DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [PA] Et la grive tapa trois fois. - Page 5 JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Deux ans de Cendres !!!Hier à 23:19Xera
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Hier à 22:17Falconi Genova
    Validations RP spéciaux - PancraceHier à 22:01Pancrace Dosian
    Retour par les vents arides | [Enkara] Hier à 21:05Enkara O'Shela
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:56Sixte V. Amala
    [Challenge] Le festin des loupsHier à 19:13Verndrick Vindrœkir
    +2
    Tagar Reys
    Zaïn Tevon-Duncan
    6 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 429
    crédits : 406

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Dim 7 Jan - 20:23
    La Sirène aurait pu jubiler en entendant sa victime recracher un chapelet de bulles. L'inéluctable approcha à grands pas. Ce ne serait qu'une question de seconde avant que son réflexe de respiration prenne le pas sur sa volonté. Au mieux, s'il arrivait à empêcher l'eau d'entrer complètement dans ses poumons, en se mettant les mains devant la bouche ou en s'étranglant la gorge par la force du désespoir pour croire pouvoir prolonger sa misérable vie, il mourra asphyxié. En tout cas, la panique le gagna et il se débattit pour essayer d'échapper à la prise solide de son adversaire, qui nageait toujours à la verticale, toujours en plus en plus profondément. Takhys le tint fermement, bien déterminé à lui faire boire la tasse. Quelle ne fut pas sa frustration quand elle sentit la disparition soudaine de sa proie, ses doigts serrés se fermant dans le vide liquide.

    Elle écarta les bras tout en se redressant brutalement, pour freiner sa vitesse de descendante et elle regarda tout autour d'elle. Par le Titan Kaiyo ? Où était-ce foutu terrestre ? Elle maugréa sourdement, comprenant qu'il avait réussi à lui fausser compagnie en usant encore de sa téléportation ! Elle aurait dû le saigner directement sous l'eau, et le laisser en déchet en pâture pour les requins ! Vouloir s'amuser un peu avec ses victimes sous l'eau n'était décidément pas drôle dans le sérieux de cette bataille ! Pestant de son infortune, elle remonta vers la surface, aussi vite qu'elle s'était enfoncée vers les profondeurs abyssales. Il était hors de question qu'il lui échappe, même si l'effet des profondeurs aurait tôt fait de l'achever. Mais cela, elle ne le savait pas encore.

    Une fois à la surface, elle chercha brièvement le mage. Bon, si jamais elle venait à le revoir, elle lui fera sa fête, l'étripa, le coupera avec sa magie de glace.... Elle se repaîtra de son foie... Mouarf, elle s'énervait contre lui en songeant à le bouffer ! Il était trop vieux et vu son état, sa chair sera trop contractée pour être savoureuse. Il faudrait la bouillir pour attendrir et rajouter un maximum d'assaisonnement pour que ce soit potable. Non, ce serait une perte de temps et surtout, elle en avait l'appétit coupé ! Bon, au lieu de penser à manger, si elle se concentrait sur la situation actuelle hein ?

    L'Eclipe était là, en face d'elle. Les affrontements continuaient sur le pont entre les forces alliées, les forces de Semar contre les forces adverses qui regroupaient le reste de l'équipage du navire des Wessex et des Casques Noirs, du moins pour ce qui en restait. Pour passer la colère provoquée par l'autre lâche de mage, et tant qu'elle ne le voyait pas, elle aura de quoi s'en prendre aux troupes adversaires. A nouveau, comme tout à l'heure, elle appela l'eau de mer à former deux tentacules et de s'attaquer aux ennemis.

    "Si vous avez la possibilité d'envoyer des forces prendre le contrôle des ponts inférieurs"Se permit-elle de crier par la suite, pas certaine d'être entendue de toute façon, avec son attaque tentaculaire en cours qui ira sans doute faire hurler les terrestres.




    Spoiler:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1487

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Mar 9 Jan - 23:07
    Et la grive tapa trois fois.


    Tour Quinzième

    Où le proverbe selon lequel l'Union fait la Force se confirme encore une fois.

    ꧁꧂


    Or, l'union, si elle faisait la force, ne signifiait pas nécessairement la victoire. Le pont de l'Éclipse le prouvait de lui-même, lorsque le puissant hybride-taureau accompagnant Semar fut traversé de part en part à l'aide d'une pique, beuglant en s'étouffant avec son propre sang. Presque simultanément, le second humain reçu un carreau en pleine face, brisant les os crânien, le tuant sur le coup. Quant au Cerf, il s'était déjà vidé de son sang lorsque son cadavre fut piétiné par les Casques Noirs se jetant sur Semar et ses camarades. Par chance, ce dernier fut sauvé de peu par une contre-attaque de Bradexi Lozet en personne, fendant un milicien de sa claymore rutilante. Toutefois, le camp des hybrides reculait face au nombre de matelots armés et des Casques Noirs entrainés.

    Tout serait parti à vau-l'eau si Takhys n'était pas revenue à temps, balayant de nouveau le pont du navire nébuleux de sa magie aquatique. Alors qu'un bras fit valser une vingtaine de matelots par dessus bord - faisant la joie des requins - le second s'en pris aux soldats en noir. Les casques ornés de plumes de corbeaux valsèrent dans tous les sens, alors que deux d'entre-eux se noyèrent, saisi par l'épais bras de mer. Trois autres furent projetés dans les vide alors qu'un quatrième le fit de son propre chef, abandonnant le navire.

    - Mais où est Dame Wessex ?

    - Messire Geram ?!

    - Il a disparu aussi !

    - Où est ce fichu mage ?

    - Mort aussi !

    - Sauve qui peut !

    Ni une, ni deux, aux premiers cris de retraite, et en l'absence des chefs républicains, les matelots lâchèrent leurs sabres et leurs haches pour les troquer contre des rames, se ruant sur les canots de sauvetage. Plusieurs embarcations étaient déjà mises à l'eau. Comme pour suivre, des clameurs en provenance du Saha Allenker leurs signifièrent que le galion était tombé aux mains des mercenaires de Lozet, les deux navires alliés étant parvenus à en prendre le contrôle. Quant à L'Orcadia, les dégâts infligés par Marceline y avait déclaré de violents incendies qui dévoraient les voiles et la charpente du galion moribond. L'Armide avait finit de le couler en l'abordant, faisant de nombreux prisonniers. Les réjouissances des mercenaires semblèrent trahir la prise d'un butin considérable, les cales de l'Armide se remplissant de coffres richement marquetés. Quant aux feuilles d'or plaquant le grand mât, elles étaient arrachées à l'aide de burins, avant que le navire ne sombre pour de bon.

    À l'arrière de la flotte républicaine, le Seedra continuait de sombrer dans des crépitements de flammes à l'instar du Kaiyo qui avait déjà complètement disparu sous les flots, à l'exception de son grand-mât dépassant encore sur lequel les survivants s'agglutinaient au niveau du nid-de-pie. Il semblerai que la capitaine de Cateele, aux commandes du Seedra ait survécu car elle se tenait sur la plus grosse des barques, repéchant ses hommes uns par uns, à la recherche de l'amiral Kurgysson manifestement perdu à jamais dans l'explosion qui l'avait emporté.

    Déjà quelques embarcations voguaient en direction de la flotte de la SSG, au loin, dans l'espoir d'être rapatriés par ceux qu'ils étaient censés escorter. Les navires commerciaux, mouillant à près de deux milles nautiques de la bataille, commençaient déjà à remonter leurs ancres et à déployer leurs voiles, constatant avec amertume que leur escorte avait été défaite. Il semblerait qu'ils n'aient pas l'intention de se mêler aux affaires de Wessex, tant ils barguignaient à s'éterniser. La SSG mettait les voiles.

    Quant aux derniers Casques Noirs restant à bord de l'Éclipse - la fuite n'étant pas une option pour eux - l'équipage de Semar et les hommes de Lozet en firent de la chair à saucisse. La bataille était remportée. Mais l'ennemi le plus dangereux résidait toujours dans les entrailles du galion encore à flot.

    ꧁꧂


    À ce propos, au fond de la calle, la magie de Marceline la sauva encore une fois, elle et Destra au passage. Le carreau tiré par Geram Elan vira de direction dans les airs pour venir se planter dans l'épaule de Katharina Wessex jusqu'à l'empêne. Sous le coup de la douleur, les bras d'ombre retenant la cornue disparurent, la républicaine poussa un rugissement de rage, vrillant du regard le capitaine de sa garde. Elle se téléporta aussitôt pour éviter le lames de Marceline ainsi que les débris tranchants que cette dernière lui avait envoyé.

    Aussitôt, Marceline porta secours à Destra, reprenant le contrôle de la situation, se postant tout près de lui, parés à contre-attaquer. Soudain, Katharina réapparut devant Marceline, surgissant des ombres du sol, sa hallebarde dangereusement pointée vers la cornue. Mais cette dernière fit justement appel à sa magie pour s'emparer de sa corne tranchée et la projeta droit vers la poitrine ferme de Wessex. Cette dernière se stoppa net dans son mouvement, parant l'attaque du manche de son arme d'hast. Toutefois, la corne ripa le long de la hallebarde d'ombre et força sa propriétaire à la lâcher. Lorsqu'elle tomba au sol, l'arme disparu dans un nuage sombre.

    Plus de rage que par réflexe, Katharina plia le bras et porta un violent coup de coude au visage de Marceline, la contraignant à tomber à la renverse. Au même moment, messire Elan se jeta en direction de Destra, armé d'un falchion, balayant l'air devant lui pour trancher la tête du blondinet.

    - Ça suffit ! Vociféra Katharina entre ses dents, alors que son sang pur d'elfe ruisselait sur son épaule. Elle commença à se regénérer, ne supportant pas cette sensation.

    ꧁꧂


    Objectif(s) :
    Takhys : Rejoindre Marceline et Destra.

    Marceline & Destra : Vaincre Wessex/Elan.

    Notes du MJ :

    CENDRES



    Katharina Wessex
    Race : Elfe
    Sexe : Féminin
    ge : 230 ans
    Métier : Armatrice-Mercenaire
    Taille & poids : 1m89 pour 60 Kg
    Alignement : Neutre-Mauvais
    Faction : République
    Rang : B
    Religion : Agnostique
    Avatar : Hester Shaw (ME)

    Pouvoirs et objets

    - Bouclier Psychique P1
    - Renforcement de la constitution physique P1
    - Prouesses d'arme (Maîtrise avancée de la Hallebarde) P1
    - Régénération P1
    - Ombre P2
    - Téléportation P2
    Immunité : Poison/venin
    Faiblesse : Psychique

    Description physique et mentale

    Le premier détail que l'on remarque chez Katharina c'est bel et bien cette longue cicatrice qui lui barre le visage, vestige du drame de sa vie. Bien que l'elfe pourrait la camoufler à l'aide de ses longs cheveux de feu, elle la garde pour se rappeler ce qu'elle à traversée. Mais son regard azuréen dénote assurément avec cette balafre, un regard apparemment doux et d'une grande beauté, les plus fins observateurs se rendront vite compte du froid glacial de ses yeux, une profonde douleur mêlée à une amertume sans limite pouvant y être perçue. Katharina s'exprime sur un ton monocorde, accentuant un peu plus sa personnalité acide, s'exprimant souvent de manière directe, franche et rude, la doctrine des Wessex se cumulant sombrement à son tempérament acariâtre.

    Histoire

    Katharina faisait partie de l'une des grandes maisons de la République, benjamine de la puissante Setoria Wessex. Élevée selon la doctrine familiale, ce fut une jeune elfe hautaine, sûre d'elle et d'une opiniâtreté qui faisait froid dans le dos. L'opulence de sa famille n'arrangeant pas les choses, elle s'est révélée une féroce combattante, maîtrisant la hallebarde, battant à plate couture ses frères. Katharina était déjà une excellente guerrière, qui plus est doublée d'une mage puissante. Lorsqu'un don pour la magie lui fut découvert, sa mère l'envoya à Magic pour accomplir le cursus Artisanats, Finances et Forces Magiques bien que Katharina aurait préférée le cursus Stratégies Militaires Magiques, sa mère la destinait à un avenir dans l'affaire familiale, dégradant un peu plus une relation mère-fille déjà bancale.

    Là où on aurait pu penser que la jeune Katharina - alors âgée de cent-quatre-vingt-dix ans - se serait assagie au retour de ses études magiques, le destin en décida tout autrement. Le convoi de mercenaires la raccompagnant à Courage fut pris d'assaut sur la grand route par un groupe armé de bandits, ces derniers décimèrent sa garde rapprochée et alors que Katharina aurait pu les balayer de sa magie, une attaque mentale d'un hybride la paralysa, la laissant à la merci des guerriers visant les Wessex. Elle fut alors souillée et atrocement défigurée par cet hybride, avant que les casques noirs envoyés en renforts ne massacrent ses tortionnaires.

    Et comme si cette expérience traumatisante ne suffisait pas - brisant la jeune Katharina jusque dans ses entrailles, la tourmentant au plus profond de son Être - sa famille la renia, Setoria Wessex ne voulant plus voir sa fille. Sa famille d'elfe de sang pur refusant de supporter davantage la vue de cette bête noire entachée par une engeance hybride. Sa mère lui laissa tout de même une compagnie mercenaire et trois imposants navires de guerre pour qu'elle mette les voiles le plus loin possible sans jamais remettre les pieds à Courage.

    Depuis ce jour, Katharina Wessex - la Bête Noire de Courage - sillonne les flots sur ses navires de guerre, élargissant sa flotte, faisant sa propre fortune dans l'escorte de navires de la SSG. Officieusement elle tire quelques revenus du trafic d'esclaves avec le Reike, et plus spécifiquement dans le commerce d'esclaves hybrides, ces créatures impures qui, selon ses dires, méritent l'extinction.

    « Lorsqu'ils se contentaient d'être des animaux et de baisser le regard à notre passage, cela allait encore. Mais dès lors qu'ils se mettent à avoir des pouvoirs, il en va de notre survie de les éradiquer. »



    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 429
    crédits : 406

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Mer 10 Jan - 11:26
    La jeune femme à queue de sirène n'était pas certaine d'avoir été entendue, mais peu importe, son sortilège faisait de l'effet. Mais il y avait encore le chaos sur le pont, et à défaut d'avoir des nouvelles, elle devait se préparer à l'idée de rejoindre le pont supérieur. Cela ne l'enchantait guère. Une fois sur le plancher en bois, elle ne sera plus au contact avec l'eau et son corps prendra alors sa forme terrestre, et non sans douleur. Elle réfléchit vite, car si elle suivait ce plan, elle serait à la merci des ennemis le temps d'un bref instant. Elle sut que prendre comme décision quand elle entendit dans un échange paniqué, là-haut sur le navire, qu'un mage était décédé. Elle ne put s'empêcher de sourire avec une bien étrange satisfaction. Il ne pouvait s'agir que de sa proie, après s'être téléportée, avait fini par rendre l'âme. La mer avait eu raison de lui. On n'échappait pas à une Sirène telle que Takhys ! C'était elle qui décidait qui devait périr sous les flots ou pas. Le mage s'était téléporté pour la fuir ? C'était alors déjà trop tard pour lui !

    En tout cas, elle put assister à la débandade de certains marins, qui tentaient de fuir ses tentacules d'eau qui poursuivaient leurs ménages, ou qui tombaient bien malgré eux dans les eaux. La mer aura son lot de cadavres pour nourrir sa faune. Bon, et si elle s'élançait cette fois ? Elle essaya de repérer un lieu où elle ne serait pas trop prise au dépourvu quand sa queue deviendra jambes. Puis, elle plongea pour se préparer à prendre de l'élan.

    Une fois à bonne profondeur, elle se mit à nager avec toute la puissance que ses muscles pouvaient lui offrir et sauta avec grâce hors de l'eau pour se raccrocher à la rambarde. A la force de ses bras, elle passa par-dessus pour s'étaler comme un phoque maladroit sur le pont. De l'eau ruisselait encore sur son corps. Elle appelait la magie pour tenir encore un peu d'humidité sur elle, le temps d'évaluer la situation. Ses tentacules terminaient de balayer quelques marins encore. Bien ! Elle repéra Semar, qui n'était pas au mieux de sa forme. Bon, avant de les rejoindre, elle employa l'eau qui était sur son corps pour les transformer en pics de glace et les jeter sur les derniers ennemis qui restaient. Après quoi, elle serra les dents, ne pouvant guère retenir un hurlement de douleur quand ses jambes prirent forme. Une fois redevenue humaine, elle haleta et chercha déjà à se mettre debout, les jambes tremblantes et... à moitié nue. Son plastron ne cachait que la partie supérieure de son corps.

    Se fichant d'être ainsi, elle rejoignit l'hybride, pour le soigner et le soulager, avant d'évaluer à nouveau la situation. Les combats paraissaient s'achever, elle devait trouver les deux autres alliés qui étaient dans les entrailles du navire. Elle entreprit donc de rejoindre Marceline et Destra.



    pouvoirs employés:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Le Boucher
    Le Boucher
    Messages : 112
    crédits : 936

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3419-le-boucher-termine
  • Mer 10 Jan - 14:02
    Et la grive tapa trois fois
    Feat. Takhys / Marceline / Semar / Zaïn
    Le guerrier Reikois tourna légèrement la tête vers Marceline qui était revenue à ses côtés pour se préparer pour la bataille. «Merci, Marceline. » murmura-t-il, poussant un long soupir de douleur. Le jeune homme gardait tout de même l'espoir de pouvoir se sortir de là avec les personnes qu'ils étaient venus secourir, mais ce qui était certain, c'était que Katharina Wessex n'était pas une adversaire aisée à abattre, loin de là.Il entreprit de se relever dignement, malgré la douleur qui sévissait dans sa jambe. Ce n'était qu'une égratignure après tout, la blessure valait le coup s'il parvenait à sauver son seul ami. Bien que Katharina s'était retrouvée face aux deux coéquipiers,  l'hybride n'eut aucun mal à la désarmer à l'aide de sa corne brisée. AInsi, Katharina fit lamentablement chuter son arme d'hast des ombres.

    Un regard noir se porta sur Katharina, lorsqu'elle fit chuter Marceline, un regard qui devenait de plus en plus intense à la découverte des capacités de régénération de l'elfe. Malheureusement, en l'état actuel, Destra ne pouvait rien faire, le capitaine des casques noirs se ruait à toute vitesse sur lui, la falchion à la main. Le guerrier Reikois, d'un élan de courage, ou de stupidité, se rua à son tour sur Geram, mais toujours sans armes. Il espérait pouvoir être assez agile pour s'en sortir et lui prendre son arme, sans en subir les conséquences. Après tout, il avait suivi une formation multidisciplinaire à Drakstrang et était promis à un avenir certain au sein des Serres Pourpres, sous les ordres directs de la Griffe.

    Enfin, ce n'était pas le moment d'être distrait par son passé, ni son futur. Un puissant homme se ruait sur lui à toute vitesse, arme tranchante à la main et une Elfe guerrière était tranquillement en train de se régénérer à côté de lui. Il fallait naturellement agir, et vite. Il se rua à toute vitesse sur le capitaine des casques noirs, poing levé, prêt à lui faire lâcher son arme. Malheureusement pour le guerrier borgne, son adversaire fut plus rapide que lui et lui assainit un violent coup de falchion dans les côtes. Une nouvelle blessure pour le borgne qui tomba à genoux devant le capitaine des casques noirs. Mais il n'avait pas dit son dernier mot. Si certes, le sang commençait à perler au niveau de ses côtes droites, en plus de sa jambe, il n'en était pas moins qu'il possédait un esprit combatif. Il était prêt à se battre pour sauver sa peau et celle de Marceline. Il feinta donc une grande faiblesse et regarda attentivement Geram, qui était alors debout devant lui. Il patientait, il attendait le bon moment pour user une nouvelle fois de son agilité et forcer l'erreur du capitaine des casques noirs. Ainsi, il serait en mesure de le désarmer sans le moindre mal et de lui trancher sa sale tête de républicain.
    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 11 Jan - 14:22
    Aussitôt qu’elle ne se jeta sur moi avec son arme pointée en avant, j’envoyai ma corne vers elle. Elle para l’attaque mais dû lâcher son arme ; cela ne l’empêcha pas de m’envoyer son coude dans la tronche. Avec un petit cri de douleur je tombai en arrière, ce qui me mit dans une position délicate.

    Enfin, ça aurait dû. Au lieu de m’attaquer, l’elfe corrompue par la haine se régénéra. Elle aurait pu mettre fin au combat comme ça, et se régénérer après, mais peut-être détestait-elle la douleur, ou qu’importait. Je pouvais profiter de ce temps pour me relever, mais d’abord… Mes étoiles et les débris étaient tombés après que j’aie reçu le coup à la tête. Dans l’urgence, je ne pouvais pas les trier ; tant pis ! Je pris tous les débris que je voyais, pulvérisait tous les meubles de ma magie… En me relevant, je préparait enfin une attaque qui allait être efficace. Hormis le carreau, mais je doutais qu’une telle occasion ne se présente de nouveau. Je n’avait d’abord pas voulu emplir la pièce de débris, car Katharina aurait pu simplement se téléporter en dehors de celle-ci. Mais si je prenais simplement beaucoup de débris et que je les faisais virevolter vers Katharina et là où elle se téléportera probablement et un peu au hasard, elle pourrait vouloir rester pour en finir elle-même, et finirait par s’en prendre quelques uns.

    Pour un tel sort, je devais utiliser mes bras pour guider ma magie. Je me fichais d’avoir l’air de danser, cette affreuse harpie allait mourir ici et maintenant.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1487

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Ven 12 Jan - 22:13
    Et la grive tapa trois fois.


    Tour Seizième

    Après moult difficultés, il se trouve que les dés ont roulés à la faveur de nos héros, parvenant une avancée notable dans l'aventure atteignant son climax sous peu.

    ꧁꧂


    Un tremblement ébranla le navire tout entier, le galion tangua une instant avant de se stabiliser, comme si quelque chose l'avait touché au fond. Tous les mercenaires reikois, et même les quelques matelots républicains restant se ruèrent aux balustrades, guettant la surface de l'eau, or, par la moindre trace d'un Yagim ni même d'un Seedra, ce qui aurait, soit dit en passant, été un signe en faveur de Wessex, cette dernière possédant en emblème la créature marine. Mais rien, pas le moindre remoud si ce n'étaient les vagues crées par la gîte du vaisseau de guerre.

    Cela ne provenait pas non plus d'une attaque adverse, tant le Saha Allenker dérivait, aux mains des reikois, tandis que l'Orcadia se disloquait à l'instar du Seedra qui sombrait doucement, quant au Kaiyo, il avait déjà disparu. Le Capricorne, amarré au flanc du navire nébuleux avait pu voir ce qui s'était passé, un hybride héla alors ses alliés à bord de l'Éclipse pour leur signaler que le choc provenait de l'intérieur même du navire. Aussitôt, tous se regardèrent, dubitatifs quant à ce qu'il pouvait se trouver sous leurs pieds à même de faire tanguer le galion large d'une vingtaine de mètres.

    Que se passait-il là dessous ? Les hommes de Lozet barguignaient à pénétrer dans les entrailles du vaisseau, tant ils redoutaient sur quoi ils pouvaient tomber. Nul ne savait où était passé Destra, quant à Marceline, ils n'avaient plus de nouvelle d'elle depuis qu'elle s'était introduite dans la calle. Il fallait reconnaitre que c'était inquiétant, même pour un guerrier reikois. Semar, quant à lui, n'était pas en mesure de porter secours à ses amis, ayant reçu un trait d'arbalète au niveau de l'aine. Si Takhys n'était pas intervenu pour stopper le saignement et entamer la ligature des téguments, un chancre se serait formé et la survie de l'hybride aurait été engagée, il suffisait de laisser faire la granulation à présent.

    Toutefois, la sirène se devait de descendre dans le fond de calle si elle voulait tirer ses alliés d'un mauvais pas manifeste, s'ils étaient toujours en vie après l'attaque magique qui avait ébranlé l'Éclipse.

    ꧁꧂


    Ce qu'il s'était passé ? Marceline en était la cause, enragée par le coup porté par Katharina, elle riposta. Là où la républicaine aurait mieux fait d'achever la cornue lorsqu'elle en avait l'occasion, elle préféra regénérer sa blessure, malgré que cette dernière ne soit pas létale. L'égo et le sentiment de supériorité de la maison Wessex l'empêchant surement de montrer le moindre signe de faiblesse, et encore moins de saigner face à un ennemi, qui plus est une erreur de la nature. L'elfe s'empressa donc de stopper le saignement plutôt que de tuer Marceline, cela fut sa dernière erreur.

    La magicienne s'était relevée et écarta les bras pour s'emparer des guéridons, râteliers, candélabres, tableaux, faudesteuils, clepsydres, coffres, débris, lustres, boites et armoires marquetées meublant la salle. La télékinésiste se déchaina et fit virevolter dans les airs tout ce qui n'était pas fixé au sol ou aux murs. Alors que Destra était tombé face à messire Geram dans son armure noire, ce dernier leva son sabre au dessus de sa tête, prêt à trancher celle du reikois agenouillé. Soudain, un miroir vint se briser sur le crâne glabre du capitaine, le frappant à l'occiput. Il vagit et mis un genoux à terre, portant une main à son crâne contusionné et s'appuya sur le pommeau de son sabre de l'autre.

    Il était à portée de Destra qui se devait à tout prix de profiter de la situation.

    Quant à Katharina Wessex, bien qu'elle disparu dans un nuage d'ombre, coupant court à sa régénération, afin d'éviter une étagère, elle réapparut quelques mètres plus loin pour mieux recevoir un chandelier en pleine figure, ce qui la fit aussitôt chuter en arrière, son crâne heurtant le plancher dans un bruit sourd. Sonnée et saignant de nouveau, elle se releva tant bien que mal, posant un regard noir sur celle qui lui avait fait ça.

    - Attendez que l'autour fonde sur vous ! Et alors la géhenne s'abattra sur vous, vos supplications vaudront tripette et vos lamentations me réjouiront ! Créatures immondes, votre trépas est proche ! Cita-t-elle, un extrait du Finistum, un ouvrage prohibé, dont les derniers exemplaires n'étaient détenus que par les mages noirs initiés au Culte des Ombres. Le bréviaire en question, et l'extrait cité, faisait référence aux ennemis du roi elfe Seidriadrur, une figure fictive se heurtant à des créatures hybrides, des sangs mêlés, des chimères s'en prenant à son palais et à son peuple. Il est dit - c'est uniquement des rumeurs, croyez-moi sur parole je n'ai jamais lu ce livre interdit, chers amis - qu'après cette damnation, les monstres s'en prenant à Seidriadrur avaient été frappés pas la foudre, leurs cendres servant à fertiliser les terres désolées du royaume  elfe souillé.

    Bah ! Ce n'étaient que des légendes, des mythes, tout au plus. Il semblerait que Katharina Wessex ait mis la main sur un exemplaire du Finistum car elle répéta la malédiction mot pour mot, cette fois adressée à Marceline. Toutefois, la foudre ne la frappa pas, elle ne se transforma pas en poussière et pour cause : ils étaient dans une cale de navire, les éclairs auraient bien du mal à s'y frayer un chemin, d'autant plus qu'il faisait grand beau dehors. D'où le fait que tout ceci n'était qu'un mythe.

    Cela, Wessex était bien au fait de cela, car elle se chargea personnellement de la punition divine, invoquant des pointes d'ombre surgissant des murs et du sol, au moindre endroit recouvert d'une tâche d'ombre surgit un pic fuselé fondant droit vers Marceline. Cette dernière étant occupée à contrer et esquiver ses attaques insidieuses, Katharina en profita pour claudiquer vers un rideau écarlate qu'elle arracha pour révéler une petite porte en bois de chêne. Elle en poussa le vantail, disparu dans l'encadrement de la porte et la referma derrière elle.

    ꧁꧂


    Objectif(s) :
    Takhys :
    - Rejoindre Destra & Marceline.
    - Les aider.

    Destra :
    - Vaincre Geram Elan.

    Marceline :
    - Bloquer/esquiver les pics d'ombre.

    TOUS :
    - Poursuivre Katharina.

    Notes du MJ :

    CENDRES




    Katharina Wessex
    Race : Elfe
    Sexe : Féminin
    ge : 230 ans
    Métier : Armatrice-Mercenaire
    Taille & poids : 1m89 pour 60 Kg
    Alignement : Neutre-Mauvais
    Faction : République
    Rang : B
    Religion : Agnostique
    Avatar : Hester Shaw (ME)

    Pouvoirs et objets

    - Bouclier Psychique P1
    - Renforcement de la constitution physique P1
    - Prouesses d'arme (Maîtrise avancée de la Hallebarde) P1
    - Régénération P1
    - Ombre P2
    - Téléportation P2
    Immunité : Poison/venin
    Faiblesse : Psychique

    Description physique et mentale

    Le premier détail que l'on remarque chez Katharina c'est bel et bien cette longue cicatrice qui lui barre le visage, vestige du drame de sa vie. Bien que l'elfe pourrait la camoufler à l'aide de ses longs cheveux de feu, elle la garde pour se rappeler ce qu'elle à traversée. Mais son regard azuréen dénote assurément avec cette balafre, un regard apparemment doux et d'une grande beauté, les plus fins observateurs se rendront vite compte du froid glacial de ses yeux, une profonde douleur mêlée à une amertume sans limite pouvant y être perçue. Katharina s'exprime sur un ton monocorde, accentuant un peu plus sa personnalité acide, s'exprimant souvent de manière directe, franche et rude, la doctrine des Wessex se cumulant sombrement à son tempérament acariâtre.

    Histoire

    Katharina faisait partie de l'une des grandes maisons de la République, benjamine de la puissante Setoria Wessex. Élevée selon la doctrine familiale, ce fut une jeune elfe hautaine, sûre d'elle et d'une opiniâtreté qui faisait froid dans le dos. L'opulence de sa famille n'arrangeant pas les choses, elle s'est révélée une féroce combattante, maîtrisant la hallebarde, battant à plate couture ses frères. Katharina était déjà une excellente guerrière, qui plus est doublée d'une mage puissante. Lorsqu'un don pour la magie lui fut découvert, sa mère l'envoya à Magic pour accomplir le cursus Artisanats, Finances et Forces Magiques bien que Katharina aurait préférée le cursus Stratégies Militaires Magiques, sa mère la destinait à un avenir dans l'affaire familiale, dégradant un peu plus une relation mère-fille déjà bancale.

    Là où on aurait pu penser que la jeune Katharina - alors âgée de cent-quatre-vingt-dix ans - se serait assagie au retour de ses études magiques, le destin en décida tout autrement. Le convoi de mercenaires la raccompagnant à Courage fut pris d'assaut sur la grand route par un groupe armé de bandits hybrides, ces derniers décimèrent sa garde rapprochée et alors que Katharina aurait pu les balayer de sa magie, une attaque mentale la paralysa, la laissant à la merci des guerriers visant les Wessex. Elle fut alors souillée et atrocement défigurée avant que les casques noirs envoyés en renforts ne massacrent ses tortionnaires.

    Et comme si cette expérience traumatisante ne suffisait pas - brisant la jeune Katharina jusque dans ses entrailles, la tourmentant au plus profond de son Être - sa famille la renia, Setoria Wessex ne voulant plus voir sa fille. Sa famille d'elfe de sang pur refusant de supporter davantage la vue de cette bête noire entachée par une engeance hybride. Sa mère lui laissa tout de même une compagnie mercenaire et trois imposants navires de guerre pour qu'elle mette les voiles le plus loin possible sans jamais remettre les pieds à Courage.

    Depuis ce jour, Katharina Wessex - la Bête Noire de Courage - sillonne les flots sur ses navires de guerre, élargissant sa flotte, faisant sa propre fortune dans l'escorte de navires de la SSG. Officieusement elle tire quelques revenus du trafic d'esclaves avec le Reike, et plus spécifiquement dans le commerce d'esclaves hybrides, ces créatures impures qui, selon ses dires, méritent l'extinction.

    « Lorsqu'ils se contentaient d'être des animaux et de baisser le regard à notre passage, cela allait encore. Mais dès lors qu'ils se mettent à avoir des pouvoirs, il en va de notre survie de les éradiquer. »



    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 429
    crédits : 406

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Sam 13 Jan - 9:45
    A peine s'engouffra-t-elle dans le premier pont inférieur que le galion tangua brusquement, comme s'il venait de racler un fond sableux. Takhys s'était immobilisé pour garder l'équilibre et essayer de savoir ce qui se tramait. Bah, si le vaisseau venait à sombrer, elle saura s'en sortir... contrairement à ses deux autres alliés qui se trouvaient dans ses entrailles. Hum... elle devait les retrouver pour ne pas les laisser à leur funeste sort s'il y avait bien un naufrage. Bon ! où étaient-ils ? Forcément avec la Wessex. Et ces gens-là étaient d'une telle importance qu'ils ne traînaient jamais dans les ponts réservés à l'entassement des marins avec des hamacs suspendus les uns au-dessus des autres. Non, cette terrestre était au-dessus de tout… Donc sa riche cabine se trouvait à l'arrière du Galion. Elle trottina presque pour accélérer son allure et essayer de rejoindre Destra et Marceline au plus vite. Elle ne sera pas de trop pour les aider à achever tout ce bazar et apporter son soutien.

    Heureusement qu'il n'y avait plus personne sur le chemin de la belle blonde, terminant de s'inquiéter sur le pont après l'étrange et brusque tangage du galion, ou terminant de se faire massacrer par les troupes de Semar.  Qui sait, pour un fuyard ou un retardataire, comment aurait pu être sa réaction en voyant une femme qui croiserait sa route, telle une nymphe totalement nue, sa chevelure dorée tombant en cascade et ondulant à chacun de ses pas pressés. Sa nudité n'était pas un problème pour la Sirène de toute façon. Elle souriait déjà mentalement à la tête des gens qui la verront comme telle. Bon, elle est où cette cabine de capitaine ? Ah, elle y arrivait ! Quel capharnaüm là-dedans ! Elle voyait Destra en prise avec un adversaire qui ne tiendrait sans doute plus longtemps contre lui, la Wessex qui venait de passer une porte pour la refermer derrière elle et Marceline qui était clairement la cible des pointes d'ombres. Sans attendre, Takhys invoqua des boucliers de glace pour se mettre en travers de la route des pointes d'ombre ; un bouclier pour chaque tâche d'ombre qui se trouvait en présence dans la grande salle en total désordre. Il était hors de question que la magicienne vienne se faire transpercer après tout le chemin qu'ils avaient fait tous ensemble, pour cette mission peu orthodoxe. Et si elle prêtait un petit coup de main, puisqu'elle tenait la glace par sa volonté ? Un petit sort pour geler les membres de l'adversaire du borgne, afin de simplifier sa tâche ? 

    Si tout se déroulait comme prévu, elle n'aurait plus qu'à rejoindre ses deux alliés vers la porte, pour atteindre leur dernière cible, qui avait préféré les fuir. Destra serait déjà arrivé premier à cette porte, avant que les deux autres femmes ne se le rejoignent. Takhys aurait un bien étrange sourire, si jamais les deux autres bipèdes viendraient à réagir sur son apparence entièrement dévêtue. 

    "Désolé de cette nudité... mais on verra pour y parer après ? "dirait-elle avec un petit rire à la suite de sa phrase. 



    Pouvoirs employés:
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 13 Jan - 11:22
    Cette monstruosité esquiva en se téléportant encore une fois, mais mon sort fit mouche et elle se prit un chandelier dans la tête. Dans la confusion, je faisais surtout attention à ne pas toucher mon camarade, mais je parvint tout de même à l’aider quand son adversaire se prit un miroir sur la tête lui aussi.

    Nous prenions l’avantage, et je n’avais que faire des paroles d’une folle qui me maudissait pour avoir voulu défendre un ami et ses congénères.

    Je tentais dans un premier temps de l’assaillir encore et encore, mais notre ennemie invoqua des pics d’ombre qui foncèrent droit sur moi. Je voulu esquiver mais je vis bien que je n’en aurait pas le temps. Mais avant même que je n’aie pu faire mes prières, des boucliers de glace se matérialisèrent autour de moi et bloquèrent tous les pics.

    Supposant que Takhys était derrière moi à me protéger, je reportais immédiatement mon attention sur Katharina, qui était hélas déjà en train de fermer une porte qu’elle avait franchie. Je ne pus rien faire pour la stopper.

    La fatigue commençait à se faire sentir, et ma corne coupée me faisait toujours beaucoup souffrir, mais nous touchions au but ; nous ne devions pas laisser le temps à notre ennemie de se préparer. Donc j’avançai à l’unisson avec Destra vers la porte, qu’il ouvrit, étant devant. Quoi qu’il arrive derrière cette porte, je me tenais prête.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Le Boucher
    Le Boucher
    Messages : 112
    crédits : 936

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3419-le-boucher-termine
  • Sam 13 Jan - 12:00
    Et la grive tapa trois fois
    Feat. Takhys / Marceline / Semar / Zaïn
    Le capitaine des casques noirs s’apprêtait à abattre sa falchion sur la tête du reikois, prêt à la séparer de son corps. Quand par chance, un miroir vint se briser sur le crâne de l’assaillant. Une chance oui, mais vu l’état de Destra, c’était plutôt un miracle, une bénédiction. Enfin, le borgne s’empara sans mal de la falchion de son adversaire, malgré les blessures qu’il avait subies quelques instants plus tôt. Empoignant la falchion avant même que son adversaire n’eut le temps de soupirer, il se releva très rapidement et s’apprêta à lui donna un rapide coup d’épée au niveau du torse.

    Ceci pouvait paraître stupide en voyant l’armure du capitaine des Casques Noirs, mais bien au contraire. Il savait que, par réflexe, l’être humain esquivait une attaque, que ce soit en portant une armure ou non. Ainsi, il profita du pas en arrière fait par son adversaire, pour remonter la falchion, venant trancher nettement la main gauche de Geram. Ce dernier hurla de douleur et tomba à genou devant le borgne, tenant son bras gauche à l’aide de sa main droite. Le regard noir de Destra vint se poser sur le méprisable républicain qui était à genoux devant lui.

    « Ainsi, le capitaine de la troupe de Wessex est à mes genoux. Pathétique individu. » annonça-t-il, tranchant d’un coup net la tête de Geram. Il alla ramasser la tête du républicain, puis la jeta à l’autre bout de la cale. Quel gâchis, un homme si faible à un poste si haut. Cela reflétait bien la faiblesse des républicains. Enfin, pour l’heure, il fallait suivre Katharina, qui tentait de prendre la fuite.

    Destra marcha en direction de la porte, arme à la main, posant sa main sur sa côte, titubant, souffrant horriblement sur les blessures qu’il avait subies. Le borgne arriva non sans mal devant la porte, suivi de près par Marceline et Thakys. Deux formidables partenaires d’aventure, qu’il ne manquera certainement pas de recontacter par la suite, si l’occasion se présentait à lui. Il ouvrit la porte, écartant le reste du rideau pourpre au passage.

    Alors devant lui se tenait une pièce sombre, éclairée par quelques bougies. Ces dernières permettaient notamment de voir une silhouette sombre dans le noir, à côté de plusieurs cages contenant des hybrides captifs. Au fond, Katharina commençait à charger un sort de téléportation. Mais, le plus intéressant arrivait, car devant Destra se dessinait une silhouette connue pour le borgne. Zaïn, le seul ami de l’étudiant, étant planté là devant lui. Il était entièrement vêtu de noirs, son visage était de pierre, son regard sombre était dirigé sur le blond, ses poings étaient serrés.

    « Zaïn, mon ami... Content d'enfin te trouver... »

    « Le plaisir est partagé. Dommage que ce soit en de telles circonstances. »

    « Oui, j'aurais préféré venir faire un tour à l'arène, mais que veux-tu ? Laissons l'autre salope républicaine partir et partons d'ici avant que le bateau ne coule. »

    « Je te reconnais bien là Destra, la fuite passe avant tout. Je te laisserai bien retourner te terrer dans le trou crasseux d'où tu es sorti, mais en te voyant, je me dis qu'il faudrait achever le pauvre air souffrant que tu es. »

    « Je vois que la captivité ne t’a pas réussie, mais vraiment, il faut partir et vite. Allez, suis-nous. »

    « Qui ça, "nous" ? Cette demi-cornue et cette morue qui se prend pour une hybride ? Il n'y a que ça pour venir à ma rescousse ? » Ce dernier mot semble ironique dans son phrasé.

    « Tu rigoles, j'espère ? NOUS avons mené un combat qui... putain, fais pas chier et bouge-toi d'ici. Je me fous totalement de savoir ce qu'il s'est passé ici, pour l'instant, si on ne part pas, on crève. Alors, suis-nous putain de merde. »

    « Je ne pars pas. Pas avant d'avoir fait quelque chose. » Il tourna la tête vers la silhouette dans l'ombre, un hochement de tête fut perçu. « Et pas avec vous. Pas avec toi. »

    « Pourquoi pas avec moi ? Je suis venu pour toi, à la base. Et qu'est-ce que t'as à faire au juste ? »

    « Ce que j'ai à faire ? Répandre la peur dans les cœurs. Ça et d'autres choses. » Il s'approcha de Destra. « Et pourquoi pas avec toi ? Parce que toi, tu restes là. »

    Un coup rapide s’échappa du poing de Zaïn, venant se loger dans le ventre du borgne. La puissance du coup était telle qu’il perfora sans mal l’étudiant. Sa pupille se rétracta, il hurla, il souffrait. Une nouvelle blessure, mortelle cette fois-ci. Le poing sortit de son corps, Destra tomba à genoux devant l’hybride, tête baissée, sa vue se floutait. « Pour…Pourquoi… » demanda-t-il, les bras plongeant le long de son corps, les tripes ressortant de son être, venant se déverser à sa vue. Puis, d’un nouveau coup de poing, Zaïn décapita Destra, la tête de ce dernier explosant au contact de la main de celui qui était son seul ami.
    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Atheris
    Atheris
    Messages : 12
    crédits : 720

    Info personnage
    Race: démone
    Vocation: Mage noir
    Alignement: loyal mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2363-atheris-la-corruptrice
  • Sam 13 Jan - 13:33
    Et la givre tapa trois fois
    Au fond de l'Éclipse :


    Zaïn, l'hybride d’arène, avait malencontreusement coupé le réseau d’influence qu’avait Atheris avec la pègre de Kyouji en tuant le baron de la région, Caravage. C’était pour cela que la démone se devait d'exercer une vengeance en nuisant à Zaïn d’une façon des plus pernicieuses. Étant très pragmatique, elle ne manqua pas d’idées toutes plus ingénieuses les unes que les autres à cette fin. Il avait nui à Atheris : il devait payer.

    Elle se rendit derechef à Maël. Là-bas, elle obtint de nombreuses informations sur Tevon-Duncan par le biais du chasseur de primes Oro Banhort, ce dernier avait été engagé auparavant par Zaïn lui-même. Peu de gens étaient mieux placés qu’un sicaire pour être en possession d’informations compromettantes sur quelqu’un. En effet, les chasseurs de primes incarnaient les mauvais côtés d’une personne, une personne voulant du mal, qui semait la mort à ses propres fins. Atheris était bien placée pour savoir cela : elle n’engage jamais personne pour faire son travail à sa place. On n’est jamais mieux servi que par soi-même, après tout.

    Mais elle fit tout de même une exception en voyant le professionnalisme de Banhort. En effet, apprenant que Katharina Wessex, une autre de ses proies, était pourchassée par quelques pions ridicules, elle envoya Oro les arrêter dans leur mission. Mission accomplie, Atheris prit le contrôle du groupe de corsaires de Wessex, s’en faisant un grand atout contre Zaïn. Effectivement, Katharina étant profondément raciste, elle se servit de cette haine pour la pousser à enlever l’hybride.

    Ne sachant pas que le racisme de l’elfe sous son contrôle surpasserait l’ordre qu’Atheris lui avait donné, Katharina enleva d’autres hybrides Reikois au sein de la capitale. Une faille qui lui valut une montée de soupçons chez les hybrides qui se mirent à pourchasser les troupes de la démone.

    [PA] Et la grive tapa trois fois. - Page 5 1110

    Atheris est maintenant à bord du vaisseau amiral de la flotte de Wessex parmi les prisonniers enfermés dans la cale, et bien sûr Zaïn était aussi sous contrôle à présent. Pour être sûre que ce colosse de combat ne fasse pas de vagues, elle le maudit d’une formule puissante

    - Vie pour faire le Mal.

    « Sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis » disait le dicton.

    Ainsi, son ennemi ultime du moment ne se battrait non plus contre elle, mais pour elle. Comme quoi, l’emprise mentale peut parfois surpasser la puissance physique. Et autant avoir ce corps robuste de son côté.

    Mais alors qu’Atheris implantait de mauvaises idées dans le crâne de son prisonnier, Katharina tomba lourdement dans la cale. Elle était en sang. Cela ne pouvait pas signifier plus clairement la chose suivante : ses ennemis étaient à bord et l'avaient battu. Comme pour confirmer ses pensées, à peine Wessex se releva de sa chute, les hybrides venant chercher leurs congénères apparurent. Il fallait aviser au plus vite : pas d’issue autre que par laquelle ils viennent d’entrer. Atheris était dans un cul de sac. Pas le temps de réfléchir : les mots valent plus qu’un combat inutile dans l’immédiat.

    - Vous êtes enfin là, Zaïn vous remercie du déplacement, même s’il ne peut vous le dire en personne. Elle esquissa un sourire narquois, faisant comprendre aux arrivants quel châtiment il avait subi.

    - Tout ce chemin parcouru pour une poignée de pauvres gens et un maudit tas de muscles qui ne n’a désormais plus d’affection à votre égard… Vous l'avez bien vu avec votre ami Destra : Zaïn n'est plus des vôtres et il pourrait vous tuer vous aussi. Je vous plains sincèrement. Vous pensez avoir gagné, mais le chaos est inévitable.

    Le temps que prit de prononcer ces paroles, Atheris put en parallèle réfléchir à un moyen de se sortir de là. Alors, elle fit un geste à Katharina qui comprit immédiatement. Elle téléporta Zaïn et elle-même afin d’éloigner les hybrides de leur but. Dans cette même action, Atheris se changea en rat et se glissa dans un trou que ses présents congénères avaient fait. Comme celà, la démoniaque rongeuse rejoint ainsi le pont duquel elle sauta tout en se transformant en poisson. Afin muni de nageoires, elle pût rejoindre un des bateaux de commerce à grande vitesse. En effet, à quelques kilomètres des navires de combats se trouvaient la flotte commerciale de la SSG qui s’était tenue à l’écart de la bataille. Lorsque les marchands constatèrent que leur escorte avait été envoyée par le fond, ils mirent les voiles.

    Alors, Atheris reprit forme humaine afin de monter à bord et s’y faire transporter jusqu’à Courage sans aucun problème grâce à son pouvoir de manipulation, que c’était pratique de pouvoir monter sur n’importe quel navire et d’en devenir la capitaine d’un simple mécanisme mental. En effet, de simples marchands étaient incapables de déjouer les pouvoirs machiavéliques de la démone. Ainsi, ces êtres d’échanges étaient de bonnes proies, et donc un bon moyen de fuir cette bande d’hybrides déchaînés. Mais ce n’était pas réellement une fuite, car la bataille n’était pas finie, plutôt une retraite pour mieux revenir. De plus, la haine du peuple hybride ne s'éteindrait pas de sitôt, du moins, pas tant que Zaïn serait toujours sous l’emprise d’Atheris.

    CENDRES


    [PA] Et la grive tapa trois fois. - Page 5 Atheri16

    Inspirations du personnage :

    - Evelynn (LoL)
    - Lilith (Diablo)
    - Severus Rogue (Harry Potter)
    - Lucius Malfoy (Harry Potter)
    - Saruman (LOTR)
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1487

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Sam 13 Jan - 16:06
    Et la grive tapa trois fois.


    Tour Final

    Comme si la malédiction du Finistum proférée par Katharina Wessex se réalise, Destra est frappé par le destin. Ce dernier ayant le visage de son unique ami, le trépas qui s'ensuit n'est que plus douloureux. Et alors que le sang éclabousse ses alliés, le mal remporte un pion des plus redoutables.

    ꧁꧂


    Une chance que Takhys soit arrivée à temps pour sauver son amie, cristallisant l'humidité ambiante pour former des barrières de glace autour de Marceline. Les pieux fendaient les meubles déployés par la cornue dans l'espoir de se protéger, mais finissaient leur course dans l'épaisse glace salvatrice. Aussitôt stoppés, les pointes d'ombres se volatilisaient dans de sombres nuages, laissant la voie libre à nos héros. Marceline avait déployée une magie considérable pour sauver ses amis depuis le début de ce périple, ce n'était que le juste retour des choses que ses arrières soient assurés à son tour.

    Le coup qu'elle était parvenue à porter à Katharina à l'occiput l'avait sonné et blessé suffisamment pour qu'elle fasse de la retraite sa priorité, tant elle semblait attachée à sa petite vie misérable d'exilée. La porte claqua derrière elle en même temps que l'épée fendit le cou de Geram Elan, le capitaine des Casques Noirs. Destra avait profité de l'immobilisation du chauve par Takhys afin de lui arracher son falchion des mains pour mieux le retourner contre son propriétaire. Et alors que le sang n'avait pas finit de s'écouler du corps décapité de messire Elan, Destra était déjà face au vantail de la porte où avait disparue la tête pensante de tous leurs malheurs.

    Malgré ses blessures suintantes, le blondinet se déplaçait par la force de sa détermination, la rage devant assurément jouer un rôle dans sa capacité miraculeuse à poursuivre l'elfe aux cheveux de feu. S'ils stoppaient à temps Katharina Wessex, ils pourraient balayer tout le mal quelle avait fait, libérer les hybrides qu'elle retenait derrière cette porte et repartir à l'air libre. Et s'ils avaient perdus de nombreux alliés, ils se devaient de libérer ceux qu'ils étaient venus sauver, pour que leur sacrifice ne soit pas inutile !

    « Unus pro omnibus, omnes pro uno » Disait la maxime.

    [PA] Et la grive tapa trois fois. - Page 5 Qjjy1111

    Mais quelle ne fut pas sa surprise de tomber nez-à-nez avec Zaïn Tevon-Duncan, de surcroit libre, sans la moindre chaine. Derrière-lui, le borgne avait pu - durant cet étrange échange avec celui qu'il pensait être son ami - entrapercevoir Katharina, un genoux au sol, rassembler son mana restant afin de préparer un sort de fuite. Mais lorsqu'il fut rejoint par Marceline et Takhys - cette dernière souriant prématurément à la vue de l'hybride renard - Zaïn lui décocha un coup si violent au ventre que ses boyaux volèrent en tout sens, perforant au passage sa colonne vertébrale dans un craquement macabre.

    Chutant lentement au sol, l'étudiant ne pu que vagir une dernière supplication, versant une ultime larme avant que son ancien ami - son unique ami - ne lui broie le crâne contre le plancher poussiéreux. Du sang gicla dans les airs, aspergeant le plafond de tâches carmines, tâchant les visages de Marceline et Takhys de points vermeils et rependant une flaque écarlate sur le sol. Ce qu'il restait de Destra ne permettait plus d'identifier le corps désarticulé gisant aux pieds de l'hybride vêtu de noir.

    Son regard sombre comme la mort se désintéressa bien vite de l'amas de chair sous son pied, contemplant son poing recouvert d'hémoglobine. Un sourire en coin apparu sur le visage de l'hybride alors que ses yeux sombres comme la nuit glissèrent sur les deux amies de Destra. Un regard qui insinuait qu'elles étaient les prochaines.

    Et comme pour confirmer leurs craintes, une silhouette féminine se découpa des ombres, la faible lumière de la lanterne laissa percevoir une créature humanoïde mais qui n'avait rien de tel. Une aura entourait l'Être qui proféra alors des paroles pour le moins inquiétantes, selon lesquelles Zaïn avait été maudit, condamné à vivre pour répandre le mal autour de lui, tuant pour le plaisir et pour la pouvoir personnel de la démone.

    Zaïn avait déjà été la cible d'une démone dénommée Violence, se servant de son hôte pour mieux se nourrir du mal qu'il répandait grâce à sa force colossale. Comme si le destin s'acharnait sur l'hybride, une démone - comme pour venger Violence - s'était emparée de son esprit, le corrompant pour de bon cette fois-ci. Et alors que sa première rencontre avec une démone l'avait poussé à tuer sa propre sœur jumelle, celle-ci l'avait forcé à tuer son ami, gisant en morceaux à travers la pièce.

    Soudain, Marceline, dans un accès de rage, tendit les bras, soulevant dans les airs des barreaux de la cage sis à l'entrée, les pointes volèrent droit vers Katharina Wessex, celle sans qui tout cela ne se serait point produit. Mais une silhouette vive comme l'éclair se positionna sur la trajectoire des pointes métalliques, Zaïn bloquant de son corps les barreaux fuselés. Ces derniers, là où ils auraient empalés de part en part n'importe qui, se brisèrent et se tordirent contre le colosse, comme s'il eut s'agit d'un roc.

    C'est à cet instant précis, alors qu'Atheris se changeait en rat pour mieux se fondre dans la pénombre ambiante, se mêlant à la vermine, que Katharina mugit en relâchant toute sa magie, emportant dans un éclat lumineux Zaïn. La seconde d'après, ne restait plus dans la calle que Marceline et Takhys, le cadavre démembré de Destra et une dizaine de cages retenant des hybrides cachectiques et livides. Parmi eux, Semar retrouverait ses acolytes et Marceline son amie. Et s'ils furent tous retrouvés dans un bien piètre état, ils étaient toujours en vie.

    Toutefois, au fond de la pièce, tout près de là où Katharina avait disparue en téléportant Zaïn avec elle, un bac fut retrouvé, rempli de corps chimériques, des hybrides ayant subits les expériences inhumaines de Theunvon Manedatz. Que cherchait-il alors à accomplir par ses abominables vivisections ? Nul ne le saurait jamais. Déjà, ils pataugeaient dans l'eau, des brèches avaient dû être percées malgré le colmatage des mages républicains. Il valait mieux quitter le galion avant qu'il ne sombre pour de bon.

    ꧁꧂


    Et alors que les hybrides étaient libérés et emportés sur les navires venus à leur rescousse, la flotte commerciale de la SSG, à deux milles nautiques de là, voguait déjà en direction de Courage. La capitaine de Cateele, commandant autrefois le Seedra maintenant au fond de l'océan, était parvenue à rejoindre la SSG avec quelques chaloupes de survivants. Déjà elle donnait des ordres pour organiser la débâcle, héritant des pouvoirs de l'amiral Kurgysson ayant périt à bord de son navire.

    Soudain, un éclat lumineux vrilla les yeux de tous les matelots dans un grincement strident. Sur le pont de la flute de commerce apparut une elfe, blessée, aux côtés d'un immense mastodonte de muscles drapé de noir. Aussitôt on reconnut Katharina Wessex et un esculape fut dépêché pour s'enquérir de son état. Mais les regards restaient braqués sur cet être encapuchonné, immense, dangereux qui ne fit que contempler l'Éclipse sombrant lentement à l'horizon, comme si une part de lui-même était restée là-bas, dans les entrailles du galions nébuleux.

    Un énorme espadon fendit alors les flots pour se métamorphoser aussitôt en une femme à la longue toison blonde mais aux pupilles noires aux reflets rouges, signalant son état de démone. Cateele et ses hommes, ainsi que les marchands, n'eurent pas le temps de crier au diable, comme hypnotisés par la créature machiavélique qui fit ployer les esprits à son service, comme elle l'avait fait avec Katharina Wessex et Zaïn Tevon-Duncan.

    Ce dernier ne bougea pas d'un pouce, sa cape noire au vent, son regard sombre braqué sur l'horizon, sur son passé de pugiliste jovial, un passé révolu. Il ne restait plus que l'énorme hercule n'attendant qu'à se déchainer pour répandre l'horreur et la damnation sur le Sekaï.

    « Quelque chose s'achève, quelque chose commence. »

    ꧁꧂




    Notes du MJ :

    CENDRES




    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum