DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une obscurité sans étoiles (PV Alaric Nordan) - Page 3 JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Démoniaques philosophies [Savoir]Aujourd'hui à 2:44Savoir
    RPS REPUBLICAINS DE RUBY DRAGLAMEAujourd'hui à 2:24PNJ
    RPs spéciaux - Vaenys DraknysAujourd'hui à 2:18PNJ
    RPs Spéciaux d'Altarus AearonAujourd'hui à 2:15PNJ
    Shahana Daaki [Terminée]Aujourd'hui à 0:26Shahana Daaki
    Rp Reike de la montagne (Kilaea)Hier à 20:30Kilaea Sliabh
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 19:43Pancrace Dosian
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 19:36Afosios Smaragdi
    Validation RP Qwellaana (Reike)Hier à 19:06Qwellaana Airdeoza
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 209
    crédits : 1921

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Mer 5 Juin - 14:11
    Au lieu que cette pause se fasse en toute quiétude sur une note fruitée, mon esprit m'avait joué un mauvais tour, montrant à quel point ces deux années m'avaient marqué et pas qu'en apparence.Je du me rendre à l'évidence qu'il n'y avait eu rien d'autre que moi dans ce bosquet presque silencieux, ou  l'astre du jour projetait ces ombres menaçantes qui semblaient hanter ce lieu. La réponse d'Alaric,qui ne commenta pas mon état, appuya cette vérité qui me serait difficile d'accepter même des années plus tard:

    -Tenez, prenez celles-ci, ce sont les plus mûres.

    Dis-je en les déposant dans sa main,remarquant que la mienne tremblait. Je me ressaisis, reculant légèrement en mangeant distraite le reste des fruits qui avaient un gout amer maintenant que j'avais constaté que j'étais plus atteint que je ne voulais le croire. Mon sourire disparut, attrapant la gourde qu'il me tendit pour me désaltérer, évacuer ce stress que j'eus du mal à ignorer, lui rendant quand le Sheshikh m'invita à retourner sur le dos de Brad. Si rien de ceci ne se serait passé, j'aurais certainement rechigné. Au lieu de cela, je répondis d'une voix faible :

    -Comme vous le souhaitez et...Je ne suis pas une enfant ...j'ai dix huit ans.

    Avec la mine boudeuse que j'avais,cela donné encore plus raison à Alaric qui avait su anticiper mes réactions. Après ce spectacle affligeant que je lui avais offert, je n'avais pas vraiment mon mot à dire, rétorquant au fond de moi que Brad n'aurait pas vu grande différence entre nos deux poids et que je n'étais pas si fragile. Alaric m'incita alors quand j'eus fini la dernière baie à grimper sur le cheval, ne pouvant m'empêcher de lui dire:

    -D'accord,d'accord..c'est bon.

    Je gardais ma bouche fermée pour le reste du trajet, me murant dans le silence,réfléchissant à ce qu'il s'était passé, à ce que j'avais cru voir dans ce bosquet. Mes yeux fixaient un point invisible, sentant qu'il était urgent que je me fixe un objectif qui ne m'aiderait pas uniquement à démarrer une nouvelle vie. Non, il faudrait qu'il soit assez important pour qu'il m'accapare totalement, qu'il m'éloigne de ces tourments en ne leur laissant pas un seul instant infiltrer ce nouveau départ.

    Cela allait revenir à couper une mauvaise herbe en surface,sans jamais arracher la racine mais qu'importe, je le ferais sans relâche, au point de négliger les relations sociales mais ça, je ne le saurai que plus tard. Pour le moment, nous ne faisions que nous diriger vers notre destination,me rendant compte comme j'avais eu de la chance d'avoir rencontré une personne si bienveillante. Je parlais bien sûr de cet humain qui marchait à mes côtés,jetant un regard dans sa direction,pensive.

    Au lieu d'essayer de me rassurer,donner une prise à cette hallucination, il avait tout simplement voulu que l'on continue d'avancer.C'était la meilleure chose à faire, scrutant les traits de celui qui m'avait apporté un sentiment que je n'aurais jamais cru ressentir avec un homme. Celui d'être protégée. Il n'y avait eu que ma soeur qui m'avait fait ressentir cela auparavant, détournant ma tête quand ce dernier proposa de faire une halte, faisant mine d'être intéressée par le cours d'eau que je n'avais même remarqué en me perdant dans nombre de réflexions.

    -Bonne idée.

    Je descendis de Brad, l'approchant de la rivière, profitant qu'il s'abreuve pour lui tapoter le flanc, caressant son encolure. Je posais ma tête contre lui, fermant les yeux en soupirant avant de lui dire merci dans un murmure.Quand je les rouvrais, sa tête était tourné vers moi, alors je m'en rapprochais. J'en profitais pour lui prodiguer d'autres caresses, déposant un bisou sur sa liste blanche tout en enlevant mes chaussures en m'aidant de mes pieds qui appuyèrent sur le talon de l'autre.

    Je les projetais négligement plus loin avec ma magie, me préparant à tremper mes petons mais pas le reste. Le cheval me donna un coup de museau un peu trop fort, me déséquilibrant, assez pour que je tombe sur les fesses dans quelques centimètres d'eau. Je croisais les bras, faussement offusquée pendant que le mangeur de foin s'ébroua, ce qui était à mon sens,était une preuve manifeste qu'il se moquait.Je lui lançais en me redressant, une fois debout, les mains sur mes hanches:

    -Mais Brad ! Je me tournais vers Alaric et ne sachant pas vraiment si la situation l'avait amusé, dans le doute,je soulevais une toute petite quantité d'eau avec ma télékinésie,lui disant,espiègle:-Oh mais vous aussi vous allez profitez de l'eau.

    Je projetais la masse liquide vers le haut du corps d'Alaric, ne voulant pas qu'il subisse le même désagrément que moi non plus. Je lançais d'autres petites attaques en riant, retrouvant ma bonne humeur en l'éclaboussant comme une enfant. Je m'arrêtais en reprenant un peu mon sérieux, allant chercher les gourdes dans un sac accroché au cheval. Je les sorties et les déposais près de la rive, m'accroupissant pour les remplir en demandant soudainement:

    -Vous avez des enfants Alaric  ? Vu l'âge qu'il devait avoir, cela ne serait pas étonnant qu'il puisse avoir une progéniture, son espérance de vie assez courte comparée à la mienne:-Enfin....ça ne me regarde pas..excusez- moi.

    La question m'était venue spontanément, sans anticiper l'éventuel désagrément que cela pourrait occasionner en abordant un sujet aussi personnel.Je secouais doucement mes ailes pour évacuer l'eau qui ruisselait au bout de mes plumes, ayant hâte de pouvoir m'en occuper comme il faut.


    Qwellaana discute en 009966
    Une obscurité sans étoiles (PV Alaric Nordan) - Page 3 1716987316-velo414
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 286
    crédits : 2290

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Sam 22 Juin - 20:40
    Au moins n'avait-elle pas cherché à contester du peu d'autorité qu'il avait dû faire preuve pour qu'elle n'esquive pas de devoir remonter à cheval. Même si c'était une Valkyrie et qu'elle était "adulte" au premier regard, elle n'en demeurait pas moins une "fillette" qui avait parfois des réactions d'adolescente. C'était d'autant plus vrai que justement, chez les femmes de sa race, l'espérance de vie était plus longue que celle d'un humain lambda. Donc, techniquement, elle était encore une adolescente. Mais à sa réaction gamine, il n'avait rien répliqué. Cela aurait été inconvenant et presque insultant même, après ce qu'elle avait vécu. Et puis, qui était-il réellement pour elle pour devoir jouer le professeur de conscience ? Autant demeurer silencieux sur la suite du trajet, sauf si Qwellaana était désireuse de relancer la conversation sur des sujets qui la détourneraient de ce qui avait manqué de la faire paniquer. Mais comme elle boudait un peu sur sa selle... il préféra ne pas l'enquiquiner. Quand les enfants boudaient, il fallait les laisser dans leur coin, le temps de terminer de digérer leur frustration du moment. Cela les poussait à un peu réfléchir, pendant que des fois, ils caressaient l'espoir que l'adulte en vienne à briser le silence le premier pour s'excuser. Cela, Alaric ne le fera point, car... Bah, il n'avait rien à se faire pardonner, en fait.

    Le trajet se poursuivit donc dans un parfait mutisme, jusqu'à ce qu'il décrète la pause. Là, il avait cessé de jouer les muets, pour exprimer la nécessité de s'arrêter un peu.

    Après avoir saisi une des gourdes, il s'était rapproché du bord de la rivière. L'eau était si limpide qu'il n'eut pas de mal à apercevoir le fond bleuté de son lit. Il y avait même des truites, qui nageaient là-dessous, se croyant à l'abri de tout prédateur.

    *Dommage de ne pas avoir une lance ou un harpon pour en choper une ou deux. *

    Avec quelques herbes aromatiques qu'on pourrait aisément trouver dans le coin, il était certain de faire un bon repas. A cette idée, il sentait son estomac grommeler un peu. Mouais, c'était tentant. Peut-être que s'il avait su nager, il aurait plongé pour tenter d'en choper une. Il ouvrit son goulot de la gourde et la plongea dans l'eau fraîche.

    *Très fraîche même. Nager là-dedans, même si j'avais su ? Non merci !*

    La gourde remplie, il la referma et la posa à côté, observant un bref moment Qwellaana qui s'amusait avec Brad. Il en profita alors pour prendre un peu d'eau dans le creux de ses mains pour se mouiller un peu le visage. Froide, mais cela faisait son petit effet. Quand il entendit des éclaboussures plus fortes, il se tourna vers sa source et se retint de rire en découvrant la Valkyrie le cul dans l'eau. Et quand elle se releva, il croisa son regard, entendit ses mots.

    "Non... non, ce n'est pas une bonne... ! "

    Il sut se redresser juste à temps pour échapper au premier assaut liquide.

    "... idée ! "

    Et il fut mouillé par endroit, la Valkyrie ayant réussi à l'atteindre malgré tout. Il grommela dans sa barbe de sentir l'eau envahir l'intérieur de sa chemise et le bas de sa cheville. Bordel, marcher avec une botte humide, cela prendra une plombe de la faire sécher maintenant. Bon, allez, il prit un peu sur lui, levant les yeux aux cieux.

    "Et dire que la veille, vous redoutiez que je ne chope un rhume…"

    Il ravala un léger rire en se raclant la gorge. Il essaya déjà de retirer sa botte, pour essayer de faire sécher tout cela comme il pourrait ; la chemise ne sera pas un souci. La question qui sortit plus tard de la bouche de la jeune femme arriva sans prévenir, qu'il crut, pendant qu'il était sur une jambe, à retirer la botte récalcitrante, perdre l'équilibre. Heureusement, il sut la garder, battant plusieurs fois des paupières devant cette soudaine curiosité. On ne lui demandait guère ce genre de détails..

    "Euh... non, je n'ai pas d'enfants. Pourquoi cette question ? "

    Oh, peut-être qu'il en avait un ou deux éparpillés dans le Reike, dont il n'en avait même pas connaissance. Il restait un homme après tout, qui, comme n'importe quel individu dans sa jeunesse, faisait quelques petits dérapages en découvrant le sens de la vie. Après, rien n'était certain. Il partait sur l'idée qu'il en avait aucun.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 209
    crédits : 1921

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Dim 30 Juin - 23:13
    Alaric, malgré mes ''attaques'',ne répliqua pas si ce n'est en râlant faiblement et en me rappelant mon inquiétude le jour précédent. Pour le peu que je l'avais trempé, il n'y avait pas vraiment de quoi s'inquiéter. Avec cette journée chaude, cela ne lui ferait aucun mal puis cela avait eu l'air de le faire rire un peu. Je n'étais pas certaine car les hommes étaient si difficiles à cerner avec leur voix plus grave et les expressions cachées par leur pilosité faciale comme cet humain.

    S'il avait été contrarié, je ne l'avais pas remarqué et je supposais qu'il aurait trouvé un moyen de me le faire comprendre. Il fallait dire aussi que l'eau était une source d'amusement, qu'importe l'âge que l'on avait. En y repensant, je me demandais pourquoi l'humain avait accroché une corde à sa taille pour venir me secourir quand je me noyais. C'était assez étrange maintenant que j'y pensais, laissant ce détail de côté en voyant sa réaction quand je lui demandais s'il avait une progéniture ou non.

    Je me mis à rire doucement, plaquant le dos de ma main sur ma bouche pour ne pas paraitre trop grossière alors qu'il avait failli tomber, certainement interloqué par cette question soudaine qui sortait de nulle part. J'avais tendance à agrémenter les conversations de cette manière spontanée lorsque je me sentais à l'aise avec mon interlocuteur. Ce n'est qu'une dizaine d'années plus tard que je tomberais sur une personne qui allait me battre à ce niveau là et mon coeur avec.  

    -Oh euh...J'étais un peu surprise qu'il me demande la raison, continuant avec maladresse:-C'est que vous sembliez être dans la tranche d'âge où la plupart des humains commencent à avoir des enfants...Je grattais ma tempe avec mon index un instant,ajoutant:-Puis vous faites preuve de patience et de prudence pour le peu que je vous ai côtoyé...ce sont des qualités qui me semblent indispensables pour ce rôle...enfin...je suppose...

    Fini-je plus pour moi même que pour celui qui était concerné, n'ayant jamais connu mon géniteur d'où mes incertitudes.Autant être honnête même si ce que je disais pouvait paraitre bizarre. Ma curiosité naturelle m'amenait parfois à avoir des conversations peu habituelles qui avaient souvent eu tendance à déranger les valkyries qui ne voyaient pas d'un bon oeil tout sujet qu'elles jugeaient inutiles.Je rangeais les gourdes dans les pochettes de Brad, repensant à ce qui m'avait interpellé plus tôt. Avant toute chose, il était préférable que nous reprenions notre route.

    -Nous ne devrions pas trainer plus sinon, je risque d'être tentée de vous arroser à nouveau.

    Un sourire en coin se dessina sur mes lèvres, me tournant ensuite pour regarder le cheval qui avait cessé de s'abreuver. En tournant le dos au Shekhikh,je cachais cette peur qui s'infiltrait dans mon esprit, redoutant que si nous tardons trop,un danger vienne à nous.La nuit n'était pas encore prête d'arriver mais je craignais qu'elle ne tombe avant que nous ne trouvions un abri ou un village. Je caressais l'animal qui pouvait voir que mes traits avaient changé, fermant les yeux :

    -Par contre, je vais marcher pour le reste du trajet. Vous pourriez sécher vos bottes en les accrochant à Brad pendant que vous serez sur son dos. Je m'étais ressaisi après un long soupire, souriant en me retournant pour qu'il ne devine pas ou difficilement ce qui me tracassait,croisant mes bras sous ma poitrine,déterminée:-Pas la peine d'essayer de me convaincre,je ne retournerais pas sur Brad.

    J'agitais ma dextre de gauche à droite, bien décidée à me dégourdir les jambes et si j'y parvenais, à étirer mes ailes. Je commençais à marcher dans la direction qu'Alaric avait prise depuis le début, sans attendre qu'il monte sur la monture car il me rattraperait bien assez vite. J'évitais aussi qu'il ne trouve je ne sais quel argument pour m'empêcher de marcher, passant ma main dans les herbes hautes qui laissèrent échapper dans mon sillage,du pollen dans l'air,à la fois léger et agréable à voir s'envoler.

    Comme l'était ce voyage avec l'humain. À aucun moment, il n'avait voulu m'imposer quoi que ce soit, ni dicter ma façon de penser. Non, au contraire, il s'était montré gentil et compréhensif, plus que la plupart des ailées qui m'avaient entouré et avec qui je n'avais presque que connu des conflits. Cette atmosphère sereine, si l'on écartait cette terreur des vampires qui se terrait au plus profond de mon être,je ne l'avais ressenti auparavant qu'avec ma jumelle.

    Je continuais de marcher, me sentant quelque part, délivrée de cet enseignement que l'on avait tenté de m'inculquer de force, tout en essayant de me soumettre à une religion qui vénérait les titans. Je me perdais petit à petit dans mes réflexions, sursautant presque en regardant autour de moi pour voir si Alaric était bien à mes côtés, écartant quelques mèches claires qui retombaient sur mes dioptases,rassurée de l'apercevoir. Je me rapprochais de lui en me rappelant ce qui m'avait interpellé quand nous étions à la rivière :

    -Pourquoi vous aviez une corde attachée à vous quand vous êtes venu me sortir de l'eau Alaric? Vous aviez peur de ne pas avoir la force de me ramener sur la berge ?

    Ce n'était pas forcément évident,surtout avec une personne qui portait des ailes,je pouvais le concevoir. Même en pleine possession de mes moyens, cela demandait beaucoup d'efforts de nager avec toutes ces plumes qui me ralentissaient mais pas impossible. Pas avec un entrainement que mes semblables m'avaient fait subir durant de nombreuses années,me débrouillant plutôt bien. Certainement parce que j'étais plus petite que la plupart des valkyries et ce qui me permettait de voler aussi.


    Qwellaana discute en 009966
    Une obscurité sans étoiles (PV Alaric Nordan) - Page 3 1716987316-velo414
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 286
    crédits : 2290

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Lun 8 Juil - 22:09
    Après avoir retiré la botte inondée par le petit jeu aquatique de Qwellaana, le malheureux FMR essayait de retirer le plus d'eau possible de l'intérieur. Bien que le cuir soigneusement graissé aidât à imperméabiliser l'extérieur, ce n'était pas le cas pour l'intérieur. Quand plus une goutte ne tomba en dehors, Alaric y enfonça la main et se retint de grommeler en sentant un petit effet spongieux. Bon… il allait être bon pour la faire sécher lentement et longuement pour ne pas que le cuir sèche mal et perde de sa souplesse naturelle. Il la remit à son pied, après avoir joué un moment d’équilibre assuré sur son autre jambe. Après quoi, il répondit à la curiosité de la jeune Valkyrie.

    "Ben… certains de mes congénères ont déjà des enfants. Mais mes fonctions actuelles me portent sur d’autres chemins. Il est difficile d'avoir une famille quand on est toujours à droite et à gauche."

    Son esprit s'obscurcit quelque peu. Oui, il aurait pu déjà en avoir, si… Si. Il cessa de tergiverser et rebondit presque instinctivement sur la suite de sa réponse à apporter à l'insatiable curieuse.

    "C’est à force d’avoir des patients récalcitrants…" Il regarda l'ailée avec un bien étrange sourire. "et qui sont prêts à se démener comme des démons pour échapper à mes décisions médicales."

    Il essayait de faire de l’humour. Il espérait surtout ne pas remuer dans la plaie encore fraîche de ce qu’avait vécu sa compagne de voyage.

    "La patience est nécessaire quand j’ai des longs soins à dispenser auprès d’un blessé. Ou quand il faut trouver l’origine d’un mal ou voir l’étendue d’une blessure, de ce qu’elle a pu toucher comme organe… Comme elle est nécessaire pour apprendre des domaines médicaux qui exigent une forte rigueur et beaucoup de connaissances à ingérer… Mais cela, vous le découvrirez bien assez tôt."

    Il s’approcha de Brad pour ranger la gourde qu’il avait remplie, faisant fi de sa botte détrempée. Il haussa un sourcil sous la pseudo menace de se faire mouiller à nouveau s’ils venaient à trop traîner. Il leva la tête vers le soleil, sans le fixer directement.

    "Hum. Ce ne sera pas nécessaire de m’offrir une nouvelle douche. La journée a bien avancé. On risque d’arriver au crépuscule à notre destination."

    Et il avait bien compris que sa "patiente" ferait tout pour marcher. En même temps, si cela pouvait l’aider à la rendre plus sereine, car même si elle n’en disait mot, il se doutait bien que la frayeur de tantôt avait ses racines bien ancrées, là dans sa tête, quelque part.

    "Très bien. Vous avez gagné…" avait-il donc concédé. Et voilà qu’elle prenait déjà la route. Décidément !

    Il enfourcha rapidement Brad et une fois bien calé dans sa selle, fit presser l’allure à la monture pour arriver à la hauteur de la Valkyrie. D’un regard discret, il observa les environs. La nature était verdoyante et les oiseaux chantaient et voletaient ici et là. Brad secouait à peine les oreilles, ayant pris un rythme de pas tranquille. Pas de danger immédiat donc… Mais cela ne l’empêcherait pas de demeurer vigilant.

    Ainsi, ils marchèrent un court moment profitant de cette journée ensoleillée. Le soleil décroissait sur sa route, se rapprochant doucement de la terre, prémices du crépuscule.

    On va arriver qu’il fera presque nuit… Bon sang, moi qui pensais avoir le temps de picoler un peu.

    Son comparse aura terminé de boire un petit coup et de bien ronfler avant qu’il ne vienne le rejoindre. La vie de FMR n’était pas simple des fois, laissant la part belle à certains. Mais en même temps, FMR impliquait certains devoirs. Il ne pouvait délaisser l’ancienne prisonnière des vampires. Une fois arrivés en ville, il veillera à lui trouver une chambre, et verra comment la guider le lendemain pour l’orienter sur les voies de sa nouvelle vie.

    Qwellaana finit par se rapprocher de lui, avec une nouvelle question qui surprit un peu le mage.

    "Pourquoi de cette corde… euh…"

    Il hésitait. Jusqu’ici, il s’était toujours montré franc.

    "Je ne sais pas nager…"
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Qwellaana Airdeoza
    Qwellaana Airdeoza
    Messages : 209
    crédits : 1921

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3346-qwellaana-airdeoza-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3489-liens-de-qwellaanahttps://www.rp-cendres.com/t3378-chronologie-qwellaana-airdeoza
  • Mer 10 Juil - 19:36
    Les explications du Shekhikh concernant sa  descendance inexistante étaient louables, comprenant son point de vue. Avoir des enfants sans jamais avoir de temps pour la voire grandir et inculquer des valeurs, étaient vraiment dommage. D'une nature affectueuse, j'aurais bien voulu avoir un père,qu'importe ce que disaient mes congénères d'eux. J'avais déjà rencontré bon nombre de mâles qui s'occupaient très bien de leur progéniture, avec plus d'amour que mes semblables m'avaient donné.

    Mais j'avais dû me contenter celui de ma soeur avec qui heureusement, j'avais créé un lien très fort. Il ne pouvait cependant emplir tous ces espaces vides,plus que jamais immense en cet instant. Si la plupart avaient tendance à le combler en relation de surface ou de manière frivole,j'en étais incapable. De base,avec ma jumelle, nous n'avions jamais eu les hormones bouillantes alors avec l'expérience que j'ai vécu ces deux dernières années, je ne risquais pas de chercher du réconfort là-dedans.J'allais même agrandir ce creux en évitant de tisser tout lien indirectement ou non dans les années qui allaient suivre.

    La boutade que le médecin était typiquement le genre d'interaction sociale qu'il me fallait. J'avais souri,me sentant visé sans que cela m'offusque le moins du monde.Je devinais que je n'avais pas été la seule à lui opposer une certaine résistance, ne pensant pas avoir fait trop ma tête de mule non plus. Un peu plus sérieux, il me parla de cette qualité  comme un prérequis dans son travail qui ne serait qu'autre le mien plus tard. J'avais si hâte de pouvoir accéder à ce savoir,mes yeux se mettant à pétiller rien que de penser que j'allais pouvoir plonger mon nez dans de nombreux ouvrages.

    Cela s'était vite arrêté quand Alaric parla de la fin de notre voyage qui finirait dans les derniers rayons du soleil ou sans eux. Il avait eu raison, sentant une petite angoisse resurgir quand la luminosité faisait place à l'obscurité, marchant plus rapidement sans qu'il n'eut à me le demander ni qu'il tente d'échanger nos places sur Brad. Ma question avait eu l'air de le désarçonner, reportant toute mon attention sur lui. Je levais un sourcil à sa réponse, pensant avoir mal entendu.

    -Vous ne savez pas...nager ?

    J'encrai mes dioptases dans ses prunelles, pour tenter d'y déceler un mensonge ou qu'il me reprenne, ayant du mal à croire ce qu'il venait de me dire. Rien ne m'indiqua qu'il plaisantait et la surprise fut encore plus grande. Je m'étais immobilisée tout en le fixant puis, je le rattrapais, ne sachant comment prendre cette information qui m'avait donné envie de sourire tout en m'impressionnant réellement. Pour sauver une inconnue, il avait bravé son handicap sans aucune hésitation, repassant la scène dans ma tête avec un angle de vue différent.

    -Vous êtes allé dans l'eau malgré tout ? C'est...c'est surprenant je dois avouer mais très courageux ...Merci de l'avoir fait.Sinon je serais en train de nourrir la faune aquatique à l'heure qu'il est .Je n'aurais jamais pensé que cela avait été aussi éprouvant pour vous. Avec un petit sourire admiratif, je rajoutais:-Je garderais le secret, promis.

    Je me serais bien proposée de lui apprendre mais, vu comme je ne supportais guère la simple proximité d'un autre être, de là à ce qu'il y ait des contacts, c'était juste impossible.Je ne pouvais l'envisager,pas avant de nombreuses années au moins. Pour quelqu'un qui ne savait pas se déplacer dans l'eau, il me semblait qu'il était allé assez loin pour me repêcher en y réfléchissant. Comment il s'y était il prit ? J'allais interroger le concerner ,me stoppant en ouvrant la bouche quand je vis au loin la ville tant attendue:

    -On y est presque.

    On pouvait voir au loin que certaines torches et autres sources de lumière avaient été allumée, me demandant à quoi cela pouvait bien ressembler une fois là-bas car je n'avais vu qu'au loin et en plein vol les grandes villes, sans jamais y avoir mis les pieds à l'intérieur.D'ailleurs, vont-ils me laisser entrer alors que je n'ai pas le fameux tatouage ? Une question parmi tant d'autres, suivant la direction qu'emprunter le médecin qui se détourna légèrement de notre destination finale.

    Je me rapprochais de la monture, peu rassurée par les bruits nocturnes derrière nous alors qu'il devait s'agir d'oiseaux. L'idée de dormir à la belle étoile,en dehors des murs m'angoissait déjà, sursautant quand des feuilles furent soulevées par une brise nocturne, apportant un peu de fraicheur et de terreur par la même occasion. J'eus presque envie de courir pour atteindre ces structures qui paraissaient incroyables aux yeux d'une valkyrie qui avait connu surtout les Pins d'Argentés et ses alentours.

    -Dites Alaric...on ne va...pas dormir dehors ? Je ne voudrais pas vous paraitre p...Je vis alors ce qui s'apparentait à une auberge droit devant nous,réalisant que c'était las bas que nous allions nous reposer. -Permettez-moi de nous éclairer.

    Je tendis mon bras devant moi, la paume de ma main face ciel étoilé,canalisant ma magie que je n'avais eu que peu d'occasions d'utiliser durant ces deux années. Un orbe de lumière pris forme, ajustant sa luminosité graduellement pour ne pas éblouir Alaric et Brad. Je gardais ainsi dans ma dextre la source de lumière, qui allait nous permettre d'éclairer notre chemin et me donner ce réconfort si particulier que j'éprouvais avec elle. Une affinité qui m'avait manqué de ressentir,un lit douillet aussi.


    Qwellaana discute en 009966
    Une obscurité sans étoiles (PV Alaric Nordan) - Page 3 1716987316-velo414
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 286
    crédits : 2290

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Dim 14 Juil - 19:41
    La jeune femme parut incrédule face au fait qu'Alaric ne savait pas nager. Pourtant, il n'y avait rien de surprenant à cela. Le Reike était fortement occupé par le désert, là où l'eau était une denrée trop précieuse pour servir à ce que certains appelleraient des futilités. Nager quand on traîne dans les dunes, à quoi bon ? Pourtant, le mage songeait sérieusement à apprendre les bases. Mais toujours en déplacement ou en mission, cela ne lui laissait guère l'opportunité de s'y mettre et surtout avec une personne qui aurait la patience de lui apprendre.

    Alaric demeurait silencieux pendant que la Valkyrie le fixait avec une certaine intensité, se demandant s'il plaisantait. Comme elle le lui fit remarquer, il avait bien été dans l'eau, pour aller la chercher, malgré les risques qu'il encourait.

    "Je n'étais pas seul. J'avais mon collègue Rattac avec moi. J'aurai été tout seul... je n'aurai rien pu faire."

    Sinon, il n'aurait fait qu'assister en totale incapacité de faire quoi que ce soit au naufrage du navire et à l'agonie de la prisonnière jetée à l'eau par-dessus bord. Mais heureusement, ce scénario-là ne s'était pas produit. Qwellaana était bien vivante et en meilleure forme qu'il y a deux jours.

    "Souvent, le courage, c'est plus un brin de folie dans les faits."

    Surtout quand on ne prenait pas le temps de bien réfléchir sur l'action à mener. Et pourtant, il avait su quoi faire sur l'instant quand la Valkyrie avait sombré dans les eaux. Si Rattac s'était loupé, le mage y aurait laissé des os, voire pire, se serait retrouvé empêtré dans les cordes et les voiles du navire en perdition. Et là, cela aurait été "adieu Alaric". Mais si on s'attardait sur les "si" des conséquences possibles et des dangers, jamais il n'aurait pu espérer sauver la prisonnière. Même en y repensant maintenant, il ne blêmit pas. La vie était faite de risques, pour peu qu'on les mesure.

    "Éprouvant ? Cela a été, mais juste un peu." dit-il en se retenant de hausser les épaules. "Et puis, ce n'est pas un secret. Il est difficile d'apprendre à nager quand on vit parmi les dunes."

    Il lui rendit son sourire, tant pour la remercier poliment de son compliment à l'égard de son acte de fou pour la sauver que pour la rassurer. Nul besoin de cacher qu'il n'avait aucune compétence en natation. Et puis, il était loin d'être le seul à travers le Reike. Même parmi les équipages des navires de l'Empire, plein de marins ne savaient pas nager. Bon... en tout cas, ce ne serait pas le sujet principal de leur conversation. La nuit s'installait de plus en plus et il fallait encore parcourir un peu de route avant d'arriver à destination.

    À l'exclamation de la jeune femme, Alaric se redressa un peu sur sa selle pour apercevoir les lueurs propres à un lieu civilisé. Puis, il constata que la Valkyrie s'était rapprochée un peu plus de Brad, quitte à même le coller. Si elle n'y prenait pas garde, elle pourrait se faire écraser le pied par le sabot du canasson. D'ailleurs, elle balbutia un début de crainte tout à fait compréhensible, avant de se raccrocher à une petite idée. Elle voulut éclairer la voie. Une petite sphère lumineuse naquit. Brad ronfla des naseaux devant cette petite chose qui était sortie d'on ne sait où. Alaric eut tôt fait de le rassurer en lui flattant l'encolure.

    "Hum... merci. Non, on ne dormira pas dehors. On arrive à une petite auberge qui se trouve à la sortie de la ville. Rattac doit y être à m'attendre."
    À ronfler après avoir bien picolé surtout.

    Le reste de la route se fit donc à la lueur de cette petite sphère magique, jusqu'à arriver au petit établissement. L'auberge ne payait pas de mine, mais il paraissait y avoir une chouette et chaleureuse animation à l'intérieur. Ça riait bien. Alaric descendit de cheval et sourcilla quand il entendit un bon gros rire reconnaissable parmi tous. Rattac. Il s'amusait bien, clairement. Alaric se retint de lever les yeux aux cieux.

    "On ne risque pas de dormir de suite, semble-t-il. Je mène Brad à l'écurie. Si tu veux, tu peux venir m'aider à le desseller..."

    Il s'était retenu de lui proposer de prendre les devants et d'entrer dans l'auberge. Mais cela aurait été trop lui demander, de ce qu'il savait déjà sur la jeune femme. Et une Valkyrie, ce n'était pas commun dans les parages. Mais le patron de l'auberge tenait à ce que ses habitués respectent les gens de passage, question de principe à ses yeux.

    Menant déjà Brad par les rênes, Alaric se permit de poursuivre un peu la conversation.

    "Connaissant Rattac, il aura loué une chambre pour lui et une chambre pour moi. Il prétend que je ronfle trop fort... Tu pourras avoir la mienne. Demain sera une grosse journée."

    On ne devenait pas Reikois du jour au lendemain. Après, une grosse journée, il était gentil. Elle en aurait pour plusieurs jours, voire plusieurs semaines... Les procédures pouvaient être courtes comme longues, tout dépend de bien des facteurs et ce, en fonction de l'individu. Il faudra d'ailleurs qu'il prépare un rapport à ce sujet-là. Quoi que puisse en dire Qwellaana, il jouera un peu de sa position de FMR pour confirmer sur son honneur la volonté de la Valkyrie à rejoindre l'Empire et le servir.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum