DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Challenge] La fleur du nord JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 23:20Zéphyr Zoldyck
    Double-jeu [Shahana]Aujourd'hui à 23:13Zéphyr Zoldyck
    Le Musée du Courage - LibreAujourd'hui à 22:19Ruby Draglame
    Le passé au présent | Altarus Aujourd'hui à 18:13Altarus Aearon
    Quand la Caravane passe... [PV Kassandra]Aujourd'hui à 16:37Alaric Nordan
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 16:29Savoir
    Réunion de l'État-Major du 21 Février, An 5Aujourd'hui à 9:55Vandaos Fallenswords
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 3:18Koraki Exousia
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 23:41Ayshara Ryssen
    4 participants
    Aller en bas
    PNJ
    PNJ
    Messages : 467
    crédits : 1505

    Info personnage
    Race:
    Vocation:
    Alignement:
    Rang:
    qui suis-je ?:
  • Dim 17 Sep - 19:49
    La fleur du nord
    Mise en contexte

    CHALLENGE :  FACTION REIKE / EXPLORATION
    PARTICIPANTS :
     @Ersa Vatt'Ghern @Usha Gavra



    Les Terres du Nord, bien que dangereuses, sont riches en ressources minérales et en trésors oubliés d'une ère révolue. L'Empire du Reike, toujours en quête de moyens visant à renforcer sa position sur le Sekai, a depuis peu étendu son emprise sur une partie considérable de ces territoires inhospitaliers.

    Toutefois, ce n'est pas l'or ou les pierres précieuses qui intéressent le plus les autorités du Reike en ce moment, mais une fleur rare et mystérieuse appelée la Nordique. Cette fleur d'une blancheur immaculée prospère uniquement au sein des contrées les plus froides et possède des propriétés magiques de régénération ainsi que de rajeunissement. Et récemment, l'Université de Drakstrang d'Ikusa a exprimé un besoin urgent de ces fleurs pour leurs recherches en cours.

    Ces derniers jours, des éclaireurs ont repéré quelques nordiques qui poussent dans une région au nord-est des terres. La tâche serait simple si ce n'était pour un détail compliquant les choses : cette zone est actuellement occupée par des barbares nomades qui ne reconnaissent pas l'autorité du Reike. Ces sauvages sont connus pour leur nature belliqueuse et leur méfiance envers les étrangers, rendant toute tentative de récupération plutôt délicate... Parce que oui, à l'heure actuelle,  l'Empire ne peut pas se permettre d'envoyer une milice de choc dans le but de les éliminer, car cela endommagerait probablement les précieuses ressources qui s'y cachent.

    Usha, une valkyrie liée au Serre pourpre, et Ersa, une naine lycanthrope affiliée au RSAF, ont été choisies pour cette mission hors de l'ordinaire. Non seulement doivent-elles récupérer les fleurs magiques sans les endommager, mais elles ont également l'objectif d'explorer les environs afin de voir s'il n'y aurait pas des indices sur d'autres emplacements potentiels où ces plantes drôlement utiles pourraient pousser.

    Note:

    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 440
    crédits : 1577

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Lun 18 Sep - 23:04

    Ersa avait eu le droit à un peu de repos après les événements de la peste obscure. Les blessures étaient guéries, mais avaient laissé des cicatrices sur leurs corps respectifs. Ersa était à Luxuriance quand l'ordre était arrivé, la mission l'envoyant dans les fins fonds des terres du nord à la recherche d'une fleur qui avait marqué sa jeunesse. La Nordique faisait partie du traitement qui lui avait permis de devenir ce qu'elle était, une chasseuse, une naine. À chaque fois qu'elle y pensait, elle se demandait ce qu'elle serait devenue sans ce traitement, la même en plus grande ou peut être complètement différente ? L'avantage était son retour dans les terres du nord, elle aimait cet endroit vide et froid sans vraiment de raisons particulières et évidemment elle ne serait pas seule.


     La chasseuse avait eu peur qu'on l'envoie avec un chercheur dans le style de celui qui avait failli leur coûter la vie durant la mission la plus importante qu'elle n'est jamais connue. Heureusement, ce sentiment fut vite réprimé par l'information qu'elle ferait équipe avec un des soldats des serres pourpres. C'était avec eux qu'elle avait affronté ce qui pourrait être considéré comme son créateur. Ce fait n'avait cessé de hanter la louve depuis son retour, elle n'en avait pas parlé avec sa partie humaine, ne sachant comment l'aborder et si ses craintes étaient réellement fondées. Cette mission lui ferait du bien, ne pas savoir qui serait son partenaire lui laisser espérer de revoir la géante, leur équipe avait bien marché. 


    La louve n'avait pu s'empêcher de partir faire les cent pas et d'aller s'entraîner pour relâcher la pression, pendant qu'Ersa vérifiait toujours leurs équipements de la même façon. Elle commençait par trier chaque flèche de son carquois essayant d'avoir toujours les meilleures flèches, vérifier l'état de son arc et de sa corde, vérifier la position de la plume au reflet hypnotisant. Puis venait le tour de sa lance qui avait dû être renforcée à cause du sang acide qui l'avait rongé. Son marteau n'était pas encore revenu, il devrait sûrement être reforgé et pour finir son armure de cuir bleuté renforcé d'acier. 


    C'est Kira qui la sortit de sa préparation en entrant sans frapper, suivit de Nora qui arborait un léger sourire. C'était assez rare depuis leur retour pour que cela saute aux yeux de la naine. Une plume blanche décorait une tresse rousse de la louve et Ersa se mit à sourire.


    - Regarde qui j'ai trouvé courir après un griffon pour lui voler dans les plumes.

    - J'ai pas le droit de me préparer. 

    - J'ai rien dit, mais sa change des affreux papillons


    Ersa leva les mains comme si elle se rendait souriant de toutes ses dents. L'elfe éclata de rire.


    - On aurait du mal à croire que c'est celle qui t'a frappé et abandonné en début d'année.

    - Elle a appris à se défendre depuis et moi à me détendre.


    Les deux naines décidèrent fusionner finir de s'équiper avant le grand départ.


    *********


    Ersa avait pris sa monture pour couvrir la route plus rapidement, l'aventure l'appelait. Le paysage changeait rapidement et la température baissait au fur et à mesure de ses pas. Les questions se bousculaient dans leurs esprits sans qu'aucune des deux ne l'exprime à l'autre. Elle n'avait beau ne faire qu'une, elle ne s'était pas encore comprise. La naine frissonna en s'arrêtant. Il était venu le temps de rajouter les fourrures de son armure et surtout sortir son trophée, cette cape d'un pelage blanc. Sans savoir si c'était réellement la peau du proto lycan ou d'une blague d'un des chercheurs suite à son commentaire, elle l'appréciait sans que cela n'ait une importance. Cela nourrissait autant sa fierté de chasseuse, de survivante que toutes ses questions sur le futur de leur race. 


    Elle avait essayé de s'associer aux caravanes pour éviter de voyager seule et de prendre des nouvelles du nord. Certains clans avaient repris leurs activités barbares, loin du regard de l'empereur. Elle espérait qu'ils n'essaieraient pas d'intervenir, mais n'importe croyais pas. Elle représentait l'autorité qu'ils bafouaient. 


     Ersa arriva près de l'auberge après un long voyage, le bâtiment de pierre se dressait sur un paysage morne. Un peu de vent charriait un air humide et froid qui fit frissonner la chasseuse qui s'emmitoufla dans sa cape comme réponse. La fumée s'élevait presque paresseusement, poussée par ce vent pour se mêler au nuage qui partageait sa teinte. La lueur chaude des flammes illuminait les fenêtres qui perçaient la pierre par endroit. La rousse balaya les alentours de son regard bicolore, cherchant ce qui se cachait dans les ombres de cette nuit qui commençait à tomber avant de retourner sur cette promesse de chaleur. La monture emmena la cavalière vers l'étable qui protégerait des éléments. Les odeurs des autres montures et du foin emplissaient l'air et saturaient les sens de la lycanthrope. Elle flatta l'encolure de sa jument avant de descendre. Elle ne prit pas la peine de prendre autre chose que son arc, son bien le plus précieux. Comme à chaque fois, son regard se perdait dans les reflets de cette plume qui lui avait déjà changé la vie. 


     La pluie commença à tomber, jouant sa mélodie sur le toit de la bâtisse. Elle se plaça à la porte pour regarder ce spectacle qu'elle aimait tant. Les gouttes dansait dans le vent, à la limite de se transformer en flocon de neige. Le spectacle était toujours aussi beau et cela calmait ses tourments.


     Elle prit une grande inspiration et souffla dans ses mains, la buée se déposa sur ses gants qu'elle essuya sur son pantalon avant de s'avancer à travers la cour. La naine se figea après la porte, s'imprégnant des odeurs typiques de l'endroit, la bière, la cuisine, le feu de bois et le tabac. Son regard passa sûr les clients présents en essayant de reconnaître un visage, une carrure qui sortait de l'ordinaire.


    Rien.


    Peut-être que l'autre soldat n'avait pas vu l'utilité de l'attendre. Ou peut-être était-elle arrivée en première, tout simplement. Elle secoua la tête pour retirer ses idées négatives avant de s'avancer jusqu'au comptoir et s'y installer. La naine commanda une bière pour faire passer l'attente de son rendez-vous. Pour la plupart des clients, elle n'aurait l'air que d'une énième déprimée perdu dans sa pinte. Elle regardait le liquide tournoyé et diffuser son odeur. Parfois, elle buvait une gorge. 


    ( - Ersa ? Tu penses qu'on aurait pu finir comme le blanc ?

    - C'est pour ça que tu es pensive ? Je ne pense pas. Il a été créé pour ça, nous, nous ne sommes qu'une autre expérience laissée à l'abandon.

    - Si tu le dit.)





    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 607

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Dim 24 Sep - 19:21
    Il lui faut bouger. Avoir le plus d'activités possible pour être plus précis. Que cela de classer des documents qui ne servent plus depuis bien trop longtemps ou tenter de réparer objet magique dont elle ne connaît pas le fonctionnement à la base, tout est bon pour occuper son esprit. Tout est mieux que certaines des questions stupides qui tournent en boucle depuis un moment. Alors, bien entendu qu’elle fonça tête la première dans la mission qui demandait d’aller au Nord pour chercher une fleur blanche au milieu de la neige.

    Du moment qu’on lui autorise à faire ses missions elle n’allait pas cracher sur un moyen de s’occuper l’esprit et de servir le Reike en même temps. Les ailes déployées, elle avait volé jusqu’au point de rencontre avec son acolyte. Elle avait simplement eu en information que c’était une personne liée au RSAF et qui avait été à l’expédition de la peste obscure. Une part d’elle espère que ça ne sera pas le chercheur suicidaire qui avait été dans son groupe, même s’il avait écrit une lettre d’excuse ça ne changeant en rien le ressentiment de la valkyrie par rapport à son attitude.

    Alors qu’elle vole et que le vent de plus en plus glacial s’engouffre dans chaque partie de sa tenue pouvant le permettre pour mordre avec rage sa peau, elle se surprend à trouver ses ailes particulièrement résistantes à ce genre de désagrément. C’était certainement leur nature même qui faisait cela. Même si ses plumes la protégeaient elle était bien contente de ne pas avoir pris ses deux compagnons animaliers, autant son dingo aurait certainement supporté le froid avec son pelage, mais suivre la cadence de son vol tout du long aurait été compliqué, son faucon lui aurait eu du mal avec la température.

    Le point de rendez-vous se dessine sous ses yeux et cela ne fera vraiment pas de mal de se mettre au chaud avant de courir à travers le froid du Nord pour compter fleurette. Peut-être que si elle demandait poliment elle pourrait garder un exemplaire de la fleur pour l’envoyer à Ersa. Elle ne sait même pas à quoi sert cette fleur ou son nom, peut-être est-elle moche, qu’elle pue la mort et que sa simple présence provoque des tempêtes. Cela la fit rire un peu alors qu’elle se posait et repliait ses ailes avant d’entrer dans l’établissement.

    Comme presque à chaque fois qu’elle entrait quelque part elle attira l’attention. Il est plus que clair qu’avec sa morphologie elle n’était pas taillée pour faire dans la discrétion. Dommage, il fut un temps, quand elle était encore enfant et naïve, elle pensait devenir assassin et se fondre dans les foules. Une valkyrie ça ne se fond pas dans la foule, encore moins avec des ailes qui bousculent un peu trop souvent les gens autour sans même forcément s’en rendre compte.

    Sa chevelure qui est restée d’un gris un peu terne pendant tout son vol passe à un violet sombre quand la surprise de voir Ersa au bar avant de passer progressivement au noir avec la joie que cela apporte à la secrétaire des Serres Pourpre que ça soit elle sa partenaire d’aventure. Parce qu’il ne fait aucun doute que c’est sa partenaire d’aventure, sinon le destin est bien étrange de la faire se perdre ici avec exactement le même profil que la personne qu’elle retrouve.

    Sans la moindre hésitation, la valkyrie avance vers la naine, sa main approche sans la moindre hésitation de la tête de cette dernière et avec toute son affection tapote celle-ci comme ce qu’elle avait pu faire au début de l’expédition.

    – Alors ma grande, on fait à nouveau ensemble ? Les astres sont avec nous pour nous faire partir à la chasse aux fleurs, ils savaient que je t’en avais promis.

    Il n’y a aucune gène ou moquerie dans sa voix, juste un enthousiasme plus que visible. Son sourire bien large aide à voir qu’elle est heureuse de la situation si jamais un doute était même simplement possible.

    – La cape te va bien, c’est vraiment bien que tu aies pu l’avoir. Au fait, est-ce que tu y as pensé à voir un artisan pour y mettre un enchantement ou l’améliorer ? Enfin, je dis cela, mais peut-être que la peau de ce loup a déjà des particularités. Tu vas bien ?

    Tout en posant sa dernière question, elle s’installe à côté de sa compagne d’aventure et se prend une bière. Boire un peu avant de partir ne fera pas forcément de mal.
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 440
    crédits : 1577

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Lun 25 Sep - 20:37

    Le temps était passé à une vitesse non définie pour la rouquine. Elle n’avait pas levé le nez de son verre, mais ses sens se laissaient bercer par l’ambiance. Le son du vent au-dehors, le crépitement des bûches dans le foyer, son odorat laisser filtrer les effluves de la bière et le feu.

    Son esprit restait dans leurs vagabondages sur ce qui attendait cette double naine. La guerre n’était qu’à ses débuts, une période ou l’ennemi teste les défenses de l’empire ? Est-ce que toutes les races créaient par les titans devaient s’inquiéter de leurs destins ? Les lycans finiraient ils tous comme l’albinos, expérience mutante ? Est-ce qu’elle devait s’attendre à succomber à un autre de ses alphas ? Cela la terrifiait, se faire manipuler pour se retourner contre ses alliées, est ce qu’elle arriverait à être raisonnée cette fois ? Elle devrait étudier des solutions pour cela, et peut-être trouver quelqu’un pour l’aider à mieux résister.


    Un frisson parcourut son échine devant cette pensée. Elle descendit une partie de sa chope pour évacuer la sensation. Étrangement, Ersa restait silencieuse devant ce questionnement, est ce qu’elle partageait ses inquiétudes ?


    La naine était tellement prise dans ses pensées qu’elle ne sourcilla pas au vent froid charriait par l’ouverture de la porte. Le bruit de pas venait perturber sa berceuse, trop léger pour appartenir au géant en armure, ne ressemblant pas à un soldat en armure. Son cœur s’accéléra et elle ferma les yeux en attendant une salutation qu’elle espérait reconnaître. Ce ne sont pas ses oreilles qui accueillirent la présentation, mais le haut de sa tête qui encaissa les petites tape. Une joie éclata dans sa tête, balayant ses questions et ses doutes. Il n’y avait qu’une personne qui avait osé ce geste. La phrase qui avait suivi galvanisa cette émotion.

    La chasseuse leva les yeux de son verre pour les poser sur la géante. Un sourire étira ses lèvres et elle hésita presque à lui sauter au cou.


    - J’ai… J’ai espéré que ce soit toi. Qui de mieux pour aller chercher la plus jolie des fleurs. Et j’espère que ce sera un peu plus romantique que la dernière fois. Il nous manquerait le clair de lune.


    Ersa pencha la tête pour admirer la joie de la géante et essayer d’apercevoir le bout de son aile, sans succès. Elle n’était pas la seule à être heureuse de la situation. La rousse se mit à rougir du compliment inattendu.


    - Mer…

    (Alors, ou est la fière guerrière ? Elle perd ses mots.)


    Le rire d’Ersa résonna dans son esprit, alors que Nora secouait légèrement la tête pour se reprendre.


    - Merci, je ne pensais pas que j'aurais pu l’avoir. J’ai demandé des idées à ton ami chercheur.


    La naine éclata de rire en repensant à ce collègue à la ramasse.


    - Mais bon, il est trop occupé à écrire sa thèse sur les vingt-trois raisons évidentes de ne pas essayer la diplomatie avec une créature des titans.


    Son sourire joyeux était rehaussé par ses yeux bicolores qui reflétaient les lumières de la taverne.


    - Elle pue moins que vivante, elle me tient chaud et surtout, elle ne me demande plus d'attaquer mes collègues. À part ça, j’attends d’avoir trouvé une bonne idée.


    Elle déglutit sur la dernière question et une ombre passa sur son sourire. Son regard s’éloigna furtivement avant de replonger dans celui d’Usha.


    - Euh… Joker. Depuis notre retour, j’ai plein de choses que je n’arrive pas à me sortir de la tête. Mais bon, ça va mieux depuis que tu... que je suis plus toute seule. Avoue, Je te manquais déjà ?


    L’expression de la rousse s’illumina à nouveau, mais son regard n'arrivait plus à tenir celui d'Usha. Elle fit tinter son verre contre celui de la Valkyrie en lui offrant un sourire joyeux.


    - Mais toi ça va mieux ? Ton aile est soignée ? C'était pas très jolie.


    Elle essaya à nouveau d’apercevoir la blessure. 



    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 607

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Lun 18 Déc - 20:01

    Ce n’était pas grand-chose, mais cela lui faisait plaisir de savoir que sa compatriote avait elle aussi eu espoir de la revoir. Une part d’elle était juste heureuse de voir que ses plaisanteries dites durant la peste obscure n’ont pas été mal prises et que la joie des retrouvailles n’est point feinte. Ce n’était peut-être pas grand-chose, mais cela lui faisait plaisir. Ersa l’avait vue à un moment de doute et n’avait pas rebondi pour la blesser encore plus, tout comme elle n’avait pas fait référence à tout ce qu’impliquait de combattre l’albinos pour elle. Si des questions sur de comment des êtres étant à l’origine des créations des titans pouvaient réagir face à eux maintenant, cette question devait être encore plus présente dans l’esprit de la naine qui était une louve.

    – Mon ami chercheur ?

    Elle se demandait sincèrement de qui elle parlait avant d’éclater de rire quand elle eut sa réponse avec la thèse sur la diplomatie contre les créatures des titans. Il n’était absolument pas son ami, même avec sa longue lettre d’excuse, c’était un idiot qui avait mis en danger tout le groupe. Heureusement que personne n’avait perdu la vie ou même juste un membre par sa faute sinon il lui aurait manqué aussi beaucoup de partie de lui-même au lieu d’un seul nez cassé pour le coup.

    – Un pur idiot, tu aurait mieux fait de m’envoyer une lettre. Par pour te l’enchanter moi-même parce que j’en suis encore qu’aux recherches moi-même, mais je connais quelque vrai érudit qui savent qu’il faut tenir à carreau fasse à des créatures supérieures. Comme toi par exemple.

    Une légère accolade à cette parole fut donnée avant de lui écrire sur une feuille l’adresse pour de prochains courriers. La valkyrie n’ayant pas pris le temps de le faire convenablement même avec la période de quarantaine préférant sociabilisé de manière plus basique, oubliant certaine base comme le partage de lieux d’envoie de courrier pour l’après. Heureusement que les Astres sont avec eux, vraiment.

    Elle ne répond rien de plus à son joker, enfin si, elle lui ébouriffe un peu les cheveux comme elle aurait passer avec tendresse la main dans le pelage de son chien. Dit comme cela ça parait un peu humiliant alors que vraiment pour la secrétaire des Serres pourpres c’est dans les gestes basiques pour montrer qu’elle comprenait et qu’il n’y avait pas besoin de plus de mots là tout de suite pour comprendre. Elle aussi ce qui c’était passé l’avait remué et rendu certaine chose compliquée, mais en parler là, en pleine taverne à côté d’oreille possiblement indiscrète cela ne faisait pas tellement envie.

    Pour répondre à sa dernière question, elle déplia un peu plus ses ailes pour qu’elles soient toutes deux visibles sans pour autant gêner les gens autour d’elle. Les deux se mouvant sans le moindre souci et pour le montrer elle les bougea un peu avec un grand sourire aux lèvres alors que sa chevelure passant à une belle teinte pourpre là tout de suite.

    – Elles sont assez en état pour même pouvoir te faire découvrir les joies d’une vraie virée dans les airs autres que par lancer. Même si le lancer avait été assez impressionnant et efficace en prime. Pour le reste… hum… ça été compliqué pour tout le monde, mais on aura plus le temps en profitant du paysage, qu’est-ce que tu en penses ? Tu te sens assez à l’aise pour me montrer tes talents purs de chasse ? J’aime chasser avec Sable, mais je me doute bien que ce n’est pas pareil avec toi, tu n’es bien mieux qu’un simple chien de chasse, n’est-ce pas ?

    Il y avait un peu de provocation dans la voix, mais c’était aussi pour faire croire à une simple balade en forêt avec de la chasse et de la cueillette si des gens trop curieux étaient autour. Il y avait certainement un bout de parano dans la façon de faire, mais elle n’y pouvait rien pour le coup.

    – Tu veux finir ton nectar avant de partir ? J’ai de quoi dormir sous les étoiles pour quelques jours, mais niveau nourriture ce n’est pas forcément cela. On prend sur place ou ici te semble bien pour se ravitailler ?

    C’était des questions assez bateau pour le moment, mais elle voulait donner à Ersa assez de liberté pour choisir aussi les options qui lui conviendraient le mieux pour le reste de l’aventure.
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 440
    crédits : 1577

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mar 19 Déc - 15:42
    image rp

    La Fleur du Nord

    Nora éclata de rire, avant de se figer. La louve commençait à comprendre son alter-ego, le genre de situation qu’elle n’avait pas l’habitude, qu’elle laissait a Ersa qui pour une fois profiter du spectacle depuis leurs esprits. Rougir n’était pas dans son habitude, mais les phrases de la Valkyrie la touchaient plus qu’elle ne l’aurait crue. L’accolade qu’elle reçut avait rompu sa réserve et son teint se mit a chauffer comme le faisait trop souvent celui d’Ersa. La louve attrapa le bout de papier que lui avait tendu Usha. Son regard se perdait sur les courbes de l’écriture de la secrétaire, elle avait souhaité la revoir, mais pas à un moment la pensée de lui écrire lui était venu. Heureusement que le destin n’avait pas eu besoin d’être forcé.


    - Euh… Merci. Je ne suis pas très doué pour choisir mes mots, mais j’essaierais. Promis.


    En réalité, elle n’avait pas demandé à ce maudit chercheur, elle voulait l’éviter à tout prix et cela marché même plutôt bien. Où c’est lui qui évitait tous les anciens de la pestes Obscur, peut-être qu’il s’en voulait ou craignait les retombés qu’avait failli coûter sa maladresse.


    La main de la géante passa dans les cheveux de la louve entre tendresse et moquerie, enfin, c’est comme ça qu’elle l’avait pris. L’air siffla entre ses dents pendant qu’Ersa gloussait intérieurement.


    (Tu m’avais presque insulté pour des petites tapes et là, tu va rien dire ?)


    Nora souffla lentement pour retenir son sourire. Elle baissa la tête.


    - J’en ai mordu pour moins que ça, tu sais ? J’imagine te connaître assez pour ne pas le prendre mal, mais ne le fait pas à d’autres nains, où a d’autres… Gens comme moi. Ils pourraient trouver sa dégradant.


    Son sourire apparut pendant qu’elle remettait ses mèches en place.


    - Et puis je pourrais être jalouse.


    Pour appuyer ses dires, la Valkyrie déploya ses ailes et la naine les observa avec attention, plus aucune trace de blessure. Son regard bicolore fuyait celui de l’autre femme lors de l’invitation avant de se focaliser à nouveau sur elle. Le fait d’avoir lancé sa sœur sur un béhémoth furieux était une idée suicidaire qui ne venait pas d’elle, mais qui avait payé. Malgré le fait que toute cette mission avait salement bousculé leurs esprits, elles avaient réussi à avancer. Le duo de rousses se posaient des questions sur leurs races, leurs futurs et leurs liens avec leurs maudits créateurs, elle imaginait que la Valkyrie n’était pas en reste, mais personne n’avait abordé le sujet, ce n’était pas le moment. Est-ce qu’il y en aurait un ?


    - À part cette fois, no… Enfin, je n’ai jamais volé. L’atterrissage était plutôt risqué. Je serais ravi d’essayer quelque chose de moins suicidaires, et j’essayerais de ne pas salir tes plumes. Déjà que tu as dû retrouver de mon sang la dernière fois. Tu as raison, nous pourrons en parler sous les étoiles. Ce sera plus sympa.


    La louve grogna en portant sa choppe à ses lèvres. Après les caresses, elle était comparée à un chien de chasse. La géante savait vraiment parler à la petite Lycan.


    ( C’est pas si loin de la vérité, tu es poilue, trop petite pour elle. Tu grognes. Et en plus, tu chasses.)


    Nora souffla du nez dans son verre, écartant la mousse de sa boisson.


    - Je tiens trop au « Dame Ersa » de ton chef pour te laisser mourir de faim. Ou alors il risque de me pendre, ce qui ne serait pas trop difficile. Je ne connais pas l’efficacité de ton chien, mais j’espère l’être plus, t’apporter une affection différente et être une meilleure source de chaleur.


    On appelé plus ça marche dans la provocation, mais courir. Au départ, elle avait répondu sans trop réfléchir, puis elle se rappela qui venait cette provocation en éclatant de rire. Ces petites phrases qui l’avaient aidé à garder la tête hors de l’eau quand les doutes l’assaillaient, perdue dans ce marécage. Elle vida sa chope et attrapa quelques pièces pour payer les deux verres.


    - C’est pour moi. Et puis ne sachant pas avec qui j’allais me retrouver, j’ai essayé de prendre de quoi nourrir le géant en armure rouge. Ce ne sera pas digne de ton nouveau rang, mais je ne savais pas si l’on croiserait de quoi chasser.


    Nora avait remarqué que quelque chose dérangeait Usha dans ce lieu et avait décidé de ne pas donner de nom ou de grade pour la griffe et Alasker. Elle était d’accord de ne pas traîner plus longtemps si cela pouvait aider à la détendre. Elle voulut descendre, mais une pensée se forma et la phrase lui brûlait trop les lèvres pour la garder. Au lieu de descendre comme prévu, elle se tortilla pour se mettre debout sur le tabouret et se rapprocher de l’oreille de la géante pour lui murmurer.


    - Je suis impolie d’ailleurs, félicitations pour ta promotion. Dois-je t’appeler Madame ? Te vouvoyer ? Et puis comment dois-je te féliciter ? En te serrant la main ou tapant dans l’épaule ? Te prendre dans mes bras ? Un baiser peut-être ?


    Elle se recula pour voir la réaction de la géante. Usha avait commencé à reprendre sa provocation, Nora voulait lui rendre la pareille en continuant le jeu qu’elles avaient mis en place, sous l’hilarité intérieure d’Ersa. Elles pourraient ensuite se diriger vers l’écrire pour récupérer sa monture et ses affaires avant de prendre la route. Toutes les trois.



    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 607

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Dim 28 Jan - 18:53
    Le rire qu’elle entend a quelque chose de réconfortant. C’est un peu comme s’il n’y avait aucun problème pendant le temps que ce dernier retentit dans les airs. Même si cela est bref, bien éphémère, dans cette auberge bien reculer cela donne un bout bien être pour autant. Usha n’a pas besoin de beaucoup pour être satisfaite. Un rire qui sonne vivant est plus que suffisant.

    – Personne n’est doué avec les mots directement… enfin, si. Il y a bien des entités qui sont douées directement dès la naissance, mais ce n’est clairement pas nous. Que tu essaies est déjà beaucoup. Puis, tu sais, on pense forcément à des liasses de pages à lire dans une correspondance, mais parfois l’envoi d’un souvenir avec juste une phrase pour en parler fonctionne aussi. Voir même juste des passages brefs. Ce n’est pas un examen d’admission à Magic que je te propose.

    Même si les missives étaient pleines de fautes ou pas forcément compréhensibles d’un bout à l’autre à cause de fautes ou d’une écriture désastreuse, cela ne serait pas ce qui poserait souci à la secrétaire. Ce n’était pas dans les rapports qu’elle devrait corrigée et classée plus tard. C’était un échange avec une amie.

    – C’est un honneur de savoir que tu ne souhaites pas marquer plus ma peau avec tes dents, je t’en remercie.

    Cela ressemble presque à de l’ironie à l’écoute et pourtant c’est un vrai remerciement de la part de la valkyrie. Avoir ce genre de considération de la part d’un loup-garou n’était pas rien. Ce ne sont pas de simples chiots qu’on caressent sans la moindre peur ou représailles juste parce qu’on les trouve adorables à nos pieds. Par contre, elle ne sait pas trop comment prendre cette histoire de jalousie. Elle a peut-être effectivement des gestes trop tendres et familier sans même réfléchir à l’impact sur les gens autour d’elle.

    – Je ferais attention à ne pas attiser cette flamme. Même si certain pense que la jalousie est quelque chose d’adorable cela blesse toujours à un moment, tu n’es pas une personne que je souhaite blesser.

    Ou en tout cas pas pour le moment. Usha garde toujours dans un coin de son cerveau que tout le monde peut changer du tout pour tous sans qu’on ne puisse rien y faire. Qui sait si elle ne deviendra pas la marionnette d’un Titan sans même le vouloir. Puis, même, elle est une arme du Reike et encore plus des Serres pourpre, un ordre et qu’importe ce qui sera en face, qu’importe l’attachement à cela, les ordres seront ce qu’il y aura à suivre. C’est ça qui est bien plus important.

    – Et sinon, mes plumes sont comme le reste de mon corps, être taché n’est pas ce qui me tuera, tout part avec un bon nettoyage. Puis, même, si on en arrive à ce que tu montes au point de les tacher c’est que la situation sera bien plus importante que le fait de les avoir impeccables.

    Elle écoute attentivement les mots de la rousse en ricanant un peu de sa moue. Usha n’y va pas avec le dos de la cuillère dans ses comparaisons, mais tout cela l’amuse, lui donne un peu l’impression qu’il n’y a pas tous ses doutes entre elles. C’est faux, il y a beaucoup de non-dits, mais le faire maintenant ne serait pas bon. Pas propice. Sous les étoiles sera bien mieux. Tout est mieux sous les Astres.

    – Oh, tu sais, s’il ne sait pas, il ne va pas s’amuser à te pendre. Un accident est rapidement arrivé dame Ersa. Je ne savais pas que tu avais de tels désirs de noblesse. Il aurait fallu demander un titre en plus de la peau de l’albinos. J’espère bien que tu seras bien meilleur que Sable, après tout, lui n’est point ici avec moi pour aller chercher des fleurs dans la neige, rien que pour cela tu lui es supérieur. Alors je ne parle même pas d’affronter un béhémoth pour vous comparer. Même en étant une bonne maîtresse, un loup et un chien, qu’importe les ressemblances, sont bien différents, alors avec une belle lycanthrope je n’ai aucun doute sur ta supériorité. Tu portes même la peau de l’Alpha après tout…

    La dernière phrase est dite avec un peu moins d’entrain. Il y a un non-dit qui pique un peu là dedans, mais c'est sorti tout seul pour le coup. Alors il faut rebondir et noyer le poisson autrement.

    – Mon nouveau rang ? Ah ! Oui, ça… C’est un mot sur un bout de papier qui donne beaucoup de responsabilités. Pas que ça ne soit pas un honneur de l’avoir, mais je ne me sens pas être une personne différente parce que je porte ce titre. Si cela devait être le cas, j’ai été floué dans l’affaire, vraiment.

    Pour elle, seulement pour elle, ses titres ne veulent rien dire. Enfin, si, c’est un honneur des avoirs, mais cela ne prouve en aucun cas sa valeur ou ses capacités. C’est ce qui se passe concrètement sur le terrain qui signifie plus quelque chose pour elle. Elle se rendra certainement trop tard ce que ce titre implique vraiment et là mettra en œuvre ce qu’il faut pour en être vraiment digne, pour le moment ça semble si lointain.

    – Du coup, pas de madame ou félicitation, même si je ne serais pas contre un baiser joli cœur.

    Tout en disant cela elle l’attrapa par le dessous de ses aisselles et la porta pour que la tête de son interlocutrice soit en face de sa propre tête avant de lui embrasser le bout du nez et de la remettre à terre et fuir vers la sortit le tout dans un vif éclat de rire alors que ses cheveux avaient pris une teinte violine.

    – En route ma belle.

    Oui, noyer le poisson ainsi et foncer dans la mission donnée était le plus simple. Au passage elle donne quelques pièces à l’aubergiste au cas où sa compagne n’est pas payer sa boisson, au pire cela ferait des sous en plus à l’homme. Ce n’est même pas le plus important là. Elle veut jouer un peu pour une fois.
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 440
    crédits : 1577

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Dim 4 Fév - 14:27
    image rp

    La fleur du nord

    Nora souriait quand la Valkyrie décrivait ce que pourrait être une lettre, est ce qu’elle savait dessiner comme Ersa. Au pire, elle pourrait apprendre, il faudrait qu’elle teste si cela faisait partie des choses où son corps pourrait la guider après des longues heures d’exercices. La naine ne put que sourire devant les remerciements d’Usha, elle avait hésité à placer le genre de commentaire gras qu’elle faisait dans sa période seule, mais elle préféra se retenir, ne voulant pas tomber dans ses bassesses avec elle. Nora se mit à rougir légèrement quand celle qui lui faisait face avant de la voir se perdre dans ses pensées. Parfois, elle s’étonnait à se demander ce que cela faisait de pouvoir lire dans les pensées, mais cela n’aurait aucun charme.

    - Si nous en arrivons à ce que je les tâche à nouveau, je t'aiderai à les nettoyer cette fois.

    Nora avait commencé à sourire sur l’ignorance de la griffe, elle ne le voyait pas homme à ne pas essayer d’être au courant de tout, surtout sur la disparition d’une de ses serres. Elle se crispa légèrement sur le Dame Ersa, même si c’est elle qui l’avait lancé à la base. Ce n’était pas le titre qui l’avait fait réagir, c’était ce prénom, elle devrait peut-être lui dire que dans ce petit corps se cachaient deux personnalités et que ce n’était pas Ersa qui lui faisait face. Que pour une fois la petite restait planquée dans son esprit à se moquer de la louve qui s’était faite une amie. Elle avait essayé de ne pas rougir au compliment, difficilement. Elle avait voulu rebondir sur cela, mais de reparler de l’apha rembrunit la Valkyrie, et la louve aussi. Même s'ils en étaient venus à bout, elle avait cédé à son appel et continuait de s’en vouloir. Elle n’avait blessé personne, juste égratignant le cou de sa sœur, mais que serait-il 

    advenu d’elle si Ersa n’avait pas réussi à la faire revenir à elle.

    - Une mini…

    Les mots avaient été dit si bas, qu’elle était sur Usha ne les avaient pas entendues. Elle avait changé de sujet, essayant de le faire plus joyeusement. La louve nota une chose, ce changement de sujet lui paraissait étonnant, certes, elle ne l’avait pas côtoyer longtemps, mais la serre n’avait pas l’air d’être une femme à regretter ses paroles. La rousse préféra pousser ce détail de côté, ce n’était pas le moment de mettre en évidence ce qui la gênait.

    - Un titre, un grade, c’est à peu près la même chose, l'important, c’est ce que tu en fais. Je ne suis pas sûr que les 

    gens comme moi ont souvent le droit aux dames et puis les dames ne courent pas dans la neige à la recherche de fleurs, même accompagnées de la plus jolies des escortes.

    Elle ne savait pas si il y avait déjà eu des lycans nobles, même en pensée cela faisait un peu contradictoire, comme deux mots qui n’allaient pas ensemble, comme si l’histoire de leur race ne s'écrivait que dans le sang des autres. Elle sortit de ses pensées quand Usha repris, la louve se doutait que les madames, tout ce qu’elle avait proposé saurait balayer d’un simple refus. Celle qu’elle avait espérée, elle ne s’envola pas. La géante l’attrapa par les aisselles pour la soulever, elle ne se débattit pas, ne comprenant pas si la géante se moquait d’elle ou pas. Leur visage se rapprochait et la naine ferma les yeux. Elle sentit la chaleur des lèvres d’Usha sur… Son nez. Cette chaleur qui se répandait dans ses joues, même si ce n’était pas l’endroit qu’elle avait espéré sentir ce contact. Usha la reposa au sol, et la naine mit un moment avant de pouvoir bouger, contemplant la géante s’enfuir en riant et la couleur changeant de ses cheveux.

    - En route ma belle.

    Cela suffit à la sortir de son immobilité, elle sentait la chaleur qui se dégageait de ses joues. Elle s’élança à la suite de la géante.

    Les deux guerrières rejoignirent l'extérieur et la louve chercha les étoiles du regard. La pluie avait cessé, la lune arrivait à percer le manteau nuageux pour bercer le paysage de ses timides rayons d'argent.

    - Même elle, as décidé de nous suivre.

    La naine pris une grande inspiration. Comme pour se lancer dans un aveu, mais au lieu de ça, elle se mit à trottiner jusqu'à l'écurie pour récupérer sa monture. Elle ne l’avait pas déséquipée, comme si elle s’était attendue à devoir fuir l’endroit plus tôt que prévu. Nora monta sur la selle, posant son arc sur la selle. Les sabots résonnent sur les quelques mètres qui les séparaient de la sortie. Elle ressortit de la bâtisse souriante, les épaules droites, la poitrine bombée dans une caricature de noble. Elle s’arrêta près d’Usha alors qu’elle était environ à la même hauteur.

    - Alors ? Je pourrais rejoindre la cour ? Même si je pensais que je te dépasserais d’un peu plus.

    Elle se mit debout sur ses étriers pour accentuer sa taille.

    - Peut-être mieux, mais je ne tiendrais pas tout le voyage. Tu veux monter, elle est habituée à porter plus que moi. Je ne te protegerai pas du vent par contre.

    La naine s’avança sur sa selle pour laisser la place à la géante. Il n’y aurait plus qu’à filer vers le nord, loin de cette auberge qui ne rassurait pas la serre peut-être à raison. Les deux louves étaient trop concentrées sur leurs discussions internes pour s’en rendre vraiment compte. Elle espérait que passer du temps dans cette chasse lui ferait du bien, éclaircirait quelques-unes de ses idées. Nora avait profité de ne plus faire face à Usha pour sortir quelques mots.

    - Et j'ai confiance, tu y arriveras avec tes nouvelles responsabilités, même si ce ne sera pas facile tous les jours. Au pire tu pourras venir te cacher dans une mes cabanes de chasse.

    La naine éclata de rire, heureusement les cabanes qu'elle parlait n'avait pas était prévu pour elle, mais la valkyrie y serait peut etre à l'étroit quand même.



    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 210
    crédits : 1927

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Mer 24 Avr - 11:39
    En route en direction du Nord depuis maintenant quelques jours, je suivais un convoi qui ne pouvait se permettre de faire la moindre halte malgré l'attaque qu'ils avaient subie sur le trajet,compte tenu de ce qu'ils transportaient. Des denrées périssables qu'ils ne pourraient attendre davantage. Je les avais rejoints en route, guérissant un bon nombre d'entre eux dans un chariot couvert, m'adaptant aux secousses et faisant de mon mieux pour rapidement les remettre sur pied.

    Heureusement, aucun d'entre eux n'avait eu des blessures trop graves et je pus, à chaque fois à l'aide e ma magie, refermer leur plaie sans réel souci. Le froid commençait à se faire ressentir, par précaution,j'avais amené avec moi des habits chauds et j'avais bien fait car un messager à cheval nous avait rejoints, pour me délivrer une missive. En la lisant, je compris que j'allais devoir abandonner le convoi mais par chance,ils n'avaient plus vraiment besoin de mes services qui seraient bien plus utiles pour ce que l'on me demandait de faire dorénavant.

    J'informais le meneur de mon départ, prenant la voie des airs pour rejoindre rapidement celle à qui la seconde lettre lui revenait. Son nom était inscrit au dos, ne me rappelant pas avoir déjà rencontré une personne se nommant ainsi. J'avais relu la position que l'on me donna, qui n'était autre que dans une zone risquée à cause des barbares qui la sillonnaient en prenant pour cible tous ceux qui s'approchaient. J'étais au courant des faits, ayant dû soigner un bon nombre de victimes ne s'attendant pas à être reçus ainsi.

    L'obscurité avait fini par prendre place, une fine pluie aussi,rabattant la capuche de mon long manteau bleu nuit avec des dorures sur mon visage, contente qu'elle disparaisse finalement rapidement,n'aimant guère voler dans ces conditions désagréables. J'avais formé un orbe de lumière entre mes mains, comme à chaque fois que je voyageais en fin de journée ou pendant la nuit. Aucun vent contraire m'avait ralenti et bientôt, je vis les lumières d'une auberge, mon point de repère.

    J'effectuais un vol plongeant en voyant deux silhouettes en sortir, sur le point de partir vraisemblablement.Ayant eu comme seule description de cette fameuse Usha qu'elle était une valkyrie, cela me serait largement suffisant pour l'identifier, car nous n'étions pas légion,loin de là. Des oiseaux rares comme disaient certains,car la plupart vivaient recluses comme moi avant de rejoindre l'Empire.Je n'étais pas très à l'aise à l'idée de rencontrer une semblable, car elles bien souvent jugées et me méprisées au premier regard tant je ne leur faisais pas ''honneur'' en règle général.

    En arrivant près du sol, je déployais entièrement mes ailes pour me ralentir, posant doucement mes pieds sur la surface tout en marchant vers elles d'un pas déterminé, persuadée qu'il s'agissait de celles décrites dans la lettre. Il était très amusant de loin voir la différence de taille si je pouvais dire, de ce duo nocturne, me faisant sourire. Celui-ci disparut en me rendant compte que c'était parce que Usha était aussi très grande et bien bâtis,bien plus que moi en tout cas. Je n'étais pas jalouse mais ayant toujours dû me confronter à es valkyries de cette stature pour avoir une place, il y avait comme une rivalité qui prenait place indirectement.

    Je m'arrêtais à quelques mètres d'elles,sortant de mon manteau chaud la missive,sans vouloir faire glisser ma capuche en arrière à cause de la température qui avait déjà rendu le bout de mon nez tout froid. Elles semblaient en pleine discussion,restant silencieuse le temps que la petite humaine ou naine finisse ses phrases. Malheureusement pour elle, ce n'est pas cette valkyrie qui allait l'accompagner dans la cueillette, mais celle qui était beaucoup moins représentative de cette espèce et j'allais lui annoncer dès maintenant calmement:

    -Bonsoir mesdames,veuillez m'excuser de vous interrompre mais,j'ai une lettre à remettre à Usha Gavra. Je tendis mon bras avec ledit objet à la valkyrie , ajoutant:-Vous avez été appelée pour une autre mission et vous devez rejoindre Coeur ébéne dès à présent. Je n'ai pas d'autre information à vous partager, tout vous sera expliqué à l'intérieur. Dis-je en posant me dioptases sur la lettre,reportant mon attention sur celle qui était déjà à cheval:-Nous allons désormais faire équipe ensemble.Vous êtes Ersa Vatt'Ghern c'est bien ça ? Je me présente,je suis Qwellaana Airdeoza,je travaille en tant que FMR.

    J'espérais ne pas avoir interrompu quelque chose entre elles, ayant pour le peu entendu leur conversation, compris qu'elles se connaissaient un minimum,assez pour plaisanter et vouloir certainement continuer à faire route ensemble.Je ne m'attendais pas à avoir des réactions positives face à cet imprévu mais j'avais l'habitude de ce genre de comportement, que je ne pouvais en vouloir car après tout, c'était quelque part, normal? De mon point de vue en tout cas.

    N'ayant jamais de créer de lien assez fort pour me retrouver dans cette situation et toujours dérangé mes congénères, je m'y étais fait sans tenir rigueur. Je les enviais quelque part, me demandant si un jour, je me retrouverais à leur place mais pour cela, fallait-il que je prenne le temps de construire des liens solides et pour le moment, je préférais les fuir pour des raisons que je n'avouais pas forcément à moi-même. Je les observais en silence réagir à ce changement, prête à m'adapter selon les réactions qu'elles auraient.


    Qwellaana discute en 009966
    [Challenge] La fleur du nord 1716987316-velo414
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 440
    crédits : 1577

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 25 Avr - 15:30
    image rp

    Message 5

    Le moment était léger par rapport à ce qu’elles avaient connu, cette mission sur le territoire du titan, pour se retrouver à cueillir des fleurs ensembles. Alors bien sûr, c’était plus que ça. Ce n’était pas n’importe quelle fleur, à n’importe quel endroit. C’était des Nordiques, fleur rare, dans les confins des terres du Nord, endroit inhospitalier à la base, rehaussé par la suractivité de barbares. Nora était presque rassurée de partir en mission avec la valkyrie. Outre ce qu’elle ressentait. 

    Ersa était silencieuse, pour une fois que la louve était calme et faisait preuve d’autre chose que de l’impatience. Mais ce petit moment de joie fut interrompu par l'arrivée d’ une messagère particulière. Sans s'arrêter sur la race, Nora se doutait que cela n'annonçât rien de bon. Elle donna l’objet de sa visite et la louve fut partagée entre tristesse et colère. Ce bout de papier venait de ruiner le projet de mission qu’ils avaient ensemble. Son regard bicolore se posa sur la Serre, avant de se poser sur l’autre Valkyrie, les reflets étaient contradictoires dans la dualité de couleur.

    - C’est bien ça. C’est parce que je refuse les visites que l’on m’envoie un médecin jusqu’ici ?

    Nora se concentra à nouveau sur Usha. Le temps semblait s’être arrêté pour la chasseuse. Son sourire avait presque disparu avant de revenir. Elle n’allait pas montrer sa tête de hyène abattue alors que c’était le devoir de la Serre de repartir.

    - Ne traîne pas. S'ils t’envoient ça en urgence, c’est qu’ils ont besoin de toi. Le devoir n’attend pas, Soldat.

    Son poing frappa son torse avant de se dresser vers le ciel, salut Reikois de vigueur d’une chasseuse hors de la hiérarchie à une gradée.

    - Je te ramènerai une fleur, et cette fois, je ne me contenterai peut-être pas d’un baiser sur le nez.

    Après de brèves salutations. La serre s’envola de nouveau, rejoignant sa nouvelle mission, laissant une Nora attristée par ce changement. Elle posa à nouveau son regard tiré entre tristesse et colère. Elle renifla, avant de commencer à répondre.

    - On va me dire une valk..

    Elle se stoppa, ferma les yeux. Passant sa main gantée sur son visage. Ses traits se détendirent aussitôt, presque comme si les autres émotions n'avaient pas existé, avant de se rouvrir sur la FMR. C’est Ersa qui avait repris la parole sur un ton plus serein.

    - Est-ce que l’on vous a dit l’objet de la mission ? Que c’est un endroit risqué et qu’il y aura sûrement des combats. 

    La naine soupira, s’avança sur la selle de sa monture. Vérifiant que les sacoches ne dérangeraient pas.

    - J’ai assez vu cette auberge… 

    La jument trépigna et la cavalière raffermit sa main sur les rênes pour la calmer. Elle avait beau connaître la naine et sa double, elle avait toujours du mal à accepter sa colère.

    - Allez grimpait, nous ferons une halte plus au nord. Je ne sens pas cet endroit. Je vous expliquerais ce que vous avez besoin de savoir en route.

    Une légère berceuse, un poil lugubre s’invita dans son esprit. Autant à l’une qu’à l’autre. Elle essaya de la mettre de côté sans grand succès. Cela faisait un moment que c’est foutu notes l'accompagner, et il était de plus en plus difficile de passer à côté. Elle avait essayé de retrouver Alaric, sans succès, elle avait espéré à un moment qu’il puisse l’aider comme il l’avait fait avec leur séparation. Est-ce que c’était un contrecoup tardif de leur clonage violent, est ce que le blanc avait semé une graine qu’elle n’avait pas sentie ? Est ce que cela avait un rapport avec cette sensation de vide qu’elles éprouvaient constamment. Ce sentiment qui les accompagnait quel que soit leur pensé, ce sentiment qui avait enterré la relation qu’elle avait débuté avec Kira, qui entaché les sentiments que développait Nora. Ersa s’était caché derrière le fait que c’était dur pour l’elfe de supporter ses deux côtés et que Nora ne partageait pas cette relation, mais au final, l’elfe n’avait pas comblé ce qu’elle cherchait.

    Il leur manquait quelque chose sans qu’elle ne puisse dire quoi. Et plus le temps passait, plus il les harcelait, de cauchemars, de chanson, et de voix murmurantes.

    (“La chasse… T’attends…”)

    Elle déglutit en essayant d’être discrète. Pour le moment, Ersa devait réaliser cette mission, et faire disparaître la tristesse de Nora avant que la valkyrie n’en soit la cible.



    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 210
    crédits : 1927

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Sam 27 Avr - 21:21
    J'avais légèrement souri à la réponse d'Ersa sans pour autant lui répondre, voyant bien qu'elle avait encore des choses à dire à la valkyrie qui l'avait accompagné au départ. Comme je l'avais deviné,cela affecta quelque peu la petite rouquine qui fit en sorte que cela ne se voit pas de trop bien qu'a mes yeux, cela était assez flagrant. J'avais presque l'impression d'être de trop, me reculant d'un pas pour leur laisser se dire aurevoir sans que je ne m'impose de trop.

    Un sentiment qui se renforça quand elle lui promis,après un salut théâtral,une délicate attention.Elle n'avait pas caché, malgré ma présence, qu'elle éprouvait des sentiments.Je tirais certainement une conclusion hâtive mais cela ressemblait beaucoup aux livres que je lisais, a quelques détails près,rendant cette scène assez touchante et triste à la fois. Je m'en voulais un peu d'être ce personnage qui me faisait soupirer dans les romans tant il interrompait l'intensité de certains dialogues.

    Je trouvais ça touchant, même si je n'étais que témoin de ce qui ne me regarde pas, suivant la silhouette d'Usha dans le ciel jusqu'à ne plus la voir. Cela me rappela aussi que je ne connaitrais jamais cela. Une pensée que je balayais en voyant bien à quel point cela attristé Ersa,qui me sortit de mes songes en débutant une phrase sans la terminé. Je penchais ma tête sur le côté,essayant de deviner la suite sans y parvenir,déconcentrée qu'elle ferma les yeux en masquant son visage avant de reprendre la parole plus calmement en me posant une question.

    -Je sais seulement que nous devons essayer de récolter une plante rare poussant dans les environs et que cette zone est dangereuse. On m'a écrit que vous m'expliquerez plus en détail ce que nous cherchons.

    Lui dis-je sur un ton assez doux, compte tenu de la fragilité émotionnelle qu'elle pouvait avoir. Autant que je mette un peu les formes pour faire en sorte que nos débuts ne soient pas simplement synonymes de déception,pour elle au moins car je n'avais rien contre cette jeune femme. Quand elle me pria de la rejoindre après avoir fait un commentaire étrange sur le bâtiment qu'elle avait quitté, je levais un sourcil, perplexe, répondant en pensant à voix haute:

    -Sur le même cheval ? Je regardais autour de nous pour repérer une autre monture mais je compris vite qu'il n'y en avait pas d'autre. -Bon est bien...faisons ça...

    Dis-je pas très à l'aise.Heureusement que c'était une femme car je j'aurais été beaucoup moins encline à accepter.De toute manière, la question ne se posait pas et j'allais devoir faire avec. Je me hissais sans grande difficulté sur la partie de selle qu'elle me céda, inclinant ma tête vers le bas ,remarquant encore plus notre différence de taille. Au moins, posté derrière elle,aucun risque qu'elle ne touche mes ailes et la vue était dégagée.Mon sac trônant derrière mon dos ne gênera pas non plus mais cela me faisait étrange de ne pas avoir les rênes.

    -Quelle plante recherchons nous au juste? J'avais bien ma petite idée, n'en existant pas tellement d'intéressante dans un tel milieu:- Je suppose qu'il va nous falloir traverser une bonne distance pour en trouver.

    Débutais-je,n'osant parler de sa compagne pour le moment, surtout qu'il me fallait d'abord connaitre toutes les informations concernant cette mission.Je pouvais paraitre froide en voulant faire passer le boulot avant toute chose mais il était nécessaire que je sache quoi chercher. Cela ne m'empêchait pas bien sûr d'éprouver une certaine empathie pour elle et être courtois. Je repensais à ce qu'elle avait dit plus tôt et je demandais:

    -Pourquoi dites vous que vous ne sentez pas cet endroit?D'ailleurs, voulez vous que je nous éclaire? Tout comme votre monture,je suis incapable de voir dans le noir.

    C'était une façon indirecte de la questionner sur ses aptitudes,créant pour imager mes propos, un orbe de lumière au creux de ma main, l'abaissant légèrement pour ne pas nous éblouir et le cheval non plus. J'ajustais son intensité pour qu'elle soit la plus agréable possible tout en offrant une vision confortable. De ma dextre, j'ajustais mon manteau, me disant que finalement, me déplacer à cheval me reposera un peu,faisant de mon mieux pour garder une certaine distance avec Ersa,ma zone de confort envolée dès l'instant ou j'avais pris place.

    -Vous êtes du coin ?

    Tentais-je,curieuse de savoir qui était ma partenaire de cueillette,tout en espérant rendre notre trajet plus agréable par le simple fait de discuter. Avec un peu de chance, elle avait été choisi car elle connaissait bien ce territoire ou était capable de dénicher avec plus de rapidité ce qui nous intéressés. Je resserrais mes ailes derrière mon dos, afin de diminuer la zone de la prise au froid tout en gardant un maximum ma chaleur corporelle.

    -Espérons que la pluie ne revienne pas d'ici que nous fassions notre halte.


    Qwellaana discute en 009966
    [Challenge] La fleur du nord 1716987316-velo414
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 440
    crédits : 1577

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mar 14 Mai - 0:04
    image rp

    Message 6-2

    La naine regardait autour d’elle, évidemment, Qwellaana n’était pas au courant, ils avaient dû la prévenir au dernier moment pour les rejoindre. Nora espérait surtout qu’Usha ne partait pas dans une situation trop risquée. Elle n’avait préféré pas relever la réaction de la valkyrie, semblant peu à l’aise.

    - Je n’ai que le mien, mais ne vous inquiétez pas pour elle. Elle a l'habitude de voyager chargée. 

    Malgré sa réticence du départ, elle se hissa derrière la chasseuse. Et d’un mouvement simple, la jument se mit en route. C’était étrange d’avoir quelqu’un derrière soi, la naine s’y était préparée, mais pas pour cette valkyrie qui n’avait rien demandé au final. Et Nora continuait de bouder dans son coin. Au départ, le voyage s’était effectué dans le silence. Jusqu’à ce que la FMR se renseigne sur la fleur de leur mission. 

    - Nous cherchons la Nordique. Et sûrement.

    Ersa n’avait pas la tête aux grandes discussions à ce moment. Cette berceuse, qui ne voulait pas la quitter, l'empêchait de réellement réfléchir. Le duo avait quitté la lueur de torches, rejoignant les ténèbres, la chasseuse guidait discrètement sa monture avec ses genoux, mouvement discret et direct qui permettait à la jument de se diriger. C’était un travail de longue haleine, de développer cette confiance entre sa petite cavalière nyctalope et cette jument, même si la base était que c'était la monture d'une archère qui était habituée à être guidée sans les rênes. La curiosité de la passagère se manifesta par rapport à la réflexion de Nora.

    - Un pressentiment.

    La naine s’était tu à nouveau, et à chaque fois qu’elle fermait la bouche, les notes revenaient. Et si la solution pour la faire taire était justement de ne pas s’enfermer seule et de s’ouvrir un peu plus à la Valkyrie, enfin au moins discuter.

    - En fait, c'est surtout Usha qui ne le sentait pas. Certains clients étaient louches. Et puis cette mission n’est pas secrète, mais il y a pas mal de regroupement de bandits et barbares plus au nord. Il doit sûrement y avoir quelqu'un dans ses clients qui est de chez eux pour espionner et donner des informations sur des cibles potentielles. 

    Ersa resta concentrée devant elle quand la lumière s’alluma, sa jument se raidit légèrement, mais la cavalière la rassura d’une brève caresse sur l’encolure. 

    - Hmm. Si cela peut vous rassurer. Ma jument à l’habitude de marcher à l’aveugle. Et pour moi, le monde n’est jamais sombre. 

    La naine sentie Qwell bougeait, sûrement mal à l’aise de cette proximité forcée. Nora aurait préféré que ce soit l’autre Valkyrie, elle aurait pu essayer de se caler entre ses jambes pour gagner en place, et en chaleur. Mais à ce moment, il n’en était pas question. Ersa essaya de se rapprocher du pommeau de sa selle, sa cape en peau de loup blanc, enfin de lycan géant albinos, serrer au tour d’elle. Sa capuche à tête de loup pendait dans son dos.

    La lumière dessinait un demi-cercle autour d'elles une lueur chaude qui tranchait sur la pâleur de la neige. Ersa se mit à sourire à cette question. Est-ce qu'elle était du coin ? Durant toutes ces années à vadrouiller au RSAF, au berceau, elle n'avait jamais eu de place autre part qu’en mission. Enfin si, elle pensait l’avoir trouvé, mais elle s’était trompée, L’elfe qui avait hanté une partie de ses nuits n’avait pas réussi à la comprendre. Elle qui n’avait jamais était réellement pensé à cette partie de sa vie, depuis la séparation avec Nora tout avait basculé et cela était presque devenue une évidence que c’est une partie de ce qui manquait à sa vie, ce qui était étonnant était surtout le fait qu’elle ne savait pas ce qui avait déclenché ce changement. 

    - Pas vraiment et en même temps si. Je suis de partout ou le vent a pu me porter. Pas d’attaches, seulement la chasse, et aujourd’hui la cueillette. Et vous d'où venez vous ? 

    Autant savoir à qui elle avait à faire, et puis cela avait l’air de marcher. Discuter éloignait la berceuse qui embrumait son esprit. Elle s’était présenté du FMR, la dernière fois qu’elle avait eu à faire à eux, et bien, c’était pour un souci de clonage.

    - Oui, espérons que le ciel nous soit clément. Nous allons rejoindre rapidement un endroit pour faire une halte s'il est encore tranquille.

    ********

    La route avait sans encombre, jusqu’à ce que Ersa décide de quitter la voie pour s’enfoncer dans une petite forêt lugubre. La chasseuse sortit son arc et encocha une flèche. 

    - Chut, pas un bruit. Et n’éteignez pas votre lumière.

    Leurs avancées se firent au bruit de pas de la jument dans la neige. Ersa entendait quelques mouvements qui leur tournaient autour sans jamais voir ce qu’il intriguait. Rapidement, Ersa put voir ce qu’elle cherchait. Une petite cabane de chasseur ou un box était accolé. Sans cérémonie, la chasseuse descendit de sa jument pour rentrer dans le box, fermant la porte derrière elles. 

    - Il y un porte et quelque marche dans le fond, vous arriverez sur une petite pièce. Emmener quelques affaires et normalement, il devrait y avoir de quoi allumer un feu.

    La naine en profita rapidement pour retirer la selle de sa jument, la poser sur le vieux support qui grinça. Ersa flatta l'encolure de sa jument. Regarda les rangées de bois dans le fond du box

    - Allez ma belle. Bonne nuit, Et tape si quelque chose gratte à la porte.

    Ersa emmena ses affaires dans la petite pièce où devait se trouver Qwellana. Maison austère, sans presque sans fenêtre renforcée par des barreaux de métal. Il y avait juste une petite cheminée et une cuisinière en fonte. Une petite table avec deux chaises, un petit atelier qui pouvait servir pour l'entretien des armes, la découpe d’un gibier, enfin tout ce qui pouvait servir à un chasseur. Et dans le coin opposé se trouvait deux couchages

    - C’est une cabane qui sert au RSAF, souvent les chasseurs en expéditions essaie de construire des relais en cas de tempêtes, dans des endroits assez reculés pour ne pas être à la vue du premier venu. Au moins, nous serons à l’abri des bêtes, mais nous n’aurons pas vraiment d’intimité pour cette nuit.

    La naine s’approcha du foyer avant d'y jeter quelques bûches et de quoi allumer un feu. La lumière ne tarda pas à éclairer la cabane laissée à l'abandon. Ersa déposa ses armes près du petit atelier, ne gardant que son ceinturon avec son carquois de hanche et sa paire de dagues. Elle vérifia rapidement que tout était à sa place, avant de s’attarder du coin de la cuisine. Dans un des placards poussiéreux, la naine trouva un trésor, quelques verres dont elle tira les plus propres et une bouteille si recouverte que le liquide à l’intérieur ne se distinguait presque plus. Elle déposa le tout sur la table, ouvrit la bouteille pour laisser échapper un mélange d’odeurs, de l’orange, des fleurs. Ersa en versa dans un verre avant de poser la bouteille vers Qwellaana. 

    - Si vous en voulez n’hésiter pas. Ce n’est pas le meilleur, mais ça se conserve bien.

    La naine en avala une gorgée avant de grimacer. Son regard se perdit dans les flammes puis dans l’alcool. 

    (Seules. Vous n’avez personnes)

    Cette phrase qui tournait en boucle dans sa tête, qui n’avait pas tout à fait tort. Ersa n’avait plus Kirarin, Nora se retrouvait à nouveau seule. Elle prit une inspiration, souffla.

    - Par hasard, vous connaissez un homme du nom d’Alaric Nord… j’ai oublié le reste. C’est un Shekhkih qui m'a aidé il y a quelque temps. Et j'hésite à prendre de ses nouvelles.



    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 210
    crédits : 1927

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Jeu 16 Mai - 13:16
    Comme je me doutais un peu, nous recherchions cette plante prisée par bon nombre de personne , autant pour ses vertus que le prix exorbitant qu'elle pouvait être vendue. Dès qu'il s'agissait d'immortalité ou tous ce qui était lié à la jeunesse, bon nombre d'habitants du sekai étaient prêt à des folies,ne comprenant pas leur engouement à ce sujet. Certainement parce que mon espérance de vie était plus grande que la plupart d'entre eux ou que je n'avais pas trouvé une raison valable pour que cela devienne important à mes dioptases.

    Ce qui l'était par contre, ce fut tous les détails qu'elle me donna progressivement, le bruit régulier des sabots de sa monture nous accompagnant tout le long du trajet. Un son agréable, contrairement à ce qu'elle m'expliqua vis-à-vis des barbares. Celui pourvut de crin avait légèrement réagi à ma source de lumière mais fut rapidement calmé par Ersa,qui me dévoila indirectement qu'elle voyait très bien dans l'obscurité. Je notais cela dans un coin de mon esprit, pensant à haute voix:

    -Je comprends mieux.

    Je regardais les alentours puis cette peau de loup qui recouvrait la petite humaine,touchant du bout de mon index l'une de ses oreilles en faisant en sorte qu'elle ne s'en aperçoit pas, puis l'autre en souriant. Je m'arrêtais quand nous avions réajusté nos positions, écoutant sa réponse qui me signifia que c'était une femme de terrain sans pour autant être origine de cet endroit. Cela serait amplement suffisant pour ce que nous cherchions.

    Quant à sa question, qui était tout à fait légitime, je me disais qu'il ne serait pas prudent de lui indiquer exactement là ou j'étais née, pour la sécurité des valkyries qui devaient encore y séjourner,malgré qu'elles m'aient jeté aux vampires. Je ne souhaitais pas leurs malheurs ni que l'on sache un potentiel lieu ou les dénicher. Nous étions peu nombreuses et c'était surement un peu a cause de l'instinct de survit de mon espèce et surtout de ma bienveillance qui me fit répondre de manière assez floue :

    -Je viens d'une contrée assez lointaine vers l'ouest et j'ai rejoint l'Empire par la suite afin de pouvoir devenir Shekhikh.J'ai toujours voulu approfondir mes connaissances en médecine.  

    Il y a une chose par laquelle nous nous ressemblons, c'était le manque d'attache. C'était d'ailleurs pour cela, en plus que je volais, qu'on hésité pas à m'envoyer loin de la capitale pour soigner des blessés car je n'avais aucun proche. Par contre, avoir une chasseuse à mes côtés, si j'avais compris, assuré que nous ayons facilement de quoi manger si nos vivres ne suffisaient à nous substanter. Elle m'indiqua d'ailleurs que nous poserions le pied a terre dans peu de temps dans un endroit qui j'espérais, me permettrais de fermer les yeux quelques heures .

    ***

    Nous avions fait le reste du chemin en silence,somnolant un peu en me faisant bercer par le rythme de la monture, manquant de peu de cogner le crâne d'Ersa, me rattrapant de justesse par réflexe en sentant ma tête basculer en avant. J'aurais très bien été capable de dormir sur  l'épaule d'une amie mais puisque ce n'était pas le cas, sans parler de sa taille, je devais résister. Je me redressais soudainement quand cette dernière avait tendu la corde de son arc, inquiète qu'elle tienne une telle posture surtout dans un endroit peu rassurant.

    *D'accord*

    Lui dis -je par télépathie si elle me laissait entrer dans son esprit, le craquement de la neige devenant moins fort sous les fers du cheval car elle était moins épaisse sous ces arbres aux silhouettes menaçantes. Je n'étendais rien de significatif hormis les bruits de la nature, me murant dans le silence même par ma magie pour ne pas la déconcentrer. Si j'avais bien compris, elle était capable de voir ce qui se trouvait autour de nous et d'entendre des sons qui m'échappaient alors, autant que je me taise.

    Dès que j'aperçus la cabane, la chasseuse immobilisa son cheval et descendit de celui-ci. Je l'imitais puis je la suivais au box,n'osant prendre la parole même après qu'elle m'ait signalé une entrée plus loin par fatigue, attrapant quelques buches qui trônaient pas loin avant de poser ma main sur la poignée. Je gardais mon orbe au-dessus de moi, intensifiant sa lumière pour que je puisse contempler cette pièce comme en plein jour. J'éternuais avec toute cette poussière accumulée, déposant le bois non loin de la cheminée tout en me disant qu'il y avait l'essentiel ici.

    Je déposais mes affaires à l'endroit où nous dormirons, accrochant mon manteau pour qu'il sèche complétement à un crochet prévu à cet effet près du foyer. Je fis de même avec ma ceinture médicale,restant en uniforme FMR sans vouloir quitter mes bottes compte tenu du froid qu'il faisait.Je frottais mes mains pour les réchauffer en soufflant dessus quand Ersa entra à son tour. J'appris sans rien demander que ce bâtiment avait été construit pour le RSAF .

    -C'est déjà bien que nous puissions avoir un toit sur la tête et puis...Je fis un geste ample avec mon bras:-Il y a tout ce qu'il faut.

    Je m'approchais de la cheminée que la rouquine s'occupa d'allumer, faisant disparaitre mon orbe pour que seules les flammes réconfortantes illuminent chaleureusement cette cabane peu accueillante au premier abord. A mesure que les flammes grandissaient en faisant crépiter le bois,je me décontractais.Je déposais une chaise en face du feu, m'asseyant dessus en tendant mes mains vers la source de chaleur tandis que Ersa fouillait plus loin après avoir posé ses armes.

    Je me retournais quand j'entendis qu'elle posa quelque chose sur la table, levant un sourcil en fixant de mon regard la bouteille qui n'avait pas l'air de contenir de l'eau. Les dires de la petite humaine me le confirmèrent mais je ne pus m'empêcher de me saisir de celle-ci une fois qu'elle s'était servi, afin de sentir l'odeur qui s'en échappait. Je reculais instinctivement mon visage en reconnaissant celui de l'alcool,replaçant la bouteille là où je l'avais prise.

    -Merci mais,sans façon. Je préfère autant éviter que vous n'ayez à me border. Ça a l'air fort en plus non ?

    Je n'arrivais à me défaire de cette conscience professionnelle que me suivait même quand l'esprit était à la fête,refusant quasiment toute invitation à boire et pour des raisons que je préférais taire tant j'en avais honte. Puis je préférais me détendre autrement,ayant emporté avec moi un livre que j'avais pris soin de cacher la couverture avec une autre neutre afin que l'on ne puisse deviner de quel genre de roman je lisais.Je fermais un instant les yeux tout en me détendant, les rouvrant, surprise d'entendre le nom de mon sauveur sortir de la bouche de la chasseuse.Je m'assis alors à califourchon sur ma chaise pour faire face à Ersa,mes orbes pétillants de curiosités:

    -Vous parlez d'Alaric Nordan ?Je l'ai rencontré il y a douze ans environ.Je le connais mais....pas énormément à vrai dire. Je n'ai pas vraiment pris le temps durant toutes ces années de faire plus ample connaissance avec lui.Mais ce dont je suis sure, c'est qu'il est un homme bon,prêt à aider son prochain.Sans lui,je ne serais pas là.Mes os reposeraient en ce moment même au fond d'une étendue d'eau sans même avoir pu dire le moindre mot avant de rejoindre cette obscurité sans étoiles:-J'aurais tendance à vous dire de le faire car surement ça lui fera plaisir et...que je devrais en faire autant.

    Je ne l'avais pas oublié mais bien évité, comme tous les autres,sans même faire attention,culpabilisant en me faisant cette reflexion.Je déployais légèrement mes ailes derrière moi pour qu'elles puissent se sécher plus vite,les remuants de façon à peine perceptible pour que la chaleur s'insinue entre chacune de mes plumes tout en les étirant un peu.J'avais beaucoup de questions en tête et en choisis une simple pour commencer ,qui ne serait pas trop personnelle, enfin, je l'espérais:

    -Vous le connaissez depuis longtemps ? Je dois vous avouer que cela fait un moment que je ne l'ai pas vu... A quand remonte votre dernière entrevue ? Je suis persuadée qu'il a toujours une barbe aussi bien taillée je me trompe?


    Qwellaana discute en 009966
    [Challenge] La fleur du nord 1716987316-velo414
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 440
    crédits : 1577

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Dim 19 Mai - 0:03
    image rp

    Message 7-3

    L’odeur de renfermé de la cabane indiquait à la naine que personne n’avait occupée les lieux depuis longtemps. Le feu se mit à éclairer la pièce, à la réchauffer aussi. La chasseuse garde un œil sur la valkyrie qui se réchauffait jusqu’à la moindre plume. La naine avait laissé une partie de ses affaires, gardant sa cape le temps que le feu réchauffe l’air de cet endroit. Elle avait proposé un peu du tord-boyaux à l’orange laissé longtemps dans un coin, trop. Qwell avait refusé avec une trace d’humour après un geste d’enfant, la chasseuse avait souri.

    (Ça en fera plus pour nous alors.)

    - Pas de soucis, de toute façon, je vous aurais juste jeté une couette dessus hein. On va dire que c’est pas suffisamment fort pour réveiller un mort, mais assez pour désinfecter. Peut-être qu’il pourrait aider à allumer le feu. 

    La naine avait gloussé à ce commentaire avant de reprendre une gorgée d’alcool. La chaleur des flammes léchait son visage et son armure. Son regard ne quittait pas son verre pendant qu’elle posait sa question. Cela ne lui ressemblait pas, mais elle en avait besoin, au moins pour empêcher ses soucis de prendre l’ascendant sur ses mauvais rêves. Et cela avait l'air d'éveiller la curiosité de la valkyrie. Elle avait pris une position plus ouverte à la discussion, les yeux rivés sur ceux de la chasseuse. Elle hocha la tête quand Qwellaana donna le nom complet du mage. Comme ça, elle le connaissait aussi. Le monde était petit à y penser, même pour une naine comme Ersa. 

    Ersa sourit, le mage n’avait jamais changé en fait. Cela faisait bien longtemps qu’il se donnait dans l’aide aux inconnues. Il lui avait sauvé la vie, peut-être qu’à la chasseuse aussi. Il s’était embarqué dans une histoire sans savoir à quoi il s'embarquait et s'était retrouvé face à une louve énervée. Elle soupira avant de reprendre une gorgée. 

    - Il faudra, un jour, il aura peut-être besoin d’aide à son tour.

    Elle s’était redressée, déliant sa cape de loup pour aller la poser sur le crochet de son côté de l'âtre. Passant son doigt sur les oreilles du loups en souriant, cette blague que lui avait fait les chercheurs. Elle avait lancé cela pendant cette mission pour se détendre, pour cracher à la face des titans. Et quelqu’un l’avait prise au sérieuse. Un jour, elle avait récupéré cette peau d’Albinos, ils avaient même gardé la tête et les oreilles. Elle se retourna pour se diriger vers la table, retirant ses gants pour les jeter sur l’atelier et pour finir elle retira son ceinturon pour aller le déposer à côté de ce qu’elle venait de jeter. Elle revenait, gardant son armure dans un premier temps. Elle se rassit en reprenant son verre face à toute ses questions qui lui venaient de la FMR. Elle reprit encore une gorgée de ce poison avant de relever son regard bicolore.

    -Bah, je l’ai rencontré, il y a moins de six mois et c’est la seule fois. 

    La naine rougit légèrement en repensant à une partie de cette rencontre. Quand Nora redevient humaine, quand elles s’étaient réunies. Qu’au final, elle lui avait volé un baiser. 

    - Euh… Oui, sa barbe se porte bien. Vous aussi, il s’est lancé dans une histoire sans savoir dans quoi il foutait les pieds ? Ce qu’il devrait affronter ?

    La naine se figea au reniflement de Muinin. Puis un petit hennissement. La naine se redressa d’un coup. Posant son verre rapidement sur la table et se dirigeant directement vers la porte. Ses doigts s’agitèrent et sa lance apparut dans sa main. Son corps se déplaçait dans une démarche presque féline, guidé par ses années d’entraînement et de chasse.

    - Ne bougez pas, il y a quelque chose dans le box.

    La naine passa la porte, ses doigts serraient le manche de son arme en espérant que ce ne soit rien de grave. Elle s’immobilisa à l’entrée du box, cherchant à l’oreille et du regard ce qui énervait la jument, tel un rapace. Puis Ersa découvrit la source de tout cela.

    *****

    Quelques minutes plus tard, après que le bruit de quelques bûches qui tombaient et quelques vulgarités avaient passé la porte. La naine revint lentement, les bras croisés sur son ventre, comme si elle maintenait son armure en place. Elle retourna d’un pas lent jusqu’à sa chaise, son visage concentré et fermé, ne trahissant aucune émotion. Elle s’asseya précautionneusement, comme si elle ne voulait pas appuyer sur une blessure. Elle se décala, pour tendre ses jambes pour et les appuyer sur le petit tas de bois non loin. Sa tête se tourna vers la FMR, un léger sourire se forma sur ses lèvres.

    - Vous êtes véto aussi à vos heures perdues ?

    (j’espère que tu dis pas ça pour moi hein)

    Surprise:

    La naine écarta les bras pour laisser apercevoir ce qu’elle cachait. Peu importe ce que s’attendait à découvrir la fmr, ses yeux se poseraient sur un petit tas de plumes. Une petite chouette blanche en train de manger un peu de viande séché.

    - On a une petite visiteuse qui s’est incrustée avec Muinin et qui m'a fait grimper sur la charpente pour l'attraper.

    La naine attrapa à nouveau son verre, pour le porter à ses lèvres. La chouette resta à elle le temps de finir sa viande.



    Ersa
    -
    -Agilités  2
    -Vitesse  1
    -Vue 40%
    -Odorat 40%
    -Ouie 40%
    -Glace 80%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Absorption Magique
    - Régénération  1
    Réunies

    Merci Arka

    Nora

    -Force Niv 1
    -Vitesse Niv 1
    - Vue 60%
    - Odorat 60%
    -Ouie 60%
    -Glace 20%
    -Invocation d'objet
    - Invisibilité
    - Régénération Niv 1
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 210
    crédits : 1927

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Mer 22 Mai - 9:01
    Heureusement que je n'avais pas trempé mes lèvres dans cette boisson qui m'auraient mis le feu aux joues vues la description qu'elle en avait faite.Je ne jugeais pas nécessaire,surtout pour partir à la recherche d'une plante, de lui dire de ne pas abuser de la boisson. Puis cela serait surement mal perçu venant d'une inconnue. On ne pouvait lui reprocher par contre d'être franche,la trouvant un peu brute de décoffrage sans que cela ne me pose problème.

    -Je n'en doute pas.

    Ne pouvant qu'imaginer à quel point cela devait être fort, je regardais la rouquine aux yeux bicolores rire de sa plaisanterie. Elle me confirma par la suite que nous parlions bien du même humain, me répondant en plusieurs temps. D'abord, en mettant en évidence que lui donner de nos nouvelles, pourrait lui faire plaisir en plus de lui faire comprendre qu'il pouvait à son tour compter sur nous. À mes yeux, c'était évident, qu'importe le nombre de jours et d'années qu'il s'était écoulée, étant infiniment reconnaissante envers ce barbu qui ne m'avait pas uniquement sauver la vie.

    -Oui et autant ne pas trop tarder. On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve.

    J'avais eu le parfait exemple avec mon passé,ne préférant pas y repenser. Je concentrais mon attention sur celle qui enleva son manteau, la voyant faire ce même geste que j'avais fait à l'encontre de cette peau de loup, ce qui me fit sourire,posant ma main sur ma bouche en reprenant mon sérieux comme je pus quand elle se tourna. Elle débarrassa négligement d'autres pièces qui la recouvraient, sans aucune élégance. Après tout, il n'y en avait pas besoin ici .

    Elle avait fini par s'assoir sur une chaise,une drôle d'expression apparaissant sur son visage en m'avouant avoir vu qu'une seule fois le Shekhikh. Je ne saurais dire si c'était ce qu'elle avait bu qui lui donnait ces couleurs ou si entre Alaric et elle, il existait un lien plus personnel. J'étais peut-être curieuse mais je savais ou m'arrêter,surtout quand cela ne me regarde pas.Je notais cette ambiguïté dans un coin de ma mémoire, riant doucement quand elle m'assura que sa pilosité faciale était toujours intacte.

    -C'est exactement ça. Un vrai chevalier servant. Je me demande s'il va au secours des hommes de la même manière.

    Je m'étais interrompus en voyant les traits d'Ersa changer, ne comprenant pas ce qu'il se passait jusqu'a entendre son cheval se manifester.Je fronçais des sourcils, pas très rassurée et la petite humaine non plus vraisemblablement. Sa première réaction fut de faire apparaitre une lance grâce à sa magie, tandis que moi je fis un ''Oh'' de surprise par cette démonstration.À pas feutrés, elle se dirigea vers la porte, me sommant de ne pas la suivre.

    -N'hésitez pas à m'appeler s'il y a quoi que ce soit.

    Dis-je en me levant quand même au cas ou il faudrait que j'intervienne. J'étais loin d'être une peureuse et j'aurais préféré l'accompagner pur la protéger si nécessaire. Mais si nous voulions partir sur une bonne base, autant lui accordait un peu de ma confiance et la laisser prendre les devants.En réfléchissant, je me disais que je n'aurais pas su me faire aussi discrète qu'elle, qui devait être redoutable pour s'infiltrer vu comment elle se déplaçait silencieusement,tel un félidé.

    Les sens en alerte,j'attendis patiemment, n'entendant au début que le crépitement du feu qui avait bien réchauffé la pièce,presque devenue accueillante. Je faillis sortir en entendant au loin le langage fleuri d'Ersa, qui n'avait pas vraiment l'air en détresse. Au moment où je commençais à faire un pas pour aller voir ce qui lui prenait tout ce temps, elle entra avec une drôle de posture. Je levais un sourcil,trahissant ma totale incompréhension.

    -Hum ? Vous n'êtes pas blessée au moins ?

    Je la suivis, autant par mes dioptases qu'avec mes pieds, avançant ma chaise vers la sienne avant de prendre place dessus. Elle s'était installée de façon étrange, me donnant un indice de ce qu'elle cachait en me demandant si mon domaine d'expertise s'étendait au-delà des bipédes que je soignais habituellement.En découvrant ce rapace nocturne, mes yeux s'illuminèrent tant il était adorable. Je ne détachais pas mon attention de ce volatile que j'aurais bien fait des papouilles si Ersa n'était pas là.

    -Disons qu'il n'est pas rare que l'on m'amène ce type de patient....surtout ceux pourvus d'ailes. Je me demande bien pourquoi...

    Je relevais brièvement mes dioptases vers les orbes bicolores de ma partenaire de cueillette pour lui faire un clin d'oeil. Je laissais la chouette manger, l'observant attentivement pour tenter de déceler pendant qu'elle était occupée, le moindre signe qui m'indiquerait ou se situait le problème. J'étais très à l'aise avec les animaux en général, même lorsqu'il fallait leur prodiguer des soins. Je regardais celle qui allait devenir ma nouvelle assistante, le temps que je comprenne pourquoi cette chouette n'avait pas l'air en forme.

    -Il va falloir que je la regarde de plus près. Dis-je sur un ton plus neutre, endossant mon rôle de médecin.- Elle faisait quelque chose en particulier sur la charpente ? Permettez- moi de vous débarrasser de ça. Je n'attendis pas son approbation pour faire voler son verre avec ma magie pour le poser sur la table. -Je vais avoir besoin de vous. Il faudrait que vous la mainteniez immobile avec vos mains le temps que je l'inspecte. Je regardais le petit être pourvut d'un bec:-Je ferais au plus vite surtout avec tes ailes car je sais que c'est sacré mais par contre,je compte sur toi pour être sage.

    J'attendis qu'Ersa s'exécute avant de me pencher vers la petite chouette blanche qui semblait fatiguée et écoutait mes conseils.J'aurais pu tout faire moi-même mais il était beaucoup plus simple d'être aidé par autre paire de mains, afin de libérer les miennes. Dans un premier temps, je vérifiais les rémiges,ne décelant aucune anomalie dans son plumage, déployant ensuite ses ailes tout à fait fonctionnelles,constatant qu'aucun muscle n'était atrophié non plus. J'entourais alors les mains de la rouquine avec les miennes pour lever ses bras et me permettre de voir sous la chouette.

    -Je vois où se situe le problème. Je manipulais les mains d'Ersa pour trouver un meilleur angle, les relâchants :-Elle a une petite plaie qui je suppose doit être douloureuse en vol, quand certaines plumes frottent dessus. Elle a dû se blesser en se posant sur quelque chose de pointu. Mais ce n'est rien de grave.

    Je vérifiais qu'aucun corps étranger était présent en faisant voler à moi une petite pince qui se trouvait dans ma ceinture médicale non loin, ainsi que de quoi désinfecter par précaution puis je posais la paume de ma main sous l'aile,contre le petit corps apeuré.Je canalisais ma magie,faisant en sorte de refermer cette petite plaie sans trop diffuser de lumière pour ne pas effrayer le rapace puis je me reculais. Je passais mon doigt là ou j'avais apposé ma main puis je gratouillais la tête du volatile rapidement,pensive :

    -Voilà. Il vaudrait mieux qu'elle reste avec nous pour la nuit. Je me levais pour tenter de trouver de quoi lui faire un nid douillet,trouvant une petite boîte qui devait être à l'origine, rempli de breuvage comme celle qu'Ersa avait entamé:-C'est parfait. Je réajustais les fibres de peuplier qui servaient à caler les bouteilles lors des transports afin de lui donner une forme de nid douillet.-A mon avis, après cette nuit de repos, elle pourra de nouveau voler. Cette chouette doit être épuisée de ne pas avoir su se nourrir. Je posais ensuite la boîte sur la table, laissant Ersa faire à sa guise avec le volatile,préférant garder une certaine distance avec lui pour éviter de me montrer trop affectueuse avec l'animal devant la rouquine:-Votre jument se nomme donc Muinin si j'ai bien compris ? Cela veut dire quelque chose en particulier ou non ? Depuis combien de temps vous faites route ensemble?


    Qwellaana discute en 009966
    [Challenge] La fleur du nord 1716987316-velo414
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum