DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Pourquoi? (Azura) InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Brouillard [Orion]Aujourd'hui à 17:03Orion Yamveil
    Une Mort Silencieuse - PAAujourd'hui à 15:54Arès Wessex
    BahornAujourd'hui à 14:30Bahorn
    Picole... What else ? Aujourd'hui à 14:09Takhys Suladran
    Une oasis en danger ? [PW Takhys]Aujourd'hui à 13:19Takhys Suladran
    Pas d'bol | Pancrace & PerrineAujourd'hui à 12:09Pancrace Dosian
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 9:36Vaenys Draknys
    Descente au Marsouin BlancAujourd'hui à 9:14Takhys Suladran
    La ballade du voyageur [ft. Hestia]Aujourd'hui à 0:53Verndrick Vindrœkir
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornHier à 23:04Malazach
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 23 Aoû - 2:29
    Courage, quelques jours après l'arrivée des rescapés de Kaizokus.


    -Vous avez votre congé mademoiselle.


    Annonce fièrement le docteur ou l'infirmier ou peu importe qui, qui, de souriant tout d'abord, se retrouve devant des prunelles vides. Depuis le temps qu'elle est là, la garde forestière mange quand on le lui ordonne, marche aussi quand on le lui demande. Elle cache derrière ses prunelles la rage qui l'habite. Avec des traitements expérimentaux, ils ont tentés de traiter son syndrome après qu'elle ait à répétition ensevelit l'infirmerie sous des ronces et de la vermine quand ils approchaient avec une flamme de bougie. Ils ont du lui mettre un dispositif anti magie le temps qu'elle se calme, ils l'ont attachée comme une bête sauvage. ŀ'ont bourrée de trucs divers... Elle sent leurs mains sur elle. Elle sent les ciseaux lui couper les cheveux. La dissertation d'une doctoresse au visage à semi brûlé sur des trucs inconnus pendant qu'un colosse la tien.

    La voix agréable de l'élémentaire s'était éraillée à force d'avoir trop hurlé. Ils lui ont sauvé la vie à courte échéance certes, mais à quel prix?

    Idunn sauta en bas du grabat, et s'en alla de l'infirmerie. Tel un fantôme, la jeune femme traversa la zone des réfugiés qui semblait s'éclaircir au fur et à mesure que les familles se retrouvaient que les équipages ou les groupes se reformaient ou que quelques chanceux trouvaient un emploi. Sous ses pieds nu, des coussins de mousses marquaient ses pas tandis qu'elle errait sans but. Ne sachant pas trop ou aller ni quoi faire. Retourner à la réserve et assister le vieux Gus? Non, elle avait honte.... Honte d'avoir survécu et elle ne voulait pas être un fardeau. Elle ne pourrait plus ni trapper ni chasser ni tirer à l'arc. Tout, absolument tout ce qui faisait d'elle elle lui avait été arraché.  Qui  maintenant voudrait d'une manchote plus capable d'assurer sa propre survie?? Elle allait finir dans le caniveau, mendiante. De toute façon, avec ses cheveux coupés à l'arrache, sa cicatrice sur le site de sa trépanation au crâne avec un seul bras et attiffée des guenilles que quelque bonne âme avait bien voulu lui fournir, des haillons pris sur un cadavre probablement, elle en avait tout l'air.

    Et  pourquoi elle, alors qu'elle n'avait voulu que protéger? Avoir perdu le bras dans la gueule d'une géomie aurait été moins ignominieux. Sous ses dehors absents, l'élémentaire bouillonnait de rage face à l'injustice du sort. Peut-être que de se lancer de la falaise serait une bonne idée. Les seules personnes qui pouvaient bien l'attendre étaient de l'Autre Côté.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Azura Aiwenor
    Azura Aiwenor
    Messages : 166
    crédits : 575

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Neutre
    Rang:
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1881-azura-vir-gaia-braelohn-jidmasdottir-aiwenor-termine
  • Jeu 24 Aoû - 13:16
    Pourquoi? (Azura) B073ed6ed406964136552670fb306dd4






    - Qu'est-ce que vous voulez à la fin ? S'impatienta Azura.

    Elle faisait face à un homme de très forte carrure, approchant de la cinquantaine, les cheveux bruns coiffé en arrière et une épaisse barbe encadrant son visage glacial. Il était richement vêtu et ses épaulières accentuaient un peu plus son physique rectangulaire. Il l'avait abordé alors qu'elle s'apprêtait à quitter son auberge. Ses gardes n'avaient rien vu, l'attendant dehors, il avait agrippé la Lumina par la nuque et l'avait tiré dans le cellier de l'établissement. S'il ne l'avait pas lâché aussitôt, elle l'aurait pulvérisé, il avait levé les mains en l'air pour signifier qu'il ne voulait pas la tuer, mais verrouilla tout de même la porte derrière lui. Il s'était alors installé à une petite table en chêne, repoussant les sacs de grains qui y étaient posés. Azura se tenait en position défensive, prête à se débarrasser de l'homme.

    Uther :

    - Les présentations d'abord. Je m'appelle Uther. Fit-il sans même adresser un regard à la sénatrice.

    - Votre nom ne m'avance à rien.

    - Tout ce que vous devez savoir c'est que je travaille pour des gens très puissants. Des gens qui ne voient pas d'un bon œil votre affiliation à Zelevas d'Elusie et aux Réformateurs en général.

    - Et vous êtes là pour m'intimider ?

    - Non. Pas encore. Pour l'instant je dois juste vous mettre en garde.

    Azura garda le silence, sondant l'espace à la recherche d'une issue.

    - Vous mettre en garde non pas contre ce que pourraient faire mes employeurs, mais contre votre soit disant allié. Azura arqua  un sourcil. Il n'est pas celui que vous croyez. Cet homme est plus dangereux qu'il n'y parait, il se sert de vous. Votre alliance tiendra jusqu'à ce qu'elle ne lui sera plus d'aucune utilité. Méfiez-vous de lui comme de la peste... Un rictus chez Uther indiqua que ses mots étaient bien choisis.

    Sur ces mots, il se leva, Azura recula d'un pas. Mais au lieu de venir vers elle, alors que ses immenses mains auraient pu la broyer d'un simple mouvement, il retira le loquet de la porte et parti. Lorsque la sénatrice sortie du cellier, il n'y avait plus la moindre trace de l'espion.

    Le temps était venu pour elle de quitter Courage. A chaque fois qu'elle s'y était séjournée, depuis qu'elle n'y vivait plus, le destin s'était acharné sur elle comme pour lui faire comprendre qu'il n'y avait plus rien pour elle dans cette ville. Les Wessex l'avaient bien fait comprendre et le temps exécrable avait enfoncé le clou. Au moins elle avait revu Altarus et avait accomplis une mission qui lui tenait à coeur en venant en aide à cette communauté d'hybride qu'elle avait rencontré sur les côtes. Mais son séjour à Courage prenait fin et elle devait s'en retourner à la capitale.

    Alors qu'elle grimpa sur le dos de son cheval, suivit des quatre cavaliers qui étaient affectés à sa sécurité, elle commença à descendre l'avenue, prenant la direction de l'Ouest, vers la sortie de la ville portuaire. Les paroles de cet Uther raisonnaient toujours dans son esprit, tournant et retournant ce qu'il lui avait dit. Qu'est-ce qu'il avait voulu dire par là ? Le fuir comme la peste ? Il cachait bien son jeu ? Mais enfin, Zelevas était son allié et même son ami ! Ensemble ils allaient redresser la République, assurer la Paix, la sécurité, la Liberté, la droiture, l'Égalité, le bonheur du peuple et tant d'autres principes bafoués pas l'institution Goldheart ! Elle secoua le tête comme pour balayer ces pensées.

    Ce fut à cet instant que son regard se posa sur une silhouette dont elle ne put se détacher. Une silhouette tout autre que celle de l'espion de tantôt, bien plus petite et fine et considérablement plus frêle... Idunn ? Idunn ! Sous le coup de la surprise, Azura sauta de sa monture, atterrissant dans la boue jusqu'au sommet de ses bottes, pataugea jusqu'à son amie meurtrie et se posta devant elle, pour mieux la voir.

    - Oh non... non... Idunn... Qu'est-ce qu'ils t'on fait ? C'est moi Azura... Je suis là... La voilà qui pleurait toutes les larmes de son corps.

    Elle hésita avant de la prendre dans ses bras, de peur de lui faire mal, constatant l'ampleur de ses blessures. Finalement, elle l'enveloppa de ses bras, doucement, pour ne pas la brusquer. Elle sanglotait face à l'état de son amie. De la tristesse mêlée à la joie de la voir en vie.






    Personnages similaires à Azura
    Giselle (Enchanted) - Amélie Poulain (Le Fabuleux Destin) - Margaery Tyrell (Game of Thrones) - Mantis (Guardians of the Galaxy) - Sam Gamgee (Lord of the Rings) - Jaskier  (The Witcher)

    Thème musical d'Azura
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 24 Aoû - 18:17
    Deux pieds bottés se retrouvent dans le champ de vision de l'élémentaire qui fixe résolument le sol, en essayant de s'éclipser vers le boisé le plus prèes.. ou la falaise... Y a t'il une falaise d'ailleurs? Il lui semble que peu importe ou, se soustraire aux regards des hommes est essentiel. Aller mourir en forêt lui semble préférable à vivre comme cela.

    Evidemment que notre élémentaire de la nature ne peut mourir dans les bois. Dans son état actuel par contre elle ne peut réféchir correctement. Comme si la biochimie de son cerveau avait été affectée, ce qui est le cas en fait. Relevant les yeux, elle voit alors le regard plein d'eau de son amie... Elle devrait se fâcher, elle devrait reculer devant cette pitié qu'elle y lit. Mais, cela l'indiffère... Non. Même l'indifférence est un ressenti, une émotion. Elle n'y touche qu'un vide atroce. On lui a dit de ne pas s'inquiéter, qu'à trouver un médecin ou un alchimiste compétent, elle pourrait se faire repousser le bras et régénérer la partie de cerveau touchée par les soins d'urgence prodigués.

    Ne pas s'inquiéter.... Cela lui semble si abstrait. Cela est t'il important en fait? Tout cela, les hommes, les femmes et les enfants qui vivent et rient et qui la pointent du doigt. Cérébralement, elle sait que sa fierté devrait en être piquée. Elle sait comment elle aurait réagit. En ce moment précis. Ca ne crée rien.

    [justify][size=13]- Oh non... non... Idunn... Qu'est-ce qu'ils t'on fait ? C'est moi Azura... Je suis là... 

    Okay, je dois vraiment être horrible. Pense l'élémentaire en comprenant l'hésitation. Et quand la sénatrice la pris dans ses bras, Idunn lui rendit son étreinte. Par devoir essentiellement et parce qu'elle savait qu'elle aurait du ressentir de la tristesse et de la joie elle aussi. Son membre coupé s'agita dans le vide et le masque d'indifférence flancha un moment, laissant transparaitre brièvement la colère la plus pure tandis qu'elle détourna le regard. Elle en voulait à tout le monde...

    -Azura... Dit la voix éraillée d'avoir trop hurlé d'un ton trop égal pour véhiculer quelconque émotion que ce soit - Je suis désolée. . Je ne suis plus rien.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Azura Aiwenor
    Azura Aiwenor
    Messages : 166
    crédits : 575

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Neutre
    Rang:
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1881-azura-vir-gaia-braelohn-jidmasdottir-aiwenor-termine
  • Jeu 24 Aoû - 18:36
    Pourquoi? (Azura) 20230810




    Pendant l'étreinte, Azura fusilla du regard ses gardes à cheval qui les surveillait, leur faisant comprendre par une grimace qu'ils feraient mieux de s'éloigner s'ils voulaient pas se faire passer un savon. Il leur fallait une certaine intimité, à elle et surtout à Idunn, ne serait-ce que pour ces retrouvailles, mais surtout parce qu'elle n'avait pas à subir le regard des autres. Elle avait vraiment eu de la chance que son amie passe près d'elle et l'ai reconnue malgré ses mutilations. Azura n'osait imaginer ce qu'aurait fait Idunn, vu son état, si elles ne s'étaient pas croisées...

    Elle planta alors son regard humide dans les yeux jaunes de l'élémentaire.

    - Mais non, ne dis pas ça, tu es la personne la plus incroyable que j'ai rencontré ! Tu es si courageuse... Sa phrase se perdit dans un hoquet sous le coup de l'émotion.

    Elle constata alors toute l'ampleur de l'état déplorable d'Idunn, si ses blessures avaient été colmatées, aucune régénération n'avait été opérée et le travail était à peine digne d'un carabin ! On aurait plutôt dit qu'elle avait été le sujet d'expérimentations médicales plutôt qu'une patiente qu'on avait soigné, sans parler de son état psychologique qui avait dû être salement atteint, au vu de cette nonchalance qui ne lui ressemblait pas. Qui plus était, les oripeaux qu'elle portait sur le dos la faisait vraiment passer pour une va-nu-pieds alors que c'était une fière ranger de la Réserve ! La rage manqua de prendre la Lumina qui se contrôla.

    - Ils t'ont vraiment laissé partir comme ça ? Dans cet état ? C'en est presque criminel ! Sa voix se fit tout de suite plus douce. Viens, sortons de cette ville, où aimerais-tu aller ? Que souhaiterais-tu faire ? Lui demanda alors Azura.

    D'une main conciliante, amicale, douce, elle l'invita à marcher avec elle, la guidant vers les remparts de Courage, pour quitter l'air vicié de la ville, la boue et la foule. Elle devina d'emblée qu'Idunn se dirigeait vers la sortie de la ville pour s'éloigner le plus vite possible du milieu urbain, retourner à la forêt. Ruby, la jument d'Azura, les suivit en renâclant sans même que sa maitresse ai à tirer les rênes, elle était fidèle. Quant aux cavaliers du sénat, ils les suivirent mais eurent la décence de garder leur distance, restant à une vingtaine de mètres derrière la sénatrice et son amie meurtrie.






    Personnages similaires à Azura
    Giselle (Enchanted) - Amélie Poulain (Le Fabuleux Destin) - Margaery Tyrell (Game of Thrones) - Mantis (Guardians of the Galaxy) - Sam Gamgee (Lord of the Rings) - Jaskier  (The Witcher)

    Thème musical d'Azura
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 26 Aoû - 4:46
    Si courageuse? Se demande t'elle en fxant les prunelles de la lumina, inconsciente du changement de pigmentation de ses propres iris. Elle aurait envie de hurler. En quoi se faire attaquer et défendre sa vie est courageux? Si elle avait été plus forte, si elle avait eu son mot à dire, il n'y aurait pas eu tant de blessés ou de morts. L'ile aurait été verdoyante et foisonnante de vie. Elle aurait aussi voulu demander pourquoi... Pourquoi cette attaque? A quoi cela aura t'il serci au final?

    A rien... Elle en a bien conscience. Il n'y a que Feu qui a eu la part belle dans tout ce foutoir. Feu et Mort. Cette réflexion ne cause aucune prise au vide en elle.Comme si rien n'avait plus la force de la toucher. Rien.... Elle devrait réagir, elle veut réagir!!!

    Mais  son esprit est dans une prison, à chaque fois qu'elle rue dans les brancards dans sa tête, ca se perd et rien ne se rend. . Aussi à la question ne répond qu'une voix aussi absente que son coeur est vide.

    -Je veux aller à la falaise la plus près et mourir Azura, comme ca aurait dû être ''là-basˇ.

    Autant constat horrible que cri du coeur. C'est le plus près de ce qu'ellepeut exprimer comme détresse. Et quand la sénatrice tourna le regard vers elle, l'élémentaire ne prit même pas la peine de tourner les yeux.

    Ils ont été obligés de me neutraliser. Je suis dangereuse. C'est pour ca ...


    Pourtant, elle n'a voulu que protéger et se protéger.... Dangereuse? Elle ?
    Noble de La République
    Noble de La République
    Azura Aiwenor
    Azura Aiwenor
    Messages : 166
    crédits : 575

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Neutre
    Rang:
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1881-azura-vir-gaia-braelohn-jidmasdottir-aiwenor-termine
  • Sam 26 Aoû - 8:47
    Pourquoi? (Azura) 79229921f9cfa3cdbdf40a19d7952685




    L'Angounesse était la rivière qui traversait Courage, descendant de la chaine de montagne à l'Est, elle était la principale source d'eau potable de la ville portuaire. Deux aqueducs avaient été battis pour répartir l'eau à travers la ville, mais lorsqu'on quittait le milieu urbain et que l'on remontait l'Angounesse, on tombait par conséquent sur un bassin d'eau douce à la croisée de ces deux aqueducs. En pleine forêt, ce bassin était surveillé par des officiers de la ville, afin d'éviter l'empoisonnement de cette source d'eau.

    Mais cette fois-ci, lorsque les quelques patrouilles virent la Lumina arriver au niveau du lac, suivit de loin de quelques gardes sénatoriaux, ils ne dirent rien et passèrent leur chemin. Azura n'allait certainement pas amener son amie aux falaises, elle n'écouterai pas son envie de suicide, ça non. Elle l'aiderai du mieux qu'elle pourrai à se remettre des épreuves endurées. En premier lieu, elle l'avait guidé à l'extérieur des murs de la ville, jusque dans ce bosquet de bouleaux particulièrement lumineux. Les chants des mésanges et des étourneaux allaient surement apaiser l'âme torturée de la ranger, tout du moins Azura l'espérait. Elle l'aida à ôter cet affreux collier restreignant sa magie.

    - Tu n'es pas dangereuse, tu es fabuleuse ! Te souviens-tu de ce Lanconda qui a croisé notre route lors de notre rencontre ? Si tu avais été mauvaise, tu aurais tué la bête, et au lieu de ça tu as pris des risques pour qu'il ai la vie sauve... c'est ce que j'appelle de l'héroïsme. Ce qu'il s'est passé à Kaizoku, ce n'était pas de ton fait. Le véritable monstre est celle qui t'a fais ça. Elle envoya paitre les gardes de Zelevas d'un mouvement de main. Viens, tu vas entrer dans l'eau de ce lac, ça t'apaisera et te lavera. Et après ça je te donnerai des vêtements propres... on fera des ourlets, t'en fais pas ! Elle esquissa un sourire amusé pour la mettre en confiance.

    Elle espérait vraiment être à la hauteur, être une véritable amie.






    Personnages similaires à Azura
    Giselle (Enchanted) - Amélie Poulain (Le Fabuleux Destin) - Margaery Tyrell (Game of Thrones) - Mantis (Guardians of the Galaxy) - Sam Gamgee (Lord of the Rings) - Jaskier  (The Witcher)

    Thème musical d'Azura
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 26 Aoû - 13:23
    Forêt et Eau. Et des humains... Pensa Idunn en voyant le plan d'eau. Nénuphars pour la filtrer, grenouilles et crapauds pour l'habiter et lui donner vie. Moustiques aussi, qui viennent lui dire bonjour à loreille sans la toucher  Si les épreuves ont salement amochés Idunn et sa part qui est qualifié d'humaine, elle n'en reste pas moins une élémentaire de la nature, le lieux entrent en résonnance avec. Après un court silence, le bassin s'Anime comme on ne l'a rarement jamais vu de mémoire d'homme, les batraciens et les oiseaux s'en donnant à coeur joie, dans une cacophonie enjouée. Même la brise se lève et fait frémir les feuilles des arbres comme autant de carillons éoliens. Quoique c'est étrange, il n'y a pas d'arbre ici.

    Merci... Dit Idunn tout simplement en se défaisant maladroitement de ses oripeaux d'une main. Elle doit le faire elle-même, hors de question que quelqu'un l'aide même si elle se laisserait faire. Et quand elle enlève le bandage à son bras mutilé, Azura peut comtempler ce corp nu seulement orné du collier anti magie. Idunn n'est pas foncièrement exhibitionniste, mais elle ne sest jamais montré sciemment dans le plus simple appareil. Le corp brûlé a été soigné par magie, mais elle aurait demandé trop de ressources médicales  qui étaient déjà limitées à remettre sur pieds. Personne ne soignerait complètement une folle fou furieuse. au bras amputé, la sénatrice peut voir les cercles du bois, confirmant hors de tout doute la nature de la jeune femme, si encore quelques doutes étaient permis. Le tout d'une couleur atrocement terne, trahissant l'état de santé de la garde Forestière

    Sans attendre, aussitôt les chaussures enlevées les pieds de la blessée prirent une teinte plus verte quands ils touchèrent la terre meuble de la berge. I♪consciemment, Idunn se redressa et inspirant profondément  tout en regardant les arbres, puis elle s'avanca résolument, d'elle-même, dans Eau.

    Au contact de cette dernière, son corp sembla reprendre vie. Du vert mousse qu'Azura lui connaissait, elle sembla prendre des teintes plus sombres et miroitantes... La main valide d'Idunn caressa la surface, amenant avec elle un remous coloré des poissons qui venaient lui dire bonjour, tout comme les trois libellules qui vinrent se poser une sur la tête, l'autre sur une épaule. Et pour la première fois depuis leur rencontre, la sénatrice put voir son amie s'animer et sourireinfimement.

    En fait, elle ne pouvait pas savoir qu'Idunn entendait les animaux... Elle ne comprenait pas encore tout àa fait leur langage, mais ils résonnaient dans son coeur d'une facon nouvelle, plus réconfortants quaucune de ces mains qui l'avaient soignée. Pourquoi se sont ils échinés à la mutilier quand juste la laisser libre l'aurait sauvée? Des questions sans réponses  et qui le resteront probablement, pense t'elle quand Libellule s'envole pour s'en aller de l'autre côté ou le plus ancien, magnifique et immence orignal jamais vu se tient, fier, et fixant les deux femmes en ruminant paisiblement.  

    Azura pu voir des fleurs éclore partout autour d'elle, en même temps que des minuscules branches commencent à pousser sur la tête de l'élémentaire, pour cacher ses cheveux coupés. L'atmosphère, magique, semblait retenir son souffle comme en attente de quelques chose.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Azura Aiwenor
    Azura Aiwenor
    Messages : 166
    crédits : 575

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Neutre
    Rang:
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1881-azura-vir-gaia-braelohn-jidmasdottir-aiwenor-termine
  • Mar 5 Sep - 21:44
    Pourquoi? (Azura) 98bd2610




    Après Kaizoku, Azura avait perdue toute trace de son amie. Bien qu'au moment de l'attaque dévastatrice de l'élémentaire de magma la Lumina avait crue qu'Idunn avait périe sous le coup, elle avait appris par la suite qu'elle avait miraculeusement survécu. Toutefois, la débandade fut telle que personne n'avait pu lui dire si Idunn avait été rapatriée sur le continent ou si elle était restée sur l'île à présent désertée. Et si elle avait été ramenée en navire, comment Azura aurait-elle pu la retrouver ? La preuve en était qu'elle n'aurait pas imaginée que l'élémentaire de nature avait été rapatriée à Courage. Quelle avait été sa surprise lorsqu'elle avait posée son regard sur ce qu'il restait de son amie !

    La sénatrice s'était difficilement faite à l'idée qu'Idunn avait survécu et vivait toujours quelque part sur le Sekaï, en grande optimiste qu'elle était, elle avait refusée d'envisager que son amie avait périe. Elle était bien trop résistante et résiliente pour cela. En cet instant, Azura était pleine de joie et d'espoir, si au premier regard l'état d'Idunn l'avait atterré, elle avait à présent bon espoir qu'elle reprenne du poil de la bête et surmonte cette épreuve des plus difficiles. Elle serait à ses côtés quoiqu'il arrive à présent. bien qu'elles s'étaient rencontrées qu'une seule fois, cette amitié s'était révélée si complémentaire qu'elle ne pouvait se résoudre à voir Idunn autrement que comme une amie chère.

    Elle la laissa donc se laver elle-même, sachant qu'à présent il fallait la laisser profiter de ce moment toute seule. Mais la Lumina resta sur le bord de l'eau, à l'affut du moindre signe de détresse. Pendant ce temps, elle revint près de Ruby qui les avait docilement suivit pour s'abreuver au lac et sortit des sacoches une tenue de rechange. Cela tombait bien, Azura portait rarement des robes, et tout comme son amie, elle préférait les pantalons amples, ne restreignant pas les mouvement.

    - Voici des vêtements propres, je les dépose ici. N'hésite pas à me dire si tu as besoin d'aide. Elle laissa l'ensemble sur un tronc couché.

    L'ensemble :

    Elle mit également à disposition d'Idunn une serviette en tissus qu'elle avait dans ses affaires. Heureusement qu'Azura était en déplacement officiel et avait donc toutes ces affaires dans les sacoches de sa jument. La Lumina avait également des provisions qu'elle proposerai à son amie par la suite, elle devait surement avoir faim...






    Personnages similaires à Azura
    Giselle (Enchanted) - Amélie Poulain (Le Fabuleux Destin) - Margaery Tyrell (Game of Thrones) - Mantis (Guardians of the Galaxy) - Sam Gamgee (Lord of the Rings) - Jaskier  (The Witcher)

    Thème musical d'Azura
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 11 Sep - 22:45
    Eau... Pas l'eau salée d'Océan qui va et qui vient courtiser Terre sous les encouragements de Lune rubiconde. Douce comme le pelage de Martre, légère comme la plume d'Hirondelle. S'avançant au milieu des nénuphars, Idunn se laisse aller de nouveau d'une façon nouvelle. Fermant ses yeux, elle se laisse complètement immerger, les feuilles de sa chevelure flottant  un instant à la surface avant de disparaître totalement.

    Sous Eau, tout est reposant. Il n'y a plus de mains, déjà. Plus de regards , plus de pitié de commisérations...

    Sous Eau, les explosions et Feu n'ont plus de prise. Même teintée de sang elle ne reste jamais souillée bien longtemps, toujours mouvante vers l'avant. Dangereuse certes... Pense confusément Idunn en laissant ses chevilles se faire caresser et amener vers le fond par Algues et Poisson chat...

    -Veux tu mourir? Est la question qui file dans son esprit malmené, la lumière du jour en haut diminuant rapidement.

    C'est une bonne question en fait. Est ce qu'elle veut mourir? Est ce que je veux mourir? Elle aurait pu, mais serais ce rendre justice à son père, à son fiancé? A son amant? Mais pourquoi vivre en fait.

    Une carpe passe devant ses yeux, les écailles oranges et argentées aussi éclatantes que le jour. Il n'y a pas besoin de raison pour vivre se rappelle t'elle. Son hivers est rude, et certes elle n'a jamais vécu rien de tel, mais le temps saura faire les choses. Elle conçoit, dans cet environnement liquide, que ses blessures ne se guériront pas du jours au lendemain, et qu'elle est maintenant inutile pour ce qu'elle savait faire. Et qu'il faut s'adapter pour vivre et survivre. Evidemment que son cheminement ne se fait pas consciemment. Immobile, entre Air et Fond, elle laisse enfin ses sens s'apaiser, se contentant de vivre le moment présent et de laisser son cerveau surchargé se reposer.

    Sur une dernière caresse, Algue la relâche, la laissant nager maladroitement vers la surface qu'elle transperce en inspirant profondément l'air parfumé des lys d'eau, saluée par le coassement grave des crapauds qui la saluent. Pourquoi en serait til autrement? Elle fait partie de ce tout.

    Soudainement, sa Forêt lui manque. En se laissant tourner sur le dos, Idunn laisse Eau la porter pour la déposer vers la berge, là où elle a pied. Alors ressort t'elle du lac, revigorée. Certes, elle n'a toujours pas son bras, elle est toujours en colère. Ses connaissances l'aident à relativiser en ce moment. Elle est entre Chenille et Papillon pourrions nous dire, une étape douloureuse mais nécessaire.

    Et elle pouvait compter sur la présence d'Azura. C'était réconfortant de savoir qu'elle pouvait s'octroyer le luxe de guérir avant de rentrer en la Réserve. Son amie lui donnait le luxe du temps, de pouvoir se retrouver pour se réinventer. Pense l'élémentaire en prenant maladroitement la chemine pour l'enfiler, grincant des dents face à sa maladresse.

    Merci Azura

    Grinca la voix rauque.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Azura Aiwenor
    Azura Aiwenor
    Messages : 166
    crédits : 575

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Neutre
    Rang:
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1881-azura-vir-gaia-braelohn-jidmasdottir-aiwenor-termine
  • Dim 17 Sep - 10:02
    Pourquoi? (Azura) Kou-0410




    Azura fut quelque peu surprise lorsque son amie disparue sous l'eau, s'enfonçant complètement dans le lac. Un instant, elle fut inquiète, se souvenant des paroles suicidaires qu'elle lui avait tenue tantôt. Non, elle ne ferait pas ça, le sourire qu'Idunn avait esquissé prouvait que la mort n'était plus une option. La Lumina percevait toujours la lueur verdâtre de son amie sous l'eau, elle avait bien fait de l'amener ici, un endroit dénué d'humains, où les arbres poussaient en silence pendant que les oiseaux chantaient paisiblement. Tout ce qu'il manquait à Idunn était de retourner à la nature. Azura se demanda alors si avec sa magie élémentaire elle serait à même de reconstruire son bras, si comme sa chevelure elle pouvait générer des branchages qui pourraient reconstituer son membre perdu à l'aide du bois.

    Finalement, son amie reparue à la surface, soulageant Azura qui poussa un soupir. Elle capta alors le regard d'Idunn et quelle ne fut pas sa joie de constater qu'il n'était pas autant éteint de tantôt, la vie était revenu dans les yeux de l'élémentaire, un peu de vivacité puisée dans ce milieu naturel. Il était étonnant de constater comme la ranger était vivifiée par le milieu naturel, Azura aussi certe, elle se sentait bien dans la forêt et appréciait par dessus tout son calme, mais avec Idunn c'était à un niveau supérieur, comme si elle était à même de communiquer avec l'eau, la terre, les arbres, les oiseaux et tout autre être vivant - ou pas - qui l'entourait. Une vraie dryade.

    C'était alors qu'elle la remercia, signe qu'elle avait était une bonne amie, la seule à la soutenir dans cette mauvaise passe, même si elle était arrivée un peu tard. Les yeux de la Lumina devinrent humides alors qu'un fin sourire se dessinait sur son visage ému.

    - Tu pourras toujours compter sur moi, Idunn.

    Sur ces mot, elle l'aida à finir de passer son bras par la manche de la chemise, repliant le bout un peu trop long, ce qui donnait un air d'aventurière à Idunn.

    - Tu prévois de rentrer à la Réserve à présent ? Demanda-t-elle, heureuse de voir que son amie avait retrouvée l'envie de vivre.

    Si c'était son projet, alors peut-être pourraient-elles faire une partie de la route ensemble, après tout la grand route passant par Liberty était la même qui permettait de se rendre à la réserve, cela faisait faire un crochet, mais au moins pourraient-elles faire une partie de la route ensemble. De plus, l'élémentaire de la nature serait une bien meilleure compagnie que ses gardes sénatoriaux, ces derniers n'ayant pas grand chose d'intéressant à raconter, il fallait le reconnaitre. Et puis Azura avait comme l'intuition qu'il ne fallait pas laisser son amie seule, maintenant qu'elles s'étaient retrouvées elle n'allaient pas se laisser tout de suite.






    Personnages similaires à Azura
    Giselle (Enchanted) - Amélie Poulain (Le Fabuleux Destin) - Margaery Tyrell (Game of Thrones) - Mantis (Guardians of the Galaxy) - Sam Gamgee (Lord of the Rings) - Jaskier  (The Witcher)

    Thème musical d'Azura
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 25 Sep - 18:56
    Rentrer à la Réserve?

    Les prunelles jaunes comme celles de Loup fixèrent la Sénatrice. Elle pouvait y lire une confusion certaine. Pourquoi rentrer à la réserve dans cet état? Elle ne serait bonne à rien pour préserver la Faune et la Flore de la Réserve. Il y a aussi cette culpabilité, ce sentiment d'échec et d'inutilité  qui a été mainte fois abordé dans les posts précédents et dont nous ne referons pas le tour.

    Heu, non... Je préférerais rentrer chez moi en fait.

    Chez elle, dans sa petite maisonnette en bord de forêt dans les environs de Liberty, cachée aux yeux du monde. Ou l'attend Pouliche... D'ailleurs comment pourra t'elle bien prendre soin de l'équidé? Personne ne regrette plus quelque chose qu'une fois que c'est vraiment perdu. Et nous ne parlons pas de quelque doigts surnuméraires ici, mais plutot d'un membre complet. Ele ne supporterait pas, de plus, devoir s'asseoir à la journée longue à côté de Gus... Par la douce mère, relativise t'elle, elle a encore ses deux jambes.

    Je dois trouver en quoi je peux être utile maintenant. Je ne peux plus tirer à l'arc... Ni grimper aux arbres Avoua t'elle doctement. La voix rauque se brisa tandis que les iris jaunes restaient bien secs. Elle avait trop versé de larmes -Et je me suis promise de voir le monde. J'ai du travail à accomplir.

    L'élémentaire de la nature a bien conscience que sa résolution est fragile. Il y aura des moments ou elle flanchera. Mieux vaut que ca soit hors de portée de Géomie ou de Lanconda. De plus, savoir avec certitude son ascendance amenait d'autre questions. Quels sont ses vrais talents? A part Kosmos, y en a t'il d'autres des comme elles? Maintenant qu'elle sait, comment se développera t'elle? Elle est en bois... C'est un fait, mais est elle vraiment une élémentaire ou bien une golem?

    Comme dans ce conte Pinocchio... ŀes grands yeux jaunes s'écarquillèrent à cette pensée avant qu'Idunn ne se pince fortement l'arête du nez.

    -Tout ca pour dire ... Je n'en n'ai aucune idée... Je sais par contre que si j'y retourne pour me cacher, je n'en sortirai plus.

    Elle aurait pleins de choses à dire à Azura mais pourtant les mots adéquats se coincent dans sa gorge malmenée. Elle a l'impression par contre que la lumina la comprends même sans mots dire... Elle a vécu cette horreur aussi.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Azura Aiwenor
    Azura Aiwenor
    Messages : 166
    crédits : 575

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Neutre
    Rang:
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1881-azura-vir-gaia-braelohn-jidmasdottir-aiwenor-termine
  • Dim 1 Oct - 17:45
    Pourquoi? (Azura) Surend10




    Parmi la kyrielle des moments heureux, dans le défilé des instants de tranquillité, nous pouvons dénombrer lorsque vous vous glissez dans vos draps le soir venu, ou encore quand vous vous laissez tomber dans votre fauteuil au coin de la cheminée en hiver. Il y a aussi les petits plaisirs de la vie lorsque vous croquez dans votre pain sucré le matin ou quand un ami viens toquer à votre porte. Mais beaucoup s'accorderont à dire que l'un des instants les plus appréciables d'une vie sont ceux passés dans une forêt, en milieu naturel. Azura, et a fortiori Idunn, ressentaient ces moments apaisants plus que quiconque, loin des problèmes que le milieu urbain créait.

    Azura pu entendre deux geais se crier dessus, et si l'on pouvait penser que ces oiseaux se disputaient de la sorte, il n'en était rien, elle avait appris à reconnaitre que ce cris en question était celui d'un couple. Elle perçu également le coassement d'une rainette, une espèce fréquente le long des cours d'eau républicains. Toutefois, aucun poisson ne se manifesta à la surface du lac, ou tout du moins pas dans son champ de vision, pourtant plus large que la moyenne. Azura, grâce à sa condition de Lumina, était en mesure de capter les moindre rayons lumineux arrivant jusqu'à elle, même ceux venant de derrière elle, même si elle ne voyait pas derrière elle au sens propre du terme, elle était capable de ressentir les mouvements de lumière dans l'espace. De la sorte, rien ne pouvait lui échapper dans son environnement, pas même une perche sautant hors de l'eau l'espace d'une seconde. Elle n'en vit pas. Les poissons étant surement effrayés par les ondées provoquées par Idunn à la surface.

    - Tu te découvriras d'autres talents en accord avec tes passions, je n'en doute pas. Nous avons bien des talents insoupçonnés, tu verras, tu as toujours ta place en ce monde. La rassura-t-elle. Et s'il faut pour cela que tu parcoures le monde, et bien qu'il en soit ainsi ! Rencontre de nouvelles personnes et découvre de nouveaux endroits. Et alors peut-être trouveras-tu un lieu où tu te sentiras bien, à ta place, et sinon peut-être reviendras-tu chez toi. Une infinité de possibilités se deploie, saisis-les. Et sache que je serais toujours là pour toi. Ajouta-t-elle dans un sourire.

    Tout en délivrant cette réponse pleine de positivité et d'espoir, la Lumina termina d'harnacher sa jument qui piaffa d'impatience, ayant ravancée la selle afin qu'Idunn puisse grimper sur le dos de Ruby avec elle. Maintenant que son amie s'était ressourcée et changée, ayant repris du poil de la bête, Azura jugea qu'il valait mieux se mettre en route, pour changer les idées de son amie et faire un pas en avant littéralement mais aussi un pas vers le futur qu'elle lui proposait. Pour l'instant peut-être qu'Idunn voudrait marcher, mais elles partageraient la monture dès lors que ses jambes surement affaiblies aussi en auraient besoin.





    Personnages similaires à Azura
    Giselle (Enchanted) - Amélie Poulain (Le Fabuleux Destin) - Margaery Tyrell (Game of Thrones) - Mantis (Guardians of the Galaxy) - Sam Gamgee (Lord of the Rings) - Jaskier  (The Witcher)

    Thème musical d'Azura
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 5 Oct - 1:46
    Dans les prunelles désormais jaunes, sont une à la cornée laiteuse, brillait une lueur indéchiffrable. L'espoir, c'est ce qu'Azura avait le don de susciter chez les gens. Peut-être était ce un trait commun à tout les luminas d'ailleurs. Aussi Idunn ne rajouta t'elle rien, se contentant de la suivre en silence et le regard humide, inconsciente du fait que dans les buissons, une autre créature suivait.

    Elle lui avait rappelé bien des choses. Qui elle était, avant ces journées et ces nuits à hurler. Corbeau, quelque part, affirme avec passion son existence avec une voix aussi rauque que la sienne. Et tandis qu'elles reviennent vers la monture de la sénatrice, l'élémentaire se dit qu'il st bien de suivre quelqu'un, même momentanément. D,ailleurs elle refusa gentiment de partager le dos de Jument. Bouger lui faisait un bien fou, éloignant les brumes des derniers jours comme si c'était des cauchemars lointain. Il lui restait ses jambes, et Forêt... Rien ne lui était encore inaccessible ou presque...

    L'espoir offert par Azura, Idunn s'y accrocha comme une moule sur son rocher.

    -D'accord... Je veux te croire Sourit t'elle, son premier vrai sourire prouvant qu'elle n'avait pas si tant changé. Elle avait vécu l'enfer non? Il n'y avait qu'à remonter maintenant.... Et se donner le droit de trébucher, . Voilà une tellement belle occasion d'appliquer à soi-même la même philosophie de patience qu'aux autres. -Et je.... pourrais t'emprunter un peu d'argent? Mon or a comme... un peu fondu...



    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum