DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Validation des Rp de Nargulg JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Démoniaques philosophies [Savoir]Aujourd'hui à 2:44Savoir
    RPS REPUBLICAINS DE RUBY DRAGLAMEAujourd'hui à 2:24PNJ
    RPs spéciaux - Vaenys DraknysAujourd'hui à 2:18PNJ
    RPs Spéciaux d'Altarus AearonAujourd'hui à 2:15PNJ
    Shahana Daaki [Terminée]Aujourd'hui à 0:26Shahana Daaki
    Rp Reike de la montagne (Kilaea)Hier à 20:30Kilaea Sliabh
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 19:43Pancrace Dosian
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 19:36Afosios Smaragdi
    Validation RP Qwellaana (Reike)Hier à 19:06Qwellaana Airdeoza
    3 participants
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 22 Mar - 1:13
    Voyage ou pèlerinage, il faut choisir [PV Dante]
    Niveau du rp : 1
    Votre nombre de messages rp dans ce topic : 8
    Résumé complet :
    Aujourd'hui, Nargulg décide de s'perdre en une Shoumei déjà bien froide en c'te saison automnale. Le même Nargulg - il n'y en a pas d'autres hein - tape sur ce qui ressemble à des soldats reikois en chemin, rien de bien remarquable en soit vous en conviendrez, sauf que, après ça, il s'engouffre dans les bois bordant la route parce que s'il continue, il tombera sur Maël, synonyme d'emmerdes supplémentaires pour le méchant orc. L'histoire pourrait s'arrêter là s'il n'était pas suivi par le terrifiant, mais gentil, Dante ! Cet inconnu, Nargulg veut le buter rapidement et reprendre sa route comme si de rien était. Mais noon ! Dante est fort, Dante cogne dur, Dante résiste et Dante... Malmène mon petit orc. Ainsi s'achève ce combat... Dantesque ?

    Ah, il vomit ses tripes le méchant, il bataille sans relâche pour ne serait-ce que se relever et rejoindre le curieux oni dont il ignore encore tout. Les présentations se font et ils discutent. Ils discutent encore et... Ouah. Ces cons trouvent le temps de débattre en aussi mauvaise posture. Précisons que Nargulg enrage et tente de cogner sur Dante quand il lui parle de l'épée démoniaque, ce n'était qu'une tentative ratée rassurez - vous. Dans son état, le pauvre, il faut le plaindre, est incapable de tuer qui que ce soit.

    Ils trouvent un accord ! Super ! Dante guidera Nargulg en Shoumei jusqu'à Célestia et ce dernier accepte même de tenir en laisse le démon de poche à la place de l'oni, à condition que Dante périsse, pas question de lui dérober, faut pas pousser non plus. Ça embête le tueur de savoir qu'il ne peut pas dézinguer du démon au prétexte qu'il est déjà en taule dans cette drôle de lame. M'enfin, si les dieux ont pour caprice d'avoir un démon taulard, au fond, pourquoi pas ?

    Allez ! Direction Célestia ! Le Nouvel Ordre saura bien quoi faire des gros bras de Nargulg. Surtout qu'il a promis de ne pas faire bobo aux derniers gentils de Shoumei.
    Justification (facultatif pour les topics de niveau 1) : //
    Lien vers le rp : https://www.rp-cendres.com/t1026-voyage-ou-pelerinage-il-faut-choisir-pv-dante
    Autres (facultatif) : Dante a été très patient, malgré mon absence. Ca c'est gentil ! Smile
    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 538
    crédits : 1509

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Sam 25 Mar - 10:37
    Voyage ou pèlerinage, il faut choisir [PV Dante]

    Comme je l'ai dit à Dante, j'ai beaucoup apprécié le combat entre vos deux guerriers. C'est qu'ils ne se sont pas retenus, ces deux-là, et ils se sont bien amochés réciproquement. Mais bon, ce n'est pas tous les jours qu'on peut trouver un rival à sa juste valeur. J'ai hâte de suivre vos prochaines aventures si ce duo fait la route ensemble, et je suis sûr que Nargulg trouvera sa place dans le Nouvel Ordre Smile

    Validé pour 120 crédits !
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 19 Juin - 20:31
    Dévotion [PV Nargulg]
    Niveau du rp : 1
    Votre nombre de messages rp dans ce topic : 15
    Résumé complet :
    Les rocheuses ! Ah les rocheuses, sacrée région pas vraie ? C'est dans cette contrée sauvage que l'on retrouve nos deux fanatiques du moment, à savoir, Dante et Nargulg. L'oni connaît les montagnes comme sa poche et fait un guide idéal, puisque sans lui, l'orc aurait bien du mal à atteindre Célestia. M'enfin, alors qu'ils se baladent dans les chaînes montagneuses, labyrinthiques à vous en faire perdre les pédales, l'oni crache subitement un « De la fumée. Nous ne sommes pas seuls. C'est sur notre chemin, allons voir. » et de là, ils foncent à fond la caisse pour... Cogner sur tout ce qui bouge, haha ! Ouais parce que vous savez, Nargulg c'est un mec qui adore taper et bordel, il en a bien besoin là tout de suite. Sur place, ils tombent nez à nez avec des truands de la pire espèce, des esclavagistes, meurtriers et violeurs. Si vous voulez mon avis, Nargulg ne vaut guère mieux qu'eux, toutefois dans cette situation précise, nos cogneurs démolissent les brigands et seulement eux, les autres, je veux dire les victimes, ben, ils n'y touchent pas, faudrait pas que Nargulg foutent la merde en Shoumeï non mais ! À présent, mon orc interroge les rescapées pour savoir où trouver la bande à Edrir, ouais, ceux qu'ils viennent de buter appartiennent à un groupe d'enculés bien plus nombreux et on fait bien comprendre aux fanatiques que c'est bien plus qu'une bande de sacs qu'ils vont aller taper, mais bel et bien une armée faisant régner la terreur dans l'Ouest de la région.

    Maintenant, il y a un problème, Dante tient absolument à escorter ces pauvres filles à Maël, alors certes Nargulg pense que c'est une perte de temps, qu'éradiquer Edrir et sa clique est LA priorité, mais il ne fait pas chier et suit l'oni dans sa démarche. L'escorte est lente, les malheureuses sont extrêmement fatiguées, au bout de leur vies, ça se comprend hein. Soudain, le pif de mon méchant orc repère une lointaine menace qui se fait de plus en plus collante. Alerte générale ! On met ces mesdames à l'abri pour qu'orc et oni se prépare à accueillir... Une wyverne ! En plus, le Soleil commence à tomber, ça craint du boudin j'dis héhé. Bon c'est pas tout, le machin qui vole est bien joli, mais faut le faire descendre, Nargulg ne goûte pas trop à l'idée de s'faire pourrir de loin sans rien foutre. La solution est toute trouvée ! Il utilise toute sa force pour bondir, lance au-devant (oui, il en a récupéré une sur une dépouille) et BAM ! Le choc est colossal, ça fait du bruit, son arme vole en mille morceaux, mais il retombe avec la wyverne et ça, c'est beau. Ne crions pas victoire trop vite ! Il est écrasé sous le poids du féroce animal, bien décidé à bouffer mon orc. Bon, il s'en sort grâce à Dante qui plante bien fort son épée dans le cou de la bête, cependant le combat est super éreintant pour nos deux guerriers... Qui remportent finalement la victoire ! Ouf, c'est pas passé loin, de quoi mettre en joie mon p'tit Nargulg.

    Oui, mais non en fait. Quelqu'un déboule de nulle part pour buter le duo sanguinaire, on peut dire qu'elle tombe à pic la saloperie d'Urzupha. Y paraît qu'elle a la haine contre Nargulg, son bonhomme. M'enfin, ce qu'il se passe, c'est qu'elle attaque quand ils sont affaiblis, envoie valser Nargulg dans le vide et... Menace Dante de viol et de mort. Que voulez-vous, elle est comme ça Urzu'. Son problème, à cette psychopathe et femme préférée de Nargulg, c'est qu'elle a des vues sur cette putain d'épée démoniaque, Kar'ath ! D'ailleurs, c'est à cause de ça qu'elle perd le combat haha. Ouais, on dirait que toucher la lame maudite quand on n'en est pas le porteur désigné, ce n'est pas une bonne idée, la preuve, elle écrase ma Urzupha. Nargulg a donc le temps de refaire surface, cogner sur la guerrière et pioncer. Eh, si ça c'est pas une journée mouvementée j'm'y connais pas.

    Ils se réveillent, tous. Dante et Nargulg ne sont pas au top de leur forme, mais ça va, ils peuvent bouger. Bon, l'orc n'a plus de force surhumaine p3 en stock... Et alors ?! Vous croyez quoi ? Que Nargulg il se pose des questions à la con avant de cogner ? "Heu oui, heu... Faut bien gérer ses ressources, gneugneu mes réserves de mana" J'vous en foutrai... P'têt que vous avez raison mes braves, p'têt qu'il aurait du mieux doser sa force. Bien ! L'aventure reprend et maintenant, ils ont Urzupha de leur côté, c'est pas beau ça ? Faut dire qu'elle ne va plus lâcher Nargulg maintenant qu'elle a mis la main dessus.
    Aujourd'hui, la priorité c'est l'escorte des dames très abîmées jusqu'à Maël, effectivement, ils ne les ont pas oubliés nos bagarreurs. Ensuite ils trouvent un coin où passer la nuit, ça bouffe, ça se marre un peu, surtout Urzupha et Kar'ath le démon, puis ça copule. C'est comme ça qu'on fait chez Nargulg et Urzu', posez pas de questions, Dante a prit son pied même s'il ne l'avouera jamais.

    Le lendemain, le trio de démolisseurs part pour le fort Normonlir, le nid d'Edrir et sa troupe. La forteresse n'est que la partie émergé de l'iceberg. D'ici, monsieur Edrir Galitheos exerce une brutale autorité sur tout un pan de la région, sa petite armée saignant quiconque s'aventure sur son petit domaine, reikois inclus. Dessous la base armée, on y exploite des hordes d'esclaves et c'est l'un des objectifs de nos guerriers : en libérer le plus possible. Pour ça, il faut coincer une patrouille d'Edrir, rien de bien compliqué en soit, ce ne sont pas dix clampins qui vont arrêter nos géants. C'est alors que le piège se referme sur eux, en effet, l'un des lieutenants d'Edrir Galitheos, Ivasaar Urira, aussi surnommé "l'apôtre de l'effroi", maléfique engeance elfique pour sûr, ben, il leur tombe dessus, avec une centaine de soldats.

    La bataille est terrible, exténuante, car l'elfe use de nécromancie, et même lorsque Dante le fait tomber des nuages, il persiste en tant que menace sans précédent pour notre trio meurtrier. Ivasaar n'est certes plus en train de voler au-dessus de la mêlée, pourtant il respire toujours et ordonne à sa garde rapprochée d'en finir avec nos drôles de justiciers. Ça part en couille ! Bordel ! Non seulement, c'est un nécromant d'exception, mais voilà qu'il joue de télékinésie pour balancer un rocher dans la gueule de l'oni. À croire qu'il est mort.
    Bon sang, il se passe un truc ! Urzupha défonce les derniers gaillards à la solde d'Ivasaar, sauve in extremis Nargulg de l'extinction, lequel vient de perdre l'avant-bras gauche et l'œil droit. La guerrière s'élance, il faut en finir avec l'elfe en position de faiblesse. Toutefois, ce dernier a une dernière carte à jouer, il s'ouvre le bide et le thorax avec une dague très étrange, c'est un suicide, parfaitement ! Vraiment ? Alors pourquoi diable est-ce qu'il se relève et... Merde il ressuscite, la terre tremble, il neige, c'est l'hiver et moi, je ne contrôle plus rien dans cette histoire de taré.

    La réapparition d'Ivasaar n'est pas sans conséquence, à son retour il pétrifie Urzupha d'un simple échange de regards et torture Nargulg l'estropié à coup d'attaque mentale. Le supplice sera de courte durée, Dante fait sa réapparition lui aussi, p'tin il faut qu'ils me donnent leur secret pour revenir d'entre les morts... Attendez. Non seulement l'oni revient, mais défonce Ivasaar ! HAHA VICTOIRE !

    Je me dois d'être honnête avec vous, c'est une victoire à la Pyrrhus. Ne m'objectez pas qu'ils étaient trois contre cent, blablabla. Ces cent types c'était du pnj de troupe de pacotille et il y a fort à parier que si Ivasaar Urira - la seule menace qui vaille d'être nommée - n'avait pas été aussi arrogant, la défaite leur serait tombé sur le coin de figure. Comme quoi, Dante a raison, faut pas trop se la raconter contre les plus faibles, ça finit toujours par vous revenir dans les burnes. Vous savez qui n'a pas finit de faire parler de lui ? Edrir Galitheos, le grand chef, apparaît sous forme spectrale, un bref échange survient, laissant poindre une menace plus grande que ne l'a jamais été le défunt Ivasaar. Nos trois vainqueurs comprennent qu'ils sont impuissants face à un tel ennemi et déguerpissent en vitesse. S'agirait de retrouver Célestia, c'est quand même ça l'objectif initial.
    Justification (facultatif pour les topics de niveau 1) :Ce rp est très important dans le cadre du pèlerinage de Nargulg en Célestia. Sinon, rien à signaler chef, c'est qu'un rp de niveau 1, circulez.
    Lien vers le rp : https://www.rp-cendres.com/t1427-devotion-pv-nargulg
    Autres (facultatif) :J'ai essayé de résumer le rp du mieux que je pouvais, en allant droit à l'essentiel parce que le sujet en lui-même est vraiment long. Nos premières réponses sont de taille moyenne, mais très vite, on finit par balancer d'énormes pavés. Franchement, je ne pensais pas en faire autant, mais qu'est-ce que j'ai adoré ça ! Au départ, je pensais que ce serait un rp vite expédié, une petite aventure sympathique rien d'autre. Puis il y a eu la wyverne, Urzupha, Ivasaar et Edrir. Avec Dante, nous n'avions rien prévu de tout ça, vraiment ! J'en profite pour le remercier, c'est un joueur très solide, n'hésitez surtout pas à jouer avec lui si ce n'est pas encore fait, on se marre bien. Pour l'anecdote, sachez que selon la tournure des événements, j'étais prêt à laisser Nargulg et Urzupha mourir, parce que le danger de l'aventure ce n'était pas du flan. Very Happy
    Maire de Courage
    Maire de Courage
    Koraki Exousia
    Koraki Exousia
    Messages : 674
    crédits : 5042

    Info personnage
    Race: Hybride (Femme/Corbeau)
    Vocation: Mage Noire
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t109-koraki-exousia-mairesse-de-courage-terminehttps://www.rp-cendres.com/t143-clients-et-detracteurs-de-l-ambrosiaque-koraki-exousiahttps://www.rp-cendres.com/t142-koraki-exousia-mairesse-de-courage
  • Mar 27 Juin - 8:43
    Résumé tout aussi complet que ton comparse et tout aussi plaisant à lire. Et que dire du RP ?

    J'ai vraiment hâte de voir ce que votre collaboration va donner et quels liens vont naitre de cette aventure. Félicitation à vous pour ce rp Very Happy

    Validé pour 225 crédits Smile


    Validation des Rp de Nargulg 98e0

    Pouvoir de la Reine des Catins:
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 6 Aoû - 22:28
    Loués soient - Ils [PV Dante]
    Niveau du rp :  1
    Votre nombre de messages rp dans ce topic : 8
    Résumé complet :
    Quelque part au sein du vaste imaginaire exclusif à une réalité alternative, un panorama paradisiaque en bord de mer sert de refuge tranquille aux braves Dante, Nargulg et Urzupha.



    Tous trois profitent de bains de soleil, l'occasion étant trop belle que s'en priver serait criminel, alors ils s'exposent sans réserve aux rayons brûlants, c'est pas tous les jours qu'on voit des peaux vertes et grises faire bronzette, j'ai pas raison ? Héhé. À ceux-là, l'existence s'interdit de charcuter leurs peaux d'incalculables balafres, qu'ici l'adorable et extravagant Dante ne souffre pas d'un mal incurable. Franchement, c'est la belle vie, les doigts de pieds en éventail, une bière fraîche pour chacun parce qu'on peut se le permettre hein. Les mirettes du trio de copains s'embellissent de chics lunettes de soleil, pénards, ils n'ont qu'à jouir du moment présent, bon public d'une douce rythmique d'afflux à reflux de l'onde croquant un superbe littoral sableux. Pas de Titans, pas de pulsion meurtrière ni d'atmosphère glauque déraisonnablement bousillée au racisme, aux chiottes cette merde, dans cet univers parallèle on kiff et puis c'est tout.

    - Les gars... La douce Urzupha rompt le silence. J'ai fait un drôle de rêve la nuit dernière.
    - T'as pissé au lit à cause d'un cauchemar ?! Claque Dante avec entrain, moqueur.
    - N-N-N-Non ! Réagit aussitôt la paniquée, l'embarras grimpant ses pommettes.
    - Tu te fais toujours avoir par ses remarques Urzu', relax meuf, parle de ton rêve. Dit Nargulg, aussi méconnaissable que les autres dans cette dimension.
    - On était tous les trois au sommet d'une montagne, Célestia je crois.
    - Célestia ? C'est au Tibet ou au Japon ça, nan ? Questionne l'oni.

    Circonspect, l'orc mâle ne comprend pas grand-chose, un haussement d'épaule complète la curiosité de Dante.

    - Je ne sais pas... Heu... Avec Nargulg, on était couvert de cicatrices, il lui manquait carrément un œil et un bras !... Puis, cette envie permanente de tuer ou briser les non-orcs, toutes mes pensées tendaient vers ce but, bizarrement. Faut savoir que, sur la montagne de Célestia vivait une petite communauté de religieux, très croyants, on les retrouvait aux abords d'un grand sanctuaire. C'est là qu'on se dirigeait avec Nargulg, et c'est justement à l'intérieur qu'on te croise Dante.
    - Genre j'suis un moine bouddhiste dans ton rêve ? Demande le cornu.
    - Nan... T'étais là pour nous accueillir, Nargulg devait me surveiller, mais trop absorbé par l'observation intensive du temple et de ses idoles gigantesques, il négligeait ce détail.
    - Wow ! STOP ! Tu m'as vu en illuminé dans tes songes ?! La stupeur barbouille la tronche du bonhomme, athée convaincu dans ce plan cosmique.
    - Ouais ! Tu ne pensais qu'à massacrer la planète entière parce que vous n'étiez qu'une poignée à croire ces chimères. Urzupha siphonne une gorgée du breuvage. Ensuite, on engageait une drôle de conversation Dante et moi. J'essayais limite de t'allumer devant tout le monde, un vrai bordel, cela dit, tolérer une telle conduite n'était pas le genre de la maison, qu'on nous lançait une foule de regards noirs à notre endroit. En tout cas, discuter menait à rien, t'avais beau m'expliquer l'ineptie du suprémacisme orc, rien n'y fait, la haine coulait en moi autant que l'envie de cogner sur la terre entière, et inversement, je n'arrivais pas à t'arracher de ces croyances et sources d'un sentiment de culpabilité chez toi.
    - Quel enfer. Dit Dante, manquant de recracher sa boisson.
    - Te pourrir le crâne comme tu le fais, alors qu'on a la belle vie, c'est un mystère pour moi, prions le bon Dieu qu'il te vienne en aide. Nargulg d'essayer, à sa façon, d'égayer un dialogue sans queue ni tête.
    - Il y avait un gobelin prêtre, le genre à ordonner de réciter mille "Je vous salue Marie" au moindre écart. Le petit gars nous mettait en garde, Nargulg et moi, de toute évidence, on n'avait pas besoin de nous connaître en détail pour deviner les meurtriers qu'on était.
    - Des meurtriers carrément. Ajoute le mâle, l'air de rien.
    - Honnêtement, on était des sales types, personne ne pouvait nous sentir, pourtant, les remontrances du gobelin tombaient dans l'oreille d'un sourd.
    - Comment ça ? Vous l'avez démoli ?
    - Pas du tout ! Seulement, j'en avais rien à faire de ces histoires de religion, tandis que Nargulg était plus catholique que le pape, à sa façon. Un authentique extrémiste porté par l'idée d'exterminer des millions d'innocents plus qu'autre chose.
    - Y a pas un moment où on se comporte normalement dans ton rêve ? À t'entendre, nous étions totalement irrécupérables.
    - On l'était. Assène-t'elle.
    - Et après ? Dante d'inviter la délicate Urzupha à poursuivre.
    - On papotait encore un peu sur le parvis du temple, avant que tu nous conduises à une source d'eau à l'abri d'une grotte, loin de la civilisation, on avait franchement besoin de se laver.
    - Ça se passe au Moyen Âge ton histoire ?! S'exclame innocemment Nargulg.
    - J'ai bien l'impression... En chemin, on s'est battu l'un contre l'autre, Dante. Plus tard, tu nous dénichais la grotte en question, comme tu savais si bien le faire. À l'arrivée, on se lave dans l'eau froide et...
    - Froide ?!
    - Froide ?!
    - Ou-Oui... C'était pas génial mais ça ne nous dérangeait pas plus que ça. Juste que toi, Dante, tu décidais de pas faire trempette.
    - Tu m'étonnes, c'est horrible de se laver à l'eau froide eh.
    - J'avoue.
    - Je me souviens qu'on parlait beaucoup, seulement nos conversations valaient celles des piliers de bar.
    - Comme quoi tout n'est pas pourri dans ce rêve.
    - J'avoue. Ponctue Nargulg.
    - Ha ! S'exclame Urzupha. Je me souviens d'un point en commun, on adorait la baston, au point que vous en avez déclenché une sans raison apparente. À noter que Nargulg se battait nu comme un vers.
    - Ah les cons putain ! HAHAHAHA !! L'oni d'étouffer de rire.
    - C'est pas du rêve que tu nous vends Urzupha. Déjà que les aprioris négatifs sur le monde médiéval sont communs, tu enfonces magistralement le clou.
    - Calmos, c'est de la rêvasserie tout ça, un peu zarb ok, et après ? Tous les bons rêves le sont. Commente Dante.
    - J'avoue... Souffle Nargulg.
    - N'empêche, je suis aussi cool en songe qu'en réalité.
    - Comment ça ?
    - Vous étiez les deux dégénérés flippants, des tueurs démoniaques tout ça tout ça, gros clichés de méchants vus et revus quoi. Tandis que j'avais le rôle du bagarreur au grand coeur, la vraie classe.
    - Bof hein, tu jouais le mec sombre super taciturne. Une expiration plus loin, elle reprend. T'étais cool j'avoue. Concède-t-elle
    - J'avoue.
    - Merci, merci. L'oni se frotte le nez, tout sourire.
    - Il m'est difficile de me souvenir de la suite, cela dit, nous avions dorénavant Sancta dans le viseur, une destination cauchemardesque parait-il.
    - D'abord Célestia, maintenant Sancta, rien qu'au nom le poids de la religion se fait sentir.
    - J'avoue. Nargulg de conclure l'échange lunaire.

    Drôle de résumé hein ? He oui, c'est le terminus, vous pouvez descendre, évitez de vous bousculer et pensez à récupérer vos bagages. Le pays des songes enchanteurs est derrière nous, bienvenu sur Cendres les copains.
    Justification (facultatif pour les topics de niveau 1) :Ceci est un rp de niveau 48, il faut multiplier les gains de crédits par 48. C'est pas moi qui le dit, c'est dans les règles... Bon ça va je plaisante, niveau 1 le rp. Wink
    Lien vers le rp : https://www.rp-cendres.com/t2048-loues-soient-ils-pv-dante
    Autres (facultatif) : Un petit rp tout tranquille, du blabla, rien de spécialement extraordinaire. Mais au moins Nargulg pourra dire "je suis un vrai diviniste, j'ai été à Célestia". Bon, en vrai son trip c'est zigouiller des gens, hé !!! J'ai jamais dit qu'il était parfait. Dante est parfait, un vrai p'tit ange. Merci à lui de tenir les orcs à l'oeil, nan, merci au joueur d'assurer grave ! Et merci à celui ou celle qui passera valider le bordel. Very Happy
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen
    Tensai Ryssen
    Messages : 152
    crédits : 1102

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2323-tensai-ryssen-l-empereur-dragon
  • Ven 18 Aoû - 15:54
    Loués soient - Ils [PV Dante]

    Un jour, mon ami, nous nous croiserons et notre combat entrera dans la légende Cool

    Trêve de plaisanterie (mais est-ce que je plaisante seulement ?), comme je l'ai dit à Dante, j'ai beaucoup aimé votre RP ! Ces deux-là sont uniques en leur genre, et la présence d'Uzurpha fait du bien, même si elle a le don de les titiller à mort. Que ce soit leur considération sur le Nouvel Ordre, sur la République ou le Reike, ainsi que l'établissement de leurs prochains objectifs, il y a beaucoup de choses qui sont dites et ça se lit comme une lettre à la poste (bon, pour ce qui est de tuer Valeryon, par contre... Je vous souhaite bonne chance huhu).

    Je te valide donc ça pour 120 crédits !

    PS : n'hésite pas à refaire des résumés du même genre Very Happy
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum