DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Fulgurys, l'Effraie fulgurant [Terminée] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    Tout feu tout flamme [Kassandra]Aujourd'hui à 22:46Zéphyr Zoldyck
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 22:38Brak'Trarg
    Achats de pouvoir - ZéphyrAujourd'hui à 20:27Zéphyr Zoldyck
    Les Flammes de l'Aurore | LéonoraAujourd'hui à 16:56Arès Wessex
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 16:12Zéphyr Zoldyck
    Venez me corrompre, ou pas !Aujourd'hui à 16:00Advorix Eqqegni
    La Traque SauvageAujourd'hui à 14:39Orion Yamveil
    C'est ici le comptoir aquarien ? Aujourd'hui à 13:51Jovnos Atnoth
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 12:38Kieran Ryven
    Une Mort Silencieuse - PAAujourd'hui à 11:19Pancrace Dosian
    2 participants
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Fulgurys
    Fulgurys
    Messages : 8
    crédits : 38

    Info personnage
    Race: Elementaire
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3821-fulgurys-l-effraie-fulgurant-terminee
  • Ven 31 Mai 2024 - 0:52
    Fulgurys
    Race : Elémentaire
    Sexe : Masculin
    Age : 250 ans
    Métier : Membre de l’Effraie, division des opérations magiques
    Taille & poids : 1m80 pour 75 kg
    Alignement : Neutre Bon
    Faction : République
    Rang : Rang B
    Religion : Athée
    Avatar : Raiden de Mortal Kombat, Fan art de Ayato

    Pouvoirs et objets

    Achat : Pouvoir de la magie élémentaire de foudre du pallier 1 à 4 (4500 xp/4500xp utilisés)

    Objets : une cape/toge avec une capuche, refermée par un bouton à l’insigne de la foudre. Parfois il porte un chapeau de riz conique sur sa tête.

    Immunité : Electricité/Foudre
    Faiblesse : Terre

    Mage de type  Soutien

    Description physique et mentale

    Fulgurys est un jeune élémentaire qui vient tout juste de passer à l’âge adulte. Et si son tempérament n’est pas aussi survolté qu’on attendrait d’un être mêlant électricité et magie, son physique quant à lui est tout à fait évocateur des membres de sa race. Bien qu’il ne semble pas posséder de pupille, le blanc orageux de ses yeux laisse deviner un très fin cercle d’une teinte se rapprohant du bleu électrique au milieu de ceux-ci, si l’on y prête vraiment attention. Ajouté à cela, des sourcils et une chevelure d’un blanc pareil aux nuages lui arrivant un peu en dessous du niveau des épaules, encadrant un visage au teint légèrement halé et aux traits fins, vient couronner le tout.   Tout comme son père, et son père avant lui, il n’a pas l’ombre d’un poil sur le visage, et si des indiscrets se risquent à regarder ailleurs, ils feront le même constat : imberbe. Bien qu’il soit un mage, il possède toutefois un physique bien taillé et des muscles fins mais bien présents, sculptés par des années d’entraînement physique pour garder la forme. Ce qui reste néanmoins le plus notable, ce sont les transformations qui s’opèrent lorsque ce dernier utilise ses pouvoirs. D’abord ses yeux deviennent d’un bleu électrique et laissent s’échapper des éclairs. S’il pousse d’avantage sur ses pouvoirs, ses mains prennent les mêmes caractéristiques jusqu’à la moitié de ses avant-bras et virent au bleu en projetant elles aussi des arcs électriques. Ses cheveux se soulèvent sous le vent de sa magie et ressemblent à de fins petits éclairs parsemant un nuage d’orage. Il est régulièrement vêtu d'habits de bonne facture sans être luxueux dans des tons assez clairs, entre le blanc et le bleu électrique, ses vêtements régulièrement cachés par sa cape/toge dans des tons un poil plus sombre.

    Quant à son caractère ? Fulgurys est d’un naturel très curieux, avide de savoir et de compréhension pour tout ce qui attrait à la magie. Son naturel sérieux et généralement calme laisse parfois place à une excitation qu’on ne lui voit que rarement lorsque l’on mentionne ses sujets favoris. Un esprit vif et une bonne intuition viennent compléter le tableau de ses quelques qualités. Toutefois, bien qu’il soit curieux, il a tendance à fortement négligé les sujets qui ne l’intéressent pas et doit parfois fournir un effort incommensurable pour rester accrocher lorsqu’on lui parle de politique, par exemple. Il a souvent tendance à se perdre dans ses pensées lorsqu’il n’est pas en pleine action car de nature assez rêveuse. Il est d’un naturel bon, compréhensif, prudent la plus part du temps et respectueux d’avantage du bon sens moral que des règles (même s’il s’arrange pour ne pas déroger à celles-ci). Mais s’il y a bien une chose qui a le don de l’énerver, c’est bien la méchanceté gratuite et la cruauté.

    Sommes toutes, c’est un bon p’tit gars,sérieux mais rêveur et un peu survolté sur les bords, et qui peut piquer de grosses colères face à la cruauté et l’injustice.

    Histoire ou test-rp

    Mon histoire commença à Liberty, dans un petit coin de cette ville de la République où les riches posaient rarement le regard. Comme vous vous en doutiez certainement, j’étais né de deux parents élémentaires qui partageaient bien évidemment le même élément que moi : l’électricité. Enfin, il serait plus juste de dire que je partageais leur élément plutôt que l’inverse. Et comme ma grand-mère et les générations précédentes, ma mère avait accouché de moi lors d’une journée orageuse, où le grondement du tonnerre rugissait, les éclairs zébrant le ciel de leur lumière menaçante. Il n’avait jamais été très clair de savoir si c’était la magie à l’intérieur de nos corps qui causaient ces perturbations météorologiques ou si c’était la magie de la nature elle-même qui déclenchait les contractions et l’accouchement. Un des nombreux mystères de la vie, certainement. Mes parents m’avaient ensuite nommé Fulgurys, dérivé d’un mot qui avait des origines elfiques en rapport avec la foudre. Ils n’avaient pas fait de grandes études, et de ce fait ne connaissaient pas cette langue qui n’était, de toute évidence, pas simple à apprendre. Toutefois, ils m’apprirent plus tard qu’ils avaient rencontré un elfe alors que j’étais dans le ventre de ma mère, et ce dernier leur avait suggéré ce prénom. Ne m’en demandez pas plus. J’avais essayé de savoir d’où venait cet elfe et comment se faisait-il qu’il avait eu le droit de choisir mon prénom, mais à chaque fois que je mentionnais cette histoire, Père et Mère se regardaient avec un sourire tendre et complice avant de changer de sujet. L’origine de mon prénom n’était cependant pas le seul mystère que j’avais eu à coeur d’élucider.

    Dans une ville où nous, les élémentaires, n’étions pas si nombreux, je mis du temps à comprendre comment j’étais censé m’identifier par rapport aux autres. Même les autres élémentaires qui ne partageaient pas notre affinité pour l’électricité pouvaient s’avérer très différents physiquement. Mais nous avions tous en commun ce petit truc qui nous liait aux éléments de la nature et qui étaient facilement discernables. Une moustache faite de flamme, des cheveux aqueux ondulant comme des vagues, une peau brune et ferme comme la terre…Tant de caractéristiques qui nous différenciaient et nous rassemblaient à la fois. Au cours de ma croissance, j’en étais venu à me demander d’où nous venions, ainsi que les autres races qui peuplaient le Sekai. J’avais ainsi fait la découverte que certaines races avaient été créées par les titans, comme les humains (ces étranges créatures). D’autres étaient nées de l’évolution et de la magie, comme nous, ou encore les elfes. Et pourtant, à l’heure d’aujourd’hui, la plupart des différentes races se ressemblaient étrangement, de telle sorte qu’il était dur de savoir si c’était la nature qui avait copié les titans ou si c’était l’inverse. Tant de questions et une fascination qui m’avait poussé d’une certaine manière sur la voie de la magie, cette force à la fois invisible et palpable qui coulait dans mes veines comme un courant électrique galvanisant. Et d’aussi loin que je pouvais me souvenir, mes yeux étaient restés rivés sur ce bâtiment que l’on pouvait apercevoir au loin et qui semblait abriter toutes les réponses de l’Univers. Un bâtiment où l’on ne pouvait se rendre que porté par de magnifiques créatures ailées. Une Institution dont les portes me semblaient à jamais fermer, car mes parents n’auraient jamais eu assez de pièces d’or pour me permettre d’en pousser les battants.

    Car mes parents étaient des chasseurs. Contrairement à ce que l’on pourrait attendre des élémentaires de leur type, ils avaient davantage d’affinité avec des magies physiques plutôt que les autres arts magiques. A se demander d’où me venait ma passion et mes prédispositions pour ces autres types de magie. Si je n’avais pas pu leur demander de réels conseils sur le maniement de la magie autrement que par la canalisation à travers le corps, ils avaient veillé à ce que j’ai un entraînement physique digne de ce nom. Même si au départ j’en avais détesté chaque minute, j’avais fini par apprécier les longues courses à travers les bois et les leçons d’arts du combats. J’avais bien conscience que je ne serais jamais à leur niveau à ce sujet, que je ne serais jamais véritablement un Guerrier, mais grâce à cela j’avais écopé d’une forme physique respectable. Le reste du temps, je le consacrais généralement à la pratique de la magie de foudre, celle avec laquelle j’étais née et qui me semblait si naturelle. Et arrivé à la fin de l’adolescence, avec le mûrissement de mes pouvoirs et mes entraînements réguliers, j’en étais parvenu à complètement maîtriser cette magie. Mes éclairs étaient devenus plus puissants que ceux de Père et Mère, mon contrôle plus précis, plus créatif, plus subtil. Toutefois, ce fut à l’aurore de ma 201e année que ma vie allait drastiquement changer. Et pas de la manière la plus douce qui soit.

    C’était pendant le printemps de cette année-là, quatre ans auparavant. Les feuilles commençaient à reprendre leur place au sommet des arbres, le temps se réchauffait, et à part de rares hérétiques qui préféraient le froid de l’hiver aux températures plus clémentes, le moral des habitants s’égayait. La seule tâche dans cet éclairci était la mort un peu suspecte de deux membres de l’Académie Magic ainsi que leur compagne. Une histoire qui ne s’était que très peu ébruitée, sûrement étouffée par l’Académie au vue des circonstances étranges de l’affaire. Un nuage fébrile au-dessus des esprits inquiets, mais qui commençait tout juste à filer…
    Je me promenais dans les rues de Liberty, ma nouvelle cape sur le dos et ma capuche sur la tête, lorsque des éclats de voix se firent entendre dans une petite maison. Des éclats de voix qui semblaient indiquer une dispute, mais difficile d’en décrypter les propos à travers les murs en bois épais. Les passants qui constataient le boucan semblaient aussi surpris que ma personne, mais tous eurent à peu près la même réaction : un haussement de sourcil, et ils passèrent leur chemin. Je m’apprêtais à faire la même chose, mais pour une étrange raison, mon intuition me disait que quelque chose n’allait pas. Les voix gagnaient en intensité, et l’une d’entre elle commençait à prendre le dessus sur l’autre. Mon esprit n’était pas tranquille, et je décidai de me poser contre un mur à quelques mètres de là, appuyé contre la roche froide en faisant mine de rien tandis que je surveillais discrètement cette dispute. Et mon attente fut rapidement récompensée.

    L’un des murs de la maison explosa sous l’effet de ce qui semblait être un sort de feu, et une femme sortie des décombres et des copaux de bois calcinés. Mais quelque chose n’allait pas. Elle fit quelques pas, semblant fuir quelque chose, mais une traînée de glace vint la rattraper et geler ses jambes, la faisant chuter dans sa course. A l’intérieur de la maison, dans l’ombre des murs, on pouvait apercevoir des pics de glace à travers la brume gelée. Une silhouette sortie de l’ombre givrée, et sans grande surprise, la silhouette d’un homme fit son apparition. Un sourire mauvais se dessinait sur son visage alors qu’il regardait de haut la femme qui venait de s’extirper presque en rampant de ce qui devait être leur domicile. La situation était assez équivoque, le tableau se peignant dans toute sa cruauté. Tous les autres passants s’étaient soudainement écartés, certains avaient même fui la scène, craignant d’être pris dans la dispute. D’un autre côté, il était évident que la magie de glace de l’homme n’était pas anodine, et peu de civils seraient en mesure de faire quoi que ce soit dans ce cas. L’homme continuait d’avancer vers la demoiselle, et il commençait à être évident que les autorités n’arriveraient jamais à temps pour sauver la vie de la jeune femme aux cheveux roux. Je ne pouvais pas rester sans rien faire. Je ne pouvais pas simplement assister au meurtre de quelqu’un purement et simplement. Alors que des pics de glace commençaient à se former aux côtés de l’homme avec l’intention claire d’ôter la vie à la rousse, je fonçai pour m’interposer.

    Glissant sur le sol pour me positionner devant l’amante blessée, je nous recouvrai tous les deux de mon ample cape à capuche avec laquelle je produis une barrière électrique face aux projectiles. Les pics de glace se heurtèrent à ma protection et furent désintégrés par les décharges. J’en profitai pour inspecter la jeune femme. Ses jambes que sa robe initialement longue ne recouvraient plus arboraient quelques engelures, mais rien qui ne pouvaient être guéris avec de bons soins. L’intensité de la peur, de l’incompréhension et la tristesse que je pouvais lire dans ses yeux saisirent toutefois mon coeur qui battait déjà la chamade sous l’adrénaline. Et derrière ces émotions sombres et entières, de l’inquiétude…Serrant les dents, je m’adressai à la rousse avec une voix qui se voulait rassurante, mais dont je ne pouvais empêcher un léger tremblement.

    -Madame, vous pensez que vous pouvez réchauffer vos jambes…? Je me charge de ce monsieur…enfin j’essaierai…

    -M-m-merci…m-m-mais s’il v-v-vous plaît… n-ne le tuez pas…

    Mes yeux balançant des éclairs sous l’effet de l’activation de mes pouvoirs, je fus un peu surpris de cette requête. Non pas parce que je comptais tuer l’homme au sourire cruel, mais parce qu’elle venait d’échapper tout juste à la mort de ses mains, et elle semblait presque s’inquiéter davantage pour lui que pour elle-même. Alors que je me retournais en hochant la tête, j’entendis les murmures de la demoiselle à la chevelure flamboyante.

    -Il n’est p-pas lui-même…

    Cette remarque me fit plisser les yeux. Car en effet, en levant les yeux pour les poser sur le compagnon de la jeune femme, son regard semblait perdus, flou, fou même. Sa voix lorsqu’il s’adressa à moi était erratique, étrange, même pour quelqu’un qui n’avait jamais entendu le mage de glace parler.

    -Vraiment, les roturiers n’ont pas foi aux yeux pour s’interposer dans des affaires qui ne les regardent pas, haha ! Visiblement tu veux mourir, petit élémentaire.

    -L’amour est censé être quelque chose de chaleureux, mais t’as plutôt l’air d’avoir un coeur de glace…Je me serais bien excuser de l’intrusion, mais ce serait un mensonge.

    -Et en plus il joue au troubadour de seconde classe. Retourne sous les jupons de maman avant d’attraper froid.

    -Je vais passer, mais merci pour la proposition.

    Essayais-je de gagner du temps le temps de l’arrivée des forces de l’ordre ? Bien évidemment, ma stratégie ne dura pas très longtemps. Car l’instant d’après, il forma un bident de glace au-dessus de sa main avant de le projeter sur moi, pensant sûrement que mes capacités s’arrêtaient à des petits projectiles. La magie crépita dans ma main alors qu’un éclair y apparaissait. Le choc de la glace et de l’électricité se termina en un fracas de cristaux et d’étincelles, à la grande surprise de mon adversaire qui ne s’attendait pas à avoir quelqu’un avec du répondant en face de lui. S'ensuivit un affrontement de magie intense, où mon adversaire tentait d’aller crescendo. Mais je me rendis compte que je n’avais aucun mal à suivre la cadence. Frustré de ne pas parvenir à prendre l’avantage, je vis la rage déformer les traits du jeune homme avant de lever les mains vers le ciel. Un énorme bloc de glace commença à se former quelques mètres au-dessus de sa tête, grossissant à chaque seconde qui passait. Un sourire mauvais étirait ses lèvres et je compris pourquoi. L’enf**** ! Avec une attaque de cette ampleur en pleine ville, même si j’arrivais à exploser la glace, les habitations et les civils autour n’en sortiraient pas indemnes. Il avait complètement pété les plombs. Il fallait que j’intervienne avant la catastrophe.

    -Pauvre fou !

    Faisant appel à ma magie la plus puissante, le ciel se couvrit en un instant de nuages, et je courus vers le mage pour nous isoler tout en levant une main vers les cieux, comme pour tenter de l’appeler à moi. Mes yeux, mes cheveux et mes mains exultaient d’électricité, révélant ma pleine nature d’élémentaire. Avant qu’il n’ait le temps d’envoyer son obus de glace, je fis descendre plusieurs éclairs du ciel d’un mouvement de la main pour former une prison autour de nous sous la forme d’une sphère foudroyante grossière. Le bloc de glace se fit détruire par la prison, et les copeaux de glace se déversèrent à l’intérieur du dôme. J’aurais pu choisir de me protéger, comme le fit mon adversaire en se recouvrant d’une fine couche de glace, mais je décidai de profiter de ce temps pour préparer la prochaine action. Des éclats déchirèrent mes vêtements, entaillant ma peau. Le froid de la glace ne parvenait pas à apaiser la chaleur que je ressentais à plusieurs endroits de mon corps alors que le sang commençait déjà à couler de mes plaies. Je posai un genou au sol sous le poids de la douleur et de la magie dépensée. Mais mes blessures n’étaient rien comparée à la satisfaction de voir le désarroi dans les yeux de l’Iceberg. Et au loin on commençait à entendre le bruit des renforts arriver.

    -Pff, je n’aurai pas réussi à la tuer, mais au moins je peux me débarrasser de cet inutile qui n’arrive même pas à prendre le dessus sur un roturier inculte !

    Un pieu de glace apparut dans ses mains, et je compris avec effroi qu’il comptait s’ôter lui-même la vie. Les paroles de la jeune femme me revinrent à l’esprit. “Ne le tuez pas, il n’est pas lui-même”. Un mauvais pressentiment commençait à s’insinuer dans mes entrailles. Mais si j’avais renoncé à me protéger un peu plus tôt, ce n’était pas pour rien, et ça tombait bien dans le cas présent.

    -Comme si j'allais te laisser faire...

    Me servant de la prison de foudre qui nous entourait, de multiples traits faits d’éclairs sortirent des parois tout autour du dome pour venir frapper le mage de glace et l’empêcher de commettre l’irréparable. Un genou toujours au sol, le souffle qui commençait à devenir court, je surchargeai les liens pour envoyer une puissante décharge à mon adversaire pour le paralyser et le laisser au sol le temps que les secours n’arrivent… Ces derniers me félicitèrent pour mon intervention, mais me réprimandèrent tout de même pour l’usage d’une telle magie au milieu de civils. Fort heureusement, personne n’avait été blessé, mais les bâtiments aux alentours avaient subi quelques dégâts dans le débacle magique. De son côté, la jeune mage de feu fut soignée et me remercia. Et les choses auraient pu s’arrêter là, mais ce fut en réalité le commencement.

    Malgré le danger, malgré l’improbabilité, et en dépit de tout bon sens, cette affaire avait réveillé en moi une flamme. Une flamme chevaleresque, certains diraient, mais la vérité se cachait autre part. Bien évidemment qu’il était toujours agréable d’avoir le sentiment d’aider, mais l’adrénaline qui résultait de ces situations ? L’usage de la magie ? Je ne m’étais jamais senti aussi…vivant. Toutefois l’affrontement avec ce mage de glace m’avait appris deux choses. Premièrement, j’avais beau posséder une puissance de feu non négligeable, cela ne faisait pas de moi un mage accompli dans mon élément. Deuxièmement, en plus de ma curiosité insatiable pour la magie, un goût pour autre chose était né : une passion pour l’action. Ce qui voulait dire qu’il fallait absolument que je rentre à MAGIC. C’était probablement le seul endroit de toute la République où je pourrais apprendre toutes les choses que j’avais envie d’apprendre.

    Mais comme vous l’aviez compris, l’or me manquait. Je n’avais même pas assez d’or pour me payer les frais d’inscription. C’est alors qu’un plan commença à se mettre en place. Un plan pour lequel mes parents m’aidèrent volontiers. Profitant de mes dispositions magiques, je fis de multiples boulots par-ci par-là en prêtant volontiers ma magie au plus offrant afin de pouvoir économiser autant que je le pouvais. Sans formation magique et sans diplôme, ma valeur sur le marché n’était pas bien élevée, et je ne pouvais pas réellement m’en plaindre. Mais quelque part ce n’était pas forcément une mauvaise chose. Il y avait ici-bas de nombreuses personnes demandant de l’aide pour des tâches nécessitant une assistance magique mais qui n’avaient pas les moyens de se payer le luxe d’éminents aristocrates magiques. Cela pouvait aller du petit papy dans les montagnes qui avait besoin d’aide pour défendre ses troupeaux contre des petites créatures magiques et insidieuses, au jeune quarantenaire paranoïaque qui se croyait suivi par des fantômes et des esprits maléfiques. Mais qui avait en réalité juste besoin d’une bonne séance de soins magiques de l’esprit, et des potions pour l’aider avec son anxiété. Pas étonnant que les forces de l’ordre n’aient pas pris sa déposition au sérieux. De temps en temps, j’aidais mes parents à la chasse et à la vente de nos gibiers, et même s’ils avaient un temps tenté de me convaincre de continuer à les aider, ils connaissaient déjà ma réponse sur le sujet. De leur dire, la chasse était beaucoup plus facile à trois, et lorsqu’une de ces trois personnes était capable de paralyser les proies. Avec quelques pièces d’or par-ci et quelques pièces d’argent par-là, il me fallut bien des années pour rassembler la somme nécessaire non seulement à l’inscription à l’école mais aussi aux frais d’hébergement sur l’année.

    Je me rappelle encore du premier jour, après avoir passé l’entretien et avoir rempli toutes les formalités nécessaires, j’étais reparti de l’Académie avec le coeur léger et des papillons dans les veines. Même du haut de mes deux cent et quelques années, je pouvais mettre ma main à brûler que la première rentrée devait être magique peu importe qui la vivait. M’asseoir dans cette carrosse transportée par des pégases, ces incroyables créatures. Sentir le vent sur mon visage, la puissance des muscles des chevaux, le bruissement de leurs ailes fendant l’air avait quelque chose de spectaculaire.
    J’avais longtemps hésité sur le cursus que je voulais réaliser en arrivant à MAGIC. Entre les études fondamentales de la magie et le cursus de stratégie militaire, mon coeur balançait. Mais après quelques réflexions, la solution s’était imposée d’elle-même. Le second cursus me permettrait d’avoir une chance de rentrer chez les Officiers, m’offrant ainsi un travail qui me permettrait de m’émanciper de mes parents mais aussi d’avoir l’occasion d’économiser bien plus facilement pour suivre un second cursus. Là où les théories fondamentales de la magie m’ouvraient certes des postes de professorat ou de recherches magiques mais qui m’attiraient un peu moins.

    C’est ainsi que commença mon cursus de Stratégie militaire magiques au sein de la plus grande et prestigieuse Académie de magie du Sekai. 7 années où j’appris un nombre incalculable de choses, où la connaissance semblait suinter à travers les murs. Comme partout, des élèves avaient pris l’ascendant psychologique et martyrisaient certains de leurs camarades. Il était donc évident que je ne m’étais pas toujours fait des amis à cause de mes tendances à m’occuper de ce qui ne me regardait pas, mais que vouliez-vous, je ne supportais pas ce genre de comportement.
    Je profitai de ce cursus pour pouvoir perfectionner ma magie de foudre et pouvoir travailler sur cette dernière d’une manière bien plus…académique. Si la puissance n’était pas un soucis, la précision, le contrôle et l’usage judicieux des arts magiques n’était quant à elle pas le moins du monde innée. Bien qu’elle n’enseignait pas précisément dans mon cursus, on m’orienta toutefois vers une enseignante qu’on disait maîtresse dans l’art de maîtriser les éléments, et plus particulièrement ceux relatif aux orages, telle une divinité de la tempête. On la surnommait “Tornade”, même si j’appris rapidement qu’elle s’appelait en réalité Neera Storm. Avec un tel surnom, j’avais initialement cru qu’elle serait une véritable furie, un tyran au coeur froid et aux manières agitées. Mais la jeune femme à la peau mâte était en réalité emplie de justice, même si un peu stricte sur les bords. Elle ne ménageait personne, et si elle pouvait parfois paraître trop dure, elle s’érigeait souvent en protectrice et sa pédagogie était le parfait reflet de sa qualité d’enseignante. Si en apparence elle ressemblait à une simple humaine, son aura dégageait une puissance et un charisme palpable. Même si j’étais bien incapable de dire quoi que ce soit sur ses origines. Ce qui était toutefois certain, c’était qu’elle n’avait rien à envier en termes de puissance à un élémentaire de foudre, et sa maîtrise et son contrôle des éléments en étaient proprement époustouflants.

    Entre les cours de langue, de stratégie militaire, de magies diverses et souvent axées sur les magies physiques, ainsi que mes cours avec la professeure Storm, mes connaissances magiques et stratégiques avaient pris du gallon. Tout comme mon habileté dans l’usage de la magie. J’avais réussi à compléter mon cursus avec brio, sans redoubler une seule année, même si je pouvais vous avouez que les cours sur la législation étaient d’un barbare…Après mes années à MAGIC, mes notes m’avaient permis de m’ouvrir les portes des Officiers Républicains pendant encore plusieurs autres années. Peu après la création des Effraies, je m’étais alors vu proposer un poste dans la division des opérations magiques, qui ne faisait que me rapprocher encore davantage de MAGIC, alors comment refuser ?

    Groupes d'intérêts

    -Repblique
    -Effraie
    -Ancien Officier Républicain
    -MAGIC  

    derrière l'écran

    Pseudo : Syl
    Comment avez-vous connu le forum ? j’étais déjà passé sur le forum il y a quelques années
    Avis sur le forum : La richesse de l’univers et les libertés/possibilités sont trop sympas
    Fréquence de connexion : au moins hebdomadaire, sûrement quotidien
    Noble de La République
    Noble de La République
    Fulgurys
    Fulgurys
    Messages : 8
    crédits : 38

    Info personnage
    Race: Elementaire
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3821-fulgurys-l-effraie-fulgurant-terminee
  • Dim 2 Juin 2024 - 12:37
    Oups ! Coucou ! Eh bien j’attendais qu’on passe sur ma fiche mais j’ai oublié de faire le douple post pour annoncer que :

    Ma présentation est terminée !!
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen
    Tensai Ryssen
    Messages : 138
    crédits : 1040

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2323-tensai-ryssen-l-empereur-dragon
  • Lun 10 Juin 2024 - 19:12
    Bonjour Fulgurys et bienvenue sur le forum !

    Tu nous as fait un personnage bien chevaleresque, ce n'est pas tout le monde qui serait resté prèsde la zone de la dispute et qui serait intervenu pour sauver cette pauvre dame :p

    C'est néanmoins intéresasnt d'avoir un élémentaire de son envergure et j'ai apprécié suivre son histoire.

    Il y a un truc que j'aimerais que tu modifies, voire deux.

    D'abord, il faudrait que ton personnage ait davantage d'expérience avant d'entrer chez les Effraies. En effet, ceux-ci font partie d'une certaine élite, et RP parlant, ton personnage a certes une grande maîtrise élémentaire, mais il n'a pas une expérience qui le mette en l'avant (à la GAR, au SCAR, ou ailleurs). Ce serait bien que tu développes juste un petit peu ce côté-là avant qu'il n'entre chez les Effraies. Idéalement, ç'aurait été top si tu avais suivi le cursus de Stratégies militaires magiques à Magic, mais de ce que j'ai compris, tu préférerais qu'il n'y ait eu pas encore accès. Cela dit, être diplômé de l'Université lui donnerait des lettres de noblesse et ce serait nickel pour le faire entrer dans ce groupuscule.

    Ensuite, les Effraies n'existent que depuis deux ans et pas quatre.

    Ce que je te conseille, c'est de le veiillir un peu pour lui donner de l'expérience requise, comme c'est un élémentaire, il a de la marge.

    Quant au rang, tu peux lui choisir le rang C ou B ^^

    Dis-moi quand tes modifications sont effectuées \o/
    Noble de La République
    Noble de La République
    Fulgurys
    Fulgurys
    Messages : 8
    crédits : 38

    Info personnage
    Race: Elementaire
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3821-fulgurys-l-effraie-fulgurant-terminee
  • Mar 11 Juin 2024 - 17:10
    Hello !

    Merci pour ce premier passage et pour ces avis constructifs !

    J'ai rallongé un peu l'histoire et j'ai donné un petit bonus de 45 ans à mon personnage pour que ça rentre mieux dans le cadre, avec un passage à l'Académie MAGIC en cours de stratégie militaire magiques. Il a rencontré par ailleurs la professeure Storm ( Wink ) qui l'a aidé à mieux maîtriser sa magie de foudre.
    Ensuite il a été Officier Républicain avant de devenir plus ou moins récemment un membre des Effraies.

    Afin de ne pas dire trop de bêtises ni faire trop d'incohérences, je n'ai pas énormément rallongé cette partie là. J'espère toutefois que ce sera suffisant, en attendant vos retours si modifications il doit y avoir !

    Merci encore !
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen
    Tensai Ryssen
    Messages : 138
    crédits : 1040

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2323-tensai-ryssen-l-empereur-dragon
  • Mer 12 Juin 2024 - 22:22
    J'ai souri à la mention de mon personnage, tu as bien cerné sa manière de donner cours, toi :p

    Sinon, tes ajouts me conviennent, je ne vois donc pas autre chose à ajouter.

    Amuse-toi bien sur le forum !
    Noble de La République
    Noble de La République
    Fulgurys
    Fulgurys
    Messages : 8
    crédits : 38

    Info personnage
    Race: Elementaire
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3821-fulgurys-l-effraie-fulgurant-terminee
  • Jeu 13 Juin 2024 - 0:48
    Haha j’ai fait mes petites recherches avant ! Ce mélange entre Tornade et Professeur McGonagall était très sympa à lire !

    Merci pour tout !
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum