DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Razaäl
    Razaäl
    Messages : 26
    crédits : 616

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t809-razaal-main-blanche-termine
  • Lun 31 Oct - 9:55
    Cela fait maintenant quelques mois que la horde de l’orc pâle a pénétré les montagnes au sud du Mont Kazan. La tribu avance lentement car elle semble avoir décidé de ne pas passer par les axes principaux pour éviter toutes rencontres fortuites.
    Les éclaireurs reikois continuent de suivre la trace des Mains Blanches tout en attendant les directives de leur supérieur. Après deux affrontements, les pisteurs ont décidé de ne plus suivre le convoi aussi près.

    La situation devient rapidement critique puisque les orcs semblent se diriger vers le village de Tarano. Ce dernier se trouve être assez important pour l’économie des environs puisque c’est là bas que les marchands des environs négocient les pierres précieuses extraites plus au nord.

    Les principaux guerriers du clan sont restés en retrait pour protéger ce dernier. Aussi, c’est avec une quarantaine d’orcs que le chef de guerre se tient en bordure du village.

    -Vous savez ce que l’on est venu prendre.

    Les peaux vertes commencent à hurler tout en faisant cogner leurs lames contre leurs boucliers. Une main blanche se trouve peinte sur le visage de chacun des guerriers.

    Les villageois et la poignée de miliciens peuvent l’entendre, cette menace qui arrive. Les cris des orcs résonnent sur le plateau où se trouve Tarano mais ils ne représentent pas la principale menace puisque visiblement, les rumeurs sont fondés : une wyverne accompagne la horde. La créature est visible dans les airs, dessinant des cercles au dessus de la troupe qui approche.

    Tandis qu’il s’avance vers le village, Razaäl prend pleinement conscience de la détermination de ses guerriers. Les Mains Blanches n’ont pas d’information précise sur le nombre de miliciens mais peu importe. Tous les orcs ici connaissent l’enjeu de ce raid et ils ne repartiront pas sans leur butin de guerre.

    -Lok'tar Ogar !
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Lun 31 Oct - 17:43
    Le 30 septembre de l'an 3:

    Le Mont Kazan, pour beaucoup, c’est un synonyme de danger et de terres arides, alors que pour moi, il s’agit d’une source conséquente de revenu, grâce aux gemmes magiques et autres pierres précieuses. C’est pourquoi, quand je vois arriver un cavalier, manifestement à bout de souffle, je m’inquiète de ce qui lui est arrivé. Je ne suis pas le seul, car le sajenti Robert, le sous-officier de l'escouade qui m’escorte est très méfiant, il lui demande donc ce qu’il se passe et il répond d’un ton apeuré qu’il s’empresse de rejoindre Kiouji, situé à trois jours de marche de cela, car des orcs ont été aperçus dans la région !

    Voilà une nouvelle bien malheureuse, le village de Tarano est critique pour le commerce et je ne peux pas le laisser brûler sans au moins évacuer la marchandise. Je me dépêche donc de rejoindre les lieux, mais j’arrive un peu trop tard, car une quarantaine de guerriers, guidé par un immense colosse à la peau blanche et couvert de cicatrice et de brulure ne sont pas loin. Il n’a pas l’air commode et le chef du village vient à ma rencontre pour me dire d’un ton apeuré :

    Sauvez-nous Monsieur le Ministre, ils sont plus nombreux que nos protecteurs et en plus, ils ont une Wywerne !

    Je regarde dans le ciel et distingue en effet une forme bien dangereuse. Je n’ai jamais aimé les animaux, trop imprévisible. J’indique donc au responsable :

    Faite évacuer tout le monde, n’oubliez pas la marchandise, votre tête en dépends.

    Je vois mon interlocuteur déglutir avec difficulté, mais je dois me montrer ferme, sinon, c’est Tensai qui va s’occuper de mon cas. Je dois gagner du temps et en savoir plus sur les pillards, je pars donc à la rencontre des pillards. J’ai avec moi mes dix guerriers, mais ils sont armés uniquement d'épée courte et protégé par des armures de cuirs légères, ils peuvent facilement passer pour une bande de mercenaires, alors que ce sont des soldats de l'Empire du Reike, car je souhaite passer relativement inaperçus. Là, ce n’est clairement pas suffisant face à plusieurs dizaines de sauvages orcs. Je sors donc du village allant à la rencontre de la Horde, mes gardes du corps à cinq mètres derrière moi et je prends la parole :

    Messieurs, je vous souhaite le bonjour par cette belle journée, que peux faire l’Empire du Reike pour vous ?

    Toujours paraître à l’aise et détendu, tout en étant poli, c’est ma devise.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Razaäl
    Razaäl
    Messages : 26
    crédits : 616

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t809-razaal-main-blanche-termine
  • Mar 1 Nov - 14:06
    Les orcs se mettent à charger avant de se stopper net. Un homme vient à leur rencontre, une troupe le suit. Ces hommes ne semblent ceci dit pas prêt à engager le combat et ça, cela sème le trouble dans l’esprit des peaux vertes qui viennent tout de même mettre les nouveaux venus en joug avec leur arc. Tous les regards vont en direction de Razaäl qui ne semble lui même pas comprendre. Attaquer ou se rendre, tuer ou être tuer. Voilà des concepts que les Mains Blanches comprennent mais là…

    Et puis il y a ses mots, « Empire du Reike ». Le doute assaille Razaäl qui n’a pas la moindre idée d’où il est. Toutefois ses doutes se dissipent tandis qu’il voit un moyen d’obtenir ce qu’il veut sans perdre un seul guerrier. Il pousse les orcs autour de lui pour finalement arriver devant l’humain. Caressant son moignon, l’orc pale grogne légèrement avant de prendre la parole.

    -Nous allons prendre vos réserves et vous allez nous laisser passer…


    Les réserves du clan sont pratiquement vide et la faune locale n’est pas bien propice à la chasse. Si les orcs ne récupèrent pas rapidement des vivres, la famine sévira au sein de la Horde et ça, Razaäl le sait.

    Préférant les actes aux mots, le chef de guerre s’empare du cor qui pend à sa ceinture et vient souffler dedans. Il n’a pas besoin de prononcer un « sinon ». Görm descend du ciel et vient se poser avec fureur sur le toit d’une maison derrière les humains. Le bâtiment menace de s’effondrer sur le poids de la créature tandis que cette dernière se met à pousser des rugissements.

    L’apparition de la wyverne suffit à rassurer les orcs qui commencent à taper sur leur bouclier tout en scandant le nom de la créature.

    -Görm ! Görm ! Görm !

    Razaäl quant à lui s’avance vers l’humain lentement tout en grognant.

    -Écartes toi...
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mar 1 Nov - 14:38
    Je vois que les orcs me mettent en joue avec des arcs, ce qui ne fait pas peur, leurs pointes de flèches étant en fer, je peux facilement les retourner à leur envoyeur si besoin, du moins si elles ne sont pas trop nombreuses. Celui qui semble être leur chef, prend la parole et me fait part de ses exigences, ce qui est une bonne chose, car il ne semble pas vouloir un simple massacre, je lui réponds :

    Mais bien sûr, si vous voulez bien attendre quelques minutes.

    Je me tourne vers Robert pour lui demander :

    Allez prendre tout ce qui reste comme provision dans le village avec vos hommes et ramenez-le ici, je reste avec nos hôtes.

    Il me regarde surpris, car pour lui, il allait devoir combattre et commence à répondre :

    Mais…

    Je le coupe en levant simplement la main et je lui précise :

    C’est un ordre.

    Il hoche donc la tête pour me faire comprendre qu’il a compris et repars avec ses guerriers. Cela va donner plus de temps à la population de s’enfuir. Elle doit déjà partir avec la marchandise, ils ne pourront donc pas prendre tous les vivres, alors autant les donner. Pendant qu’ils rejoignent le village, je dis à l’orc à la peau blanche, qui s’avance vers moi :

    Je suppose que vous devez être le chef, Görm ? Je suis Tagar Reys, enchanté de vous rencontrer.

    Je suis pratiquement sûr que mon nom ne dira rien à mon interlocuteur et je continue :

    Concernant votre deuxième demande, vous laissez passer, je voulais juste bien préciser les choses avec vous. La notion de frontière étant parfois assez floue. Le village que vous voyez là-bas appartient à l’empire du Reike, ainsi que ses terres, ce qui fait qu’une fois que vous aurez traversé, vous serez considéré comme des envahisseurs, est-ce bien ce que vous souhaitez ?

    Après tout, ils ne sont que quelques dizaines, cela fait assez peu pour une invasion, même avec une wywerne.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Razaäl
    Razaäl
    Messages : 26
    crédits : 616

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t809-razaal-main-blanche-termine
  • Mar 1 Nov - 18:01
    Les orcs se mirent à rire tandis que l’humain confondit la wyverne avec le chef de guerre. Ce dernier leva d’ailleurs son moignon en direction de la créature sur le toit.

    -Görm…

    L’orc pale commença ensuite à renifler Tagar. De son unique main, il releva brièvement une mèche de cheveux de ce dernier avant de le pousser légèrement au niveau du buste. Il cherchait sans doute des traces de musculatures.

    -Razaäl Mak’Lakal, fils de Magraäl, chef du clan Mains Blanches.

    L’orc se mit soudain à rire. La troupe imita son chef. Décidément, tout cela était trop facile.

    -Donc ses terres sont celle de ton chef de guerre, « l’Empire du Reike » ? Et bien tu diras à « L’Empire du Reike » que nous irons ou nous voulons.

    Visiblement, Razaäl ne connaissait pas la définition du mot empire et il prit les dires du ministre pour le nom d’un quelconque chef. Les plus moqueurs pouvaient penser que les orcs étaient foncièrement stupides mais il n’en était rien. Les clans à l’origine de celui des Mains Blanches n’avaient tout bonnement jamais quitté leur montagnes avant le début de l’exode.

    Aussi, devant l’absence de résistance, Razaäl pensa que la tribu de « L’Empire du Reike » était faible mais prospère. Il fallait être prospère pour céder ses biens sans les défendre. C’est ainsi que l’orc pâle se mit à tapoter le torse de Tagar tout grognant légèrement.

    -Je défis ton chef de guerre lors d’un Mak’Gora.

    Les orcs se turent. Visiblement les mots de Razaäl était empreint d’une certaine solennité. Et tandis qu’il attendait sa réponse, le chef de guerre exécuta un léger signe de la tête. Les orcs se mirent à avancer en direction du village, sans doute pour prendre eux même la nourriture qu’ils étaient venus réclamer.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mar 1 Nov - 18:24
    Pour je ne sais quelle raison, mes paroles font rire les orcs, ce n’est que quand leur chef de guerre indique son nom que je comprends d’où vient mon erreur. D’ailleurs, ce dernier me renifle, ce qui est bizarre, je sais que je sens un peu la sueur, car nous nous sommes dépêchés de venir ici, mais cela devrait être relativement minime.

    Il me repousse un peu, ce qui me fait faire un pas en arrière, puis il pointe son gros doigt me disant qu’il défie l’Empereur, rien que cela, lors d’un Mak’Gora. Je n’ai aucune idée de ce que c’est, mais lorsque je vois les guerriers orcs s’avancer, j’utilise ma magie de la terre pour changer le terrain en sable mouvant où les plus avancés s’enfoncent jusqu’aux chevilles.
    Je ne fais pas vraiment de geste, mais n’importe qui de sensible au noble art sais que cela vient de moi. Je sais que les orcs, avec du temps, pourront passer ce marécage et que je devrais alors utiliser un sort plus puissant pour les arrêter. Toutefois, je ne compte pas encore prendre part au combat, n’aimant pas la violence, à la place, il y a peut-être une opportunité de résoudre tout cela pacifiquement et je lui dis :

    Notre empereur se nomme Tensai Ryssen, c’est un grand guerrier, sans aucun doute le plus puissant que le monde a connu vu qu’il a tué un Titan et qu’un dragon lui obéit. Je sais qu’il ne refuse jamais un combat. Pouvez-vous m’indiquer ce qu’est un Mak’Gora ? S’il s’agit d’une sorte de duel, je suis certain que vous pourrez l’affronter, mais faite quand même attention, s’il gagne, il tuera celui qui l’a défié et vos soldats intégreront l’armée, quant à votre tribu, elle devra suivre les lois du Reike.

    Voilà, j’ai été le plus franc possible. Il ne reste plus qu’à savoir s’ils accepteront mon offre sans faire de grabuge. Dans le cas contraire, il va falloir se montrer « persuasif ».
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Razaäl
    Razaäl
    Messages : 26
    crédits : 616

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t809-razaal-main-blanche-termine
  • Mer 2 Nov - 11:36
    Une partie des guerriers orcs se retrouvaient piégés dans la boue ce qui provoqua chez les autres un léger sentiments de paniques. Les archers commencèrent à diriger leur pointe de flèches un peu partout, cherchant la source de l’attaque tandis que Razaäl lui continuait de fixer Tagar. Il se tut un moment, le temps de traiter l’afflux d’information.

    Tensai Ryssen… Ce nom ne disait rien au chef de guerre ce qui était étonnant pour un homme qui se disait être le plus fort du monde. Puis le mot « titan » résonna dans son esprit. C’était le nom que donnait les hommes de Benedictus à leurs dieux. Se pouvait il que le « Démon du Feu » en soit un ? Si telle était le cas, il était impossible que ce Tensai ait pu en vaincre un. Le fait de repenser à cette engeance provoqua des douleurs fantômes au niveau du moignon de l’orc qui se mit à grimacer de douleur.

    Le feu meurtrier ravageant la montagne…

    Cette image fit remonter chez le chef de guerre des cicatrices qui ne s’étaient pas encore refermer. Prit de colère, il tenta d’agripper le col de l’humain. Qu’un être puisse s’attribuer pareille victoire était un affront pour les orcs qui avait péri cette nuit là.

    Puis un dragon… Ce Tensai devait sans doute chevaucher une wyverne également, sans doute plus grosse que Görm même. Mais tout cela importait peu.

    -Ton chef de guerre n’est pas un guerrier pour s’octroyer ainsi pareille victoire. Tu vas me conduire à lui et s’il n’est pas capable de prouver sa victoire sur le « Ti-tan », ça tête tombera en premier, suivit de près de la tienne.[/i]

    Personne ne pouvait terrasser pareille créature, ça Razaäl en était convaincu. Toutefois, que le petit homme puisse être aussi sure de lui mit le doute au chef de guerre. Peut être avait il été la proie d’un maléfice qui venait altérer son jugement ? Quoiqu’il en soit la rage de l’orc pâle n’était plus celle de la bataille. A la place, elle s’était transformée en quelque chose de plus profond, quelque chose qui pouvait attendre.

    De toute manière, les hommes avaient prouver leur bonne foi et allaient leur céder une partie de leur réserve. Razaäl fit signe à ses archers qui baissèrent leur flèche avant d’aller aider ceux coincer dans la boue. Il n’y aurait pas de Mak’Gora pour ce Tensai s’il avait menti. Simplement une exécution sommaire.

    -Q[i]ue la horde se mette en marche. Nous allons laver l’affront que ce Tensai Ryssen a posé sur nos frères !


    Des orcs quittèrent la troupe pour s’en retourner d’où ils venaient, quant à Razaäl, il enjoignit son interlocuteur d’avancer vers le village en exécutant un signe de la tête. Görm détruisit la maison sur laquelle il se trouvait avant de foudroyer la maison voisine, provoquant un début d’incendie sur cette dernière. Il s’envola ensuite dans les airs en voyant qu’il n’y aurait pas de combat aujourd’hui.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 2 Nov - 14:47
    Je ne sais pas pourquoi, mais mes paroles semblent avoir considérablement énervé mon interlocuteur, car il me prend par le col, me soulevant par la même occasion. Mais ce n’est pas le pire, car il insulte Tensai, avant de faire détruire par sa créature deux bâtisses dans le village. Cela fait beaucoup, même pour une personne n’aimant pas la violence comme moi. En plus, si je ne réagit pas, le Drakyn, va me couper la tête pour lâcheté, c'est clair. J'ai encore en tête le procès de l'attentat contre l'Impératrice où j'ai été jugé coupable, car je n'avais pas combattu.

    Je commence tout d’abord par me dégager, en utilisant la fusion élémentaire avec l’air, disparaissant aux yeux de l’orc, comme par magie, avant de réapparaitre dix mètres de plus loin. Je commence par respirer un grand coup, vu l’haleine du chef de la Horde, j’ai préféré retenir ma respiration et je leur indique, d’une voix ferme :

    Je vous ai accueillis comme des invités, vous expliquant nos coutumes et vous apportant de la nourriture. En échange, vous avez osez insulter notre Empereur et détruit deux maisons. Ces actes ne finiront pas impuni.

    Et voilà, le sang va de nouveau couler, tout cela est bien malheureux. Utilisant ma magie la plus puissante, celle du métal, je déforme les armures des trois orcs à ma portée et je leur fais rentrer à l’intérieur de leurs torses. Leurs cris de douleur s’élèvent vers le ciel, mais je ne faiblis pas et ils finissent empalés par la protection qui aurait dû les sauver. Au bout de quelques secondes, leurs corps inertes s’écroulent sur le sol et j’indique à leur chef, le regardant droit dans les yeux :

    Trois injures à l’Empire, trois morts. Si vous continuez dans cette voie, nous brûlerons nous-mêmes notre village pour ne rien vous laisser. Nos soldats, aussi nombreux que les cailloux de cette montagne vous tueront, car tel est la loi du Reike.

    Juste quand j’ai fini ma diatribe, cinq de mes soldats apparaissent, les bras couverts de nourriture. Regardant dans notre direction et remarquant les morts, ils lâchent tout ce qu’ils avaient, dégaine leurs épées et foncent pour me prêter main-forte sans doute. Ils doivent se rendre compte qu’ils sont en grande infériorité numérique, mais ce sont des soldats de notre nation, très, voire trop, téméraire.

    Sort de niveau 1 lancé : 1
    Sort de niveau 2 lancé : 1
    Sort de niveau 3 lancé : 1
    Sort de niveau 4 lancé : 0

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Razaäl
    Razaäl
    Messages : 26
    crédits : 616

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t809-razaal-main-blanche-termine
  • Mer 2 Nov - 16:31
    L’incompréhension de Razaäl fut total en voyant le magicien disparaître. Ainsi donc, l’humain était à l’image de son chef de guerre, il usait de subterfuge et de maléfice. La sauvagerie de Görm n’arrangea sans doute pas les choses.

    En voyant ses frères au sol, l’orc pâle poussa un rugissement. Il comprit rapidement ce qui c’était passé et après avoir saisit son arme, entreprit de défaire les attaches de son armure pour éviter d’avoir à subir le même sort.

    Se retrouvant dès lors torse nu, le chef de guerre fit signe aux guerriers portant du métal de faire de même.

    -Lok’tar Ogar ! Görm !!!!!!!!!

    Les archers orcs tirèrent une salve de flèches sur les fantassins qui venaient d’arriver tandis que la wyverne descendit griffe en avant vers Tagar. Les peaux vertes coincés faisaient le nécessaire pour se dégager tandis que le reste des guerriers rejoignis le Mak’Lakal pour une charge sauvage. Nul doute que bon nombre d’entre eux ne reviendraient pas au clan mais la mort des leur devaient être vengé.

    Celui qui se nommait Tagar Reys semblait parlé au nom du chef de guerre du Reike. Ce dernier, par la voix de son messager, avait refusé le Mak’Gora et exécuter trois membres du clan Main Blanche. De ce fait, en vertu des coutumes orcs, Razaäl était en droit, voir en devoir de faire la guerre.

    Les orcs hurlaient et rugissaient. Ils semblaient en proie à une frénésie particulière. Les fantassins ayant survécu à la salve de flèches se retrouvèrent bien vite avec  des orcs sur eux. Quant à Razaäl, il continua de courir vers Tagar. Il était évidant que la santé du chef de guerre n’était pas optimale au vu des bandages présent sur son torse mais cela importait peu à l’instant précis.

    Situation:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 2 Nov - 18:23
    L’orc n’est pas stupide, car il enlève son armure, poussant ses guerriers à faire de même et cela aurait sans doute pu marcher si je n’avais pas été un maître dans l’art de la magie. Actuellement, cela ne sert pas à grand-chose, surtout qu’il s’obstine ! J’ai rarement vu une personne aussi têtue ! À sa place, j’aurais fui ou alors j’aurais demandé aux archers de me tirer dessus !

    À la place, il me charge comme un bourrin ! Je jette un coup d’œil rapide à la situation et je vois que trois de mes hommes sont tombés à cause des flèches, mort ou du moins mis hors de combat, la différence importe peu dans ce cas précis. Il ne reste que deux survivants à mon niveau, l’un d’eux d’ailleurs me pousse violemment ! Est-ce qu’il est devenu fou ? Je comprends la raison quand il se fait emporter à ma place dans les airs par la Wywerne, lors d’un voyage sans retour.

    Il n’en reste plus qu’un qui ralentit légèrement la troupe, mais il se fait mettre en pièces par les guerriers du clan, ne pouvant rien faire contre leur surnombre. De mon côté, voyant que cela sent le roussi et que ces brutes ne comprennent que la manière forte, je lève bien haut le bras et invoque des centaines de dagues que je lance sur mes opposants. Je ne m’attends pas à tous les tuer, mais à blesser les plus avancé, surtout qu’ils sont maintenant sans protection. Je recule aussi, continuant à balancer tout ce que j’ai.

    Je vois sortir cinq cavaliers, le reste de ma garde avec des chevaux supplémentaires, ils viennent me chercher ! Voilà ce qui me fait très plaisir, surtout que je commence à fatiguer. Vingt miliciens armés de pique sortent également du village, mais cela se voit qu’ils tremblent de peur et qu’ils sont prêts à s’enfuir à n’importe quel moment.

    Pendant que je lance mes sorts, je demande d’une voix calme :

    Vous ne m’avez toujours pas dit ce qu’était le Mak’Gora.


    Situation ::
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Razaäl
    Razaäl
    Messages : 26
    crédits : 616

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t809-razaal-main-blanche-termine
  • Jeu 3 Nov - 12:00
    Une lueur de peur apparaît brièvement dans les yeux du chef de guerre tandis que plusieurs dagues apparurent en face de lui. Ces dernières fusèrent en direction de la troupe et plusieurs orcs tombèrent. Razaäl lâcha sa lame et eut comme premier réflexe de saisir le corps d’un de ses frères déjà mort pour s’en servir de bouclier. Les guerriers qui étaient prit au piège dans le sable furent des proie facile pour les lames et trouvèrent également la mort.

    Lorsqu’il lâcha le cadavre, Razäal vit trois cavaliers le charger. Les deux restants semblaient rester près de Tagar. Visiblement l’humain avait prévu d’échapper aux orcs, au vu de la présence du cheval en plus. Du moins, c’était ce que l’orc pâle pensait.

    -Le Mak’Gora est la rencontre entre deux guerriers honorable ! Tu parles pour ton chef de guerre ! Ton chef de guerre n’a donc aucun honneur !

    La wyverne descendit du ciel juste avant que la charge n’aboutisse. Elle écrasa un des cavalier et fit face aux deux autres. La peur se lisait sur le regard des reikois mais une chose était sure, ces guerriers débordaient de courage. Ils allèrent à la rencontre de la bête dans un assaut quasi suicidaire. Görm quant à lui ouvrit la bouche, laissant jaillir de sa gueule des éclairs.

    Un expert en faune pouvait aisément voir que la wyverne n’était pas au mieux de sa forme au vu de la faible intensité de son souffle. Tout comme son maître, elle n’avait pas encore récupérer l’intégralité de ses capacités.

    Les fantassins encore en vie adoptèrent un semblant de tactique. Ils se séparèrent en deux groupes pour contourner l’affrontement du milieu et aller à la rencontre des miliciens en hurlant.

    Les archers quant à eut se mirent à réaliser un tir de barrages en direction de Tagar. De part la taille imposante de la wyverne, il n’avait pas la vu pour être précis, toutefois ils pouvaient gênés, voir éventuellement pousser le magicien à la retraite.

    Razaäl quant à lui grimpa sur sa monture avant de lever son arme en l’air et de grogner. Görm s’envola dans les airs et il se mit à réaliser des cercles concentriques. Il était évident que le chef de guerre protégeait ses archers tout en leur permettant d’avoir une meilleure visibilité.

    Situation:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Sam 5 Nov - 0:23
    Intelligent le chef des orcs, il utilise un cadavre pour se protéger de mon lancer de dague. Sa Wywern est également très maline, elle n’arrête pas de foncer sur mes hommes et à chaque piqué, un mort ! Si cela continue ainsi, je vais perdre toutes mes troupes. En plus, elle balance des éclairs et cela blesse mes hommes. Je l’aurais volontiers neutralisé en lui balançant un grand javelot métallique, mais je dois d’urgence utiliser ma magie du vent pour dévier les flèches que les archers viennent de m’envoyer malgré cela, elles sont trop nombreuses et je m’en prends une dans l’épaule.

    Cela fait un mal de chien et heureusement que Robert est là pour me hisser sur sa monture, sinon je ne sais pas comment j’aurais pu rester debout. Je sens le sang qui s’écoule sur mes vêtements et je sais que je devrais enlever la flèche ; mais j’ai déjà très mal et je ne veux pas encore plus de souffrance. Évidement, leur chef, en profite pour grimper sur le monstre et s’envoler dans les airs, pour le moment hors de ma portée.

    Ses guerriers, eux, font de la charpie des miliciens, en tuant la moitié en ne subissant que quelques pertes en retour et l’autre partie s’enfuit sans demander son reste. Mais leur sacrifice n’a pas été vain, du moins pour moi, car cela me laisse le temps de rejoindre l’entrée du village, où se trouvent les vivres d’ailleurs. Le feu qui a embrasé le village, sans personne pour le convaincre, a rapidement pris et ce sont maintenant quatre maisons qui sont la proie des flammes, dans une heure environ, il ne restera plus rien de l’endroit.
    Heureusement que j’ai fait évacuer le village avec la marchandise, sinon les pertes auraient été bien plus importantes. Tensai ne va pas apprécier, c’est clair. Je commence tout d’abord par faire signe à Robert de m’enlever la flèche, n’ayant pas le courage de le faire moi-même et je me soigne tout de suite après en grimaçant. Une fois que c’est fait, je prends une torche improvisée et je le mets au-dessus des provisions qui avait été rassemblé pour la horde, criant à leur chef toujours en l'air :

    Alors, on négocie ou pas ?

    Situation:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Razaäl
    Razaäl
    Messages : 26
    crédits : 616

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t809-razaal-main-blanche-termine
  • Lun 7 Nov - 12:02
    Le chef de guerre poussa un hurlement de concert avec sa monture pour galvaniser les troupes au sol. La victoire était aux mains des orcs mais quelle victoire ? Le village était en feu et de nombreux guerriers avaient péri.

    La troupe se tenait à présent non loin de Tagar. Les archers le braquer sans pour autant tirer. Visiblement le magicien avait réussi à avoir leur attention en menaçant de brûler les vivres restant. Il se disait prêt à négocier mais que voulait-il négocier au juste ? Le village brûlait et l’attaque avait eut lieu. Des morts se trouvaient dans les deux camps. Puis surtout et ça même Razaäl le savait, il fallait discuter en ayant l’avantage.

    Et l’avantage Razaäl le vit au loin, par delà la fumée qui commençait à épaissir le ciel. Ce qu’il vit provoqua chez lui un profond sentiment de colère. Il s’en voulait de ne pas avoir comprit plutôt. Tagar n’était pas là pour arrêter la troupe. Il n’avait fait que gagner du temps pour permettre aux villageois de partir avec un convois conséquent.

    Grognant, l’orc pâle tira sur les rennes de sa monture. Görm traversa alors le nuage de fumée, en direction du convoi. Saisissant un de ses cor, Razaäl souffla dedans pour donner ses nouvelles directives.


    -Retraite !

    Les orcs se reculèrent lentement. Les fantassins protégeaient les archers qui eux, couvraient la retraite. Ils cherchaient à atteindre une distance pour pouvoir partir en courant en direction du cor qui ne faisait que sonner au loin.

    Razaäl délaissa son cor tandis qu’il arrivait près du convois. Ce dernier n’avait pas pu avancer beaucoup du fait du nombre de chariots, de la cargaisons et surtout de la précipitation avec laquelle il avait du fuir.

    Görm se posa avec brutalité devant le convoi ce qui provoqua la peur chez les villageois. Le chef de guerre trônait sur sa monture avant de descendre de celle-ci. Les quelques miliciens vinrent faire face à la wyverne et son maitre. Ce dernier ignora les miliciens. Ils avaient suffisamment de courage pour ne pas fuir mais pas assez pour attaquer le chef de guerre.
    L’orc passa son unique main sous une bâche d’un des chariots. Il en sortit une pierre, une pierre dans laquelle se trouvait d’autres pierres incrustées. C’était donc ça.

    Razäal coula un regard vers l’Est. La route par les montagnes étaient encore longue. Görm se mit à rugir et à s’approcher, visiblement il avait décidé de faire son quatre heure d’un des villageois. Au lieu de cela, il rencontra son maître qui se mit à lui grogner dessus, le remettant à sa place.

    L’orc posa ensuite son regard sur le milicien tout en conservant la pierre dans sa main. Il savait enfin ce qu’il devait faire . Il ne lui restait plus qu’à attendre.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Jeu 10 Nov - 19:17
    Je constate avec une certaine satisfaction que les orcs ont arrêté de me tirer dessus, et même, suite à l’ordre de leur chef, ils quittent le champ de bataille ! Voilà une victoire à laquelle je ne m’attendais pas, mais c’est tant mieux pour moi. Le seul problème, c’est que l’humanoïde albinos se barre dans la direction du convoi ! Malédiction ! Je donne rapidement ma torche à un des miliciens survivants et je pars au triple galop en direction des réfugiés, les deux survivants de mes gardes du corps me suivant comme mon ombre.

    Finalement, mon opposant n’est pas si idiot que cela, car quand j’arrive, il a une des pierres précieuses à la main et semble m’attendre. Je descends de mon cheval, car je ne suis pas un bon cavalier et j’ai vraiment très mal aux fesses. En plus, si la Wywerne décide d’attaquer, je ne saurai pas maîtriser ma monture. Ce n’est heureusement pas le cas de mes deux hommes qui restent sur leurs montures.

    Finalement, le champ de bataille, c’est juste déplacé et on se retrouve dans la même position qu’avant. Il y a juste des civils maintenant et le chef de convoi vient me voir, pour me dire d’un ton apeuré :

    Monsieur le Ministre, protégez-nous, je vous en supplie !

    Je lui souris et lui dit d’une voix particulièrement calme :

    Ne vous en faites pas, si vous mourrez aujourd’hui, ce sera pour la plus grande gloire du Reike.

    Bizarrement, mes paroles ne semblent pas le rassurer, mais ce n’était pas à lui qu’elles étaient destinées, mais au barbare. Je souhaite qu’il sache que je suis prêt à sacrifier toute la population du village si je l’estime nécessaire. Je m’adresse ensuite directement à l’envahisseur, d’un ton pensif :

    C’est quand même bien pratique une monture volante.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Razaäl
    Razaäl
    Messages : 26
    crédits : 616

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t809-razaal-main-blanche-termine
  • Jeu 10 Nov - 22:41
    Razaäl se tenait devant le ministre. Il l’avisa brièvement avant de reporter son attention sur la pierre qu’il avait en main. Son regard se posa ensuite sur la population qui suivait le convoi ainsi que sur l’escorte même de ce dernier. La peur s’était emparée des habitants et l’idée d’un massacre gratuit n’enchantait en rien le chef de guerre.

    Aussi, il jeta la pierre en cloche en direction de Tagar, sans doute pour que ce dernier puisse l’attraper.

    -Ainsi donc, tu accordes plus d’importance à ces charriots qu’aux gens qui les conduisent? Drôle de façon de s’occuper de son clan, Tagar fils de Reys.

    Visiblement les orcs tribaux ne semblaient pas avoir de nom de famille et comme cela ne ressemblait pas à un sobriquet, Razaäl prit le nom de l’humain pour celui de son père. De son unique main, le chef de guerre désigna l’Ouest.

    -Là bas se trouve le royaume damné et tout porte à croire qu’ici et plus à l’Est se trouve les terres de ton clan. On est donc sur une frontière.

    Malgré son manque de connaissance, l’orc avait voyagé par le passé sans pour autant se mêler aux populations. Il savait que les frontières d’un territoire était toujours plus ou moins floues et quelles étaient propice aux bandes de brigands.

    -Les montagnes regorgent de cols, de défilés, de cavernes ou se cacher. Elles sont les terrains propices aux hardes d’animaux, aux brigands de grand chemin et aux tribus orques.

    La chaîne de montagne devaient compter quelques tribus ici et là. Le terrain était propice à leur installation. Durant la traversée, la horde de Razaäl avait déceler des signes d’activités orques mais elle n’avait pour le moment pas croiser ces tribus et ce n’était pas plus mal.

    -Si je tues les chevaux, le convoi n’avancera plus et il faudra quelques jours avant dans voir arriver de nouveau, je me trompe? Où je pourrais même prendre ce butin. Où je pourrais simplement vous regarder agoniser, tentant en vain de descendre ce trésor de la montagne.

    Le Mak’Lakal gratta son moignon, pensif. Il coula ensuite un regard à Görm qui semblait avoir du mal à se contenir pour le plus grand malheur des villageois. L’attention de l’orc pâle se reporta ensuite sur Tagar.

    -Six charriots de vivres, cinquante vaches, le droit de passage sur ces terres et nous partageons à part égal la nourriture de ce convoi.

    Razaäl n’était ni un marchand, ni un mineur, ni un joaillier. Mais il savait que ces cailloux, une fois travaillés, donneraient des pierres précieuses et que ces dernières valaient leur pesant d’or. Aussi sa demande ne lui semblait pas si farfelue que ça et il se doutait bien qu’il était quelque part perdant dans l’histoire.

    - En échange tes charriots passeront ces montagnes sans se soucier des hardes, des voleurs et des orcs. J’y veillerai personnellement.

    La bataille avait emporté un certain nombre de reikois. Désormais, ils n’étaient plus assez nombreux pour protéger de manière efficace le convoi. Quant à Razaäl, il pouvait tirer bien plus de cette arrangement que ce que le pillage ne lui aurait apporté, du moins en denrée alimentaire. Cette tentative de négociation mettait en avant le fait que le chef de guerre, contrairement aux idées reçues, n’était pas une simple bête assoiffée de sang.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum