DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Ssisska

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Village qui pleure fait toujours peur [ Roro ] EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Titre du rp
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 29 Nov 2022 - 21:03
    La veille, la journée s’était allongée comme dans un rêve éveillé. Mais chaque rêve avait une fin, et il fallait toujours reposer les pieds sur terre, l'esprit dans la réalité. C'est a ça que songea Shan en ouvrant les yeux, a peine dérangé par le souffle d'Aelle étendu a moitié sur lui. Il se redressa et soupira. Elle avait encore fini par dormir dans sa chambre. On aurait dit une gamine ayant peur du noir. Elle s'etait s'en doute faufilé la au milieu de la nuit.

    La seule chose inquiétante dans l'absolue, c’était qu'elle l'avait fait sans qu'il le remarque. Soit il avait trop confiance vis a vis de sa présence pour que cela le reveil, soit il avait dormit bien trop profondément. Il faudrait faire attention durant les prochains jours. Il la repoussa gentiment et se leva.

    Toute ses affaires etaient déjà préparé, alignés au millimètre, prêt pour l'action. Il n'avait qu'a changer de tunique pour celle plus adapté a la chasse et au combat, renforcé au niveau des jointures des bras et des genoux, en cuir plus solide, assez au moins pour détourner une lame trop aiguisé. Il ajusta ses poignard, et mit son long sabre a sa ceinture avant d'empoigner son arc.

    - Huuum...T'pars d'ja....

    - Fais ton travaille correctement ici. Nous serons la la semaine prochaine au plus tard.

    Elle leva la main pour faire un signe du pouce, et marmonna quelque chose a propos de lui et de Rowena, sans qu'il comprenne totalement le fondement de sa remarque. Il se dirigea vers la porte et sorti.

    Zim etait dehors, ayant passé la nuit a coté des montures pour garder les provisions du voyage. Normalement ils n'en auraient pas beaucoup besoin mais on était jamais trop prudent. Et puis la Sirene semblait avoir un bon coup de fourchette, pas besoin de se priver plus que nécessaire. Il poussa un aboiement joyeux en sautant sur ses pattes et son maître lui caressa gentiment la tête. Sa jument était la, ainsi qu'une autre du même style dont s'occupait Aelle. Un peu plus solide, pour pouvoir accueillir sans soucis le poids de la créature des mers.

    Il n'avait pas spécialement envie de voir Tagar, mais il avait promis a Rowena de venir la chercher pour le départ. Vu la direction qu'ils allaient prendre, c'etait sur sa route de toute façon, plutot qu'elle vienne jusque la pour repartir sur ses pas ensuite. Il siffla un bref coup, et les juments prirent sa suite dans la rue.

    Les rues etaient vides a cette heure, mis a part les quelques alcooliques qui sortaient juste des tavernes les plus piteuses de la ville. Un simple regard vers eux suffisait a l'agacer, alors il avançait le visage droit vers l'avant, sans jamais se détourner de son objectif.

    Il etait a peine plus de cinq heure du matin quand il fut en vu de l'un des plus riches bâtiments de la ville. Tagar pouvait bien dire ce qu'il voulait, il avait la maison de ses ambitions.

    Le semi elfe s’arrêta dans une rue juste a coté, et ordonna a Zim d'aller se planter devant l'entrée. Éviter de se faire voir serait le plus simple, pour absolument tous le monde. Le chien lâcha un aboiement bref et s'y dirigea avec entrain, la queue frétillante.

    Il tomba assit devant le grand portail, la truffe en l'air, poussant un aboiement a nouveau, comme pour signaler sa présence, et ne bougea plus, bien droit, obeissant sans faille a sa mission.

    Il ne reviendrait pas sans Rowena.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mer 30 Nov 2022 - 0:23
    - Il est en bas, Madame.

    La douce voix grave s'était penchée au-dessus du plateau de thé aux algues pour refermer l'encrier qui menaçait d'y tomber. Il n'avait pas fallu longtemps pour que le bureau de la chambre de Rowena soit envahi de livres et de notes, si bien que l'espace pour le plateau de service avait fini par devenir précaire. Deux matins avaient suffis, mais Azulon aurait le temps de ranger un peu avant le retour de sa patronne... Et ce n'était pas pour l'enchanter.

    - Merci Azulon.


    La voix mélodieuse de la jeune femme au visage marbré de cicatrice glissa affectueusement dans l'air, juste avant que son kukri au manche ouvragé ne claque contre le bord de son fourreau. Un chuintement de cuir se fit entendre lorsque Rowena sfini de lacer le tissus épais de son pantalon sombre sur ses hautes bottes républicaine. Le majordome avait été étonné de ne pas recevoir l'ordre de préparer son armure habituelle, mais il n'avait rien dit. La chasseresse n'avait gardé que ses bottes, son ceinturon, son plastron de cuir et les canons qui protégeaient ses poignets et ses avant-bras. Elle avait retiré chaque morceau de maille, chaque pièce de métal et ajuster le tout sur des vêtements de laine amples et couvrants dont chaque ouverture était resserrée autour d'elle de façon à ne rien laisser passer, même aussi petit qu'un grain de sable.

    Ainsi en noir et cuir, un kukri attaché à la cuisse, corde, chaine, outre et sacoche à la taille, elle ne portait pas un bijou, même pas ses boucles d'oreilles. Il n'y avait plus que sa peau blafarde pour laisser entendre qu'elle n'était pas un autochtone. A genoux, elle vérifiait une dernière fois le contenu de son sac sous l’œil de son serviteur silencieux, murmurant pour elle-même. Azulon, lui, avait retrouvé sa posture droite et son regard humblement baissé. Pourtant, il réfléchissait

    Il aurait voulu être capable de lui dire qu'il ne voulait pas la voir partir pour une mission dans son état. La dernière fois, elle était revenue encore plus craquelée qu'avant... Et si cette fois il l'oubliait, il ne savait pas ce qu'il deviendrait. Mais comme toujours, il garda le silence.

    Enfin prête, le ciel gris-noir d'une fin de nuit éclairant son départ furtif, elle vint poser la main sur l'épaule de l'immense drakyn avec ce sourire compatissant qu'elle avait depuis le premier jour. Elle remit en place son voir bleu et or. Ce geste, elle l'avait en privé et l'avait gardé même lorsqu'il avait commencé à la servir officiellement. Un geste de soutient silencieux.

    - Prend soin de toi pendant mon absence.
    - Bien Madame.
    - Et continue de lire les tomes dont nous avons parlé hier, cela me sera très utile à mon retour.
    - Oui Madame.

    Elle lui sourit encore, le scrutant pour estimer s'il s'en sortirait sans paniquer. Elle lui avait dit ne pas aimer l'idée de le laisser seul dans ce pays, mais puisque Tagar veillait sur lui, il n'y avait aucune raison que cela se passe mal. Alors elle tapota son épaule et se détourna pour sortir de la grande chambre.

    - Madame !

    Au moment où elle se retourna, surprise, un immense voile indigo, brodé d'or glissa autour de son cou. Tête nue, ses cheveux cuivrés visibles comme rarement, Azulon lui faisait face. Il chercha un instant ses mots mais renonça finalement, s'appliquant avec une grande attention à entourer le cou et les épaules de sa patronne avec son voile fétiche, de façon à ce qu'elle puisse s'en servir de capuche et le relever sur son nez pour éviter la poussière, à la manière des bédouins. Avant de partir, elle posa la main sur les doigts plusieurs fois brisés du géant cornu, sincèrement touchée par le geste, et quitta finalement l'endroit sans un mot.

    Quelques minutes plus tard, la silhouette en noir et bleu flanqué d'un gros chien particulièrement content s'éloignait du portail principal pour découvrir deux juments et un semi-elfe dans une ruelle adjacente.

    Après un rapide salut et les politesses d'usage dont Rowena ne savait se défaire, ni l'un ni l'autre ne fit davantage trainer les choses et elle monta en selle, trouvant son équilibre sans peine. Elle avait l'habitude de monter, que ce soit dans le grand monde ou en mission... Mais ce n'était pas pour ça qu'elle connaissait mieux que la veille la ville tentaculaire.

    Shan en tête, Rowena sur ses talons, ils s'acheminèrent vers la sortie de la ville dans le matin naissant. Sentant sa monture un peu tendue, la républicaine lui flattait l'encolure d'une main.

    - Elle est très belle. Comment l'as-tu appelée ? " demanda-t-elle en passant à son véritable propriétaire pour pouvoir encore mieux lui murmurer des attentions et faire en sorte que l'animal s'habitue à sa voix.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mer 30 Nov 2022 - 19:46
    Elle n'avait pas forcément bien vu dans l'ombre, mais il était plus apprêté que jamais. Vraiment rasé de prêt, les cheveux attachés proprement, et portant son armure la plus saillante, épousant son corps et étant clairement fait sur mesure. Plus que ça encore, il semblait difficile a approché, sous pression, concentré, alors meme qu'ils n'avaient pas posé un pied hors du desert.

    Il était toujours comme ça, la bas, mais c’était encore pire aujourd'hui vu l'endroit vers lequel ils se dirigeaient. La mission en elle même était banale, mais son contexte avait tout changé. Cela faisait après tout plus de trois siècles qu'il n'y était pas retourné. Et il aurait sans doute encore changé d'avis si Rowena n'avait pas accépté de venir avec lui.

    Ils furent vite vers la sortie de la capitale, quand elle demanda le nom de sa monture. Il ralentit pour se mettre a sa hauteur. Ils dépassèrent le checkpoint sans etre véritablement surveillé. Ils avaient l'habitude de le voir aller et venir. Ça aurait été plus compliqué a Taisen, qui était un véritable camp militaire, mais ici, c’était plus souple, tant qu'on avait le tatouage détectable a distance.

    - Je ne nomme jamais mes montures. Mais si tu veux tu peux, toi, lui en donner un, elle sera peut etre contente.

    Il ne nommait que ses chiens, car plus de gens pouvaient avoir besoin de les appeler, mais au final, vu qu'il « parlait » avec eux, il ne les nommait rarement. Et si elle remarquait bien, il n'appelait quasiment jamais Zim par son nom.

    Dés que le soleil apparut, alors qu'ils n'avaient même pas encore mit pied a l'étriller, déjà, il commençait a faire assez chaud. Une journée classique du désert, même quand l'hiver approchait. Il la détailla légèrement, et songea qu'elle était également sérieuse. Il n'en avait pas douté un instant, mais elle était vraiment prête a partir dans un potentiel affrontement.

    - Ce n'est pas très confortable de monter en plein désert, mais si nous y allons a marche forcé, nous y serons d'ici ce soir, si cela te va. Nous pouvons aussi aller un peu moins vite.

    Il lâcha un petit sifflement et Zim s'approcha de lui. Il passa un seul bras sous le gros chien et le souleva tel un enfant pour le poser a la base du coup de sa jument, la ou il avait l'habitude d’être. Il passa une sangle de la selle prévue a cet effet, pour le fixer, afin qu'il puisse se détendre sans être trop ballotté et n'ai pas besoin de se tenir. Vu sa réaction, il avait l'habitude.

    - Je suppose que c'est un des pires milieux naturel pour une femme comme toi mais...merci de venir en tout cas. Tu ne réalise sans doute pas ce que ça représente pour moi.

    Il ne lui fit pas de sourire, mais il inclina la tête vers elle, en signe de respect. Il avait hésité a tendre la main pour prendre et serrer la sienne une seconde, mais après une nuit loin d'elle, forcément, le relâchement qu'il avait gagné durant la journée entière s’était un peu atténué et il était plus réservé.
    Mais avant de monter, il l'observa et lâcha a voix un peu plus basse.

    - ...C'est un beau voile.

    Puis il se retourna et grimpa en se soulevant d'un bras, avec souplesse et dynamisme. Et quand il se fut assuré qu'elle était bien derrière lui, il lança sa monture dans le désert. Le visage un peu dur et les yeux dans le vague, comme plongé dans un monde différent de celui que pouvait voir la sirene. Il n'allait pas trop vite, ne sachant pas exactement au rythme qu'elle pouvait tenir.

    Le soleil se découpa alors a la limite du desert, orange colorant le cœur et l'ame, reflétant sur des dunes a pertes de vues. Une longue journée venait de débuter.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mer 30 Nov 2022 - 21:01
    - Kelpie, ça t'irait bien, toi qui porte une sirène. Près de Liberty, dans la réserve faunique, c'est le surnom d'une créature magique légendaire qui ressemblerait à un cheval aquatique " Elle flatta de nouveau l'encolure de l'animal, passant la main dans sa crinière sombre.

    Par rapport à l'affection très moyenne qu'elle portait à la plupart des animaux... ou plutôt l'indifférence vaguement affectueuse, elle était particulièrement douce et attentionnée envers sa monture. Et en réalité, c'était en partie pour elle-même.

    Depuis que Rowena était arrivée à Ikusa, elle n'avait pas quitté la ville. Elle n'avait pas cherché de point de vue sur le désert et avait même fait en sorte de ne pas le voir. Elle ne voulait pas le voir. Elle le redoutait. Une part en elle avait peur de ne pas le reconnaitre, trop différente du jour de son départ. Une autre partie, elle, craignait de s'y sentir à nouveau chez elle plus que nulle part ailleurs. Alors dans un cas comme dans l'autre, elle ne voulait pas le voir... Mais ce matin, c'était inévitable.

    Ils passèrent la porte de la ville, l'obligeant à respirer discrètement, le dos trop droit pour être tout à fait honnête dans son expression dégagée. Une atmosphère de sérieux et de pesanteur flottait autour des deux voyageur malgré leur calme apparent. La terre sèche et pâle grisaillait dans le petit jour tiède. Plate. Aride. Et par delà la route principale qui obliquait en courbe douce vers Tensai jusqu'à perte de vue, il était là. Un océan de dunes blanches aux reflets de vieil or. Rowena inspira une goulée d'air sec et son cœur se serra sans trop savoir ce qu'elle ressentait. Étrangement, ce furent les paroles prévenantes de Shan qui lui firent d'effet d'un coup de poing en pleine poitrine. A ses yeux, elle était une étrangère ici.

    Alors qu'il venait dans ce pays, elle ne lui avait dit quel lien l'attachait au Reike. Même hier en sachant qu'elle serait confronté à tout ça, elle n'en avait pas parlé... Sans doute parce qu'elle était incapable d'y penser. A moins que ce ne soit son indécrottable loyauté. Elle avait promis à Gail de ne jamais en parler et même maintenant, alors que la vieille femme était morte depuis longtemps et qu'elle n'avait plus rien à prouver à personne, ni dans sa famille ni dans sa patrie, raviver cette partie d'elle-même lui semblait hors de portée.

    - Sans doute pas, mais c'est important pour moi aussi.


    Subrepticement, alors qu'il attachait Zim sur sa monture d'une façon naturelle qui avait de quoi faire sourire - surtout vu la tête de Zim - elle  observa le profile de Shan, l'esprit vide. Son cœur oscillait entre confiance et silence, la main flattant Kelpie qui se rappela à elle d'un brusque mouvement de tête.

    - Merci. C'est le porte bonheur d'Azulon. "  Elle caressa le tissus ouvragé qui entourait sa gorge puis monta en selle. " Il compte sur moi pour le lui ramener en bon état.

    Ils avaient bien fait de partir à la fraiche... Ils étaient sans doute même parti un peu trop tard, mais Shan n'aurait surement pas voyagé de nuit dans le froid. Alors elle poussa sa monture à sa suite sans y regarder à deux fois. De toute façon, ils subiraient le soleil et la chaleur.

    Très vite, cependant, elle se rendit compte que l'elfe gardait un rythme mesuré, les sabots de sa monture trouvant avec facilité à se poser sur le sable brulant. Mais il avait l'air si fermé et concentré qu'elle préféra appeler son attention avant d'en venir aux faits.

    - Shan... Ce n'est pas la première fois que je traverse le désert de sable. J'ai voyagé dans les dunes à pied... il y a longtemps. Alors ne t'en fait pas pour moi. Avance, à ton rythme, je sais à quoi m'attendre, je tiendrais le coup. D'accord ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mer 30 Nov 2022 - 21:43
    Le désert n'avait pas changé, il ne changeait absolument jamais. La même odeur, la même chaleur, tout le temps. Des siècles qu'il naviguait dans cet enfer de sable, et pourtant il n'arrivait jamais a trouver quoi que ce soit d'attrayant. C’était peut être d'ailleurs pour cette raison qu'il le pratiquait autant. Pour se forcer a naviguer dans une sorte de pénitence éternelle. Il aurait pu partir pour les forets du Shoumei ou du nord depuis longtemps.

    Mais il ne semblait pas du tout affecté par la chaleur, d'un point de vu extérieur en tout cas. Il aurait préféré voyagé de nuit, mais il s’était dit qu'en plus de partir vite, il n'allait pas pousser Rowena a naviguer dans l'obscurité et le froid. Elle l'aurait fait si nécessaire, il le savait, mais il n'avait pas voulu la pousser ainsi dés ses premiers jours ici.

    Il jaugea ainsi pendant un petit moment le sol, leur rythme, la nature actuelle de l'environnement. Les chances pour qu'ils avancent a la vitesse qu'il avait imaginé, combien de caravane etait passés avant eux ces dernières heures, si des charognards ou des créatures plus dangereuses avaient laissés des traces dans les parages.

    Ce fut elle qui brisa le silence. Elle s'imposa de sa voix chantante, en le reprenant comme si il la traînait comme un boulet, et cela raisonna aussitôt en lui, puisqu'il avait eu cette sensation dans le sens inverse littéralement la veille. Il tourna la tete, l'observa, et la secoua finalement, pour réfuter ce qu'elle venait de dire.

    - Oui, je sais. Que tu connais le désert.

    Il lâcha ça naturellement, toujours en la regardant, alors qu'ils étaient maintenant a la même hauteur l'un de l'autre, a peine a un bras de distance. Zim leva légèrement la tête et couina en la regardant, d'un air joyeux, pas du tout gêné par l'attirail qui le soutenait sur le dos de la monture. Shan baissa les yeux sur Kelpie, puis sur son propre animal et ajouta :

    - Comme nous voyageons de jour, c'est inutile de pousser fort les montures. On ne sait même pas ou on va se reposer ce soir. Nos chevaux ne tiendront pas le coup si nous devons forcer le pas a un moment.

    Il garda la même allure, pour rester a sa hauteur, la regardant un peu moins intensément que la veille, mais un peu plus que ce qui était avant la journée précédente comme la normalité. Il avait un peu progressé. Mais juste avec elle. A la moindre personne, il se refermerait sans doute dans son habituelle carapace.

    - Ne crois pas que je te sous-estime. Et puis, c'est le désert qui me fait peur. Je le pratique chaque années depuis trois siècles, et jamais une seule fois j'ai eu l'impression de le connaître.

    Et c’était la vérité. Il savait exactement le minimum de ce dont elle était capable, la force de caractère qu'elle possédait, et il était persuadé qu'elle avait beaucoup de ressources qu'il ne connaissait pas.

    - Si jamais j'avais cru devoir te ménager, je ne t'aurais pas proposé de venir, dés le départ.

    Sa jument fit un petit pas de coté et ils furent plus proche l'espace d'une petite bosse de sable a dépasser. Et comme pour achever son explication, il lacha finalement un bref mot.

    - Je te fais confiance.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mer 30 Nov 2022 - 22:54
    Elle soutint le regard de Shan mais n'ajouta rien. Il savait... Mais elle n'avait pas souvenir de lui en avoir parlé... S'était elle vendu ou... Quelque chose n'allait pas. Quelque chose qui différant de la veille ou des jours d'avant. Une raideur dans tout le corps de Shan'aël. Quelque chose dans sa façon de parler. Une tension. Des mots inhabituellement arides... Comme l'espace qui les entourait.

    Du bout de l'oreille, elle sentait doucement d'anciennes habitudes repointer le bout de leur nez. Usées et affaiblies, mais toujours en vie. Distinguer la ligne de crête, les passages des animaux, lire le vent rasant. La présence du soleil jetait quelque chose d'inhabituel, mais elle était bien là, dans ce milieu synonyme de mort qui avait vu le début de sa vie.

    - C'est réciproque. Et je ne me sentais pas sous-estimée.

    Elle sourit un peu à sa marque de confiance, quelques mots rares et précieux qu'elle ne le voyait pas prononcer à la légère... Et qui étaient pourtant dit sur un ton neutre et stricte. Elle hésita encore un moment, laissant le silence s'écouler encore un peu avant d'oser demander, sereine.

    - C'est comme ça que tu es en mission, ou c'est l'idée de retourner là-bas qui te tend ?

    La question était abrupte. Elle l’assumait comme ça. Elle s'était demandé si elle n'aurait pas du essayer d'alléger un peu l'atmosphère via une idiotie, ou l'assurer de son soutien par un grand discours galvanisant. Elle n'excellait ni dans l'un ni dans l'autre. Halewyn était le boute-en-train de service. C'est lui qui sortait toujours l'énormité salvatrice qui détendait tout le monde au bon moment. Aegnor s'occupait des discours pompeux. Elle soutenait et organisait avec son excentricité habituelle. Elle aurait du travailler le terrain et parler avec lui de ce qui allait se passer aujourd'hui dès la veille... Mais elle n'en avait pas eu le courage. Alors elle resterait sobre, suivant plus ou moins ce qu'elle estimait être sa nature.

    Elle avait l'impression que tourner autour du pot ou prendre des pincettes ne servirait à rien avec Shan cette fois. Alors elle suivait son instinct.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mer 30 Nov 2022 - 23:48
    Il avait fait accélérer légèrement sa monture et tout naturellement celle de Rowena suivi. Il l'écouta en apparence d'une façon distraite, mais en vérité très attentivement, les yeux plaqués sur le sable, en songeant qu'il ne savait même pas comment lui répondre. Il se sentait plus tendu que d'ordinaire, mais il etait naturellement toujours comme ça, dans sa façon d'etre. Quelqu'un de peu regardant n'aurait pas vu de différence.

    Mais elle, elle l'observait aussi attentivement que l'inverse. Elle ne l'avait encore jamais vu quand il travaillait. Et pourtant elle avait déjà l'air de discerné quelque chose que personne d'autre n'aurait sans doute pu voir. A part Aelle peut etre qui commençait bien a reconnaître les toutes petites différences d'expressions qui pouvaient bien marquer son visage.

    - Je me demande juste si...j'existe encore.

    C’était un peu énigmatique mais il voyait les choses comme ça. Il avait sciemment quitté l'endroit en voulant faire tout disparaître derrière lui, mais en même temps, il espérait sans doute secrètement, au fond de son cœur, que la bas, il restait une partie de ce qu'il avait pu appeler « chez moi ». Quand il rêvait de fonder une famille, plus largement, c’était d'avoir un endroit ou rentrer, qu'il désirait vraiment.

    - Si c'est mon état mental qui t’inquiète....ne t’inquiète pas, quand il faudra se concentrer, je le ferais.

    Il n'avait peut etre pas compris la teneur de l'inquietude de la sirene. Pour lui, une fois dans le cœur du contrat, plus rien n'avait plus d'importance, et surtout pas lui. Il fermait son cœur, bridait ses émotions, faisait ce qui était nécessaire. Et il allait devoir redoubler d'ardeur cette fois la, pour y parvenir parfaitement. Mais consciemment, il n'y avait rien de différent. Il lisait très mal sa propre conscience.

    - Tu as déjà chassé des créatures rares ? Comme des cerberes ?

    Difficile de savoir si il voulait juste changer de sujet ou si c’était une vrai question, mais elle avait le mérite de ne pas laisser un blanc et prouver une nouvelle fois a Rowena qu'il avait fait quelque progrès depuis la toute première rencontre qu'il avait eu, ou il était resté parfaitement silencieux durant quasiment tout leur temps en commun a l'exception de cette petite heure en soirée autour du feu de camp, le premier soir.

    Il etait sans doute parfois difficile de dire si il etait vraiment devenu quelqu'un d'autre...mais en tout cas, elle pouvait sentir qu'il voulait vraiment faire les choses le mieux possibles. Au moins pour elle.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Ven 2 Déc 2022 - 0:48
    Les mots de Shan avaient quelque chose d’énigmatique et triste à la fois. Rowena n'était pas vraiment sûre de savoir comment les interpréter. Après un moment de silence, elle avait opté pour la façon la plus simple : il se demandait sans doute si après tout ce temps, il persistait de lui une quelconque trace de ce qu'il avait été dans ce village. Peut-être le seul qu'il avait un jour considéré comme une maison ?

    - Je ne m'inquiète pas pour la mission.

    C'était uniquement pour lui qu'elle s'inquiétait. Lui et ce qui avait provoqué les émotions terribles et contraires qui nimbaient le monstre écorché qu'elle avait perçu dans sa psyché. Le bousculé n'était sans doute pas la solution cela dit.

    - Jamais des créatures sauvage. Certains criminel de haute volés ont des animaux étranges, mais ils sont toujours dressés.

    Elle partagea quelques anecdotes sans grande importance. Ce chevaucheur de wyrm. Ce  dresseur de traque-mana. Ils avaient fait des dégâts mais leurs minions étaient soumis et prévisibles. Rien à voir avec une bête qui avait ses propres intension surement.

    - Des conseils à me donner ?


    Tout en l'écoutant, ou en laissant le silence se réinstaller pour ne pas trop tirer sur la corde qu'il lui avait offert, le désert se refermait de plus en plus sur eux... Ainsi que le jour. Le soleil de plus en plus haut écrasait leurs ombres et pesait de plus en plus lourd sur les épaules. Rowena avait relever le voile sur sa tête et au niveau de son nez, ne laissant plus que ses yeux à la vue du monde extérieur. Dans ses vêtements gainés de cuir, la fournaise était de plus en plus difficile à supporter... En vingt ans elle avait perdu l'habitude et au final, elle était vraiment reconnaissante de ne pas avoir a faire cette traversée à pied. Ils auraient du trouver un recoin où s'abriter au moins la nuit.

    Alors qu'ils redescendaient entre deux dunes pour retrouver leur cap vers le sud, un spectacle peu banal s'offrit à eux. Une rangée de buissons vivaces dont les feuilles rabougries laissaient toute la place à de longues fleur blanche en forme de calice. On devinait au fond de leur corolle un liquide clair et nacré à l'odeur florale délicieuse. Rowena inspira, porta sa gourde à ses lèvres et sourit. Cela faisait un temps infini qu'elle n'avait pas vu de Datura. Aussi trompeuses que belles.

    L'habitude de l'eau aussi avant changé. La soif sèche qui était quotidienne avait été oubliée et à midi à peine passé, la sirène avait terminé sa gourde principale, attaquant la petite réserve d'urgence qu'Azulon avait placé dans ses fonds de selles. Elle se fustigea intérieurement en échangeant les contenant, la gourde plus petite rejoignant sa taille.

    Pour le reste, le désert invitait à une certaine introspection. Plutôt une conscience de leur mortalité et de leur fragilité qu'ils combattaient comme ils pouvaient en restant à l'affut des détails. Une souris à longues pattes qui creuse dans l'ombre d'une dune. Un serpent enterrer qui crée un petit siphon pour échapper aux vibrations des sabots. Et au loin, une brume de sable, comme si une cavalcade de cinquante chevaux se poursuivaient dans le lointain, marque d'un terrarus particulièrement imposant qui faisait son chemin loin des êtres vivants.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Ven 2 Déc 2022 - 21:49
    Des conseils il en avait, et il passa les minutes suivantes a lui expliquer plusieurs procédés qu'il mettait en place quand il devait traquer une créature. Ce n’était pas vraiment orthodoxe pour aucune d'entre elles. Il avait apprit en faisant et les premieres fois, il avait un peu agit au hasard. Petit a petit il avait comprit les techniques de chasse, les habitudes de chaque monstre, de chaque animal, et il avait procédés a des ajustements au fil du temps.

    Et il s’était finalement tu au fil de la conversation, n'ayant plus grand chose de plus a ajouté, il s’était replongé dans le silence et une longue journée avait débuté. Quand elle voulu ralentir ou s’arrêter pour observer divers paysages ou singularités, il n'avait pas dis un seul mot. Soit il n’était pas intéressé le moins du monde, soit il etait simplement plongé dans autre chose.

    L’après-midi avait prit la place du matin et ils avaient fait bien plus de distance que ce qu'il avait imaginé a la base. Au lieu de passer les deux étapes qu'il avait eu en tète a la moitié de l’après-midi, ils avaient pu faire une halte pour un repas rapide juste après que le soleil ne commence a décliner naturellement.

    - A partir de la je ne connais plus vraiment la route. Je n'ai que mes lointains souvenirs qui ne sont pas du tout fiable, et l'itinéraire que j'ai fais hier. Je n'ai jamais dépassé cet endroit, en direction du sud. J’espère ne pas me tromper.

    Mais visiblement, son instinct, et peut être une partie de sa mémoire, finalement, ne lui fit pas défaut, et il parvint a trouver quelques repères qu'il avait pointé sur la carte la veille au soir en faisant le chemin. Il dépassa un grand cactus sur lequel un panneau etait affiché, et au fur et a mesure qu'ils approchaient de l'arrivée, le desert était de moins en moins dense.

    En approchant de l'eau, visiblement, ils approchaient par la même occasion de la fin du désert de ce coté ci. Il se souvenait qu'ils n'avaient pas vécu dans un endroit recouvert de sable, mais en effet, visiblement, le village avait été fondé dans un lieu non désertique.

    - Nous allons arriver avant la nuit. Nous pouvons sans doute commencer a croiser des traces du cerbère. Plus vite ce sera régler, plus vite nous pourrons faire demi-tour.

    Il ralenti et sauta a terre un instant. Il détacha Zim. N'avançant plus dans des quantités astronomiques de sable, il pouvait de nouveau suivre la cadence sur la terre ferme. Il remonta ensuite sur sa selle.

    Il y avait plus d'oiseaux, et il parvenait a sentir la présence de plus d'animaux. Ce n’était pas une grande foret, mais ils pouvaient meme distingué au loin quelques arbres, et sans doute, derrière, la rive permettant de se rendre jusqu'au berceau. Il se passa la main sur la figure, souffla. Il ne reconnaissait rien, mais tout son corps hurlait qu'il venait d'ici. Il avait une sensation étrange. Il se souvenait vaguement d'avoir marché entre des arbres quand il était parti, c’était peut être la.

    - Allons rencontrer le commanditaire.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Sam 3 Déc 2022 - 1:28
    Peu à peu, ils avaient quitté les dunes, puis le sol s'était fait moins sec, de plus en plus ferme. L'horizon devint moins monotone mais ce n'était pas le cas de l'humeur de Shan ni de l'atmosphère ambiante. Rowena avait fini par simplement laisser les pensées passer. Les souvenirs. Les sensations rudes et pénibles du désert en plein jour. A un moment, comme une plaisanterie qui n'en était pas une, elle avait laissé échapper :

    - Le retour on le fera de nuit, ça sera plus simple !

    Dommage... Revenir ici. Elle aurait aimé pouvoir s'en distraire... Non en réalité elle aurait aimé pouvoir en parler et à défaut s'en distraire. L'un et l'autre lui étaient interdit. Alors elle caressait le voile offert par Azulon pour lui rappeler sa vie présente et tout ce qu'elle pouvait apporter.

    Des petites touffes d'herbe pâle et brulée étaient apparues ça et là. Certaines étaient même presque vertes. Les points étranges sur l'horizon étaient devenus quelques arbres. Des palmiers. Des dattiers. Quelques grandes fougères à leurs pieds. D'un autre côté, un large espace sarclé et retourné était couvert de cendre et de charbon. L'odeur du feu flottait encore dans l'air. Le spectacle était d'autant plus macabre que l'on devinait de l'autre côté les restes calcinés de ce qui avait du être une habitation ou une grange peut-être.

    En passant près du champ calciné, Rowena posa pied à terre. Quelques pas et elle sentait la magie qui avait été à l'oeuvre. Il y avait encore des résidus perceptibles sur certains charbons...

    - Deux jours au grand maximum. " souffla-t-elle en se retournant vers Shan.

    Les jambes sciée d'être restée si longtemps en selle, elle resta plutôt à pied, saisissant la bride de Kelpie dans un silence de circonstance, son visage arborant une neutralité professionnelle à présent qu'ils étaient dans la zone dangereuse. Il y avait dans l'air quelque chose d'endormi, de triste, d'étrangement froid.

    Et bientôt, en terre blanchie à la chaux et couverts de toits de paille, des maisonnettes assez pauvres poussèrent sur le terrain plat et dégagé. Entre les bâtiments jetés en pagaille sans ordre ni orientation particulière, de rares lambeaux de fumée se dégageaient de feux extérieurs plutôt que des toits.

    Ils étaient arrivés.

    Quelques femmes travaillaient du grain à l'ombre de larges toits qui conservaient une fraicheur supportable, le meulant dans des pierres tout en discutant. Une autre portait une large vasque d'eau et s'approchait d'une vieille entourée de gamins loin de déborder de joie de vivre. Le seul homme visible était un vieillard qui creusait un long objet en bois. Tous les regards se posèrent sur eux lorsqu'ils arrivèrent en vue. Rowena se fendit d'un sourire et vint à leur rencontre tout en gardant plusieurs pas d'une distance à la fois sécuritaire et respectueuse.

    - Bonjour. Nous cherchons l'homme qui a envoyé une lettre de mission à Shan'aël, le mercenaire.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Sam 3 Déc 2022 - 1:56
    La zone était assez morne. Ce n’était pas si étonnant pour un village de ce style, mais il y avait comme une atmosphère poisseuse dans l'air. Rowena pu le sentir, quand cette sensation vint lui coller a la peau. Mais Shan, en tout cas n'avait pas l'air de remarquer quoi que ce soit.

    En revanche, elle, avait pu aisément remarquer que si il avait de moins en moins montrer d'émotion le long du trajet, la, elle n'avait plus vraiment Shan devant elle. On aurait dit une sorte d'entité humanoïde sans vie, qui marchait uniquement grâce a l'énergie de son corps, sans que son ame et son esprit ne contrôle ce dernier.

    Si il était rarement expressif, il n'y avait littéralement plus rien qu'un voile blanc surmonté d'émeraudes en guise de visage. Il était vraiment blafard. Et quand elle lui parla, il sembla a peine prendre conscience que les mots lui étaient adressés. Il cligna des yeux, comme un paralysé n'ayant plus aucun autre moyen pour faire passer un message.

    Le village etait en effet comme elle l'avait vu au premier abord. Mais elle pu remarquer qu'il n'y avait pas tant de monde que ça. Et si les gens les observèrent, personne ne vinrent a leur rencontre. Si la Sirene n'avait fait aucun pas en avant, il ne se serait sans doute rien passer. Et celui qui répondit fut l'homme qui approche un peu maladroitement, en boitant. Et en marmonnant dans sa barbe plus qu'il ne répondit.

    - Hum hum...oui...le ch...o...mais....la...oui...

    Difficile de déchiffrer exactement ce qu'il avait dit, mais il indiqua la maison la moins pittoresque du village, et dont la taille était l'une des plus imposantes. Il s'écarta ensuite, leurs laissant le chemin libre. Shan suivi Rowena sur le sentier.

    Les gamins non loin de la, en plus de ne pas sourire, était dans un sale état. L'un d'eux avait un bandage autour de l’œil qui suintait de sang. Un autre avait visiblement perdu une jambe. C’était quatre garçons. Quand le mercenaire et le limier furent non loin d'eux, avant que l'un d'eux puisse ne serait ce que les regarder, ils détalèrent comme ils purent, deux d'entre eux soutenant le troisième sans jambe pour s'éloigner.

    - ….

    Toujours aucun mot de Shan, mais il observait un peu plus attentivement les alentours. Le chemin n’était en vérité pas véritablement long, et ils furent a la maison désigné avant d'avoir vraiment eu le temps de regarder autour d'eux plus attentivement. C’était de toute façon vraiment la misère. Plus encore que dans les souvenirs de Shan. Mais de toute façon il n'avait jamais vécu ici. Quand il était né, son père et sa mère avait déjà était rejeté, les obligeant a avoir une petite cabane plus au sud encore, tout proche de l'eau.

    Il laissa Rowena s'occuper de taper a la porte. Et il fallut une bonne poignée de minutes et plusieurs coups appuyés pour qu'ils finissent par entendre du bruit de l'autre coté, bruit qu''ils entendirent environ au même moment, malgré les sens aiguisés du chasseur. Et finalement la porte s'ouvrit sur un homme d'une cinquantaine d'années. Il avait un look de paysan, et un air fatigué sur le visage.

    - B'jour. C'pour quoi, c'est pas un hotel ici.

    Mais Rowena ne fut pas dupe une seule seconde. La fatigue etait clairement feinte, et une odeur de mort et de sang lui sauta quasiment aux narines. L'homme en face d'elle n'etait pas du tout un paysan ordinaire. Shan, en revanche, n'eut pas de réaction particuliere et prit enfin la parole pour la premiere fois depuis avant meme qu'ils arrivent au village.

    - Nous sommes la pour le cerbère.

    Aussitôt l'homme eu un petit éclat dans les yeux et ouvrit d'avantage la porte, observant tour a tour les deux entités armées qui venaient de se présenter. Il y avait clairement du monde a l'intérieur. D'autres hommes. Une bonne dizaine. Ce qui etait peut etre l'explication du fait qu'il y avait peu de gens en vu depuis qu'ils étaient arrivés.

    - J'vous en prie, entrez. Nous vous attendions. Y'a eu du dégâts ces derniers jours.

    Une fois ouverte en grand, Rowena etait libre d'entrer. Shan etait bien sur derriere sur ses talons.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Sam 3 Déc 2022 - 2:21
    Pendant que Shan s'occupait des chevaux et les laissait sous la garde de Zim, Rowena s'était approcher de la porte désignée. Rien ne lui disait quoi que ce soit de bon. Il y avait très clairement un gouffre entre la pauvreté et l'état de décrépitude et de blessure des habitants... Même les enfants. Quelque chose n'allait pas et la Limier, comme toujours, imaginait le pire. Piège pour Shan. Piège pour elle. Tyrans locaux. Secte de cultistes qui leur avait offert de s'occuper des cerbères contre leur participations à des rites de plus en plus odieux.

    Dans tous les cas, cela s'annonçait mal et elle ne referait pas l'erreur de Port-Wessex.

    ... Et tous ses soupçons se confirmèrent avec l'homme qui ouvrit la porte. Le parfum qui lui collait à la peau le précédait. L'éclat dans son œil était tout sauf innocent. Alors que Shan'aël se rapprochait d'elle, juste derrière, elle tendit le bras pour s'assurer qu'il n'aille pas plus loin. Son visage neutre éclairé par un bref sourire, elle déclara d'une voix affable mais ferme.

    - Inutile. Indiquez nous le lieu de l'attaque la plus récente et nous nous chargerons du reste. Ne perdons pas de temps en mondanités.

    Aucune politesse ni demande courtoise ne pourrait la décidé à franchir ce seuil avant d'en savoir plus. Et puisque Shan semblait de plus en plus livide et absent en approchant de cet endroit, elle comptait bien le protéger, malgré lui s'il le fallait.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Sam 3 Déc 2022 - 2:42
    Shan ne montra encore aucune véritable réaction, mais l'homme par contre fronça les sourcils. Il lâcha le panneau de bois et avança vers elle pour s'engouffrer dehors. Il ne s’était pas attendu a ce que le chasseur soit accompagnés. Sa réputation le précédé, et il était toujours seul en mission. Surtout pas avec une femme comme ça. A leur tour, plusieurs hommes sortirent. Deux, trois, quatre. Pas vraiment menaçant. Pas armés, tous dans un état assez lamentable. Presque trop.

    - ..Bon euh, si vous voulez.

    Le quatrième qui était sorti avait une carte. Visiblement ils étaient en pleine réunion. Celui qui semblait être le chef désigna plus loin une petite table en bois qui n'avait pas du être utilisé depuis longtemps. Rowena pu confirmer que ce n’était que des hommes et rien d'autres. Des humains plus précisément.

    - La dernière attaque a eu lieu hier. On a eu plusieurs morts. Il y a un roulement. Il doit y avoir plusieurs cerbères. Pas qu'un seul.

    Il posa la carte a plat, montrant une carte spécifique aux alentours du village. Peut être dix kilomètres aux alentours. On voyait différent points. Le village en lui même. La rive d'ou partir pour aller vers le berceau, au sud. Le début du désert d’où ils venaient, au nord. Un cimetière un peu a l'est, en retrait. Une zone céréaliers avec des champs plus vers le sud ouest.

    - Les gars n'osent plus sortir. Le silot a sans doute du etre pillé., on ne peux meme pas aller vérifier. Certains pensent que des types les ont amenés par ici volontairement pour nous affaiblir avant de nous attaquer.

    Ici et la, il y avait des cercles, indiquant visiblement des attaques. Le trait le plus clair et sans doute le plus récent était quasiment aux portes du village. Ça expliquait les blessures fraîches, si jamais cela venait d'avoir lieu.

    - Ils attaquent de façon de plus en plus rapprochés. Je ne sais pas si on tiendra encore longtemps, merci d'avoir répondu a notre appel. Vous êtes des professionnels. N'est ce pas ?

    Une note d'espoir perça nettement dans la voix du chef. Peut être qu'enfin tout leur tourment allait prendre fin. Alors qu'ils parlaient, le vieillard approcha, observant la carte, et marmonna quelque chose sans que ce soit compréhensible. Le chef lui tapota gentiment la tete.

    - Vas plus loin, Gen, on discute c'est important la.

    Le vieux eu l'air agacé, mais soupira et s'éloigna. Shan le regarda partir, un peu étrangement, et cligna des yeux avant de retourner son regard sur le papier. Il avait l'air un peu mieux, maintenant qu'ils étaient dans l'action.

    - Les attaques suivent un paterne classique. La première a du avoir lieu ici, assez proche de l'eau. Plus ils attaquent, plus ils sont nourrit et plus ils ont d’énergies pour aller plus loin. Les premières sont sans doute du a un manque de nourritures qui les a poussés a se déplacer pour survivre.

    Il leva la tete, et regarda encore une fois dans la direction du vieillard, puis tourna les yeux sur les rares habitants autres que les hommes présent aux alentours. Il n'y avait au final que trois ou quatre femmes, un groupe d'enfants, le vieillard, et les hommes a l'intérieur de la maison qui observaient sans sortir.

    - On va essayer de les chasser avant toute choses. Et si il faut, nous les éliminerons.

    - Oh merci monsieur le chasseur. Merci aussi, madame. Pour votre aide. Nous reprenons espoirs. Nous étions en train de parler de la nécessiter de partir, peut être. D'abandonner nos terres.

    Rowena pu nettement sentir Shan tiquer a cette phrase. Elle commencer a le connaître bien, maintenant. La carte fut retirer de la table. Tout etait visiblement dit.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 4 Déc 2022 - 0:55
    - Nous sommes des professionnels en effet. " rassura Rowena tout en gardant la vigilance de circonstance qui suivait une première impression particulièrement négative.

    Quelque chose ne collait pas... Et pourtant chaque pièce du puzzle semblait raccord. Elle observa Shan à la dérober alors qu'il se penchait plus sérieusement sur la carte. Il avait l'air moins absent, mais elle ne faisait toujours pas confiance à son instinct pour les sortir d'un mauvaise pas. Dommage, elle aurait bien eu besoin d'un binôme pour l'aider à trancher cette curieuse impression.

    - Alors rien qui dénote de l'utilisation par des pillards ? " demanda-t-elle en suivant elle-même les différents cercles et indications posés sur le papier.

    Mais elle était distraite. S'il était là pour la mission, elle était là pour lui.Après avoir scanner rapidement la position de chaque homme autour d'eux, elle en revint à son profile. Puis, de loin, elle tenta de repérer si elle voyait de nouveau les gamins blessés. Elle pourrait au moins guérir quelques blessures et éviter quelques infections lorsque tout serait fini.

    Elle acquiesça et sourit lorsque l'homme les remercia chaleureusement, et elle suivit Shan'aël qui savait mieux qu'elle ou commencer les recherches pour des bêtes sauvages. Sur ses talons, après quelques pas, elle lança par dessus son épaule :

    - Gamat ! " Il s'agissait du nom de famille de l'expéditeur de la lettre : Perwaz Gamat... Et malgré cette entré en matière plutôt paisible, une lourdeur dans l'air la tarabustait toujours, alors elle en était revenu aux bases. En lançant ainsi le nom du commanditaire par surprise, elle observait les personnes encore dehors pour voir si le chef de file répondait bien au nom. Puis, quelle que soit son observation le concernant, elle fini par ajouter. " Vous devriez garder les enfants près de vous pour le moment. Cela risque d'être dangereux si nous devons abattre la bête.

    Elle continua à suivre Shan et lui glissa en passant.

    - Je suis la seule a trouver étrange l'état de ce village et la réaction de ces gens ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Dim 4 Déc 2022 - 1:24
    Shan s’était éloigné avant même que la dernière phrase du commanditaire ne porte. Il ne parut pas prendre ombrage du manque de convivialité du chasseur, et sourit plutôt a la sirène. Il était parti vers les chevaux, l'air concentré. Il avait une lourdeur dans la poitrine qu'il ne parvenait pas a expliquer, et encore plus étrange, il avait la sensation d’être un peu confus. Se sens étaient comme anesthésié. Il ne s’était jamais sentis comme ça.

    Les sensations qu'il avait eu dans l'auberge a Justice n'avaient absolument rien a voir avec maintenant. Il avait combattu, il avait rejeté les effets néfastes que sa psyché s’était infligé a elle même pour affronter un mal transparent. Ici, il n'avait aucune réaction. Il etait revenu en enfance. Il n'avait jamais été aussi faible que depuis qu'ils avaient quittés le désert pour arriver dans la zone du village.

    Il arriva a sa jument quand Rowena se retourna pour interpeller le chef, qui leva la tête après deux secondes, alors qu'il était en train de ranger la carte. Il fronça les sourcils un bref instant, en écoutant ce qu'elle avait a dire, et son visage se radoucit aussitôt. Il hocha la tete et prit la parole en haussant la voix pour combler la distance entre eux.

    - Bien sur, nous les protégerons du mieux possible, ainsi que tous les habitants. Faites vite s'il vous plait, avant qu'ils ne reviennent ici.

    Il tourna la tete vers elle, les yeux un peu dans le vague, l'air totalement ailleurs, quand elle lui posa la question. Il grimpa sans répondre tout de suite et mit un coup de talon quand elle fut prête. Il dirigea sa jument vers la sortie.

    - Étrange hum. Je...je ne saurais pas vraiment dire. La seule chose c'est que pour faire des dégâts aussi grand...c'est...

    Il ne termina pas sa phrase, comme si il avait même du mal a développer sa pensée. Ou plutôt, il réfléchissait au fur et a mesure, essayant de démêler plusieurs idées qui s’étaient accumulés, et la question de la sirène rajouta de l'eau a son moulin. Oui, il avait aussi une sensation étrange, mais jusque la, il avait pensé que c’était son état général qui le provoquait, rien d'autre.

    - La seule chose que je peux dire...c'est que je doute qu'un cerbère ai provoqué les dégâts du village. Ça ne correspond pas.

    Il avait étudié de plutôt loin, mais il en était quasiment certain. Les flammes qui avaient brûles les bâtiments proches n’étaient pas d'origines monstrueuses. Ça ressemblait plutôt a des incendies humains. Plusieurs petits cratères pouvaient être aussi de bons indices. Ça ressemblait a de petites explosions. Comme avec de la poudre a canon.

    - Dans tous les cas, il faut nous diriger vers les fameux points d'attaques marqués. Celui ci, plus particulièrement, m'intrigue.

    Il désigna sur son carnet l'une des marques qu'il avait prit en note. Celui le plus proche de l'eau, au sud. Ce n’était pas du tout le plus proche de leur position, mais c’était bien par la qu'il voulait commencer.

    - Je pense que nous y trouverons les premiers indices a notre chasse. Puis vu l'heure, nous monterons le camp la bas, si cela te conviens.

    Après tout, la nuit n'allait pas tarder, et ils avaient montés toute la journée. En faisant avancer un peu plus vite sa monture, il ajouta finalement, pour conclure.

    - Si ils sont si affamés que ça, notre présence les débusquera naturellement.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum