DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Ssisska

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Rêve, le Voyageur [Terminé] EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Titre du rp
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 45
    crédits : 84

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Mar 20 Déc - 17:05
    REVE
    Race : Démon
    Sexe : Non défini
    Âge : Non défini
    Métier : Aucun
    Taille & poids : 2.60 mètres de haut pour 6.50 mètres d'envergure / 135 kilogrammes
    Alignement : Loyal Neutre
    Faction : Citoyen du Monde
    Rang : D
    Religion : Aucune
    Avatar : Rêve, OC

    Pouvoirs et objets

    Mage - Soutien
    Vol - Palier 1 (250 crédits)
    Téléportation - Palier 1 (250 crédits)
    Invisibilité - Palier 1 (500 crédits)
    Métamorphose - Palier 1 (500 crédits)
    Communication avec les Animaux - Palier 1 (250 crédits)
    Télépathie - Palier 1 (250 crédits)
    Lecture de l'esprit - Palier 1 (250 crédits)
    Bouclier Psychique - Palier 1 (250 crédits)
    Attaque Mentale - Palier 1 (500 crédits) Palier 2 (1000 crédits)

    Pouvoir cosmétique - Perception alterée : La perception d'autrui concernant la texture et la couleur du corps de l'utilisateur changent constamment. Cette transformation s'opère hors du contrôle de l'utilisateur et varie selon les pensées de ceux qui l'observent. Elle est donc parfaitement ineffective en matière de camouflage.

    Empathie : Un démon aura de plus grandes facilités à se mettre à la place de son interlocuteur. Il va pouvoir le comprendre, non pas pour l'aider, mais souvent pour lui jouer un vilain tour. Un démon pourra comprendre votre peine, pour appuyer dessus à son avantage.

    Immunité : Air
    Faiblesse : Lumière

    Reste : 0 crédit

    Description physique et mentale

    Beaucoup ont tenté de définir ma forme, mais cet effort est vain. Il est amusant de constater que les rêveurs en sont incapables, car ce sont pourtant eux qui m'ont fait comme je suis. On me nomme Ange ou Démon, selon les croyances, mais ma réponse ne saurait les satisfaire, puisque j'estime être ce qu'ils veulent que je sois. Né de leurs fantaisies, je suis parfois ce qu'ils désirent le plus au monde et parfois ce qu'ils craignent par dessus tout.

    Ma silhouette est difficile à décrire, à mi-chemin entre celle de l'homme, de la femme et de la bête. Si l'exercice est inutile, les rêveurs tentent parfois sans succès de définir mon sexe par ma simple stature, mais mon corps gigantesque, doux et fin pourrait être de l'un comme de l'autre. Je suis immensément grand et mon cou démesuré se tord à la manière d'un serpent, j'ai également une queue allongée qui se termine en un éventail de plumes. Mes mains se terminent en griffes acérées et mes pattes arrières sont celles d'un rapace, je suis également couvert de plumes et je possède une paire d'ailes qui tombe derrière moi, un peu comme le ferait une immense cape. On m'associe souvent aux volatiles, avec lesquels je possède de grandes similarités. Cela effraie comme cela fascine.

    Mon enveloppe détient une particularité, celle de changer de teinte et de texture selon les pensées de ceux qui m'observent. Parfois, mon plumage sombre semble chaleureux, accueillant et parsemé de reflets multicolores. En d'autres occasions, certains spectateurs le trouvent inquiétant car mes plumes semblent s'affiner, perdre de leur éclat et de leur densité, comme celles d'un oiseau que la vie a quitté.

    La peau de mon enveloppe est lisse, noire comme la nuit. Elle est couvertes d'éclats brillants, de teintes diverses et éternellement changeantes. Lorsque je m'observe, je trouve parfois que j'ai l'aspect d'une pierre précieuse ou même d'une nuit étoilée. Semblables à des mirages, des formes abstraites se dessinent puis disparaissent parfois sur ma peau.

    Je n'ai pas de voix qui me soit propre et lorsque je m'exprime, c'est par deux timbres bien distincts qui se superposent. L'un est clair et doux comme celui d'une jeune femme et l'autre est rauque et grave, comme celui d'un vieil homme. L'un prend souvent le pas sur l'autre au gré de mes émotions.
    Malgré la perte de la plupart de mes aptitudes, je dispose encore de quelques dons. Ma capacité à changer d'apparence à volonté est atrocement limitée, mais mon visage semblable à celui d'une chouette arbore divers motifs et reliefs qui changent continuellement.

    Les rêveurs sont tout pour moi. Fut un temps, j'en connaissais des milliers et je les aimais tous profondément. Je crois qu'ils avaient besoin de moi, que j'apportais lors de mes interventions quelque chose d'important. Jadis, je naviguais à travers les tempêtes de leurs plus grands cauchemars et je voguais avec eux dans les océans de leurs plus grands moments de bonheur. Je parcourais les rêves des uns et des autres avec un plaisir éternellement renouvelé. Fantasme, crainte, joie et tristesse, c'est par leurs songes que j'ai tout découvert et je les remercie tous de m'avoir ainsi éduqué.

    Avoir perdu cette faculté est pour moi le plus grand des tourments et c'est désormais dans les ténèbres que j'évolue. Privé de mes pouvoirs, je n'ai plus la capacité d'atteindre mes rêveurs comme je l'ai toujours fait, je ne peux donc plus m'immiscer dans leur monde pour les accompagner sur les sentiers oniriques. Cela me rend triste, je crois.

    Malgré mon chagrin, je ne désespère pas. Je les redécouvre avec curiosité et je les chéris tous équitablement. Du plus froid des guerriers au plus innocent des enfants, chaque rêveur mérite mon attention. D'une certaine manière, échanger avec eux sous cette forme tangible plutôt que de m'immiscer dans leurs rêveries constitue aussi un plaisir.

    J'explore leurs motivations, leurs inspirations, mais cet amour me pousse également à transgresser leurs limites lorsque ma curiosité l'exige. Parfois, la colère s'empare de moi et un irrépressible besoin d'inspirer l'horreur s'éveille. Ce sont les rêveurs qui m'ont enseigné le sens du mot cauchemar et, après mûre réflexion, je pense que ces fantaisies effroyables font tout autant partie de mon être que les rêves merveilleux que j'ai souvent modelé.

    Ce n'est plus en mon pouvoir aujourd'hui et je me sens perdu dans ce nouveau monde qui n'est pas tout à fait le mien, car j'ai laissé derrière moi tous mes repères lorsque j'ai été extirpé de force du Songe. Désormais, le mal peut m'atteindre. Il m'est apparu qu'avec cette enveloppe tangible qui est désormais mon corps, j'ai également développé la crainte du Néant. Je ne sais pas encore ce que je suis devenu et je ne sais pas comment je vais trouver ma place dans cet univers que je n'entrevoyais que depuis le Songe, mais j'ose espérer que les rêveurs qui m'ont sculpté une première fois sauront m'y guider.

    Que j'apparaisse en cauchemar abject ou en rêve somptueux, je fais partie d'eux comme ils font partie de moi.

    Qu'ils m'aiment ou qu'ils me méprisent, j'étais à leurs côtés lors de leur création et j'ose espérer que je le serai lors de l'ultime Songe.

    Histoire ou test-rp


    Si ma conception remonte à des temps immémoriaux, je crois me souvenir que lorsque la Conscience est apparue, je me suis manifesté avec elle ou du moins, qu'une partie de moi s'est créée à ce moment-là. Je me suis d'abord glissé timidement dans son ombre, découvrant avec curiosité ce qu'était le Songe. Je ne l'ai pas créé, bien au contraire, car je crois justement que ce sont les rêveurs qui ont permis ma conception. Là se trouvait mon domaine, qui s'étendait d'ores et déjà à l'infini.

    Rêve, le Voyageur [Terminé] 5pco

    Au commencement, je n'étais pas tout à fait capable de réflexion. Tel un grain de sable voguant dans les cieux au gré des vents impétueux, j'étais porté d'un rêve à l'autre et j'observais depuis les jardins sans fin qui composaient l'imaginaire des premiers êtres doués de raison, gagnant progressivement en structure au fil du temps. A travers les mondes immatériels qui constituaient le Songe, j'ai exploré de somptueux paysages mais également le néant le plus absolu. Le temps s'écoulait sans que j'en ai la notion et je grandissais, gagnant en structure et en curiosité à mesure que je me développais. J'étais seul, ou peut être pas d'ailleurs. Si j'étais guidé, alors la main de ce maître était et demeure encore imperceptible pour moi.

    Rêve, le Voyageur [Terminé] Bz1u

    C'est là que j'ai rencontré personnellement les premiers rêveurs et avec eux, que j'ai découvert ce que j'appelle désormais ma volonté. Je me suis immiscé dans le rêve d'un être volant et j'ai copié sa forme, battant des ailes afin de le suivre dans sa course vers l'horizon. Une fois à ses côtés, je lui ai demandé ce qu'était le ciel et il m'a répondu le plus naturellement du monde. Lorsqu'il s'éveilla, les souvenirs qu'ils avaient de moi s'éteignirent peu à peu. J'ai nagé avec un poisson, qui m'a expliqué ce qu'était la mer au détour d'un récif s'élevant jusqu'à des planètes lointaines. Tel un nourrisson, j'ai naïvement demandé au Monde de se définir et le Monde m'a répondu en rêve.

    Incapable de voir à travers les yeux des rêveurs lorsque ces derniers étaient éveillés, je découvrais l'univers et ses diverses facettes par cet espace unique qu'était le mien. Je ne saisissais pas encore les concepts complexes tels que l'évolution, la civilisation ou même la guerre. Par le prisme si singulier de l'imagination et de l'infinie créativité des rêveurs, je distinguais toutefois des bribes altérées de l'Histoire. Ma structure s'est affinée au fil de ses voyages, de même que ma faculté de penser. C'est ainsi que mes pouvoirs se sont développé peu à peu, alors que je m'imprégnais lentement de l'essence qui constituait les rêves des uns et des autres. Après l'apprentissage vint alors le temps de l'action.

    Rêve, le Voyageur [Terminé] 299a

    Lors de l'un de mes voyages à travers le flux du Songe, j'ai découvert le rêve d'un animal que je pense aujourd'hui disparu et qui, abandonné au beau milieu d'une plaine sans couleur ni saveur, hurlait pour retrouver sa mère. Sans que je ne puisse expliquer pourquoi, cela m'a contrarié. Je ne partageais pas réellement sa tristesse, mais je ressentais une sensation d'imperfection, comme si quelque chose manquait et qu'il était de mon devoir de remplir ce vide. Une force supérieure m'a poussé à agir, peut être celle que certains nomment l'instinct, ou peut être la créature à l'origine de ma conception.

    Face au désarroi du bambin égaré, je me suis transformé et je suis devenu cette génitrice qu'il cherchait avec tant d'ardeur. Je suis apparu au loin sous cette forme qu'il espérait tant voir, devenant ce qu'il avait besoin de découvrir derrière l'épais voile de brume. Fou de joie, le petit être a accouru et s'est blotti contre moi. J'ai senti qu'il avait besoin de chaleur pour parfaire ce tableau alors aussitôt, j'ai changé de nature en faisant appel à son imagination et je me suis réchauffé pour lui. De la terre fracturée, une lueur douce et pleine de vie s'est alors manifestée. Lorsque la minuscule créature ferma les yeux et que son coeur s'apaisa, j'ai su ma tâche accomplie.

    Quelques instants plus tard, il s'est éveillé, causant la disparition de ce monde éphémère ainsi que la forme que je m'étais approprié afin de satisfaire le besoin de cet innocent rêveur. J'ai découvert que j'avais changé, moi-aussi, car le rêve du petit être avait laissé sur moi une empreinte indélébile. A son niveau, il avait alteré ce qui faisait de moi un individu. Si j'étais un ciel noir, il était devenu ma toute première étoile.

    Rêve, le Voyageur [Terminé] 5vyw

    Après cette expérience, j'ai vogué, encore et encore, bondissant d'un rêve à l'autre et ajoutant à chaque édifice la pierre que j'estimais manquante. Le temps s'écoulait, mais je n'en avais aucunement la notion car dans le Songe, il avançait selon ses propres termes, se dilatant ou s'accélérant à volonté. Les rêves n'étaient pas toujours beaux et lorsqu'ils l'étaient trop, ce même instinct qui m'avait guidé la première fois m'intimait parfois de les rendre ignobles. C'est ainsi que j'ai découvert ma véritable nature et que, progressivement, mon individualité s'est développée. J'avais le goût de l'équilibre, en chaque chose et pour chaque être.

    Par ma simple volonté, j'ai brûlé des forêts entières, causé des pluies torrentielles et fait inlassablement mourir des êtres pourtant si chers à d'autres rêveurs. En de nombreuses occasions, j'ai fait voir et revoir des scènes intolérables à certains, y ajoutant parfois des notes plus monstrueuses encore que l'était leur réalité. Je ressentais parfois ce besoin, car j'étais convaincu que certains rêveurs ne devaient pas oublier ce qui les terrifiait. A chaque fois, j'ai apporté à chaque œuvre la pièce que j'estimais manquante.

    Rêve, le Voyageur [Terminé] 3d6v

    Et puis finalement, j'ai commis ma première erreur.

    Un rêve particulier a attiré mon attention et je m'y suis glissé, comme à mon habitude. A bien y réfléchir, cela n'avait rien de naturel. Encore aujourd'hui, je ne saurai expliquer pour quelle raison il a éveillé ma curiosité avec une telle intensité, car ce domaine onirique là n'était pas ordinaire. J'aurais du me montrer prudent mais, à cette époque, je n'avais encore jamais ressenti la crainte et j'étais toujours resté à l'abri du danger. Mon instinct m'avait toujours intimé de rester à l'écart des songes de ceux dont la puissance dépassait l'entendement.

    Cette fois-ci, le rêveur -ou peut être était-ce une rêveuse- m'a immédiatement perçu. Cela n'avait rien d'habituel car, lorsque je ne choisissais pas d'enveloppe pour effectuer une intervention, ma présence restait toujours hors de la portée de mes hôtes. Je n'ai même pas eu le temps d'apercevoir le nouveau monde dans lequel je m'étais aventuré que, d'un seul coup, la pénombre absolue vint s'abattre sur nous. Le rêveur, quant à lui, se glissa dans les ténèbres et disparut totalement. J'ai alors compris que quelque chose clochait.

    Malgré la noirceur intense, je l'ai sentie. Un homme ou une femme, un peu des deux ou peut être rien de tout cela. Quoi que fut cette créature, elle incarnait quelque chose dont je n'aurais jamais osé m'approcher. Toujours plongé dans l'obscurité, j'ai senti qu'elle m'a observé longuement et puis que, par sa volonté, elle m'a modelé, définissant mes contours et ma silhouette selon ses propres termes. Je crois que j'ai souffert, mais je ne m'en souviens pas tout à fait. J'ai eu peur d'elle et de découvrir ce qu'elle était réellement. J'étais terrifié par ses capacités extraordinaires ainsi que par cette emprise froide et inextricable qu'elle exerçait sur moi. J'ai voulu lui parler, comprendre en quoi j'avais fauté, mais les mots ne sont jamais venus. Moi qui avais si souvent été Cauchemar, je me retrouvais désormais plongé dans l'un d'entre eux.

    Après m'avoir capturé, elle s'est adressée à moi. Si j'ai aujourd'hui oublié beaucoup de détails de mes précédents voyages, celui-ci est resté gravé en moi à jamais :

    "Tu m'ennuies, Va-t'en avant de ruiner définitivement mon sommeil."

    Enfin, elle m'a propulsé à l'extérieur. Non pas de son propre rêve, mais du Songe tout entier. Dans ma course incontrôlable, j'ai déchiré la toile de l'irréel, traversant le mince voile qui sépare l'intangible et le matériel. Blessé et affaibli, une partie de ce que j'étais est apparue dans le monde des vivants, à la croisée des univers. Je me suis senti mourir, mais les dons exceptionnels dont j'étais doté m'ont permis de survivre à ce voyage interdit.
    Au prix de toutes mes forces et d'une grande partie de ma mémoire, je me suis sapé de mes propres pouvoirs afin de continuer à subsister.

    Rêve, le Voyageur [Terminé] Dovz

    Dans un immense vortex d'énergie, je me suis lentement recomposé et j'ai adopté sans le vouloir cette ultime forme si unique que la rêveuse avait choisi pour moi. M'avait-elle sculpté ainsi pour me punir ou au contraire, pour me sauver ? La présence de la rêveuse s'était effacée et avec elle, tout espoir d'obtenir les réponses à ces questions. Un peu comme les rêveurs, j'ai alors commencé à oublier. Les visages, les voix, les noms, les histoires qu'on m'avait conté ainsi que celles que j'avais vécu. Comme chez ceux dont j'arpentais les fantaisies, je perdais peu à peu pied avec les souvenirs issus du monde onirique. Bien vite, tout m'a semblé confus et puis finalement, inaccessible.

    J'ai levé les yeux au ciel et cette fois-ci, j'y ai vu les vraies étoiles. Stupéfié par la beauté de ce nouveau monde, je suis resté muet d'admiration.

    De petit Rêve esseulé et perdu, j'étais devenu réalité.

    Groupes d'intérêts

    Puisque Rêve vit à travers les aspirations et les songes d'autrui, il ressent autant d'intérêt pour chaque faction.

    derrière l'écran

    Pseudo : Pizzadog
    Comment avez-vous connu le forum ? Top-site
    Avis sur le forum : Super tiptop
    Fréquence de connexion : Variable, très haute puis très basse


    Précision importante : Le slot Démon m'a été accordé par Ayshara.
    Mairesse de Courage
    Mairesse de Courage
    Koraki Exousia
    Koraki Exousia
    Messages : 235
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Hybride (Femme/Corbeau)
    Vocation: Mage Noire
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t109-koraki-exousia-mairesse-de-courage-terminehttps://www.rp-cendres.com/t143-clients-et-detracteurs-de-l-ambrosiaque-koraki-exousiahttps://www.rp-cendres.com/t142-koraki-exousia-mairesse-de-courage
  • Jeu 22 Déc - 1:17
    Alors, alors ...

    Pour commencer, bienvenu !

    Tout d'abord, ta fiche est très agréable à lire. C'est aéré, c'est joliment illustré, c'est simple, c'est clair, c'est bien écrit, bref : un vrai petit bijou.

    J'avoue cependant avoir été un peu désappointé concernant l'histoire. Concernant le lore que cela instaure, après concertation avec mes camarades du staff, nous ne trouvons rien à redire à ce que Rêve ait été au préalable une entité informelle qui voyageait de songe en songe. Toutefois, nous aimerions quelques points d'éclaircissements sur cette période. Voici donc ce qui est ressortie de notre conversation :

    Staff a écrit:En fait, je dirais que tout dépend du cumul de savoir qu'il a obtenu avant son incarnation physique.
    Il y a quelques temps, nous avions refusé une fiche où un démon, avant son incarnation physique, vivait telle une sorte de fantôme qui avait pu assister au théâtre du monde depuis des années.

    Ici, dans un sens, on pourrait très bien imaginer le démon naître des émotions prodiguées par les rêves. Il se serait constitué via différents rêves et cauchemars avant son incarnation physique.
    Mais pour rester raccord avec notre dernier refus, il faudrait que du temps ou il n'était qu'une bribe de rêve sans corps physique, il ne soit pas capable de penser réellement. Sa conscience serait pleinement apparue lors de son incarnation physique. Ou au moins un peu avant, vers la fin de ses voyages oniriques.

    Je dirais surtout que cela dépend grandement des paramètres suivants :

    -Depuis combien de temps vogue-t-il parmi les rêves ?
    -Est-ce que les rêves lui ont appris des choses sur des gens (notamment des gens importants. Je le vois mal arriver devant Tensai et lui dire qu'il a pu assister aux rêves de ce dernier.) (Si c'est un savoir général, du style : "Globalement, les gens ont peur des cauchemars suivants ou rêvent souvent de x chose" C'est bien.
    Si c'est : "Je sais tout de la vie de machin parce que j'ai vu ses rêves." C'est moins bien.)

    J'attends donc tes réponses avant de porter un jugement définitif Smile


    Rêve, le Voyageur [Terminé] 98e0

    Pouvoir de la Reine des Catins:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 45
    crédits : 84

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Jeu 22 Déc - 2:58
    Hello, merci beaucoup pour cette première intervention. Pour la partie "j'existe depuis que la conscience existe",  c'était plus ou moins ma vision des choses mais je peux écourter son existence si on me le demande, ça m'embête pas du tout. A ce moment de l'histoire, Rêve est incapable de réellement penser et il se contente de grandir. J'ai parlé de "s'imprégner de l'essence des rêves" pour justifier sa croissance en terme de puissance et d'intellect, j'ai pas voulu étayer et je suis resté flou là-dessus volontairement, puisque je sais pas exactement ce que représente le "monde des rêves" sur le forum.

    Je me doutais que j'avais été beaucoup trop évasif sur la partie "perte d'une grande partie de sa mémoire", j'aurais dû préciser. Tu as très bien compris ce que je voulais faire avec l'idée du savoir "général":

    Rêve n'a presque aucun souvenir fiable de son passé, à part des petites anecdotes comme celles racontées dans la fiche. Il n'a aucune information concrète sur qui que ce soit. Il se souvient des concepts, il sait approximativement ce que sont les choses mais il a aucune info' concrète et exploitable. La notion du temps était elle-même très vague pour lui donc même s'il avait encore des éléments, il aurait du mal à différencier un truc datant d'hier et une histoire vieille d'un millénaire.

    Sans compter qu'il a tout appris par le discours que les gens tiennent lorsqu'ils rêvent et par ce qu'il a vécu là-bas, les explications qu'on lui a donné sont donc souvent incohérentes et il ne dispose que d'infos a moitié fausses sur beaucoup de sujets. En terme de mémoire, c'est même l'inverse de tes inquiétudes. Lui ne se souvient de personne mais peut être que quelque part, des PJ ou des PNJ avec des capacités psychiques, liés au monde des rêves, à la transe ou truc du genre se souviennent de l'avoir rencontré. La seule interaction importante dont il se souvient réellement, c'est celle qui lui a donné sa forme physique. (C'est un PJ, c'est un truc qu'on a organisé au préalable)

    J'espère que ça répond à toutes les questions, sinon je suis dispo, je savais que le perso était assez concept et qu'il risquait de soulever des questions sur le plan grobill, je suis pas surpris. J'ai pris la liberté d'ajouter un passage vers la fin concernant la perte de mémoire, en espérant que ça clarifie une partie des doutes.

    Merci d'avance Very Happy
    Mairesse de Courage
    Mairesse de Courage
    Koraki Exousia
    Koraki Exousia
    Messages : 235
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Hybride (Femme/Corbeau)
    Vocation: Mage Noire
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t109-koraki-exousia-mairesse-de-courage-terminehttps://www.rp-cendres.com/t143-clients-et-detracteurs-de-l-ambrosiaque-koraki-exousiahttps://www.rp-cendres.com/t142-koraki-exousia-mairesse-de-courage
  • Jeu 22 Déc - 14:29
    Et bien, à la lueur de ces informations, je pense que nous pouvons amplement te faire confiance pour rester dans les limites que tu viens de nous décrire Smile
    Effectivement, ton personnage est très "conceptuel", mais dans le bon sens du terme. J'ai hâte de voir ce que tu va nous en faire !

    Il ne me reste plus qu'à officiellement te souhaiter la bienvenue sur le forum : te voici validé ! Very Happy


    Rêve, le Voyageur [Terminé] 98e0

    Pouvoir de la Reine des Catins:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum