DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Destra

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 RV9zEr1
    Gazette des cendres
    Automne 2023
    Lire le journal
    #4
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Poussière Divine - Groupe 1 & 2
    Derniers sujets
    Faire ses moussesAujourd'hui à 18:12Altarus Aearon
    Demande de TCAujourd'hui à 17:56Azura Aiwenor
    Une oasis en danger ? [PW Takhys]Aujourd'hui à 17:48Ahatsara
    [Flashback] Des regards d'Améthyste [PV Ayshara]Aujourd'hui à 16:53Vaenys Draknys
    Chasse à l'As. [Sixte]Aujourd'hui à 16:45Sixte V. Amala
    [Flashback] Pour la République malgré luiAujourd'hui à 16:20Zelevas E. Fraternitas
    Un terrible intrus au laboratoire - Klak KlakAujourd'hui à 16:06Mélantha (Eris)
    [PA] La Célébration du Voile RougeAujourd'hui à 15:28Ellana Blackwood
    Arrêtez de chuchoter ! Aujourd'hui à 15:11Alaric Nordan
    Les conquêts de VaesidiaAujourd'hui à 14:09Vaesidia Inviere
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Messages : 228
    crédits : 1984

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage Noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t602-lorindol-l-exile-terminehttps://www.rp-cendres.com/t680-lorindol-liens#3950https://www.rp-cendres.com/t679-lorindol-chronologie#3949
  • Mar 4 Avr - 13:36
    - Dis-moi, ça sent un peu le vécu non ? Je serais curieux de rencontrer celle qui te tenait par le paquet.

    Évidemment il savait ce genre de chose, c'est bien pour cela qu'il refusait toute sorte de compagnie ici, encore plus si elle était offerte par son vieil ami. C'était un coup à s'endormir à côté d'une charmante créature pour se réveiller le cul nu comme Yndreth, attaché comme un vulgaire bout de viande et les quatre fers en l'air. Il suffisait de voir comment tout était organisé pour comprendre que ce n'était pas la première fois que quelqu'un devait disparaître ainsi. Bien sûr l'exilé ne précisa pas à voix haute le fond de sa pensée, mais c'était comme cela qu'il voyait les choses dans ce genre d'endroit et dans tous les établissements du même style. Il suffisait de prendre l'exemple d'Yndreth, il était venu ici en toute confiance et maintenant il partait les pieds devant.

    - Cela me convient aussi.

    Le pion avançait lentement vers son objectif. L'exilé savait que ce n'était plus qu'une question d'heures avant de mettre la main sur le vieux Aërin pour lui régler son compte définitivement. L'elfe se demandait aussi quelles autres personnes seraient présentes pour l'occasion, peut-être qu'il avait la possibilité de faire d'une pierre deux coups, peut-être même trois avec une dose de chance supplémentaire. Cela faisait bien longtemps qu'il n'était pas revenu à Melorn, il ne connaissait plus les cercles restreints aussi bien que durant ses jeunes années et en presque deux cents ans la situation semblait avoir pas mal évolués. Lorindol était un peu comme un cheveu dans la soupe du conseil, visible, ennuyeux et difficile à saisir, et avec l'aide de son vieil ami c'était encore plus vrai. Le duo allait pouvoir frapper le conseil sans que celui-ci se doute de quoique ce soit, et ça, c'était une chance incroyable, car à Melorn le conseil était au courant de tout.

    - Je ne compte pas m'illustrer durant la soirée si c'est là ta question et, pas besoin de compagnie, on se retrouvera demain dans ton autre établissement, je connais le chemin.

    Et à pied cela risquait de faire une sacrée marche, mais après tout il en avait besoin. L'exilé quitte le bordel à la suite de son vieil ami. Il comptait passer la nuit à errer dans cette cité qui était autrefois la sienne, une cité dont il avait encore deux ou trois choses à apprendre. Il déambula de longues minutes sous la nouvelle apparence qu'il avait revêtu, puis son état de métamorphose se dissipa peu à peu, l'exilé reprit alors son apparence habituelle.

    ***

    Il n'était pas encore midi lorsque Lorindol se présenta à l'établissement où il avait séjourné quelques jours plus tôt, c'était bien le seul endroit « sûr » pour le moment, et son ami le Oni devait rôder dans les parages. Il ne lui fallut pas longtemps pour trouver le garde qui se tenait dans un coin de la pièce principal, le Oni le salua d'un hochement de tête.

    - Toujours vivant ?

    - Toujours la banane, toujours debout. Ton patron est là ? Ta patronne sinon ? J'suis pas difficile.


    S'exprime en : #FF9900

    Infos : À partir de mi-février de l'an 4, Lórindol dégage une forte aura magique proche de celle d'un démon, chose que les personnages possédant senseur magique peuvent remarquer.



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Cwxk
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 449
    crédits : 1606

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Mer 5 Avr - 18:56
    Retour aux sources
    Feat Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Cette alliance de circonstance va donc pouvoir tenir quelques jours de plus, au minimum. Yndreth a trépassé en laissant une nouvelle opportunité en expirant son dernier souffle. Attraper un type cul nu pendant un moment de faiblesse est plus ou moins à la portée de tout le monde, mais s'en prendre directement aux hautes sphères de la cité elfique pendant une petite soirée privée, c'est d'un tout autre niveau. Il faudra être minutieux et chirurgicale mais c'est une occasion qu'ils ne peuvent pas manquer, elle est bien trop belle. Comme prévu à l'avance, les filles s'occuperont de garder le corps d'Yndreth bien au chaud pour le moment. Qui sait, peut-être même que personne ne le retrouvera jamais mais ce n'est pas bien important.

    La prochaine cible est un gros poisson bien protégé et ils vont avoir une chance de l'approcher. Avec un peu de chance, Aërin ne sera pas la seule cible de choix à ce dîner et Eliëndir pourra se débarrasser de quelques têtes gênantes et il y en a beaucoup à Melorn. Hors de question d'y aller à l'aveugle, Eliëndir va devoir se renseigner dès ce soir et commencer à mettre un plan en place. S'il peut aussi avoir quelques informations sur les autres invités, c'est toujours ça de pris.


    ***


    Le reste de la soirée fut bien plus calme et la nuit relativement courte. Eliëndir n'a pas vraiment pris le temps de se reposer, il prendra se luxe quand il en aura terminé avec cette affaire une bonne fois pour toute. Il a passé tout son temps à se renseigner sur Aërin et ses soutiens les plus importants à Melorn. Ce vieux salopard est vraiment bien entouré c'est le moins qu'on puisse dire. Il a appris que le dîner doit se dérouler en petit comité, quelques personnes seulement. Un officier de l'armée, un professeur de l'Académie peu scrupuleux. Tous appartiennent au cercle proche d'Aërin. Et apparemment, Elwë, sa petite-fille sera là. Elwë est une autre personnalité reconnue de la cité elfique qui a eu un parcours assez similaire à Eliëndir d'ailleurs. Studieuse lorsqu'elle était à l'académie, elle a beaucoup voyagé pour parfaire son art et depuis quelques années, elle est de retour au sein de la politique locale pour prétendre directement à une place au sein du Conseil des Érudits. Avec le soutien d'Aërin, cela va de soi, qui compte bien tout mettre en œuvre pour que sa famille reste sur le devant de la scène.

    L'Oni de service est toujours fidèle au poste. Désignant l'escalier d'un geste de la tête lorsque Lorindol se pointe dans l'établissement.

    « Ouais. Là-haut, tu connais déjà le chemin. »

    Eliëndir et Yéléna sont déjà à l'étage, dans le même bureau qu'hier, à discuter des derniers préparatifs. La blonde à la cicatrice s'exprimant avec sa joie de vivre habituelle.

    « Tu ne m'écoutes pas. C'est un plan de merde. Si tu te rates, on est foutu. »

    « Hm Hm. J'adore quand tu es optimiste. Vaut mieux pas se rater alors. »

    CENDRES



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Rvmi
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Messages : 228
    crédits : 1984

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage Noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t602-lorindol-l-exile-terminehttps://www.rp-cendres.com/t680-lorindol-liens#3950https://www.rp-cendres.com/t679-lorindol-chronologie#3949
  • Sam 8 Avr - 13:50
    Pendant plusieurs secondes l'elfe pensa qu'il allait être conduit à l'étage par la peau du cul, du moins c'était l'impression qu'il avait à chaque fois qu'il s'adressait à l'Oni. Pour le coup le personnage était parfait dans le rôle du gros bras qui agit sans trop se poser de question, un type sans doute aussi efficace que loyal.
    L'exilé le remercia d'un hochement de tête et grimpa l'escalier rapidement avant de se diriger vers la porte du bureau dans lequel il avait d'abord rencontré la blonde et son porte-lame elfique, puis son vieil ami. Le garde elfique qu'il avait déjà rencontré attendait sur le côté de l'endroit, fidèle à lui-même, il resta silencieux et ne posa même pas son regard sur l'exilé qui pénétra dans le bureau sans s'annoncer. L'elfe n'était pas connu pour son éducation, de toute manière ce n'était pas comme s'il allait retrouver le duo en train de se faire une fouille au corps sur un coin du bureau non ? L'image le fit néanmoins sourire, mais il reprit rapidement son sérieux en passant la porte. Lorindol n'avait pas eu la chance d'entendre toute la conversation, il avait cependant compris qu'une personne dans la pièce considérait la petite escapade du soir comme une idée de merde, avait-elle vraiment tord ? Difficile à dire, Aërin était vieux, ça personne n'aurait pu dire le contraire, mais l'exilé imaginait que le vieux bouc n'était sûrement pas aussi sénile qu'on aurait pu le penser, il avait toujours eu un don pour jouer la comédie.

    Sauf s'il y avait du nouveau, aucun des deux elfes ne connaissait tout le gratin inviter en même temps que Yndreth, cela pouvait très bien être un aller simple dans l'espoir de faire de Melorn une ville plus glorieuse où les corrompus n'auraient pas leur place, excepté au bout d'une corde. L'elfe avait à peine passé la porte que la blonde releva la tête pour lui lancer un regard mauvais, visiblement elle ne l'appréciait pas, vieil ami ou non ça n'avait pas d'importance. Elle resta néanmoins muette, mais elle n'avait pas besoin de s'exprimer, son regard était suffisamment parlant pour que Lorindol soit en mesure de comprendre le message, message qu'il ignora.

    - Alors ce plan de merde ça donne quoi ?

    La blonde leva les yeux au ciel. Il fallait bien commencer quelque part. Néanmoins il y avait deux bonnes nouvelles avec l'arrivée de l'exilé, déjà il s'était présenté ce qui en fonction de la situation était déjà un bon point, et deuxième celui-ci ne semblait pas avoir emmener des problèmes avec lui, la nuit avait été des plus tranquilles, du moins en apparence. Le garde elfe à l'entrée se pencha et referma la porte du bureau.


    S'exprime en : #FF9900

    Infos : À partir de mi-février de l'an 4, Lórindol dégage une forte aura magique proche de celle d'un démon, chose que les personnages possédant senseur magique peuvent remarquer.



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Cwxk
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 449
    crédits : 1606

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Dim 9 Avr - 17:36
    Retour aux sources
    Feat Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Non, effectivement ce duo-là n'est pas du genre à se faire des papouilles ou des compliments explicites dans le creux de l'oreille. Disons que c'est plutôt Eliëndir qui comme toujours n'en fait qu'à sa tête et Yéléna qui essaye de réparer les pots cassés. Quand il veut faire quelque chose, elle s'occupe de rendre son souhait réalisable. Yéléna est la voix de la raison qui peut parfois cruellement manquer au mage noir, le petit ange sur son épaule. Il n'a pas besoin d'un petit diable pour compenser, Eliëndir en est déjà un grandeur nature. L'Elfe a tendance à négliger les tâches qu'il juge "moins importantes" de son travail. Déléguant bien volontiers la paperasse ou les détails ennuyeux à sa fidèle seconde qui fait le lien avec le reste de son organisation. Faut dire qu'il en fait déjà suffisamment avec ses affaires officielles au sein de la politique en sa qualité d'ambassadeur. Eliëndir est la tête pensante, mais Yéléna est le pilier indispensable à la bonne gestion de tout le réseau. Sans elle, il ne fait aucun doute que ses affaires ne se porteraient pas aussi bien. D'ailleurs, il ne la remercie pas assez.

    Eliëndir a toujours su s'entourer de femmes aussi belles que talentueuses mais là n'est pas vraiment le sujet. Quand Lorindol entre dans la pièce, les deux associés sont à deux doigts de se crêper le chignon. Eliëndir a son petit sourire arrogant et satisfait sur le visage et Yéléna, comme d'habitude, préfère tirer la gueule. Revoir la sale tronche de l'exilé ne fait qu'amplifier son amertume du moment. Non, elle ne l'apprécie pas beaucoup mais d'un côté est-ce qu'on peut vraiment lui en vouloir ? Pour elle, Lorindol est un trouble-fête dans une affaire qui roulait déjà très bien avant son arrivée. Un type qui en sait beaucoup trop à son goût. Une menace pour ce qu'elle a bâti dans cette ville.

    Assassiner des concurrents politiques ? Une idée franchement à chier, qu'Eliëndir n'aurait sûrement pas réalisé aussi tôt sans l'intervention de Lorindol. En réalité, l'exilé n'a fait qu'accélérer le processus. Mais tous dans cette pièce, même Yéléna, savent que c'est une occasion à ne pas rater. Faire de Melorn une ville glorieuse, telle qu'elle aurait toujours dû être. C'est une perspective réjouissante, tant qu'elle est à l'image de la vision d'Eliëndir et qu'il peut en profiter. Cela va de soi.

    « Ah ! Voilà la pièce maîtresse de mon plan infaillible. »

    Un commentaire bien accompagné par un bruyant soufflement d'exaspération de la part de la blonde. Elle fait rapidement demi-tour pour aller remplir un verre d'alcool fort de préférence, une façon de noyer son stress sans aucun doute. Eliëndir s'amuse beaucoup à la tourmenter.

    « Fais pas attention, elle est toujours aigrie. »

    « Je t'emmerde. »

    « Bon, t'es bien reposé j'espère ? La nuit va être longue. J'ai... Enfin, NOUS avons déniché quelques noms qui devraient être présents ce soir chez le vieux Aërin. »

    La blonde plisse les yeux en direction du mage noir alors qu'il s'apprêtait à obtenir tous les mérites de cette nuit blanche.

    « Il y a quelques personnalités, des gens importants, le gratin habituel. Mais surtout, Elwë sera là. Peut-être que tu te souviens d'elle ? C'est la petite-fille de notre cible de ce soir. Ce qui fait d'elle une cible annexe, j'imagine. Ne t'y trompe pas, Elwë est le portrait craché de son grand-père, la poitrine abondante en plus. Ce n'est un secret pour personne que leurs idéaux archaïques et ce goût pour les complots se diffusent de génération en génération dans la famille. »

    Eliëndir se lève enfin de son siège derrière son bureau pour faire quelques pas dans la pièce, l'air songeur.

    « On va peut-être pouvoir faire une pierre, deux coups. Avec un peu de chance, si tout se déroule correctement. L'un de nous deux pourra rejoindre la soirée en se mettant dans la peau d'Yndreth. Pour l'autre... c'est encore à définir. Il y aura certainement un senseur magique à l'entrée. Il faudra faire quelque chose à son sujet. Détourner son attention ou s'en débarrasser, si nécessaire. La sécurité sera importante même à l'intérieur et il faudra agir prudemment. Attendre le bon moment. Alors je dois absolument savoir, est-ce que tu seras capable de te retenir devant cet enfoiré d'Aërin ? »

    Il pose ses deux améthystes sur son ami de longue date, les yeux plissés et exprimant le doute qu'il a sur cette question en particulier.

    CENDRES



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Rvmi
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Messages : 228
    crédits : 1984

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage Noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t602-lorindol-l-exile-terminehttps://www.rp-cendres.com/t680-lorindol-liens#3950https://www.rp-cendres.com/t679-lorindol-chronologie#3949
  • Lun 10 Avr - 12:24
    Même un sourd aurait pu entendre la blonde soupirait lorsque son vieil ami ouvre la bouche. Visiblement elle n’était pas d’accord avec lui sur certaines choses, aigrie ou pas ça devait longtemps que personne ne l’avait « détendue ». Lorindol n’était pas un expert en relationnel, mais il aurait parié que la blonde avait besoin d’une femme forte dans sa vie, du genre une Drakyn de deux mètres capable de la soulever contre un mur. Bien entendu il garda la suggestion pour lui, conscient que la situation était suffisamment tendue pour ne pas avoir besoin de rajouter de l’huile sur le feu.

    - On dirait que c’est le grand amour entre vous deux.

    L’exilé tira une chaise et se posa à califourchon dessus, s’asseoir comme tout le monde n’était pas digne de lui.

    - Elwë…

    L’exilé se souvenait vaguement d’elle, du moins il imaginait vaguement un visage correspondant à ce nom-là. Toute la lignée d’Aërin était pourrie, être une femme ne changeait rien, les pommes pourries ne tombaient jamais loin de l’arbre.

    - Poitrine ou pas elle y passera, mais j’imagine que c’était déjà prévu dans ton plan, éliminer simplement Aërin ne sert à rien si un rejeton peut prendre sa place, excepté si tu veux user des tes charmes sur Elwë.

    Lui loger une dague dans les flottantes était selon Lorindol une méthode bien plus efficace que de tenter de la retourner contre sa propre famille, mais il laissa l’hypothèse ouverte, c’était là une manière de montrer qu’il pouvait considérer que « tuer » n’était pas toujours la seule possibilité que l’on pouvait envisager. L’exilé n’était pas idiot non plus, il laissait sous-entendre la chose, mais il savait pertinemment que même avec tout le charme du monde rien transformer un fruit pourri en fruit sain. Lorindol réfléchit deux minutes à la situation avant de finalement s’exprimer.

    - De toute évidence tu es le plus distingué pour prendre les traits d’Yndreth, la noblesse n’est plus mon milieu, mais c’est le tient, je m’occuperai du senseur et tout ce qui peut représenter une menace. Une fois le senseur neutralisé, je me débrouillerai pour participer à la petite fête.

    C’était plus logique ainsi, Lorindol n’avait plus baigné dans ce genre de milieu depuis des lustres, au moins faux pas il se ferait démasquer et la soirée risquait de très mal finir. L’objectif était de faire cela proprement, pas de massacrer tout le monde au repas et d’alerter les gardes en patrouilles dans les environs.

    - Même si tout le monde semble penser le contraire, je ne suis une bête enragée qui tue tout ce qui bouge, seulement ceux qui se mettent en travers de mon chemin. On doit faire ça proprement et ça sera fait proprement, du moins pour le vieux et sa petite fille, concernant le garde à l’entrée… je ne promets rien.

    Se contenter d’éloigner le senseur magique ne suffirait sans doute pas, le type pouvait très bien revenir à un moment donné dans la soirée et passer à proximité d’Eliendir, l’occire était une bien meilleure option que détourner son attention et c’était possiblement une identité à « revêtir » et un moyen de s’inviter.


    S'exprime en : #FF9900

    Infos : À partir de mi-février de l'an 4, Lórindol dégage une forte aura magique proche de celle d'un démon, chose que les personnages possédant senseur magique peuvent remarquer.



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Cwxk
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 449
    crédits : 1606

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Mer 12 Avr - 18:43
    Retour aux sources
    Feat Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Eliëndir hoche la tête aux paroles de son confrère assassin. La petite-fille est autant un problème que le grand-père et il faut supprimer la maladie à la racine, une bonne fois pour toute. Melorn ne pourra que se satisfaire de voir disparaître quelques éléments perturbateurs tout comme cela fera les affaires d'Eliëndir. Les places au Conseil sont rares, elles se libèrent à la mort d'un de ses éminents membres et ce n'est pas un secret pour personne que les Elfes mettent un sacré paquet d'années à enfin passer l'arme à gauche. Bien sûr, Eliëndir n'a aucune envie d'attendre aussi longtemps. Il y a donc une forte concurrence entre les différents prétendants au pouvoir, supprimer une rivale potentielle ne peut que l'aider à s'assurer d'une place de choix.

    « C'était effectivement déjà dans mes plans. Et non, je passe volontiers mon chemin. Plutôt mourir que de m'acoquiner avec cette famille. »

    Un frisson parcourt son dos à cette idée. Il faut parfois faire des choix difficiles pour atteindre les sommets mais... n'allons pas trop loin non plus. Une dague bien placée dans la carotide ou un empoisonnement en règle fera très bien l'affaire. Faut-il encore que le plan se déroule sans accroc et qu'ils arrivent à s'approcher des cibles. Il se frotte le menton du bout de ses doigts, l'air songeur et acquiesce à nouveau.

    « Je suis d'accord. Je prendrai l'apparence d'Yndreth pour me faufiler à l'intérieur. Il va falloir identifier le senseur magique et s'occuper de lui, en l'isolant de préférence. C'est une couverture parfaite pour que tu puisses me rejoindre. Pendant ce temps-là, Yéléna s'occupera de superviser les opérations à distance par télépathie, elle t'aidera sur place. Pour ce qui est de notre échappatoire, j'imagine que cela va dépendre de comment on s'en sort à l'intérieur. »

    Sur ces mots, la belle blonde s’enfile son verre d'une traite. Le senseur magique va être un problème, le premier d'une longue liste sans aucun doute. En effet, c'est un travail qui doit être fait proprement. Dans leur intérêt à tous les deux, le meilleur cas de figure serait de prendre la vie d'Aërin et d'Elwë discrètement et sans attirer l'attention mais pour le moment c'est encore assez utopique.

    « Ne me pas dire ce que je n'ai pas dis. Je préfère demander et m'assurer de tes intentions plutôt que d'avoir une mauvaise surprise à un moment clé. Je comprendrais totalement si le sang te monte rapidement à la tête devant Aërin mais c'est dans notre intérêt de faire ça bien. Mais content qu'on soit toujours sur la même longueur d'onde. »

    Il va falloir se rendre sur place, peut-être faire du repérage une fois que la sécurité sera bien en place avant le début de la soirée. La demeure d'Aërin est aussi grande qu'on peut l'imaginer de la part d'un politicien véreux et excessivement riche. Les entrées et les sorties ce n'est pas ce qui manque, mais toutes seront certainement très bien gardées.

    « Alors je pense que tout est prêt, ou presque. Mais avant ça, je voulais savoir. Qu'est-ce tu comptes faire après t'être débarrassé d'Aërin ? Tu comptes simplement repartir sur les routes après avoir eu ta petite vengeance ? Melorn, c'est autant ton foyer que le mien. Tu as vraiment tiré un trait dessus ? »

    Il vient s'asseoir sur le rebord de son bureau en bois, croisant les bras devant lui. C'est une conversation que les deux amis vont forcément devoir entamer tôt ou tard et peut-être qu'ils n'en auront plus l'occasion à partir de ce soir. Ce qu'il adviendra de cette entente, après la mort d'Aërin, est encore un mystère. La fin de cette histoire n'a pas nécessairement besoin d'être une tragédie.

    CENDRES



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Rvmi
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Messages : 228
    crédits : 1984

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage Noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t602-lorindol-l-exile-terminehttps://www.rp-cendres.com/t680-lorindol-liens#3950https://www.rp-cendres.com/t679-lorindol-chronologie#3949
  • Lun 17 Avr - 11:11
    L'elfe haussa les épaules, il s'attendait bel et bien à cette réponse de la part de son vieil ami, mais au moins il avait fait l'effort d'envisager une solution autre que celle de la violence pure et dure. Mais il fallait bien se rendre à l'évidence, Elwë ne bénéficierait pas de traitement de faveur et c'était bien mieux ainsi. L'elfette avait de toute manière déjà droit à une mort rapide, ce qui, par rapport à ce que la famille de l'exilé avait subi, était à percevoir comme une certaine forme de miséricorde. Même si elle était un fruit aussi pourri que son grand-père, Elwë était tout bonnement trop jeune à l'époque de son bannissement pour avoir trempé dans l'affaire, tout comme Aërin, elle méritait bien entendu de mourir, mais pas pour les mêmes raisons.

    - C'était bien mon avis, mais je sais aussi faire des propositions non violentes.

    L'exilé se passa une main dans les cheveux tout en réfléchissant, il devait bien y avoir un moyen de s'occuper du senseur magique avec le moins de risque possible. Il se pencha légèrement sur la chaise avant de poser sa question.

    - On ne peut pas avoir le nom de ce senseur avant la soirée ? Senseur ou non, il est comme tout le monde, il a sa petite vie, il boit, il dort et il va aux chiottes, si on le neutralise avant la soirée je pourrais prendre sa place plus facilement. Une fois là-bas sous son apparence, je pourrais te faire entrer sans soucis.

    C'était sans doute plus sage d'agir ainsi, bien sûr l'on pouvait aussi s'occuper du senseur une fois à la soirée, mais dans ce cas il allait falloir le trouver avant qu'il ne soit en mesure de croiser Eliëndir au détour d'un couloir.

    - Le senseur ne sera pas le seul problème de la soirée, mais il est de taille celui-là, si on arrive à le mettre hors-jeu ça sera bien plus simple.

    Les gardes ne représentaient pas vraiment un problème, sans personnel capable de pointer du doigt une personne sous métamorphose ils n'avaient rien à craindre, du moins en théorie, Aërin pouvait encore avoir un ou deux atouts dont aucun membre du trio n'avait alors connaissance, et connaissant le personnage cela n'aurait pas été étonnant.

    - Compte sur moi, on fera ça vite et bien, personne ne nous verra et ils découvriront les corps raides et froids au petit matin.

    On découvrirait sans doute le corps d'Yndreth quelque temps plus tard dans une ruelle sombre ou en train de boucher une sortie d'égout, mais à ce moment l'exilé comme son vieil ami serait hors d'attente. Lórindol releva la tête en direction de son interlocuteur. Que faire après ? La question était bien vaste, Aërin n'était certainement pas le seul cafard à supprimer, mais il fallait procéder avec méthode et patience.

    - C'était mon foyer, pour être exact. La cité a changé, sa population a changé et je ne pense plus coller au standard. Aërin n'est certainement pas le seul pourri. Tu finiras par avoir ta place au conseil j'en suis certain, et je n'ai rien contre ça, je me demande simplement quand est-ce que mes projets seront un problème pour toi, car tôt ou tard ça le deviendra.

    Il posa sur la blonde.

    - Déjà qu'elle ne peut pas me sentir alors qu'on nous avons les mêmes objectifs, imagine si on ne s'entendait pas.


    S'exprime en : #FF9900

    Infos : À partir de mi-février de l'an 4, Lórindol dégage une forte aura magique proche de celle d'un démon, chose que les personnages possédant senseur magique peuvent remarquer.



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Cwxk
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 449
    crédits : 1606

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Mer 19 Avr - 21:48
    Retour aux sources
    Feat Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    « Si tu veux tenter l'expérience à ma place, ne te gêne pas. Ça pourrait te permettre de te réinsérer dans la société. »

    Bon, pas sûr que Lorindol soit très intéressé par un mariage. Encore moins avec cette famille en particulier, quoi que ça lui permettrait de se venger de l'intérieur. Pour sûr qu'un coup de dague sera bien plus rapide et efficace. Parfois, la voie violente est la plus simple. Aërin et sa famille ne font que récolter ce qu'ils ont semé. Leur sort a été décidé, ce ne sont plus que des cadavres en sursis et leur temps est compté. Faut-il encore régler cette histoire de senseur magique et de ce qu'il adviendra de cette alliance une fois que tout ceci sera terminé.

    Eliëndir lève les yeux vers Yéléna, l'idée de Lorindol est pertinente évidemment, mais Aërin est quelqu'un de discret et ce n'est pas simple d'approcher son petit cercle personnel.

    « On est déjà sur le coup. Aërin protège bien ses associés mais avec un peu de chance on trouvera le senseur avant ce soir. »

    Eliëndir acquiesce, s'occuper de ce gêneur avant même qu'il puisse arriver à la soirée serait effectivement l'idéal. Si ce n'est pas possible, il faudra faire avec les complications que cela implique. C'est déjà un miracle qu'il ait la chance de pouvoir frapper une des familles les plus importantes de la ville, directement chez eux.

    « J'en doute pas un seul instant. »

    Le travail sera bien fait, parce qu'il doit l'être. Assassinat ou accident, cela dépendra de comment ça se passe ce soir et des opportunités qui se présenteront à eux. Dans le meilleur des cas, il faudrait faire disparaître les preuves potentielles. En foutant le feu par exemple, ça fonctionne bien en général. Il inspire longuement. Non, effectivement Aërin n'est pas le seul déchet de cette ville mais la liste est beaucoup trop longue, on en aurait pour toute la journée. Il se met à pencher la tête sur le côté, ce n'est un secret pour personne localement qu'Eliëndir lorgne une place au Conseil. Et de toute évidence, il ne s'en prendrait pas à des gens aussi importants s'il n'y trouvait pas un intérêt personnel. L'exilé l'a bien compris.

    « Nos projets n'ont pas spécialement à s'opposer. Qu'on se comprenne bien, je n'ai pas besoin de voir le vieux Aërin dans la tombe. Mort ou vivant, j'atteindrai mes objectifs. C'est un gêneur, ça oui. Un obstacle pour moi ? Pas vraiment. J'emmerde Aërin et Melorn se portera très bien sans lui. Et sans Elwë. Libre à toi de me croire, mais j'ai toujours beaucoup de peine pour ce qui est arrivé à ta famille et à ta petite soeur. C'est quelque chose qui ne doit plus jamais arriver et pour ça quelqu'un doit faire le ménage dans cette ville corrompue. »

    Soupirant bruyamment, il décroise les bras pour poser ses mains sur le bord du bureau juste derrière lui.

    « Je vais pas te jouer la carte du bon samaritain qui aide un vieil ami qu'il pensait mort à se venger, uniquement en souvenir d'une amitié passée. On a passé l'âge, toi et moi. Alors je vais être honnête. Tu peux repartir à ta vie d'avant, tant que tu ne te mets pas en travers de mon chemin. Mercenaire, vagabond ? Vivre au jour le jour ? Si ça t'amuse vraiment. Ce qui est arrivé à ta famille, tu peux empêcher que ça se reproduise. Tu pourrais m'aider à bâtir quelque chose de grand à Melorn, un endroit meilleur. Tu pourrais rester. »

    Le mage noir se redresse, allant récupérer deux verres dans une étagère pendant qu'il laisse son vieil ami cogiter avec lui-même. Il se saisit de la première bouteille d'un alcool fort qui passe sous sa main, remplissant un fond dans les deux verres avant de revenir vers l'exilé qu'il propose justement de sortir de son exil.

    « Tu n'es pas obligé de me répondre maintenant. Tout ce que je te demande, c'est de réfléchir à ma proposition. »

    Il lui tend un des deux verres. S'ils ne trinquent pas à cette future collaboration prolongée sur le long terme, ils peuvent au moins trinquer à la mort d'Aërin de ce soir. C'est une raison tout aussi valable, finalement.

    CENDRES



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Rvmi
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Messages : 228
    crédits : 1984

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage Noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t602-lorindol-l-exile-terminehttps://www.rp-cendres.com/t680-lorindol-liens#3950https://www.rp-cendres.com/t679-lorindol-chronologie#3949
  • Mer 26 Avr - 22:23
    Tenter l'expérience ? L'exilé resta silencieux, l'idée n'était tout simplement pas envisageable pour lui. Jamais il ne serait capable de faire « semblant » et de se prêter à ce genre de jeu. Se contrôler pour ne pas exécuter Aërin comme le chien qu'il était, ça c'était dans ses cordes, mais prendre le temps de s'acoquiner avec sa descendante ? Plutôt mourir. Pour le coup Lorindol préférait opter pour la facilité et la rapidité.

    Au moins l'idée de neutraliser le senseur avant la soirée semble être plus intéressante et utile que besogner Elwë. C'était d'ailleurs étrange, car la blonde ne lui a pas un regard noir lorsqu'il s'exprima et c'était bien la première fois que cela arrivait depuis le début de toute cette histoire. Lorindol ne sait pas encore comment se dérouleront les choses, faudra-t-il faire passer la disparition de deux personnes importantes pour un accident, ou bien laisser découvrir à un assassinat qui n'avait rien de hasardeux. Voir de grosses têtes tomber allait sans doute faire bouger les choses, en bien ou en mal difficile à dire, mais la haute risquait de s'inquiéter, comprenant que son statut « d'élite » ne pourrait aucunement la sauver, pas plus qu'un garde armé à chaque porte.

    Il écouta attentivement les mots de son interlocuteur, rester… oui l'idée était des plus intéressant, rester, coopérer dans l'espoir de faire naître une Melorn meilleure et plus forte, telle qu'elle l'avait été par le passé. C'était tentant d'accepter, mais l'exilé ne pouvait pas accepter, il n'était plus tout seul à présent et… il avait depuis longtemps tourner le dos à cette vie.

    - Aërin est une des nombreuses pièces d'un vaste réseau de corruption qui s'étend d'un bout à l'autre de la cité, il n'est certainement pas le seul responsable derrière l'élimination de ma famille et d'autres têtes tomberont. Si la disparition de certaines personnes t'arrange, et bien tant mieux, j'aurais au moins l'impression que ma vengeance ne sert pas qu'à moi, mais qu'elle profitera aussi à Melorn. Je rêve de voir cette cité aussi radieuse que par le passé, et j'espère que je pourrais la voir avant de mourir.

    L'exilé se saisit d'un des verres tendus, dans vingt-quatre heures, Aërin et Elwë ne seraient plus de la partie, et après eux, qui ? Il allait devoir profiter de l'occasion pour poser quelques questions aux principaux intéressés afin de ne pas continuer à l'aveugle. Il ne comptait pas rester dans les parages trop longtemps, il allait falloir laisser le temps aux choses de se tasser avant de supprimer une nouvelle personne. C'était un travail de patience et de recherche, tout l'inverse de ce que l'elfe représentait normalement.

    - Je vais réfléchir à ta proposition, mais je ne te promets rien. À la nouvelle Melorn.

    Fit-il en levant son verre, mieux valait trinquer à l'avenir de la cité plutôt qu'à la mort de deux pourritures que l'on aurait vite fait d'oublier une fois six pieds sous terre. Il n'était que deux à boire, alors l'elfe hocha la tête en direction de la blonde avant de demander :

    - Elle n'a pas le droit de trinquer les jours de service ?


    S'exprime en : #FF9900

    Infos : À partir de mi-février de l'an 4, Lórindol dégage une forte aura magique proche de celle d'un démon, chose que les personnages possédant senseur magique peuvent remarquer.



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Cwxk
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 449
    crédits : 1606

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Sam 29 Avr - 23:04
    Retour aux sources
    Feat Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Le mage noir acquiesce discrètement. C'est un fait, Aërin n'est qu'une étape parmi tant d'autres pour débarrasser Melorn de la crasse qui s'est incrustée au fil des siècles. Si Lorindol souhaite vraiment approfondir ses recherches pour traquer un à un tous les responsables de la tragédie de sa famille, alors la route est encore longue et semée d'embûches. Eliëndir ne l'en empêchera pas, tant que leurs intérêts vont toujours dans le même sens. Avec un peu de chance, Lorindol le débarrassera même de quelques gêneurs sans qu'il ait à bouger le petit doigt. L'exilé, même s'il décline sa proposition, pourrait toujours lui servir dans une certaine mesure. Une Melorn radieuse, un joyau dans la nuit. Un objectif qui tient à cœur aux deux hommes donc.

    « C'est une vision que je compte bien réaliser de mon vivant. Et je n'ai pas l'intention de mourir tout de suite. »

    Il a encore bien trop de choses à faire. Pour cette ville mais aussi pour lui. Atteindre le Conseil n'est pas une finalité, simplement une étape de plus dans son ascension vers le pouvoir. Une route interminable car Eliëndir a une soif impossible à étancher. Mais chaque chose en son temps, il ne faut surtout pas trop se précipiter. Il hoche la tête en venant trinquer, un petit sourire aux lèvres.

    « Je ne t'en demande pas plus. À la nouvelle Melorn. »

    Lorindol a raison, c'est une raison plus que valable de trinquer. Bien plus que la mort de quelques connards corrompus. Il sourit en levant les yeux en direction de Yéléna qui s'était déjà servi un verre dans son coin de la pièce. Non, celle-là n'est pas du genre à profiter des festivités. Pas avant que le travail soit fait en tout cas. Malgré tout, elle lève nonchalamment son verre en direction des deux Elfes comme pour signifier qu'elle les accompagne. De toute évidence les individualités ne s'entendent pas toutes mais une équipe reste une équipe et tout le monde ici présent est dans le même bâteau. Ce soir, ça passe ou ça casse.

    « Profite de ta journée, amuse-toi en bas, fais quelques parties de carte. Ne te fais pas dépouiller, je ne te rendrai pas tes affaires. On viendra te chercher quand tout sera prêt. »


    ***


    Un nom et une adresse. Voilà à peu près tout ce qu'ils auront au sujet du senseur magique personnel d'Aërin. Un certain Sendar, qui a notamment fait ses armes dans l'armée Mélornoise et qui a participé à la guerre contre les Titans. Un vétéran en somme, un homme respectable et reconverti en garde du corps depuis son retour à Melorn, pour le compte d'Aërin. Grave erreur que de s'être immiscé dans la politique locale. Après avoir survécu aux morts-vivants de X'o-rath, il aurait simplement pu s'en tenir à sa petite vie dans son quartier tranquille avec sa femme aimante. Oui, il est marié. Pas d'enfants aux dernières nouvelles. Tant mieux, faire de sa femme une veuve est déjà un poid assez lourd à porter sur la conscience, pas besoin d'en rajouter. Néanmoins, celle d'Eliëndir se porte assez bien, un mort de plus ou de moins ça ne changera pas grand-chose de son côté. Un sacrifice nécessaire pour réaliser une ambition bien plus grande. Un dommage collatéral, tout simplement.

    Ses hommes de mains surveillent déjà discrètement la petite maison du senseur magique depuis quelques heures. Le soleil commençant à décliner, la porte d'entrée s'ouvre enfin et Sendar quitte son petit nid douillet après avoir embrasser sa femme certainement pour la dernière fois. Un télépathe relaie l'information directement à Yéléna qui attend un peu plus loin sur l'itinéraire de Sendar, en compagnie de Lorindol. Eliëndir est absent, il doit se préparer pour la soirée et réviser son jeu d'acteur. Chacun sa mission, celle de Lorindol est tout aussi importante.

    « Il vient de sortir de chez lui. Tu sais ce qu'il te reste à faire. Fais ça bien. »

    Quelques gros bras sont prêts à intervenir, juste au cas où l'exilé se retrouverait dans une position délicate. Quelques guetteurs sont postés à des endroits stratégiques pour prévenir si quelqu'un approche de la ruelle en question. Pourquoi personne d'autre ne s'y colle ? Yéléna ne se salit jamais les mains. Elle délègue et honnêtement, aucun de ses hommes n'est aussi doué que Lorindol pour cette tâche, c'est une certitude. Et puis, dans le cas où l'exilé se déciderait finalement à rester à Melorn pour aider Eliëndir, disons que cela fait office de bizutage. Yéléna veut voir ce qu'il a dans le ventre.

    CENDRES



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Rvmi
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Messages : 228
    crédits : 1984

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage Noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t602-lorindol-l-exile-terminehttps://www.rp-cendres.com/t680-lorindol-liens#3950https://www.rp-cendres.com/t679-lorindol-chronologie#3949
  • Lun 1 Mai - 15:53
    Le plan était des plus simples. Il suffisait tout bêtement d'attendre le senseur sur le chemin de la résidence d'Aërin, s'arranger pour que celui-ci ait une mauvaise rencontre et prendre sa place. C'était d'une facilité, un véritable jeu d'enfant que même un aveugle aurait pu réaliser pour peu qu'on le guide dans la bonne ruelle.
    Il était normal que l'exilé joue le rôle de la mauvaise rencontre, c'était tout compte fait son idée de revêtir le rôle du senseur que Eliendir puisse participer à la soirée.

    - Ça ne devrait pas être un problème.

    Finit-il par répondre à la blonde. Sendar au même titre que beaucoup d'autres avait participé à la guerre, cela faisait donc de lui un combattant, et non une vulgaire cible civile travaillant pour le coup du vieux bouc. C'était donc une cible à ne pas sous-estimer. De ce que savait Lorindol, quelques membres du « personnel » étaient présents pour pallier un éventuel problème. L'elfe quitta la compagnie de la blonde et descendit les quelques marches qui le séparaient de la rue principale dans laquelle la cible devait passer. L'elfe comptait bien prendre le senseur par surprise, peut-être même frontalement, car Sendar devait être le genre de personne capable de sentir lorsqu'il était suivi. L'exilé bifurqua au coin d'un bâtiment et remonta la rue à contresens.

    Alors qu'il progressait, l'un des télépathes entra en communication avec lui.

    - Devant, l'elfe avec le manteau vert sombre, c'est lui.

    Lorindol pressa le pas, espérant intercepter sa cible au coin d'une ruelle pour y disparaître. Il ne lui fallut pas longtemps pour arriver à la hauteur du senseur. Sa lame dissimulée dans la manche de sa veste, l'elfe pressa le pas et rentra la tête dans les épaules pour mieux bousculer sa cible. Un coup d'épaule bien placé et les deux elfes se retrouvèrent dans une petite ruelle adjacente à l'abri des regards. Le teint déjà pâle, Sendar se tenait le flanc, ses vêtements prenant peu à peu une teinte rougeâtre. Vétéran ou pas il n'avait clairement pas vu venir le coup, le senseur recula de plusieurs pas dans la ruelle. Il marmonna quelque chose et sembla soudainement moins souffrant, le salopard avec donc quelques notions de soins. L'exilé se jeta sur lui et tous les deux roulèrent sur le sol dans un flot de jurons toujours plus honteux. Dans leur chute Sendar parvint à lui décocher une droite qui lui laissa la mâchoire douloureuse, mais il allait falloir plus que ça pour l'arrêter et il reprit rapidement le dessus. L'exilé frappa une nouvelle fois avec sa dague et l'enfonça profondément dans les côtés de son adversaire qui grogna comme un animal blessé. À califourchon sur le mage, il le saisit au col et lui écrasa le nez avec son front, le tout fut accompagné d'un bruit particulièrement caractéristique. L'elfe se débattit pendant plusieurs secondes puis il commença à manquer de force, ses gestes se faisaient moins assurés, plus brouillon, jusqu'à ce qu'il s'immobilise finalement dans un dernier soupirs.

    L'assassin patienta quelques instants avec de se redresser, il saisit le corps par les épaules puis il le traîna sur plusieurs mètres pour le mettre à l'abri des regards indiscrets. Son apparence se modifia lentement et c'est sous les traits de sa cible qu'il quitta l'ombre de la ruelle, il ne lui restait plus qu'à se rendre au manoir d'Aërin et à régler cette histoire pour de bon.


    S'exprime en : #FF9900

    Infos : À partir de mi-février de l'an 4, Lórindol dégage une forte aura magique proche de celle d'un démon, chose que les personnages possédant senseur magique peuvent remarquer.



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Cwxk
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 449
    crédits : 1606

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Mer 3 Mai - 20:39
    Retour aux sources
    Feat Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    La belle blonde au regard sévère n'a pas bougé de son emplacement depuis le départ de l'exilé. Elle n'avait aucune envie de s'intéresser plus que ça à ce spectacle de brute et de toute façon, elle aurait bientôt des échos de ce qui se passe un peu plus bas. A peine parti, Yéléna se mit à taper nerveusement du pied sur le sol. Aller pas croire qu'elle s'inquiète pour Lorindol, elle trouve justement qu'il est un peu trop long pour se débarrasser d'un seul homme. Elle restera impassible en retrouvant Lorindol dans la peau de Sendar, peut-être avait-elle secrètement espéré qu'il se mange une dague dans la gorge mais elle se gardera bien d'un quelconque commentaire du genre même si ça n'aurait pas été déplaisant. Lorindol a réussi et les hommes de Yéléna s'occupent déjà de récupérer le cadavre pour que personne ne le retrouve. Le dernier détail de l'opération vient d'être réglé, les festivités peuvent commencer.

    Le début de la soirée est consacré aux derniers préparatifs et à la mise en place des effectifs, juste au cas où cela dégénère à l'intérieur mais le plan est de compter sur les deux amis d'enfances pour atteindre soigneusement les deux cibles de la soirée. Le Soleil est couché depuis un moment et l'heure du repas approche. Lorindol s'est infiltré facilement dans le personnel, personne ne semble avoir vu la supercherie. Les premiers invités arrivent, ils sont peu nombreux mais tous très prestigieux. Nouveaux ou anciens nobles, le petit cercle restreint d'Aërin est tout aussi pourri et corrompu que lui. Un grand architecte et sa femme, lui étant connu pour avoir refaçonné quelques-uns des grands bâtiments de la cité elfique. Un couple de médecins diplomés de l'Académie et spécialisés dans les maladies magiques. Quelques fonctionnaires et officiels plus ou moins proches d'Aërin ou de sa petite-fille, bref. Le gratin des enfoirés est là. Le point commun de tout ce beau monde ? Tous se sont servis de l'influence d'Aërin pour s'élever dans la société et dans les hautes sphères. C'est comme ça que ça fonctionne à Melorn, du bon vieux pistonnage et des pots-de-vin.

    Honnêtement, Yndreth apparaît presque comme une tâche dans le paysage. Bien sûr, Yndreth est un ... était un officier gradé au sein de la garnison Melornois, en partie grâce à Aërin. Il s'est en quelque sorte anobli avec le temps mais dans les faits c'est tout de même un peu plus compliqué que ça. Il n'a pas le même statut que des familles nobles depuis plusieurs générations. Ceci dit, c'est sans importance dans le cas présent. Eliëndir n'a besoin que de son apparence et de son invitation. Cela devrait amplement suffire.

    Parlons un peu de la demeure en question. Le manoir est immense, tenant sur au moins trois ou quatre étages et a des allures de château de conte de fée avec ses grands murs blancs semblable au reste de la cité. Il siège au centre d'un gigantesque terrain composé principalement de jardins soigneusement taillés et entretenus au quotidien. Quelques haies et arbustes, une pelouse vraiment très verte. Une petite route en béton qui relit le grand portail sombre jusqu'à l'entrée du manoir. Quelques lampadaires qui fonctionnent avec des pierres magiques diffusant de la lumière sur l'allée principale. En gros, monsieur a des moyens et sa famille est bien installée depuis des générations pour encore plusieurs générations à venir. Quoi que pas sûr. Cela va peut-être changer ce soir. Il y a des gardes évidemment, beaucoup. Des vigiles, des gros-bras. Des mercenaires grassement payés avec de l'or ou n'importe quel service. Même à Melorn, il y a un peu d'or qui circule. Faut bien que les riches arrivent à dépenser. Une bonne tripoté de connards en costume sont présents pour assurer la sécurité du domaine et du repas à venir. Autant dire que si ça dégénère pour Lorindol et Eliëndir, ça pourrait s'avérer plus compliqué que prévu de quitter les lieux.

    Les diligences vont et viennent. Puis, arrive celle d'Eliëndir actuellement sous les traits d'Yndreth. Le véhicule s'arrête près de l'entrée du manoir où quelques gardes dont Lorindol sont censés l'attendre. Tous les invités sans exception passent sous le scanner du senseur magique. Un voiturier vient lui ouvrir la porte et le mage noir peut enfin descendre en remettant le bouton de son costume. L'Elfe porte une tenue de soirée bleu nuit, une chemise blanche et un nœud papillon de la même couleur que sa veste. L'air constipé et le regard froid, le mage noir est déjà dans son rôle et il le joue à la perfection. Il est clairement passé à côté d'une vocation d'acteur de théâtre. Il n'y a pas l'ombre d'un sourire qui traverse son visage et l'Elfe s'avance, seul. Un détail qui interpelle quelques membres du personnel qui connaissaient bien le bonhomme car celui-ci a l'habitude de venir aux soirées de la haute avec sa femme.

    Un vigile vient à sa rencontre en le dévisageant comme s'il avait quelque chose sur le visage. Bien sûr qu'il a quelque chose, il porte le visage difforme et disgracieux d'Yndreth.

    « Bonsoir. »

    « Bonsoir. Invitation. »

    Poli mais pas trop. Après tout, on lui demande de faire le poteau, pas de taper la conversation. Eliëndir passe la main à l'intérieur de sa veste et prend tout son temps pour sortir l'invitation légèrement froissée qu'ils ont récupéré hier au Lupanar. Le vigile récupère le papier et vérifie le contenu pendant quelques secondes. Il finit par hocher la tête en glissant un regard discret vers Lorindol sous les traits de Sendar pour que celui-ci confirme qu'il s'agit bel et bien de Yndreth. Alors Eliëndir, sans dire un mot, tourne le regard en direction de Lorindol en attendant d'avoir l'autorisation pour entrer à l'intérieur.

    CENDRES



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Rvmi
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Messages : 228
    crédits : 1984

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage Noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t602-lorindol-l-exile-terminehttps://www.rp-cendres.com/t680-lorindol-liens#3950https://www.rp-cendres.com/t679-lorindol-chronologie#3949
  • Jeu 11 Mai - 13:49
    L'endroit était… pour le moins impressionnant, même si Lórindol avait connu ce genre de demeure dans son enfance, le lieu n'en restait pas moins d'une beauté particulière. Le bâtiment principal était entouré de jardin et de divers petits lieux plus ou moins intimes, il y a même le typique petit labyrinthe végétal dans lequel un duo pouvait se bécoter au coin d'une haie. L'exilé n'était pas du genre à se perdre au milieu des petits parterres de fleurs, sa mission était bien plus importante que cela, malgré lui il s'était remarqué au vu d'un léger retard suite à son arrivée. Rien de très grave bien entendu, juste une petite remarque pour souligner qu'à cause de son retard, certains invités n'avaient pas pu pénétrer dans l'enceinte du bâtiment dès leur arrivée. Évidemment, lorsqu’on laisse toute la haute patienter, cela finissait par échauffer quelque peu les esprits, tant pis, cela mettrait un peu d'ambiance à la soirée.

    Le contrôle d'identité se faisait quelques mètres après le grand portail en métal sombre, sous l'apparence du senseur, Lórindol attendait avec d'autres gardes, chargés de « gérer » les éventuels problèmes. En théorie un simple regard suffisait au senseur pour détecter un éventuel débordement, L'elfe n'avait pas ce don-là, il avait bien des compétences en termes de magie, mais il n'avait aucun savoir en termes de « senseur », et pour le coup cela n'avait aucune importance. L'exilé se contentait de hocher la tête après avoir fixé un invité durant plusieurs secondes, il jouait parfaitement son rôle et personne ne posait de question ce qui était une très bonne chose. Après plusieurs minutes c'est Eliëndir, sous les traits de Yndreth, qui se présente devant lui. Le premier garde vérifia l'invitation, et quelques secondes plus tard l'exilé hocha à son tour la tête pour indiquer qu'il n'y avait aucun problème.

    - Vous pouvez y aller, bonne soirée monsieur.

    Les deux gardes à l'entrée de la demeure s'écartèrent à leur tour pour laisser passer le faux Yndreth. Lórindol quant à lui continue de jouer la comédie et soupire en se rendant compte qu'il y a toujours autant de monde que lors de son arrivée, à croire que le vieux bouc a invité toute la ville à venir boire un verre. L'elfe jette un regard à la bâtisse qu'il n'a pas encore eu le temps d'étudier, et vu le poster qu'il devait occuper il craignait de ne pas pouvoir s'éclipser facilement, de toute manière il ne pouvait pas rester là toute la nuit, la métamorphose avait ses limites et lui aussi. Il allait devoir y aller prudemment sur l'usage de la magie pour ne pas s'épuiser inutilement.

    - C'est l'heure de ta pause, va chercher Divayth pour qu'il te remplace.

    Un deuxième senseur ? Une sueur froide traversa l'exilé alors qui pivota dans la direction du garde.

    - Ce n’est pas trop tôt que ces braves gens patientent le temps qu'il arrive.

    Le plan ne parlait pas d'un deuxième Sendar à la soirée et c'était une bien mauvaise nouvelle, première si le senseur croisait Eliëndir les choses allaient mal tourner, et si Lórindol y allait sous l'apparence de Sendar… Il fulminait intérieurement. Un pas après l'autre l'elfe pénétra dans la demeure et dans le hall principal, il ne savait pas du tout où se rendre et craignait que son doute se ressente. Il accosta rapidement un serveur prenant un air faussement agacé.

    - Tu sais où ce bon n’a rien de Divayth ? Il devrait être à ma place depuis vingt minutes.

    - Le mage Divayth ? Mh… dans la salle réservée aux personnels.

    - Parfait ! Accompagne-moi, je veux avoir un témoin avec moi pour secouer ce fainéant.

    Le serveur hocha la tête, mais ne posa pas de question, après tout l'exilé n'avait pas l'apparence de n'importe qui, et l'elfe devait être respecté. Il fallait agir vite et bien, Lórindol ne savait plus sur quel pied danser, mais jugea que revêtir la tenue d'un des membres du personnel était sans doute le meilleur moyen de ne pas attirer l'attention… Au détour d'un couloir, lorsqu'il fut sûr que personne ne pourrait les voir, il assena un coup derrière la tête du serveur et récupéra aussitôt le plateau de victuailles. Il força l'ouverture d'une porte et s' engouffra avec l'inconscient. Heureusement pour lui, l'elfe avait atterri dans un petit bureau inoccupé.  

    ***

    Ce fut vêtu comme un pingouin qu'il s'éclipsa discrètement du bureau en prenant soin de verrouiller la porte derrière lui, l'elfe avait son apparence originelle, excepté une petite douce de magie pour dissimuler sa cicatrice, jugeant que si le senseur s'en rendait compte, cacher une vilaine balafre était un motif plus léger que de revêtir l'apparence de Sendar. L'exilé n'avait pas d'autre choix que d'improviser et il ne savait pas encore si c'était une bonne idée au tout, tout ce qu'il savait c'était qu'il devait éviter de se faire griller, et dans le temps s'assurer qu'Eliëndir de le croise pas le deuxième senseur.

    Lórindol vêtue comme un des serveurs toqua à la porte de la pièce qu'on lui avait indiquée et entra lorsqu'il y fut invité.

    - Mes excuses, Sendar vous fait mander à l'entrée.

    - Très bien… Cependant… dis-moi, quelle est cette étrange forme de magie que je sens ? Tu n'es pas un habitué n'est-ce pas ? J'imagine qu'on t'a embauché pour la soirée, pas de magie à l'intérieur des murs.

    Dit l'elfe dénommé Divayth en se redressa.

    - C'est que… voyez par vous-même.

    L'exilé laissa apparaître la cicatrice qui défigurait une bonne partie de son visage, son interlocuteur ne put retenir une grimace de dégoût.

    - J'aurais préféré ne pas voir… Très bien, ça ira pour ce soir, il devait vraiment être en manque de personnelle pour engager des défigurés… tâche de garder sa dissimulé, je n'ai guère envie que tous les invités contemple cela.

    Même s'il resta de marbre l'exilé soupira intérieurement, il n'aurait jamais cru que cela fonctionnerait, il se voyait déjà se jeter sur l'elfe pour le poignarder. Le senseur passa devant lui et se dirigea vers l'entrée de la demeure, il ne restait plus qu'à trouver Eliëndir, il fallait accélérer les choses.


    S'exprime en : #FF9900

    Infos : À partir de mi-février de l'an 4, Lórindol dégage une forte aura magique proche de celle d'un démon, chose que les personnages possédant senseur magique peuvent remarquer.



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Cwxk
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 449
    crédits : 1606

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Sam 13 Mai - 21:16
    Retour aux sources
    Feat Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Le faux Yndreth se met donc à hocher la tête en direction du faux Sendar. Décidément, tout est faux ce soir, des relations jusqu'aux apparences. Un monde de faux-semblants, un univers de charognards. Autant dire qu'Eliëndir est comme un poisson dans l'eau, il ne connaît que trop bien les rouages des affaires et de la politique. En tant que membre de la noblesse et héritier d'une famille influente, il est plongé dans ce cercle vicieux depuis son plus jeune âge. Il ne compte plus les réceptions, les bals et les soirées de la haute où il accompagnait son père. Eliëndir a toujours intrigué les plus curieux, tout le monde voulait voir le miraculé dont la beauté et le talent naturel dans l'art de la magie faisaient déjà parler à l'époque. Le rescapé de l'incendie qui a emporté ses parents biologiques et qui maintenant accompagne son sauveur. Certainement que les décès dans ce genre de conditions se font particulièrement rares, surtout à Melorn où la magie est omniprésente. Il suffirait de claquer des doigts pour empêcher une catastrophe comme celle-ci de se reproduire, un habitant sur deux en serait sûrement capable. Pourtant ce soir-là, ses parents n'ont pas eu cette chance.

    Les mains jointes dans le dos et l'air sévère, le mage noir passe les gardes de l'entrée sans encombre, les invités ne sont pas encore tous là mais les personnes les plus importantes profitent déjà des réjouissances. Quelques coupes de vins, quelques buffets bien remplis et constamment entretenus par des serveurs, de quoi satisfaire les plus gourmands. D'ailleurs, un des pingouins de la soirée s'approche de lui dès son entrée dans la grande salle.

    « Monsieur, soyez le bienvenue. Puis-je vous proposer une coupe de notre meilleur vin ? »

    « Volontiers. »

    Dit-il en se saisissant d'un verre cristallin contenant un liquide à la fine robe pourpre et aux senteurs très prononcées très loin d'être désagréable en bouche d'ailleurs, il doit bien l'admettre en tant qu'amateur de bon vin. Bon, il travaille c'est vrai mais ça ne l'empêche pas de profiter un tant soit peu de la soirée ? D'autant plus que selon ses informations, Yndreth n'est pas du genre à se refuser aux plaisirs de la haute, quels qu'ils soient. Même les plus étranges. Eliëndir déambule dans la pièce, toujours pleinement dans son personnage et loin de suspecter les problèmes que rencontre Lorindol de son côté. Il parcourt la pièce, laisse son regard se balader entre les différents invités dont il est capable de reconnaître une bonne majorité. Mais il ne s'intéresse pas vraiment à quelques personnes sans importance. En réalité, il cherche déjà Aërin et Elwë du regard mais sans grand succès pour le moment. La soirée ne fait que commencer après tout, mais il va rapidement devoir trouver un moyen de disparaître pendant la soirée. La métamorphose n'est pas illimitée malheureusement, les deux assassins vont devoir dénicher leurs cibles eux-mêmes si elles ne se montrent pas. Le plus tôt sera le mieux.

    Il sait que Yéléna surveille les alentours depuis une position discrète et surélevée. La mafieuse a besoin d'un contact visuel pour user de télépathie en entrant dans l'esprit du destinataire. Alors naturellement, Eliëndir traverse la pièce pour essayer de trouver un coin libre près d'une fenêtre. En vagabondant, il se fait alpaguer par quelques nobles qui semblaient avoir une conversation tout à fait inintéressante sur un sujet quelconque.

    « Yndreth, mon ami ! Je suis surpris de vous voir seul. Votre femme n'est pas là ? »

    Fais chier. Il se serait bien passé de devoir supporter quelques nobles pompeux, mais ça fait sûrement partie du jeu. Il doit s'en tenir à son rôle alors il affiche un petit sourire de circonstance en rejoignant le petit groupe, hochant la tête et serrant quelques mains.

    « Non, effectivement. Elle ne se sentait pas très bien, aujourd'hui. »

    « Vraiment ? C'est fâcheux. J'espère que ce n'est rien de grave. »

    « Oh vous savez, juste un peu de fatigue et un vilain rhume, rien d'insurmontable. »

    Voilà le pauvre Eliëndir embarqué dans une conversation interminable dont il a beaucoup de mal à s'extirper sans paraître grossier. Gardant un œil sur le reste de la salle, toujours à la recherche des organisateurs de la soirée et cherchant un bon prétexte pour se sauver de ce guêpier. Soudain, la voix de Yéléna surgit dans son esprit et il tente de rester impassible pendant qu'il doit suivre deux conversations en même temps.

    « Il y a de l'activité au troisième, pas mal de gros-bras. Je pense qu'Aërin et Elwë ne vont pas tarder à descendre, il faut les intercepter avant. J'ai perdu Lorindol de vue quelque part au premier étage. »

    Merci à Yéléna de lui rappeler que le temps ne joue pas en sa faveur mais il était déjà au courant. Ceci dit, elle n'a pas tort et il va devoir se bouger le cul assez rapidement. Une fois que les cibles seront au milieu des invités, cela deviendra presque impossible de devoir s'en occuper sans éveiller les soupçons. Il doit se débarrasser de ces colporteurs qui ont déjà commencé à balancer quelques ragots sur la moitié de la ville.

    « Et vous mon cher, en tant que capitaine de la garde. Que pensez-vous de la réapparition des Titans ? »

    « Les Titans sont un fléau qui devrait être notre priorité autant que celle des grandes nations. La guerre vient de se terminer et nous devons encore panser nos plaies. Mais je vous assure que la vigilance est maximale partout dans la ville et que la garnison Mélornois est tout à fait capable de défendre les remparts si les armées de X'o-rath devaient réapparaître aussi loin dans le nord. D'ailleurs, si vous voulez bien m'excuser. Le devoir m'appelle. »

    Il s'est contenté de réciter le speech de base pour rassurer quelques nobliaux qui n'ont certainement jamais vu un champ de bataille de toute leur longue vie. Enfin, l'important c'est qu'il a réussi à s'extirper de leurs griffes. Le plus difficile reste à faire, il doit d'abord retrouver Lorindol et s'assurer qu'il ne lui est rien arrivé, cela pourrait mettre à mal leurs couvertures. Eliëndir n'a pas connaissance de la présence d'un deuxième Senseur mais cela reste une possibilité qu'il ne faut pas écarter alors en traversant le grand bâtiment, le mage noir emprunte le grand escalier central pour se lancer à la recherche de l'exilé. Une fois au premier étage, il lève les yeux et remarque que deux vigiles en costume bloquent l'accès au second. C'était sûrement trop simple dans le cas contraire, il va falloir s'occuper d'eux ou trouver un autre moyen de monter. Heureusement et grâce à Lorindol, il a évité de croiser Divayth qui est un autre senseur magique au service d'Aërin.

    Pendant ce temps-là, c'est Yéléna qui récupère un contact visuel avec Lorindol à travers une large porte fenêtre au milieu d'un long couloir.

    « Sympas la tenue. Ça te va comme un gant. Eliëndir est près de l'escalier central, il monte vers le deuxième étage. Il y a des gardes qui bloquent l'accès, dépêche-toi. »

    Plutôt que de fouiller tout l'étage à la recherche de Lorindol, le mage noir tente sa chance du côté de l'escalier qui mène au deuxième niveau. Il arrive au niveau des deux gardes qui sont en plein milieu d'un débat très philosophique.

    « N'importe quoi. Je te dis qu'un gorille éclate un ours, il y a même pas débat. »

    « T'es perché ou quoi ? Faut que t'arrêtes l'alcool ça te monte trop vite au cerveau et ça te détruit les neurones. Déjà que t'en as pas beaucoup. L'ours est plus gros donc il est plus fort, c'est simple. C'est la loi de la nature, c'est pas moi qui fait les règles. »

    « Ah ouais ? Regarde-toi, t'as clairement pris du bide. Tu peux même pas monter les escaliers sans être essoufflé. »

    C'est à ce moment-là qu'Eliëndir choisit d'intervenir. Pour le timing, on repassera.

    « Bonsoir. J'aimerais... »

    En plus de se faire interrompre, Eliëndir se fait complètement ignorer par les deux vigiles.

    « C'est faux. En plus ça me rajoute du charme, ma femme aime bien. »

    « Elle t'a quitté il y a une semaine. »

    « Ok mais ça n'empêche, que l'ours est plus fort que le gorille. C'est prouvé scientifiquement. »

    Putain ça va être long. Quitte à essayer d'attirer leur attention, autant entrer dans le débat.

    « Si je puis me permettre, je pense que le gorille est très sous-estimé et qu'il a quelques arguments dans ce débat. »

    « Ah ! Tu vois ! Monsieur est un fin connaisseur. Contrairement à d'autres ! »

    Eliëndir glisse discrètement un regard dans le bas des escaliers. C'est un appel à l'aide, espérons que Lorindol ne soit pas très loin et qu'il puisse le sortir de là.

    CENDRES



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Rvmi
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Lórindol Aën’Ar-Feiniel
    Messages : 228
    crédits : 1984

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage Noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t602-lorindol-l-exile-terminehttps://www.rp-cendres.com/t680-lorindol-liens#3950https://www.rp-cendres.com/t679-lorindol-chronologie#3949
  • Jeu 18 Mai - 10:04
    L'exilé entendit la voix de Yéléna dans son esprit, l'elfe se maudissait de ne pas maîtriser la télépathie, car il aurait ainsi pu prévenir la blonde de la présence d'un deuxième senseur. À défaut de pouvoir prévenir qui que ce soit à distance, il pouvait encore espérer tomber sur Eliendir et le prévenir directement. L'exilé garda un œil posé sur la silhouette du deuxième senseur, du moins jusqu'à ce que celui-ci ait disparu dans l'encadrement de l'entrée de la demeure. Vêtue comme un serveur, les gens ne prenaient pas la peine de s'écarter de son chemin, c'était à lui de se contorsionner pour se faufiler au milieu des invités, à devoir s'excuser platement à la moindre bourrade. L'exilé s'excusa une première fois, puis une deuxième, ensuite plus rien, il se contentait tout bonnement de forcer le passage, même si cela attirait les regards sur sa personne.

    - S'il vous plaît ?

    L'elfe se stoppa immédiatement pour faire volte-face avec son plateau de petit four encore tiède. L'elfe qui se tient devant lui est doté d'une certaine beauté, il faudrait être le dernier des idiots pour le nier. Malheureusement l'elfe reconnaît ses traits, et même si elle n'était qu'une gamine lors de l'exil de sa famille, il aurait été en mesure de la reconnaître entre mille. Si Eliendir n'avait pas menti sur une chose, c'était bien cette histoire de poitrine abondante, l'elfe portait une sublime robe dont l'échancré brodé de fil d'or et plongeant jusqu'à son nombril défiait le moindre regard. Elle avait des arguments et de quoi les avance. L'exilé se ressaisit aussitôt, comprenant bien que si par malheur elle le reconnaissait ou avait le moindre doute le concernant, la situation aller vite partir en vrille. Elle s'approcha et saisit un des amuse-bouche présents sur le plateau.

    - C'est étrange… commença t-elle. J'ai l'impression de vous avoir déjà vu… Vous faites partie des quelques sélectionnés pour la soirée ?

    - Oui madame.

    - Mh… Le port de tête haut, et veillez à moins bousculer nos invités, excepté si vous voulez que l'on avorte votre engagement pour la soirée ?

    - Cela ne sera pas nécessaire, veuillez m'excuser…

    Et s'excuser de quoi ? De respirer ? De forcer toute cette plèbe à bouger lorsque l'on voulait passer entre eux. Pendant un instant l'idée "d'avorter" la soirée d'Elwë à coup de plateau en argent lui traversa l'esprit, il aurait parié que l'argenterie aurait tenu le coup face à sa misérable petite tête. Malgré cela l'elfe avait promis de se tenir excepté en cas d'urgence absolument, elle avait douté, mais pas suffisamment pour que cela représente un risque. L'exilé ne se fit pas prier et s'éclipsa dès que l'elfe ne sembla plus s'intéresser à lui. Il se glissa derrière un petit groupe de nobles qui discutaient, déposa le plateau de victuailles sur une petite table et disparut dans un énième couloir qui semblait longer la pièce principale. Il arriva finalement face à l'escalier qu'avait mentionné Yéléna quelques instants plus tôt, là, il croisa le regard d'Eliendir qui semblait presque en détresse. Il n'était pas seul et l'exilé se demandait comment ils allaient pouvoir se débarrasser des deux hommes d'armes, surtout de manière discrète. L'elfe grimpa doucement les marches de l'escalier jusqu'à être rattrapé par une personne qu'il croisait beaucoup trop à son goût. Elwë le dépassa pour se planter aux côtés d'Eliendir, Lorindol quant à lui retint son souffle.

    - Yndreth, quel plaisir de te revoir, madame n'a pas souhaité t'accompagner ? Quel dommage...

    Son ton cachait clairement un sous-entendu, et si lui l'avait ressenti depuis l'escalier, Eliendir aussi devait l'avoir préssenti. Elle reporta son regard sur les deux gardes.

    - Vous deux, allez-vous chercher quelques à boire où à manger, laissez-nous. Puis elle posa son regard sur Lorindol au milieu de l'escalier. Tu n'as rien dans les mains toi ? Trouve-toi un plateau de rafraîchissement et suis-nous.

    L'exilé hocha la tête et fit aussitôt volte-face. Au moins Eliendir ne serait pas seul avec la championne d'apnée.


    S'exprime en : #FF9900

    Infos : À partir de mi-février de l'an 4, Lórindol dégage une forte aura magique proche de celle d'un démon, chose que les personnages possédant senseur magique peuvent remarquer.



    Retour aux sources Ft. Eliëndir - Page 3 Cwxk
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum