DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    I Shall Rise | Audience impériale JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Le Musée du Courage - LibreAujourd'hui à 22:19Ruby Draglame
    Le passé au présent | Altarus Aujourd'hui à 18:13Altarus Aearon
    Quand la Caravane passe... [PV Kassandra]Aujourd'hui à 16:37Alaric Nordan
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 16:29Savoir
    Réunion de l'État-Major du 21 Février, An 5Aujourd'hui à 9:55Vandaos Fallenswords
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 3:18Koraki Exousia
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 23:41Ayshara Ryssen
    La couleur du sable I Kieran RyvenHier à 21:55Arkanon Ikhilosho
    Validation RPs normaux de Vern J. V.[République]Hier à 21:34Verndrick Vindrœkir
    4 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1477

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Jeu 20 Avr 2023 - 10:05





    « Chaque personne a des objectifs. Certains d'entre eux sont clairs pour tous ceux qui se soucient de les observer. D'autres sont plus privés, partagés uniquement avec les amis ou associés les plus proches. Certains sont de sombres secrets dont on espère qu'ils ne verront jamais la lumière du jour. Mais inévitablement, ces objectifs les plus profonds doivent être rendus manifestes s'ils doivent être atteints. Ils doivent être ouverts pour que quelqu'un puisse entendre, voir ou offrir de l'aide. Tous ceux qui mettent ces objectifs en lumière doivent être préparés à les voir acceptés ou rejetés. Et ils doivent être prêt à en supporter la conséquence.

    Tous. »


    - Grand Amiral Thrawn.
    - Palais Impérial, Ikusa -


    Là où n'importe qui serait en sueur, en proie à la nervosité et au stress dans une telle situation, Zaïn Tevon-Duncan le prenait plutôt à la légère, peut-être un peu trop même, il le savait. Mais d'une confiance absolue en lui, comme à son habitude, il savait pourquoi il venait et ce qu'il avait à dire. En effet, il s'était préparé depuis longtemps à cette journée, s'étant entretenu avec un maximum de personnes ayant été dans cette situation à un moment donné, afin d'établir au mieux ses manœuvres une fois face au couple impérial. Mais il respirait l'assurance, et pour cause ? Il avait déjà rencontré, certes brièvement, l'empereur. C'était à l'occasion d'un congrès de marchands reikois, ici en ville, l'empereur avait fait irruption et avait demandé à écouter les demandes des commerçants d'Ikusa. Zaïn en avait alors profité pour étaler ses idées d'un commerce florissant, assez puissant pour rivaliser avec la SSG. Il espérait s'être fait remarqué par la tête couronné en ce jour, peut-être le reconnaitrait-il en ce jour.

    Il savait donc à quoi ressemblait l'empereur et comment il fallait se comporter avec lui. Mais il n'avait vu l'impératrice qu'en sculptures ou peinture, tout ce que Zaïn redoutait s'était de ne plus la quitter du regard, dès lors qu'il l'aurait posé sur une telle beauté. Mais il était bien trop attaché à la présentation de son projet et à sa réussite qu'il ne pouvait être déconcentré de sa tâche, même par une femme d'une telle magnificence. Enfin, il l'espérait.

    Il avait eu un grand mal à déterminer la tenue qu'il porterai pour l'occasion. Il lui fallait indéniablement un ensemble qui n'était trop richement décoré, car il trouvait les fioritures vestimentaires comme le reflet de la sensibilité et éventuellement de la fainéantise d'une personne, tout ce qu'il n'était et ne voulait pas représenter, Zaïn étant tout sauf oisif. De plus, si son projet était accepté, là où il se rendrait, il n'aurait pas un tel confort lui permettant de se vêtir richement. Il avait alors, pour l'occasion, opté pour un ensemble dérivé de l'uniforme reikois, destiné aux civils voulant adopter une allure martiale.

    La tenue en question :

    Zaïn avait apporté, sous le coude, plusieurs parchemins roulés les uns dans les autres, il pourrait ainsi les déployer devant le couple impérial afin d'imager au mieux son propos. Comme l'avait si bien dit un grand conquérant par le passé : "Il vaut mieux un bon croquis qu'un long discours". A présent, tout ce qui lui procurait du soucis c'était, lorsqu'il pénétrerait dans la salle du trône, comment l'agate de feu géante incrustée dans le sol allait réagir à son pas. Il espérait du plus profond de son être que l'agate de se mettrait pas à luire lorsqu'il y poserait le pieds, et même si Zaïn savait pertinemment qu'il n'était pas un ennemi du Reike mais un allié des plus fidèle, cette crainte ne pouvait le quitter.

    Tout cela pour dire que Zaïn ne craignait pas grand chose de cette entrevue, tellement il était confiant du bien fondé de son entreprise.

    Ce fut donc avec le sourire qu'il pénétra de nouveau dans l'enceinte du palais impérial, il y était déjà venu de par le passé pour venir visiter son ami Tagar, mais là où il se rendait aujourd'hui n'avait rien à voir avec les quartiers du Coeur. Là où il allait en ce jour, c'était le coeur même du palais, littéralement. Guidé par des gardes impériaux, il traversa les jardins luxuriants du palais, surement l'endroit le plus magnifique qu'il ai pu observer de toute son existence.

    L'attendant près d'un kiosque, Tagar Reys, le Coeur, le salua tout en renvoyant les gardes. Ils marchèrent alors ensemble, sans se presser, en direction de la salle du trône. Les retrouvailles passés, les deux amis pouvaient échanger librement une dernière fois avant l'audience. Zaïn en profita alors pour assurer ses arrières.

    - J'imagine que tu vas m'introduire auprès du couple impérial. Je prépare ce jour depuis si longtemps, mais juste pour être sûr d'être prêt, peux-tu me rappeler les grandes lignes de l'étiquette, s'il te plaît ? Demanda-t-il, juste pour réviser une dernière fois.

    Zaïn était fort présentable, propre, bien rasé et coiffé, impeccablement vêtu, il avait soigné son langage pour l'occasion et avait tiré de nombreuses clés de bienséance de ses entretiens avec quelques aristocrates, Tagar y compris. Mais dans quelques minutes, il devrait se montrer irréprochable.



    Résumé :
    Zaïn entre dans le palais et va à la rencontre de Tagar qui le mène jusqu'à la salle du trône pour l'audience. Zaïn présentera son projet dans le prochain post, donc.




    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen*
    Tensai Ryssen*
    Messages : 110
    crédits : 2732

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t690-un-guerrier-un-pere-un-mari-un-roi
  • Sam 22 Avr 2023 - 8:26


    Fiche header



    Image losange


    Audience Impériale
    Feat. Zaïn, Tagar & Ayshara




    Tensai n'était pas de ceux qui aimait se complaire dans l'oisiveté. Il n'était pas non plus de ces rois et empereurs qui se plaisaient à afficher un visage jovial lorsqu'il recevait son peuple pour que ce dernier, voyait en lui, un roi bienveillant que les écoute et les protège. Non, Tensai pouvait se montrer (trop) sévère, taciturne, voir même tyrannique. Pourtant, son peuple, il le protégeait. Rapidement, il s'était entrevu avec toutes les hautes sphères. Il avait élu un Coeur, une Griffe et s'était intéressé à ce que l'Oreille lui avait confié. Il a participé à la Grande Guerre face aux titans et s'en était sorti victorieux. Quelques semaines plus tard, il guidait des troupes dans les Terres du Nord pour recruter de gré ou de forces de nouveaux guerriers. Il était d'ailleurs descendu dans "cette jungle" pour vérifier auprès d'une équipe de mage et scientifique les solutions afin que le peuple ne soit jamais en manque de nourriture. Tensai était fier, fort, mais il était surtout un roi d'honneur et de bravoure. Un de ceux qui respectait ses engagements et qui n'usait d'aucun subterfuges malicieux pour parvenir à ses fins. Ce qu'il disait, il le pensait. Ce qu'il faisait, il le faisait en toute conscience. C'était en tout cela que Tensai était un bon roi pour son peuple. Toutefois, s'il y avait bien trois choses qui ennuyaient Tensai Ryssen, ce furent bien la magie, les lâches et les journées à devoir rester son cul sur une chaise dans le but recevoir des reikois et écouter leur quête. En tant que souverain, il se devait d'y être convié et d'y répondre avec la plus grande assiduité, car de nombreuses décisions importantes pour le Reike pouvaient en découdre. Secrètement, l'empereur espérait entendre un faux pas, lui offrant une bonne raison de faire éclater sa rage et sa puissance pour repeindre les murs de cette salle du Trône.

    Aujourd'hui, il était assisté de sa femme. Une reine magnifique à la beauté et bonté sans pareil. Celle-ci pouvait servir de canalisateur pour l'empereur. Cette bonté, toutefois, ne la rendait pas naïve et sa force résidait dans son caractère. Il faut dire, elle en avait bavé. Trop d'ailleurs. Ce qui pouvait contribuer à l'augmentation de la rage de l'empereur, se rendant impuissant face aux mais auxquelles sa femme pouvait être confrontée. Ayshara pouvait prendre les décisions les plus justes pour son royaume. Elle pouvait s'absoudre de toute bondé si la justesse demandait un châtiment approprié. Aujourd'hui, le couple était prêt. Un des gardes royal s'approcha du couple et s'inclina après avoir fait son salut Reikois.

    — Le Cœur de notre empire, Tagar Reys ainsi que le guerrier Zaïn Tevon-Duncan attendent devant les portes de la salle du trône.  

    À genoux, baisant la tête, le garde royal attendait sa réponse. Tensai, lui ne répondait pas. Il se mit à se souvenir de Zaïn Tevon-Duncan. Le guerrier, il l'avait rencontré alors que l'empereur voulait se renseigner auprès des maraichers reikois s'ils ne manquaient de rien. Tagar, lui était bien dans la tête du roi. Cette vipère, célèbre autant par son utilisation puissante de la magie que pour ses séductions à outrances envers toutes personnes possédant une poitrine plus molle et douce que la gentillesse de Brak Trarg n'était pas de ceux que Tensai se plaisait à entendre. Bien que son poste soit exemplaire et qu'il a déjà démontré de grandes facultés lors de mission, même si c'était le nom de sa fonction, Tagar Reys n'était pas dans le "coeur" de Tensai. Il pouvait représenter presque tout ce qu'il n'aimait pas au reike. Pourtant, l'empereur avait confiance en cet homme ! Un homme qui avait toujours su mettre son allégeance envers le couple royal (et surtout la reine) au profit de toutes autres choses. Intelligent, habile avec les mots, il était parfait à son poste. Et rien que pour cela, malgré tout ce qu'il représentait, Tensai le respectait, car pour notre souverain, c'est l'honneur qui prévaut.

    Soupirant, il s'adressa à sa reine.

    — ...Et c'est reparti. La royauté a toujours été d'un si grand ennui ? J'en viens à regretter parfois l'époque où j'étais un vulgaire barbare errant dans le désert.

    Malgré un regard froid, cela sonnait comme de l'humour que la reine seule pouvait entendre. Le garde, lui, ne réagissait pas. S'il rirait de ça, sa tête roulerait sur le sol pour s'être moqué de son empereur. Et ça, il le savait. L'empereur Tensai fut-il donc d'une bonne humeur ?









    I Shall Rise | Audience impériale Mci0



    Fight to raise your Empire or die. No Excuse.
    One life. One honor. The Reike.
    You know rules.
    Impératrice-dragon du Reike
    Impératrice-dragon du Reike
    Ayshara Ryssen
    Ayshara Ryssen
    Messages : 551
    crédits : 2712

    Info personnage
    Race: Vosdraak
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: S - Impératrice
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t202-l-imperatrice-dragon#612
  • Dim 23 Avr 2023 - 10:53

    Brak'Trarg le guerrier,
    À la peau verte et aux cheveux roux,
    Du Reike, il est le fier porteur,
    Le plus grand gladiateur de tous.

    Armé de son marteau,
    Il combat avec bravoure,
    Et sait toujours éviter,
    Les pièges de ses ennemis sans peur.

    Avec son courage et sa force,
    Il gagne chaque combat,
    Et chaque spectateur applaudit,
    Le grand Brak'Trarg, roi de l'arène.

    Alors si un jour vous allez,
    Au Reike pour voir un match,
    N'oubliez pas de crier haut,
    Le nom de Brak'Trarg, notre grand héros !


    Chantonnant ce petit air jovial, l'impératrice s'amusait à répéter cette comptine entendue une fois dans les gradins du formidable colisé d'Ikusa. Avec sa voix cristalline et mélodieuse, elle aimait parfois meubler les longs silences ennuyeux. Et quoi de mieux que les grandioses accomplissements martiaux de son ami Brak pour cela ? Évidemment, Tensai l'accompagnait dans sa marche vers la salle du trône, ce qui rendait la scène encore plus comique. Affichant son habituel visage froid et stoïque, il était là, à côté d'elle, à la supporter sans dire le moindre mot, tel un véritable gentleman ! Mais au final, Ayshara savait très bien que l'empereur appréciait secrètement les exercices vocaux de sa dulcinée. Le cas échéant, il lui ferait savoir, n'est-ce pas ?

    Cette journée s'annonçait déjà prometteuse et productive !

    Aujourd'hui, le couple impérial recevait la visite du Ministre Reys et d'un fidèle serviteur de la cause reikoise nommé Zaïn Tevon-Duncan. Ayant supposément des projets intéressants à proposer aux souverains, cet hybride se "risquait" à une audience devant les deux personnalités les plus puissantes et influentes du pays. Juste ça ! Cela devait être vraiment intimidant de se pointer ainsi, face aux empereurs, et de leur présenter des plans. Certes, la majorité des gens connaissait le caractère doux et sympathique de la vosdraak, mais son époux, quant à lui, pouvait aisément faire tomber des têtes rien que pour un mot mal prononcé. En règle générale, la simple présence de la jeune femme servait à canaliser ses colères et à éviter l'irréparable. Espérons que tout se passe de manière civilisée.

    Aucun membre de la royauté n'affectionnait les rencontres de doléances, et avec raison. Personne ne venait voir l'impératrice en lui disant « Oh ma belle et gentille Ayshara, merci d'être notre reine ». Non. Lorsque les civils arrivaient jusqu'ici, c'était pour se plaindre ou demander de l'argent. La vérité, c'est que les petites gens s'en fichent éperdument des causes humanitaires, de la guerre, des conquêtes de territoire ou de savoir qui gouverne cette nation. 90 % d'entre eux ne se soucient pas des débats politiques... Ces petites gens souhaitent seulement nourrir leur famille et prospérer dans la tranquillité.
    Donc elle comprenait le raisonnement de Conquérant vis-à-vis de tout cela, lui qui avait grandi loin de ces histoires sociopolitiques à dormir debout. Néanmoins, il s'agissait d'un mal nécessaire au bien-être global du Reike. Une direction forte et ordonnée permettait aux habitants de vivre sereinement.

    Offrant son plus radieux sourire, elle lui répondit d'un ton taquin :

    - Et pourtant, la nuit dernière, cette royauté semblait bien vous amuser ! Vous changez vite de discours, mon cher époux ! S'exclama-t-elle en riant doucement.

    Bref, elle oublia presque la présence du garde royal qui peinait à garder son sérieux devant la joie apparente de la jolie dragonne à la chevelure immaculée.  Par chance, il parvint à demeurer de marbre, évitant de justesse une réaction indésirable du drakyn.
    La mère de Draknys s'installa sur son trône, puis ses améthystes se posèrent sur la gigantesque carte que Tagar avait commandée spécialement pour l'occasion. Ce rapide coup d'oeil lui permit de reconnaître le territoire aussi vaste que désolé de Shoumei, ce qui attira davantage sa curiosité. Vivement la suite !

    - Nous sommes prêts à les recevoir. Vous pouvez les faire entrer !

    Elle échangea un regard complice et amoureux avec son mari. Même si la tâche lui paraissait assez fastidieuse, régner aux côtés de l'être aimé la rendait heureuse.

    And that's priceless.

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1477

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Dim 23 Avr 2023 - 12:01




    - Salle du Trône, Palais Impérial, Ikusa -


    Le grand moment était enfin arrivé. Un garde au comportement hostile fit signe aux deux hommes de pénétrer dans la grande salle du trône. Zaïn aurait bien apprécié contempler la décoration de celle-ci, son architecture et les gobelins détaillés qui y pendaient, mais son regard fut d'emblée attiré par le trône sur lequel siégeait l'homme le plus puissant du Reike et probablement du Sekaï, à ses côtés attendait la créature la plus magnifique du Sekaï, cela, en revanche, était indéniable. Mais il n'attarda pas son regard sur le couple royal plus d'une petite seconde, avançant le regard baissé, par peur de paraitre trop insistant s'il l'avait gardé sur eux. Lorsque Tagar lui effleura le coude, Zaïn s'agenouilla, fixant le sol. Du coin de l'œil il remarqua le signe de l'empereur, l'invitant à passer au vif du sujet.

    Gardant à l'esprit les conseils avisés de son ami, Zaïn opta pour aller droit au but, soupçonnant que le couple royal avait maintes tâches à accomplir après ça et qu'ils n'avaient que peu de temps à lui accorder.

    - Vos majestés impériales. Je vous remercie de m'accorder l'honneur de cette audience. Dans le but de redorer le commerce maritime de l'Empire et d'exploiter les terres conquises de l'ancien Shoumei, permettez que je vous soumette notre projet de chantier d'un canal maritime traversant ces nouveaux territoires. Afin de faire gagner des semaines de navigations à nos commerçants qui doivent partir de la capitale, devant contourner les terres de l'ancien Shoumei par le nord. Avec ce canal, ils pourraient simplement le traverser. Voici une carte présentant deux alternatives de canaux maritimes, les marquages ne sont pas à l'échelle, ce ne sont que des repères, des cartes bien plus précises seront tracées ultérieurement par des ingénieurs.

    Il déploya sur la table cette carte :

    - Les rapports topographiques des deux alternatives sont suffisamment précis pour connaitre les spécificités précises des chantiers à mener, ainsi que de leur ampleur. Le canal au sud de Mael traverse des terres peu vallonées, globalement plates et peu élevées au dessus du niveau de la mer, ce qui faciliterai grandement les travaux, d'un point de vue topographique. Ceci-dit, le canal au sud-est de Benedictus traverse une région aux reliefs plus prononcés, ce qui inclurai la construction d'une dizaine d'écluses, contre seulement deux pour l'autre alternative. Vous constatez d'emblée un enjeu supplémentaire pour nos ingénieurs si nous entreprenons les travaux dans cette région.

    Ceci étant dit, le canal traversant la région de Benedictus du nord au sud ferait gagner entre cinq jours et une semaine de navigation à nos navires commerciaux et militaires par rapport au canal de Mael. En effet, le canal de Mael inclue de traverser la baie des Rocheuses afin de rallier l'océan. De plus, cela forcerait le déploiement de garnisons le long du bras de mer, dans les Rocheuses, afin de prévenir les attaques pirates et protéger ce passage clé pour assurer la sécurité de nos navires.

    Quant à la sécurité, c'est un point que nous avons très précisément étudiés. En effet, les cohortes envoyées sur le territoire afin d'assurer la sureté des travaux et, plus tard, du passage des navires pourront prendre leurs quartiers au sein de forteresses préexistantes qui ne demanderaient que de simples rénovations, dans le but de limiter les coûts. Inutile de bigorner le budget à la construction de casernes, autant se servir des forteresses abandonnées par l'Ordre de la Main. De fait, nous avons établis le parcours des deux alternatives de projets de canal de manière à ce que leurs embouchures bordent des forteresse côtières. Le canal de Mael débouche dans la baie des Rocheuses, tout prêt de la forteresse de Braknor en voici une représentation tirée des archives de Mael.


    La forteresse de Braknor :

    - Tant qu'au canal de Benedictus, à son embouchure au nord, se trouve le chateau de Aedon, voici également la seule représentation que nous avons de la forteresse en question. Son état actuel reste cependant à déterminer.

    La forteresse d'Aedon :

    - Enfin, quant aux effectifs préconisés par les experts que j'ai eu l'occasion de consulter, l'une ou l'autre alternative requiert le recrutement d'une dizaine de mages élémentaires maitrisant l'élément de la terre. Mais aussi un minimum de cinq mages maitrisant l'eau. Pour la main d'œuvre, entre sept-cent et mille ouvriers et contre-maîtres suffiront, afin d'épauler dans la précision les mages. Je préconiserai, personnellement, de faire appel uniquement à des ouvriers de Mael, afin de les reconnaitre une bonne fois pour toute comme citoyens du Reike, assurant encore plus votre emprise sur cette région, tout en créant de l'emploi, car en effet ces ouvriers devront être remplacés fréquemment au fil des travaux.

    Pour en revenir à la sécurité, trois cohortes seront requises tout au long des travaux. On ne sait jamais les dangers que le territoire traversé contient toujours. Pour aborder brièvement mon rôle dans l'opération, je souhaiterai, avec votre aval, diriger la totalité du projet, ayant murement travaillé tous les aspects de celui-ci, quelle que soit l'alternative que vous choisirez. Mes connaissances en commandement ne sont plus à prouver, sans parler de mes aptitudes à mener un projet à bien, le Coeur ici présent, pourra en attester. Les Luteni qui dirigeront les soldats seront sous mes ordres mais pourront, dès lors qu'ils le jugeront utile, s'en référer à un Khashis ou quelconque officier supérieur dans la région. Les Luteni auront l'indépendance de leurs manœuvres et de la gestion de leurs troupes, mais devront suivre mes directives tant qu'à leurs missions et leurs déploiements. Étant le plus à même de déterminer où ils seront le plus utiles. Je serai également accompagné de comptables et ingénieurs recrutés sur le volet. Pour vous et pour le Reike, je me porte garant en ce jour de la réussite de ce chantier. Et si vous êtes satisfaits de mes services, ce serai un honneur pour moi d'assurer l'administration de ce canal maritime par la suite.

    Mais si l'objectif, à terme, de ce projet est de faciliter les échanges commerciaux et l'efficacité de la flotte militaire, c'est également un projet visant à exploiter et investir les terres conquises du Shoumei au nom de l'Empire qui assurera ainsi son hégémonie sur ces terres par cette infrastructure. Quant au coût élevé de ces travaux, ils visent à être couverts par la taxation des navires de la SSG Républicaine et tout navire non-reikois pour le passage par ce canal. Voyez cela sous cet angle : Tout navire non reikois qui voudra gagner un temps de navigation considérable grâce à ce canal devra s'acquitter d'une taxe qui reviendra tout droit au trésor de l'Empire. Tous les navires de commerce de la SSG devront s'y plier, augmentant alors la pression du Reike sur la République, tout en soutenant les commerçants et marins reikois qui profiterons d'une taxe moindre. C'est le meilleur moyen de relancer le commerce de l'Empire. Une pierre, trois coups, si je puis me permettre. Le Coeur, ici présent vous présentera les aspects économiques du projet plus en détail.

    Enfin, le choix du canal que nous creuserons, que ce soit celui de Mael ou de Benedictus, ne revient qu'à vous, vos majestés.


    Il se surprit alors a avoir oublié toutes ses appréhension de tantôt, il n'avait même pas fait attention si la pierre incrustée dans le sol de la salle du trône s'était illuminée. Il s'avérait que ce n'avait pas été le cas.



    Résumé :
    Zaïn présente en détail son projet de canal maritime traversant les terres de l'ancien Shoumei afin de dynamiser le commerce maritime et d'exploiter les terres conquises tout en créant de l'emploi.

    HRP :
    Ce projet est basé sur celui du Canal de Suez, s'inspirant du chantier de ce dernier (1859-1869) dans un but de vraisemblance. L'implication de mages élémentaires vient bien évidemment réduire les difficultés d'un tel chantier.



    « Le pouvoir est détenu par ceux capable de tout pour l'obtenir. »

    - Silco.



    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen*
    Tensai Ryssen*
    Messages : 110
    crédits : 2732

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t690-un-guerrier-un-pere-un-mari-un-roi
  • Dim 23 Avr 2023 - 14:33


    Fiche header



    Image losange


    Audience Impériale
    Feat. Zaïn, Tagar & Ayshara




    Tensai avait échappé un léger sourire à la commissure de ses lèvres alors qu'Ayshara lui rappelait un des plus grands avantages d'être roi, celui d'être son roi ! Tagar et Zaïn arrivèrent ensuite et sans sommation, Zaïn commenca directement son exposé.

    Les mortels avaient tendance à se mettre à l'aise et à oublier leur propre fragilité lorsqu'ils agissaient avec passion. Sans marquer de pause, le guerrier déblatérait son idée. Clair, complète, structurée. Une idée qui fut distillée de manière prompte et directe, ne laissant nulle place, à la réflexion, nulle place à l'intervention.  Tensai restait de marbre à cet exposé. Impassible. Ce qu'il appréciait, c'était l'audace du jeune guerrier. L'audace, l'ambition même, de vouloir attirer plus de richesses, plus rapidement pour son royaume. Ce que le souverain ne pouvait apprécier, c'est la crédulité du guerrier de croire que cela pouvait se faire sans certains sacrifices. Comme l'a souligné Tagar Reys, une construction de ce genre pourrait impacter la disponibilité de notre armée pendant au moins un an. Tensai grogna. Il attendit un moment avant de répondre.

    — Qui diable êtes-vous, guerrier ? Pour qui vous prenez-vous ?  dit-il sèchement.

    La voix grave de Tensai résonnait dans de sombres murs poussiéreux, mais le plus terrifiant fut le regard du roi, un regard froid et empli de mépris. Zaïn n'était aujourd'hui qu'un guerrier, un marchand tout au plus. Pourquoi une personne d'un tel rang superviserait un tel projet. Non, avant cela, il devrait grimper en grade, faire preuve d'avantage d'honneur et d'allégeance envers le couple royal. Mais en aucun cas un simple guerrier ne se verra octroyer le contrôle d'une armée reikoise. Cela était presque insultant.

    Autre élément que Zaïn n'avait pas anticipé, c'était celui d'une nouvelle possibilité d'attaque envers le royaume. Car si les marchands reikois pouvaient commercer plus rapidement, ce chemin serait aussi une voie de passage rapide pour atteindre le palais royal. Et ce pour n'importe quels ennemis. D'autant qu'à l'heure actuelle, de nombreuses terres sauvages de Shoumei ne sont pas sûres ou explorées. Nous devrions commencer par là ! Ce n'est pas que Tensai ait peur, non, cela l'excite presque de se rendre sur ces terres sauvages et détruire tout ce qui bougent ou respirent. Mais il avait conscience du non-sens stratégique et militaire de se rendre comme des touristes en Shoumei pour faire son petit canal. Il n'était pas Seagan, ni Brak ! Tensai était également un stratège militaire et forcer des troupes à sécuriser la construction de deux canaux, ne pouvait se faire de manière précipitée.

    — Tagar Reys, êtes-vous garants de la bonne intelligence de ce plan ? Vous dites qu'au niveau des finances, nous serons bons, et je n'ai nul besoin de mettre en doute vos calculs. Mais qu'en sera-t-il lorsque nous serons attaqués. Quelles logistiques financières et humaines devront être déployées pour ne pas que nos braves guerriers se jettent dans une mort inconnue sans au moins annihiler dix fois plus d'ennemis avant le trépas, hein ? En réalisant ces canaux, serez-vous d'accord de laisser ainsi plus d'opportunité à nos ennemis d'atteindre à la vie de votre reine ?

    Tensai oberva Tagar Reys avec dédain. Dans un monde utopique, leur plan serait génial. Mais lorsque le monde qui nous entour n'est qu'enfer et damnation. Il serait peut-être d'avantage plus sage de d'abord envahir le territoire shoumeien. Cela permettrait à nos troupes de vivre, et se former sur les nouvelles terres envahies avant de construire des ponts, les écluses et les canaux. Cependant, après cela, il ne fait aucun doute que nous passerions d'une vision de héros à celui d'envahisseur du Sekai. Mais ça, Tensai s'en fichait. Après tout, cela faisait partie d'un plan plus large qu'il avait en tête, celui d'envahir l'ensemble du Sekai et de soumettre le monde à sa tyrannie.








    I Shall Rise | Audience impériale Mci0



    Fight to raise your Empire or die. No Excuse.
    One life. One honor. The Reike.
    You know rules.
    Impératrice-dragon du Reike
    Impératrice-dragon du Reike
    Ayshara Ryssen
    Ayshara Ryssen
    Messages : 551
    crédits : 2712

    Info personnage
    Race: Vosdraak
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: S - Impératrice
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t202-l-imperatrice-dragon#612
  • Jeu 27 Avr 2023 - 8:35

    En bonne mère, l'impératrice écouta avec grande attention le plan audacieux de leur invité Zain. Tout ce travail et ces incroyables idées méritaient évidemment une réflexion particulière. Et à vrai dire, c'était plutôt impressionnant qu'un individu de ce rang puisse poser sur la table de pareilles suggestions. Où avait-il étudié ? En règle générale, seuls les ingénieurs de haut niveau soumettaient de tels projets face au jugement de la Couronne. Comme quoi, les génies se terraient parfois parmi les petites gens. Bien sûr, le plan initial comportait quelques zones d'ombre, des caractéristiques à retravailler en amont, mais l'ensemble ne lui paraissait pas si mal. En réfléchissant davantage et en fusionnant leurs idées, ils pourraient réussir à créer un concept qui serait bénéfique au peuple du Reike.

    Hélas, l'empereur semblait moins enthousiaste qu'elle, répondant de son habituel ton froid et austère. Même si la nature de ses inquiétudes était tout à fait justifiable, Ayshara ne cautionnait pas spécialement cette rude façon de s'exprimer auprès de ce jeune homme ambitieux venu présenter une ébauche pour un potentiel futur développement de l'Empire. Afin d'évoluer et de demeurer compétitive, la nation du désert avait nécessité d'oser et de s'aventurer hors des sentiers battus. Selon la demoiselle, être souverain n'autorisait pas que l'on parle à ses sujets comme de vulgaires bêtes... M'enfin. Tensai connaissait déjà son opinion sur la question, nul besoin d'en rediscuter ici. La jeune femme n'allait pas initier une dispute de couple enflammée devant ces pauvres Tagar et Zain, ce serait totalement contreproductif. Cela dit, elle espérait que son bien-aimé se calme avant de procéder à la suite, souhaitant tirer du positif de cette audience.

    Silencieuse jusqu'à maintenant, la dragonne dirigea ses prunelles vers le père de son enfant, le conquérant qui bouillonnait de l'intérieur. Sur le coup, elle ne put s'empêcher de sourire discrètement lorsqu'il mentionna sa protection. Parce que derrière le visage sévère et cruel du roi, se cachait un homme au coeur tendre qui se souciait énormément de la sécurité de sa famille. Si seulement le monde voyait plus cette facette de sa personnalité... Peut-être que le chef des Ryssen aurait davantage d'alliés à ce jour. La réputation de barbare sauvage du grand drakyn traversait toutes frontières du Sekai, à n'en point douter.

    - Je pense, mon époux, que nous devrions laisser une chance à ce projet. Le modèle que propose Monsieur Tevon-Duncan comporte certes des failles. Toutefois, je crois qu'il est de bonne foi et que cet homme tient à cœur les intérêts supérieurs de notre si belle nation. La vosdraak fixa ensuite son attention sur l'hybride à la chevelure pourpre. La voix calme et pleine de sagesse, elle continua. Messire, je suis plutôt impressionnée par vos plans et votre étude du terrain shoumeien. Possédez-vous des contacts qui se situent de l'autre côté ? Que savez-vous exactement de Shoumei et de ses habitants ?

    Doucement, la reine se leva du trône et descendit lentement les escaliers, les mains jointes dans son dos. Intéressée, elle s'avança à quelques pas de la carte, histoire de l'examiner de plus près. Ces grossiers traits rouges lui paraissaient invraisemblables, mais il s'agissait d'un début.

    - Ministre Reys, à combien estimez-vous les profits que pourrait générer l'Empire via l'exploitation de ces canaux sur une période de cinq ans ? Ses sourcils se froncèrent légèrement. À l'heure actuelle, le Reike ne détient aucune flotte commerciale ou militaire digne de ce nom. Normal, puisque leur pays, majoritairement composé de terres et de déserts, n'avait jamais réellement envisagé la conquête des océans. Nos voisins de l'Est, qui possèdent la plus puissante marine du Sekai, pourraient éventuellement tirer avantage de ces passages aquatiques en cas de conflit. Sur ce type de terrain, ils bénéficient d'une expertise difficile à contrer. Puis, la belle se tourna, posant les yeux vers l'empereur. Avec la récent prise de Kaizoku, c'est indéniable que la République menée par les Goldheart a, elle aussi, une certaine volonté expansionniste. Cela ne me surprendrait pas que cette dernière lorgne sur Shoumei et qu'elle cherche à amadouer les récalcitrants au régime reikois. Nous devons être audacieux, mon roi, mais également demeurer prudents.

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1477

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Ven 28 Avr 2023 - 14:25



    I Shall Rise | Audience impériale Death-note-kira

    - Salle du Trône, Palais Impérial, Ikusa -

    Enfer et damnation ! Si seulement il était né républicain, tout ceci aurait été un jeu d'enfant. Il avait ingénument pris comme référence Mirelda Goldheart, cette présidente qu'il avait brièvement rencontré cet été, elle s'était montrée patiente, aimable et ouvert à la discussion. Zaïn, tel un idiot de première, s'était lamentablement fourvoyé en pensant que tout les dirigeants de nations se comportaient de la sorte, même face à des citoyens de la nation adverse. C'était sans compter que la seule fois où il avait rencontré, certes brièvement, le souverain, ils n'avaient pas pu échanger, Zaïn n'était donc pas du tout préparé à cette entrevue, tout du moins du point de vue du tact à emprunter.

    Même si Tagar l'avait mis en garde et que Zaïn avait perçu la terreur silencieuse que le si hardi Tagar Reys n'avait jamais manifesté dans aucune autre situation, pas même dans le sable de l'arène ni dans les sommets de Celestia. Cela aurait dû lui mettre à puce à l'oreille, mais vaniteux qu'était l'hybride, il pensait tomber face à un souverain apaisé, accompagnée de sa dulcinée, intéressé par ce projet d'expansion de son Empire. Il s'était fourvoyé.

    Lorsqu'il se fit violemment rabrouer, ses oreilles tressaillirent, et immédiatement Zaïn mit genoux à terre, sachant qu'en restant debout il ne ferait qu'aggraver son cas. Il fixa le sol, souhaitant pouvoir si enfoncer et y rester à jamais. Toute sa confiance s'était évaporée, comme balayée par une bourrasque. Il ne sut s'il devait répondre à la question rhétorique de Tensai, et s'il n'y répondait pas, allait-il provoquer d'avantage son courroux ? Par chance, l'impératrice vint comme à son secours, apaisant la tension d'une voix mélodieuse, agréable. Tout en restant incliné, un genoux à terre, il lui répondit avec toute la déférence que son état le permettait.

    - Mes navires ont servis de transport de ressources durant la guerre, j'ai pu alors obtenir plusieurs contacts à Mael. Nous avons également pu étudier les différents aspects de ce projet que nous mûrissons depuis longtemps déjà, avec le soutien de votre ministre. Il se rattachait désespérément à Tagar, comme pour se donner du crédit.

    Mais après tout Tagar avait été le premier informé par de son idée, et il avait été franchement emballé, le soutenant d'emblée, avide, tout comme lui, de soutenir les commerçants reikois face au Goliath qu'était la République. Il avait aidé Zaïn à obtenir des contacts, à établir les différents aspects du projet et à prouver sa faisabilité. Ils avaient travaillés de concert autour de cette idée, malheureusement, dans un élan de vanité peut-être, Zaïn ne lui avait pas parlé de l'aspect militaire qu'il voulait ajouter, l'abordant pour la première fois devant Tagar à l'instant. Il n'aurait pas dû, trop gourmand qu'il fut. Mais il avait une parade, que Tagar avait proposé et validé.

    - Tant qu'à l'aspect militaire, nous pensions envisageable et bien plus sage de louer les services d'une compagnie mercenaire, plutôt que de mettre à mal la grande armée de votre puissant Empire. Ajouta-t-il, se rattrapant tant bien que mal.

    Il laissa alors Tagar répondre aux autres questions posées par les souverains, lui qui était visiblement bien vu par l'Impératrice et bien plus apte à les rassurer sur les points abordés. Heureusement qu'il l'avait accompagné pour présenter ce projet, il ne l'en remercierait jamais assez.





    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen*
    Tensai Ryssen*
    Messages : 110
    crédits : 2732

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t690-un-guerrier-un-pere-un-mari-un-roi
  • Ven 19 Mai 2023 - 8:30


    Fiche header



    Image losange


    Audience Impériale
    Feat. Zaïn, Tagar & Ayshara




    Tensai était resté silencieux, laissant son épouse exprimer son envie de poursuivre un tel projet. Des questions demeuraient sans réponse et avaient été habilement esquivées, créant une sale ambiance de méfiance envers le citoyen. Qui est ce Zaïn et d'où vient-il ? Son origine restait voilée dans les ténèbres les plus profondes, éveillant des soupçons quant à ses véritables intentions. Comment se fait-il qu'il ait réfléchi à un tel projet alors que les flammes de la guerre dévoraient encore les terres de Shoumei, et que jadis, Mael, ce territoire ennemi, n'était peut-être pas encore nôtre. Une réflexion grandissante s'insinuait dans l'esprit de Tensai, faisant naître des doutes quant à la loyauté de Zaïn et à ses véritables intentions.

    Tensai pensait que la reine se fourvoyait en confondant une ambition légitime avec l'ambition dévorante d'un démon assoiffé de pouvoir. Après tout, que savait-on de ce citoyen lambda ? Jamais l'empereur ne laisserait un homme de ce rang, n'ayant jamais encore prouvé sa loyauté auprès de l'Empire, prendre le lead d'un tel chantier. Les ombres qui enveloppaient Zaïn semblaient s'épaissir à mesure que les doutes de Tensai grandissaient.

    Lorsque ce dernier parlait d'engager des mercenaires pour superviser la construction, le poing du roi dragon se serra violemment. Le spectre du chaos planait, et Tagar avait compris la bourde du jeune homme, bien que cela ne suffise pas à apaiser la colère tapie au fond de l'âme de Tensai. Tagar Reys avait réussi à adoucir les mœurs, mais son geste ne faisait qu'occulter temporairement les véritables dangers. La Griffe, et sa redoutable faction militaire, serait désignée pour superviser les travaux. C'était là en effet une nécessité. C'était d'ailleurs le minimum exigé si nious voulions une bonne gestion de l'armée et ses ressources. L'Esprit, cette entité mystérieuse dont on chuchotait l'existence, serait invoqué pour dévoiler les sombres secrets que recelait Zaïn. Tensai grogna, ou soupira, un son inhumain émanant de sa gorge. Peu importe, il prit ensuite la parole d'une voix grave et chargée de menace.

    — Hmmph. Je pense qu'un projet de cette envergure doit être confié à des personnes disposées à répondre à nos interrogations. Que ce soit la Griffe, pour la gestion militaire, ou même les érudits de l'Université, validant la faisabilité de ce plan. Vous avez osé présenter cette idée à vos souverains... - Tensai regarde sa reine d'un bref coup d'œil, visiblement plus emballée que lui par l'idée - ... et ceux-ci semblent y accorder une attention positive.  

    Cela sonnait comme une victoire pour Zaïn et Tagar. Celle de survivre, mais également d'avoir pu faire "apprécier" une idée à leur souverain. Mais comme à toutes attentions positives, il y a un "néanmoins", une part d'ombre qui échappe toujours à la lumière.

    — Ceci étant, je refuse qu'un tel projet soit mis aux mains d'un simple citoyen Reikois ! siffla Tensai d'une voix puissante, le ton menaçant tranchant l'air comme une lame acérée. Zaïn, vous semblez être un homme plein de ressources et d'idées, mais soit, vous acceptez cet honneur d'avoir la chance d'octroyer des idées à votre empire sans en récupérer les éloges, soit, il vous faudra monter en grade et montrer à votre souverain que vous êtes dignes d'amener ces idées à bien.

    Les mots résonnèrent dans la pièce tel un écho funeste. La tension était palpable, une atmosphère étouffante semblait se condenser autour d'eux. Les yeux perçants de Tensai scrutaient Zaïn avec une intensité presque surnaturelle, comme s'il cherchait à sonder les recoins les plus sombres de son âme. L'ombre du doute planait au-dessus de cet homme dont le destin semblait lié à des forces insaisissables. En son for intérieur, Tensai savait que son passé de barbare et son rôle actuel de roi exigeaient qu'il accorde les postes les plus importants à ceux qui avaient acquis sa confiance, sa loyauté. Les hautes sphères du pouvoir étaient réservées à ceux prêts à payer le prix ultime de la trahison. La trahison incarnait le spectre qui hantait les nuits de Tensai, une ombre constante planant sur son règne. Il préférait de loin exécuter de sa main un traître que de le laisser moisir en prison, car seul le sang versé pouvait laver les offenses commises contre l'Empire.

    Alors que les bénéfices annoncés par Tagar étaient exposés, le roi appréciait l'honnêteté d'avoir envisagé un délai plus long que ne l'avait souhaité la reine. Ceci étant, par amour pour cette dernière, il souhaitait mettre Tagar Reys au défi. Une lueur sadique dansait dans ses yeux tandis qu'il articulait d'une voix à la fois douce et empreinte de cruauté.

    — Tagar Reys, 10 ans, c'est long. Je vous encourage à réfléchir à une solution diminuant ce temps de moitié. Montrez-moi que vous êtes capable de surmonter les obstacles. Mais n'oubliez pas, l'échec ne saurait être toléré.

    Un silence lourd s'abattit alors, étouffant toute parole dans la pièce. Tensai se tut, ses yeux fixant intensément Tagar, laissant planer une menace palpable. L'atmosphère semblait se figer, comme si le temps lui-même retenait son souffle. Il en avait finit, et laissait sa reine ajouter ou adoucir les moeurs si cette dernière le souhaitait.








    I Shall Rise | Audience impériale Mci0



    Fight to raise your Empire or die. No Excuse.
    One life. One honor. The Reike.
    You know rules.
    Impératrice-dragon du Reike
    Impératrice-dragon du Reike
    Ayshara Ryssen
    Ayshara Ryssen
    Messages : 551
    crédits : 2712

    Info personnage
    Race: Vosdraak
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: S - Impératrice
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t202-l-imperatrice-dragon#612
  • Mer 31 Mai 2023 - 8:05

    Ses améthystes tentèrent de déchiffrer les véritables intentions de cet hybride à la chevelure flamboyante. De bonne foi, la souveraine souhaitait accorder une chance à cet individu aux idées à la fois originales et audacieuses. Cependant, elle ne devait pas laisser sa naïveté et ses doux espoirs de jeune fille prendre le dessus sur la raison. Et cela, Tensai était là pour le lui remémorer. L'avenir d'un peuple entier dépendait de ses décisions. Il s'agissait de la première occasion où le couple royal rencontrait ce Zain. À l'heure actuelle, ça leur paraissait plutôt impossible d'offrir une confiance aveugle à ce nouveau personnage, et ce peu importe la beauté de son plan ainsi que la grandeur des promesses proférées.
    Malgré son approche qui se voulait plus doucereuse, Ayshara finirait indubitablement par se ranger du côté de l'Empereur. Pour l'instant, l'invité de Tagar manquait de constance et d'assurance dans ses réponses données. Il semblait éviter d'élaborer certains sujets cruciaux, comme la nature exacte de ses contacts au sein du territoire shoumeien. Il alla même jusqu'à suggérer l'embauche d'une compagnie de mercenaires. Outch ! Voilà une déclaration qui ne plairait pas à l'illustre Conquérant qui siégeait fièrement sur ce trône d'obsidienne. Heureusement que le Coeur put rattraper rapidement cette "petite" boulette en proposant de poursuivre des études de terrain en compagnie de la Griffe et de l'Esprit, bien que l'annonce des dix années nécessaires à la rentabilisation du chantier fasse grimacer la belle.

    Pendant un court instant, la vosdraak scruta scrupuleusement l'homme-renard, essayant tant bien que mal de le cerner.  Était-il simplement intimidé par la présence des dirigeants de la nation ? Peut-être qu'il ne se sentait juste pas à l'aise de se trouver ici... Ce genre d'entrevue n'avait rien d'anodin, après tout. Surtout lorsque le roi ne jouissait pas d'une réputation jugée tendre. Bon, il faudrait faire avec.

    - Je serais fort curieuse d'en apprendre davantage concernant ces contacts, Monsieur Tevon-Duncan. Aux dernières nouvelles, les terres de Shoumei sont encore hostiles aux reikois, ce qui signifie qu'il devient impératif de vérifier la fiabilité de chaque information. Un sourire illumina ses lèvres divines. Vraiment, il n'y avait aucune forme d'animosité à l'intérieur de son regard de jeune reine. Cela se voyait qu'elle n'accomplissait que son travail de cheffe d'État en optant pour une approche basée sur la compréhension et l'écoute de tous. Monsieur Reys, si nous acceptons la réalisation de ce projet, il faut garder à l'esprit que notre population ne peut se permettre d'attendre une décennie avant d'en tirer des bénéfices. Nous ne savons pas quand ni comment nos ennemis, les titans, reviendront nous confronter. Nous n'avons peut-être pas tout ce temps devant nous.

    Ensuite, son époux enchaîna en exposant, à sa façon, ses doutes et appréhensions. Aysha admirait cette force de caractère; sa capacité à rester fidèle à lui-même la charmait. Il avait ce petit je-ne-sais-quoi qui la ferait toujours craquer. D'ailleurs, il venait d'ériger une défense éloquente du point de vue de la dragonne, engendrant ainsi une exquise plénitude en son for intérieur. Oui, il lui suffisait de peu pour se combler de joie. Néanmoins, étant mariée à un homme pareil, chaque marque d'attention, si infime soit-elle, revêtait une valeur inestimable. Et dans ce moment précis, son cœur s'épanouissait à l'image d'un jardin enchanté, fleuri des pétales délicates de la satisfaction conjugale.

    Telle une nymphe éthérée, Ayshara se retourna et gravit les quelques marches de l'escalier de marbre d'une grâce aussi envoûtante que celle d'une ballerine céleste. Demeurant debout, elle se plaça aux côtés de son bien-aimé, qui, même assis la dépassait de plusieurs têtes. "- Merci, mon roi." Dans un murmure à peine audible, l'impératrice lui adressa des remerciements empreints d'une tendresse ineffable, ses mots suaves caressant délicatement le lobe de son oreille royale. Puis, d'une douceur sans pareille, ses lèvres effleurèrent la joue du grand guerrier, y déposant un chaste baiser qui témoignait d'un amour indiscutable.

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1477

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Mer 31 Mai 2023 - 10:51





    L'audience semblait inéluctablement toucher à sa fin, la réponse royale avait été entendue. Le projet était intéressant et souhaitable, mais devait être encore muri par Tagar et Zaïn devait prouver sa valeur ou trouver quelqu'un de plus reconnu pour porter le projet à sa place. Comme la seconde option était peu souhaitable pour lui, il s'efforcerai de monter en grade et prouverai sa loyauté et ses compétence. Il n'y avait plus rien à ajouter. Et si les têtes couronnées avaient été ennuyée par la première présentation du projet, un bref intérêt avait été éveillé chez l'impératrice et les argument conjoints de Tagar et Zaïn avaient poussés l'empereur a donner son aval pour le canal.

    Ceci-dit, avant de quitter les lieux, Ayshara demandait à connaitre les sources et contacts de Zaïn. Il craignait d'avouer qu'il n'avait personne d'éminents dans son réseau, aucun aristocrate, aucun riche investisseur, ni aucun spécialiste reconnu dans le domaine. Il avait de nombreux contacts mais c'était surtout des soldats, des marins, des ouvriers, des personnes du peuples, certes très compétentes mais inconnues du couple impérial. Cependant, s'il voulait un jour repartir de cette salle d'audience qui commençait sérieusement à se faire oppressante, il devait donner une réponse franche à la souveraine. Il pris garde à ne pas trop planter son regard dans le sien, fuyant vers celui de son ami ou vers le sol. Il laissa aussi ses yeux trainer sur les cartes et documents qu'il allait devoir replier avant de partir.

    - J'ai pu échanger, lors de mon dernier voyage à Mael, avec le Tovyr Druclet vir Lwudharn, opérant les patrouilles dans la région de Mael, c'est de lui que proviennent les suggestions de forteresses de défense du canal. J'ai pu m'entretenir avec cet officier sur l'ampleur de la sécurité d'un tel projet. Tant qu'aux différents aspects du chantier, j'ai rencontré deux ingénieurs maritimes, Curimvan vir Ginne et Nenle Kantevo, deux chefs de chantiers ayant fait leurs preuves, Madame Kantevo étant maellienne, connaissant bien la région. Le tracé provisoire des deux propositions de canal m'ont été indiqués par ces ingénieurs de construction. Enfin, tout ce qui attrait aux finances de ce projet a été dirigé par le Coeur. Sentant qu'il n'avait cité que deux maelliens, il du se résoudre à en ajouter. Je suis également en contact avec la baronne de Boktor, à qui appartenait les terres sur lequel passera le canal de Mael, il se trouve que je suis dans ses bonnes grâces. Le reste de mes contacts à Mael ne sont que peu remarquables, des ouvriers et soldats pour la plupart m'ayant quelque peu aidé dans l'élaboration de ce projet. Un voyage en vue de créer une force de soutiens au sein de la ville est prévu. Il préféra s'arrêter là, le temps des longs discours était révolu.

    Maintenant qu'il savait à quoi s'en tenir, sachant ce qu'il lui restait à faire, ils pouvaient quitter la salle d'audience, abattus mais pas vaincus. Le projet se ferait, mais pas en l'état ni dans l'immédiat. Sans toutefois bouger, n'ayant pas été congédié, il tourna son regard vers Tagar, lui laissant le dernier mot, de la sorte l'hybride pourrait se faire oublier.






    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Empereur-dragon du Reike
    Empereur-dragon du Reike
    Tensai Ryssen*
    Tensai Ryssen*
    Messages : 110
    crédits : 2732

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t690-un-guerrier-un-pere-un-mari-un-roi
  • Dim 4 Juin 2023 - 9:45


    Fiche header



    Image losange


    Audience Impériale
    Feat. Zaïn, Tagar & Ayshara




    Enfin, les murmures incessants de cette réunion touchaient à leur fin. Non pas que le sujet ne méritait pas attention. Voir des Reikois s'investir corps et âme pour leur nation était toujours réjouissant. Mais présenter une idée à ses souverains était tout un défi en soi. Après tout, chacun pouvait avoir des idées, mais peu étaient prêts à les concrétiser. Soit ils manquaient de compétences, soit ils n'occupaient pas un rang suffisamment élevé. Sur ce dernier point, Zaïn semblait avoir saisi la nuance et l'avoir acceptée.

    Aussi ambitieuse que soit son idée, elle devait être menée à la perfection, permettant à l'Empire Reikois d'en récolter l'usufruit le plus rapidement possible. S'il y avait bien un principe auquel le couple royal accordait une importance particulière, c'était celui de tenir ses engagements. Cinq ans ! C'était le délai imparti pour la réalisation d'un tel projet jusqu'à son rendement financier, afin d'en tirer pleinement profit. Durant ces cinq années, Zaïn devrait suivre une formation intensive et gravir les échelons à une vitesse effrénée pour participer au projet et en assurer le suivi. Chaque jour perdu risquait de retarder l'ensemble du projet. Le temps était donc compté, et il était grand temps de mettre un terme à ces formalités ennuyeuses. Ainsi, Tensai conclut la réunion en invitant Tagar et Zaïn à regagner leurs quartiers.

    — Bien, nous sommes tous au courant de nos tâches. Il est inutile de prolonger cette assemblée. Vous pouvez regagner vos quartiers.

    Sans attendre, Tagar et Zaïn s'inclinèrent respectueusement devant le couple royal avant de quitter la salle du trône. Un soupir d'épuisement échappa à Tensai, tandis que la reine, complice, lui adressait un sourire. Une nouvelle aventure s'annonçait à l'horizon, et ils étaient prêts à l'affronter de front.








    I Shall Rise | Audience impériale Mci0



    Fight to raise your Empire or die. No Excuse.
    One life. One honor. The Reike.
    You know rules.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum