DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Ssisska

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Village qui pleure fait toujours peur [ Roro ] - Page 2 EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Titre du rp
    2 participants
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 4 Déc - 1:39
    Les réponses sibyllines de l'elfe ne rassurèrent pas vraiment Rowena qui, une fois en selle prit le temps de se retourner pour observer le village de ce point de vue un peu plus haut et d'inspirer profondément pour résonner avec ses sens éthérés. Plus que de repérer les présences - bien que certaines lui sauteraient peut-être aux yeux - elle observait les grandes colorations de la zone histoire si des magies récentes fissuraient la monotonie neutre de la Trame du monde. Quelques informations qui leur serait peut-être utile, surtout si près du Berceau.

    Elle s'éloigna cependant avec Shan et lorsqu'ils furent à une distance suffisante, son observation sur la nature humaine des dégâts la surpris. Elle poussa encore un peu Kelpie pour arriver à côté de la jument de Shan et caler le pas de sa monture sur la sienne.

    - Attend. Pourquoi aller vers le point qu'ils ont marqué si tu sais qu'ils mentent ? Pourquoi il t'intrigue ?

    Elle n'aimait décidément pas cette sensation que quelque chose lui échappait. Elle avait la tête ensuqué par le soleil et la sècheresse de l'après midi et ne parvenait pas à réfléchir de façon parfaitement clair, cela devait être ça. Un peu de repos et les choses lui apparaitraient peut-être plus facilement... mais se permettre un repos alors qu'ils y avait non seulement des Cerbères mais aussi une menace humaine...

    - Monter le camps là où les Cerbères attaques alors que nous pourrions aussi bien nous faire prendre à revers par les humains qui ont attaqué le village ? Tu es vraiment sûr de toi, Shan ? Je ne suis même pas certaine que cet homme était Perwaz Gamat. Il a mis étrangement longtemps avant de se tourner quand je l'ai appelé par son nom.

    Clairement elle n'était pas rassurée. Étant donné sa condition, elle s'apprêtait à passer une nuit blanche et si elle pouvait en encaisser une, la deuxième ne passerait pas. Et elle ne préférait pas penser à ce qui se produirait si elle tombait de sommeil...


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Dim 4 Déc - 2:37
    La remarque de Rowena était plutôt logique dans un sens. Mais pas pour lui qui réfléchissait toujours différemment. C’était sans doute pour ça qu'il était un bon enquêteur et un bon traqueur. Il n'avait pas de capacités mentales sur-développés ou une intelligence extraordinaire sortant de la normale. C’était simplement qu'il observait les choses sur des angles pas toujours naturelles et qui permettait fréquemment de trouver des pistes intéressantes.

    - Je n'ai pas dis qu'ils mentaient. Ça je n'en sais rien. Si je ne me trompe pas, on a pas parlé du fait que c’était bien le Cerbère qui avait causé de la destruction. Ils sont peut être venu en attaquant simplement les habitants. Ce serait même plus logique. Ils sont carnivores. Ils n'iraient pas attaquer du blé.

    Ils dépassèrent le silo en cendre qu'ils avaient vu sur le chemin aller. D’après la carte, il y en avait d'autres plus au sud qui avaient aussi été attaqués. Ils allaient d'ailleurs passer devant pour rejoindre le point en question.

    - En revanche, ils cachent des choses oui.

    Il n'en rajouta pas plus sur le sujet. En tant normal, il aurait très probablement évoqué le fait qu'ils n'aient pas immédiatement parlés d'une attaque de bandit. Et dans le courrier il y avait eu mentionné un raid, dont il n'avait absolument pas évoqués le sujet lors de l'entrevue. Enfin, si ils venaient juste de subir une des attaques de la créature, ce n’était sans doute pas très étonnant qu'ils soient très concentrés sur ça pour l'instant.

    - Ils ne nous suivrons pas. Ils n'ont rien a gagnés a nous attaquer. Si c’était le but, ils auraient attirés des marchands, pas des mercenaires armés. Non, je pense qu'ils veulent vraiment qu'on les débarrasses de créatures les attaquants.

    Quand a l'identité de l'homme en question, il semblait ne pas avoir remarqué. Ou alors n’être pas intéressé par le sujet. Il voulait probablement même éviter le plus possible de connaître les identités des gens d'ici. Il avait reconnu le nom, lorsqu'elle avait lu la lettre. Il devait être un descendant du chef de son époque. Shan n'avait clairement aucune envie de creuser le sujet.

    - Si nous parvenons a les trouver dans la nuit, je m'occuperais de les éloigner. Si jamais ils sont trop agressif, tu les prendra a revers et nous les éliminerons. J'aimerais l'éviter au maximum. Ils ont besoin d'un environnement stable. Je n'ai pas envie d'éliminer des animaux juste pour le plaisir. Si je peux l'éviter, je le ferais.

    Ils avaient déjà fais une bonne distance le temps de discuter. Avec des montures, faire le tour de la carte était rapide.

    - Tu dois te reposer, en priorité. Je vais veiller sur ton sommeil. Ainsi tu sera fraîche et dispo. Tu es plus douée que moi pour dialoguer avec les gens, alors je préfère que tu sois reposé pour t'en occuper, si cela ne te dérange pas.

    Ils pouvaient sentir l'odeur de l'eau, et la sensation d'humidité tombant peu a peu sur eux. Ils allaient arriver a la marque en question. Au loin, sur leur droite, des silos, encore debout visiblement. Sauf un qui, d'ici, pouvait être vu comme étant un peu abîmé.

    - Désolé de...de ne pas beaucoup parler. Je ne comprend pas vraiment moi même mais....enfin peu importe. Nous en parlerons quand nous rencontrerons si cela te conviens, d'accord ?

    L'eau était maintenant visible, et Shan fit ralentir sa monture et sauta a terre. Pas de trace des cerbères. Avec la présence aqueuse, il faisait un peu moins chaud, sans compte le soleil qui commençait sérieusement a disparaître. Il faisait plus sombre. Shan s'accroupit légèrement, et passa deux doigts dans l'herbe. Il remarqua de très légère traces de passage d'animaux, mais rien d’extrêmement profond. Il y avait eu des créatures, mais sans doute pas d'affrontement.

    - Montons le camp, si tu veux. Ne bougeons pas pour ce soir.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 4 Déc - 16:02
    Des villageois aux aguets qui cachent des choses. L'identité d'un chef qui n'est peut-être pas ce qu'il prétend être. Des feu déclencher par des humains. Des enfants blessés. Des Cerbères qui semblent agirent au milieu de tout ça plus que une cuillère de poudre sur une fourmilière...

    - Je comprends. Si on peut l'éviter je tacherais de ne pas leur faire de mal. " lui accorda-t-elle en prenant note d'une multitude de légers détails alentours.

    Ils se dirigeaient du côté de l'eau. Elle ne pensait pas que le village était si proche de la côte du berceau. La proximité de la Chuchoteuse aurait pu l'angoisser mais la légère humidité que cela ajoutait à l'air était plus que bienvenue pour passer la nuit. Elle n'avait pas forcé sur ses questions mais n'en pensait pas moins concernant le risque que représentait le village.

    - Tu es sûr de toi ? La journée à été longue et tu ne pourras pas me réveiller en cas de problème. " demanda-t-elle en récupérant les rênes de la jument de Shan sans descendre de la sienne afin qu'elles ne glissent pas le long de son encolure. " ... Très bien. Montons le camps.

    La jeune femme n'essaya pas plus. Il lui avait demandé de ne pas le pousser à parler et elle avait le choix d'accepter ou non sa demande... Mais comme d'ordinaire, elle prit sur elle et le laissa en paix. Le silence ne la gênait pas d'ordinaire, mais depuis quelques semaines, les choses changeaient d'une façon difficile à expliquer et elle du se faire violence pour ne pas insister ou monologuer sur des sujets sans importances, juste pour ne pas entendre le vent souligner seul leur présence.

    Elle mis à son tour pied à terre et commença à rassembler leurs affaires. Elle avait pris une toile de tente pour se protéger du sable, de la chaleur et de la froideur nocturne du désert, au cas où. Il n'y avait pas beaucoup de bois alentours mais un épais sac de couchage, de l'huile et le confort un peu luxueux d'une bouillotte de voyage : une pierre enchantée qui chauffait légèrement, particulièrement agréable à avoir contre soi en cas de grand froid. Elle récupéra également un sac de toile remplis de provisions. Fruits secs, galettes de graine, fromage, légumes et poissons saumurés, poulpes à l'huile, espadon séché et maquereau fumé.

    - Tu as faim ? " Elle monta patiemment la tente après avoir proposé les provision à Shan, et avant de lui demander encore. " Tu sais où nous pouvons nous approvisionner en eau douce ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Dim 4 Déc - 19:31
    - Rowena.

    Il avait dit ça de façon abrupte, sans répondre a sa question sur l'eau douce. Il croisa les bras, l'air toujours songeur, la regardant de biais. Il l'avait aidé a monter la tente dans un premier temps, puis l'avait laissé finir. Il s’était éloigné de quelques dizaines de pas, et resta longuement accroupit a plusieurs endroit.

    - Tu m'as beaucoup parlé de ces hommes. Tu m'as dis que tu pensais qu'ils mentaient, et je suis d'accord, ils cachent des choses. Mais tu ne m'as pas dis comment tu évaluais la situation ? Que ce passe t'il ici selon toi ?

    Il s'approcha du petit emplacement qu'il avait mit en place lui même pour faire du feu. Seul son regard émeraude bougeait dans l'obscurité naissante, et tout en parlant, il avait sortit sa gourde. Il lui lança et en l'ouvrant, outre le fait qu'elle était quasiment pleine, elle pu constater qu'il y avait un petit système de filtre maison qu'il avait du fabriqué. Avec ça, ils pouvaient prendre de l'eau de la mer plus loin, sans que cette dernière ne soit vraiment salée. Le goût ne serait pas comme de l'eau douce, toutefois. Mais par ici, mis a part les puits, il n'y avait pas beaucoup de solution.

    - Mes sens sont troublés. Je n'ai pas réussis a détecter autant le danger que toi, plus tot, et cela m’inquiète. C'est pour ça que je veux que tu dormes au maximum. Parce que j'ai besoin de toi. Je ne sais pas ce qu'il m'arrive, mais c'est problématique.

    Zim approcha son maître et reçu une petite caresse. Shan se tourna vers le bras de mer qui entourant le berceau, et respira l'air pour se rafraîchir l'esprit. Il l'écouta parler, et quand elle eu fini, se tourna vers elle a nouveau, sans directement rebondir sur ce qu'elle avait dit.

    - On raconte que ces terres proches du Berceau sont maudites. Ceux qui vivent ici ne sont que les descendants de criminels, de paria, de bannis, envoyés loin des grandes villes du Reike en pénitence. Ici ne règne que la pauvreté, la mort et la maladie. La moyenne d'age est extrêmement basse et il y a de moins en moins de population, les villages disparaissent.

    C’était un peu difficile de voir ou il voulait en venir, mais malgré son arrêt, il n'avait pas l'air d'avoir terminé son explication. Il approcha a nouveau et Zim s'éloigna vers Rowena, l'observant d'un air un peu inquiet. Il poussa un petit jappement pour quémander une caresse et resta du coté de la sirène.

    - Je ne crois pas vraiment au destin, mais les malédictions, si. On disait que ceux qui n’étaient frappés par la nature, étaient la cible des envoyés du berceau pour purifier ces terres. Sortait alors de l'eau des créatures, parfois marines, parfois terrestres. Des cerbères faisaient parti de la liste, entités créer magiquement afin de venir punir les rares survivants. Puis une fois leur mission faite, ils disparaissaient comme par magie, retournant au mana du monde vers leur créateur.

    Il se demanda si elle voyait ou il voulait en venir, mais n'eut pas spécialement l'air d'avoir envie d'en dire d'avantage, désormais. Il alla plutôt vers le feu et se pencha pour l'allumer. Le but était clairement de marquer leurs positions et d’être vu de loin. Il faisait d'eux des appâts vivants.

    - Je chasserais et chercherais de l'eau demain, si il faut. Ou nous demanderons au village pour qu'ils nous laisses prendre un peu de leur puits. C'est si nous devons rester plus longtemps que prévu. Repose toi, ne t'en fais pas.

    Il s’était retourné vers elle pour la dernière phrase et leva le bras, lui frôlant légèrement la main en lui souriant de façon un peu crispé.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 4 Déc - 21:03
    - Selon moi, au mieux les hommes que nous avons vu sont des pillards qui ont pris possessions des lieux et se font passé pour les protecteurs du village. Au pire, ils savent très bien qui tu es et t'on envoyer une lettre à toi dans un but précis que je ne saisis pas. Dans un cas comme dans l'autre, la présence de soit-disant Cerbères est le cadet de mes soucis.

    Elle ne l'avait pas regarder, ouvrant la gourde et observant le filtre, de plus en plus agacée au fur et à mesure qu'il continuait à parler. Il soufflait le chaud et le froid. Se perdait dans sa tête, dans le folklor, dans des conjectures étranges. Moins il parlait, plus il semblait fragile. Plus il parlait, plus elle avait l'impression qu'il perdait toute rationalité. Dans les deux cas, elle lui avait fait suffisamment confiance pour croire à son expertise et se retrouvait seule dans cette situation dont il était peut-être le centre. Elle ferma la gourde, l'envoya à Shan et passa une main dans sa crinière sans avoir bu une goutte.

    - ça suffit, Shan. Il n'y a pas de malédiction, ni d'horreur surnaturelle qui pèse sur toi. La magie, ça se perçoit, même celle des titans. Les malédictions également et ça se défait. Le Berceau est une prison à présent. Arrête de te perdre dans ce folklor insensé. Tu te fais du mal et tu ne cherches pas au bon endroit.

    Elle soupira, le laissant aller et venir, l'écouter ou non, parler et déclamer comme un acteur de théâtre les mettant tous deux en scène.Elle n'était plus qu'un vague auditoire pour lequel il parlait sans prendre en compte qui elle était et sans non plus être vraiment là lui-même. Elle s'était assise près du feu sans toucher aux provision, prenant le temps de passer du baume sur ses mains après la journée qu'ils venaient de passer entre le frottement des rênes, la sècheresse et le soleil. Ses pommettes étaient bien rouge tout comme ses yeux, mais le voile avait préserver le reste de son visage.

    Sa peau livide rendue rose vif par le soleil luisait encore un peu d'huile d'orange et de cire d'abeille lorsqu'elle attrapa la main de son ami à la volée. Les courtes flammes éclairait ses cicatrices, laissant la moitié saine de son visage dans la pénombre, son œil bleu tournant presque entièrement au noir, privé de lumière.

    - Il faut que tu te reprennes. Il n'y a rien de surnaturel. Tu ressasses seulement de mauvais souvenir, Shan. Ce petit garçon détruit qui a quitté cet endroit fera toujours parti de toi, mais tu es devenu assez fort pour le protéger. Tu ne te limite pas à un gamin effrayé. Tu es un homme fait. Un artiste, un chasseur, un bienfaiteur. Tu t'es construit une vie, tu en as sauvé de nombreuses. Moi, Aelle, Tagar et bien d'autres. Tu avances, aussi difficile que ce soit. Alors revient pleinement à ce que tu es. Je peux t'aider. Je suis là. Mais pour l'instant j'ai vraiment l'impression d'être seule à essayer de comprendre cette histoire d'un point de vue logique alors que tu pourrais résoudre le mystère en un tournemain dans ton état normal.

    Elle finit par le lâcher en soupirant, referme son pot de baume et le range dans l'une de ses sacoches.

    - Je ne dormirai pas cette nuit. Pas alors que nous somme un appât géant pour une menace que je ne peux pas estimer. Tant pis. J'essaierai de méditer un peu. Je n'ai jamais vraiment réussi mais on dit qu'il y aune première fois à tout.

    Elle sortir du sac de toile quelques provisions froides et prit une première bouchée.

    - Dit moi plutôt pourquoi tu as tiqué lorsqu'ils ont parlé de quitter la région.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Dim 4 Déc - 22:29
    - Tu as raison.

    Il avait dit ça naturellement, en regardant le feu désormais crépitant. Il tomba assit devant et balança une branche pour aider les flammes a grimper et a prendre. Il était vraiment étrange, et sans doute agaçant. Mais pour une fois, ce n’était pas vraiment sa faute totalement.

    - Je ne sais pas pour moi, parfois je me pose la question. Mais pour cet endroit tu as totalement raison. Ce n'est pas ça que je sous entendais par mon histoire.

    Il posa le regard vers elle, l'air enfin prêt a discuter vraiment. Son visage était un peu moins crispé. Les paroles de la sirène avaient l'air d'avoir eu un impact sur lui. Il souffla un coup et parut enfin etre un peu plus avec elle, de façon palpable. Il attrapa sa sacoche et sortit la petite boite qu'elle connaissait, désormais, contenant ses herbes aromatiques.

    - Il n'y a absolument aucun cerbère par ici, je peux te l'assurer aussi sûrement que tu sais que je suis devant toi. Ils ont utilisés le Cerbère en référence a cette histoire qui est connu de tous par ici. Pour énormément de Reikois, l'idée qu'il y ai des animaux comme ceux ci, ici, n'est pas totalement fou.

    C’était la le sous-entendu exacte. Il aurait du le lui expliquer directement mais il ne savait pas lui même pourquoi il ne l'avait pas fait. Peut être qu'il avait eu envie de voir si elle comprenait ? Non, sans doute pas, il n’était pas du genre a vouloir la tester comme pour mettre en doute ses compétences. Il était juste simplement ailleurs. Mais ça allait mieux.

    - Je ne l'avais pas vu. Je m'en veux un peu, mais tu as sans doute raison. Ils ont probablement prit la place du village. Sans doute qu'il y a eu de vrais attaques d'animaux ou je ne sais pas. Mais cet homme qui nous a guidés vers la maison. Je pense qu'il avait la langue coupé.

    Il avait mit de l'eau a chauffer, dans le petit bol de bois habituel. Visiblement, il était assez sur de lui pour trouver de l'eau douce qu'il utilisait la sienne pour faire du thé. Et puis c’était tout aussi rafraîchissant de toute manière.

    - Je ne sais pas du tout si ils m'ont fait venir en sachant qui je suis...mais j'en doute. Ils ont du envoyer le même genre de courrier a d'autres. Ils ont peut être évalué que j'avais le plus de chance de venir en entendant cette histoire.

    L'eau chauffa rapidement, et il installa les petites tasses de bois devant elle et lui, en enfouissant les herbes au fond. Avec une baguette, il les poussa bien a l'intérieur pour former un petit tapis et préparer l'arrivée de l'eau.

    - Je pense vraiment qu'ils ne vont pas nous attaquer. Leur but est de se créer une couverture. Si un mercenaire avec une bonne réputation vient dire qu'il y a bien eu des attaques dans ce village, et qu'il les en a débarrassé, personne ne remettra en cause qu'il y a quelque chose d'étrange dans ce village, tu vois ce que je veux dire ?

    En clair, du point de vu de l'elfe, ils n’étaient la que pour l'apparence. Peut être qu'ils allaient être attaqués par un cerbère sauvage retenu en captivité ? Ou bien par d'autres créatures moins impactantes qui serait aisément éliminé. L'important au final était de leur donner une réputation de vrai village. Ainsi, de faire disparaître tout soupçons, et de rendre cet endroit leur territoire officiel.

    - Si j'avais su, je ne t'aurais pas fais faire ce voyage. Je suis désolé. Tu peux rester éveillé mais tu devrais vraiment te reposer, nous ne craignons rien. Demain nous verrons bien ce qu'ils ont en tête. Et si jamais il n'y a rien, ça ne me dérange pas de servir de faire valoir. Qu'ils restent ici. Il n'y a pas de conflits après tout.

    Il prit l'eau et la versa dans les gobelets, l'air...vraiment attristé. Pour elle. Désolé. Au moins, le thé serait agréable.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Lun 5 Déc - 19:33
    L'arrêt et le regard de Shan surprirent tant Rowena qu'elle s'immobilisa, une main à mi-distance de la bouche, pou l'observer. Comment ça elle avait raison ? Il fixait le feu mais elle l'avait bien entendu prononcer ces mots, n'est-ce pas ?

    Le parfum des herbes les entoura rapidement, plus prenant que celui de la nourriture. Et de... Quoi ?!

    - Comment-ça, pas de Cerbères ?!

    Elle n'avait pas levé la voix mais ce coup-ci elle était parfaitement et totalement incrédule. Il avait dit que les attaques suivaient un paterne et jusque là il n'avait pas dit... Il... Bon sang ! Parfois il y avait des savons qui se perdait. Elle émit un bruit de gorge étrangement rocailleux étant donné sa voix si mélodieuse qui avait même du mal à porter la colère de façon crédible. Heureusement, l'agacement n'était pas parti pour durer. Elle posa plutôt sur lui un regard qui disait peu ou proue " Je t'aime bien mais qu'est-ce que t'es chiant parfois... "

    Sa théorie tenait la route finalement. Comme quoi, le secouer comme un prunier avait été payant...

    - Je vois ce que tu veux dire.

    L'homme à la langue coupée n'était pas une surprise quoi qu'elle n'avait pas identifier la blessure par elle-même. Il lui avait semblé perdu au milieu de tout ça comme une pièce qui refuse de rester à sa place. Lorsqu'elle avait appelé Gammat, elle s’attendait à ce que lui se retourne, malheureusement, il était déjà trop loin pour être dans son champ de vision. Des personnes qui avaient pris possessions du village, gardés quelques rares habitants encore en vie et cherchaient à valider leur présence. C'était malin. Presque trop pour un groupe de bandit à la petite semelle, leur chef était un homme rusé.

    Elle ramassa le gobelet entre ses mains, laissant l'eau imprégner les feuilles.

    - Il n'y a pas à être désolé. Je suis d'autant plus contente d'être venue maintenant qu'on est sûr que ce sont des menteurs. Je ne suis toujours pas convaincu que cela n'a rien à voir avec toi cela dit. Ils ont signé avec le vrai nom du chef. Soit ils sont très malins, soit ils ont des projets plus sombres.


    Elle trempa les lèvres dans le thé mais renonça sans boire. C'était encore un peu trop chaud.

    - Tu te sens vraiment de rester cinq heures seul et sans filet en cas de soucis ? Même si tu hurlais à mon oreille ça ne me réveillerait pas. Pour ce qu'en savent les médecins, peut-être même qu'un coup de poignard ne me réveillerait pas, mais ça n'a pas encore été prouvé.

    Si c'était le cas, elle irait dormir. La journée avait été longue et celle de demain s'annonçait encore pire.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Lun 5 Déc - 21:58
    Lui non plus n'avait pas touché au thé. Il l'avait fait mécaniquement, mais n'avait pas spécialement soif. Ni faim, ni sommeil. Il resterait éveillé sans aucun soucis. Il était même content d'avoir une nouvelle occasion de la voir dormir. Il la trouvait fascinante dans cet état. Si elle avait eu l'air mon cadavérique, ca aurait été sans doute un peu mieux, mais il faudrait attendre de la soigner, pour ça.

    - J'ai l'habitude. Et j'ai Zim. Tu peux dormir d'avantage que cinq heures. Il ne se passera rien cette nuit.

    Il trempa ses lèvres dans le liquide un peu coloré, et soupira. Des menteurs, oui. Mais après tout ce n’était pas vraiment leurs affaires. Il etait venu, il avait vu. Ils n'avaient plus rien a faire pour de vrai dans ce coin reculé du Reike. Le lendemain, il dirait que les cerbères étaient loin, et si il avait raison quand a sa théorie, le chef les remercierait et les laisserait rentrer a Ikusa.

    - Je n'ai pas envie de trop m'impliquer ici. Nous n'allons pas nous attarder. Qu'ils parviennent ou non a leur fin, ce n'est pas mon problème.

    Il sentit une petite odeur de fumée et leva la tête. Au loin, dans la direction du village, de la fumée commençait a monter paisiblement vers le ciel. Sans doute les feux pour affronter le froid de la nuit désertique, et sans doute aussi pour s'occuper de la cuisine et du repas. Il leva les yeux vers le ciel, suivant la volute sombre s'échappait entre les étoiles naissantes.

    - Je sais ce que tu as en tête. Nous pourrons essayer de soigner les enfants qui veulent bien etre approchés. Et ensuite nous rentrerons. Je veux laisser cet endroit derrière moi.

    Il ne parla même pas d'essayer d'aller voir sa maison d'enfance. Elle était peut etre encore la, ou a défaut, il y avait peut être encore quelque trace de son existence. Il y avait le cimetière aussi. Il se souvenait vaguement qu'il était toujours a la même place, alors peut être...mais il n'en avait pas le courage, visiblement.

    - Je veillerais sur toi. Enfin, nous veillerons sur toi.

    Zim poussa un petit aboiement comme pour marquer son assentiment. Avec un tel garde du corps, elle pouvait clairement dormir sur ses deux oreilles, il baissa la tete, la fixa de nouveau, et sembla hésiter a dire quelque chose...non, il bougea doucement les levres, pour l'ajouter. Comme si il avait prit sur lui.

    - Si tu as froid, j'ai ma veste. Bon elle euh...elle doit un peu sentir mon odeur mais...voila. Si tu veux une couche en plus vis a vis de ton sac de couchage. Et prend la place juste devant le feu.

    Il prit une gorgée plus aisément alors que le liquide etait maintenant un peu moins brulant et détourna le regard d'elle. Il se passa la main sur la nuque, et finalement, bredouilla d'une voix encore plus basse.

    - ...Merci.

    Toute cette période, depuis qu'il l'a connaissait. Et a chaque fois qu'elle le secouait, l'aidant a remettre les pieds sur terre. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas été content d'etre en vie.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Lun 5 Déc - 23:25
    - Je ne dors jamais plus de cinq heures. " soupira-t-elle, soudain moins austère. " Depuis la guerre, je suis réglée comme une horloge. Morte pendant cinq heures toutes les nuits sans rêve ni réveil. L'avantage c'est que je ne fais jamais d'insomnie et je dormais beaucoup plus avant, ça dégage un temps fou de dormir moins.

    Et le désavantage ? A peu près tout le reste. Plus de rêve, plus de grasse matinée, plus cette sensation de demi-sommeil. Oh, et bien sûr le fait de ressembler à un cadavre froid et rigide aussi livide qu'un gisant de marbre. Elle n'imaginait même pas l'effet que ça devait faire de veiller sur elle, ou simplement d'être à côté, quand elle était dans cet état...

    Lorsqu'il dit vouloir partir sans s'impliquer, elle fronça le nez, se retenant de protester de suite. Il serait toujours temps de proposer aux habitants le lendemain. Mais visiblement, si elle commençait à plutôt bien lire les expressions de Shan, l'inverse était également vrai.

    - Je sais ce que tu as en tête.
    - ça c'est un super pouvoir utile. Dit moi tout. " sourit-elle en parvenant a prendre une première gorgée de thé chaud.
    - Nous pourrons essayer de soigner les enfants qui veulent bien être approchés.
    - ... Tu n'es pas mauvais à ce jeu là. Il y avait étrangement peu de femmes et d'enfants. Si je peux au moins leur éviter quelques souffrances, ça sera une double victoire d'être venu.
    - Ensuite nous rentrerons. Je veux laisser cet endroit derrière moi.

    Rowena laissa courir un doigt le long de son gobelet. Il était pressé de repartir et elle pouvait comprendre pourquoi. Mais repartir comme ça, comme s'il s'agissait de n'importe quel village... Elle réfléchissait tout en continuant à manger un peu. Les fortes chaleurs lui avaient plutôt coupé l’appétit pendant la journée mais la fraicheur qui était rapidement tombé rendait le thé plus qu'agréable. Pensive, regardant les volutes de fumée au loin, elle fut plutôt surprise de l'entendre la rassurer ainsi. Un sourire succéda à son son étonnement et l'aboiement de Zim le transforma en un léger rire.

    - Alors c'est sûr, je ne risque rien ! ... ça ira. La proposition est tentante mais autant que tu reste au chaud, je ne ressens pas le froid dans cet état là. " et elle ne savait même pas si elle pouvait en souffrir d'ailleurs vu sa température corporelle. " Je t'en prie. Je suis contente d'être ici avec toi. "

    Pour quelle autre raison aurait-il pu la remercier ? Elle s'était encore adoucit en répondant, le regardant même s'il avait détourné les yeux. Elle termina de manger à son rythme sans s'obliger à maintenir une conversation mais dans un silence qui lui paraissait confortable. Elle osa cependant ajouter encore:

    - Avant notre départ, nous pourrions passer rendre hommage à tes parents. Je ne sais pas s'ils sont toujours dans le cimetière du village après tout ce temps, mais s'il y a un lieu important pour toi... Réfléchis-y, ok ?

    Elle préférait qu'il ait le temps d'y penser ou non cette nuit, plutôt que d'être pris de cours lorsqu'elle lui poserait la question le lendemain.

    - Tu as pris ta flute ? " demanda-t-elle sur un coup de tête.

    Qu'il l'ai ou non, elle se leva pour dérouler son sac de couchage et s'installer aussi confortablement que possible. Elle retira les pièces d'armures de cuir, restant dans ses amples vêtements de laine sombre et garda le voile d'Azulon autour de son cou. Puis, allongée, peut-être aurait-elle la chance d'écouter un peu de musique avant de se retourner, dos au feu, pour dormir.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 6 Déc - 19:27
    Il tiqua légèrement. Rendre hommage a ses parents. Il était évident qu'il y avait pensé, et il n’était pas étonné qu'elle en parle. En fait, il était plutôt surpris qu'elle n'ai pas essayé avant d'évoquer le sujet, mais en même temps il n'avait pas été très ouvert a la discussion. Et elle avait cette faculté de lui poser des questions qu'il ne voulait absolument pas évoquer mais qu'il finissait par accepter, et rentrait systématiquement dans un échange dessus. Elle était trop douée pour lui.

    - Je doute qu'il reste une quelconque trace de ça. Trois cent ans c'est long.

    Et il n’était pas sur de le vouloir vraiment. Il était tiraillé. Entre l'envie de voir tout ce qu'il était et avait été réduit en cendre, a néant, disparu, mais également avoir un lieu qu'il pouvait considéré comme chez lui, voir ses origines existantes, découvrir une sépulture descente au moins pour sa mère. Des décennies qu'il voulait allait a Melorn pour lui en offrir une, même symbolique. Il n'avait jamais eu le courage.

    - Oh, oui, bien sur. Je l'ai avec moi.

    Il se leva doucement, alors qu'elle s'installait prêt du feu. Il alla jusqu'à sa jument, alors que Zim venait se coucher un peu plus loin d'elle, aussi proche du feu, mais les yeux bien ouverts. Shan revint lentement avec la petite sacoche contenant ses affaires de dessin et sa flûte. Il retrouva une place en face de la position de la sirène, de l'autre coté, et croisa ses jambes en tailleur.

    - A demain, Rowena.

    La suite fut une heure de musique, d'abord douce et un peu simple, puis a mesure qu'il se déliait les doigts, de plus en plus complexe. Il ne pu pas déterminer tout de suite jusqu'à quel point elle avait pu entendre, mais quand elle commença a refroidir a vu d’œil, que son visage était d'un bleu cadavérique, malgré la présence quasiment sur elle du feu brûlant, il sut qu'elle dormait. Il cessa la musique et se leva.

    Il ne lui avait pas tout dis. Enfin, pas exactement. Il lui restait une sensation étrange, au creux de la poitrine. Il avait laissé s'échapper beaucoup de détail, et c’était uniquement grâce a elle qu'il avait pu faire le tri dans sa tête et se reprendre. Mais il avait encore une sensation étrange, comme si il y avait un détail qui aurait du lui mettre la puce a l'oreille sur quelque chose.

    Il ne bougea quasiment pas de sa place durant toute la durée du sommeil de la sirene. Il passa les deux premières heures a simplement rester la a l'observer dans son apparence mortuaire, puis la troisième heure, il la passa dans l'eau, a pécher.

    Il parvint a prendre plusieurs poissons, a l'arc. Ce n’était pas très conventionnel, mais il était étonnamment doué pour le faire de cette manière. Il attendait qu'il s'approche un peu de la surface, et tirait, les tuant sur le coup avant que la flèche ne s'enfonce dans l'eau et ne perdre de sa force.

    Il mit ses affaires a sécher, et chercha des baguettes qu'il nettoya avant d'embrocher les poissons qu'il avait prit. Il y avait de quoi faire au moins deux repas pour eux deux, mais Rowena aurait peut etre faim, et Zim aussi.

    Et finalement, la fumée disparut petit a petit de la direction du village, ne laissant qu'une odeur de cendre, alors que le petit matin arrivait. Il était revenu dans sa position initiale, quand elle commença a émerger, a un point ou on aurait dit qu'il n'avait pas bougé.

    Il avait brièvement dessiné a un moment, sans oser la dessiner elle. Il gardait cette promesse pour un autre moment. Et elle pu ouvrir les yeux au son de sa flûte qu'il avait reprit, sur un air dont l'ambiance reflétait plus l'arrivée du soleil que celle de la lune qu'il avait joué la veille. Soit il avait un bon répertoire, soit il improvisait simplement, ce qui était, au vu de qui il était, plus probable.

    Ainsi, ce deuxième jour commença avec une odeur de poisson grillé, une petite chaleur douce émanant du levé du soleil, et de la musique de la flute dansant de façon assez sourde et tamisé pour ne pas que ce soit gênant.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mar 6 Déc - 21:38
    Les cieux savaient à quel point elle devait avoir confiance en Shan pour oser dormir sous sa seule surveillance. Peu de personnes pouvaient se targuer de l'avoir vu dormir depuis Sancta. Il y avait bien Dactyle, mais elles étaient toutes les deux trop saoule pour savoir qui s'était endormie en premier une fois la clôture du champ passée. La liqueur de pin, ça tabasse sec... Raven aussi l'avait veillée une fois, parfaitement terrifiée mais ayant besoin de se confronter à la réalité de la maladie de sa sœur. Pour le reste elle ne se laissait plus autant aller sur ce point. Et aucun ne pouvait se targuer de l'avoir vu dormir alors qu'elle ne s'estimait pas en sureté.

    Cette nuit là, elle s'était endormi presque malgré elle, bercée par le son de la flûte et les bruissements de l'eau. Le son avait une façon particulière de sonner dans le désert. Ils n'y étaient pas mais les parfums du jour planaient toujours autour d'elle, la tendant et la fatigant en faisant bouger d'anciens souvenirs qui ne pouvaient s'exprimer en rêve. Lorsqu'elle s'était réveillé, avec l'impression que son cœur battait trop fort, elle était encore bercée par la mélodie d'une flute. A croire qu'il n'avait pas bougé... Et pourtant une odeur de poisson grillé embaumait alentour.

    Elle se releva sur un coude, passa une main dans ses cheveux pour les repousser vers l'arrière, et resta là un moment, à regarder les doigts de l'elfe courir sur le corps de bois. Jadis, elle en aurait profité pour sortir doucement du sommeil, savourant ses dernières brumes, mais elle était aujourd'hui parfaitement réveillée. Blottie jusqu'à l'épaule dans son sac de couchage, elle n'avait pourtant pas la moindre envie de sortir. Il étaient à l'heure la plus froide, l'aube blanche, et il lui semblait que l'intérieur de sa couverture était glacial... Enfin c'était une réalité, elle avait beau y avoir passer la nuit, elle n'avait pas réchauffer son couchage le moins du monde. Elle tira donc à elle la veste de Shan, posée non loin, pour ajouter une épaisseur sans l'interrompre dans son récital et continuer encore un peu à l'écouter.

    Ce ne fut qu'après un long moment qu'elle se sentit prête à se défaire de sa gangue de tissus. Le soleil réchauffait l'air plus vite qu'ils ne l'auraient tous voulu... Et le poisson était à point. Elle sourit.

    - Bonjour... Vu le festin, je suppose que tu ne veux pas dormir ?

    Elle rangea ses affaires, gardant sans y penser la longue veste de l'elfe posée sur ses épaules, avant de s'assoir en tailleur près du feu pour attraper une brochette, tendant l'autre à Shan, partageant ce repas alors que les notes plus vives de la flute semblaient encore danser autour d'elle. Au loin, le soleil se levait sur les terres, lui rappelant où était sa patrie tout en offrant un spectacle paisible.

    - C'est autre chose que les rations de voyage. Merci. " Elle se lécha un doigts, dégageant la peau de l'animal, quelques arrêtes et en repris une bouchée. Si les sirènes supportaient sans mal les arrêtes, c'était tout de même plus agréable sans. " Hmmm... Tu ne t'es pas trop ennuyé j'espère ?

    Et encore.

    - Alors ? Comment veux-tu qu'on procède ? On fait un tour pour tenter de repérer des animaux sauvages où tu préfère qu'on retourne directement au village ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 6 Déc - 22:51
    - Oh je...je m'ennuie rarement tu sais ? Jamais en fait. Le silence est une occupation.

    Ca pouvait sonner comme une phrase tout aussi ennuyeuse que sa signification, mais au final, ca le représentait très très bien. Il ne levait jamais la voix, il était toujours calme, se laissant porter par le vent et la nature dont il était une représentation incarnée. Un esthète de la nature. Il prit la brochette avec délicatesse, et sortit un de ses couteaux pour le découper proprement. Il ne pouvait pas manger salement, même dans ces circonstances, visiblement.

    - J’espère que tu me pardonnera, je t'ai laissé un petit instant cette nuit le temps de pécher. Mais bon, le garde du corps principal, lui,n'a pas bougé.

    Il désigna Zim qui était en train de renifler un peu plus loin, dos a eux. Shan fronça soudainement légèrement les sourcils, songeur a nouveau, en observant son chien. Tout en le faisant, il tendit l'oreille pour écouter la voix de Rowena qui semblait déjà dans l'action. Rien d'étonnant pour une femme de sa trempe. Elle avait l'habitude de l'action et de la guerre. Et on pouvait presque dire qu'ils étaient dans un territoire ennemi, potentiellement.

    - J'ai observé les alentours. Il n'y a aucun animal sur deux kilomètres a la ronde. A dire vrai ça m'étonne même...comme si...

    Il se passa la main sur le visage. Il avait vraiment l'impression de rater quelque chose, depuis la veille. Et il avait beau réfléchir...impossible de mettre le doigt dessus.Il posa le regard a nouveau sur Zim. Puis finalement, il eu enfin l'impression de toucher ce qui le tourmentait depuis la veille.

    - Excuse moi mais...qu'as tu dis déjà exactement, quand nous sommes partis du village ? «Il n'y a que moi qui trouve qu'il y a quelque chose de bizarre » ? Ou bien n'as tu pas évoquée une odeur ?

    Il renifla l'air en concentrant son aura dans son nez, et fronça aussitôt les sourcils en se le prenant dans la main. L'odeur était exécrable. Il comprenait bien mieux maintenant pourquoi les animaux se tenaient éloignés ainsi. Et également pourquoi la sirene avait eu cette impression. Elle n'avait sans doute pas les sens aussi aiguisés que lui sur la terre ferme. Et pourtant elle l'avait tout de suite ressentis. Elle etait vraiment...

    - Ca sent vraiment....

    Il leva les yeux vers la volute de fumée qui continuait de monter depuis la veille. Moins épaisse, cependant, c'etait la fin de la nuit aprés tout. Mais maintenant qu'il faisait jour, ils pouvaient voir qu'elle ne venait pas directement du village. Mais plutot depuis un point vers l'ouest, en direction du cimetiere.

    Avant meme qu'il ne puisse terminer sa phrase, et alors qu'il n'avait pas eu encore l'occasion de croquer dans sa brochette, ils sentirent l'un et l'autre simultanément un mouvement derriere les quelques arbres qui bordaient leur campement nocturne. Shan bondit aussitôt sur ses pieds, son poignard transformés d'un outil de cuisine a une arme de mort en une fraction de secondes.

    - !

    Il ouvrit les yeux un peu plus grand en constatant qu'un enfant ensanglanté, portant un bandage au niveau du visage en travers, sortait en boitillant, le corps secouait de tremblement. Il ne le reconnu pas, mais elle pu se souvenir que c'etait l'un des gamins de la veille. En les voyant tout les deux, il devint encore plus blafard et s'écroula en avant.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mer 7 Déc - 0:08
    - ça sent... ?

    Mais pas le temps de s'attarder sur la question, elle se retrouva debout sans vraiment comprendre. Bon sang ! Elle n'avait pas gardé corde et chaines à porté de main pour déjeuner. Depuis le temps elle savais pourtant qu'il suffisait d'un instant d'inattention, une seconde loin de ses armes pour que tout bascule ! Elle aurait aussi du remettre son armure dès le réveil. Les habitudes ne devaient pas être perdues, même hors de son devoir le plus stricte.

    Shan s'était relevé encore plus vite qu'elle et, contrairement à elle, avait une arme en main largement plus impressionnante qu'un poisson à demi dévoré sur un pic en bois poli.

    ... Un gamin. Elle tendit le bras au moment ou il basculait vers l'avant et ses vêtements semblèrent le retenir vers l'arrière.

    - Couvre moi. " ordonna-t-elle comme elle l'aurait fait avec n'importe lequel de ses camarades spectres.

    Sans un regard pour vérifier comment il se positionnait ou s'il avait compris son intention, elle s'élança vers le gamin qui venait de toucher le sol, doucement, comme tombe une feuille à l'automne. Elle observa rapidement ce qui se trouvait entre les arbres pour ne pas avancer purement dans un piège, mais faisait surtout confiance à Shan pour réagir si jamais danger il y avait véritablement. Elle posa un genou à côté du jeune corps et passa une main au-dessus de lui. Sa peau se couvrit des marques mystiques légèrement lumineuses qui marbraient son corps de sirène, leur éclat se confondant avec la blancheur de sa peau sous le soleil clair. Elle passe une première fois à la recherche de maladie, une seconde à la recherche d'enchantement, une troisième à la recherche de poison, avant de le prendre dans ses bras pour le ramener près du feu si la chose lui semblait sûre.

    Après un examen physique rapide pour trouver d'éventuelles blessures - dont une inquiétante à la tête - elle ramassa la gourde restée près du feu, en fit sauter le bouchon et l'eau qui y était contenue glissa autour de ses doigts comme un gant mouvant. Tout en se préparant à traiter les blessures qu'elle pouvait gérer, elle expliquait à voix haute ce qu'elle trouvait pour tenir Shan'aël au courant de ses conclusions.

    - ça n'est pas mortel, mais il est faible et mal soigné. Il faut refaire son bandage. Tu peux attraper la trousse de cuir brune dans mon sac ?

    En attendant qu'il la lui ramène et l'ouvre, elle s'était de nouveau concentré sur l'enfant, passant sa main sur les écorchures et les petits plaies qu'il avait en nombre sur le crane. Elle ne se demandait pas comment ou pouvait faire ça à un enfant, cette question avait perdu tout sens il y a bien des années en travaillant au Razkaal. Elle agissait seulement. L'eau sale resta à flotter en une bulle croupie et brunâtre auprès d'elle lorsqu'elle commença a défaire le bandage pour vérifier l'état de ce qui se trouvait dessous. Elle pensait déjà découvrir des blessures infecté et retenait par réflexe son souffle pour ne pas inspirer les odeurs méphitiques qui ne manqueraient pas de se dégager selon elle.

    Elle s'attendait à quelque chose de laid... Mais pas à ça. Ses dents se serrèrent encore d'un cran, lui faisant remonter une certaine douleur dans la mâchoire. Son visage était devenu aussi neutre et dépourvu d'expression que le métal qu'elle portait en république. Barbares...

    Sous les bandes salies, le sang, la poussière et la crasse, les deux oreilles de l'enfant avaient été coupées. Oh, pas toute l'oreille non. Seulement les pointes. Vu la forme, cet enfant était un elfe.

    Sans un mot, elle s'attela à lui nettoyer le visage et les oreilles avant de refermer nettement les plaies. Elle ne pourrait pas lui rendre son intégrité, mais au moins, le bout arraché ne lui ferait plus mal.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 419
    crédits : 908

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mer 7 Déc - 18:59
    Il n'avait pas eu besoin d'attendre un quelconque signal de sa part qu'il avait déjà dégainé son arc. Mais alors qu'elle s'éloignait, il ne sentit absolument aucune menace. Juste cette odeur lui prenant le nez. Odeur qu'il connaissait beaucoup trop bien. Un flash lui passa devant les yeux, et plusieurs images défilèrent ainsi assez rapidement. Sa mère principalement, ainsi que plusieurs personnes qu'il avait connu durant sa vie.

    - Pas d’inquiétude, il n'y a personne.

    Le gamin souffrait principalement de malnutrition, physiquement parlant. En posant les mains sur lui, la sirène pouvait aisément sentir ses cotes flottants contre sa peau rêche. Sa tête dégoulinait de sang de chaque coté d'un bandage littéralement imbibé. Si elle n'avait pas été une soigneuse magique, il n'aurait sans doute pas tenu l'heure tant il perdait du sang.

    - Il vient sans doute du village.

    Il ne l'avait pas reconnu, mais c’était la déduction la plus simple, vu la direction par laquelle il arrivait. Il s'approcha légèrement pour mieux voir, et posa les yeux sur les blessures en même temps que Rowena. Si elle se crispa, lui devint carrément livide. Il resta immobile, sans faire le moindre geste, la laissant travailler.

    - Ça sent la mort.

    Il avait murmuré ça doucement, et même avec un nez un peu moins fin, en reniflant l'air en ayant cette idée en tête, quelqu'un qui l'avait déjà sentis pouvait dire qu'il y avait en effet une odeur de cadavre. Il se mordit légèrement l'intérieur de la bouche, se retenant de partir en courant vers sa monture.

    - Probablement un esclave. Il a du s'échapper après nous avoir vu hier.

    Il resta encore immobile un moment...puis n'y tenant littéralement plus, il se retourna et prit la direction des deux juments, toujours en train de grignoter paisiblement les quelques brins d'herbes aux alentours, plus loin. Zim commença a le suivre mais Shan émit un simple sifflement et le canidé se stoppa net, se retournant jusqu'au feu et au garçon, s'asseyant a coté de lui, clairement pour monter la garde.

    - Je dois vérifier quelque chose. Zim va rester ici mais tu n'es pas obligé de m'accompagner.

    Il ne voulait pas être alarmiste et il faisait tout pour garder son calme. Il avait un très mauvais pressentiment et les oreilles coupés du garçon avait provoqué un voile blanc dans son esprit. La présence même d'un autre elfe, d'ailleurs. Il n'y en avait pas par ici, jamais. Il ne venait clairement pas d'une famille installée dans les environs. Alors ça voulait dire....qu'ils venaient de plus loin. C’était un plus grand groupe.

    - Je vais en direction de la fumée, je veux vérifier quelque chose.

    Il sauta sur sa monture qui leva la tête un peu surprise. Les choses s’accéléraient bien trop vite. Lui qui était d'une torpeur a toute épreuve la veille, semblait maintenant monter sur ressort. Et son visage...il était plus défait que jamais. Il avait clairement quelque chose en tête.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 611
    crédits : 3889

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mer 7 Déc - 23:18
    Un esclave... Elle en était arrivé à peu près au même point. Les femmes et les enfants qu'ils avaient vu la veille n'accompagnaient pas les nouveaux occupants du village. Ils leur servaient de chair et de bras. Ceci dit, le fait qu'on se soit attaquer à ses oreilles n’augurait rien de bon. Avaient-ils affaire à une sorte de mise en esclavage pour cause raciale ? Le visage fermé, elle avait refermé le plus gros mais n'avait pas pu entièrement traiter l'enfant lorsque Shan se mit en mouvement. Soit. Elle para au plus pressé et l'allongea sous la tente au plus près du feu.

    Elle n'avait pas reconnu l'odeur de la mort et cela la troublait un peu. Il y avait quelque chose là dedans qui ne collait pas. Peut-être dans ce village. Peut-être en elle. L'avait-elle trop senti pour en être émue ? Maintenant, même alors qu'il avait mis le mot dessus, elle ne sentait pas l'odeur si caractéristique des cadavres. Elle caressa rapidement la tête de Zim, mais ne tarda pas. Elle couru à son tour vers Kelpie alors que Shan démarrait déjà, préparant sur quelques pas tous en retenus, un galop à fond de train.

    - Je viens ! " annonça-t-elle dans l'espoir qu'il attende quelques secondes de plus.

    Si Rowena était bonne cavalière, elle montait très rarement à cru et sans le monticule de terre qui s'éleva de lui-même près de sa monture elle aurait eu du mal à monter sur son dos. Rester dessus était peu confortable et elle s'apprêtait à serrer sacrément les dents pour réussir à suivre au galop. Avec un peu de chance, elle n'avait pas trop perdu depuis ses cours de vol sur griffon.

    - Il y a quoi du côté de la fumée ? Elle ne vient pas du village ? " moins familière avec la région, elle aurait juré que le village était dans cette direction

    Sur les talons de Shan, elle laissa Kelpie suivre l'allure de la jument de l'elfe en se cramponnant de son mieux. Ouais... Le galop à cru, c'était pas le plus confortable du monde sans entrainement.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum