DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Challenge] La fleur du nord - Page 2 JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Démoniaques philosophies [Savoir]Aujourd'hui à 2:44Savoir
    RPS REPUBLICAINS DE RUBY DRAGLAMEAujourd'hui à 2:24PNJ
    RPs spéciaux - Vaenys DraknysAujourd'hui à 2:18PNJ
    RPs Spéciaux d'Altarus AearonAujourd'hui à 2:15PNJ
    Shahana Daaki [Terminée]Aujourd'hui à 0:26Shahana Daaki
    Rp Reike de la montagne (Kilaea)Hier à 20:30Kilaea Sliabh
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 19:43Pancrace Dosian
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 19:36Afosios Smaragdi
    Validation RP Qwellaana (Reike)Hier à 19:06Qwellaana Airdeoza
    4 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 436
    crédits : 1571

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Dim 26 Mai - 23:26
    image rp

    Message 8-4

    La valkyrie avait donné un conseil qui semblait presque pour elle que pour la naine à vrai dire. La coïncidence était assez drôle à vrai dire, que les deux femmes aient eu besoin des services d'Alaric pour continuer leurs vies. 

    Ersa avait cru noté l'amusement sur le visage de la valkyrie et le garda dans un coin pour plus tard, savoir si c'était pour ce geste qu'elle avait fait ou pour autre chose. Qwellaana le compara à un chevalier servant et c'est vrai que cela lui allait bien. 0 - Peut être bien, ou alors il s'arroge pour ne sauver que des femmes. Par contre, quand il a une idée en tête, il peut être assez têtu quand même. 0 Durant leur chasse à la clone, elle avait essayé de l'éloigner à plusieurs reprises, sans succès. 

    Ersa s'était enfermé dans son silence pensant qu'elle partait à la chasse à ce qui ne serait qu'une chouette. 

    La FMR s'était inquiété d'une blessure, en même temps la naine n'avait pas était très clair dans son retour. Elle s'était rapprochée et s'était détendue à la vision du petit animal. La naine se mit à sourire au commentaire. 

     - Au cas où il y a besoin d'une transplantation de plumes, j'imagine. 

    Et puis la voix de la valkyrie change un peu, devenant plus sérieuse quand le sujet passa sur la santé de la petite emplumée. Ersa se mit à réfléchir à ce qu'elle faisait sur la charpente quand elle avait grimpé... Le verre d'Ersa sans demander. Une pointe de colère se manifesta sur ses traits.

    - Hé ! Bon vous avez de la chance qu'elle ait besoin de nous. Mais ne refaites plus jamais ça.

    Elle tenait juste une de ses ailes dans une posture étrange. La naine s'était tenu au rôle d'assistante vétérinaire le temps que la soigneuse fit son examen, se laissant faire jusqu'à identifier le problème. 

    - C'est sûrement pour ça qu'elle n'est pas en train de chasser. 

    Rapidement, la plaie fut soignée, dans une magie qui ne plaisait pas vraiment à la naine. La médecin se leva pour farfouiller dans la pièce et ramena de quoi faire un nid pour l'inviter surprise de cet étrange duo. La caisse se retrouva sur la table pour qu'il puisse accueillir la chouette. La naine lui gratta légèrement la tête avant de la déposer dedans. 

    - Et voilà petite, tu seras mieux là. Si vius voulez, elles aimes souvent être caliné a condition de ne pas trop bougeait 

     La naine poussa le nid improvisé pour le rapprocher de la valkyrie après avoir déposé un peu de viande séchée pour la nourri. La naine sourit à la question sur le nom de sa jument. 

    - Oui, je trouve que cela lui va mieux que tête de mule. 

     La naine sourit en attrapant de nouveau son verre pour en boire une gorgée. 

    - Cela veut dire confiance, comme un nom pour imager la relation que nous partageons. Je lui confierais presque ma vie, à condition qu'il n'y a pas une étale de carotte trop près.

     La rouquine tira un étui à cigare en fer-blanc pour commencer à jouer avec. Puis elle en tira un pour le poser entre ses lèvres. 

     - Cela doit faire, ..., trop longtemps en fait, peut être dix ans, voir un peu plus. Il faudra peut-être que je pense à sa retraite.

    Finalement, elle se leva, étira son petit corps dans son armure, pour s'approcher du feu de cheminée, elle jeta deux morceaux de bois dans le feu. Elle attrapa un petit bout qu'elle embrasa pour allumer son cigare, avant de le laisser tomber dans le feu. Ersa se dirigea vers ses affaires pour prendre une petite sacoche. D'un pas lent, la naine retourna près de la table pour le déposer. 

     - Si vous voulez, il reste de la viande séchée dedans. J'imagine que vous montez rarement sur une monture ? Cela doit être grisant de voler, pour voyager, chasser. 

     Pour finir, elle signa pour faire disparaître son armure, laissant apparaître sa tunique bleue au col lacé. Son regard se perdait dans les flammes pendant qu'elle tirait sur son cigare. La berceuse l'avait laissé tranquille, remplacé par une autre sensation, celle d'être incomplète. Elle soupira en tirant sur la chaîne d'argent qui barrait son cou. Un pendentif d'argent et de verre, un petit triangle contenant une goutte d'eau qui calmait son esprit à chaque fois qu'elle avait l'impression d'être incomplète. 

     - Vous êtes déjà venu aussi loin ? 

     Elle regarda la fumée de son cigare s'élevait lentement, pour souffler lentement pour la déformer. 

     - Vous savez ce que ça fait de se sentir toujours seule et en même temps ne jamais l'être ? 

    C'était une question bizarre, surtout sans connaître la particularité de la chasseuse. Elle porta son pendentif jusqu'à son œil et regarder les flammes à travers... La lueur rougeâtre s'intensifiait comme si la larme d'oiseau élémentaire pouvait créer ses propres flammes. 



    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 209
    crédits : 1921

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Mer 29 Mai - 16:58
    Ersa ne manquait pas d'humour et avait un certain caractére.Son expression changea aussitôt que j'avais séparé sa main de sa boisson, m'avertissant ne de plus recommencer. Sa réaction me laissa de marbre, tant j'étais concentrée sur la bête à plumes. Je n'étais pas du genre à accueillir les réflexions des autres,qu'elles soient désagréables ou non en m'emportant à mon tour, restant calme en règle général.Du moment que l'on ne me perçoit pas comme cette chouette, vulnérable et sans défense, je ne faisais pas de vague.

    J'avais noté un léger changement d'intonation de la part de celle qui ne s'opposa pas à son nouveau rôle, ayant pu jouer le mien avec le rapace qui fut une fois soignée,déposée dans la boîte. L'affamé continua de manger ce que la petite humaine lui donna, n'osant sur le coup même après qu'elle m'ait rapproché le nouveau nid de la chouette,lui prodiguer des caresses alors qu'elle semblait les apprécier d'après les dires de celle qui m'accompagnait.

    Je n'en doutais pas mais je préférai laisser le volatile manger tranquillement et s'adapter à son nouvel environnement qui lui permettrait de reprendre des forces. Je l'observais cependant, mes dioptases trahissants à quel point je la trouvais mignonne. Je les relevais quand Ersa me parla de sa jument, souriant face à sa boutade. Je me demandais s'il elle aurait été capable de l'appelé ainsi si son caractère avait été compliqué.

    -Il ne risque pas d'y en avoir dans le coin, heureusement. Dis-je en posant mes doigts sur mes lèvres pour rire doucement. Les siennes entourèrent bientôt un cigare,reprenant la discussion :-Elle a l'air encore plutôt en forme. En tout cas, c'est un très joli nom que vous lui avez donné là.Pour tout vous dire,je ne me suis jamais attachée à un animal à cause de leur espérance de vie et du temps que cela implique.

    Profitant qu'elle s'était levée pour s'étirer et alimenter le feu, je gratouillais la chouette qui avait fini d'être repue. Elle se laissa faire, s'affaissant à mesure que je lui massais le dos délicatement. Si elle n'avait pas été sauvage, j'aurais certainement frotté son ventre contre ma joue,sure que son plumage devait être très doux dans cette zone. Je sentis la fumée se répandre dans la pièce quand la rouquine la traversa afin de ramener de quoi manger.

    -Merci.

    Je n'avais pas vraiment faim, la fatigue diminuant mon appétit et que ce ne soit pas sucré aussi. Puis pendant mon vol, j'avais profité pour me remplir l'estomac. Les protections restantes qui recouvraient ma partenaire de cueillette s'étaient volatilisés par magie, avec un simple geste. Je repris la parole, concentrant les papouilles au niveau du sujet que la membre du RSAF entama, souriant légèrement par les réactions de la petite créature qui fermait presque les yeux:

    -Il est vrai que j'utilise rarement des montures pour mes déplacements car ils sont pour la plupart moins rapide que moi. Je ne peux me permettre de perdre de précieuses minutes alors que des vies sont en jeu. J'apprécie quand l'occasion se présente de faire un tour sur leur dos mais, je préfère garder mon indépendance totale. Puis la sensation qu'offre le vol est incomparable tant il donne un sentiment de liberté sans qu'aucun obstacle ne me ralentisse hormis le climat. J'imagine que pour la chasse, la hauteur doit être un véritable atout.

    C'est alors qu'elle dévoila un pendentif particulier, n'en apercevant qu'une partie de là où je me tenais. Je m'apprêtais à lui poser plusieurs questions le concernant mais elle me devança, m'en posant une qui suivait de façon plus ou moins logique la conversation que nous tenions tout en restant vague. Assez pour que je me perde dans une réflexion, passant une main dans mes cheveux pour les tirer un peu en arrière,retombant en reprenant leur position d'origine quand je répondais:

    -Il m'est arrivé de sillonner le sekai , il y a bien longtemps de ça. Je n'ai par contre aucun souvenir d'avoir survolé ce secteur. Car avec mes semblables, nous allions plutôt vers le sud, du côté de Benectitus puisque nous étions déjà proches d'Ikusa:-C'est la première fois depuis que j'ai rejoint les FMR que l'on m'envoi aussi loin maintenant que j'y réfléchis. Et vous ?

    Je fixais maintenant Ersa,cherchant à comprendre d'où lui était venu sa seconde question, sans parvenir à faire le moindre lien si ce n'est que nous étions toutes les deux seules, face à un feu qui parvenait à nous réchauffer au lieu de profiter de la chaleur d'une âme qui nous était chère. Au vu de l'endroit où nous avions été expédié, loin de tout, ne pouvait signifier qu'une chose. Nous étions de celles qui ne manquaient à personne, que des levers de soleil se succèdent voir des lunes entières.Après tout,il était logique d'envoyer ceux sans réel point d'attache plutôt que des individus ayant une famille.Je me trompais peut être mais j'étais bien dans ce cas.

    -Oui...Je m'étais interrompu quand des volutes de fumée s'échappèrent dans ma direction, toussant en ayant l'impression que je manquais d'air. Mes yeux me piquèrent et par réflexe, je pris la boîte et me levais, m'asseyant au sol contre un mur non loin de la cheminée.Je la déposais sur mes jambes, afin d'éviter que le cigare n'indispose la chouette aussi, entourant son nid provisoire de mes ailes. -Tout le temps même.

    Mes dioptases se perdirent dans les flammes,voyant à travers elles des images de mon passé avec celle qui ne quittait jamais me pensée.J'avais beau avoir perdu ma soeur, j'avais toujours l'impression de ressentir sa présence rassurante, mon coeur refusant cette vérité qui blessait. Ce lien était si fort avec ma jumelle que je n'étais pas encore prête à le couper, la sentant toujours vivre à l'intérieur de moi sans que je ne puisse savoir pourquoi. Le fait d'avoir choisi ce nom de famille n'y était pas pour rien non plus, reprenant en ressentant une pointe de tristesse:

    -Peut-être parce que nous ne le sommes pas vraiment. À partir du moment où l'on s'est lié à une personne, nous gardons en quelque sorte un fragment d'elle,qu'elle soit à nos côtés ou non.Nul besoin que cela soit tangible ou visible, une partie d'eux vie en nous et restera à jamais à nos côtés.Un peu comme les souvenirs. Si l'on a tendance à oublier certains,ils ne sont pas tous perdus pour autant.Ils subsistent,que l'on veuille ou non et attendent. Soit pour disparaitre à jamais ou pour être une seconde fois,révélés ... Il suffisait d'une odeur parfois, d'un objet ou d'une musique. Me surprenant à tarder, je dis, sans savoir réellement si j'avais répondu à sa question :-Excusez moi, je me suis un peu égarée...

    L'alcool avait tendance à délier les langues, certaines souffrances aussi. Nous nous connaissions pas et voilà que nous parlions déjà de ce qui nous avait en partie menée ici en plus de nos rôles enfin, pour mon cas à moi du moins je le pensais. Elle avait de nouveau contemplé le bijou qui entourait son cou, ne sachant si j'allais en voulant satisfaire ma curiosité, me diriger droit vers un terrain glissant qui n'allait pas lui plaire. Après une brève hésitation, je tentais, sentant mon corps s'engourdir et le reste tout autant:

    -C'est la valkyrie qui vous l'a offert ?

    J'avais basculé doucement ma tête en arrière pour qu'elle rencontre le mur, fatiguée, repliant presque totalement mes ailes derrière mon dos. Je fermais les yeux, ne me sentant pas partir,alors que je souhaitais juste enlever les picotements qu'avait occasionné la fumée. Gardant toujours la boite avec la chouette dedans entre mes mains, je m'endormais.Mon visage se pencha légèrement du côté d'une épaule, s'enfouissant en partie dans mon plumage.


    Qwellaana discute en 009966
    [Challenge] La fleur du nord - Page 2 1716987316-velo414
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 436
    crédits : 1571

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Dim 2 Juin - 15:21
    image rp

    Message 9-5

    Qwellaana avait réagi au trait d'humour sur le nom de la jument. Elle préféra s'occuper de la petite chouette que de manger. En même temps, la petite boule de plume était adorable. Elle confirma le fait qu'elle n'utilisait pas de monture, et même qu'elle n'avait pas créer de lien avec une créature. 

    - C'est un peu dommage, certaines personnes prennent des animaux pouvant les suivre en mission. Dans le style de cette chouette, elle pourrait vous suivre en mission et ne demande pas beaucoup d'entretien. Pour la chasse, il faudrait savoir voler silencieusement. Et nous n'avons pas forcément évolué pour ce type de chasse. Et puis je suis habitué à voir le monde d'en bas. 

     La naine se mit à rire légèrement devant ce commentaire sur sa taille. Avant de se rembrunis et de partir à l'inverse de ce moment s'enfonçant dans ses pensées plus sombres. La valkyrie confia n'être jamais venu aussi loin dans ce paysage, en même, il n'y avait rien à trouver à part des minéraux et la mort évidemment. 

     - Ce n'est pas la première fois, j'ai mené ses chasses à travers tout le Sekai, les parties froides ne sont pas les plus accueillantes. Mais au moins, il n'y a pas de parasites. Seulement nous, la proie et la mort en cas d'échec, la notre ou celle de la cible. 

    Cette réflexion emmena la naine encore un peu plus dans la partie sombre de son esprit, à la recherche de ce qui lui manquait, sans jamais mettre le doigt sur ce qui lui manquait. La question sur la solitude traversa ses lèvres. Elle n'avait pas tourné la tête vers sa nouvelle partenaire de chasse, voulant éviter les réflexions. Mais au lieu d'avoir le droit à une moral de médecin, Qwellaana lui offrit un début de réponse dans la même teinte. Interrompue par la fumée qui la dérangeait. Elle s'était en fuie contre le mur alors que la naine s'affaler un peu plus dans la chaise, jouant avec la fumée de son cigare et attrapant de nouveau son verre. 

     La valkyrie se perdit dans les flammes alors que la naine se perdait dans leur contemplation à travers son collier. Elle but une gorgée lentement avant de tirer sur le tabac en écoutant les paroles de la FMR. Sur une solitude familière de quelqu'un qui n'avait rien à perdre, ou plus rien. La naine faisait partie de la deuxième, depuis un long moment, la perte de cet elfe, et en même temps avait l'impression de se tromper. 

     - Ce n'est rien. Au moins, vous n'avez pas essayé d'entrer dans ma tête pour m'analyser. Je suis d'accord sur le fond de vos paroles, même si j'ai l'impression d'être incomplète, que l'on m'a retiré quelque chose. 

    (- Ton sens de l'amusement.) 

     La naine soupira. 

    - enfin, c'est compliqué. 

    La naine n'allait pas dévoiler qu'elle avait fait partie des gardiens du berceau, qu'on l'avait laissé partir, et que même cette décision lui paraissait étrange, maintenant. Mais peut-être que cela avait un lien avec les rêves étranges qu'elle faisait. Ce chevalier noir qui la poursuivait, cette hydre à trois têtes qui la hantait. Pourquoi elle avait presque envie de se confier à cette inconnue. 

    - J'espère juste ne pas me tromper et me souvenir. 

    Ersa continuait à jouer avec le pendentif d'argent et de verre. Se perdant dans le reflet de la larme, sortit de sa contemplation par la question de la FMR. Elle y répondit sans le quitter des yeux. 

    - Non, j'aurais peut-être préféré. C'est un collier familial, mais je ne me rappelle pas de son histoire, ni de la personne qui as l'autre partie. 

     A chaque fois que la naine essayée de s'en rappeler, elle était prise de maux de tête. Quand Ersa tourna la tête, elle découvrit la valkyrie endormie contre le mur. Un sourire tordit ses lèvres. 

    (- Tu pense qu'Usha aussi dort comme une Poule ? 

    - Ça casserait ta vision de la guerrière. 

    - Surement, tant qu'elle ne pond pas d'œufs. D'ailleurs, va dormir, je prends le premier tour.) 

    Ersa ferma les yeux avant de sentir la main de Nora sur son épaule. La chasseuse aux cheveux courts se leva avant de s'étirer. L'autre avait immédiatement pris sa place, vidant ce qui restait du verre avant de tirer sur le cigare en plongeant son regard d'or sur les flammes. 

     Ersa se leva, alla retirer les couvertures épaisses qui recouvraient les lits pour les protéger de la poussière. Elle alla chercher les bassinoires pour les mettre près de la cheminée, les remplissant de quelques braises chacun. Enfin, elle plaça les ustensiles de cuivre sous les couvertures pour avoir le droit à un lit chaud. Nora restait concentra sur le feu pendant ce temps, la lance à portée de main. 

    Ersa se rapprocha de la valkyrie, retirant doucement la caisse contenant la chouette en dormit. Elle réveilla doucement la FMR. 

    - Vous serez mieux dans un lit. 

    - Un perchoir peut-être. 

    - Ne faites pas attention. Je m'occupe du tour de garde, et ne vous jetez pas dans le lit. Le chauffe-lit, vous brûlerez. 

     Ersa rejoignit le sien posant la chouette près de Qwell elle savait que Nora ne pourrait pas former, la lune l'en empêcherait, de ne pas être avec la serre aussi peut-être. Les chauffe-lit furent reposés près de la cheminée et elle espérait dormir sans le chevalier noir qui suivait sa conscience. 



    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 209
    crédits : 1921

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Jeu 6 Juin - 17:15
    J'avais toujours eu une certaine réticence à me lier à un animal. Pas parce que je ne les aimais pas contrairement à ce que l'on pouvait croire, car c'était tout le contraire. Étant d'une nature affectueuse, je risquais de trop m'y attaché et je ne voulais pas ressentir cette peine de les perdre. Ersa avait sans nul doute raison en disant que je pourrais en choisir un qui pourrait me suivre pendant mes périples en plus de m'être utile mais je n'étais jamais parvenu à me décider, gardant mes distances comme je le faisais avec tout le monde en réalité.

    Pourtant, j'avais eu ce don de les attirer, de les calmer quand je leur parler, sans prendre conscience que cela faisait un moment que j'avais appris à communiquer avec eux, via la magie. Pas assez bien pour que j'ai une réponse de leur part mais les choses allaient peut-être changer cette nuit qui m'apprit bien d'autres choses concernant Ersa. Sa vision pouvait paraitre un peu froide comme cet endroit mais elle n'avait pas tort. Dans des terres inhospitalières, il y avait moins d'être vivant,le climat rude faisant office de barrière.

    Elle avait au moins apprécié que je n'essaye pas de découvrir ce qui se cachait derrière sa question assez mystérieuse il fallait l'avouer,m'affirmant qu'elle se sentait incomplète. Elle coupa court,respectant qu'elle veuille mettre fin à ces théories pour ne pas l'importuner. Je gardais le silence, souhaitant pour la petite humaine qu'ils ne disparaissent pas car cela reviendrait à effacer une partie d'elle. Quant à sa réponse du collier, seule la chouette l'avait entendue,n'ayant pu tenir face à l'effet soporifique de mon plumage.

    C'est en enlevant ce qui contenait l'autre créature pourvut d'ailes que je me réveillais tout juste, la voix du membre des RSAF me sortant de ce sommeil qui n'avait pas eu le temps d'être profond.Je relevais mon visage vers elle,fronçant les sourcils en voyant la même silhouette plus loin. Persuadée que j'avais la vue brouillée, je me frottais les yeux en serrant mes mains,clignant plusieurs fois des paupières pour me rendre à l'évidence que je voyais bien deux Ersa pas totalement les mêmes si l'on observait bien.

    -Oh du clonage !...un perchoir ? Avec une charrette de retard par la fatigue, je compris pourquoi son deuxième elle avait dit ça,me levant en posant ma main sur ma nuque:-C'est plutôt vous qui en aviez besoin d'un si je peux me permettre.

    Dis-je de façon neutre,en faisant référence à sa taille. J'avais l'habitude que l'on me charrie en me comparant à d'autres volatiles,assez pour que cela ne m'atteigne pas. Je me rapprochais de la fumeuse en faisant attention d'être hors de portée de sa fumée, scrutant un instant son corps très ressemblant à l'original si ce n'est à quelques détails près, faisant un ''Humm'' de satisfaction.Je trouvais cela impressionnant de voir un tel résultat sous mes dioptases qui n'avait vu que rarement des personnes possédées une telle compétence qui comportait de nombreux risques. D'où l'interdiction de cette pratique dans certaines écoles.

    J'étais cependant trop épuisée pour tenir une conversation, pivotant pour rejoindre la Ersa originel qui semblait plus douce que sa jumelle. Je me souvins de sa mise en garde tout juste à temps, m'étant presque installée après avoir soulevé la couverture. Je déplaçais le récipient brulant sur le côté, souriant quand celle qui allait dormir elle aussi déposa le nid  improvisé à mes côtés, me penchant pour regarder la chouette qui s'y trouvait à l'intérieur en lui disant :

    -Bonne nuit petite boule de plumes,tu ne t'éloignes pas trop d'accord ? Étrangement, je crus entendre une réponse positive de sa part,mettant cela sur le coup de la fatigue puis je reportais mon attention vers la rouquine:- Merci Ersa pour cette attention et....Je jetais un regard vers son clone:-De veiller sur nous. Bonne nuit à vous aussi.

    Je m'allongeais à plat ventre,lançant négligement la couverture sur moi, tandis que mes ailes se positionnèrent pour me couvrir un maximum,croisant mes bras sous mon menton avant de m'endormir, notant de poser toutes mes questions sur le clonage après une bonne nuit de sommeil. Ayant dû écourter beaucoup d'entre elles lorsque j'avais dû m'occuper du convoi par la masse de travail sans assistance, je me disais que j'allais pouvoir enfin bénéficier d'un bien réparateur cette fois-ci.Sauf que, quelques temps plus tard, je sortis de ma couche.

    Je me dirigeais vers la cheminée et m'arrêtais devant,sans prononcer le moindre mot. Je restais là puis me tournais pour rejoindre la chaise libre,les yeux perdus dans le vide. Je gardais les flammes en silence, inconsciente de ce que je faisais en réalité,de cette raison qui pouvait expliquer toutes les fois ou je m'endormais ailleurs que dans mon lit. J'avais juste remarqué que je finissais souvent par me réveiller à mon  bureau ou sur mon sofa, quand j'accumulais beaucoup de fatigue,pensant que le sommeil m'emportait avant d'avoir eu le temps de rejoindre ma chambre.

    C'est donc sans savoir ce que je faisais que je tendis mon poing vers le clone, l'agitant de haut en bas pour l'intimer à faire un pierre feuille ciseaux avec moi. Je fis abattre la pierre, la feuille et de nouveau la pierre à tour de rôle, que celle qui veillait sur nous prenne part au jeu ou non. Je me levais ensuite, posais ma main sur son épaule avant d'entamer un dialogue en Divina avec cet accent que j'avais eu du mal à atténuer pour ne pas attirer l'attention:

    -Tu ne devrais pas te coucher trop tard grand soeur. Je sais que tu te fais beaucoup de souci ces derniers temps à cause de moi  mais ne t'en fais pas, je peux me défendre toute seule tu sais ?

    Puis je penchais ma tête pour lui faire un bisou sur la tête et m'en allais rejoindre mon lit m'accroupissant vers ce dernier en regardant la Ersa aux cheveux courts. Je passais ma main sur son dos après avoir réajusté la couverture, lui disant toujours en Divina:

    -Un jour c'est moi qui veillerais sur toi.

    Mais pas de la façon que j'aurais pensé,étant maintenant seule gardienne de ces souvenirs que je chérissais précieusement. En remarquant la chouette je tendis mes mains vers elle puis je m'allongeais sur le côté, la déposant sur mon aile,l'enveloppant de l'autre, pensant qu'il s'agissait du doudou de mon enfance, celui qu'une valkyrie avait confectionnée pour moi pour le jour de ma naissance. Sans plus bouger hormis mes lèvres,je lui dis en reprenant la langue commune, restant calme pour le reste de la nuit:

    -Reste au chaud avec moi Picotin.

    Message 6


    Qwellaana discute en 009966
    [Challenge] La fleur du nord - Page 2 1716987316-velo414
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 436
    crédits : 1571

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 13 Juin - 17:19
    image rp

    Message 10-6

    La valkyrie, c'était accroché à la caisse où se trouvait la chouette. Elle sembla perplexe quand son regard passa sur Nora, avant de se concentrer sur Ersa. Elle ne mit pas de temps à comprendre ce qu'elles avaient fait et réagit à ce qu'avait lancé la louve. 

     Elle se redressa, répondant au commentaire, Ersa sourit discrètement. Nora se mit à rire. Expulsant la fumée de son cigare 

    - C'est... Petit. 

     Elle attrapa le verre d'alcool pour finir ce qui se trouvait à l'intérieur. Ses yeux d'or ne quittait pas les flammes pendant que la valkyrie passa à ses côtés. Cela lui importait peu. 

     Ersa avait rangé les chauffe-lit après avoir déposé la chouette près du lit. La naine avait fait sauter les couvercles sur la pierre près de la cheminée. Remettant les braises dans le feu, avant de faire apparaître de la glace pour refroidir le cuivre. L'ailée la remercia pour la chouette et de monter la garde. 

     Nora leva son verre en guise de réponse. La naine posa une main sur l'épaule de son double et lâcha d'une petite voix. 

     - Sois sympa. Elles y peuvent rien, tu sais. 

    - Hmmm. 

     Elle savait que ce remplacement de partenaire, cette valkyrie contre une valkyrie rendait triste la louve, mais ce n'était pas de chance si Usha avait du pantin. Ersa se rapprocha du lit, étirant son petit corps. 

     - De rien, je préfère les poilus que les emplumés. Enfin, sans vouloir vous vexer. 

     Le ricanement de Nora se fit entendre, mais elle ne rajouta rien. 

     - On ne risque rien comme ça. C'est plus prudent. 

    La valkyrie ne mit pas longtemps à s'endormir, Ersa mis un peu plus de temps à cause de la pression qu'exerçait la lune sur son esprit elle n'osait pas imaginer ce que devait ressentir Nora. Et au final, elle aussi quitta le monde des éveillé pour rejoindre celui des rêves. 

     Nora pensait à tout, à rien. Surtout à la chasse. Aujourd'hui, c'était de la cueillette, mais dans un des milieux les plus hostiles. Profitons du moment de répits, elle avait retiré la corde de son arc pour les laisser poser sur la table. Elle jouait avec son verre vide, hésitant à le remplir à nouveau. 

    La valkyrie se releva de son lit, se posa devant la cheminée, avant de revenir s'asseoir en face de la louve. Ses gestes étaient automatiques, comme si elle n'était pas réveillée. Quand enfin leur regard se croisèrent, cela confirma qu'elle dormait. Elle invita la louve à jouer à un de ses jeux d'enfants. Nora soupira n'y pris pas parti. Le jeu dura trois manches avant qu'elle ne se relève et place près de la louve qui n'avait pas bougé.

     - Quoi !? 

    La valkyrie s'adressa à la louve dans une langue que la naine ne comprit pas, cela ressemblait à certains dialecte utilisé certain pensionnaire du berceau. Quand elle se pencha pour l'embrasser, Nona se recula, fit basculer sa chaise légèrement. Enfin, c'est ce qui était prévu car elle faillit tomber. 

    - C'est quoi le problème ? 

     Évidemment, l'endormie ne répondit pas et s'éloigna. Se redirigeant vers Ersa. La main de Nora posa instinctivement le verre sur la table, le repoussant près de l'arc. Elle retourna s'allonger, attrapant la chouette pour en faire un doudou. Nora se reconcentre sur la table. Peut-être pouvait-elle avancer ce projet un peu particulier. 

    Ses doigts s'agitèrent et le matériel de dessin de sa sœur apparut. Elle ouvrit la doublure de la pochette pour sentir une feuille où était dessinée une esquisse d'une lune, d'un soleil et d'une patte de loup. Fait et refaite pour s'approcher de la patte artistique de sa sœur. Elle y passerait la nuit pour éloigner la nuit de ses pensées, pour surveiller les endormies. 



    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 209
    crédits : 1921

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Lun 17 Juin - 14:51

    Cette nuit fut moins agitée que mes précédentes, du moins, je le pensais. Assez pour que la chouette veuille rester contre mes ailes jusqu'au petit matin. Elle me réveilla d'ailleurs en attrapant l'une de mes plumes avec son bec, tirant dessus plusieurs fois d'affilée ce qui m'avait sorti du sommeil. Je levais un sourcil en la voyant faire,souriant en l'observant insister tout en me demandant bien pourquoi elle s'en prenait à mon plumage alors qu'elle avait le sien. Je me redressais légèrement en m'appuyant sur mon coude, posant mon visage au creux de ma main:

    -Hey ! Tu vas finir par l'abimer si tu continues.

    Dis-je en murmurant, ne sachant si Ersa dormait encore. La chouette tourna sa tête vers moi et me fixa étrangement. Étonnement, je sentais le mana s'agiter en moi, comme lorsque je l'employais à d'autres occasions. Je me laissais envahir par ce flux, qui semblait se concentrer au début au niveau de mes cordes vocales,remontant jusqu'à ma bouche. Je palpais ces zones, fronçant des sourcils, car à présent, cela se diffusait sur tout mon visage. Je posais mes doigts sur mes lèvres qui me picotaient,croyant entendre une petite voix dire ''manger''. Puis tout se dissipa soudainement.

    -Hum?.... Je dois être mal réveillée...

    Dis-je à moi-même, posant ma main devant ma bouche pour bailler,le volatile faisant quelques bonds vers moi. Il s'attaqua à ma tunique FMR que j'avais gardé pour dormir, le laissant faire pendant que je regardais la pièce cette fois-ci,illuminée par le soleil. Elle paraissait plus grande, pas comme l clone d'Ersa qui semblait être penchée sur la table,pour écrire peut-être ?Non,elle dessinait vu le bruit du crayon.  Curieuse, je restais là immobile à la regarder, me mettant à rire doucement car la chouette avait tenté d'entrer par mon col la tête la première, se coinçant le haut du corps, ses pattes s'agitant,marquant une certaine détresse. Je la décoinçais en m'asseyant, la posant dans la boîte:

    -Je peux t'assurer qu'il n'y a pas de quoi manger là-dessous. Puis...il n'y aurait pas la place de mettre quoi que ce soit de toute façon comme tu as pu le constater.

    Affirmais-je  en pouffant de rire,  reboutonnant ma tenue pour qu'elle recouvre complétement mes formes en me trouvant ridicule de parler à la chouette de ces choses-là. Je m'accroupis pour ranger ma couche, le volatile, profitant que je sois proche du sol pour grimper sur mon épaule tandis que je pliais le drap soigneusement. Je le laissais faire, me levant après avoir enfilé mes bottes et accroché ma ceinture autour de ma taille, sortant de l'une des sacoches une brosse.

    Je m'avançais vers le clone qui sembla à mon approche, ranger ce qu'elle était en train de faire. Ne souhaitant pas l'importuner, je me dirigeais vers une fenêtre, tout en me coiffant, n'aimant pas paraitre négligée même au milieu de nulle part. Que je sois seule ou non, il était important pour moi d'être présentable en toutes circonstances.Je rangeais ma brosse en jetant un oeil sur la table ,m'en rapprochant en pensant qu'elle aurait fini de débarrasser ce qu'elle ne souhaitait pas que je voie.

    -Bonjour. La nuit n'a pas été trop longue toute seule ? Je tentais ensuite de lui demander indirectement ce qu'elle avait fait, m'attachant pendant ce temps mes cheveux d'un ruban bleu:-Vous n'étiez pas en train de nous dessiner j'espère?

    Dis-je sur le ton de la plaisanterie,m'asseyant sur une chaise en étirant mes bras au-dessus de ma tête, la chouette se posant sur la table. Elle passa directement sa tête dans le verre qui trônait au centre. Je l'empêchais d'atteindre le fond en la soulevant à temps,me disant qu'il était grand temps qu'elle retourne à la vie sauvage.Mais il valait mieux la nourrir une dernière fois avant qu'elle prenne son envol.

    Codage par Libella sur Graphiorum


    Qwellaana discute en 009966
    [Challenge] La fleur du nord - Page 2 1716987316-velo414
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 436
    crédits : 1571

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 27 Juin - 15:12
    image rp

    11-7 (photo non contractuelle)

    Durant la nuit, Ersa avait dormi presque paisiblement. À quelques reprises, le cauchemar du chasseur était venu la hanter. Mais moins intense que d'habitude. Un rêve d'une autre vie s'invitait aussi dans ses songes. Des moments loin de la chasse, loin de l'ombre de la guerre. Juste un petit chalet bordé de fleur violette. Une forêt derrière qui dissimulait le pied des montagnes. Ce bois qui avait rythmé son enfance et hanterait son futur. Elle, entourait de deux enfants. Un rêve qui s'achevait sur l'arrivé d'un chevalier noir, une silhouette de géant sombre, un casque ornait de corne. 

     De son côté, Nora continuait de dessiner, les yeux légèrement creusés par la fatigue. L'influence de la lune avait tenu son esprit en ébullition, qu'elle avait tenu muselé par son dessin. La louve leva la tête au son de la voix de la valkyrie. Du coin de son champ de vision, elle surveilla le manège des deux êtres ailés, un léger sourire sur les lèvres. C'est en voyant la médecin se coiffer que machinalement, Nora passa sa main libre dans ses tresses. Cela faisait un moment que les naines n'avaient pas pris un vrai temps pour prendre soin d'elles. Nora n'en voyait pas réellement d'intérêt dans leur quête de chasse. Ersa en avait perdu le gout depuis que sa relation avec l'elfe s'était dégradée. La louve rangea le croquis dans la doublure de la pochette à dessin, dissimulant l'ouverture pour ne pas qu'Ersa tombe dessus. La feuille qui restait visible était une silhouette en armure. Juste un dessin sombre non terminé, l'armure n'avait pas encore de tête. Quelques essais d'hydres étaient visibles en bas de page, deux représentations de leurs fantômes qui hantaient le duo étrange. 

     - Bonjour, la nuit est souvent de bon conseil. J'aime ce calme, et il faut bien vous laisser dormir toutes les trois. 

     La louve ricana à la question. 

     - Je ne suis pas vraiment une bonne dessinatrice, entre juste la tête qui sont de ce lit et le nombre de plume dans le vôtre. Il m'aurait fallu des jours pour m'en sortir. Si vous en voulez un. Il ne faudra juste pas être pressé. 

     Elle avait refermé la pochette quand son autre moitié s'agit a dans son lit, signant pour la faire disparaître. Le rapace qui ne devait pas avoir l'habitude de côtoyer des humains, se pencha pour essayer de boire les quelques gouttes que la louve avait laissées dans son verre. La rouquine souriait tandis qu'Ersa se levait du lit en s'étirant. La louve se leva en baillant, sortie un peu de viande séché du sac qu'elle avait gardé non loin et en déposa plusieurs petits morceaux sur la table. 

    - La nuit pour moi.

    - Le jour pour moi. 

     Les deux naines se rapprochèrent l'une de l'autre et tendirent leur poing. Et quand les deux se touchèrent, le corps d'Ersa disparut. La naine se retourna pour faire face à la Valkyrie. Son regard à nouveau bicolore, son sourire un peu moins sauvage qu'un instant auparavant. Elle vint s'installer sur la table pour prendre un morceau de viande. La fatigue n'avait pas complètement disparu de son visage. 

     - Bien dormis, malgré l'inconfort la petite aventurière ? 

    La naine mâchait lentement, essayant d'imaginer ce qui les attendait dehors. Il faudrait remettre les objets à leur place. 

     - Il ne nous reste qu'à repartir. Après avoir préparé ce lieu pour sa prochaine visite. Si vous voulez, certains chasseurs ont dû laisser de quoi faire des infusions. Si vous avez des questions, il faut profiter des dernières flammes. Après, il n'y aura que le froid. 



    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 209
    crédits : 1921

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Lun 1 Juil - 22:23

    Je hochais ma tête, comprenant qu'elle puisse apprécier la nuit. À mes dioptases, elle avait souvent été synonyme d'angoisse pendant mes premières années dans l'Empire. Heureusement que la magie avec laquelle j'avais une affinité particulière m'avait permis d'affronter ces ténèbres de sa lueur rassurante. C'est d'ailleurs à ce moment-là,quand j'avais débuté ma vie au Reike, que j'avais développé plus rapidement cet élément. J'étais convaincue dans mon cas à moi du moins, que mes pouvoirs étaient intimement lié à ma psyché.

    Une résonance qui répondait à mes besoins, s'adaptant selon ce que mon être réclamait sans que j'en ai conscience. Un trait qui était le même que mon caractère, me demandant s'il n'existait pas une corrélation entre certains pouvoirs et l'individu qui pouvait le manipuler. Une théorie qui fonctionnait parfaitement bien dans mon cas, presque certaine de savoir pourquoi je ne parvenais pas à améliorer cette lumière que j'étais pourtant sure d'être à deux doigts d'atteindre son plein potentiel.

    Seul l'avenir me dira si j'allais parvenir de me détacher de ces chaines invisibles,qui n'allaient pas m'empêcher de sourire,n'étant d'une nature à me morfondre,bien au contraire. Celle aux yeux dorés m'affirma qu'elle n'avait pas tenté de nous dessiner, m'expliquant la difficulté et le temps que cela lui aurait demandé. J'esquissais un sourire, rassurée que ma silhouette n'apparaisse pas sur un dessin, ne préférant pas imaginer quelle tête je faisais pendant que je dormais. J'avais bien une petite idée, ayant souvent eu l'occasion de regarder ma jumelle s'endormir contre mes plumes.

    -Je n'y tiens pas plus que ça merci.

    J'agitais doucement mes mains de gauche à droite en signe de négation,détournant mes dioptases vers la chouette qui mangeait. Je n'étais pas vraiment attirée par l'idée que quelqu'un me représente car cela me rappelait que ce reflet que je voyais dans certains miroirs,n'appartenait qu'à moi désormais. C'était drôle comme voir ce double me rappelait ma soeur, ressentant l'envie de n'être plus seule.

    Oui, le clonage m'intéressait énormément, surtout en voyant celui d'Ersa à l'oeuvre. J'y voyais un moyen de pouvoir étendre mes connaissances de manière fulgurante si mon clone pouvait se focaliser sur tous ce que je n'avais pas pu avoir le temps d'étudier, pendant que je ferais de même de mon côté en continuant à faire mes recherches au sein des FMR. Mais quelles étaient les limites ? Je fus coupé dans mes réflexions quand je vis sans faire attention cet étrange croquis représentant un personnage en armure lourde et puis avant que je puisse regarder le reste, elle fit disparaitre la pochette par magie.

    J'avais l'intime conviction qu'elle ne voulait pas montrer à la Ersa originel ce qu'elle avait dessiné durant la nuit. Je levais un sourcil, trouvant ça fascinant cette indépendance qu'elle avait, pouvant facilement imaginer que cela ne devait pas s'arrêter là. Puis avec des mots qui avaient l'air sortis d'un rituel, elles se rapprochèrent, leur bras aussi puis soudain, elles ne formèrent qu'une seule  personne.  La bouche à demi ouverte, j'avais assisté à toute la scène, impressionnée par cette compétence qui pouvait déployer un éventail de possibilités. J''avais du mal à contenir mon intérêt pendant qu'elle s'installait,lui disant:

    -C'est vraiment un pouvoir incroyable que vous avez là. Avais-je dit à la suite de son commentaire qui visait le petit rapace:-J'ai d'innombrables questions en tête à vrai dire. Qu'elle m'ait proposé de les poser ou non, je l'aurais fait, car il y avait tellement de choses que je voulais savoir à présent:-Il vaudrait mieux que je vous interroge quand nous partirons à la recherche des fleurs car sinon, je crains que cela ne nous oblige à rester ici toute la journée tant ce sujet est passionnant.

    Je me mis à rire doucement, pensant vraiment qu'un coucher de soleil serait nécessaire pour répondre à toutes mes interrogations mais puisque nous avions une mission, nous devions nous focaliser dessus. J'allais profiter pendant que nous rangions pour faire un tri dans mes pensées afin de déterminer par quoi commencer.Je me levais et rassemblais mes affaires à l'entrée puis, je rangeais et nettoyais tout ce qui avait besoin de l'être, oubliant totalement l'idée d'une infusion,pressée de rejoindre l'extérieur pour laisser la chouette retrouver son habitat naturel.

    -Allez, viens avec moi, je t'amène dehors.

    J'enfilais mon long manteau bleu nuit après avoir attaché ma ceinture médicale à ma taille puis je me dirigeais vers celle qui resta sagement sur la table. Je joignais mes mains pour former une coupe, les avançant vers le volatile qui n'eut aucune hésitation à les rejoindre étrangement. Je haussais les épaules sans m'attarder sur ce détail, avançant vers la porte. Quand je l'ouvrais par télékinésie,l'air froid glissa sur mon visage et pénétra dans la cabane qui deviendra moins chaleureuse quand nous la quitterons,comme au début que nous avions mis les pieds dedans.

    -Voilà, tu devrais être prête à t'....La chouette s'envola sans me laisser terminer ma phrase puis disparut au loin.Je souris,restant là un instant avant de me tourner vers l'entrée en attrapant mon sac,regardant la jument:-J'espère que tu as passé une bonne nuit Muinin. Je cherchais dans une pochette quelque chose que j'avais toujours sur moi et le tendis à la monture:-Tiens, régale-toi.

    Je lui donnais une pomme et commençais à en manger une, le croquant du fruit resonnant entre mes dents et celles de Muinin à l'unisson. Je communiquais avec Ersa par télépathie puisque j'étais dans l'incapacité de parler,tout en refermant un peu plus mon manteau à cause de la température basse qui s'engouffrait entre mes vêtements en me faisant frissonner :

    *Depuis combien de temps maitrisez vous le clonage ? Je dois vous avouer que cela m'intéresse énormément.*

    Codage par Libella sur Graphiorum


    Qwellaana discute en 009966
    [Challenge] La fleur du nord - Page 2 1716987316-velo414
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum