DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Rencontre avec une "âinée" [Feat Ruby] JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Démoniaques philosophies [Savoir]Aujourd'hui à 2:44Savoir
    RPS REPUBLICAINS DE RUBY DRAGLAMEAujourd'hui à 2:24PNJ
    RPs spéciaux - Vaenys DraknysAujourd'hui à 2:18PNJ
    RPs Spéciaux d'Altarus AearonAujourd'hui à 2:15PNJ
    Shahana Daaki [Terminée]Aujourd'hui à 0:26Shahana Daaki
    Rp Reike de la montagne (Kilaea)Hier à 20:30Kilaea Sliabh
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 19:43Pancrace Dosian
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 19:36Afosios Smaragdi
    Validation RP Qwellaana (Reike)Hier à 19:06Qwellaana Airdeoza
    2 participants
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Fulgurys
    Fulgurys
    Messages : 14
    crédits : 150

    Info personnage
    Race: Elementaire
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3821-fulgurys-l-effraie-fulgurant-terminee
  • Lun 17 Juin - 0:40




    Rencontre avec une “aînée”



    Courage.

    Une des seules villes de la République où je ne me sentais pas réellement à l’aise. Contrairement aux êtres villes qui donnaient une sensation d’espace et de tranquillité, Courage devait certainement être une des plus bruyantes de notre chère République. Il y avait plusieurs raisons qui expliquaient cette atmosphère chaotique. La première étant la présence de la majorité des forces armées de la République. La seconde était le port et les échanges maritimes desquels cette ville n’avait rien à envier aux plus grands ports du Sekai. A bien des égards, ce territoire faisait la fierté de bien des Républicains, et si je reconnaissais ses atouts indéniables, je préférais le faire à distance. Mais le boulot étant ce qu’il était, je n’avais pas toujours le loisir d’en faire à ma guise et d’éviter les marées humaines du coin. Car d’une manière parfaitement linéaire et logique, une plus grande population voulait aussi dire un plus grand nombre de crimes. L’enquête qui m’avait attirée ici s’était soldée par une impasse, le possible suspect semblait s’être évanoui dans la nature. Et autant je détestais perdre la trace d’une pourriture et d’abandonner une enquête, il n’y avait plus aucun fil à remonter, aucune empreinte à suivre ou aucune victime à déplorer. La hiérarchie pouvait parfois tolérer mon entêtement, mais ce n’était pas le cas présentement et l’on m’avait expressément demandé de rentrer à Liberty.

    La nuit était déjà tombée, et il n’y avait plus de convoi ou de transports ramenant à ma ville natale à cette heure-ci. J’avais donc décidé que je ne repartirais que le lendemain matin. Ce qui me laissait toute la nuit pour profiter de cette charmante et bruyante ville. Si je m’écoutais, je serais rentré à l’auberge et me serait cloîtré dans ma chambre exiguë jusqu’au lendemain. Mais au cours de mes différentes missions, j’avais eu vent d’une ancienne militaire de Liberty qui avait élu domicile à courage après une retraite anticipée. Si l’on en croyait son historique au sein du GAR, elle n’avait pas à rougir de mon expérience malgré le fait que j’avais presque dix fois son âge. Maintenant qu’elle avait quitté les forces armées, elle travaillait dans des tavernes tantôt en tant que serveuse, tantôt en tant que musicienne. Un changement assez radical, si vous vouliez mon avis, mais je supposais qu’elle devait avoir ses raisons. Si je me promenais dans ces rues animées à la recherche d’une taverne éclairée et qui laissait filtrer des airs de musique de ses portes, ce n’était pas par simple curiosité pour son nouveau style de vie, mais bien parce que l’on m’avait recommandé d’aller lui parler. Ce simple fait suffisait à attirer assez de mon attention pour que j’usai de cette dernière nuit de quiétude pour affronter la foule.

    Après quelques enseignes où j’avais juste passé la tête pour m’enquérir de la population, je tombai sur une énième taverne qui payait cette fois-ci bonne mine. L’ambiance semblait à la fois chaleureuse et tranquille, et bien qu’il y avait un monde certain, l'effervescence ne tournait pas au chaos. Je passai la porte battante et fut tout de suite accueilli par une mélodie entraînante jouée à la flûte. J’en déduisis par les fredonnements incompréhensibles et les battements de pieds énergiques d’une partie de l’assemblée qui peinait à garder l’entièreté de leurs vêtements intacts que la mélodie devait être un tant soit peu connue. Leur chevelure complètement ébouriffée et leur air joyeux indiquait leur niveau d’alcoolémie. Mais je n’étais pas venu me faire des amis de boissons ou un karaoké ce soir. En promenant mon regard dans la taverne, je ne tardai pas à la repérer. Chevelure flamboyante, peau pâle, yeux verts. On aurait presque dit une elfe, si ce n’était pour l’absence de ses oreilles pointues. La description que l’on m’avait faite d’elle était fidèle à la réalité. Ils avaient juste oublié de mentionner qu’elle faisait presque une tête de plus que moi…Comprenez-moi bien, ce n’était en rien un problème en soit. Toutefois voir une femme humaine si grande n’était pas quelque chose de singulier. Je m’avançai finalement vers la femme avant de me poser près d’elle, patientant que son attention ne soit plus accaparée par-ci par-là.

    -Dame Ruby Draglame, si je ne m’abuse ? Ancienne membre du GAR…dis-je d’un ton inquisiteur mais accueillant, en faisant attention à ne pas attirer l’attention d’autrui.

    J’avais volontairement fait référence à son ancien titre, de manière à ce que la raison de ma présence soit la plus transparente possible. J’avais laissé à l’auberge mon habituelle capuche et mon chapeau de riz pour laisser mon visage dégagé, encadré par mes cheveux presque aussi blancs que mes yeux sans pupilles. Lui offrant un sourire, je poursuivis.

    -J’ai entendu bien des louanges à votre sujet. Je suis Fulgurys, membre des Officiers Républicains, enchanté de vous rencontrer, fis-je en inclinant légèrement la tête.

    Je ne savais pas si elle allait pouvoir se libérer de ses obligations pour prendre part à cette petite discussion. Ni même si elle avait envie de me parler, ou de déblatérer sur son passé. Mais la curiosité l’emportait sur le reste, et j’espérais avoir l’occasion de discuter avec cette dernière. Mon oeil passa distraitement sur le pendentif qu'elle portait et qui avait mystérieusement attiré mon attention, avant de retourner se concentrer sur le regard de la demoiselle afin que mon geste ne soit pas mal interprété par cette dernière.

    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 188
    crédits : 1210

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Ven 21 Juin - 20:41
    Rencontre avec une "âinée" [Feat Ruby] Magics22

    L’espionne républicaine particulière se trouvait maintenant dans  la taverne que lui avait prodigué la nouvelle directrice des opérations spéciales dans une lettre secrète. Elle portait une tenue aux couleurs vertes avec  la teinture qui représentait la nature et elle était un élément important pour les elfes. La particularité de cette taverne était que ces employées étaient des elfes, toutefois il ne fallait pas se fier aux apparences. Elles étaient toutes des guerrières élémentaires et certaines étaient des mages pour donner un soutien en cas d’attaque. La rousse décidait de s’inspirer de celles-ci pour progresser notamment dans le corps à corps.

    La sœur Ruby tenait le comptoir pour ce soir et elle voyait défilé le nombre de clients masculins  qui se précipitaient pour retrouver leurs serveuses préférées. L’agent mystique décidait de porter l’acarnegis sous forme de pendentif, mais elle mettait cet objet magique dans un plus grand médaillon de couleur verte avec un système d’ouverture latérale  qui était un élément de la ceinture de linge rouge. Elle ne voulait pas exposer sa double identité notamment celle qui opérait avec la marine. Toutefois, elle voulait l’avoir avec elle si la situation l’exigeait pour sa survie. L’espionne républicaine particulière avait mémorisé les différentes mélanges de boissons à servir aux clients. Elle avait appris en une nuit, il existait une boisson unique pour un moment précis en fonction de la personnalité du client. Elle appliquait cette méthode avec les arts martiaux  et elle tentait de réorganiser son style de combat dans son esprit. Elle pensait à la seconde voie et celle-ci mettait en avant des aptitudes physiques notamment la force, la vitesse et la précision . Toutefois, elle n''avait pas de nom et elle sentait qu'elle avait aussi une sorte de nouvelle force qui sommeillait en elle. Cependant la sœur décidait de mettre cette réflexion de côté, car elle percevait une bonne nouvelle. Ruby voyait que pot de verre à pourboires se remplissait rapidement dans la soirée. Toutefois, elle servait un client et elle eut l’intuition de se retourner. Elle remarquait du coin de l'œil, un homme qui portait un chapeau circulaire et il semblait se diriger vers le comptoir. Elle finissait de servir le client et elle présentait un sourire quand l’homme aux cheveux blancs se posait devant elle.

    La commandante des forces d’assaut du bateau militaire écoutait les propos et les mots d’office républicain lui faisait au capitaine sournois comme un renard. Elle se demandait si il venait de la part du maire ou alors celui-ci l’avait sûrement dirigé vers la sœur Ruby. Elle essayait de deviner quel genre de personne était cet homme aux yeux blancs. Il semblait sur de lui et sa tenue faisait penser à un combattant, toutefois, elle ne pouvait établir si il s’agissait d’un combattant ou un mage de combat. Elle remarquait qu’il ne portait pas d’armes sur lui. Néanmoins, elle savait que certains laissaient leurs armes de côté pour masquer l’aspect épéiste ou combattant avec une arme particulière, exotique. Elle faisait un signe de main à la tenancière pour demander une pause  La elfe au visage de couleur très mat et cheveux blancs arrivait et la sœur Ruby lançait à l’homme aux cheveux blancs :

    « Bonsoir, suivez-moi , allons discuter dans la cour intérieure qui se trouve derrière cette porte. Cette place se trouve derrière la seconde porte et ensuite nous pourrons parler »

    Elle guidait l’homme aux cheveux blancs et ils traversaient les deux portes pour atterrir sur une cour. Elle s’arrêtait, quand ils se trouvaient au milieu de la petite cour et elle lançait :

    «  Dites-moi maintenant ce qui vous mène dans cet établissement et en quoi je peux vous aider avec mon expérience dans le GAR. »

    Elle s’arrêtait et elle remarquait qu’elle était légèrement plus grande que ce représentant de l’Office Républicain. Elle l’invitait d’un geste de main, à s’asseoir vers une table circulaire avec quatre chaises. L’homme aux cheveux blancs pouvait commencer à expliquer sa venue, quand il se trouvait assis.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Fulgurys
    Fulgurys
    Messages : 14
    crédits : 150

    Info personnage
    Race: Elementaire
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3821-fulgurys-l-effraie-fulgurant-terminee
  • Dim 23 Juin - 21:47




    Rencontre avec une “aînée”



    Je n’avais pas manqué de remarquer que la grande majorité des serveuses de ce bar étaient en réalité des elfes, exceptée celle que je venais voir ce soir. Même si sa peau pâle et ses cheveux ainsi que ses yeux d’une couleur peu commune chez les humains pouvaient porter à confusion, il était certain que la dénommée Ruby dénottait parmi les serveuses. Je me demandai subrepticement la raison qui avait poussé un tel choix de recrutement, même si ce n’était pas réellement mon problème. Nombre d’humains, comme ceux qui étaient présents dans cette taverne, portaient un certain intérêt voir un réel fantasme pour leurs homologues aux oreilles pointues. Certains qualifiaient cela de vice, d’autres de penchants, de mon côté je m’en moquais bien tant que cela ne faisait de mal à personne. Mais de la même manière que je l’avais remarqué dans la foule, la serveuse à la chevelure flamboyante semblait m’avoir elle aussi remarquée. Elle finit donc par s’approcher de moi, et tandis que je me présentais en l’abordant, je remarquai qu’elle me dévisageait, m’étudiait.

    Ce n’était pas le regard d’une serveuse qui avait trouvé un client fêtard prêt à dépenser son argent, ou le regard d’une femme intéressée par un homme. Mais bien celui d’une -ancienne- militaire qui évaluait la trempe de son interlocuteur. Je la laissai donc faire en me demandant ce qu’elle pouvait bien penser de moi, avec un léger sourire. Quelques instants plus tard, après avoir demander une pause à celle qui devait être une des gérantes du lieu, elle m’intima de la suivre dans la cours intérieure. Je me levai sans un mot en faisant fi des regards empli de curiosité autant des clients que des serveuses présentes, et me mis à la suite de la rubiconde. Nous passâmes une première porte, et le vacarme de la taverne où nous étions s’évanouit presque instantanément, comme si un sort de silence coupait l’intérieur de la pièce de l’extérieur. En passant la seconde porte, je me fis à la réflexion que si quelqu’un avait voulu m’éliminer discrètement, il aurait eu exactement la même attitude. A l’écart du monde, à l’écart du bruit, si je disparaissais ici il y avait fort à parier que personne ne me retrouverait. Mais je ne sentais aucune animosité venant de sa part, et je faisais confiance à mon instinct en espérant que ce dernier ne me mène pas à la mort. Dans le cas contraire…

    Arrivés au milieu de la cour, elle se retourna vers moi pour enfin s’enquérir de la raison de ma présence. Son regard s’arrêta un instant sur moi, et elle m’invita par la suite à m’asseoir autour d’une table pour quatre que je n’avais pas vu avant qu’elle ne la désigne de la main. Un sourire effleura mes lèvres à nouveau. Certainement essayait-elle de me mettre à l’aise en réduisant la différence de taille qui nous séparait en nous asseyant. D’autres auraient apprécié ce geste, ou se seraient sentis humiliés. Cela ne changeait rien pour moi, personnellement, même si cela en disait long sur mon interlocutrice et confirmait ainsi mon instinct. Je m’apprêtais à lui révéler que j’étais un mage, et dans d’autres circonstances je me serais certainement abstenu. Dans notre ligne de métier, c’était une information importante. Mais d’un autre côté c’était pour cela que j’étais venu, alors cela ne servait à rien de tergiverser plus longtemps. M’adossant à mon siège, je me lançai donc.

    -Je ne vais donc pas passer par quatre chemins…Comme vous le savez sans doute, la plus part des officiers sont des guerriers. Toutefois j’ai ouïe dire que vous étiez une magiciene compétente. Toutes les magies m’intéressent, mais j’aurais aimé savoir pour vous, lesquelles avaient été les plus utiles.

    J’avais certes pas mal d’expérience maintenant en tant qu’officier, et Effraie plus récemment. Mais je m’étais longtemps reposé sur mes lauriers et sur ma maîtrise de la magie de foudre pour m’en sortir, et économiser de l’argent. Je comptais élargir mon panel et maîtriser d’autres magies, autant pour exceller dans mon domaine que par plaisir.

    -Et…vous êtes vous déjà retrouvée à affronter un guerrier ?

    C’était l’une des autres grandes questions. Je m’étais toujours organisé pour ne pas affronter de guerriers dans de réels combats en face à face, et m’étais toujours arrangé pour éviter de rester proche d’eux. Autant le mage était bon à distance, autant le guerrier possédait des facultés qui mettraient en difficulté n’importe quel utilisateur de magie, même chevronné.

    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 188
    crédits : 1210

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Lun 1 Juil - 19:08
    Ruby était surprise, non par la question , mais par la manière dont l’homme aux cheveux blancs amenait sa demande. Dans son esprit plusieurs questions se rassemblaient, l’informatrice mystique mettait celles-ci de côté et elle réfléchissait à son expérience de corps à corps dans son passé militaire. La première était sa confrontation contre un géant, mais celle-ci avait failli mourir en tant de protéger des civils. Ensuite elle continuait dans autres expériences de combat, mais celles-ci se déroulaient de manière groupée. La dernière expérience sur les remparts était un mélange de situations contre un  puissant adversaire, des géants et une marée de morts-vivants. Elle pensait aussi à sa courte participation lors de la seconde confrontation contre les pirates, elle avait dirigé un groupe improvisé de marins. Elle se rendait compte qu’elle n’avait pas d’expérience d’un combat un contre un. Toutefois, elle avait eu les échos des combats individuels d’Athénaïs,  Léonara grâce aux soldats survivants. Si elle voulait donner des conseils, elle devait en savoir un peu plus sur ce mage d’Office Républicain.

    La femme rousse regardait droit dans les yeux et celui-ci pouvait voir que la tunique vert était composée de plusieurs couches :

    « Messire  Fulgurys, membre de l’Office Républicain, pour ce qui concerne votre question , commençons par la base. Si vous pouvez me décrire ce que c’est l’Office Républicain, car cela me donnera une idée pour vous répondre correctement. La seule nouveauté que je connais, c'est  le groupe des effraies, car j’étais présente quand les sénateurs l’ ont évoqué pour la nouvelle loi égide. Toutefois, il semble que c’est uniquement pour les urgences. De plus le recrutement est fait de manière secrète. Ils ont aussi agi lors de la dernière attaque, je crois qu’ils étaient avec l’Office Républicain vers la Magic university. »

    Ensuite, si vous m’en disiez en peu plus sur vous notamment quel genre de mage vous êtes. Avez-vous déjà l’expérience du combat ? En fonction de ceci je pourrai vous répondre, toutefois sachez qu’il y a des compétences magiques qui peuvent paraitre faibles, mais elles peuvent faire la différence dans un combat ou plutôt dans une situation de danger. »


    la sœur Ruby s’arrêtait là et elle repensait au moment où elle était dans le GAR avant l’invasion. Elle combattait les guerriers, mais indirectement via ces anciennes capacités magiques telles que la magie arcanes, utilitaires et psychiques avec des sens développés. Elle combattait essentiellement contre les criminels. Toutefois, le premier affrontement entre les pirates et les navires avait eu un déclic dans son esprit et la mort de ses parents avaient fait son changement de combat grâce à un membre de la compagnie des artistes membres. Elle attendait les propos de l’homme en blanc et elle pouvait lui faire une démonstration de ses capacités magiques. Toutefois, certaines avaient été oubliés, mais elle pouvait les décrire leur utilité dans un exemple.

    L’espionne particulière pouvait aussi éventuellement, faire un combat avec l’homme en blanc. Le but était de lui faire comprendre  la manière de combattre d’un guerrier et celle  d’un assassin. Toutefois, elle donnait ce genre de leçon en fonction des propos de l’homme aux cheveux blancs. Si elle devait faire cet exercices, alors elle devait le faire loin de Courage en deux temps pour donner l’expérience à l’homme aux cheveux blancs. La sœur Ruby ne voulait pas lui montrer les techniques d’épées spécifiques, mais la seconde voie pouvait être montrée.  Elle permettait maintenant à Ruby de faire la démonstration mêlant la voie du guerrier et de l’assassin. Celle-ci permettait de révéler  aussi leurs atouts secrets décisifs dans les moments importants. Toutefois, sur le long terme, ils allaient être une faiblesse, car connus par l’ennemi. Tout à coup elle entendait les premiers mots qui sortaient de la bouche de l’homme aux cheveux blancs et elle arrêtait sa réflexion .
    Noble de La République
    Noble de La République
    Fulgurys
    Fulgurys
    Messages : 14
    crédits : 150

    Info personnage
    Race: Elementaire
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3821-fulgurys-l-effraie-fulgurant-terminee
  • Lun 8 Juil - 0:41




    Rencontre avec une “aînée”



    Après que j’ai posé mes questions, la demoiselle rousse resta plantée devant moi sans dire un mot. Son regard se perdit dans ses souvenirs, et pendant quelques instants je me demandai ce que j’étais censé faire pendant ce temps-là. Bien évidemment la question ne se posait pas réellement, je me contentai de m’adosser à la chaise en croisant une jambe au-dessus de l’autre et en attendant patiemment que la fausse-elfe revienne de son voyage au pays des souvenirs. Mais lorsqu’elle posa son regard sur moi, plongeant ses pupilles vertes dans mes yeux presque complètement blancs, il était évident que son absence avait amené des questions qui m’incomberaient de répondre dans les prochains instants. Lorsqu’elle mentionna les effraies dont je faisais partie, je dissimulai ma surprise, ne laissant paraître qu'un froncement de sourcil d'incompréhension. Notre existence était connue de peu de gens, moins encore l’identité des membres qui nous composaient, et c’était la raison pour laquelle je continuais à me faire passer pour un simple Officier Républicain. Si elle avait entendu parler de notre ordre au détour d’une conversation avec des sénateurs, elle devait avoir des relations relativement haut placées. C’était une bonne chose à savoir. Et quelque part, quelque chose de dangereux.

    J’essayais au mieux de rester en dehors des radars, restant suffisamment discret pour faire mon travail sans attirer l’attention sur le groupe des Effraies. Bien évidemment, me faire passer pour un membre des Officiers contribuait grandement à ce fait. Mais j’évitais en général de faire étalage de ma magie de manière purement démonstrative. Ce genre de choses étaient une source d’information non négligeables, et je commençais à me demander si c’était une bonne chose. Mais si je voulais avoir des réponses à mes questions et des indications, il allait bien falloir que je me livre un peu à cette demoiselle. Prenant donc un instant pour prendre une grande respiration, je montrai à la demoiselle ma magie. Etendant une main devant moi tournée vers le ciel, je laissai ma magie parler tandis que mes yeux s’illuminaient d’éclair et que la peau de mes bras se couvraient d’électricité. La magie orageuse vint former plusieurs petites sphères électriques au-dessus de ma paume, reliées par de fins liens de la même nature.

    -Comme vous pouvez vous en doutez, je suis un élémentaire de foudre, et je maîtrise plutôt bien cet élément. En tant qu’Officier Républicain ayant étudié à l’Université Magic, je m’assure du maintien de l’ordre dans la République. Nous ne sommes au final qu’une autre branche de la GAR, bien que je n’ai jamais entendu parler de ces…”effraie” vous dîtes ? Mais si c’est secret je suppose que c’est normal. Vous devez connaître ou être haut placée pour avoir accès à ce genre d’informations.

    Je pris un petit temps, ponctué d’un sourire, pour accompagner mes paroles avant de continuer. Ma petite démonstration de magie servait autant à montrer ma véritable nature et la nature de ma magie que le contrôle que je pouvais exercer sur cette dernière. Ce qui n’aurait rien d’étonnant en réalité pour un ancien élève de la fameuse Université de magie la plus réputée du Sekai. Refermant ma paume, les sphères s’évanouirent dans une gerbe d’étincelles inoffensives tandis que mes yeux reprenaient leur teinte blanche.

    -J’ai en effet déjà usé de ma magie pour affronter des fauteurs de troubles et autres criminels. Mais c’étaient surtout des mages. J’ai réussi à m’en tirer avec ma seule magie. Mais je n’ai pas forcément envie d’attendre patiemment que quelqu’un vienne me prouver le contraire, si vous voyez ce que je veux dire, haha.

    Ce qui, contrairement à tout à l’heure, était l’entière vérité. J’avais volontairement éviter de montrer à mon interlocutrice toute l’étendue de mon contrôle sur cet élément, mais je comptais sur le fait qu’elle s’y connaissait suffisamment pour comprendre que mon contrôle de cette magie et mes multiples affrontement avec des mages faisaient de moi un élémentaire bien entraîné, et que je n’étais pas bon qu’à faire de petits tours de passe-passe. J’étais un mage de combat. Pas un élémentaliste car, malgré quelques essais, je n’étais pas parvenu à utiliser d’autres éléments. Pas un mage noir car c’était une magie qui était foncièrement désagréable à utiliser et subir. Mais j’avais soif de maîtriser tous les autres types de magie qui existaient.

    -J’espère que cela vous aide un peu mieux à comprendre ma demande. Je me doute bien que votre connaissance du sujet ne fera que m’aider à mon tour. Autant dans mes futurs enquêtes que dans mes prochaines batailles.

    La discussion allait-elle donc maintenant prendre une direction qui s’annonçait intéressante ? Probablement. J’avais hâte de savoir ce qu’elle allait me dire face à tout cela.

    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 188
    crédits : 1210

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Mar 9 Juil - 19:45
    La femme  rousse écoutait les propos de l’homme aux cheveux blancs et elle visualisait son discours avec deux êtres de forme humaines qu'elle décrivait via  un homme et une femme. Elle allait commencer de manière  classique, toutefois, elle allait prévenir le mage élémentaire de son plan dans sa réponse :
    «  Bien je vais commencer par vous enseigner les types de combattants expérimentés, ce que j’appelle les voies. J’en compte deux, la première est celle que j’appelle la voie de la malice et la seconde est celle de la puissance. Vous m’avez dit de vous conseiller le type de magie, mais passons par le physique notamment une aptitude qui peut vous aider dans les combats distance. Je veux parler de l’agilité, quand je vous regarde votre taille  peut vous permettre d’esquiver les lancers. Toutefois, il faudra vous entraîner de manière intensive, car pour un combattant malicieux, cette aptitude physique il l''acquiert rapidement. Maintenant je vais passer sur une capacité physique commune aux deux voies que je vous ai cité précédemment et il s’agit de la vitesse. Celle-ci est très importante, car c’est elle qui permet d’amoindrir la distance entre vous et lui. Toutefois, au corps à corps, celle peut vous donner un maximum de blessures, car vos yeux et vos réflexes auront dû mal à suivre le mouvement. Passons par autre un aspect physique aussi important et il s’agit des sens notamment de l’ouïe, l’odorat. Ceux vous donneront la possibilité d’augmenter vos chances d’éviter une attaque sournoise d’un combattant malicieux. Il faudra vous entraîner aussi pour avoir une perception plus fine, quand vous ne voyez rien. Vous savez nous émettons une odeur et si vous vous exercez votre nez alors celui-ci peut aider à éviter une attaque dans le dos. Toutefois, comme pour l'agilité, cela vous demandera beaucoup de patience et de pratique, donc il faudra avoir une détermination de fer à travers un objectif, une raison, une source dans votre combat. En résumé, pensez à développer vos sens, car contre un combattant expérimenté cela peut augmenter vos chances de survie notamment dans la défense avec l'esquive que je vous ai cité auparavant.

    La sœur Ruby s’arrêta et elle  entrevoyait si son discours était bien construit pour que l’homme aux cheveux blancs visualisait  les propos de l’espionne particulière. Elle se rendait compte qu’il manquait encore deux spécificités qui pouvaient la différence. Néanmoins, sur le long terme, une fois dévoilées, elles devenaient même un handicap. Elle allait les mentionner mais plus tard sur un forme de conseil. Elle reprenait son cours envers l’homme aux cheveux blancs et elle lançait :

    « Je vais passer par une magie qui peut paraît banale, mais très utile pour compliquer la tâche aux deux type combattants cités auparavant. Je veux citer une magie proche de celle de l’esprit et il s’agit en premier temps de s’élever dans les airs. Toutefois,  pour le type humain comme vous et moi, une fois dans les airs, elle peut être votre faiblesse. Il s’agit du vol et il y a une autre magie qui est assez similaire, mais qui demande une grande concentration pour se déplacer efficacement. Celle-ci vous permettra de ne plus être dans le champ de vision de votre opposant pendant quelques secondes. Cette magie vous permet de vous déplacer de manière instantanée, mais pour une plus grande distance à parcourir, il faut une plus grande concentration ou plutôt porter une visualisation intense. Cette magie que je décris est la téléportation, elle peut être très utile si vous vous trouvez dans un bâtiment souterrain. Toutefois, il faut que vous connaissez physiquement ce lieux, car sinon c'est très risqué. Elle vous aidera à vous échapper d’une mort avec un retrait temporaire. Néanmoins, si vous êtes blessé, cela sera plus difficile comme toute magie basique. Toutefois, je pense que ceci vous le savez déjà avec votre maniement de votre élément. »

    La sœur Ruby s’arrêtait et elle demandait : Avez-vous des questions sur ce que j’ai dis?, Car je vais détailler ma réponse. Je vais vous donner quelques conseils de stratégie en cas de corps avec corps avec un combattant expérimenté. Elle devait aussi évoquer la personnalité des deux voies et surtout celles qui arrivaient à mêler les deux voies à travers les capacités physiques. Elle pensait à un être qui était la référence, car il les avait selon la légende, mais ces dires venaient de l'étranger.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Fulgurys
    Fulgurys
    Messages : 14
    crédits : 150

    Info personnage
    Race: Elementaire
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3821-fulgurys-l-effraie-fulgurant-terminee
  • Ven 12 Juil - 20:30




    Rencontre avec une “aînée”



    La leçon du jour pouvait enfin commencer, et Ruby se décala légèrement pour laisser un espace entre nous, comme pour préparer une scène imaginaire sur laquelle elle allait faire sa démonstration qui s’imprégnerait dans nos esprits. Fronçant légèrement les yeux, prêt à écouter, je fus surpris lorsqu’elle commença par des magies non pas faites pour les mages…mais pour les combattants et les assassins. Car c’était bien là les descriptifs qu’elle me présentait. Quelque part, cela faisait certes du sens, car quoi de mieux que des magies améliorant les capacités physiques pour pouvoir contrer des combattants. Pouvoir améliorer sa condition physique pour mieux esquiver, pour se mouvoir et réagir plus vite, affûter ses sens pour mieux percevoir son entourage…Tant de magies certes intéressantes mais…

    -Hum…commençai-je en frottant mon menton sans l’ombre d’un poil. Je vois. Malheureusement j’ai beaucoup de difficultés avec les magies plus physiques…Même si j’ai suivi un entraînement physique régulier, cet usage de la magie ne me vient pas naturellement. Tu ne connaîtrais pas par hasard des moyens détournés pour arriver à des résultats similaires haha ?

    J’avais fait mes propres recherches sur le sujet, et je n’en avais pas trouvé. Ou du moins aucune qui n’était connue, pour l’instant. Alors je me doutais déjà de la réponse de mon interlocutrice sur le sujet. La seule magie qui pouvait se rapprocher un tant soit peu des sens affûtés était la magie de senseur. Une magie qui figurait sur ma liste de magie à apprendre dès que j’aurai le temps de m’y pencher. Mais pour ce qui concernait l’agilité et la vitesse…J’espérais certainement un miracle de par ma question, mais je savais que c’était un sujet qui était loin d’être une évidence. Si j’étais venu voir Ruby qui était reconnue dans la Garde Armée Républicaine pour ses compétences c’était aussi pour discuter de son expérience avec elle et avoir sa vision. Peut-être même élaborer des théories et discuter de nouvelles possibilités, qui sait. On répétait souvent qu’il n’y avait que l’effort qui payait, et c’était vrai dans bien des cas, la magie ne faisant pas exception. Mais la magie était aussi un moyen possible pour contourner les lois de ce monde. Du moins c’était ce que je croyais.

    Toutefois, de manière un peu plus raccord avec ce que je maîtrisais mieux, l’ancienne soldat républicaine entama la seconde partie de son discours qui se basait davantage sur des types de magie qui me convenaient mieux. Elle commença par une magie qui était bien connue et qui me faisait miroiter d’envie, ne serait-ce que pour les possibilités simples qu’elle permettait : le pouvoir de voler. Cela pouvait faire gagner un temps fou, pouvait sauver la vie à bien des reprises, et l’apport pratique que cette capacité apportait lors d’un affrontement contre un ennemi se battant au corps-à-corps était en effet non-négligeable.  Mais je notai dans un coin de ma tête qu'il fallait que je maîtrise le vol et les déplacements dans les airs avant de pouvoir utiliser cette capacité librement pour ne pas être une cible statique et facile dans les airs. L’autre magie qu’elle aborda par la suite était celle de la téléportation. Je fus surpris de cette réponse en réalité, et je laissai ma surprise se lire sur mon visage alors que j’ouvrais de grands yeux en m’adossant à ma chaise. Bien plus que la première magie, cette dernière était usuellement utilisée pour le transport et le voyage, gagner du temps lors de plus ou moins longs voyages. Mais l’approche qu’elle laissait entrevoir était une approche beaucoup plus percutante, beaucoup plus impactante. Utiliser la téléportation de manière offensive. Faire perdre ses repères à son adversaire. Cela pouvait avoir différents buts. Autant déstabiliser l’adversaire pour se laisser le temps de préparer une autre action, ou pour fuir. Ou le désorienter pour attaquer d’un angle duquel il ne s’attendait pas. Lentement, un sourire commença à étirer mes lèvres alors que je continuais à frotter mon menton.

    -Je vois…c’est intéressant comme vision des choses. Je n’y avais pas pensé avant. On pourrait utiliser la téléportation offensivement aussi, passer dans un angle mort de l’adversaire par exemple…C’est intéressant tout cela.

    Bien évidemment, je connaissais les difficultés à utiliser la magie en cas de blessures. Mon entraînement à MAGIC et mon affinité naturelle avec la magie électrique faisait que j’arrivais à garder un certain contrôle sur cette magie, même lorsque j’étais blessé et souffrant. Toutefois, concernant les autres magies, cela ne serait pas une part de tarte. Mais la partie la plus intéressante arrivait. Elle s’apprêtait à me faire des exemples plus concrets de mise en situation face à des combattants. Ce qui s’annonçait plus qu’intéressant. Je résistai à l’envie de croiser les jambes en position de lotus comme un enfant tout excité, et ne laissai entrevoir que mes dents blanches.

    -Je suis prêt, dame Ruby. Vous voulez peut-être que je fasse quelque chose pour cette démonstration ? Que je serve d’assaillant fictif peut-être ? Ou l’on s’en tient simplement à la théorie ?

    Tout en disant ces quelques mots, je tendis la main devant moi et convoquai ma magie pour confectionner une épée faite de foudre. Une épée bleue et blanche, dont quelques arcs statiques se libéraient. Au lieu de l’attraper comme le ferait un réel épéiste, je laissai deux doigts pointés vers celle-ci en repliant les autres pour la contrôler à distance. Mais si elle désirait simplement faire des exemples oraux, je rangerais rapidement mon épée de foudre en la faisant disparaître.

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum