n'avais pas hésité une seule seconde à lui parler ainsi défendant derechef l'honneur de mon peuple comme celui de l'armée, si fidèle j'étais ici et maintenant. J'avais conscience que ce n'était pas un homme ordinaire vu le rassemblement d'hommes en armes, des moyens comme d'où la demande était arrivée à l'origine. Je hochai la tête face aux dires du ministre. Il sa ait manière la magie et le métal, comme cela était particulier, mais pas si étrange pour une guerrière de ma trempe.

    « Votre créature ? Maintenant que je suis ici, je reste. Un exercice en somme, et tous ces hommes en marge c'est au cas où pour votre protection et arrêter ce monstre si cela dérape ? Je vais tâcher de ne pas vous décevoir, ni rejoindre encore mes ancêtres. Un simple duel alors ? Quelles sont les règles d'engagement ? »

    Demandai-je alors comme par habitude pour une mission militaire. Ma voix n'avait pas sourcillé en ces instants. Que ce soit pour moi, mon peuple ou ma famille, je me refusais de montrer une quelconque couardise. Cela pouvait même se montrer intéressant, un bon entraînement. Si jamais je ne pouvais pas vaincre une simple création, qu'est-ce que cela serait face à un titan ? C'était toujours une possibilité, qui s'était déjà passé.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Svind Kaldana
    Svind Kaldana
    Messages : 30
    crédits : 1246

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1500-svind-la-valkyrie-fiche-terminee
  • Jeu 20 Avr - 19:25


    Je me contentais de hocher la tête doucement à la clameur de cet homme au sujet de qui j'étais. Je trouvais tout à fait normal ma manière de réagir, si jamais je me méfiais de tous les hommes, on ne pouvait pas leur faire confiance, ce n'était pas une raison d'être mal poli ou non éduqué. Je n'étais pas guidée par la haine, et cela révélait seulement mes ancêtres et le Respect des valeurs du Reike.

    « Tant que son créateur ne dérape pas, oui je comprends. Je vais tâcher de rendre honneur à votre travail par mon habilité et mon sérieux. Vous pourriez être une cible, bien sûre, mais les forces militaires sont là pour cela. Avec une telle machinerie de mort, je doute que vous soyez réellement en danger. »

    Commentai je alors suite à sa déclaration. Cela aurait été presque intéressant de tester sa machine contre ce genre de proies, mais si jamais cela pouvait équiper l'armée régulière, Seizan serait craint et respecté par tous. Si tu cherches la paix, prépare la guerre. Levant un sourcil légèrement, je le regardais à mesure qu'il croyait dans son travail. Je plissais des yeux, on n'était jamais trop prudente, ou alors il se surrestimait. Un cas comme l'autre, j'agirais de la même manière. Sortant ma lame de mon fourreau, je dressais mon bouclier face à mon adversaire. Selon ce qu'il me disait, c'était davantage à cet homme avec qui je croisais le fer. La machine n'était qu'un outil comme un autre. Mon haume sur le crâne, je hochai la tête.

    « Soit, si vous insistez, je ne refuserais pas l'invitation d'un ministère. Fort bien, que le destin me soit favorable. »

    Dis-je alors avec une envie de gagner ce duel par à distance. Cependant, ma sagesse me retenue de tenter de l'impressionner. Je préférais largement utilisée mes cartes durant le combat que les dévoiler d'entrer de jeu. Me dressant face aux bâches, j'ouvris mes ailes, légèrement penchée en avant. Je frappai à deux reprises contre mon bouclier. Je cherchais à identifier la manière dont le ministre allait me contrôler afin d'y déceler une faille. D'abord un simple cube de métal, une sorte d'humanoïde se forma, pratique pour le transport sans doute, voilà sa forme véritable. Je hochai la tête dans sa direction, alors que je souffla longuement avant de mélancer. Tout d'abord, je me m'y à courir sur mes jambes avec une vitesse assez impressionnante pour le tout venant. Enfin, je commençais à voler ventre à terre en direction du golem, cependant, à distance raisonnable, je fis en sorte de me placer entre le ministre et le monstre de métal. Une fois en position et une estimation à la louche de ne pas être toucher par son adversaire, je battis des ailes afin de générer un nuage de poussière et autres éléments volatiles afin de cacher la vue. La prudence avant l'assaut, l'information était la clef.


    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Svind Kaldana
    Svind Kaldana
    Messages : 30
    crédits : 1246

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1500-svind-la-valkyrie-fiche-terminee
  • Ven 5 Mai - 9:22
    J'espérais bien évidemment à ce que l'invitation du ministre soit en tout bien tout honneur. De toute façon, s'il ne connaissait pas bien les Valkyries, il l'apprendrait rapidement. Bien sûr c'était une personne d'importance, mais je ne m'occupais pas de politique. Sans doute qu'elle s'occuperait de moi que je le veuille ou non. Peu importe, je retournerais vers le grand nord s'il le fallait. Ne me traitez pas de lâche, certainement pas, je me battais uniquement pour le Reike et ceux qui en ont besoin. Je ne craignais guère ce genre de rencontre, de plus avec l'armée, je rencontrais bien davantage d'hommes que de femmes. Peut-être étais-je une bien étrange représentante de ma race ?

    Quoi qu'il en soit, je me devais de me concentrer sur le combat et ma tactique. Si seulement l'adversaire était plus fort que moi, j'etais dans l'obligation d'être bien plus intelligente. Tournant légèrement la tête dans ce nuage de poussières, j'entendais les lourds pas de cette machine de guerre s'approcher. Je ne doutais pas de ces capacités martiales au corps à corps, alors soyons plus intelligente. Le poids de ce grand colosse de métal devait peser un poids incroyable, peut-être trop ? À quel point était-il agile ? Je ne me tenterais pas à affronter par la force brute seule cet adversaire, ça non.

    J'envisageais de m'attaquer au ministre directement un bref instant, mais ce n'était pas sans doute pas le meilleur test pour commencer. Dans une véritable bataille je ne me serais sans doute pas restreinte à ce point là. À mesure d'entendre cette machine arrivée vers moi, je m'accroupis au niveau du sol afin de m'élancer dans les airs. Il était temps de tester ses capacités à distance et les miennes également. Une fois dans les airs bien décidée à éviter l'affrontement direct, je dressais mon épée en direction du monstre de fer afin de produire une attaque électrique dans le but de foudroyer ce monstre. Si jamais cela fonctionnait comme espéré, dans le même mouvement au sommet de ma cible, utilisant le maximum de ma vitesse possible, je m'élançais dans le dos du golem dans l'espoir de le frapper lourdement d'une force élevée. Finissant mon mouvement, je dressais mon bouclier entre lui et moi.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Svind Kaldana
    Svind Kaldana
    Messages : 30
    crédits : 1246

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1500-svind-la-valkyrie-fiche-terminee
  • Lun 22 Mai - 9:10


    Ma magie de la foudre était sans doute impressionnant comme cela, mais peu de réaction, il fallait bien l'avouer. J'avais espéré bien davantage ! Était-ce l'élément ? La puissance ou tout simplement la magie ? L'aether pouvait tout aussi bien être un tel rouage de cette machinerie que cela n'avait aucun effet véritable. Cela tombait plutôt bien, car ce genre de capacité n'était pas ma spécialité. Bien heureusement, ma lame effilée impactait davantage que ma foudre. Une petite entaille dans le dos de cette créature animée, petite, mais bien présente.

    Le souci avec ce genre de marionnette sans fil, c'était bien l'absence de réaction habituelle avec un être vivant. Les conséquences de blessures n'étaient pas aussi significatives. Tandis que je me demandais la suite de mes assauts, qui ne pouvaient pas être qu'aérien, je n'eu le temps que d'ouvrir un petit peu les yeux à la mesure de l'attaque. Le contrôle de son créateur sur sa chose se révélait total. Une décharge d'adrénaline plus tard, je tentais de me me recroqueviller sur moi même levant un petit peu plus mon bouclier dans le peu de temps que je pouvais avoir. Ce fut une pluie de projectiles qui s'abattit sur moi. Heureusement peu précis, je n'avais pas à tous les affronter. Cependant malgré mes solides protections, je fus touchée par quelques uns de ses tubes de métal. Le dos, une épaule, sans doute que dans un combat réel, les dégâts auraient été plus important, bien sûr.

    « Plus ... je dois être encore plus rapide ... »

    Le test était d'affronter cette créature, alors allons y ! Il s'avérait certains que devoir s'attaquer à la taille impressionnante d'un bras paraissait très difficile si en une seule attaque j'avais provoqué qu'une petite ouverture. Plus symbolique qu'autre chose, mon dévolu ce cible au niveau de la tête, sans doute bien plus aisé à trancher. Cette création venait de m'attaquer d'une façon étrange pour un tel tas de métal. Une attaque à distance, c'était une preuve qu'il était incapable de suivre au corps à corps. Affronter ce monstre tel un bastion n'était pas une bonne idée, rapide, agile, voilà la clé. Je cherchais également à tenter de gêner la vue du pilote à l'aide de sa propre machine. Il n'y avait pas de petits coups bas lorsque l'on se battait.

    Je m'efforça alors à tourner autour de la cible dans des suites d'assauts au niveau du cou. Les attaques et les mouvements s'efforçait de se concentrer dans la zone opposée à la position du ministre. Je devais être prudente, garder encore de l'énergie sous le coude pour d'autres coups d'éclats. Cette invention se devait d'être une machine de guerre, et sans doute que s'il y en avait plusieurs bien protéger par de l'infanterie, elles pourraient se démontrer particulièrement efficace. Je doutais qu'à elle seule ce tas de métal aussi puissant soit-il puisse rivaliser avec une armée organisée. Telle une armure d'écailles sur un guerrier, chaque élément du Reike se devait de se compléter en rang serré.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Svind Kaldana
    Svind Kaldana
    Messages : 30
    crédits : 1246

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1500-svind-la-valkyrie-fiche-terminee
  • Ven 26 Mai - 9:54
    Une victoire symbolique oui, la tête chut alors à terre, mais je ma savais pas nécessairement utile. Il n'y avait pas de cerveau, rien à arrêter. C'était sûrement l'angle d'attaque me plus aisé voilà tout. Il me fallait comprendre ce qui allait advenir afin de peut-être vaincre si jamais j'avais une chance de remporter cette victoire.

    Porter par les membres de l'armée autour, je gardais tout de même la tête froide, ce n'était que le début de l'affrontement et moin d'être là fin. Comment pouvait-on soutenir une machine de guerre face à un être vivant comme son propre corps ? Bien évidemment tout le monde pouvait espérer que l'animation de métal perdrait l'affrontement. Qu'est-ce que cela voulait dire pour l'armée si jamais les batailles se remportaient grâce à de telles machineries ? Je voulais sentir le souffle de mon adversaire, son regard et ses attentions. Cependant, je me demandais vraiment si cela pouvait être démocratisé comme manière de combattre ou propre au ministre.

    J'avais espéré que à force de couper des morceaux je puisses remporter par KO contre cette machine, mais lorsque le métal devint liquide afin de tout réformer, j'avais conscience que mon adversaire ne serait vaincu uniquement que par l'épuisement de mon adversaire et ma capacité à éviter les blessures. Ce n'était pas un adversaire conventionnel, doté d'armes de corps-à-corps évident comme à distance. Quelle arme terrifiante ! Je n'étais sans doute pas de taille pour vaincre avec mes limitations de chaires et de sangs. Il ne me restait plus qu'une seule manière de vaincre, la plus évidente au départ, c'était bien pour cela que Tagar avait sûrement déjà pensé à une parade. Cependant, il me fallait l'éprouver, c'était un test non ?

    Après cette démonstration de force, c'était au tour de cet avatar de métal de répliquer, d'autant que je me devais de souffler. Je ne pouvais pas continuer à un rythme aussi élevé tout du long du combat. Une multitude de billes de métal qui pouvait fort bien devenir des lames de scie ou n'importe quoi d'autres d'ailleurs. De plus en plus, j'avais beau avoir un bouclier, il ne pouvait me protéger de toutes les directions et le ministre en avait bien conscience. Il me fallait donner tout ce que j'avais, je ne partirais pas sans un coup d'éclat, pas question. J'avais déjà imaginé ma mort, certes on n'était que dans un exercice, mais ce n'était pas l'importance. Si jamais je devais faiblir, poser un genou à terre ou rejoindre mes ancêtres, ce serait arme en main, les regards braqués sur ma personne et une forte impression. Le pire serait sans doute une maladie dans un lit ou empoisonné, que les dieux m'offrent me droit de périr au combat !

    Je planta mon épée dans le sol, mes deux mains contre la garde, mon boulier ne tenait encore en position que parce que mon bras y était glissé. Je soupirais lourdement tandis que je deployais une forte puissance magique pour moi une simple combattante. Je tentai de dresser grâce à ma foudre une armure d'énergies capable de repousser ces villes assez fragiles et légères après tout. Je devais sans doute utiliser toutes mes forces magiques afin de déployer pareil stratégie. Cela me sauverais sans doute la vie pour le coup ou au moins de finir auprès des médecins dans l'immédiat. Cependant, si cela fonctionnait je ne pouvais pas m'astreindre à si peu.

    Utilisant toute ma rapidité et mes capacités, je m'élançais de nouveau à l'assaut, mais certainement pas contre ce golem de métal. Ma cible je la dévoilait au dernier moment. Comme si je m'élançais face au monstre, j'utilisais la lenteur de mon adversaire à bon escient. J'avais besoin de tromper l'homme derrière la marionnette. Cependant, au lieu de m'attaquer au géant de métal, je me proposais sur l'épaule du golem mes ailes grandes ouvertes afin de foncer en direction du ministre. Mon objectif n'était pas de le tuer bien entendu, ni même de le blesser, seulement le mettre en échec mon arme sur sa gorge si j'y arrivais. On ne pouvait pas battre ce morceau de métal vivant, pas avec des moyens conventionnelles en tout cas. Le seul réel point faible était l'humain, comme d'habitude en fin de compte.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Svind Kaldana
    Svind Kaldana
    Messages : 30
    crédits : 1246

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1500-svind-la-valkyrie-fiche-terminee
  • Jeu 1 Juin - 18:07


    Je ne pouvais que jeter mes dernières forces dans la bataille, plus de magie, un état fébrile à tout point de vue, mais je ne voyais que cette solution. En sueur vu l'intensité de l'affrontement, je fus assez satisfaite alors que je pouvais voir la surprise dans le regard du marionnettiste. Il s'avérait que c'était tout l'intérêt, cependant, je n'étais pas encore assez rapide. Sans doute dans un véritable affrontement, je ne serais déjà plus là, mais est-ce que cela serait une excuse pour ne pas y participer ? Certainement pas, si jamais cela pouvait offrir une chance à mon pays envers une terrible menace, alors allons-y !

    J'entends la lourde machine de fer s'élancer derrière moi, mais je n'ai rien à craindre à ce niveau-là, elle ne me ratrapera jamais. Ce n'était plus qu'entre lui et moi, mes dents serrés. J'avais presque mal aux dents à mesure de les presser l'une contre l'autre. Le plus terrible chez les guerriers était l'attente, cette période de calme, la tension montante, au moins au coeur de la bataille, on pouvait enfin s'exprimer et tout l'entraînement, cette expérience pour tuer pouvait enfin s'exprimer. C'était comme une libération, notre raison de vivre se révélait enfin, une extase. Malgré tout mon enthousiasme, je vis ce fichu mage disparaître dans le sol. Aucun moyen de le bloquer ou de l'arrêter. Tout ce que je pus m'autoriser à tenter fut de planter mon épée dans le sol, sans doute vainement. Légèrement accroupie, ma main tremblait légèrement sur la paume de la lame. La tension, l'adrénaline, la fatigue se révélait alors lorsque l'on parlait de s'arrêter là. Sans doute qu'il n'y avait plus grand chose à faire pour une combattante comme moi. Mon style était assez simpliste en somme. Est-ce que j'étais véritable digne de mes ancêtres ? Sans doute que non, je devais faire bien plus. Un regard vers le ciel en me relevant, mon épée put alors retrouver mon fidèle fourreau. Un simple écartement léger de mes ailes afin de m'assurer de bien les replier, c'était un don si rare et précieux.

    « Je vous remercie monsieur le ministre, votre invention est une terrible arme. Si jamais plusieurs personnes étaient capables d'en manipuler sur le champ de bataille, notre armée serait invincible. Il faudrait les accompagner d'un régiment bien entendu. Une ligne de fantassin afin de soutenir et d'éviter de se faire encerclé et dominé, des archers afin de pallier à toute déconvenue. Il faudrait penser à des manœuvres communes pour que ce régiment soit efficace, réagisse comme un seul homme sur le champ de bataille.

    Cependant, au vu de votre statut, ce serait compliqué pour vous de vous impliquer dans une guerre à ce niveau non ? Loin de là de penser à de l'inaptitude, non, plus à vos responsabilités.
    »

    C'était sans doute mon expérience de l'armée qui parlait à ce moment-là, mais je ne voyais et croyais qu'en l'esprit de corps pour la victoire. Toute création, miracle ou créature surpuissante périeraient contre une bonne tactique.

    « Soit, après tous ces efforts, je crois que nous pouvons nous permettre en effet quelques collations. En tant que presque frères d'armes bien entendu, n'y voyez pas autre chose monsieur le ministre, sans vouloir vous vexer. »

    Mon Instinct de Valkyrie se réveillait sans doute, car il ne devait pas avoir penser à autre chose. Cependant, c'était plus un réflexe qu'autre chose. Peut-être que c'était aussi pour les soldats autour, qui ne les suivraient sans doute pas trop non plus. Fallait-il l'espérer. J'étais quelqu'un de très simple, je ne m'attendais pas à du luxe.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum