DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Un sujet passionnant: la logistique - Page 2 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    Temple des Secrets | Savoir & SiameAujourd'hui à 3:18Savoir
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 2:25Rachelle Virsce
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 1:01Falconi Genova
    Fissurer le marbre [Siame - Rêve]Aujourd'hui à 0:41Siame
    La névrosée fuyant sa chimère | KassandraHier à 22:17Meradev Vigelfrost
    Rp's de Tulkas [Reike]Hier à 22:15PNJ
    Validation RP DimitriHier à 22:10Dimitri Chagry
    Un air familier [Genryusai]Hier à 21:50Neera Storm
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 9 Oct - 0:56
    La réponse de Tagar la fit sourire et sa question la surpris. Elle secoua la tête, ce n’était pas exactement quelque chose qui l’intéressait.

    « Je crains que non. »

    La demi-ange l’observa alors server deux chopes, amusée, elle ne s’était pas attendue à ce qu’il ait carrément des chopes dans son bureau. Alors qu’elle se levait pour suivre l’invitation à aller s’asseoir ailleurs, elle regretta un instant de devoir quitter le fauteuil sur lequel elle avait mis un certain temps à trouver comme arranger ses ailes pour que le dossier ne la dérange pas. Avant de s’asseoir elle regarda la bière en se disant que si elle était si bonne que ça c’était du gâchis de la lui donner ; elle qui n’avait jamais développée un goût pour la bière, il fallait vraiment qu’elle soit plus proche de la pisse qu’autre chose pour qu’elle la trouve mauvaise. C’était aussi vrai pour le sens opposé, elle avait beaucoup de mal à faire la différence entre une bière lambda et une bonne à moins que cette dernière ne soit vraiment excellente. De plus elle doutait grandement que celle-ci soit fruitée sinon le Cœur n’en boirait sans doute pas, comme son oncle avait tendance à le dire : les bières aux fruits c’est pour les femmes. Or c’était justement le sucre qu’ils ajoutaient qu’elle préférait.

    Elle s’assit finalement sur le canapé de gauche et prit un moment pour s’installer le plus confortablement possible, déployant légèrement ses ailes derrière le dossier. Enfin elle trempa les lèvres dans la bleuette et bien qu’elle fut bonne, elle ne la trouva pas exceptionnelle. Lorsqu’il repris la parole elle hocha à nouveau la tête. C’était le moins qu’on pouvait dire. La république n’avait probablement pas apprécié que l’empire s’étende davantage et serait probablement prête à venir en aide aux restes des cités n’ayant pas rejoint le Reike. Toutefois, une fois de plus, sa question la pris de court.

    « C’est une très bonne question. » Elle bu une gorgée de bière avant de poser sa tasse sur la table basse entre eux. « En théorie elle pourrait tenir indéfiniment. »

    Ce qui était vrai de toute les villes et places fortes en réalité mais Tyvishani se doutait que le Cœur n’allait pas se contenter d’une réponse aussi vague. Alors elle tourna la tête vers le bureau de Tagar et la carte qui y reposait se mit à s’enrouler sur elle-même puis la demi-ange leva le bras et ouvrit la main puis le rouleau vint rapidement se loger entre ses doigts. Reprenant sa chope pour la poser sur le sol, elle déplia la carte sur la table.

    « J’aimerais beaucoup vous donner une réponse précise, du moins une estimation solide, mais il y a beaucoup trop de choses que j’ignore. Si vous me le permettez je vais rester dans mon champ de compétence et ne pas me pencher sur d’autres facteurs comme le niveau d’entraînement des forces républicaines ou leur degré de discipline ni les diverses stratégies que pourraient employer les deux camps. Encercler complétement une cité demande beaucoup d’hommes surtout que Taisen n’est pas une ville de taille modeste or s’ils ne peuvent pas assiéger correctement alors de la nourriture peut être récupéré ce qui n’est pas à leur avantage. » Son index vint se poser sur le lac Rebirth avant de glisser jusqu’à la jungle. « Ça suppose une force conséquente qui traverse par bateau. En soit ce n’est pas tant un problème que ça, les navires peuvent même transporter beaucoup et rapidement mais à ma connaissance il n’y a pas de ports suffisamment important pour accueillir une flotte de notre côté du lac. Le manque d’infrastructure nécessaire va grandement infléchir leur stratégie. Ça serait un enfer logistique. »

    Rien que d’y penser l’affaire lui donnait déjà mal au crâne. Rien que d’essayer d’organiser le transport de matériel pour un millier de troupes à travers la jungle lui arracha un grognement déplaisant. Elle se pencha en avant sur la carte.

    « C’est loin d’être un terrain idéal pour qui que ce soit alors pour une armée c’est encore pire.  Une armée a besoin de s’arrêter chaque nuit or dans une jungle il n’y a pas de clairières, pas d’éclairci, ça rend la fortification d’un camp bien plus difficile et pour son organisation c’est encore pire. Et ça c’est en supposant que les créatures qui y résident les laissent en paix, que les fées consentent à leur passage. C’est aussi en supposant que les républicains soient un peu habitués au climat tout particulier de la jungle : quand on ne l’a jamais vécu l’humidité et la chaleur font des ravages. A ça il faut ajouter les maladies, qu’ils ne connaissent probablement pas. Ensuite il leur faudra trouver un moyen, ou un endroit, où traverser la rivière qui coupe la jungle en deux. » Elle rattrapa sa chope pour boire. A chaque gorgée son avis changeait petit à petit. Finalement elle l’aimait bien. Toutefois, contrairement à ceux qui parlaient, elle n’avait pas besoin de s’arrêter, elle pouvait boire et poursuivre son explication. « Enfin ça c’est s’ils veulent rester le plus discret possible. Ils voudront probablement préparer au moins un endroit où construire une base opérationnelle, un endroit où leurs navires pourront débarquer le ravitaillement nécessaire à leur armée sur une plage large et déserte. Je ne vais pas me relancer dans le détail mais j’imagine que s’ils arrivent à Taisen sans se faire repérer avant, leur situation logistique ne jouera pas du tout à leur avantage, le temps sera dans notre camp. Leurs routes d’approvisionnement, pour peu qu’on puisse les appeler ainsi, je suppose qu’ils voudront donc prendre rapidement la ville ce qui suppose un assaut et un assaut rapide en plus de ça, ils devront se dépêcher, chaque jour passé à préparer l’offensive augmente les chances que Valeryon vienne au secours de Taisen ; qu’il s’agisse d’un dragon, de renforts de Kyouji ou d’Ikusa, encore une fois le temps joue contre eux. Dans ce cas la question qui s’impose n’est pas vraiment combien de temps Taisen résisterait à un siège mais est-ce que la ville est prête à repousser une attaque ? Je ne peux malheureusement pas vous répondre. Enfin si, je peux, mais je vous dirais sûrement une bêtise. »

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 9 Oct - 21:29
    Le long silence, un peu gênant il fallait le reconnaître, qui s’installa lorsqu’elle eut terminé eu ceci de positif qu’il lui permit de terminer sa bière. Si Tyvishani n’aurait probablement pas dû boire aussi vite, elle qui n’avait pas du tout l’habitude de boire de l’alcool, c’était aussi pour avoir quelque chose à faire durant cette minute de vide. Ne voulant aucunement déranger le Cœur dans une réflexion qui semblait intense elle s’était donc rabattue sur la boisson ; un mauvais réflexe selon son père mais bon : quand on a pas le choix on fait avec ce qu’on a. Lorsqu’il brisa ledit silence, il la fit presque sursauter.

    Elle écouta les mesures qu’il comptait prendre, ou du moins conseiller à ses homologues ministres, en hochant la tête. Tagar semblait être quelqu’un d’énergique et elle trouva ça amusant qu’il se soit retrouver à gérer les finances de l’empire plutôt que ses armées ; elle ne doutait pas qu’un passage à Drakstrang lui permettrait de devenir un officier compétent. Il semblait capable de prendre les décisions qui s’imposait rapidement et c’était un des talents nécessaires de cette profession. Alors qu’elle imaginait pourtant la bureaucratie civile bien plus lente, presque molle en vérité. C’était bon à voir toutefois elle ne pouvait se débarrasser de cette étrange impression que le Cœur s’était peut-être trompé de carrière.

    Lorsqu’il poursuivit en la complimentant, la demi-ange ouvrit la bouche mais sentant qu’elle allait bégayer lors de sa réponse, elle se ravisa, préférant le laisser continuer plutôt que de passer pour une idiote et ruiner ce qu’il venait d’affirmer. Elle poursuivit son écoute en regardant la carte pour visualiser plus facilement ce qu’il expliquait.

    « Ce serait le plus simple, oui. » Elle ne savait pas si c’était le plus efficace cependant mais elle laissait ces discussions aux généraux de l’empire. L’emplois de contrevallation et de circonvallation supposait un siège long, ce qu’elle comprenait sans mal, mais elle se demandait si le siège tiendrait dans le long terme. « Si les routes sont entretenues et protégées, non je ne vois pas de soucis majeur. »

    Le problème restait les attaques mais elle faisait confiance aux officiers pour s’assurer de la protection de leurs lignes d’approvisionnement. Après tout si elles étaient brisées trop longtemps le siège s’effondrerait de lui-même sans que la garnison de Liberty n’ait quoi que ce soit à faire. Puis Tyvishani eut une idée qu’elle pensa suffisamment bonne pour la partager avec le Cœur.

    « Vous avez mentionné plus tôt la soif de profits personnel des républicains. Si sa majesté compte entreprendre un siège il pourrait être utile que l’Oreille prépare le terrain en établissant des liens avec la pègre locale. » Si la logisticienne n’avait aucun doute quant au fait que le maître espion impérial avait ses entrées dans les cercles criminels du monde entier, elle préférait ne pas trop s’avancer sur le sujet. « L’une des grandes plaies d’une ville encerclée ce sont les voleurs, c’est pour ça que les autorités s’occupent souvent de les attraper avant l’arrivée de l’armée ennemie, mais pour eux c’est une opportunité incroyable ; une fois que la cité est assiégée ils n’ont qu’à faire ce qu’ils font de mieux : voler. Si les défenseurs négligent de protéger leurs greniers et autres stocks de provision alors ils risquent de perdre beaucoup. La faim pousse alors les gens à vendre tout et n’importe quoi pour des miettes et lorsque c’est fini les voleurs sont les hommes les plus riches de la ville. Si l’Oreille les aides, les armes, les finances, alors ils pourraient se montrer très utiles. Avec l’aide de contrebandiers ils peuvent même nous vendre la nourriture qu’ils volent ; il y a peu de choses qui font plus mal au moral que de patrouiller le long du chemin de ronde, la faim au ventre, alors qu’au loin vous pouvez voir l’ennemi festoyer. »

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 12 Oct - 23:15
    Tyvishani ne répondit rien, pour elle ce n’était pas à un soldat de donner son avis sur la situation politique de l’empire : elle était là pour répondre aux questions de Tagar et éventuellement s’exprimer sur un sujet ou un autre à l’initiative du Cœur, pas pour parler d’éventuelles guerres civiles. De plus c’était par prudence qu’elle était restée silencieuse comme une tombe sur le sujet : pour peu qu’elle dise la mauvaise chose, sans forcément s’en rendre compte, à quelqu’un d’aussi important et on pourrait l’accuser de trahison. Cependant elle hocha la tête lorsqu’il se mit à parler en bien du couple impérial. Pour le reste bien qu’il sembla qu’il y ait d’autres problèmes, il n’avait pas l’air d’avoir besoin que la demi-ange ne lui trouve une solution alors elle resta muette, l’expression ne lui plaisait d’ordinaire pas tant que ça mais il fallait dire qu’en l’occurrence c’était approprié.

    Elle esquissa toutefois un sourire en imaginant des troupes montées sur des ânes, une image d’autant plus amusante qu’elle les voyaient se lancer dans une charge folle. Et puis son sourire disparu pour reprendre la neutralité, l’impassibilité, qu’elle avait formé et parfait au fil de nombreuses parties de cartes lors des longues et ennuyantes gardes à Drakstrang. Elle se leva, ne disant pas un mot sur le fait qu’elle n’avait toujours pas eu un seul enfant.

    « Tout le Plaisir était pour moi et ce serait un honneur de travailler avec vous. »

    Par réflexe plus qu’autre chose elle salua à nouveau Tagar, le choc de son poing frappant son plastron se réverbéra dans la pièce. Elle voulu dire quelque chose lorsqu’elle s’en rendit compte mais préféra rester silencieuse, comme au début de leur rencontre elle pouvait toujours dire, s’il n’appréciait pas qu’on le salue de façon si martiale, que c’était pour le portrait du couple impérial accroché au mur. Lorsqu’elle sortit elle demanda à Sam de la raccompagner, craignant de se perdre dans le labyrinthe des couloirs du palais et une fois dehors s’envola pour rentrer chez elle.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum