DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    L'association des chasseurs de trésor. (pv Alvida) InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 22:56Gwynneth De Evelune
    Vraden Turif | ChronologieAujourd'hui à 21:55Vraden Turif
    L'Aube du Chaos [Divinistes]Aujourd'hui à 21:22Lodvik
    Passation de pouvoir [PV - Arès]Aujourd'hui à 20:22Arès Wessex
    Demande TC de TulkasAujourd'hui à 19:19Tulkas
    Retour par les vents arides | [Enkara] Aujourd'hui à 19:14Kieran Ryven
    Souvenirs déchirésAujourd'hui à 18:26Vaenys Draknys
    Validation des RP de Zéphyr [Reike]Aujourd'hui à 18:15Zéphyr Zoldyck
    Modif Lycane por favorAujourd'hui à 17:13L'Âme des Cendres
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 4 Jan 2023 - 21:31
    Au Sud de Liberty, dans un port de commerce qui faisait la liaison jusqu'aux iles paradisiaques. C'était là que Noaleska se rendait pour retrouver quelqu'un. Cette fois-ci il n'était pas question de jouer la marchande mais de revêtir le rôle de flibustier, les indices avaient conduit l'oni dans cette ville pour récupérer un trésor, une estimée fortune qui pourrait bien alimenter l'effort de guerre des Frères des côtes pendant bien des années.

    Il y a quelques temps, la capitaine avait finalement mis la main sur une partie d'une carte indiquait l'emplacement d'une montagne de trésor. C'était le genre d'histoire abracadabrante qu'on raconte aux enfants avant de les endormir, mais là elle avait de bonne raison d'y croire. Déjà parce qu'on ne lui avait pas donné ni vendu mais qu'elle l'avait récupérer dans les affaires de son ancien chef, mort pendant l'invasion de Kaizoku. Du coup ce n'était pas une arnaque. Et surtout parce que ce trésor était celui d'un navire marchand ayant coulé il y a quelques siècles de cela mais dont personne n'avait réussit à retrouver la trace. D'après la rumeur, sa cale était remplie de merveille du monde entier, à faire pâlir de jalousie la famille Goldheart. Il n'y avait eu qu'un seul survivant du naufrage cependant il refusa de divulguer l'emplacement de la marchandise, il garda ce secret jusqu'à sa tombe mais il prétendait avoir fabriqué une carte qui indiquerait où trouver l'épave et qu'il aurait caché les morceaux un peu partout. Il devait sans doute aimer les jeux et les aventures. D'un côté c'était une bonne chose car, jusqu'à présent, personne n'avait mis la main sur la marchandise, ou en tout cas personne ne s'est manifesté avec le dit trésor.

    Pour en revenir à Noa, cela faisait un moment que celle-ci avait ce fragment en sa possession mais elle ignorait où trouver les autres. Visiblement il y en avait 3 au total, plus que 2 donc. Grace à son réseau commerçant, qui commençait doucement à ce mettre en place, elle avait entendu parlée d'une corsaire humaine ayant un bout de carte au trésor avec elle. Ce serait un colporteur qui lui aurait refourgué sans en connaitre la valeur, Noaleska espérait que sa consoeur était aussi ignorante que ce vendeur à la sauvette afin de le lui prendre sans trop marchander. Et elle serait actuellement dans cette petite ville côtière, sans doute à faire escale jusqu'au prochain pillage. L'oni connaissait assez bien la ville et il y avait un coin où tous les marins/pirates/corsaires aimaient se rendre, un bar du nom de: Le Cercueil Flottant. Il était près du port et le nom avait tendance à dissuader les touristes d'y faire un tour. C'était une vieille bâtisse mais il était très populaire pour tout les amoureux de l'océan ou les gens louches, et très souvent les deux en même temps. Faut dire qu'il n'y avait pas des centaines de pub en ville donc les gens s'en contentaient, c'était soit ça soit resté sobre et pour certains c'était pire que la mort.

    L'oni entra seule dans le bouge, elle ne voulait pas attirer plus l'attention en emmenant ses Hommes avec elle, déjà qu'elle était particulièrement voyante et reconnaissable. Elle regarda un peu le monde qu'il y avait dans la pièce. Majoritairement des truands ou des ouvriers du port, des mecs dur, d'ailleurs elle en reconnaissait certains. Il fallait qu'elle trouve une rouquine qui aurait des allures de corsaire, pas facile au milieu de cette bande de joyeux soiffards. Mais au bout de quelques instants elle finit par trouver sa "proie" et s'approcha vers elle d'un pas décidé mais en essayant de pas avoir l'air trop agressive, c'était pas le moment de déclencher les hostilités. Arrivé devant la dame, Noaleska s'assit à sa table, en face d'elle.

    " - Bonsoir. Je suis Noaleska et j'aimerais vous parler."

    La pirate avait laisser sa place à la marchande. Elle parlait avec aisance, ou du moins elle essayait de le faire, et ne mâchait pas ses mots comme d'habitude. Il fallait avoir l'air sérieux quand on négociait, même si pour le moment rien n'était débuté, mais une première impression était toujours importante. Il ne fallait pas se précipiter et demander tout de suite à avoir le bout de carte, sinon Noa pourrait difficilement marchander. Non, il fallait laisser l'autre se poser des questions sur les réels intentions de son interlocutrice, c'était une stratégie de marchand.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 6 Jan 2023 - 17:04
    L'association des chasseurs de trésors
    Feat Noaleska


    Au fond du bar se trouvait une corsaire dont on ne faisait plus les présentations. Alvida, l'Insaisissable capitaine du Lévianthan. Elle était connue également pour avoir un équipage à la parité étonnamment bien faite. D’ailleurs, attablés autour d’elle se trouvaient deux vieux matelots à l’air patibulaire et deux femmes au regard sauvage. La capitaine s'esclaffant à gorge déployée lançait un regard taquin à sa camarade de droite lorsque qu’une femme s’approcha de la tablée d’un pas assuré avant de prendre tout bonnement place.

    « Bonsoir. Je suis Noaleska et j'aimerais vous parler. »

    La rouquine laissa son regard glisser sur la silhouette qui venait d'apparaître. Une femme de grande taille, une oni visiblement bien qu’elle n’avait curieusement qu’une seule corne. Décidément la rouquine croisait souvent la route de personnes au passé visiblement tumultueux. Ca n’enlevait d’ailleurs rien au charme de cette délicieuse jeune femme à la chevelure étonnante et aux yeux dorés fascinants.

    « Charismatique et assurée, j’aime ça. Faites-donc... »

    D’un geste, elle fit signe à ses comparses de quitter la table. Ceux-ci s’éxécutèrent sans poser de questions. Alvida était volage, ce n’était pas la première fois qu’ils voyaient l’air intéressé qui s’était affiché sur son visage. Une fois seule à seule, la rouquine se redressa, l’air réellement intriguée. Elle se doutait bien que l’inconnue n’était pas là pour ses beaux yeux mais cela ne l'empêchait pas d’en profiter au passage.

    « Je suis curieuse, que me vaut le plaisir ? »

    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 11 Jan 2023 - 17:29
    La corsaire fit partir ses compagnons qui étaient à sa table, tant mieux c'est plus facile de discuter avec une personne seule qu'avec une bande, même si Noa n'avait pas spécialement peur des groupes. Si la rouquine faisait ça c'est sans doute parce qu'elle avait assez confiance en elle, après tout elle ne risquait pas de se faire agresser ici, ou alors c'est qu'elle voulait se montrer ouverte mais l'un n'empêchait pas l'autre. Elle était visiblement curieuse de ce que la pseudo marchande avait à lui dire, non sans la complimenter un peu avant d'entamer la conversation. Les flatteries avaient assez peur d'effet sur l'oni mais dans ce cas précis ça lui permettait au moins de savoir que son interlocutrice aimait ce genre de comportement, donc autant continuer ainsi.

    Il fallait faire en sorte de se procuré le fragment de carte sans attirer trop la curiosité de la corsaire, sinon elle voudrait sans doute en demander d'avantage, mais il fallait aussi être précis dans sa demande pour garder ce côté "charismatique et assurée". Enfin si ça se trouve tout ça ne servait à rien car elle avait peut être jeté ce bout de carte car elle n'en connaissait pas la valeur et dans ce cas ce serait vraiment rageant de passer si près du but et de le louper. Mais, si c'était le cas, Noaleska passerait à autre chose et tant pis pour le trésor reposant au fond des mers, même si ça avait de quoi en dégouter certains ce genre de situation.

    " - Disons que je suis à la recherche de quelque chose de précis. "


    L'oni faisait un peu monter l'attente mais elle aussi n'aimait pas trop perdre son temps avec ce genre de stratagème, surtout si son interlocuteur était déjà assez ouvert comme ça.

    " - J'ai entendu dire que vous seriez en possession d'un bout de carte marine donné par un colporteur. C'est précisément ça que je recherche car il y aurait une sorte de code permettait de trouver des itinéraires de marchands intéressant. Ce serait pour améliorer mon commerce."

    Voila un beau mensonge qui lui permettrait d'avoir la carte pas trop chère si la corsaire tombait dans le panneau. Qu'est ce qu'elle irait faire avec une carte des voies de navigation de marchands? C'est vrai que c'était une corsaire et elle pourrait s'en servir pour couper les lignes de ravitaillement de Reike ainsi. Avec le recul, peut être que l'oni avait augmenter sans le vouloir la valeur de ce bout de carte avec ce mensonge, mais ce sera toujours moins chère que si elle savait qu'il s'agissait de l'emplacement d'un trésor fabuleux.

    " - Enfin voila. Je suis prête à payer le prix pour l'avoir. "

    Tant que c'était raisonnable. Sinon Noa avait déjà pensé à un plan B pour récupérer ce qu'elle était venu chercher, et ce plan B nécessitait de se débarrasser de la rousse. C'était un plan un brin plus risqué mais qui avait le mérite d'être efficace s'il réussissait.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 21 Jan 2023 - 12:22
    L'association des chasseurs de trésors
    Feat Noaleska


    L’inconnue posa cartes sur table rapidement, évoquant la recherche d’un objet particulier. Une carte, comportant des itinéraires marchands selon ses dires. Non seulement l’oni était au courant que la capitaine en possédait un morceau mais cette dernière semblait vraiment y tenir… Quitte à y mettre le prix. Haussant un sourcil, la rousse esquissa une moue énigmatique. Cela faisait quelque temps que la corsaire s’interrogeait sur ce morceau de carte dont la localisation était impossible et voilà qu’une “commerçante” venait d’elle-même lui apporter des réponses.

    « Tient donc, voilà qui est intéressant. Vous êtes bien renseignée et j’parie que vous en avez déjà un morceau, n’est-ce pas ? »

    Elle se redressa, se saisissant du pichet de bière trônant au centre de la table et d’un verre vide qu’elle remplit nonchalamment avant de le pousser en direction de son invitée surprise. Son geste montrant sans équivoque l’envie de la corsaire d’encourager la dénommée Noaleska à pousser la discussion plus loin.

    « Pour être honnête avec vous, ça m’intéressait également de rassembler les morceaux. Une route commerciale, ou quoi que ce soit, je suis certaine que j’pourrai en tirer un avantage, voyez… Si j’me contente de vous le vendre je serai perdante, vous le savez aussi bien que moi. »

    Croisant les bras, la rouquine s’enfonça dans son siège, jetant un regard entendu à l’oni. Elle voulait cette carte ? Qu’elle y mette les formes et le prix… Quitte à partager le bénéfice. Qu’il s’agisse réellement d’une route commerciale ou de la localisation d’un trésor, Alvida comptait bien être de la partie et y gagner quelque chose. Sur le long terme, ce serait le mieux.

    « Vous êtes commerçante, j’doute pas que vous sauriez concéder à un arrangement commun, n’est-ce pas ? »

    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 29 Jan 2023 - 21:01
    Et c'était un échec. Noaleska avait visiblement encore beaucoup de chose à apprendre dans le domaine de la négociation. Il fallait qu'elle s'améliore si elle souhaitait devenir une meilleure marchande, même si c'est pas vraiment ce qu'elle désire vraiment. Le pillage était décidé plus simple, pas besoin de l'accord des autres, pas besoin de faire semblant pour obtenir ce qu'on voulait. La corsaire avait aussi trouvé de l'intérêt envers cette carte, malgré qu'elle ne connaissait pas sa vraie nature, et elle voulait même formé un partenariat. Ce n'était pas du tout dans les plans de l'oni, mais au moins elle ne s'était prit un refus catégorique en pleine face. Mais si la rouquine savait ce que cette carte représentait vraiment, elle pourrait trahir la pirate à tout moment et le problème c'est qu'elle allait finir par le découvrir si cette alliance est mise en place. Mais d'un côté ce ne serais pas si mal, il suffirait de l'utiliser un temps avant de lui poignarder le dos au moment opportun afin de lui prendre son fragment.

    "- Je ne suis pas emballé pour un arrangement avec une corsaire. J'espère que vous comprenez que ça nuirait à mon image de commerçante. "

    Même si la réputation de Noaleska n'était pas forcement fameuse. Sur Kaizoku on connaissait son passé de pirate et, dans les autres ports du continent, on se méfiait un peu d'une oni marchande avec son air menaçant. Cependant elle et son équipage n'avait provoqué aucuns incidents depuis qu'ils se sont "reconverti" et elle honorait toujours ses contrats donc elle n'était pas mal vu pour autant.

    "- Mais, comme je vous l'ai dit, je suis prête à dépensé beaucoup donc une sorte de partenariat n'est pas... improbable. On pourra prétendre que je vous ai embauché."

    Ce n'était pas spécialement anormal qu'un marchand emploie un corsaire pour sa protection, mais, en fonction du flibustier, ce n'était pas forcement bien vu car la majorité des corsaires sont d'anciens pirates de Kaizoku.

    "- Il reste un morceau à trouvé mais j'ignore encore où il est. Mes Hommes se renseignent mais ce n'est pas simple pour autant."
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 14 Fév 2023 - 13:03
    L'association des chasseurs de trésors
    Feat Noaleska


    « Je vois. »

    Elle n'avait pas confiance ? Alvida pouvait le comprendre. La corsaire était avant tout une pirate dans l'âme, même si elle faisait l'effort de ne pas faire de vagues jusqu'à présent. Cependant, rien ne lui prouvait non plus que cette "marchande" était honnête. Celle-ci avait de grandes revendications et pourtant elle se montrait frileuse à l'idée d'un arrangement avec la corsaire. La capitaine avait bien fait de ne pas lui vendre la carte…

    « Prétendre ? » La rousse haussa un sourcil. « Puisque vous n'êtes pas en possession du troisième morceau, quelqu'un d'autre doit l'avoir. Vous m'avez trouvée, il ne devrait pas être bien compliqué d'attirer le dernier possesseur. Ce serait bien fâcheux que cette personne ait de mauvaises intentions. »

    Bien installée, les bras toujours croisés, l'humaine toisait l'oni avec assurance. Dans cette affaire, la corsaire avait tout à gagner et rien à perdre. Elle en avait pleinement conscience.

    « Embauchez-moi. Réellement. Non seulement j'pourrai vous offrir ma protection en vous escortant mais je peux également vous aider à rechercher la pièce manquante. Une fois la carte complète vous pourrez la garder. »

    Rien ne l'empêcherait d'en faire une copie pour son propre usage… Voir même de remplacer son morceau par un faux si elle jugeait l'oni peu digne de confiance. Ça restait tout de même une garantie de bonne foi.

    À prendre ou à laisser.

    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 8 Mar 2023 - 21:20
    Le troisième fragment n'était pas forcement entre les mains de quelqu'un mais peut être tout simplement perdu quelque part. Si c'était le cas, la petite chasse au trésor s'arrêterait là.

    - Qu'importe si cette partie arrive entre de mauvaise mains, s'il n'a pas les deux autres ça lui servira à rien.

    Il y avait une sorte de code qui ne pouvait être déchiffrer qu'avec les trois morceaux mais ça, Noaleska se privait bien de le dire à son "associée" histoire de garder des atouts dans sa manche.

    La corsaire ne semblait pas emballée, ou du moins elle ne semblait pas apprécier de pas avoir de contrat officiel. Comme si ça avait de l'importance pour un flibustier comme elle. Mais au final c'était surtout pour imposer ses conditions et ça, Noa avait du mal à l'accepter. La rousse commençait un peu à l'ennuyer. Ne pouvait elle pas tout simplement vendre son bout de papier et basta? L'oni était plus habitué à prendre les choses sans demander l'accord des propriétaires mais là elle devait jouer la marchande modèle.

    - Je n'ai pas besoin d'escorte, merci bien. Et à part si vous avez un réseau de renseignement, je ne vois pas comment vous pourriez m'aider à localiser le bout manquant. Dit elle en fronçant les sourcils et sur un ton froid.

    Les choses était claires comme ça. Noaleska ne faisait que lui démontrer que son aide était inutile, mais peu de chance que ça la dissuade vraiment. La situation ne se passait pas vraiment comme elle le voulait, une partenaire de plus n'était pas vraiment dans son programme. Il fallait espérer que le troisième fragment ne soit pas être les mains d'un Homme qui voudrait aussi se joindre à la fête.

    - Enfin. Avant de parler d'accord, j'aimerais jeter un œil sur ce bout que vous avez en votre possession... La partie de carte je précise hein... Car si ça se trouve on ne parle pas de la même chose depuis le début.

    Ce qui serait assez embarrassant à vrai dire, mais moins que ce lapsus. L'oni ne comptait pas lui voler son fragment tout de suite, mais au moins vérifier si ses sources concordait. Sans doute que la rouquine voudrait voir la partie de Noaleska ensuite, et ça tombe bien car la pirate l'avait sur elle. Ainsi elle était sûre que personne ne la lui volerait, les pickpockets avaient rarement le courage de s'attaquer à elle.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 10 Mai 2023 - 12:53
    L'association des chasseurs de trésors
    Feat Noaleska


    Visiblement la cornue sur interprétait ses propos. Ou alors, il s'agissait plutôt de chercher la petite bête à une ancienne pirate… c'était pas très judicieux. Si Alvida avait tout d'abord été intéressée puis curieuse, l'attitude de l'étrangère faisait à présent poindre de l'agacement dans les pupilles émeraude. Voilà une marchande bien étrange et un peu trop sur la défensive au goût de la corsaire. Ça commençait à titiller la rouquine, faisant cliqueter ses ongles sur le bois de la table. Mais soit, autant aller dans son sens pour l'instant, juste histoire de clarifier les choses.

    « Je suppose qu'vous l'avez aussi. J'vous montre le mien et vous en faites de même. » propose-t-elle.

    Une fois la chose entendue, la corsaire glissa deux doigts sous son corsage, attrapant de cette poche invisible au regard le parchemin. La rouquine était une femme pragmatique, il était évident qu'elle ne doutait pas de l'utilité de la carte et en faisant circuler une rumeur et quelques informations elle était bien certaine que quelqu'un finirait par venir l'acoster à ce propos. Ce n'était pas pour rien que la marchande avait eu si facilement l'information.

    « Le v'là. » dit-elle tout en présentant, de loin, ledit morceau. « Et l'votre ? »

    Aussitôt présenté aussitôt remis à sa place. La rouquine attendit que son interlocutrice en fasse de même, puis une fois assurées qu'il s'agissait bien des morceaux d'une même carte, la pirate reprit la parole, répondant aux précédentes réflexions de son interlocutrice.

    « Bien, maintenant qu'on est en règle, j'vais vous dire : Pour une marchande en quête d'une carte maritime, v'nue me réclamer qu'elqu'chose m'appartenant, j'vous trouve bien à cran. J'propose de faire les choses bien, et en gagnant-gagnant et vous trouvez soit un truc à r'dire soit vous avez limite envie de m'cracher à la gueule. »

    Elle s'appuya sur la table. Son débit de parole, sous le coup de l'agacement, rendait ses paroles plus hachurées, rudes à entendre.

    « Vous craignez quoi d'un p'tit coup d'pouce ? J'ai un équipage formé au combat pour vous accompagner sur c'te route maritime, s'tout pour s'assurer qu'l'est vraiment sûre quand on vogue en terrain inconnu. D'plus, j'suis corsaire, évidemment qu'j'ai du réseau. Et si c'te carte à véritablement d'la valeur et qu'ce trajet maritime a un intérêt pour la nation, croyez bien qu'si vous essayez d'me doubler j'pourai vous l'faire regretter d'bien des manières. »

    La rouquine se rassit, attrapa un monceau de poulet et croqua à pleines dents en se renforçant dans son siège.

    « Maintenant qu'les choses sont claires, soit vous cessez de me prendre pour une conne et on fait équipe, soit vous pouvez vous carrer mon morceau où j'pense, j'suis certaine qu'ça intéresserait la SSG et j'en tirerai de meilleurs avantages. Vous décidez ? »

    C'est à cet instant que décide de surgir une frimousse aux tâches de rousseur. Une jeune femme, probablement d'une quinzaine d'années, deux nates châtains flottant sur ses épaules, un chapeau similaire à la capitaine vissé sur sa bouille ronde bien trop petite. Elle semble s'être précipitée vers la corsaire avec un empressement mêlé d'excitation.

    « Alv… ! »
    L'adolescente s'immobilise soudain, tourne son buste et jette un regard glacé sur la femme assise en face. « S'qui elle ? Elle t'veux quoi ? »
    « Mh, ça reste à déterminer. » Hausse des épaules la capitaine. « Et donc, j'vous écoute ? »

    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum