DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    PA - Les dix salopards (Huit Clos)  JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Il n'y a que la vérité qui blesse [PV Stad]Aujourd'hui à 2:35Carl Sorince
    Deux ans de Cendres !!!Hier à 23:19Xera
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Hier à 22:17Falconi Genova
    Validations RP spéciaux - PancraceHier à 22:01Pancrace Dosian
    Retour par les vents arides | [Enkara] Hier à 21:05Enkara O'Shela
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:56Sixte V. Amala
    3 participants
    Aller en bas
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen*
    Tensai Ryssen*
    Messages : 110
    crédits : 2744

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t690-un-guerrier-un-pere-un-mari-un-roi
  • Jeu 6 Avr - 7:36

    PA : Les dix salopards


    Contexte
    Brak fut démis de ses fonctions pour avoir pris des congés sans demander son reste à Tensai. Brak se défend en disant qu'il a gardé une lettre marquée du sceau de l'empereur qui brûle au contact de ce dernier, effaçant toute preuve.
    Du coup, Tensai, se doutant que Brark était incapable d'une telle magie, envoie Brak rechercher l'auteur de cette lettre et lui ramener vivant afin qu'il soit torturé et interrogé dans le respect des traditions reikoises.

    Brak va donc voir Tagar pour qu'il lui donne des conseils et plusieurs conseils utiles sont donnés :
    - Découvrir pourquoi on aurait voulu retirer le tour de garde
    - Est-ce que l'auteur de cette lettre a volé quelque chose au palais ?
    - La magie de dissimulation est un sort rare et peu sont capables d'y arriver.

    Tagar envoi un certain "Roger", travaillant pour l'Oreille afin d'aller chercher les noms des personnes pouvant réaliser une telle magie.

    Avant l'audition de Brak devant le roi, un PNJ n'avait pas su faire preuve de la même clémence et fut tué par le roi pour s'être démis de ses fonctions sans autorisation. Ce qui a mis dans une colère Shan'ael qui souhaite plus que tout retrouver l'auteur de la lettre et potentiellement le tuer de sa main, pour faire vengeance.

    Chaque suspect fut invité à rejoindre l'Hotel d'Ikusa où Tagar, Brark et Shan'ael sont également conviés. L'un des dix protagonistes est l'auteur de la lettre ayant causé tout ce merdier.

    Vous vous retrouvez tous assis au Hall d'entrée en attendant qu'on vous délivre une chambre. Vous voyez le visage de chaque suspect, mais ne connaissaient pas encore leur identité, ni leur mobile.

    Objectif
    Lors d'un des postes MJ, un personnage PNJ pourrait trouver la mort, permettant aux joueurs d'éliminer des suspects, mais également de créer le doute. Le but est de retrouver le Suspect avant qu'il ne reste que 2 PNJ, car si tel est le cas, le principal suspect prendra la fuite et la PA sera perdue et Brak ne retrouvera pas son poste. La difficulté, c'est qu'il faudra ramener ce suspect vivant. Et Shanael pourrait être en droit de le tuer. Déduisez donc qui est l'auteur de la lettre, trouvez son identité et son mobile et capturez-le en empêchant Shan"ael de le tuer !

    L'Hotel
    Possédant une immense richesse, d'avantage encore à Ikusa. L'Hotel où sont conviés nos protagonistes est l'un des plus grands d'Ikusa. Avec des hauts plafonds à plusieurs mètres de haut, ils peuvent accueillir toutes sortes de races, de celles aux tailles les plus petites à celles aux tailles les plus gigantesques. Cependant, les chambres ont des dimensions différentes pour convenir à chaque individu.

    Spoiler:

    Tout commence dans le Grand Hall
    Les plafonds haut, des colonnes épaisses, tout pouvait être associé à la grandeur des lieux. De nombreux passants de toutes races, toute espèce, passait habituellement dans ces lieux, mais aujourd'hui, l'hôtel n'était réservé qu'à Dix personnes ! Ceux-ci avaient reçu le privilège de loger dans une des chambres les plus prestigieuses avant d'être convié à rencontrer le couple royal dont on pouvait apercevoir l'immense palais par delà les fenêtres. Dix personnes attendent donc qu'on leur délivre une chambre.

    Un être hideux, la peau emplis de boursouflures et d'égratignures, commence à faire preuve d'agitation. Un ne point douter, il s'agissait d'un orc.

    - Grrrreck ! Ca sent pas bon tout ça ! Pourquoi je devrais rencontrer le couple Royal niark niark ! J'ai le sentiment d'attendre le jugement dernier ! Je me casse ! Je préfère vivre lâche que mourir dans l'honneur !

    Sa voix nasillarde pouvait irriter les esprits les plus calmes. Une femme, à la chevelure brune et ondulée, met le tranchant de la lame de sa gorge sur le cou de l'Orc. Ses vêtements rappelaient ceux de la tribu des peuplades du Nord ayant rejoint que très récemment l'Empire. On pouvait voir sur son visage le tatouage reikois qu'on lui avait dernièrement imposé.

    - J'ai en horreur les lâches. Je pense qu'une vie d'orc comme lâche ne ferait pas bonne image par rapport à ta race. Je peux abréger tes souffrances en t'ôtant la vie, tandis que le soleil se couche. Cela l'empêchera d'évaluer les hontes que ta chair laisserait sur ces terres !

    Soudain la lumière se coupa. L'orage grondait et il n'était pas rare qu'étant un des hôtels les plus grands, il devint la cible des orages les plus violents. Nous entendîmes dans l'ombre de l'agitation. Puis le sol s'humidifiant sous nos pieds. Le jeu avait commencé. Lorsque la lumière se ralluma, la jeune guerrière fut égorgée d'un cou rasant au-dessous de l'oreille. Lui permettant de se vider de son sang. L'orc fut touché au bras et la hache de la nordique était ensanglantée. Que pouvait-il bien s'être passé ?

    Tous les invités s'écartèrent du corps. Un homme encapuchonné s'approcha de la victime.

    - Elle est partie dans un autre royaume.

    Il déposa la hache de la guerrière dans la main de cette dernière.

    - Tu semblais être une brave guerrière, que ta hache te protège dans l'autre monde.

    Puis, il se retournait vers l'orc. Nous pouvions voir, au travers la capuche, un maquillage de mort ornant son visage.

    - Pourquoi as-tu fait ça Orc ?

    - Mais j'ai rien fait ! Cette pute m'a blessé ! Niark niark. Elle a eu ce qu'elle méritait !

    Que s'était-il réellement passé ? La hache de la défunte guerrière semblait en effet s'être abattu su l'orc. S'était-il simplement défendu ? L'avait-il tué pour déclencher un sentiment de panique et couvrir un plus sombre dessein. Était-il utilisé par quelqu'un de plus malin, profitant de la situation ? C'est à vous de le découvrir. N'oubliez pas, vous devez identifier les ennemis, découvrir leur mobile, avant de porter tout jugement. C'est parti !



    PA - Les dix salopards (Huit Clos)  Mci0



    Fight to raise your Empire or die. No Excuse.
    One life. One honor. The Reike.
    You know rules.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 7 Avr - 2:31
    L'action n'avait duré qu'un instant, et malgré ses sens en eveil, il n'avait visiblement rien vu. Il etait redressé debout, devant la marre de sang qui etait en train de se former autour du cadavre. Il etait silencieux, le souffle quasiment indicible, les oreilles presque tremblantes a force d'écouter les alentours. Cinq secondes c'est ce qu'il avait fallu. Pas un cri. Pas un râle. Seul l'orc avait émit un son. Vivant.

    Alors qu'il avait les yeux sur les dalles en damier, il se remémora comment il était arrivé jusqu'ici.

    Il avait suivi le géant Brak et Tagar. Visiblement, avec tout ce qu'ils avaient réussis a rassembler comme informations, il était désormais évident que le coupable était parmi eux. Dix personnes. Neuf dorénavant. Et il n'avait absolument aucun doute sur les deux Reikois avec qui ils avaient passé la plus grande partie de la journée. Probablement six suspects restants.

    Jusque la, il était resté debout adossé a un pilier marquant la salle ou ils étaient en train de patienter. Aucune envie de se mettre dans une position assise ou il aurait eu plus de mal a réagir, il avait toujours fait en sorte d’être juste derrière Tagar. Parmi toute les personnes, c’était lui dont il avait le plus confiance. Malgré son avis sur sa personne et sa façon d’être, le cœur du Reike n'en restait pas un homme d'honneur avec qui il n'hésiterait pas a se battre dos a dos. Ils l'avaient déjà fait.

    Il avait une plutot bonne opinion sur Brak, bien qu'il n'aurait pas eu autant confiance en ce dernier. Ils se connaissaient a peine. Et a vrai dire, si Tagar n'avait pas eu l'air d'attester de sa bonne foi, il aurait sans doute garder Brak dans un coin de sa tete en tant que potentiel suspect. Il n’était plus l'heure pour lui d'émettre le moindre doute sur le gladiateur. Il fallait compter sur ce qu'il savait, plutôt que sur ce qu'il ignorait.

    - Reculez tous s'il vous plait.

    Il avait notamment parlé a l'homme encapuchonné. Il y avait toujours moyen qu'il ai voulu détruire la scene de crime, mais ils n'avait pas particulièrement le temps de l'étudier de toute maniere. Visiblement, le coupable n'avait pas envie de se faire découvrir. Il connaissait forcément Brak. Et forcément Tagar. En revanche, il etait beaucoup moins certain qu'il ai la connaissance de Shan. Ce dernier pouvait jouer la dessus, et décida de ne pas parler a Tagar ou Brak de façon amicale, faisant comme si il ne les connaissait pas plus que n'importe quel autre habitant de la capitale.

    - ...Si quelqu'un a des compétences de soin, il faudrait peut etre soigner notre ami, pour commencer.

    La blessure lethale n’était pas en provenance de la hache, la ligne de coupe était trop fine. C’était un poignard, un fil d'acier ou toute autre arme de précision qui avait fait le coup. Ou bien la magie. Et si c’était le cas, alors Shan n'avait pas vraiment les compétences pour contrer ce type d'assassinat. Il jeta un regard vers les autres. Ils etaient un nombre paire, ca pouvait aider a la premiere partie de son premier stratagéme.

    - Je ne veux pas prendre le contrôle des événements, et je vois qu'il y a parmi nous des éminences de l’état, mais il semble qu'un assassin se cache parmi nous. Cette pauvre femme en a fait les frais.

    Il les regarda tous un par un, Tagar et Brak comprit, continuant désormais a jouer le jeu, en espérant que ni l'un ni l'autre ne soi trop pataud pour venir lui parler de front. Par chance, ils n'etaient pas exactement arrivés tous les trois ensembles.

    - ...Je propose d'éviter de nous séparer au maximum, dorénavant. Peut etre que pour faciliter les choses, le temps de pouvoir passer a la suite des evenements, nous devrions nous mettre par groupe ? Puisque nous sommes neuf, pourquoi pas des groupes de trois ?

    Si il pouvait faire en sorte que lui, Brak et Tagar soit chacun dans un groupe différent, alors si il n'y avait qu'un seul meurtrier, ça devenait tout de suite plus compliqué pour lui d'agir. En revanche, si ils étaient plusieurs a etre complices, le casse tete etait aussitôt bien plus difficile a cerner.

    Et dans le pire des cas, ce meurtre n'avait aucun lien avec l'enquete initiale que les trois Reikois suivaient. De ce qu'il savait, leur coupable pouvait etre la jeune femme déjà morte, et ses secrets avec....

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 373
    crédits : 2974

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Sam 8 Avr - 1:23
    Dans la vie d'un enfant comme d'un grand monmonstre resté nenfant dans sa tête, il est des moments forts marquant et stressant plus encore que de partir à la guerre, traversser une region infesté de zombis pour secourir des freres d'armes, et davantage encore que d'entrer sur le sable des arènes. et cette spoirée qui s'anon_çait serait des plus marquantes pour brak sans même en évoquer les enjeux, s'est tout stressé à l'interieur que Brak dirigeat ses lourde papaptes vers l'hotel.

    a cette ocasion Brak avait revêtu son armure en justice solide integrale (mais san sle heaume il était tres bien mais reduirait de trop son champs de perception hors se soir il aurait besoin de tou ses sens en eveil. pour esperer réussir ). quoi qu'il en soit etre revêtu de justice solide se soir rassurait Brak lui prouvant qu'il était toujorus un gentil monmonstre, mais cela surfirait il, serait ce sfisant pour demasqué le malotru et el ramener aux pied de l'empereur ... seul le dénouement et le destin en deciderait et brak ferait tout son possible pour que le destin lui soit favorable et reussir.

    Cependant Brak ne put arriver à l'heure, devant bien poursuivre sa vie normal en publique pour endormir tout soupçons du malotru, il avait été retardé dan sl'arène et revêtitr son armure lourde en justice solide (même san sle heaume ) prenait un peut de temsp a sa ceinture il avait son marteau Titan, pourquoi lui et pas crackpum ou brisecrane, brak ne saurait le dire mais une petite voix lui dit que se soir c'était titan qu'il lui fallait a sa ceinture.

    c'est donc en retard que Brak franchi les porte du halle de l'hotel, ou un grand monstre en armure comme lui (meme célbrité du treike faisait bien étranger au décord ), tous était là et à peine brak entré qu'il vit une scène de dispute entre une dame et un orc, et juste après la lumière s'eteingit d'un coup, quand elel revint quelque secondes plus tard l'orc était bléssé au sol la hace de la dame près de lui et la dame tuée.

    Brak en trembla l'espace d'une seconde si leur malotru tuait a tour de bras aussi rapidement aucun d'entre eux présent n'était à l'abri, mais ne mêem temps il y avait parmi eux au moins un meurtrier. et meêm si il avait raté le début de la dispute , cela posait plusieurs hypothèse, le/la meurtriere était le malotru et jouait avec eux ou suprimait les temoins ce qui voudrait dire que tous les suspect (endehors de son meilleur ami Tagar, lui même et Shan'ael ? ) connaissai trle malotru et/ou avait une info sur ce(tte) dernier(e). autre hypothèse ce meurtre n'avait rien avoir et donc il pourait y avoir plusieur criminiel se soir parmis eux.

    Shan'ael semblan prendre les choses en mais demandant si il y avait parmis eux quelqu'un doué de soin pour prendre en charge l'orc, ce que Tagar fit imédiatement.
    et pendant les soins de l'orc Shan'ael abatit une première carte, en demandant a ce qu'il ne se serpare plus mais qu'il se divise en groupe de trois , tout ne regardan tdurement comme des supsect tout le monde chacun son tour (coeur et gladiateur compris).

    Tagar demanda aux deux jeunes dames restantes de venir aec lui au spa ??????????? n'était il pas fiancé aux dernière nouvelles. Enfin pas que Brak avait des choses a redire sur Tagar mais le regard et expression de visage qu'il sembla donner aux jeunes dames , semblait vouloir dire qu'il avait une idée en tête, a moins que ce ne soit le stresse qui fasse imaginer des choses a Brak.

    Mais ce type d'idée mis a part, le fait de faire des groupes de trois était excelant, bien sur il faudrait que la répartition des groupes paraisse se faire naturellement, et pour des raison evidente il ne faudrait pas que Brak, tagar et shan'ael se retrouve ensemble. Tagar ayant donc choisi son lieux et ses partenaire de groupe.

    parcourant la salle des neuneuils, et les personens présente Brak se passa une main hésitante dan sla crinière et c'est avec une frimousse interloqué qu'il dit d'une voix neutre a tous le monde.

    "daccord pour les groupes de trois, j'suis Brak Trarg gladiateur reikois et euh propose que humm vous monsieur avec les lunettes noires et vous monsieur avec le capuchon nous alions dan sle coin du hall la bas nous auront la visibilité parfaite de la pièce et en plus il y a une table et de schaise ou l'on poura s'asseoir et discuter se sera mieux je pense. "

    Avait dit brak faisant semblant de ne conaitre personne , tout en évitant de mentioner Tagar car si jamais l'amitié de Brak et Tagar, était conu d'un ou plusieurs surspects et que Brak faisait semblant de ne pas conaitre Tagar cela créerait des petts soucis. Brak réajusta un petit moment la position de Titan (son marteau, parfaitement propre et imaculé ) a sa ceinture donnant l'image d'un guerrier un peut perdu mais en réalité Brak usait de ses neuneuils et noreille de dragon pour regarder et ecouter atentivement les réaction du gars au capuchon et de celui aux lunettes noires mais ausis des autres et de la pèce elle même.

    on ne sait jammais.


    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    PA - Les dix salopards (Huit Clos)  W84111
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen*
    Tensai Ryssen*
    Messages : 110
    crédits : 2744

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t690-un-guerrier-un-pere-un-mari-un-roi
  • Dim 9 Avr - 11:03

    PA : Les dix salopards

    Séparer pour mieux contrôler
    La stratégie était simple, mais avait pu faire ses preuves par le passé. Séparer chaque protagoniste dans des pièces différentes afin de mieux les surveiller, mieux les étudier. Ainsi, c'est Tagar qui prit les devants en demandant aux deux jolies jeunes femmes de le suivre. Brak, courageux et fier guerrier, choisi de parler aux personnes aux apparences sommes doutes les plus menaçants. Enfin, tous deux laissèrent les personnes semblant moins digne d'intérêt à Shan'ael, qui, lui, avait initié l'idée et pris les devants de l'opération. Il se heurtait donc "puni" à se retrouver seul avec une petite vieille au regard vide et terne et un Orc, sommes doute trop bête que pour mettre en place un complot de cette envergure. Cette situation pouvait faire soupirer l'être le plus optimiste.

    Les événements ci-dessous, se déroulaient dans des intervalles de temps pratiquement similaires.

    Le groupe de Tagar
    Tagar déambulait dans les couloirs du rez-de-chaussée, accompagnée de deux femmes accoudées à ses bras. Autant joindre l'utile à l'agréable comme avait très bien dit le Coeur du Reike. Cependant, les femmes avaient accepté de le suivre, puisqu'elles étaient méfiantes suite à ce qu'il venait de se passer et Tagar était le Coeur du Royaume. Les risques que ce dernier, comète un crime devant témoin, était pour ainsi dire quasi nul. Il ne restait donc que deux suspects dans ce groupe, et celles-ci se trouvaient toutes deux accrochées aux bras de Tagar.  Les femmes se toisaient et voulaient toutes deux mener leur enquête. La rousse, la plus entreprenante des deux prise la parole.

    - Alors comme ça, nous avons le plaisir de rencontrer le grand Tagar Reys ! Joli Coeur du Reike et un de ses plus puissants guerriers à ce qu'on raconte... Pourtant, je ne vous trouve pas très musclé et n'avait rien de la virilité de notre Empereur. Comment vous est venu une telle force ? Avez-vous combattu des Géants ?

    - Tss. Voilà que ça fait déjà de la lèche. Les muscles ne suffisent pas pour être puissant. Il suffit de regarder la personne qui vient de tuer quelqu'un sous nos yeux. Celle-ci a fait preuve de vitesse et de précision.

    La brune avait une voix plus taciturne et semblait plus terre à terre. Elle poursuivait.

    - En sommes, pourquoi ne mettrions pas directement les pieds dans le plat ? Je me nomme Jax. Je sais ça fait nom de mec, mais sur les océans, on s'en fou. On prend le nom que la mer nous donne. Et personnellement, j'aurais pu également abattre cette femme. Mais j'aurais d'abord tué l'Orc. J'ai en horreur les gens qui sont plus bêtes que leur pied ! Et toi la rouquine, tu es la seule qu'on ne connait pas encore le nom ici. Autant dire la plus suspecte.

    - Je suis Mivesa ! Et contrairement à toi, je n'ai aucun mobile pour tuer ces deux personnes ! Mais j'ai le sentiment que bientôt, j'en aurai un pour te tuer !  

    L'ambiance était électrique, les deux femmes risquaient probablement de s'empoigner. Mais en marchant vers le couloir, la rousse décida de s'arrêter devant les commodités.

    - Puisque nous allons au Spa, laissez-moi quelques minutes pour me repoudrer le nez ! Et mettre une tenue plus ...légère.  

    Dit-elle en toisant Tagar. Jax fit de même, mais alla dans les toilettes opposées (celle des hommes).

    - Je vais dans celles des hommes ! J'imagine que Tagar se d'accord de ne pas nous laisser toutes les deux dans la même pièce, au risque de trouver un second cadavre, n'est-ce pas ?  


    Le groupe de Brak
    Brak était un guerrier aux contrastes impressionnant. Sa taille, son envergure aurait ôté l'envie du brigand le plus vil de vouloir le dépouiller. Et pourtant, son caractère montrait une parfaite gentillesse. L'innocence même d'un enfant n'ayant jamais connu la peur. Et pourtant Brak avait déjà pu faire de nombreux combats et de nombreuses batailles pour l'Empire. Sa renommée pouvait parfois dépasser les frontières. L'homme aux lunettes noir, s'adressa à Brak avec la froideur d'un assassin.

    - Caiju ! C'est mon nom. L'écorcher ou m'appeler autrement risque de coûter la vie à quelqu'un !

    - Serait-ce des aveux ?

    Mais Caiju ne répondait pas, il regardait autour de lui. Ses yeux s'arrêtèrent sur le cadavre à l'autre bout du couloir. Celui qui avait réaliser ce meurtre l'avait fait avec une précision telle qu'un assassin de la Pègre aurait pu le faire, mais pourquoi ? Était-ce personnel ou lié à une autre histoire. Stoïque, il resta droit à se désintéresser à l'homme qui lui adressait la parole.

    - Bon le gladiateur, je pense que, les ti.. les déités m'en préserve, mais cet homme a tout l'air suspect, n'est-ce pas ? Je me nomme Vaazerne, je suis un érudit étudiant la magie et souhaitant incorporer l'université Drakstrang. D'où ma présence en ces lieux. Je n'ai aucun intérêt à tuer quiconque au Reike, bien du contraire puisque je souhaite rejoindre votre si belle nation.  

    - Pas de plus grand menteur que celui qui parle beaucoup de soi.

    - Qu'avez-vous dit ?  

    - Un proverbe d'où je suis né, ça signifie que vous êtes un mitho !

    Les esprits s'échauffaient, et le mage créa instinctivement un nuage d'ombre plongeant tout le monde du Grand Hall dans le noir le plus sombre. L'affrontement était imminent !

    Le groupe de Shan'ael
    L'orc contemplait son bras guéri par la magie.

    - Berk, ma blessure a disparu ! Horreur ! Déshonneur à mon clan !

    La petite vieille restait là et tendi la main vers une colonne. Sa mains était tatouée de partout avec de runes des plus étranges. Elle était affinée par le temps et presque squelettique. On dirait qu'elle essayait de montrer quelque chose.

    - Qu'est-ce qu'il y a la vieille ? T'as besoin d'aller au petit coin ? T'es muette en plus d'être aveugle, c'est ça ? Qu'est-ce que tu montres ?  

    L'Orc ne voyait rien, mais la vieille dame montrait un fragment d'ombre givre. Pourtant en était-ce un ?  C'est très simple, ce dernier ressemblait fortement à de la glace, mais plus sombre et plus froid. Comment une personne malvoyante avait pu le voir ? Qui était cette vieille dame. Plus loin, on pouvait entendre les esprits s'échauffer près de Brak. Bientôt une épaisse magie sombre plongea tout le groupe dans l'obscurité. On pouvait expirer de l'air encore plus froid.

    Un nouveau meurtre.
    Lorsque la luminosité revient. L'orc était mort, décapité et sa tête roulait et avait taché la vieille dame. Qui avait bien pu faire cela ? Quel pouvait être le mobile ? Qu'en est-il de l'identité de chacun ?


    PA - Les dix salopards (Huit Clos)  Mci0



    Fight to raise your Empire or die. No Excuse.
    One life. One honor. The Reike.
    You know rules.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 9 Avr - 19:25
    Il sentait qu'ils n'etaient pas les seuls a ne pas avoir une future entente parfaite. Mais il n'etait pas mécontent des deux avec qui avait fini par etre groupé. L'orc etait d'une sale humeur, mais c'etait finalement un etat assez naturel pour les gens de son peuple. Quand a la vieille, aucun son ne sortait de sa bouche et elle n’était pas très active.

    Il leva bien haut les yeux vers le ciel quand Tagar disparu du hall avec son groupe. Il n'aimait pas trop cette idée, mais ça allait avoir le mérite de disperser un peu tous le monde et de calmer un minimum les ardeurs de tous le monde. Tagar et les deux femmes partis, il resta concentré, les sens a l’affût. Il suivit du regard ce que la vieille était en train de montrer, et avant qu'il ai pu tout a fait prendre conscience de la chose, un flash sombre, de la fumée. Un mort de plus.

    -  !

    Il se dirigea aussitôt vers la grand mere, et une nouvelle idée lui traversa l'esprit. Une qu'il avait depuis le début mais qu'il n'avait pas voulu prendre en considération. Étaient ils vraiment seuls ? A aucun moment il pouvait être certain que l'assassin n’était pas extérieur aux sept personnes initialement rassemblés.

    - Venez avec moi.

    Il ne resta pas pour observer le cadavre. Il n'y aurait pas plus de traces que sur le premier et il soupçonnait de plus en plus la magie a etre a l’œuvre, au moins en partie.

    Si on était logique, le coupable était forcément parmi les trois restant avec lui et Brak. Mais il ne connaissait pas la situation du coté de tagar, et on pouvait faire beaucoup avec de la magie, alors il préférait ne pas écarter la moindre piste.

    - Madame, écoutez moi.

    Il l'attira avec lui, avec douceur, ne sachant pas exactement si elle pouvait marcher facilement, et il n’était même pas sur si elle entendait ce qu'elle disait. Mais elle voyait, ou plutôt, elle sentait. Il l'avait comprit avec ce qu'elle avait montré du doigt a l'orc , notamment.

    - Si jamais vous avez sentis quelque chose, magiquement, dites le moi s'il vous plaît. N'importe quelle information peut nous permettre de protéger nos vies.

    Tout en parlant, il activa son mana pour durcir sa peau et lui permettre de ne pas se faire avoir de la même manière que les autres. Il faudrait une lame bien plus aiguisé pour trancher sa peau. Il etait prêt également au combat et avait ses sens a l'affut. Il se méfiait encore plus de la dame que des autres, étrangement.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 373
    crédits : 2974

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Lun 10 Avr - 2:31
    Alors que Brak, se dirigeait vers son coin de hall avec la table et les chaise s'éloignant de Shan'ael de l'orc et de la vielle dame. les deux gars se présentèren chacun leur tour.
    celui aux lunette noire s'adressa de façon froide a la manière d'un assassin disant s'appeler Caiju et qu'il ne falait surtout pas ecorcher son nom. Autant dire que ce verbiage ne fit qu'augmenter les soupçons de Brak a son égard mais en même temps que se soit dan sl'arène comem ailleurs s'arrêter strictement aux première apprences pouvais vous faire perdre rapidement le combat. Autant donc ne rien dire et continuer de voir comemnt evolueront les choses (pour le moment ).

    le gars au capuchon retorqua imédiatement sur la replique de Caiju, que cela était presque de l'aveau de sa part, cependant lui s'en refera aux titans au debut de sa phrase mêm si il s'était vite corigé en parlant des déités c'estait un détail qui n'avait pas échappé à Brak, et qui rendait Vaazerne comme il avait dit se nommer extrèmemetn suspect aux neuneuil de brak. il se disa erudit étudiant en magie voulant integrer l'université de Drakstrang et precisan qu'il ne leverait la main sutr aucun reikois car voulant aller à l'université.

    des paroles qui en d'autre lieux et circonstances aurait put sufirent a écarter les soupsons mais pas là bien au contraire même. Caiju acusa de plus belle Vaazerne, et le ton commença a monter entre eux. juste avant que très rapidement Vaazerne ne jette un sort de nuage noir obscurcisant el hall en tiermeen trl'espace de quelque secondes rapide mais surfisante car ....

    au moment ou la lumière revint l'ors a l'autre bout de la pièce était mort.

    Interessant Brak fit un rapide tour de neuneuil de la pièce notant la position exacte de chacun avan tet après l'obscurité ayant entendut distinctement un siflement pendan tl'obcurité un siflement caractéristique d'une arme de jet lancé, et qui au bruit devait faire la taille d'une main.  les noreilles et neuneuil de dragon ne purent hélas rien lui apprendre de plus.

    mais ces infos lui permirent d'émetre une première hypothèse, si le malotru se teleporte l'hypothèse tombait a l'eau, mais si ce n'etait pas le cas a ce stade brak pouvait partir sur les théories et fait suivant:

    les faits:
    _ le malotru devait disposer d'un moyen de voir dans le noir, car il n'agissait pas en pleine lumière (du moins jusque a présent)
    _ le malotru excécute les victime avec des armes de jets de la tailel d'une main a distance (ideal pour ne pas se tacher de sang frais, et facilement disimulable dans les plis de sa manches ou vêtements )

    les théories :
    _ exclure les deux dames partie avec tagar, ce qui reduisait donc la liste a trois suspect

    _ la vielle dame qui etrangement était toujours proche des cadavre quand la lumière revenait comme a présent. (mais cela ne colait pas trop avec le siflement de l'arme de jet, et quelque chose disait a brak que c'était un suspect un petu trop idéal et facile, peut etre le malotru excecutait les personen pres de la dame a distance pour l'incriminer, et detoruner les soupçons sur elle)  

    _ Caiju comme Vaazerne était a distance raisonable sans obstacles entre eux et l'orc et aurait très bien put lui lancer ue arme de jet pendant l'obscurité sans bouger de leur position et jouer les surpris une fois la lumière revenue (l'arem était peut être même magique et et se disoudre en quelque secondes une fois le coup porté car il n'en avait pas retoruveé jusque a présent )

    _ Caiju qui n'avait quasiement rien dit a part acuser, et dont les lunettes pouvait cacher des yeux de chat ou autre voyant dans la nuit, de plus acuser son prochain était une défnse fort classique pour detoruner els soupçons (mais un peut trop classique et amateur pour un malotru ayant sencé avoir eut une strategie élaboré avec les fausse lettre )

    _ si toutes ces shypothèses et théories se révelait exacte alors toutes ou presque se recoupait et semblait designer un suspect. qui donc serait le plus probable ... Vaazerne
    il a dit etre érudit en magie sufisant en tout cas pour prétendre rejoindre l'université ce qui demandait déjà un certain niveau. se sporte ne s'ouvran tpas comme cela aux premiers apprentits venu. il a laissé échapper (même si s'était assez bref) qu'il croyait aux titans. ce qui constitutait un mobile en or massif, pour s'en prendre au palais surtout si il était un fervant adepte pratiquant. il a admit être étranger au reike. il a été empresser de dire qu'il ne tuerait jamais des reikois. et surtout c'est LUI qui a lancé le nuage d'obscurité qui plongé dan sle noir la pièce ou ils se trouvait. il portes des vêtemsnt qui pourait fort bien disimuler des armes de jets physique. au vu du nuage d'obscurité il avait probablement les sort et competances pour ancer des priojectiles magique a faible durée de vie physique.


    Brak avait désormait ce que les enquêteur appelairait une théorie qui pouvait tenir la route. Mais il devait encore la confirmer sans acuser pour autant.
    se tournant vers Caiju et Vaazerne c'est aec des neuneuils dur et regard de guerrier Reikois qu'il leur dit très calme de sa voix grave d'un ton parfaitement neutre. Brak activa ses neuneuils de dragon, noreille de dragon et narines de dragon a surveiller attentivement Caiku et Vaazerne scrutat leur réactio fait et gestes.

    "Bon messieurs Caiju et Vaazerne, on va jouer carte sur table, vous allez me dire qui vous etes exactement, quel sont votre métier et cocupation, liens avec le srieke de près ou de loin et enfin retirer votre capuchon et lunette l'espace d'une minute j'aiemrait vous voir dans les yeux et la tête entierement visible, merci. "

    termina Brak neutre mais ferme en bon guerrizer reikois, sa frimousse npn souriante (ce qui le connaissant était fort rare).


    résumé hrp :

    PRECISON IMPORTANTE : me suis entrenu en mp avec Tensai qui m'a dit que brak avait percu le bruit de siflement et que de part son experience au combat brak pouvait deduire qu'il s'aggissait d'une arme de jet de la taille d'une main de même qu'il arait été tout a fait possible a Caiju et Vaazerne de la lancer en trajestoire directe a l'orc dan sle hall

    _ brak grace a ses sens surhumain percois un bruit de siflement pendant l'obscurité qui le fait penser au lancement d'ue arme de jet de la tailel d'une main.

    _ brak une fois la lumière revenu refléchi et élabore dan ssa caboche une première hypothèse et théorie l'irentant plutôt vers Vaazerne.

    _ Brak remet en route ses sens surhumains pour surveiller et sructer très attentivement Caiju et Vaazerne.

    _ Brak leur demande d'oter leur lunettes et capuchon l'espace d'une minute et dire qui ils sont exactement, leur métier, ocupations, liens avec le reike de près ou de loin.


    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    PA - Les dix salopards (Huit Clos)  W84111
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen*
    Tensai Ryssen*
    Messages : 110
    crédits : 2744

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t690-un-guerrier-un-pere-un-mari-un-roi
  • Ven 14 Avr - 13:21

    PA : Les dix salopards

    Les premiers interrogatoires
    L'enquête se poursuit, chacun avait commencé la phase d'interrogatoire dans leur propre style. Shan'ael opta pour une approche plus douce, en prenant soin de la personne étant à côté de lui. Brak avait décidé de jouer sur la franchise, encore faut-il que ses suspects se livrent sans cacher d'indice. Et Tagar, fidèle à lui-même, tentait une approche par une drague grossière.

    Le groupe de Brak
    Brak pouvait entendre le cœur de Vazerne battre davantage. Ce dernier avait bel et bien un secret à cacher et il sentait qu'il était dans une situation qu'il aurait préféré éviter. Il regarda autour de lui et s'adressa à Brak.

    - Je suis désolé le gladiateur, mais vous révéler mon identité reviendrait à mourir.  

    Rapidement, il décida d'entamer une course de fuite vers le second étage. Sa vitesse était impressionnante et pouvait égaler un pouvoir P2 en vitesse. Brak allait-il le prendre en charge et laisser Caiju ? Ce dernier pouffa un soupir.

    - Si ça, ce n'est pas suspect...

    Brak entendit le bruit d'une lame pénétrer la chair. Lorsqu'il se retourna vers Caiju, celui-ci crachait du sang avant de s'effondrer dans une agonie brève.

    Le groupe de Shan'ael
    Pour la toute première fois, la petite vieille décida de s'exprimer. Non sans espoir d'être comprise. Victime d'une malédiction de langage depuis son plus jeune âge, rares étaient ceux parvenant à se concentrer sur sa voix et l'écouter.

    - ᒋ,ɐᴉ sǝuʇᴉ ןɐ ƃןɐɔǝ p,oɯqɹǝ ƃᴉʌɹǝ sǝ ןoƃǝɹ ɔouʇɹǝ nuǝ donʇɹǝ˙ ᒋ,ɐᴉ ɹǝɔn nuǝ ɯɐןǝpᴉɔʇᴉou dǝʇᴉʇǝ´ ɯ,ǝɯdǝɔɥɐuʇ pǝ ɯǝ ɟɐᴉɹǝ ɔoɯdɹǝupɹǝ ɔoɹɹǝɔʇǝɯǝuʇ˙ ᒋǝ dǝusǝ bnǝ ʌoʇɹǝ ʇnǝnɹ ɯɐᴉʇɹᴉsǝ ן,oɯqɹǝ ƃᴉʌɹǝ´ ǝʇ pouɔ pǝnx ɐnʇɹǝ ɯɐƃᴉǝ dnᴉssɐuʇǝ´ ᴉן ɟɐnʇ ɹǝsʇǝɹ dɹnpǝuʇ˙

    Après qu'elle ai fini de parler, une ombre passa à toute vitesse derrière la vieille femme pour se rendre à l'étage. Il s'agissait de Vazerne qui tentait de fuir la situation. Les portes de l'hotel étant fermé et surveillé par des gardes, il essayera sans doute de fuir par les airs. Encore faut-il pouvoir voler. Ceci étant, ce n'est rien d'impossible dans ce Sekai ! Quoiqu'il en soit, une troisième personne venait de mourir, peut être que le fuyard était l'auteur de ce nouveau crime !

    Le groupe de Tagar
    Premièrement frustrée, Jax, arracha la flasque d'alcool des mains de Tagar et bu une grosse gorgée.

    - Arrête ton air flatteur avec moi et paye-moi de l'alcool, ce sera bien plus efficace si tu souhaites qu'un jour, nous dormions dans le même pieux. J'imagine que je ne risque rien à me confier au Cœur du Reike. Alors soit, si je suis là, c'est pour demander le soutien de l'armée Reikoise pour envahir Kaizoku. Depuis que nous appartenons à l'Empire, nous perdons petit à petit notre essence, et je souhaite que cela cesse !  Je n'ai pas été invitée à votre sauterie morbide, je suis venu ici de mon chef. Et maintenant, me 'vla dans la merde. Et vous ? J'imagine que vous enquêtez sur quelque chose de plus précis que le meurtre d'une pauvre nordiste ?

    Jax rebus une gorgée et rendu la flasque vide à Tagar.

    - Bon ! Je ne vais pas attendre cette catin, plus longtemps, je vais pisser dans les toilettes des femmes sans commettre de meurtre puis je reviens.

    Tagar hésita puis la laissa rejoindre les toilettes des femmes. Après quelques minutes, Jax revient.

    - Je pense que la rouquine s'est faite la male !

    Un nouveau meurtre.
    Caiju est la nouvelle victime. Son corps git tout près de Brak Trarg.


    PA - Les dix salopards (Huit Clos)  Mci0



    Fight to raise your Empire or die. No Excuse.
    One life. One honor. The Reike.
    You know rules.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 373
    crédits : 2974

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Ven 14 Avr - 23:30
    les choses prenait une vialine tournure décidément et là ou brak avait souhaité une discution franche et posé voilà queson principal suspect venat a etre mal a l'aise Brak pouvant entendr eson coeur accélerer preuve qu'il était mal a l'aise (culpabilité ? ), en tout cas ça tendait a confirmer els soupçons de brak que sa réponse augmenta encore san sparler de sa fuite précipité.

    Brak devait choisir et n'avait q'uen seconde voir moins pour le faire ou bien il poursuivait sa théorie jusque au bout et considérait Vaazerne comme le meurtrier et le poursuivait , soit il el laissait fuir pour se concentrer sur les autres suspect. Brak avait choisi il atrapperait Vaazerne même si il n'était pas le malotru il en avait été le complice par sa magie d'obscurité.
    Caiju alal dan sle sens de brak avec sa phrase en réaction juste avant ... de mourir assassiné a son tour. Confirmant comem si il en avait encore besoin que la situation urgeait de toute part et ne laissait pas place à la reflexion.

    la caboche de Brak se mit en en pause laissant alors la place à la créature guerrière reikoise déployant ses ailes brak empoigna "Titan" son marteau et le lança de son célèbre lancé du dragon droit sur Vaazerne fuyant a vitesse surhumaine.

    Et là le sort en était jeté, ... mais peut être que ce soir là, les étoiles et les dragons était du coté du grand monmonstre mascote du reike car le marteau "Titan" filla droit a grande vitesse et force sur les jambes de Vaazerne lui brisant sur le coup la jambe droite au niveau du genoux, interompant imédiatement sa course. d'un coup d'aile sans laisser le temps a Vaazerne de récupérer et de se relever Brak fondit sur lui et de son marteau lui brisa imédiatement la deuxième jambe tant au genoux qu'a la cuisse et au molet même chose pour la jambe déjà atteinte par le marteau au lancer.

    une fois cela fait Brak brisa les bras de Vaazerne aux coudes avant bras poignets et épaules. Bref des fractures multiples non létales et faites adroitements pour en pas être ireverssilbe en tout cas rien qu'un bon mage guerrisseur reikois ne puisse remedier. mais le but était atteint Vaazerne ne pouvait plus bouger et se dépalcer de lui même et quand bien même il aurait le pouvoir de regéneration il lui faudrait un bon moment avant de pouvoir faire un pas et si il commençait a se regenerer brak saurait le rebriser.

    l'on pourait croire dans ses geste que Brak avait tourné méchant mais il n'ne était rien , Brak avait estimer que laisser les risque Que vaazerne pusse utiliser de nouveau sa magie était trop dangereux pour la sécurité des autres (encore en vie ). san scompter que Brak le pensait être le malotru du moins cela expliquerait parfaitement son attitude du moins dans son coeur de grand monmonstre espèrait vraiment ne pas se tromper Brak priant intensément à cet instant dan sun coin de sa caboche le dieux des dragons de ne pas s'être trompé ca rsi tel était hélas le cas se serait un gros chagrin assuré. et ce avant même de penser a son éventuel retour au palais en tant que garde royal perso de l'empereur Tensai.

    Par aquis de conscience Brak usa de chaines et menotes qu'il avait apporter en vu de 'larestation du malotru pour saucisoner et entraver les bras,mains pieds, jambes et buste de Vaazerne.  Bref maintenant que Vaazerne ne pouvait plus nuir ni bouger Brak lui arracha d'un geste vif sa capuche pour ENFIN voir sa tête entière et qui sait peut être parvenir à l'identifier. après tout il avait croisé enormément de monde dan ssa vie tan tau palais , que dans les arène sle reike et l'ex shoumei pendant la guerre la tête de Vaazerne lui dirait peut être quelque chose.

    Affin de se rassurer et aussi maximisr ses chances Brak utilise ses sens surdévelioppé d'ouie, de vue et odorat sur vaazerne et les alentours

    résumé :

    _ quan dil voit Vaazerne s'enfuir et Caiju tomber mort assassiné les soupçon de brak contre Vaazerne s'en voit grandement renforcé.

    _ Brak decide de poursuivre Vaazerne et lui lance le marteau ttian dan sle jambes (utilisation de la prouesse d'arme "lancer de marteau du dragon" )

    _ le lancer réussi et Brak d'un coup d'aile fond sur Vaazerne (utilisation brève du vol palier 1 )

    _ Brak brise les jambes et les bras de vaazerne en plusieurs endroit affin qu'il ne puisse plsu bouger de lui même, bran en guerrier professionel le fait de façon non létale , et non ireverssible mais surfisante pour entraver totalement et tres durablement Vaazerne

    _ brak entrave et saucisone Vaazerne avec les menotes et chaines qu'il avait apporté pour arêter el malotru

    _ ( Brak prie de toute les force de son coeur de gentil monomonstre le dieu des dragons , de ne pas s'être trompé de personne)

    _ enfin brak arache la capuche de Vaazerne pour voir son visage et sa tête dans son entier et pourquoi pas parvenir à l'identitfier
    (brak ayant de par sa vieau palais dan sles arènes et la guerre contre els titans vu et croisé beaucoup de monde il est possible que la tete entiermet visible de Vaazerne puisse lui dire quelque chose XD )

    _ pour maximisr ses chances Brak utilise ses sens surdévelioppé d'ouie, de vue et odorat sur vaazerne et les alentours


    précision pour cette réponse et le lancer de marteau je me susi entrenu en mp au préalable avec tensai, et lancé un de de chance sur le discord avec les temres definit par Tensai , le dè a été favorable a brak ^^


    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    PA - Les dix salopards (Huit Clos)  W84111

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 16 Avr - 1:35
    Il avait de bonnes oreilles, et l'habitude de fournir beaucoup d'attention a ce qui l'entourait. Aussi, il parvint assez facilement a décrypter les paroles alambiquées de la vieille. Qui ne l'aida pas plus que ça finalement, dans la mesure ou il avait déjà compris qu'il y avait de la magie en jeu. Cependant, il savait maintenant qu'elle, elle avait une malédiction. Impossible de savoir si c’était quelque chose d'important ou non, mais peut être que quelque chose dans le palais pouvait être nécessaire a la confection d'un remède. A défaut d’être l'assassin, elle avait potentiellement un mobile.

    - Dans tous les cas, nous n'allons plus nous séparer.

    Il affuta ses sens au maximum, alors que son epiderme avait durcit a vu d'oeil, au travers de ses vetements, et surtout, au niveau de son cou et de son visage. Il n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit que du coté de Brak, les choses s’accéléraient. Impossible de deviner ce que Tagar pouvait bien faire, mais du coté du géant, l'un de ses deux compagnons d'attentes se faisaient la male.

    Shan n'esquissa pas un mouvement, restant avec la vieille. Coupable ou potentielle victime, c’était désormais sa seule source de préoccupation et tous ses sens étaient braqués sur elle. Il était prêt a encaisser une attaque pour la sauver. Avec sa peau ainsi, il n'avait pas trop de doute.

    Il fit le tour de la vieille pour avoir le salon dans son champ de vision et la femme simultanément, le mur dans le dos. Il gardait aussi le givre glace en tete. Il aperçut en meme temps que Brak le nouveau cadavre. La lumiere ne s'etait meme pas eteinte cette fois, mais trop concentré sur sa tache, il n'avait rien vu. La femme, l'homme, les deux femmes avec Tagar.

    Et il pu bientôt enlevé l'homme de la liste des suspects, quand Brak le massacra littéralement, sans le tuer toutefois, avec son marteau puis a la main. Hum. C’était une stratégie comme une autre, au moins, si c’était le coupable, ça allait le calmer. Mais par deux fois, il avait fait quelques choses a meme de brouiller la vue des protagonistes, ca suffisait amplement a en faire un suspect.

    - Reculez vers moi s'il vous plait.

    Ne restez plus qu'a savoir ce que ca donnait du coté du cœur. Devant lui, il y avait une chance sur trois que le coupable se trouve, si ce n'etait pas le désormais infirme. Shan restait prudent. Il n'avait pas grand chose de plus a faire pour l'instant. Il ne laisserait pas la vieille bouger ou se faire toucher.


    Pouvoirs utilisés:
    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen*
    Tensai Ryssen*
    Messages : 110
    crédits : 2744

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t690-un-guerrier-un-pere-un-mari-un-roi
  • Dim 16 Avr - 9:19

    PA : Les dix salopards

    De nouveau tous réunis
    Ils étaient tous de nouveau réunis. Tagar arriva avec Jax dans le grand Hall et qu'elle fut sa stupeur de cette dernière quand elle voyait tous les cœurs gisant dans leur sang. Elle entendit Vazerne gémir et le vit, saucissonné comme une vulgaire charcuterie. Jax dégaina son arme et le pointant vers Brark pensant qu'il était le commanditaire de tout ceci. Tagar posa sa main délicatement sur l'épaule de la jeune femme, puis glissa l'autre sensuellement sur le poignet tenant l'arme en lui stipulant qu'elle ne risquait avec Brak. Peut-être, même, venait-il d'attraper le commanditaire de la lettre. Mais pourquoi ? Qui est-il et qu'elles étaient ses intentions ?

    Vazerne gémissait de douleur. Jamais, il n'avait vécu de pareilles douleurs et pourtant, nous pouvions voir sur son visage les stigmates de nombreuses batailles. Tatoué sur son coup, il possédait des runes shoumeiennes, et plus particulièrement cultiste. Brak pouvait les reconnaitre, car il avait vu Seagan en arborer certaines d'entre elles sur le corps.

    Shan'ael était prudent, il avait peut-être là, découvert le mobile de la vielle dame. La vengeance. Peut-être avait-elle était l'esclave d'une famille reikoise des années durant où cette dernière, utilisait la personne pour s'entrainer à l'apposition de malédiction. Peut-être que le fait de lui retirer le langage pouvait être amusant pour ses maitres quand elle était jadis plus jeune ?

    Un mystère subsistait. Qui était la rouquine et où était-elle ?

    La vieille dame tentait de s'exprimer à nouveau.

    - Nons soɯɯǝs ʇons ǝu pɐuƃǝɹ˙ Ǝןןǝ u,ɐɹɹǝʇǝɹɐ dɐs ɐʌɐuʇ pǝ ʇons uons ɐʌoᴉɹ ʇnǝ ¡ ᒋǝ uǝ ן,ɐʌɐᴉs dɐs ɹǝɔouunǝ ɐ ɔɐnsǝ pǝ ןɐ ʇǝᴉuʇnɹǝ pǝ sǝs ɔɥǝʌǝnx ǝʇ pǝ sɐ ɯɐƃᴉǝ pᴉssᴉɯnןǝǝ˙ Wɐᴉs ɔɐ ɟɐɔou pǝ dɹoɔǝpǝɹ uǝ ɯǝ ןɐᴉssǝ ɐɔnu ponʇǝ˙ Ͻ,ǝsʇ Wᴉʌǝ˙˙˙

    Une lame d'ombre givre se dirigea vers la vieille dame, mais instinctivement Shan'ael la protégea de son corps et la lame se planta dans son épaule droite. Il la retira avec bravoure sans gémir et regarda la lame glacée dans ses mains. Celle-ci n'était pas un pouvoir, mais une lame enchantée. Seuls les familles les plus riches pouvaient posséder autant d'argent que pour acheter des artéfacts ou des enchantements. Sous la glace, nous pouvions voir la mention JR. Cela ressemblait au blason d'une puissante famille de marchand d'esclave aujourd'hui tributaire de la vente de Driv'Zafra. Mais pourquoi une riche famille reikoise s'en prendrait au couple royal ?

    Brak de son oreille affutée entendait un chuchotement : "La lune rouge brille sur toi, hurle, crie réveillant ton esprit bestial. Tu as assez gouté de sang, que ce sang devienne ta soif"

    Derrière Shan'ael la vieille dame se désarticula en poussant des cris. Elle avait le sens de Shan'ael qui avait éclaboussé sur son visage. Après un moment d'agonie, elle tomba au sol.




    PA - Les dix salopards (Huit Clos)  Mci0



    Fight to raise your Empire or die. No Excuse.
    One life. One honor. The Reike.
    You know rules.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 373
    crédits : 2974

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Dim 16 Avr - 17:33
    Brak en savait plus que faire ni quoi faire le gars qu'il avait saucisoné avec soin n'était au final pas le bon mais pour autant il n'en était pas moins complice et cultiste des titans par dessus le marché Tensai serait ravi de l'avoir sous sa griffe même si ce n'était pas le malotru initialeme,nt recherché. une demi resussite mais aussi un echec des objectifs de la misison. Cependant tout n'était pas encore perdu laissant Vaazerne au second plan sans pour autant relacher sa surveillance, Brak prit le temps de voir ce qui se passait ailleur dan sla pièce d'un coté Tagar était revenu avec l'une des deux dames avec elsquelel il était parti.

    La vielle dame près de Shan'ael sembla dire quelque chose d'interessant mais de la ou il était brak malgré ses noreille de dragon avait bien du mal a comprendre ce quelle disait mais avant qu'il est ût y reflechitr davantage il entendit chuchoté une phrase au moment ou un morceau de lame sombre entailla l'épaule de Shan'ael, une phrase que Brak leur répéta a haute voix en leur disant

    "Je sais pas ce qui se passe mais je vien sd'entendre une phrase chuchoté parlant de lune et de sang et d'esprit bestial comme une maldédiction la phrase était : La lune rouge brille sur toi, hurle, crie réveillant ton esprit bestial. Tu as assez gouté de sang, que ce sang devienne ta soif "

    leur dit brak déboussolé mais pas encotre vaincu, nop pas encore . Et de plus il y avait dan sla pièce son meilleur ami Tagar doué en magie et Shan'ael enquêteur chevronné et en parlant de magie, Tgaar venait de créer un sactré dome de métal autour de la vielel dame devenant de fait leur second prisonier. a ce stade il avait le nom et le moyen utilisé par le la malotrue restait a savoir le pourquoi et surtout l'attrapper.

    prenant "la pièce de charcuterie" sous le bras Brak alla se placer près de Shan du dome et de tagar, les instinct oni et guerrier de Brak lui disant de rester groupé et vigilant a partir de maintenant. Tagar s'adressa à la meurttriere lui priant de bien vouloir se montrer et regler l'affaire de dame noble a homme noble civilisé. Brak de son coté dégaina Titan de sa ceinture prêt dès qu'il sentirait quelque chose a frapper le sol de manière a creer une onde de choc qui destabiliserait la meurtiere et ainsi laisser le loisir a shan'ael et tgaar de l'attraper si brak lui même n'en serait pas affecter les autre le serait aussi mais son insttinc lui disait de faire confiance a tagar et shan'ael pour s'ne sortir et réagir comme il le faudrait.

    cependant Brak avait lui aussi de mots a dire a la malotrue.

    " Je n'aurait qu'une question pour la malotrue responsable de tou ceci, POURQUOI ? est ce la vengence ? la voonté de faire du mal ? vouloir renverser le couple impérial ? pourquoi avez fait tout ça ? "

    Brak avait maintenant tous ses sens en alertes près a frapper le sol pour crer une onde de choc il aurait vraiment voulu prevenir ses amis de son intention mais même en chuchotant le risque d'être entendue par la malotrue était énorme. à la plae il regarda son meilleur ami Tgaar et Shan'ael en inclinant la tête et faire un regard et sourrie complice de gladiateur s'parretant a lancer une grande attaque.


    résumé :

    _ Brak ramène le "saucison" sous son bras près de Shan'ael et Tagar.

    _ à la suite de la réplique de Tagar a la malotrue, Brak lui parle aussi lui demandant, POURQUOI ?  elle a fait tout ça.

    _ Brak totus ses super sens en alerte , s'apprete a frapper le sol de son marteau pour créer une onde de choc qui destabilisera la malotrue au moment ou elel commencera a agir affin de laisser une fenetre d'oportunité pour tagar et shan'ael de la maitriser.


    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    PA - Les dix salopards (Huit Clos)  W84111
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum