DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Ascension [Elia] - Page 2 JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Démoniaques philosophies [Savoir]Aujourd'hui à 2:44Savoir
    RPS REPUBLICAINS DE RUBY DRAGLAMEAujourd'hui à 2:24PNJ
    RPs spéciaux - Vaenys DraknysAujourd'hui à 2:18PNJ
    RPs Spéciaux d'Altarus AearonAujourd'hui à 2:15PNJ
    Shahana Daaki [Terminée]Aujourd'hui à 0:26Shahana Daaki
    Rp Reike de la montagne (Kilaea)Hier à 20:30Kilaea Sliabh
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 19:43Pancrace Dosian
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 19:36Afosios Smaragdi
    Validation RP Qwellaana (Reike)Hier à 19:06Qwellaana Airdeoza
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 29 Juin - 15:00
    Elle avait beaucoup parlé, et c’était maintenant a elle d'écouter. Neera semblait aussi beaucoup avoir a raconter, mais surtout, elle semblait avoir du mal a garder son sang froid. Au fur et a mesure, au rythme du souffle de la semi-titan, il était clair qu'une femme de l'air et des cieux comme elle n’était pas du tout a son aise enfoncé dans une cavité souterraine aussi étroite. Elle avait aussi voulu la faire parler pour lui changer les idées, mais ce n’était sans doute pas suffisant. Elle la regarda bouger, se diriger vers la roche, poser la main dessus, et comme chercher un passage.

    - En te voyant, je me disais que tu etais peut etre...une élémentaire, ou quelque chose du genre. J'ai connu un paquet de gens puissants différents.

    Elle se leva de nouveau et s'approcha de Neera. Plus petite que la professeur, elle déchira le bas de sa tunique, sur toute une longueur de bande, et la plia, avant de lever le bras pour la passer sur le front de Neera et lui nettoyer un peu la peau de la sueur accumulé. Ca pouvait ne pas se sentir au premier abord, mais Elia sentait parfaitement, avec ses sens, l’oxygène petit a petit diminuer autour d'elles. Elles n'avaient plus énormément de temps.

    - Ma mère adoptive. Une Reikoise. C’est une vampire. Une très vieille vampire. Très gentille, mais strict. Très très forte. Elle avait des oreilles partout. Des yeux dans le dos. Etait rapide, invisible. Connaissait tous le monde, et surtout, les secrets de tous le monde. Je ne sais pas du tout ou elle peut être....et tu vois, a part moi, personne ne la connaît non plus. C'est comme ça qu'elle procède. Alors cela ne serait pas étonnant qu'un homme comme ton père soit quelque part, dissimulé de l'attention du monde.

    Elle lui fit un petit sourire. Elle avait raison sur ce point. Elles étaient des grandes filles, et plus encore, elles pouvaient compter l'une sur l'autre. Vraiment, désormais. Pas sur une sorte de mirage qu'Elia avait entretenue. Dorénavant, elle dirait la vérité. Elle parlerait d'elle et montrerait ce qu'elle etait vraiment. Un profond soulagement la parcourut, au niveau de la poitrine. Et elle éclata de rire.

    Elle recula un peu, prise de véritable spasme de rire incontrôlable. Elle n'avait pas souvent rigolé comme ça, et pourtant, dans cette situation, c’était absolument impossible pour elle de se calmer. Plus elle essayait de se retenir, et plus ça venait. L'autorisation d’être enfin un peu plus elle mime lui donnait un sentiment de légèreté qu'elle n'aurait pas soupçonné en avant. C’était...délicieux. De pouvoir être appelé par son propre prénom.

    - D...désolée...je...je me calme je....alala....c'est complètement stupide....pardon Neera.

    Les cours allaient peut être, dorénavant, être un peu différent. La relation etait en train d'évoluer fortement, et elle avait vraiment l'impression que cela n'avait plus rien a voir que la derniere fois qu'elle l'avait vue. Elle lui prit la main et la serra un peu plus fort que d'ordinaire, en continuant de lui sourire. Elles étaient liées a travers cette épreuve.

    - Le souffle a diminué. Ça ne bouge plus, mais il faut sortir vite, a présent. Avant que le coupable ne se décide a nous achever.

    Mais comme elle l'avait dit plus tot, le bouclier de Neera pourrait les protéger. Ensuite il faudrait forcer son passage jusqu'au dehors.Il y avait une grosse probabilité qu'elles aient besoin de retenir leur respiration le temps de remonter a la surface, si la maîtresse de la foudre passait en force. L’oxygène n'allait pas suivre. Le plan était donc probablement qu'Elia s'accroche a Neera, et qu'elle remonte en force ?

    - Rassemblons nos affaires déjà.

    Il y avait toujours ce petit espoir de trouver un passage pour pouvoir remonter a pied. Le soucis etant que le danger etait toujours non loin. Elle prit sa gourde et engloutis plusieurs nouvelles gorgées d'eau, avant de la faire tomber dans son sac. Puis elle sortit une petite boite. A l'intérieur, il y avait des petites herbes, et quand elle l'ouvrit, l'odeur fut aussitôt omniprésente dans toute la cavité.

    - Colle ça contre ton nez cinq secondes. Ca va booster tes sens pendant un bref moment. Te reveiller au maximum. Surtout qu'on commence déjà a avoir nos corps plus lourds a cause de la baisse d'oxygene.

    Elle prit une herbe et lui en tendit une, avant d'inspirer un grand coup. Son rythme cardiaque s’accéléra aussitôt, et elle se sentit plus énergique. Elle remit les herbes dans le pot et acheva de fermer son sac qu'elle prit sur elle, bien sérré contre son corps. Elle s'étira, et s'approcha.

    - On a plus qu'a y aller...n’empêche, ça va faire une bonne histoire à raconter.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 538
    crédits : 1509

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Sam 8 Juil - 18:23
    Une élémentaire ? Oui, c’était une hypothèse qu’elle et Eliëndir avaient envisagée à une époque. Cela expliquerait si facilement sa vocation de mage élémentaliste. Et sa longévité également. Il parait, après tout,  que cette race peut vivre deux bons millénaires. Mais Neera ne peut pas affirmer qu’elle est pleinement convaincue par cette possibilité. Albus lui-même, son intendant, semble avoir du mal à y croire. Son amie, par contre, a pour sa part été recueillie par une femme très particulière. Une vampire très veille, qui a sans doute vu passer des générations sur des générations. Le genre de personnage que Neera aurait adoré interroger pour avoir son point de vue sur le Sekai. C’est apparemment cette dame qui a transmis une forte discipline à sa fille adoptive, et qui lui a appris à voir ce qui ne peut être vu et à entendre ce qui ne peut être entendu. Une noble qui connaissait les secrets de tout le monde…

    - Les secrets… Ce n’est pas ma tasse de thé, ça. Elle devait être comme un poisson dans l’eau dans la politique ou les grandes familles aristocrates de ton pays … Mais comme je l’ai dit, ça lui a donné plusieurs cordes à son arc. Tu la retrouveras, j’en suis sûre, sourit Neera, alors qu’elle sent Elia lui éponger le front et elle lui accorde à la fois un sourire crispé et reconnaissant pour cette attention. Elle a un regard un peu plus surpris quand la demoiselle éclate subitement de rire. Une hilarité générale la saisit : son corps est secoué de spasmes, et la semi-titanide ne saisit pas si c’est un rire nerveux, ou plutôt une démonstration de joie. Sans doute… un peu des deux ? Cette fille la désarçonne, entre cette fausse identité qu’elle lui a montré jusqu’ici, ses dernières révélations, et puis, la véritable allégresse qu’elle peut deviner dans ses yeux. Pourquoi est-ce que ça la prend d’un coup ? La magicienne ne comprend pas. Ne peut deviner qu’elle vient d’un réseau d’espions qui l’a considéré comme une machine à tuer, jusqu’à ce que Zéphyr lui laisse une autre opportunité sous sa protection. Si la Républicaine est naïve, elle croit cependant ne pas se tromper quand un sourire sincère apparaît sur les lèvres de sa protégée. Elia ne se moque pas d’elle, la guerrière est juste… Libérée d’un poids qui l’oppressait. Ne m’en veux pas si je ne me permets de rire que quand on sera à l’extérieur, sourit difficelement la Tornade dans une attitude toujours tendue.

    Car si sa compagne se sent libérée, ce n’est pas le cas de la maîtresse de la foudre, qui déteste cette caverne, déteste cette mine, déteste ce milieu clos. Elle a bien laissé la combattante lui serrer la main, et a également acquiescé quand cette dernière lui a déclaré qu’il était temps de sortir, mais elle ne rigole pas, elle ne rigole plus à l’instant présent. Elle réfléchit plutôt à leur manière de s’en sortir. Plus tôt, elle a réussi à comprimer la roche et à la détruire jusqu’à une sorte de carrefour de l’ancienne mine, mais…. Est-ce que ce sera suffisant ? L’oxygène ne va pas trop vite leur manquer si elles accomplissent trop d’effort physique ? Non. Il faut être plus rapide. Et la belle aux cheveux d’argent a bien une idée alors qu’elle remet son sac en bandoulière pour ne pas qu’il la gêne.  Une suggestion qu’elle ne tarde pas à soumettre après avoir jeté un œil intrigué aux herbes que lui tend Elia.

    - Je n’ai jamais utilisé de stimulants, mais si ça nous donne un coup de fouet, je suppose que ça en vaut la peine. Elle laisse Elia agir en premier, l’imite ensuite, et alors que la demi-titan sent ses sens de nouveau se réveiller, et son rythme cardiaque accélérer, elle plonge son regard dans les beaux yeux de son élève. Ecoute Elia. Tu vas monter sur mon dos. Je suis plus grande et plus forte que toi, ça me sera facile de te porter. Pour ma part, je vais voler. Ca dépensera mon mana, mais ça fatiguera moins mon corps qu’une longue marche dans des mines qu’on ne connait point. Tu seras mes yeux et tu me préviendras des obstacles, puisque je n’ai pas la nyctalopie comme toi. Tu as cette faculté, n’est-ce pas ? La sang-mêlée attend sa confirmation, puis elle continue. Tu utiliseras aussi tes sens exacerbés au maximum pour nous prévenir des dangers alentours. Pour ce qui me concerne, je vais aller vite et utiliser les deux éléments que je maîtrise le plus. Je vais créer une bulle d’air autour de nous pour monopoliser l’oxygène durant notre déplacement et permettre à notre corps de se stabiliser, car l’effet de tes herbes ne durera pas éternellement. Ensuite, j’utiliserai ma foudre. Pour avancer. Pour détruire les obstacles. Pour agrandir un passage si c’est nécessaire. Je vais nous créer une sortie, soit en suivant les passages qui ne se sont pas effondrés, soit en pliant la montagne à ma volonté. Mais ce sera énergivore. En d’autres termes, si on rencontre le responsable de l’éboulement… Je te laisserai t’en occuper. Chacune sa part, en somme. Ca te convient ?

    La diviniste attend ses remarques, ses commentaires, tout ce qui peut leur être utile. En comparaison de Neera, Elia est bien légère, et l’enseignante ne ment pas quand elle affirme pouvoir la porter. D’ailleurs, elle décolle sans mal, et s’il lui faut un peu plus de temps pour créer un appel d’air, afin que la bulle se forme autour des deux femmes, une fois fixée, le duo sent tout de suite la différence.

    Il ne reste plus qu’à progresser.
    Et Elia se rendra vite compte que la collègue d’Eloïse n’est pas du genre à flemmarder quand il s’agit de retrouver sa liberté chérie.

    La Tornade progresse vite, ralentissant et accélérant selon les instructions de la Reikoise qui l’informe quand la voie est libre ou quand il y a des débris suite à l’éboulement qu’il y a eu un peu plus tôt. Au départ prudente, l’enseignante ne commet pas des folies mais, une fois qu’elles se sont habituées l’une à l’autre, le duo est relativement efficace. La foudre jaillit parfois de manière épisodique des mains de Neera, lumière éphémère qui vient réduire en morceaux les roches qui les gênent. Les instructions de l’espionne, pour sa part, sont suffisamment concises pour que la demi-titan puisse réagir rapidement. Elles se complètent bien, et au bout d’un temps certains, les deux complices finissent par apercevoir le bout d’un tunnel. Une sortie ? C’est tout ce que demande la diviniste, qui accélère aussitôt. Mais, alors qu’elles s’approchent de leur salut, la fille de Lothab croit remarquer une silhouette au loin. En fait, plus elle se rapproche, plus elle la distingue. C’est un humanoïde… ? Non, une femme… ? Mais il y a quelque chose d’étrange et Neera met un certain temps pour percuter ce qui la dérange.

    Il s’agirait d’une strygx ?

    - Elia !

    Pour ce qui concerne le combat au corps à corps, elle se doute déjà depuis un certain temps que la guerrière a quelques bons réflexes qu’elle ne lui a jamais montrés. Mais ici, il s’agit de se protéger l’un l’autre, et l’espionne a tout intérêt de profiter de la vitesse de l’élémentaliste pour sauter sans crier gare sur leur potentielle ennemie…
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 10 Juil - 0:03
    Le rire se calmait enfin. Elle retrouva son sérieux complet, en écoutant les dernières pensées de la semi titanide. Elle aurait bien aimée en être aussi certaine que Neera, mais si elle n’était pas morte, alors il y avait toute les chances qu'elle réapparaisse un moment ou a un autre. Cela ne faisait qu'une poignée de mois qu'elle avait disparut. De ce qu'elle en savait, elle etait peut etre dans une mission top secrete. Mais ca l'étonnait quand meme. Elle lui avait toujours dis quand elle partait. Cette fois, elle avait quand meme un mauvais pressentiment sur le sujet.

    - Je suppose que je recommencerais a y penser une fois que nous serons sorti d'ici.

    Elle s'occupa ensuite de sortir ses herbes et constata que Neera ne semblait pas particulièrement emballée. Elle avait peut être des idées reçus sur le sujet, une crainte de se faire administrer quelque chose. Peut être même un doute, désormais, sur la reikoise. Peut être que c’était un piège conçu pour lui faire prendre une plante étrange. Pourtant elle se pencha finalement et laissa Elia lui appliquer l'odeur.

    - Stimulant, c'est un grand mot. Disons que ça débouche les sinus. Et ne sous-estime pas mes biscoteaux !

    Mais elle contourna aussitôt Neera, pour se retrouver derriere elle, et sauta dans un petit bond souple. Si Neera avait pu croire qu'elle allait sentir son eleve fortement, elle eu simplement l'impression d'un petit animal léger qui s’accrocha a son cou, se tenant plus elle meme a la force des bras, que demandant le moindre effort a la femme de foudre. Elle avait définitivement un truc en plus du point de vu physique. Pas un simple entrainement de combattante.

    - D'accord, mais evite de progresser trop rapidement. Je sais que tu dois etre rapide, et je dois pouvoir te communiquer les obstacles a l'avance. Si tu avances trop vite, nous aurons du mal a communiquer. Soyons prudentes.

    Elle laissa faire sa professeur, qui semblait vraiment avoir hate de s'échapper. Bien loin de la surface, il etait pourtant évident que ce n'allait pas etre particulièrement long a ce stade. Elle avait en plus tout prévue, pour faciliter leur respiration et Elia avait simplement a préciser ce qu'elle voyait.

    - Un peu plus a droite....la...a vingt mètres, un gros rocher pointu...doucement....la c'est bon tu peux y aller sur six ou huit mètres....la ralentis...

    Elle continua ainsi, les laissant progresser lentement mais sûrement pendant une bonne demi heure. Elle n'avait pas fait une si grande distance, mais l'endroit était tellement condenser, que c’était un parcourt du combattant que d'avancer. Mètre par mètre, rocher par rocher. Et finalement, enfin, elle sentit un petit courant d'air descendant, provenant clairement de l'exterieur. Elle eu un grand sourire, et caressa Neera du bout des doigts, a la base du cou, comme pour l'encourager.

    - Par la, vers ta droite ! La sortie est par la !

    Elle remarqua alors la silhouette. Qui observait. Attendait, juste a la sortie du tunnel. Droit dans la direction vers laquelle elles se dirigeaient. Elle remarqua le physique étrange un peu avant que Neera percute elle meme. Et pour dire la vérité, Elia avait déjà sa dague entre les dents, et avait fait apparaître ses aiguilles dans sa main gauche. Juste avant que Neera crie son nom pour la prévenir, elle pu sentir le mana de la jeune femme commençait a etre stimulé.

    - Je vais me la faire.

    Elle serra les jambes autour de Neera et relacha totalement ses deux mains, se tenant cette fois juste a la force du bas de son corps et ses abdominaux contracté. Elle tendit l'index, et comme d'habitude, plusieurs traits de foudre en jaillirent, rapide comme le tonnerre, droit dans la direction de la cible.

    Vu la façon dont elle se déplaçait et les regardait, elle savait très bien qu'elle allait tomber sur les deux femmes en train de s'échapper. Difficile de savoir si c'etait elle qui avait provoqué l'éboulement, mais une chose etait sur, elle etait la pour le nettoyage. Une grande aile rouge jaillit devant sa propriétaire, et dévia les traits de foudre, comme un bouclier solide. Ce n’était définitivement pas conducteur. Sans doute que pour en venir après Neera, ils y avaient pensés.

    Elle réalisa ça en pensant a cette situation. Et si la cible n’était pas du tout les gens du village mais...l'envoyée de magic. Ils n'auraient pazs pu savoir qu'Elia serait la. Le plus logique donc...c'est que Neera etait visée. Et avoir quelqu'un resistant a la foudre comme adversaire etait un indice de plus quand a la véracité de cette hypothese.

    - N'utilise plus ta foudre !

    Elia avait glissé ça dans l'oreille de la professeur, et quand elles furent proches, elle sauta. Mais pas sur la femme, sur le mur, l'utilisant comme appuie et courant sur deux ou trois mètres rapidement, pour la prendre un peu a défaut, par surprise, suite a un mouvement inattendu.

    Son pied vint frapper l'aile de nouveau brandit comme un bouclier et elle serra les dents. C’était solide comme du ciment ! Elles n'avaient pas n'importe qui en face d'elles ! Elle envoya deux aiguilles qui elles, en revanchent, transpercèrent la membrane en partie, lui arrachant un hurlement de douleur. Le point faible etait dans les objets prévus pour transpercer sur des petites parties, visiblement.

    Elia retomba dans le tunnel, repérant l'emplacement de Neera a l'oreille, ne quittant pas la femme des yeux. Ca allait etre plus compliqué que prévue. Sale journée.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 538
    crédits : 1509

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Sam 22 Juil - 17:53
    Les deux femmes progressent. Et plus Neera sent qu’elle s’approche d’une potentielle sortie, plus elle doit se restreindre pour ne pas se précipiter, pour ne pas aller trop vite. Elia doit lui transmettre ce qu’elle voit à temps, et si la belle aux cheveux d’argent utilise trop ses capacités de vol, tout ce qu’elles risquent, c’est de blesser toutes les deux. Non… C’est frustrant, mais comme le dit sa comparse, il vaut mieux qu’elles soient prudentes. Alors l’enseignante prend sur elle et écoute les instructions de l’espionne. Un peu plus à droite. Un peu plus à gauche. Un rocher trop encombrant à esquiver. Et les voilà à bouger lentement, mais sûrement. Combien de temps se passe-t-il ? Une demi-heure ? Une heure ? La Tornade n’a pas la notion du temps comme peut l’avoir intuitivement la fille d’Aurilia. Sa seule indication, c’est qu’elle n’est pas encore obligée de redevenir à terre pour obliger son corps à récupérer d’un vol intensif. Peut-être qu’elles seront suffisamment efficaces pour ne pas devoir faire de pauses à l’intérieur de la mine.

    Et effectivement, le duo finit par sentir un courant d’air. Signe de liberté. Il n’en faut pas plus pour faire bondir Neera (si tant est qu’on peut bondir en volant). Tout du moins, ça lui crée un électrochoc, quitte à la faire accélérer au mépris de ses résolutions précédentes. D’ailleurs, il y a la lumière au loin. Les pupilles de la demi-titan se plissent car elle n’est plus habituée à la luminosité du jour. Il lui faut ainsi plus de temps pour repérer l’inconnue au bout du tunnel, mais elle la voit et finit par avertir Elia. Celle-ci, d’ailleurs, semble contracter ses jambes, et son élève relâche la pression de ses mains pour pouvoir utiliser ses membres supérieurs. Impossible pour la diviniste de deviner qu’elle a fait apparaître des aiguilles dans une main ; par contre, elle voit des traits de foudre partir, et la Tornade fronce des sourcils en voyant une aile rouge protéger sa porteuse. Apparemment, les pouvoirs de la belle Reikoise étaient inefficaces contre cette membrane. C’est ennuyant… Mais il n’y a pas de quoi en faire un drame. Le principe des mages comme elle, c’est justement d’être polyvalent et Neera contrôle suffisamment d’éléments pour s’en sortir. Cela dit, l’espionne mène bien son jeu. Aussitôt après qu’elle lui soufflé de ne pas utiliser son pouvoir fétiche, la jeune femme saute, et profite de sa vitesse pour faire quelques pas sur le mur, avant de se propulser sur leur « ennemie ».

    L’adversaire d’Elia émet d’ailleurs un grognement inintelligible. Elle n’aime pas cette guerrière qui vient de se jeter sur elle, mais elle semble avoir une solide défense quand même… Jusqu’à ce que la protégée de Zéphyr ne l’attaque avec ses aiguilles. Dans un endroit un peu plus sensible. La femme ne peut s’empêcher de réagir face à la souffrance qui la transperce, mais elle prend aussitôt de la distance avec la Reikoise. Pour se tourner vers la sortie. Le seul problème ? Il y a Neera devant. La professeure n’a pu se résoudre à s’aventurer à l’extérieur sans sa partenaire, et déjà, des projectiles de feu foncent vers la strygx. Celle-ci s’aplatit, telle une bête sauvage qui s’apprête à bondir, et elle esquive in extremis les tirs qui lui sont destinés. A l’inverse, elle saute en direction de Neera, une lame dans chaque main, mais tout ce qu’elle voit, c’est la demi-titan qui ricane. Alors que la bête vise sans aucun doute sa jugulaire, un bouclier d’eau apparaît devant la magicienne et le bras de la créature s’y enfonce sans parvenir à s’en libérer. Elle glapit ensuite quand l’eau se change en glace, et n’a pas le temps d’essayer d’esquiver qu’un brusque poing d’air, créé depuis le sol, ne vient la percuter avec violence. Le bouclier est détruit en même temps que le corps de l’entité ne vient heurter le plafond dans un bruit mât, et elle retombe à terre, en étant presqu’amorphe. Seul des spasmes, signes manifestes de la douleur de son corps en morceau, montre qu’encore qu’elle est en vie et à demi-consciente. Neera soupire alors qu’une ride plisse son front, manifestement préoccupée. Sans baisser sa garde, elle se contente de regarder la subordonnée de Zéphyr.

    - Elia, tu vas bien ?

    Elle attend la réponse de sa comparse avant de davantage examiner la femme qui les a attaquées. Et le résultat est sans appel, quoiqu’elle est surprise de voir une telle entité ici.

    - C’est donc bien une strygx… Je croyais qu’elles attaquaient la nuit, seulement…
    - Effectivement, d’habitude, c’est bien cela.

    La voix masculine, qui jaillit dans son dos, à l’extérieur de la mine, la fait brusquement bondir et se redresser. Neera comme Elia verront un individu recouvert de bas en haut par une cape qui dissimule accessoirement son visage. Si Zéphyr passerait aussitôt à l’attaque, sans laisser de répit à son ennemi, la magicienne n’est pas comme cela, malheureusement, et seule la foudre jaillit dans ses mains, comme un sombre avertissement à celui qui vient de prendre la parole. Mais l’inconnu se contente de sourire sournoisement et de placer les mains derrière son dos.

    - C’est une créature que j’ai recueillie de naissance et que j’ai éduqué… comme bon me semblait. A mes risques et périls bien entendu. Vous n’êtes pas sans savoir que ce genre d’entités aspirent l’âme… Ce qui est très pratique quand on veut faire taire des gens définitivement, sans s’occuper tout de suite de leurs corps. J’étais en déplacement et je l’ai emmené avec moi, mais il s’avère qu’elle a eu trop faim et qu’il y a eu deux-trois agressions… regrettables dans le dernier village où on est passé. Enfin, je me suis dit que cela pourrait amener deux-trois poissons. Et quelle n’a pas été ma surprise en voyant surgir la Tornade et…

    Le regard de l’assassin se pose sur Elia et une expression mauvaise se glisse manifestement sur son visage.

    - … Et sur la fille bien-aimée d’Aurilia ?
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 27 Juil - 17:54
    Elia s’était redressée d'une traite pour passer a nouveau a l'attaque. Elle était tellement habituée a travailler seule, qu'a aucun elle ne s’était rappelé que celle qui l'avait déplacée était l'une des plus grandes mages du Sekai, rien que ça. Dés que ses attaques commencèrent a pleuvoir sur la femme, la reikoise su que c’était terminée pour elle. Elle n'avait eu aucune chance. Soit par un manque clair de connaissance sur son adversaire, ou alors par une trop grande confiance en elle. Lorsque le corps frappa le plafond violemment, il n'etait meme plus question de la neutraliser. Simplement de savoir si elle etait encore en vie ou non.

    - Ca va.

    Elle s'étira un peu, les poings sur les hanches, les épaules vers l'arriere, son bassin craquant légérement de façon agréable. Elle tapota le sol pour etre sur et certaine que le sol n'etait pas friable et n'allait pas s'écrouler sous ses pieds, et commença a remonter le tunnel, pour rejoindre Neera.

    - J'en ai vu d'autre. Elle n'avait rien de spécial, celle la.

    Mais effectivement, c’était bien la créature qu'elle avait cru reconnaître. Tout prenait sens maintenant. Sur la nature des attaques. Son visage se fit un peu plus fermé en en prenant conscience. Il n'y aurait donc pas de remède pour les hommes. Seulement éteindre leurs corps, et les laisser se reposer. Leurs âmes n’étaient déjà plus. La seule manière, c’était de tuer cette saleté.

    -  !

    Elle leva les yeux, encore a quelques pas de Neera, pour voir l'homme qui était apparut en haut du gouffre, a la lumière extérieur, ricanant. Impossible de définir totalement qui etait la personne devant eux, tout masqué de noir. Mais c’était assez, au vu de sa voix, de sa posture, de sa taille, de son odeur. Un homme d'une quarantaine d'années. Ou peut etre pas un homme...il y avait autre chose provenant de lui.

    - Pourquoi les méchants font toujours des monologues ?

    Elle avait dit ça a l'attention de Neera en approchant de cette dernière, les genoux légèrement fléchit. Il etait sans doute venu chercher sa protégée, ou bien l'éliminer afin d'éviter qu'elle ne laisse passer des détails dans un interrogatoire mental un peu trop musclé, de retour a l'académie. Elle commençait a se demander si il était vraiment seul, quand le fil de ses paroles la fit se tendre. Il avait posé les yeux sur elle. Un frisson, et elle avait disparut.

    Un craquement dans l'air, juste a coté de Neera. Elle n'avait aucune chance de pouvoir suivre avec les yeux, mais elle avait pu nettement sentir une accumulation d'énergie électrique se faire d'un coup dans son élève, pour une utilisation qu'elle n'avait encore jamais vu. La vitesse qui en découla, n’était pas uniquement physique. C’était presque comme si elle s’était téléporté dans un éclair.

    Sa jambe jaillit juste devant le nez de l'assassin, de nulle part. Il n'avait pas pu suivre non plus, et le tibia de la Reikoise s'écrasa droit sur son visage. Ou aurait du. Elle passa littéralement a travers un nuage de fumée, continuant sa course derrière lui. Pas de la fumée. De la vapeur.

    Il reprit forme aussitôt, avant qu'elle ai terminée sa course vers le sol, et il l'attrapa par la nuque, l'immobilisant. C'est ce qu'il avait sans doute cru. Dans un effort de souplesse incroyable, elle fit un torsion de son corps en contractant ses abdos, et dans un cri physique, se propulsa en l'air, maintenu juste par sa main, et retomba par dessus lui, ses genoux visant a le frapper au niveau des épaules. Il leva son bras, pour encaisser le choc. Il n'avait pas disparut.

    Elle sauta en arriere, de véritables éclairs s'échappant de ses yeux fous. Elle etait diminuée par la quantité de mana qu'elle avait utilisé dans la grotte, et n'allait pas pouvoir se battre plus d'une ou deux minutes de la sorte. Mais la colère et la peur avait semble t'il eu un effet boost sur ses capacités. Son corps réagissait plus vite que sa tête, la colère la faisant s'activer dans ses sens et non son esprit.

    - Ohé, temps morts, je ne viens pas me battre. Je voulais juste voir a quoi ressemblais l’héritière de la flamme noire.

    Et aussi....peut etre une diversion.... ? Car Neera sentit une nouvelle source de magie derriere elle. Et en se retournant...le corps inerte de la strygx avait disparut. Il n'y avait pas qu'un seul assassin....
    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 538
    crédits : 1509

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Mar 8 Aoû - 11:58

    Apparemment, Elia allait bien. Une bonne chose. Neera préférait tout naturellement que sa partenaire ne soit pas blessée, d’autant qu’elle s’était rapprochée de la créature en première. Evidemment, l’élémentaliste avait coupé toute retraite à leur ennemie commun, la professeure avait même été assez violente quand on y pensait un instant. Mais à choisir, la demi-titan préférait que ce soit les autres qui subissent son courroux plutôt que l’inverse. Et puis, leur duo n’avait-il pas été enseveli sous les roches ? C’était un peu normal que les deux femmes ne soient pas magnanimes envers n’importe quel individu suspect. Et la strygrx, là, faisait partie de cette dernière catégorie, d’autant plus qu’elle était sans doute à l’origine de l’état du pauvre homme, dans le village.

    Neera opine du chef quand Elia lui déclare que leur adversaire n’avait rien de spécial. Hormis sa faculté à absorber l’âme de sa victime, ce qui était irréversible, elle n’avait pas été un défi très particulier non. Et vu comment elle avait heurté violemment le plafond, il était probable qu’elle ait non seulement des ecchymoses et des foulures, mais surtout une commotion cérébrale.

    - Que penses-tu qu’on doit en faire ?

    Neera s’interrompt néanmoins rapidement quand on lui coupe la parole, après qu’elle ait remarqué que l’entité n’attaque que la nuit. Visiblement, elles ne sont pas seules, un sombre individu a fait son apparition. Et, vu la manière dont il est vêtu, il ne veut pas se faire reconnaître. Par Neera ou par la jolie guerrière ? Difficile à dire. La Républicaine plisse cependant les yeux lorsqu’il évoque son surnom de Magic et surtout le nom de la mère de la jeune femme. Bon. Compte-tenu de ses propos, il doit sûrement être un homme du Reike. Un membre de la Pègre, vu comment il dissimule son identité ? Neera est certes plus naïve que la plupart de ses compatriotes, mais elle sait bien que des réseaux sombres existent, à Liberty et dans tout le Sekai. Alors est-ce que la tutrice de sa protégée a trempé dans des affaires louches ? Peut-être. La semi-titanide s’en moque un peu, à dire vrai, l’ancienne espionne et elle ne se connaissent pas. Cela dit, il n’est pas question de toucher à son élève… Qui prend elle-même des initiatives. La diviniste a juste le temps d’entendre le bruit caractéristique d’un éclair et de tourner les yeux vers Elia que celle-ci a déjà disparu. Sa vitesse augmentée lui permet de se précipiter sur l’assassin, et sa jambe heurte avec violence le visage… Qui se dissout en un nuage de fumée, pour réapparaitre juste derrière la Reikoise. Son adversaire lui saisit la nuque, mais Elia est souple et agile et par une torsion impossible, elle se soustrait à son emprise. Tout se fait si rapidement que l’enseignante n’a pas le temps de réagir et le ferait-elle qu’elle risquerait surtout de toucher son alliée. Des éclairs protègent donc la Tornade en dissuadant n’importe qui d’approcher. Son attitude tendue montre qu’elle est alerte et que si elle a la possibilité de neutraliser ce pauvre type, elle n’hésitera pas une seule seconde.

    Mais voilà que la sang-mêlée croit entendre un bruit derrière elle, et en se retournant légèrement, elle voit que la silhouette de la strygx a disparu. Impossible qu’elle se soit déjà rétablie pourtant. Suivant son instinct plus que sa raison, Neera ne prononce qu’un mot.

    - Dégagez !

    Aussitôt, des éclairs se répandent autour de la professeure, tel une onde de choc qui a pour but de neutraliser tous les individus dissimulés dans l’ombre. La belle n’a pas le temps de peaufiner son sort pour épargner Elia, mais celle-ci sera assez vive pour se créer un bouclier mineur, qui ne l’affectera pas. L’assassin, lui, a une réaction aussi sensée que prudente : il disparaît pour réapparaître un peu plus loin de la mine, et il est sauvé in extremis des éclairs qui cherchent à paralyser certains de ses membres et à l’handicaper. Son compagnon – parce que visiblement, ils étaient deux – n’a pas autant de chances. En effet, un cri derrière la demi-titan attire son attention, et un homme masqué s’affaisse, avec sur son dos la strygx inconsciente. Il ne s’attendait visiblement pas à recevoir une attaque de magie en pleine face, un comble, quand on ose s’approcher de la Tornade.

    Pas très clémente, Neera ne lui accorde qu’un coup d’œil, suffisamment pour être sûre qu’il ne va pas l’attaquer en traître, et son regard vient ensuite se darder sur l’ennemi principal d’Elia.

    - Je ne sais pas qui vous êtes, aboie-t-elle, mais je vous laisserai pas vous en prendre à cette femme.
    - Et c’est tout à votre honneur, ma dame, lui répond l’assassin dans une révérence ironique, mais qui dit que je veux seulement lui faire du mal ?
    - Votre accoutrement et l’éboulement peut-être ? Le ton de Neera est tout aussi sarcastique.
    - Peut-être, peut-être pas. L’homme s’amuse manifestement et un bruissement derrière l’élémentaliste n’attire son attention. Voilà un clone du même assassin, qui a ramassé son comparse, en laissant la strygx à terre. Elle n’a pas le temps d’attaquer que le double se téléporte pour réapparaître derrière l’homme original.
    - Je crains qu’on ne doive vous laisser, mais je vous offre mon animal de compagnie en récompense. Tuez-la ou non, je m’en moque. Il m’était un jouet utile, mais s’il devient incontrôlable, il sera plus un fardeau qu’autre chose…

    Evidemment, Elia ne sera pas en reste, et leur adversaire le sait. Alors il sort un objet de sa poche et le lance en direction de la miss qui l’écartera avec une facilité manifeste. Le gaz lacrymogène qui s’en échappera devrait néanmoins suffisamment l’occuper pour assurer leur fuite, et si Neera a le réflexe de disperser le produit par une solide bourrasque de vent, se posant près d’Elia pour voir si elle va bien, il n’y a plus ombre qui vive quand elle sonde les environs. Neera grommelle un juron intelligible, puis, après s’être assurée que son amie va bien, elle lui lance avec une pointe de dérision, pour détendre l’atmosphère :

    - Je pense que tu as de drôles d’amis…

    Il n’en reste pas moins qu’ils ont une drôle de créature sous les basques et que les deux femmes ont suffisamment eu d’émotions pour la journée.

    - Tu les sens encore… ? Je peux déployer ma magie pour nous assurer qu’ils ne se cachent pas grâce à leur invisibilité. Sinon… Une brève hésitation. Je ne sais pas toi, mais je serai contente de revenir à Liberty, pour une fois.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 12 Aoû - 15:06
    Elle avait reculé rapidement de sa position, surprise par les manœuvres d'évasions de son adversaire. Ce n’était pas uniquement une technique physique permettant d'esquiver des assauts répétés. C’était clairement une utilisation magique. De la vapeur ? Un élémentaire alors ? Ou bien simplement une combinaison de différentes magies qui lui permettait de copier cet élément et ainsi pouvoir changer son propre corps. Mais modifier les propriétés de ses molécules n’était possible que si...

    Elle sursauta en entendant son nom. Elle avait trop réfléchit et avait perdue le fil. Elle devait se concentrer sur l'adversaire devant elle, d'autre danger pouvant venir d'ailleurs. Elle n'eut meme pas le temps de penser ça, que a l'opposé de sa position, Neera semblait avoir dit ou vu quelqu'un. Elle sentit la foudre se déployer au dernier moment et elle leva le bouclier le plus précaire qu'elle pouvait, l'attaque de la professeur lui laissant cependant une sensation désagréable de fourmis partout dans son corps.

    Elle redressa la tete pour voir que l'autre n'avait rien subit, disposant visiblement également d'une solide protection magique. Un nouvel échange de mots, alors que la reikoise peine a reprendre totalement son souffle. Elle n'avait pas tout a fait récupéré de son utilisation massive de magie, dans la grotte, et la tête lui tournait a chaque fois qu'elle l'utilisait. En plus, l'utilisation de l’électricité sur son propre corps était trop dangereuse pour être utilisé en continue. Elle n’était pas une elementaliste confirmée, pour l'instant.

    - … ? A...attendez !

    Mais il avait déjà disparu avec son compagnon,qu'Elia avait a peine eu le temps de percevoir. Elle se laissa tomber sur les genoux et posa une main sur le sol, la peau noircit par les evenements qui avaient eu lieu sous terre, et par la foudre qu'elle avait reçue plusieurs fois. Elle dégoulinait de sueur, ses cheveux imbibés, et une ligne de sang dégoulinait de son front et de son arcade, la ou elle avait heurté des pierres plus tot. Rien d’extrêmement grave, mais la journée avait été longue.

    - M...mon ami... ? Je ne connais pas ces types !

    Elle leva un œil, le menton légérement, pour voir Neera s'approcher. Elle, elle semblait en forme, sans doute trop contente d'avoir retrouvée la surface. Et malgré la grosse utilisation de mana qu'elle avait mise en place pour revenir a la surface, elle semblait en forme. La tornade Républicaine était vraiment un monstre dans son genre.

    - Mais...mais eux, ils me connaissent...

    Elle bascula sur le dos, allongée, sa poitrine se soulevant au rythme de sa respiration active. C’était la première fois qu'elle avait essayé de faire ça, et clairement, elle allait avoir besoin de beaucoup plus d’entraînement pour parvenir a réguler parfaitement la magie de la foudre sans se blesser et se mettre seule hors combat.

    - Re...rentrer ? Ah oui...c'est fini.

    Elles n'avaient pas vraiment gagnées la partie, au final. Elles s'etaient faites avoir, et si visiblement, la créature avait été laissé en arriere, elle etait dans un tel etat qu'il n'etait pas sur d'en tirer quoi que ce soit. Et quand bien meme elle aurait eu la chance de parler, des hommes aussi bien préparés ne devaient pas lui avoir laissé beaucoup d'informations que les deux femmes pouvaient exploiter.

    - Comment tu fais pour n'avoir quasiment aucune égratignure... ? Tu n'es pas humaine.

    Elle eu un petit sourire, comme pour lui montrer son amusement sur sa phrase. C’était vrai, elle était trop forte. Elle avait de la chance de l'avoir rencontré et qu'elle soit sa professeur.

    - N...non, ils sont parti. De toute maniere, si ils me connaissent, et toi ils te connaissent forcément, ils n'ont aucun interet a nous éliminer, au contraire. Ca mettrait trop de lumiere sur eux.

    Qui pouvaient bien etre ce type qui l'avait reconnu du premier coup d'oeil. Forcément quelqu'un avec des connections Reikoise. Elle allait devoir en parler a Zephyr, mais dans un coin de sa tete, elle ne pouvait s’empêcher de se méfier. Pourquoi n'etait pas ce dernier qui avait envoyé un type pour l'éliminer aprés tout ? Elle ne le connaissait pas tant que ça. Supprimer les derniers vestiges d'Aurilia, sa seule rivale en terme de force pour son poste, pouvait etre une solution assez classique en matiere de gestion de sa position.

    - Tu pe...permet que je reprenne mon souffle deux minutes... ?

    Elle se redressa doucement, et se tourna vers Neera, et lui pris doucement la main, la caressant gentiment, un bref instant, pour manifester sa reconnaissance et son affection. Elle avait du mal a parler, sa machoire etait douloureuse et engourdit par l'electricité. Elle eu un petit rictus non maitrisé, et tourna la tete vers le visage au loin, d'ou elles venaient.

    Il etait temps de rentrer a la maison.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 538
    crédits : 1509

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Dim 27 Aoû - 22:45
    Leurs ennemis s’enfuient – si on peut parler d’ennemis, ils semblent plus en avoir à la Reikoise qu’à l’élémentaliste renommée de la République. D’une bourrasque de vent, Neera disperse le gaz lacrymogène que l’assassin a répandu autour de l’espionne, et la Tornade se penche vers son élève qui semble secouée. Pas tant par l’attaque que par tout ce qu’elles ont dû affronter en cours de journée. Leur enquête, l’éboulement, ce dernier combat… Rien n’était prévu, et délicatement, Neera vient saisir les épaules de la belle qui s’est laissé tombé à terre. Du sang glisse sur son visage, la faute à un coup qu’elle a dû avoir durant l’affrontement. Son corps, dégoûlinant de sueur, doit trahir aussi son épuisement, note Neera. Probablement a-t-elle trop donné en si peu de temps. La demi-titan n’ont plus n’est pas la plus en forme mais il est vrai que retrouver l’extérieur lui a fait un bien fou. En plus, elle a une solide réserve de mana. C’est d’ailleurs pour cette raison que ses yeux s’illuminent encore, telles deux diamants incandescents. Bientôt, une brise enveloppe la fille du désert, qui voit sa blessure au visage se refermer, ses brûlures éventuelles régresser, avant de disparaître totalement. La magicienne ne dit rien quand sa protégée lui déclare qu’elle ne connaît pas ces inconnus. Si elle le dit, elle la croit. Par contre, eux la connaissent… Et c’est quand même plus dérangeant.

    - Ils semblaient surtout connaître ta mère… Je ne sais pas si notre rencontre était une pure coïncidence ou pas. On a l’explication pour l’état des miniers, mais… Il faudra que tu sois prudente durant ton séjour en République ou même lors de ton retour dans ta nation d’origine. Neera se tait un instant puis est davantage satisfaite en voyant qu’Elia n’a plus aucune blessure manifeste. En tout cas, même s’ils sont partis, il va falloir qu’on s’occupe de cette créature. La strygx est toujours amorphe, mais il faut bien admettre que la Tornade n’a pas été tendre avec elle. Sans doute a-t-elle une commotion cérébrale, quand on y pense. Se désintéressant un instant de l’humanoïde, la belle aux cheveux d’argent esquisse un pauvre sourire quand la guerrière se demande comment elle n’a aucune égratignure. Ma magie m’a protégée. C’est pour ça que je ne suis quasiment pas blessée… Et le fait que j’ai retrouvé l’extérieur, ça m’a donné des ailes. Trop d’adrénaline courait dans mes veines, je suppose. Mais rassure-toi, je ne suis pas invincible. Ni immortelle. Enfin, ce point était encore en discussion, fondamentalement. Quoi qu’il en soit, c’est une bonne chose qu’Elia ne perçoive plus leur présence grâce à ses sens augmentés, et elle vise juste en affirmant que les tuer toutes les deux – quand bien même ils auraient réussi – aurait trop attiré l’attention. Lorsqu’enfin, l’espionne lui demande de se reposer quelques instants, Neera lui sourit.

    - Vas-y. De mon côté, je vais m’occuper de la strygx…

    Et de fait, la Républicaine utilisera la magie de la terre pour l’enfermer dans une sorte de cocon terreux, qui l’empêchera de fuir si jamais elle reviendra à elle. Même si maintenir cette forme magique lui demandera de l’énergie, cela leur permettra de la ramener vers le village. Les villageois et leur chef décideront eux-mêmes du sort de la créature et des pauvres paysans qui ont été leurs victimes. Ceci fait, les deux femmes retourneront ensemble jusqu’à Liberty.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum